POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Dim 7 Déc - 22:56

Il faisait déjà nuit lorsque cette soirée inoubliable commença.
Dès cinq heures de l'après-midi, le soleil, estimant avoir répondu aux termes de son contrat, avait déserté les lieux pour de nouveaux horizons plus joyeux, sans se soucier une seule seconde de la pâleur effrayante du ciel anglais, qui, entraînée par la solitude, avait viré dans une obscurité complète, tel un souffrant qui succombe au manque de compagnie et de soin. Quant à l'astre de la nuit, lui, n'avait même pas daigné faire l'honneur de sa présence au défunt ciel, préférant se réfugier derrière de gros nuages noirs pour ne pas être vu. Enfin, le temps, respectueux des traditions climatiques locales, s'était montré plus solidaire envers le ciel et avait accepté de le recouvrir de cet épais brouillard transperçant qui faisait sa réputation, en guise de linceul, et de pleurer toutes les larmes de son corps.
En somme, cette soirée s'avérait triste et parfaitement adaptée aux évènements qui s'annonçaient.

Sous cette pluie battante et cette épaisse couche de brume, un homme avait encore le courage de se promener. La pluie, le froid et l'obscurité n'étaient pourtant pas des éléments favorables à une agréable promenade, mais ce n'étaient pas ces affaires là qui amenaient cet individu à s'aventurer en pleine nuit sur le sentier menant à Poudlard. Plongé dans un silence profond, seul le bruit des cailloux retournés sous ses pieds nus pouvait avertir de la présence de cette personne, particulièrement discrète. Lorsqu'il arriva à hauteur du portail de Poudlard, l'homme était toujours perdu dans ses sombres réflexions, lorsque les barreaux en fers de la grille se tordirent dans tous les sens pour former une bouche qui demanda, d'une voix tout aussi magique que l'enchantement qui l'animait, l'identité et les raisons de la venue du visiteur.

-Le Seigneur des Ténèbres.

La grosse bouche du portail se figea pendant un instant, comme si elle ne croyait pas ce qu'elle venait d'entendre. Enfin, les barreaux reformèrent un portail tout ce qu'il y a de plus normal et la grille s'ouvrit, sans même insister sur les raisons du sorcier pour venir ici à une heure pareille.
C'était l'un des privilèges à être le plus grand mage noir de tous les temps. Les formalités ne duraient jamais longtemps! Ce qui arrangeait bien le Seigneur des Ténèbres, car il n'avait aucune envie de discuter avec un bête portail magique sur la colère et l'étonnement qui s'étaient emparés de lui depuis plusieurs heures.

Car seules ces raisons pouvaient amener le mage noir à quitter ses méditations pour se rendre lui-même quelque part. Et encore, il fallait que la colère soit vraiment intense pour que le Seigneur des Ténèbres daigne se déplacer. Il y a bien longtemps qu'il n'était plus revenu à Poudlard. Combien étaient nombreux les souvenirs qui lui étaient revenus à l'esprit au fur et à mesure qu'il s'était avancé vers le lieu de ses études, de son enfance! Le seul endroit que Voldemort reconnaissait comme digne de faire partie de son histoire.
Le magnifique château de Poudlard avait été son premier terrain de jeu. Avant de dominer le monde, il avait dominé l'école, aidé par son grand sens de la manipulation et des flatteries bien mesurées. Si jeune et pourtant si fort. Aucun professeur, aucun élève n'avait su faire face au charme du jeune Jedusor, aucun sauf un... Ce "un", cet éternel absent de la liste des vaincus de Voldemort avait longtemps posé de grandes difficultés au Seigneur des Ténèbres. Certains osaient même croire qu'il lui faisait peur. Quoi qu'il en fut, l'ancien directeur de Poudlard avait fini par échouer face au mage noir. La tombe d'Albus Dumbledore était toujours là pour en témoigner. Sa sépulture était dans un état lamentable, massacrée par le mépris des mangemorts, mais personne n'avait réussi à enlever la tombe de son emplacement. Même mort, Dumbledore continuait à imposer sa présence.

Un rai de lumière illumina le parc désert du château, la grande porte de Poudlard s'ouvrait et quelqu'un sortait sur le perron. Mais Voldemort n'en tint nullement compte. Il voulait d'abord être seul. Tandis que l'homme à la porte chercha à trouver son visiteur du regard dans ce maudit brouillard, en vain, le Seigneur des Ténèbres se détourna du chemin menant à l'escalier et marcha du côté du lac noir.

Peu de choses avaient changé depuis sa dernière venue ici. Le lac était toujours le même, sombre, sinistre, hébergeant des créatures mythiques et solitaires. Toujours perdu dans ses souvenirs, le Lord contourna la vaste étendue d'eau d'un pas rapide, et gagna bientôt l'orée d'une forêt à l'allure mystérieuse. La forêt interdite regorgeait de créatures diverses et variées. Plus on s'y enfonçait et plus on avait de la chance d'y rencontrer des choses terrifiantes. Autrefois, on pouvait même y croiser un Lord Voldemort réduit à l'état de fantôme.
En repensant à la vie misérable qu'il avait du mener ici, après sa fausse mort, sous la forme d'un stupide ectoplasme sans autre pouvoir que celui d'être obligé de boire le sang des licornes, le Seigneur des Ténèbres eut un sourire amer.

La jeune fille qui l'amenait à se rendre dans cette antre pleine de mauvais souvenirs aurait à le regretter. Car c'était pour une jeune femme que le Lord s'imposait ce déplacement. Enfin, son esprit revenait aux raisons principales de sa venue. Rapidement, il repensa à l'entrevue qu'il avait eu quelques heures plus tôt avec son agent. Venu du Japon, ce mangemort lui avait annoncé une bien mauvaise nouvelle qui avait fort déplue au Seigneur des Ténèbres. Et soucieux d'apaiser sa colère, en dépit de toute justice, le Lord s'était défoulé sur le malheureux serviteur, le tenant presque responsable des évènements qu'il lui rapportait, au point qu'il l'avait presque tué! C'est ainsi que cela se passait avec le mage noir, il ne fallait jamais être l'annonciateur d'une nouvelle contrariante sous peine d'être remercié à coups de mauvais sorts.


La lune était toujours absente du sombre ciel lorsqu'un nouvel individu fit son apparition.



Dernière édition par Lord Voldemort le Sam 13 Déc - 21:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Mar 9 Déc - 19:31

Minuit venait de sonner dans le chateau, tout était calme, aucun incident n'était à déplorer, Michael était dans son bureau, allongé sur son dos, il profitait enfin d'une bonne nuit de sommeil, pour une fois qu'il nétait pas de surveillance. Car depuis qu'il avait surpris plusieurs Gryffondor a rodé hors de leur dortoir, il n'avait plus attraper d'autres eleves, a croire que cela avait servi de les torturer un peu pour calmer les autres. Le mangemort s'était assoupi, il y a maintenant quelques heures mais il fut réveillé par des coups donnés à la porte.

Michael rouvrit brusquement les yeux, immédiatement ses doigts se refermerent sur sa baguette et la piece s'éclaira, les coups s'étaient intensifiés. Furax, le mangemort alla ouvrir, il jeta un regard noir au surveillant tout en se massant le crâne a cause de ce réveil brutal.


"Lord Voldemort est en chemin !"

Michael ouvrit de grand yeux, surpris par une telle déclaration, il se demanda si ce n'était aps uen blague mais si c'était la vérité et qu'il restait tranquillement au lit, il pouvait faire une croix sur son rang et voir meme sur sa vie. Le mangemort retourna a l'intérieur de son bureau, il prit sa veste et l'enfila directement avant de s'avancer vers une bassine d'eau, il mit ses mains a l'intérieur et les passa sur son visage. Le contact entre sa peau et l'eau froide le reveilla un peu plus, il rangea ensuite sa baguette magique dans sa poche arriere et retourna vers le mangemort.

"Ou est il ?"

"Encore dans le parc."

"OK augmente la surveillance, je ne veux aucun incident cette nuit ! Personne ne sort sans mon autorisation, aussi bien adulte que eleve ! Compris ?"

Le mangemort acquiessa de la tete puis disparut très vite dans le couloir, Scofield sortit de son bureau, il le verrouilla puis se mit en marche, il croisa de nombreuses aptrouilles sur le chemin, tous inclinèrent la tete en signe de respect mais Michael n'avait pas la tete a lui répondre, il pensait plutot a la raison qui pousser le Maitre a se déplacer lui meme à Poudlard. C'était il passé quelque chose a Azkaban avec Valentine ? Il n'en savait rien du tout. Scofield passa les grandes portes qui se verrouillerent derriere lui, a l'extérieur il faisait nuit noire et surtout la température était loin d'etre elevé.

Le vent était glacial, en plus la pluie commençait a tomber mais Michael ne pouvait pas attendre sagement devant le péron de la porte, il alluma donc sa baguette magique et s'avança en essayant de repérer une silhouette. En quelques minutes, il se retrouva trempé et gelé mais c'était étrange il n'y avait aucune silhouette en vue. Scofield commençait a croire a l'hypothése de la blague quand son rayon de lumiere illumina des traces de pas qui sécarter du sentier.

Le mangemort decida de les suivre et après quelques minutes, il se retrouva devant une silhouette encapuchonnée qui lui tournait le dos. Michael n'osait pas prendre la parole mais il était certain que Lord Voldemort était en face de lui.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/04/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 17/08/2008
Parchemins postés : 1615



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Mitsuko Uehara


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Mer 10 Déc - 19:19

Revenir pour ne plus revenir… S’enfuir pour devoir affronter, ou bien affronter pour devoir s’enfuir… Être là sans être là…

Face au portail, elle était là, aussi droite qu’un piquet, aussi immobile qu’une statue, mais surtout aussi silencieuse qu’un corps sans âme. Au loin, ces cris, aussi joyeux qu‘ils pouvaient être, à l’éclat pourtant si joyeux, avaient provoqué en elle un tel retour en arrière, avec un étrange arrière goût amer dans la bouche, mais avec une vision si douce du passé. Ce retour en arrière, il l’avait finalement détachée de la terre ferme de Poudlard.

Un tendre parfum de fleurs, une immensité pétales roses, et lui. Ces traits, au relief pourtant si plat et si morne, imprimaient sur son visage une expression si agréable. Pourquoi était-il encore si heureux à cette époque. Je ne le saurai finalement jamais… "Mitsuko, te souviens-tu de cette époque, celle où les cerisiers étaient encore en fleur ? …" Tais-toi. Tais-toi… Je t’ai demandé de te taire !!!

Comme réveillée d’un affreux cauchemar, elle ouvrit soudainement les yeux et les leva vers le ciel. Embrasé par une palette de couleurs allant du rose orangé vers un rouge vif, le rouge vif d’un crépuscule qui se faisait incendie, ce ciel lui montra toute la splendeur de la nature. C’était beau, voir magnifique. C’était rouge, voir sang. Le sang. Encore lui ?


- Je devrais rentrer avant qu’il fasse nuit… Quoi que …

Non. Elle entra dans l’enceinte du domaine certes, mais elle resta marcher pendant de longues heures, ici, là-bas, ailleurs… Ce château la dégoutait. Seulement ce château? Non... Tout. Tout avait cette constante expression lugubre et macabre. Surprenant ? Oui, surprenant venant d‘elle…

- Uh ?!…

Encore un mangemort ? Non... C’était impossible... Elle aurait pourtant jurée d’avoir vu une ombre non loin. Elle n’était plus au Japon et elle n’avait aucune chance d’être poursuivie de si tôt… C’était trop tôt… Trop tôt pour revenir ? Trop tard pour s’enfuir… Déjà ? Il faisait déjà sombre autours d’elle. Depuis combien de temps elle était là? Emprisonnée par ses songes, à tantôt se pavaner dans divers recoins de son esprit, tantôt sur la terre poudlarde qui n’était désormais que boue. Il pleuvait ? Il pleuvait, d’une légère pluie de gouttelettes qui avait finit par lui coller les cheveux aux visage.

- La forêt interdite …

Elle n’y était jamais allée auparavant… Jamais… Pourtant cet insolite lieu correspondait désormais plutôt bien avec la demoiselle, autant sur son aspect physique que sur son état d'esprit. Les vêtement sales, usés et abimés par la bataille lui donnaient un air de déchue. Pourtant son visage, si neutre, si ferme, si vide,… lui, avait gardé la seule chose qu’on ne pourrait jamais lui enlever, une expression qui lui était unique, celle qu'elle avait conservé jusqu'au tréfond de son coeur ou non, c'était cette innocence.

- Uh ?!

Encore ? Non… c’était impossible.... Elle aurait pourtant jurée n’avoir vu qu’une ombre au loinn mais c'était un homme. Droit, fier, imporsant, il était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hachiyolk.e-monsite.com



avatar
Date de naissance du joueur : 24/11/1990
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 08/07/2008
Parchemins postés : 4932



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Raphaël Sorel


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Jeu 11 Déc - 4:37

La nuit était tombée. Déjà. Raphaël n'avait pas vu le temps passé, car même s'il n'était pas si tard que ca -l'impression d'heure tardive faussée par le temps réduit d'ensoleillement en hiver a Poudlard- il était malgré tout l'heure du couvre-feu. Du moins celui pour rentrer au château.
Il était resté trop longtemps a Pré-au-Lard, dans le bar. S'il avait été aux Trois-Balais il aurait vu les élèves rentrer a Poudlard. Mais il était a la Tête de Sanglier, lieu que les élèves préféraient éviter. Il avait été la-bas a cause de Vincent. Ces deux-la avaient longtemps conversé. Il l'avait fait venir pour le mettre en garde. Il lui raconta comment il s'était battu ici même contre un mangemort très puissant. Il lui raconta comment avant la fin du combat, Vincent avait subi une crise. Crise dûe au fait qu'il n'avait plus eut de combat aussi intense et que la tension dûe a l'effort et l'accumulation des blessures l'avaient épuisés mentalement et il n'avais pas pu résister. Il raconta comment il avait été amené auprès du Lord, ce qu'il avait révélé, puis contre toute-attente Vincent avait bénéficié d'un coup de pouce du destin. Il s'était échappé d'Azkaban avant d'y etre enfermé.

Cela avait laissé Raphaël abasourdi, il n'aurait jamais imaginé qu'un mangemort puisse être assez puissant pour pousser Vincent dans ses ultimes retranchements pour finalement le vaincre. L'exécuteur l'informa que c'était Scofield, le sous-directeur de l'école. Il se rappelait encore les paroles de son mentor: "Ne tente jamais rien contre lui! Du moins ne le fait pas ouvertement! L'AD doit se méfier de lui plus que quiconque. Si jamais tu te retrouves face a lui tu dois lui échapper, il est beaucoup trop fort pour vous." Ainsi Voldemort envoyait enfin ses grosses pointures a Poudlard, a croire qu'il considérait maintenant l'AD comme susceptible d'attirer son attention. Mais Raphaël avait dû prendre congé de son ami.

Il courût sous une pluie battante, se dirigeant vers la rue principale, vu l'heure il aurait affaire au portail magique et il aurait encore des sanctions. Il passerait donc par la forêt interdite. Interdite mais il y était déjà allé a maintes occasions, ainsi que d'autres élèves, en fait elle n'avait d'interdite que le nom. Une fois sous les frondaisons il ralentit l'allure, marchant a travers bois, il ne voulait pas réveiller les créatures qui y dormaient, même s'il était proche de la lisière il ne voulait prendre aucun risque inutile. Il se rapprocha de l'orée des bois lorsqu'il vît deux silhouettes plantées dans le parc.

Il ne distinguait pas bien, il regarda la lune, il y avait un nuage devant mais il partit sous l'effet du vent, Raphaël se concentra sur les deux formes. Il voyait un peu mieux mais la pluie et l'obscurité des bois le gênaient toujours. Il estima la situation, deux silhouettes apparemment masculines et encapuchonnées. Il pensa "mangemort" mais se souvint qu'avec la pluie c'était normal d'être ainsi vêtu. Mais autre chose le frappa. "Pourquoi se retrouver ici, en plein milieu du parc, en pleine nuit et sous la pluie. D'ordinaire par ce temps on discute au chaud dans un fauteuil autour d'une cheminée" Situation insolite, lugubre, Raphaël avait un mauvais pressentiment.

Puis il entendit un bruit inhabituel derrière lui, il se retourna vivement:

_Mais qu'est-ce que...

Il marcha doucement sur la mousse, tirant sa baguette au cas-ou. Le regard alerte, l'oreille aux aguets, les muscles tendus. Il lui avait semblé voir une petite silhouette, mais parmi toutes ces ombres il avait pu confondre avec un tronc bizarre. Il regarda vers le parc, plusieurs arbres lui bouchaient la vue mais il lui semblait que les deux hommes allaient vers la forêt. Raphaël par réflexe se mit dans l'ombre.

Il se tint la, derrière un chêne, droit et fier, du haut de son profil altier et de sa carrure bien crampée. Observant la scène. Son long manteau rouge sang bougeant a peine. Les longs cheveux d'argent tombant devant ses yeux et ses oreilles mais il n'en avait cure. Il releva ses manches, les gouttes glissaient le long de ses avant-bras pour goutter jusqu'aux gants de cuir dont le gauche tenait fermement la baguette. Raphaël plissa les yeux, ses pupilles claires balayant tout son angle de vue. Une fois encore il crût distinguer du coin de l'oeil cette forme dans la forêt. Mais il avait confiance, dans l'obscurité ambiante il fallait vraiment être près de lui pour le remarquer.

"Putain Vincent c'est en ce moment que tu devrais être avec moi! pensa-t-il. Il était loin d'imaginer qui étaient les personnes sous les capuchons, ni qui était maintenant proche de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Ven 12 Déc - 19:04

*Dans les couloirs de l'école*

Alors comme ça on ne pouvait pas sortir de Poudlard.. ni même de sa chambre... Elliot était dans un couloir juste en jean pour savoir quel était ce rafus... Deux Mangemort surveillait étroitement les allés. Le jeune homme sortit tout de même, et aussitôt les deux arrivèrent devant lui:

"Désolé Professeur, mais se soir on ne passe pas."
- Qeuwaaa ?
- Scotfield lui même nous a demandé de passer au code rouge...


Elliot plus attirés par les bruits qui l'empechait de dormir... faut dire qu'il avait développer une sale ouïe ce petit gars... Enfin dommage.. il aurait tellement aimer ne pas endormir ses deux solides mangemrots avant de leur apsser un sortilèges d'oubliettes...
Il glissa deux flasques de whisky vide dans leur poche, et deux au sol... les laissa là... à la merci du premier traitre qui les balancera.

Il retourna dans sa chambre, mis une chemise, une veste, une écharpe autour de sa bouche et son nez, rabattit sa capuche sur la tête... brr, il n'aimait pas sortir comme ça... mais bon, c'était nécessaire... Il y avait trois semaines jours pour jours... Ces deux habits lui avait garantit sa sécurité contre le Seigneur Noir...


*le code rouge... purée pourquoi...*

Le professeur n'hésitéa aps, il alla directement à la salle du directeur... Toujours en se déplaçant furtivement...
Arrivant dans le couloir, la baguette à la main... Personne... pas un garde, pas de lumière sous la porte...

Ah ben Bravo... Elliot fit la moue et réfléchis... Si le code était rouge, c'était qu'une attaque ou que quelques chose arrivait... Et ben oui... Elliot, se remit à se déplacer en direction de l'extérieur... Surement le parc ou le lac noir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 21/07/2007
Parchemins postés : 1366



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Dayana Blue


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Sam 13 Déc - 13:07

Une nuit de jais, un Poudlard en larmes, au souffle d'un vent incroyablement froid, six personnes et un point commun. Lequelle? Quand? Aucune ne le savait pour l'instant. Chacune avait commencé sa soirée dans le majestueux et magic domaine de Poudlard.

Dayana faisait partie de ces six personnes qui allait bientôt connaître une nuit assez tourmentée, mais, pour l'heur, elle était comme à son habitude en trin d'enfreindre le règlement.
Interdiction de sortir dans la nui? Qu'importe, elle connaissait bien trop le château pour connaître toutes les petites voies qui lui avait permit pendant toutes ces années de sortir au gré de ses envies. Aussi la jeune femme sorti avent que la surveillance ne soit renforcée et que le code rouge, dont elle n'avait aucune idée pour l'instant, soit déclarée.
Elle arriva dehors aussi discrètement qu'un chat par ailleurs. La pluie fine et froide se déposait sur sa peau peu couverte car elle n'avait pas prit la peine de s'habiller en fonction du temps. Elle avait juste sa baguette dans la main à fin de pouvoir s'alimenter en lumière et de se diriger vers ou elle voulait. La brune alla donc dans un endroit un peu moins exposé a l'eau et y resta. Elle n'avait pas la moindre idée de la raison qui l'avait poussée à sortir. Elle ne se sentait pas très bien et avait à la fois chaud et froid comme si quelque chose, une présence ou autre la dérangeait. Cependant le parc était vide, personne ni aucun bruit. Rien. Le calme plat... Enfin... presque. Quelques minutes plus tard la lisière de a forêt interdite semblant être le témoin d'une obscure agitation. La jeune femme resta un moment figée sur place et guidée par le besoin de comprendre mais aussi par une prudence étrange, elle se dirigea discrètement vers le lieu de touts les agitations.

Mais, avant même de se rendre compte que non loin de a, se trouvait deux personnes qu'elle haïssait plus que tout... elle tomba sur une à la quelle elle portait une affection particulière mais qu'elle ne s'attendait pas trouver en ces lieux.. à Poudlard.

- Mitsuko...

Dayana avait longtemps hésité avent de prononcer ce prénom. Mitsuko Uehara n'était plus venue à Poudlard depuis... son départ pour le Japon. Personne n'avait eut de nouvelle et sur le coup, la gryffondor peina à la reconnaître.

- Tu.. c'est bien toi non?

L'ancienne pouffsoufle se tourna vers elle en sursaut et la regarda l'air de ne pas trop comprendre ce qui ce passait en ce moment au tour d'elle. Dayana ne le comprit pas trés bien non plus, mais les deux jeunes femmes n 'eurent pas le temps d'echanger quoi que ce soit car quelqu'un vint troubler ces retrovailles fragiles et incertaines...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://z0o0dayaslyriks0o0z.skyrock.com



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Sam 13 Déc - 22:10

Une dizaine de minutes s'était écoulée depuis l'arrivée du Seigneur des Ténèbres, et la pluie tombait toujours avec la même force, le vent était toujours aussi transperçant, le brouillard aussi glacial et la nuit aussi sombre. On aurait pu croire que le temps avait cherché à réunir tous les éléments en sa possession pour rendre cette soirée terrifiante, comme si la présence de Lord Voldemort ne suffisait pas!

Le sombre personnage était demeuré immobile pendant tout ce temps, se souciant peu du froid et de la pluie qui ne l'atteignaient pas plus que pouvait le faire la plainte déchirante d'un mourant. Lord Voldemort, depuis qu'il était né, était demeuré insensible à toutes ces choses là, l'amour, la compassion, la douleur... Le mage noir était assez fier de cette résistance aux sentiments, qu'il considérait comme une qualité faisant de lui un homme tout à fait exceptionnel, ce qui était vrai, dans la mesure où cette absence de sensibilité le plaçait comme l'être le plus inhumain que la terre ait portée, un record dont se serait certainement passée l'humanité.

Michael Scofield, son plus fidèle serviteur, le rejoignit rapidement. Scofield avait cette étonnante faculté de parvenir à retrouver son maître où qu'il soit, et surtout au moment où il le fallait, c'est à dire juste avant que le Lord ne commence à s'impatienter. Cette qualité faisait que Scofield avait le droit à des privilèges que Lord Voldemort n'accordait à personne d'autre.
En venant à Poudlard, le Seigneur des Ténèbres désirait également rencontrer son lieutenant, mais il n'avait pas pris la peine de l'appeler, prédisant avec justesse que celui-ci, une fois de plus, saurait le retrouver au moment opportun.
Lorsque Scofield fut accueilli par le Seigneur des Ténèbres, il fut agréablement surpris de découvrir sur le visage de son maître un sourire satisfait, un sourire qui n'annonçait aucune mauvaise nouvelle capable de mettre le Lord en colère. Et pourtant, une mauvaise nouvelle, le Seigneur des Ténèbres en avait reçu une quelques heures plus tôt, mais ce soir, il n'avait pas envie de se mettre en colère.
Scofield demanda à son maître les raisons de sa venue à Poudlard, mais ce dernier refusa de les lui révéler, affirmant qu'il serait bientôt au courant. Bien qu'un peu agacé de devoir attendre, Michael n'osa pas insister, pas même pour demander ce qu'attendait le Lord à l'orée de la forêt interdite.

Les deux hommes, -si ce qualificatif généreux pouvait réellement être employé pour désigner ces deux monstres-, occupèrent leur temps à discuter d'abord de Poudlard et des sales garnements qui l'occupaient, puis abordèrent les sujets délicats de l'Ordre du Phoenix et de Durmstrang, entre autres. D'habitude, ces affaires agaçaient profondément le Seigneur des Ténèbres, mais ce soir, il était disposé à se montrer aimable et discutait de ces sujets avec une légèreté déconcertante, qui aurait même pu paraitre insultante pour les membres de l'Ordre, tant il parlait de ces nuisibles avec insouciance. Enfin, il tendit l'oreille et, persuadé que l'heure arrivait enfin, leva un bras autoritaire qui imposait le silence. Coupé dans son élan, Scofield se résigna à remettre son exposition sur sa vision de la domination des moldus à plus tard. Voldemort scruta la forêt de son regard de vipère, et son visage s'illumina du plus beau sourire que la cruauté pouvait produire.

-Mon cher Scofield, déclara-t-il à voix haute, cherchant surtout à être entendu par l'intrus qui se terrait dans la forêt, l'heure de te présenter la raison de ma venue à Poudlard est enfin arrivée.
Du moins, si miss Uehara veut bien nous faire l'honneur de s'avancer?

Voyant la petite silhouette s'affaisser sous le poids de la surprise, Voldemort éclata d'un rire mauvais. Scofield, quant à lui, tourna son regard étonné vers la raison de cette animation soudaine.

-Peut-être ce nom t'évoque-t-il quelque chose, Michael? Notre invitée était élève à Poudlard, jusqu'à ce que des projets plus importants l'amènent à quitter l'établissement. Mais quelqu'un d'autre répondait également à ce nom, dans nos propres rangs, Scofield, et nous servait efficacement, avant de disparaitre.

Voldemort tira sa baguette de ce geste rapide et habile qui distinguait les grands mages des débutants, et l'agita. Un espèce de grand serpent enflammé en sortit et alla brûler au sol, avant de bondir contre un arbre ce qui, grâce à la forte lumière qu'il dégageait, permit d'éclairer une partie du visage de Mitsuko Uehara. Le serpent ne resta que quelques secondes et sur commande du Lord, se mit à tourner autour des trois individus en bondissant, afin de conserver une source de lumière constante dans cette entrevue qui s'annonçait des plus étranges.

-Je t'en prie, Uehara, avance, nous ne te ferons aucun mal. L'Avada Kedavra est sans douleur, dit-on...

Le Seigneur des Ténèbres était loin de se douter que d'autres jeunes gens se tenaient à quelques pas d'ici, découvrant avec stupeur le visage régulièrement éclairé par le serpent enflammé du plus terrible mage noir de l'humanité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/04/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 17/08/2008
Parchemins postés : 1615



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Mitsuko Uehara


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Dim 14 Déc - 18:00



Décidément, ce soir là, alors qu’une abondante et glaciale pluie, comparable aux fulgurantes tempêtes de la mer, généralement accompagnées d’importantes bourrasques, régnait en maitre sur tout le domaine, la forêt interdite elle, semblait pourtant bien habitée… Mitsuko, légèrement abritée par l’un des nombreux et imposants chênes, avait déjà ses cheveux, ruisselant autours de sa nuque, complément trempées. Malgré tout, elle se tenait toujours là, immobile, en train d’observer entre les branches de la forêt

Qui ? … Qui cela pouvait-il bien être ? … Mitsuko se le demandait bien… Appuyé non loin d’elle contre un arbre, cette grande carrure masculine lui semblait familière, mais pourtant… elle n’arrivait pas à reconnaitre son identité. Peut-être bien que ce n’était qu’un simple chasseur après tout… La petite japonaise resta figée quelques instants tout en le dévisageant puis, sans tourner le regard, ses pieds s’avancèrent prudemment en direction du parc.

Il lui semblait qu’il y avait deux autres personnes présente sur les lieux… De simples sorciers? Il était trop tôt pour se prononcer, pourtant, ce n’étaient surement pas de simples élèves non, surement pas… Il y avait là, quelqu’un de surement très puissant, tellement puissant qu’au fur et à mesure que cette présence se rapprochait d’elle, un froid, aussi glacial et transperçant qu’il puise être, embaumait son cœur.

Elle n’eut à peine le temps de s’avancer qu’elle entendu son nom résonner derrière elle. " Par pitié, pour une fois, faite que ce ne soit mon imagination ". Non, malheureusement ou peut-être bien heureusement pour elle, ce n’était pas le cas et elle ne put s’empêcher de faire un petit bond en arrière tellement que la stupeur lui en avait flanqué une.


- Dayana ? Qu’est-ce que tu fais la ??

Simple réflexe… A vrai dire, elle se demandait ce qu’elle-même pouvait bien faire ici… Tout en regardant autours de la rouge et or pour vérifier qu’elles soient bel et bien seules elle lui souffla :

- Je … Oui c’est bien moi mais … Il ne faut pas rester ici je crois que … Dayana cache toi !!!


Une nouvelle fois surprise ? Oui, mais cette fois ce fut par quelqu’un de bien plus impressionnant (sans vouloir te vexer Dayana). En effet, c’était celui dont on ne prononçait jamais le nom, celui qu’elle haïssait le plus au monde, mais aussi celui qu’elle redoutait le plus de voir… Elle fut frappée par un tel choc et une telle contraction à la poitrine qu’elle dut se poser en arrière contre le tronc du premier arbre à sa disposition. « Lui ? … Non … Pourquoi lui ... »

Malgré tout le courage et le sang froid qu’elle avait acquis en peur de temps, son cœur ne voyait qu’une chose : la peur. Oui, effectivement elle avait peur, peur de lui, peur de ce qu’il pouvait bien lui faire… Il ne fallait pas oublier qu’il était tout de même le légendaire mage noir, celui que tout le monde redoutait, même ses plus proches fidèles, et ça, elle pouvait le confirmer… Il était terrifiant, sans pitié et ce, avec tout être vivant, proche ou non… Ce pauvre crétin à tête de serpent avait le même tact et la même arrogance que dans ses souvenirs et à vrai dire, il fallait admettre qu’il pouvait aisément se le permettre…


- Kuso… Il se fout de moi là…

Il continuait… Il continuait cette enflure… Ses mots, ses simples mots avaient la faculté d’atteindre les gens jusqu’au plus profond de leur esprit, d’un sifflement à la fois si léger mais si perçant, tel un sifflement de vipère… Celui-ci avait une sonorité tellement particulière, tellement dérangeante…

Soudainement, sans qu’elle puisse la voir arriver, une éblouissante lumière verte s’approcha a vive allure vers elle. Elle dégaina alors sa baguette avec rapidité et la maintint fermement en avant même s'il était bien trop tard... Ainsi, ce n’était qu’une sorte d’avant gout? La foret, auparavant si sombre était désormais légèrement illuminé par un petit serpent qui ne cessait de tournoyer autours d’eux, laissant alors de temps à autres leur ombre filler sur les nombreux troncs…

Parfait, tant qu’à faire les choses, elle préférait qu’elles se déroulent en bonnes conditions… Alors comme cela, il désirait en finir avec un simple Avada ? … Il avait une manière particulière d’aborder les choses, une manière particulière mais à la fois terrifiante…

La peur, la peur se lisait sur le visage de la petite Uehara. La tête vers le bas, elle commença à marmonner de sa petite voix tremblante… Elle semblait complètement déstabilisée… Ses paroles devinrent de plus en plus puissantes et de moins en moins rapides… Elle leva finalement sa tête vers le Lord et lui dit faiblement, juste avant de se laisser tomber au sol, comme si elle était à bout de souffle :


- Ne me… sous estime pas …

Comme si les moindres fractions de secondes devenaient éternelles, elle laissa alors son corps se libérer de toutes ses forces, comme si celui-ci avait été attiré vers le bas. Dès que celui-ci frappa la surface du sol, il disparu soudainement sous une légère brume nacrée.

A quelques mètres plus loin, provenant du dos de l’un des nombreux chênes, une nouvelle silhouette apparut. C’était elle, Mitsuko, le visage tiraillé de tous les sens. Elle avait le bras fermement tendu vers l’avant avec au bout, une fine baguette noire. De sa langue natale, la voix encore plus puissante qu’auparavant, elle cria :


- SORA UTA* !!

De la pointe de petite baguette, d’immenses rubans de couleurs blanche tissés par vent se propagèrent à une vitesse folle en direction du Lord. Ce sort allait-il l’attendre ? … Mitsuko n’en savait rien, mais avant d’en attendre le moindre résultat, elle se laissa une nouvelle fois tomber au sol derrière une nouvelle fumée de couleur bleue ciel…


sora : ciel
uta : poème


Dernière édition par Mitsuko Uehara le Dim 14 Déc - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hachiyolk.e-monsite.com


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Dim 14 Déc - 18:00

Le membre 'Mitsuko Uehara' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Combat Membre AD/DS' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...] Lun 15 Déc - 18:16

Scofield fut surpris de l'humeur de son Maitre, il aurait cru le trouver de très mauvaise humeur, peut etre était il venu pour lui faire regretter de ne pas avoir tuer le membre de l'Ordre mais il paraissait de bien meilleure humeur, il autorisa meme son disciple à lui poser quelques questions, n'y répondant pas tout le temps mais c'était très rare pour etre retenu et gravé dans l'esprit de Scofield.

Bien sur cela avait un temps limite, tout cessa quand le mage leva brutalement son bras, immédiatement le silence laissa place aux paroles tandis que le Seigneur demanda a Uehara de le rejoindre. Michael fronça les sourcils, il se demandait de qui il voulait parler, il n'y avait personne dans cette foret à moins qu'il s'adresse à un nouveau mangemort, il n'en savait rien. En tout cas il ne pouvait parler d'une eleve, l'école était bouclée par les mangemorts depuis que le directeur adjoint l'avait ordonné, aucun eleve ne voulait sortir c'était totalement impossible.

Lord Voldemort fit alors apapraitre un Serpent, son animal de prédilection qui éclaira une faible partie de la foret interdite, Michael se demanda d'abord a quoi cela pouvait servir mais il aperçut bien vite la tete d'une jeune femme qui ne pouvait pas avoir l'age adulte. Instinctivement, il fut ébahi de la voir hors du périmetre du chateau, il ne voulait pas y croire, c'était impossible, il ne fit aucun mouvement, ne voulant aps croire a ce qui ce passait devant ses yeux.


"Non, cela ne peut, le chateau est bouclé. Comment a t'elle fait ?" murmura t il pour lui meme.

La peur se lisait sur le visage de la jeune femme mais quelques instants plus tard elle disparut, Scofield regarda tout autour de lui, il décida alors de sortir sa baguette magique et murmura.

"Lumos maxima."

Aussitot un puissant jet de lumiere sortit de sa baguette magique, il éclaira la foret interdite afin de trouver la trace de celle ci mais rien du tout, il regarda au alentour mais il n'eut pas le temps de la chercher qu'un jet d elumiere fila dans la direction du Maitre. Il arreta son sortilege pour faire apparaitre un écran de protection brisant ainsi le faible sortilege de cette gamine, décidement elle ne manquait pas de culot ou de courage, ou peut etre est ce simplement de la folie.

En tout cas il n'en fallut pas plus pour décider le mangemort a intervenir mais la jeune femme avait déjà disparu, pas possible comment faisait elle ? Elle était vraiment douée cette petite, la capturer sera un plaisir pour le mangemort. Elle voulait jouer a cache cache tanpis pour elle. Michael posa sa baguette magique dans la paume de sa main, feermant les yeux pour se concentrer, il repensait au visage de la jeune femme découverte dans la foret. Sa baguette se mit alors a tourner legerement puis s'immobilisa indiquant ainsi la direction vers laquelle Uehara se trouva.


"Incarcerem"

Michael n'hésita aps trentes secondes et attaqua immédiatement avant qu'elle disparaisse une nouvelle fois.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...]

Revenir en haut Aller en bas

Cueillette... [Mitsuko, Scofield, Raphael...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-