POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Encore une excursion [PV John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Encore une excursion [PV John] Jeu 21 Mai - 17:39

Encore un autre soir. Très tard dans la nuit, peut-être onze heures, ou minuit, Kristin entra dans son seizième bar de la soirée. C'était un de ses jours ou on aurait mieux fait de rester couché... ou plutôt d'aller se coucher puisque Krisin n'avait pas dormit la nuit précédente. Le ciel était sans étoiles de ce côté de Londres et Kristin avait finit par se servir des moldus pour dénicher des trucs bizarre ou étrange qui se seraient produit. D'ailleurs ils lui étaient très utile mais elle répugnait quelque peu à les voir.
Au début, elle allait les voir, les saluait et essait d'endormir leur méfiance excessive pour poser des questions. Généralement ça finissait avec un sortilège d'amnésie sur le moldu. Pourtant, ils étaient très utiles, le dernier moldus qu'elle avait interrogé, il y avait à peine une minute en fait, lui avait avoué qu'un pub miteux à Londres grouillait de gens qui en savait plus qu'ils ne le devraient. Malheuresement, Kristin, pour évité les risques, avait finit par user de légimancie, malgré son faible niveau, un moldu ne pouvaiein contre elle. Et elle leur arrachait des réponses avant qu'ils ne parlent puis leurs affligeait un sortilège d'amnésie. Donc, en fait, elle ne les interrogeait pas vraiment...
La chasse aux infos n'avait pas été très bonne ce soir-là, en dehors de deux ou trois gars qui l'avait "informé" deux ou trois pub qui pourrait être un bon endroit pour réunir des infos. Elle avait d'abord décidé de les écumé le lendemain soir, mais lassée et morte de curiosité, elle avait décidé de se rendre dans l'un d'eux.
La jeune asiatique entra dans le pub et personne ne sembla la remarquée. Elle n'était pas vétue d'une robe de sorcière comme d'habitude, elle portait des vétements moldus pour passer inaperçu dans ses pubs de moldus... Jeans quasiment noir, tee-shirt bleu marine sans manche, gilet gris pâle, on n'y voyait presque à travers, tennis grise aussi mais pas de sacs à main. Les malotrus qui peuplait le bar à une telle heure risquait d'essayer de la volée, elle avait faillit se faire voler la première fois qu'elle avait essayé.
Kristin traversa le bar sans hésité mais sans se presser. Une forte odeur d'alcool baignait dans l'air ainsi que l'odeur du tabac. Kristin, se retint de grimacé, se posa sur le bar et salua le barman :


"Bonsoir."

Le propriétaire du bar hocha la tête et Kristin balaya le pub du regard. Plusieurs tables étaient prises d'assaut par les amateurs de poker, mais Kristin ne savait pas y jouer. D'autre n'était occupé que par un seul homme qui buvait ou se droguait. Les dernières tables étaient prises par des hommes qui buvaient entre eux, des femmes assises sur leur jambes, riaient aux éclats, leur humour rendu lourd par l'excès d'alcool. En voyant un homme se jeté sauvagement dans les bras d'une des femmes en poussant un grognement sauvage, Kristin détourna les yeux de cette table de porcs.
Le barman l'interpella à ce moment-là. Penché au dessus du comptoir, l'homme la dévisageait et Kristin se jugea à son goût, elle prit donc les devants avant qu'il ne parle :


"Un whisky s'il vous plait et une limonade."

Le barman se détourna malgré lui et alla chercher ce qu'elle avait commandé. Kristin en profita pour pratiquer la légimancie sur les tables où les hommes étaient seuls, évitant soigneusement les tables où des plaisanteries douteuses étaient échangés. Après avoir fait cinq ou six tables de solitaires sans résultats valables, le barman revint et lui posa le verre en face d'elle. Avant qu'il ne lui parle, elle prit encore une fois les devants, répondant à la question que le barman aurait voulu poser :

"Oui, j'ai besoin de quelque chose, mon brave. Un homme qui saurait me renseigner.

-Je peux vous aider ma p'tite dame."


Kristin fut sur le point de le corriger, mais elle trouva l'idée plutôt bonne. Elle lui adressa un sourire charmeur :

"Je n'en doute pas. Mais j'aurais voulu quelqu'un qui connait tout sur les gens du coin et qui sait tout ce qui se passe dans les environs. Vous êtes sûr de pouvoir m'aider?

-Bien sûr, ma p'tite dame. J'en es entendu des bonnes et des meilleurs en tant que barman...

-Je veux bien vous croire."


Kristin prit un air désabusé. Sûr qu'il en connaissait. Un barman devait avoir entendu les pires choses qui puissent exister, et aussi voir les choses le splus dégoutantes dans un pub comme celui-là. Une pensée qui s'accompagna d'un regard méprisant vers la table de ses porcs. La réponse de Kristin prit l'homme au dépourvu un instant seulement, mais il continua sans se démonter :

"Qu'est-ce que vous voulez savoir madame...?

-Almasy, Kristin Almasy. Et mademoiselle s'il vous plait."


Almasy. Le nom de l'ancien chef de l'Ordre. Elle se pensait indigne d'oser porté ce nom alors qu'elle avait quasiment trahit l'Ordre quelqus années auparavent, maiq si un résistant était dans le coin, l'évocation de ce nom ne lui serait pas étrangé, et peut-être se risquerait-il à savoir ce qu'elle cherchait. De plus, si Seifer savait ce qu'elle cherchait, elle était sûre que s'il était là, il ne lui en voudrait pas. Seifer était de ces homme sà laisser aux geune deuxième chance.Tactique qui n'avait rien donné jusqu'à maintenant... Et Kristin, évidemment, parce qu'elle refusait de changé de prénom. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple?
Le barman sourit de toutes dents... ou du peu qu'il en restait, à l'évocation du "mademoiselle". Kristin retint une grimace et resta imperturbablement souriante.


*Non, mon gars, t'aura pas le temps de t'amuser avec moi comme tu laisses ces porcs le faire avec d'autres!*

Des mots qu'elle faillit dire tellement ils étaient vrais. Mais elle retint sa langue.

"Et bien mademoiselle, en quoi puis-je vous aider?

-J'aimerais savoir si vous avez entendu parler du terrorisme ces derniers temps. Vous comprenez, mon frère s'y était engagée et j'aimerais beaucoup le retrouver et le dissuader de continuer sur cette voie."


Le barman fronça un peu les sourcils, mais le sourire séduisant de Kristin sembla le rassurer :

"Il a un nom votre frère? Je le connais pet'être.

-Vincent Almasy. Une vingtaine d'année et assez grand, en tout cas plus que moi."


Le barman réfléchis, les sourcils froncés. Et c'est là qu'on s'amusait, à l'aide de magie, le verre de whisky s'écrasa de l'autre côté du comptoir par terre au pied du barman. Celui-ci recula de surprise et le bruit attira l'oeil de quelques uns, elle en était sûre.
Kristin fit alors semblant d'être faché :


"Mais enfin, faites attention!

-Excusez-moi ma 'ptite dame, ce n'était pas volontaire...

-Mademoiselle Almasy, s'il vous plait! Ke refuse qu'un maladroit de votre espèce m'appele ainsi."


Le barman fronça les sourcils et répliqua en maugréant :

"Très bien, Mlle Almasy! Trouvez donc votre Vincent toute seule. Je ne suis pas sûr que quelqu'un de mon espèce soit capable de vous aider."

Et dans le panneau. Il venait de prononcer à l'oreille de tout le monde les deux mots qu'il fallait. Vincent et Almasy. Si jamais quelqu'un avait entendu parler de Valentine, peut-être viendrait-il lui parlait, mieux encore pour les résistants, qui viendrait voir ce qu'elle cherchait ainsi donc. Bref, le succès sur toute la ligne. En maugréant, le barman ramassa les morceaux de verres et essuya à l'aide d'une serpillère, l'alcool versé à terre pendant que Kristin, patiente, attendait, en sirotant sa limonade, que quelqu'un vienne l'aborder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Jeu 21 Mai - 18:50

Il était très tard, la nuit était déjà bien avancée, heure à laquelle beaucoup dormaient paisiblement dans leurs lits afin d’être en pleine forme le lendemain pour aller travailler pourtant une lueur était visible dans l’une des rues d’un quartier défavorisé de Londres venant d’un pub, on ne peut plus miteux, les forces de l’ordre ne venaient plus faire respecter le couvre feu vu qu’à chaque fois ils se retrouvaient bombarder d’objets divers par les habitants de ce quartier qui semblaient détester ceux qui portaient l’uniforme.

John avait pris l’habitude de passer ses soirées ou plutôt nuits dans ce bar mal famé, il n’y avait que des moldus et aucun risque que les sorciers viennent pointer le bout de leur nez dans un endroit pareil, c’était bien loin de tous les bâtiments occupés par des sorciers comme Sainte Mangouste ou même le Ministère, ainsi il était tranquille. Le jeune homme avait presque adopté le mode de vie de ses moldus bien qu’il ne soit pas l’un des leurs mais rien ne le différencier des autres personnes du bar à part bien sur sa baguette bien dissimulé sous son t-shirt à l’encolure de son jeans, il avait beau être le plus jeune mais Sheppard avait prouvé qu’il avait sa place ici à force d’user ses poings.

Une nouvelle fois, John était assis à la table des joueurs de Poker, un célèbre jeu de cartes moldues, celles-ci n’étaient même pas animées, il fallait même les mélanger à la main mais bon c’était assez plaisant pour passer le temps. La seule règle était de payer ses dettes de jeu ainsi que de boissons, pour cela l’ex Serdaigle avait eu recours à la magie, soit au sortilège d’attraction pour voler un peu d’argent ou alors au sort d’amnésie pour les faire oublier mais pour tous ici, il était pratiquement réglo. Comme tous ici, il avait le poing facile se montrant particulièrement efficace dans les combats au corps à corps même si il manquait parfois d’expérience pour anticiper les coups, il se défendait assez bien et on ne désirait plus l’embêter afin d’éviter de perdre quelques dents.

Cela faisait de nombreuses heures, qu’il était assis, les cartes dans sa main droite, observant le comportement de ses adversaires afin de miser ses gains de la soirée, buvant un peu de whisky pendant qu’un nouveau tour démarrait, il avait pris l’habitude de boire malgré les conséquences qu’il connaissait mais cela permettait d’oublier un peu sa vie, le poids qu’il portait en lui semblait devenir plus léger en revanche il s’était refuser à la cigarette et diverses drogues malgré les multiples essais de ses compagnons de jeu. Sheppard tentait quand même de rester sur ses gardes, il tentait de lever la tête dès qu’il entendait la porte de l’entrée grinçait pour voir la tête du nouvel arrivant, après tout il était toujours recherché mais bon il ne se faisait plus trop de soucis là-dessus, il avait réussi à passer deux ans incognito donc cela pouvait continuer encore un moment même si il avait quelques idées en tête.

John était en pleine partie quand une nouvelle personne entra dans le bar, il ne pouvait pas lever les yeux maintenant sous peine de perdre la partie, il resta donc concentré sur le jeu durant plusieurs minutes, partie qu’il perdit encore une fois avant de jeter un coup d’œil à la nouvelle invité qui n’était autre qu’une jeune femme habillé comme une moldue. L’Aigle devait l’avouer, elle était plutôt pas mal, il se demanda presque ce qu’elle faisait dans ce décor car les filles qui travaillaient ici étaient plutôt laides et moches mais bon la partie recommença donc il retourna au jeu, distribuant les cartes. Une autre partie s’engagea, John était plutôt content enfin il demeura impassible mais il avait de bonnes cartes donc il pouvait peut être remporter ce jeu, les minutes défilèrent, il ne restait plus que deux adversaires, chacun décidant de mettre l’autre sous pression pour l’intimider à se coucher.


« Je vais gagner, pas la peine de continuer à augmenter tes dettes ! »
« La ferme, joue. »

Sheppard était loin d’être un homme qui aimait la papote.

« Allez, couche toi, tu n’as rien comme jeu. »
« Joue et tu verras »
« J’espère pour toi que tu as suffisamment d’argent car je vais gagné. »

L’homme dévoila ses cartes aux yeux de tous, il possédait trois as donc c’était normal il devait remporter la partie. Pourtant cela ne fit pas le bonheur de Sheppard, lui-même, possédant deux as, il avait donc un de trop ce qui le fit froncer les sourcils.

« Allez montre ! »

L’Aigle s’exécuta dévoilant son jeu aux yeux de ses camarades, ceux-ci comptèrent rapidement dans leurs têtes avant de s’apercevoir qu’il y avait un problème.

« 5 As !! C’est impossible ! Il y a un tricheur à cette table !! »

Les regards se portaient vers les deux joueurs restants, John n’y était pour rien, il avait une certaine dignité qui l’empêchait d’utiliser la magie pour gagner, il trouvait cela nul mais bien sur il ne pouvait pas l’avouer à ses compagnons, c’était donc l’autre joueur qui était en cause.

« Allez avoue leur Chris. »

Sheppard restait calmement assis dans sa chaise buvant tranquillement son whisky, il n’avait rien à se reprocher pourtant l’homme ne semblait pas d’accord, ce dernier lui sauta dessus, le faisant basculer sur sa chaise en arrière tandis que le verre tombait au sol le répandant de débris mais c’était le moindre des soucis des deux hommes car les coups fusaient. Le dénommé Chris avait attrapé John par son t-shirt gris clair avant de lui mettre un bon poing dans le visage pourtant ce dernier ne répliqua pas, il venait d’entendre le barman prononcer deux noms qui n’avait plus été prononcé depuis longtemps.

Chris en profita pour rouer de coups le jeune homme durant son moment d’hésitation mais Sheppard répliqua en utilisant ses genoux avant de parvenir à envoyer son adversaire en avant en le poussant avec ses jambes. L’homme s’éclata la tête sur le mur de pierre dans un bruit sonore, restant inconscient entouré de cartes à jouer autour de lui tandis qu’une tache de sang était visible sur les pierres, John s’en foutait, il restait au sol, le regard fixé vers la jeune femme du comptoir, une sorte de flash eut lieu devant ses yeux, il se revoyait en cours avec Raphael à Poudlard et le professeur c’était elle. Un frisson le parcourut, Sheppard ne savait pas quoi faire, attaquer ou s’enfuir, cette dernière ne semblait pas l’avoir remarqué donc il avait peut être une chance à jouer. Lentement il se releva aidé par les autres vu qu’ils s’étaient aperçus qu’il n’avait pas triché, d’un geste du bras John épongea rapidement le sang qui coulait de son visage notamment de l’arcade, de son nez et de son oreille puis il choisit de suivre son instinct qui lui disait d’aller s’asseoir au comptoir ce qu’il fit juste à coté de celle-ci.


« La demoiselle veut bien que je lui paie un verre ? »

John l’avait murmuré afin d’attirer l’attention du jeune professeur, après tout il s’était quitté en bonnes relations mais il lui semblait que la jeune femme ne s’était pas montré lors de la bataille décisif de Londres, elle avait donc choisit son camp comme lui-même l’avait fait. Il murmura un peu plus bas.

« Un geste vers la baguette et ciao Kreuk ! »

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Jeu 21 Mai - 20:36

Kristin n'eut pas à attendre longtemps pour que quelqu'un s'assoit à côté d'elle. La jeune femme avait commandé un autre whisky pour son futur interlocuteur et un peu avant d'entendre le bruits de jeune sgens qui se battaient il le lui avait servit. Une chaise se tira à côté d'elle ce qui ne lui arracha aucun sourire. Trop habitué à présent pour sourire comme au début où elle était fière de son petit stratagème. Le jeune homme avait une voix qui, elle sentait, était loin d'être hostile... du moins le pressentait-elle. Son instinct ne l'avait jamais trompé. Kristin poussa donc le whisky vers lui sans le regarder :

"C'est moi qui t'en paie un, ga..."

Kristin n'eut pas le temps de finir sa phrase, ses mots mourrurent dans sa gorge. Trop surprise, une expression interdite voir pétrifié de terreur se peint sur son visage. Une voix, tout ce qu'il y avait deplus menaçant, de méfiant venait de la menacer :

« Un geste vers la baguette et ciao Kreuk ! »

La menace était clair. Kristin ne bougea pas d'un pouce un moment qui lui sembla duré une éternité. Elle avait les yeux fixé sur le verre de whisky qu'elle venait de pousser vers son interlocuteur. Kreuk? Comment avait-il pu savoir? Qui était-il donc? Si ce quelqu'un la connaissait, pourquoi la menacait-il? Elle avait un traitement de faveur dans les deux camps, résistance et opprimant.
Son cerveau fonctionnait à toute vitesse. Elle aurait du réagir au quart de tour, et violer le conseil que venait de doner cet imprudent. Pourtant quelque chose la clouait sur place. Quelque chose sur qui elle mit le doigts dessus. La voix lui était familière, synonyme de sympathie il y a longtemps, synonyme de fou rire intéreiuers, synonyme de rire qu'elle cachait, synonyme de rare bon temps il y a tellement longtemps... et pourtant si peu.
Kristin ne mit pas longtemps à trouver son auteur dans sa tête. Comment pouvait-il être ici? John s'était-il donc abonner à ces quartiers mal famé en quète d'alcool pour oublié le passé? Impossible.
Mais elle devait s'y faire. Si Raphaël vendait des infos sur ses amis, John pouvait bien plonger d'alcool. Dans quel sens tournait donc le monde? c'était impossible, ajamis! Elle refusait d'y croire. Pourquoi John la menaçait-elle? N'avait-il aps été si longtemps et encore du même côté? Kristin se sentit perdu en se souvenant de sa presque trahison deux auparavent. John devait avoir prit sa pour une trahison et la croyait dans le camps d'en face. Le coeur de Kristin se serra. Sa propre culpabilité était déjà dure à supporter, John à présent la croyait aussi lâche et traitresse. C'était injuste de s'attiré toutes ses inamitiés de sa part alors qu'elle avait tant souffert de sa solitude et dla perte de ceux qu'ele aimait tant! Et John, de plus, n'était jamais facile à convaincre, et même très difficile. Malgré qu'elle saches l'identité de son "agresseur", Kristin ne put s'empécher de demander :


"John?"

Juste un murmure, assez bas pour que le barman gromelant ne l'netende pas. Kristin poussa ses mains doucement ainsi que son verre le plus loin d'elle. Geste montrant qu'elle n'avait aucunemnt l'intention de l'attaquer. Lentement, elle osa enfin tourner la tête vers lui. Malgré qu'elle le saches, croisé son regard, lui fit mal. Une sorte de réveil après un long cauchhemar ou le retour vers d'un rève plein de douleur qu'on aurait voulu oublié après une journée noire de peine.
La jeune asiatique le dévisagea. Le jeune homme avait murri, aucun doute là-dessus. Son visage n'avait pourtant guère changé, toujours les mêmes yeux bleus fusilleurs, les mêmes cheveux en bataille mais tout de même, une légère barbe. Une tension persptible dans ses traits montrait qu'il était sur se sgardes, chose qui ne la surpris pas, mais la blessa. Comment si sa confiace en elle avait disparu. Comme s'il la mettait d eleur côté, la mettait du côté de ses ennemis. Kristin ne put s'empécher de le regarder plus que necessaire puis ferma les yeux et détourna la tête.
Elle aurait du le reconnaitre, elle avait pourtant regarder les hommes présent, même de dos il était reconnaissable. Kristin croisa le regard du barman et se força à boire une gorgée de limonade alors qu'il venait vers eux :


"Vous l'avez retrouvé, donc?"

Kristin déglutit et réussit à retrouver sa voix en répondant :

"Non, lui c'est mon cousin."

Mais elle n'avait eu le temps de se reprendre pour empécher sa voix de trembler. Le barman fronça les sourcils. Kristin avait été trop surprise, trop étonnée, trop blessée pour cachés ses sentiments.

"Vous avez perdu beaucoup de monde."

Kristin tenta un sourire demi-triste, demi-excuse :

"En effet, ma soeur a aussi disparu et mon père est mort."

Le barman sembla septique mais Kristin, reprenant contenance, tout simplement parce qu'elle évitait de penser à John assis à côté d'elle, sourit avec plus d'enthousiasme... enfin moins faux. Un sourire séduisant peut-être même et insistant. Le barman continua à la regarder un peu spetique. A bout de nerfs, Kristin demanda :

"Vous pouvez nous laisser? Nous avons beaucoup de choses à nous raconter, ça fait tellement longtemps que l'on ne s'est pas vu."

Les derniers mots qu'elle prononça la poignarda en plein coeur et s avoix trembla en fin de phrase. Le barman, cependnat, hauss ales épaules, jugenat que si elle ne demandait pas d'autre alors que John l'emébtait, ce n'était pas sa faute. Il retourna donc à sa vaiselle, leur tournant le dos. Le souffle court, Kristin le suivit lentement des yeux, puis recommença à respiré, comme soulagé, mais en fait, plus troublée que jamais.
La jeune femme croisa le regard de John et dit, le plus sincèrement du monde :

"Je n'ai aucune envie de pointer ma baguette sur toi... et j'ai l'impression que nous allons avoir une longue conversation..."

Kistin baissa les yeux vers les poches de John puis les releva :

"A moins que tu ne préfere avoir recours à la violence ce qui est, je souligne, complétement inutile."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Jeu 21 Mai - 22:15

HJ : pas d'inspi dsl

Au moment où la jeune femme murmura son prénom, l’ex Serdaigle eut très envie de brandir sa baguette magique histoire de lui faire oublier immédiatement ce qui s’était passé ce soir dans ce bar mais ce n’était pas ce qu’il voulait après tout c’était lui qui était allé au contact de la jeune femme donc si il devait l’agresser ce serait pour plus tard. Néanmoins John ne confirma pas, il prit juste le verre que Kristin repoussait dans sa direction, cela aurait pu être loufoque dans un autre temps de voir un professeur tendre un verre d’alcool à un jeune mais pas là, ses doigts se mirent à taper le verre laissant entendre quelques notes plutôt agassantes pour els autres mais qui lui le relaxaient un peu.

Depuis le début Sheppard n’avait cessé de fixer la jeune professeur mais quand celle-ci croisa son regard, il ne put s’empêcher de tourner la tête, incapable de supporter son regard, il se mit à observer le Barman en train de servir une autre personne située à l’autre bout du comptoir, surement une vodka, c’est fou ce que cela pouvait paraître intéressant quand on se sentait comme passer aux rayons X par son voisin ou plutôt voisine, John en avait des frissons même si il faisait tout pour ne pas l’admettre. C’était étrange de revoir une personne ayant appartenant à son autre vie, à son passé, c’était tellement loin pour lui qu’il avait l’impression que c’était il y a fort longtemps pourtant cela ne faisait que deux ans, deux longues années où sa vie avait littéralement changé.

L’ex serdaigle devenait comme nostalgique de ses « belles » années, il avait beau être jeune, il avait l’impression d’avoir déjà eu une grande vie pleine de rebondissement, ne sachant pas de quoi l’avenir serait fait, il vivait au jour le jour maintenant. John porta le verre à ses lèvres, lentement le liquide ambré coula dans sa gorge lui arrachant quelques instants une grimace avant de reposer le récipient vide sur le comptoir. Cela faisait au moins le troisième qu’il se faisait en peu de temps, cela commençait à être dur, le jeune homme posa son coude sur le bois pour se masser les yeux quelques instants durant lesquels le barman se tapa la conversation avec Kristin qui l’envoya à sa vaisselle histoire de discuter tranquillement avec John avant de tenter de le rassurer sur ses intentions.


« A la moindre tentative de ta part, compte sur moi pour déchainer les enfers sur toi. »

Au moins c’était clair entre les deux, l’ex-Serdaigle était devenu plus cruel, n’hésitant plus à passer par la violence pour obtenir ce qu’il voulait quitte à faire souffrir de nombreuses personnes… Si Kristin tentait quoique ce soit, il n’hésiterait pas et frapperait immédiatement de son poing puis de sa baguette. Bon John prit son courage à deux mains, se décidant enfin à regarder de nouveau la jeune femme qui continuait de l’observer, il ne put la regarder dans les yeux plus de quelques secondes avant de descendre légèrement le regard.

« Bon comment m’as-tu retrouvé ? Et que me veux-tu ? Si c’est pour donner au Ministère, on risque de passer une sale nuit tous les deux… »

Sheppard se redressa sur sa chaise haute, il claqua des doigts pour attirer l’attention du barman qui se retourna, sans même dire un mot il montra son verre et comme il était un habitué l’homme s’avança avec une bouteille de whisky pour remplir le verre du jeune homme, il lui faudrait au moins cela pour pouvoir tenir la conversation avec son ancienne professeur. Le dernier mot fit tilc dans son esprit, un sourire moqueur apparut sur son visage.

« Au fait comment va Sorel ? Il s’accoutume bien à sa nouvelle vie de pacha ? »

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Ven 22 Mai - 11:31

Kristin ne douta pas des mots de John. Elle avait déjà entendu John lui parler ainsi deu ans auparavent, quand il l'avait oincé en haut d'une tour du chateau grâce à son balai, pis plus tard quand elle lui avait porté secours à Azkaban contre Even Piell. Dans les deux cas, il l'avait pensée dans le camps d'en face. Kristin détourna les yeux, retenant une larme. Bon sang, les larmes venaient beaucoup trop en ce moment, d'abord avec Raphaël puis avec John. Pourquoi tant de tristesse et de honte? Question idiote.
Kristin respira profondément et lâcha d'une voix cassante :


"Les enfers? Vraiment? Si tu avait vraiment ce "pouvoir", j'y serais déjà, je le sais. Mais je ne suis pas sûr que l'alcool rend tes réflexes aussi vifs qu'avant."

Elle aussi avait eu sa part de souffrance, et elle était devenu la machine à tué des mangemorts. Kristin croisa encore le regard de John mais celui-ci détourna très vite le regard. Pourquoi? Ce serait plutôt elle de détourner les yeux sous ses yeux fusilleurs, elle ne pensait pas qu'il est quoi que ce soit. Et encore une fois, pour rester en vie, Kristin avait de nombreuses choses à se reprocher.

« Bon comment m’as-tu retrouvé ? Et que me veux-tu ? Si c’est pour donner au Ministère, on risque de passer une sale nuit tous les deux… »

Kristin le dévisagea. Croyait-il vraiment qu'elle l'avait cherché que lui? certes, il faisait partie des gens qu'elle aurait aimé retrouver au plus vite mais si vraiment elle l'avait cherché, elle serait venu vers lui. Croyait-il si versé dans le camps des mangemorts pour aller le livré? Alors qu'à Azkaba, elle l'avaidéfendu contre Piell. Pourquoi l'envoyez à Azkaban maintenant, alors qu'elle ne l'avait pas fait deux ans plus tôt? Kristin secoua la tête :

"Simple coïncidence. Je ne te cherchais pas toi en particulier. Et jamais, je ne t'enverrais à Azkaban sauf si je n'ai pas le choix. Et ce serait un cas très particulier..."

Kristin, sincère, détailla John, à la recherche son regard qu'il fyuyait toujours. Et il pensait aussi que Raphaël était de l'autre côté aussi. Krisin fronça les sourcils. Le sang dégoulinait toujours sur le visage de John. Pour montrer sa bonne volonté, elle plongea sa main dans une de ses poches. John réagit au quart de tour, un mouvement vers sa poche. Kristin s'immobilisa :

"Si vraiment tu as peur, prend ma baguette. Deuxième poche sous mon coude. Ce n'était pas ce que je voulais prendre."

Kristin tira de sa poche un mouchoir et le lâcha dans la main de John. Elle croisa son regard elle sentait bien qu'un simple mouchoir ne lui ferait pas gagner sa confiance, mais au minimun, ça le ferait douter de ses intentions, ce qui était son objectif.

"Tu devrais sérieusement songé à porter un sac de sparadra sur toi puisque visiblement tu as l'art d'attiré les bagarres."

Kristin détourna les yeux et but une gorgée de limonade sous le regard qelque peu spectique du barman. Cet homme n'était idiot et visiblement il comptait les surveillé du coin de l'oeil encore longtemps.

"Raphaël va bien. Mais il a changé. Pas dans le sens que tu penses mais il a changé."

Kristin croisa le regard de John. Raphaël semblait avoir abandonné le combat contre les mangemorts, ou plutôt, il avait décidé de ne plus s'y engagé directement. Il était pour mais il n'y prendrait plus part. Chose que Kristin jugeait quelque peu lâche, mais elle n'avait rien à dire, au niveau lâcheté, elle avait donné deux ans avant. Il lui faudrait surment du temps pour reprendre sa place parmis les résistants actifs. Quelques temps avant de s'negagé dans l'Ordre, elle avait aussi sa période de doute, et elle avait finit par prendre la bonne voie. Kristin croisa le regard de John et jeta un coup d'oeil au barman qui détourna les yeux, pris en flagrant déli d'espionnage :

"Ce n'est pas le meilleur endroit pour parler sorcellerie on dirait. On s'assieds dans le coin au fond de la pièce? Si tu n'as pas confiance, je te répète, que tu peux me prendre ma baguette. Si je me rappele bien la dernière fois que je me suis trouvé déarmé devant toi, on s'est sortit vivant tout les deux, il n'y a aucune raison pour que ça change aujourd'hui."

Sous-entendu au tour qui lui avait joué en haut d'une tour, après avoir jeté un sort à son bali, Kristin avait vu John s'écraser en bas d'une tour; Quand il avait reprit conscience, Kristin avait jeté sa baguette, pour le mettre en confiance et ils avaient discuté "bien gentilmenent".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Ven 22 Mai - 13:26

L’alcool avait beau ralentir les reflexes des hommes, John avait néanmoins réagi quand la jeune femme avait cherché quelque chose dans sa poche, si elle tentait de sortir sa baguette magique, l’ex Serdaigle se préparait à frapper le tabouret de celle-ci de son pied pour la déstabiliser avant de sortir la sienne mais cette dernière se contenta de prendre un mouchoir qu’elle lui mit dans les mains après lui avoir indiqué clairement o était sa baguette magique. Sheppard eut un geste hésitant, il avait très envie de le lui prendre mais en même temps si il le faisait il montrait clairement qu’il n’avait aucune confiance en elle ce qui n’était pas totalement faux mais bon, il décida de tamponner ses plaies avec le petit bout de papier pour éponger un peu le sang.

Le jeune homme écouta attentivement les paroles du professeur, son regard alternant entre elle mais aussi avec le barman et le dénommé Chris qui gisait toujours dans son coin, inconscient ou mort, il n’en savait rien mais la deuxième hypothèse lui donna un frisson qui monta le long de son corps. En entendant parler de son ancien meilleur ami, l’Aigle avait les doigts crispés autour du mouchoir, une ombre noire passa devant ses yeux avant qu’il ne détourne une fois la tête pour observer le barman qui lui adressa un bref geste de la tête comme pour demander si cela allait avec la jeune femme et John acquiesça pour le rassurer quelque peu. Kristin proposa d’aller se mettre un peu plus à l’écart afin de pouvoir parler librement sans avoir sans cesse l’impression d’être espionner par le barman, Sheppard se contenta d’acquiescer avant de se lever de son tabouret et de se diriger vers une table vide.

L’ex Serdaigle contourna les chaises posées sur le passage, il passa juste à coté de la table des gros porcs, il n’y jeta même pas un coup d’œil, cela devenait presque habituel de voir ce genre de spectacle même si lui était loin d’être très friand de cela. En le voyant debout, les joueurs de poker l’appelèrent.


« Une autre partie ? »
« Non… »
« Allez on fait quitte ou double ! »
« J’ai dit non… »

Les derniers mots avaient été prononcés sur un ton strict ne laissant pas le choix à ses camarades de jeu, après encore quelques pas, John s’installa dans une chaise un peu délabrée d’ailleurs la table était un peu bancale surement la raison pour qu’elle soit désertée ainsi que pour la vue sur le spectacle. L’ex Serdaigle avait une superbe vue la dessus, cela l’écœurait, le vieux moustachu tentait de retirer les vêtements de la jeune femme qui ne semblait pas l’entendre de cette façon, Sheppard ne pouvait pas laisser cela se dérouler devant ses yeux, il ne gênait même un œil à Kristin avant de s’avancer vers les deux pour se mettre en opposition entre les personnes de sexe opposé.

« Dégage. »
« Si tu ne veux pas te retrouver comme l’autre abruti contre le mur, dégage ! »

Il se tourna ensuite vers la femme à sa gauche.

« Rentre chez toi ! »

Visiblement l’homme semblait vouloir en découdre avec Sheppard mais ses copains se levèrent à son tour pour le retenir ce qui fit apparaître un sourire sur le visage de l’ex Serdaigle qui retourna tranquillement s’asseoir à la table posant son coude sur celle-ci pour poser sa tête, il sentait le mal de tête arriver mais bon autant profiter que Kristin était là pour parler un peu.

« Si ce n’est pas pour moi, qu’est ce que tu viens faire dans ce pub à une heure pareille ? »

Sa méfiance partait peu à peu, l’alcool et l’heure avancée de la nuit devait y être pour quelque chose, John commença à se balancer sur les pieds arrières de sa chaise, la faisant craquer un peu plus à chaque mouvement tandis que son regard ne quittait plus la jeune femme.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Ven 22 Mai - 14:01

Kristin s'était attendu à voir John se méfié mais il hocha la tête et ils se dirigèrent dans un coin. Ils passèrent à côté de l table de ces animaux. Ils riaient bruyemment et une jeune femme poussa un cri de surprise étouffé quand un homme écrasa sa bouche sur la sienne tendit que les autres femmes gloussaient. Kristin fut horriblement tenté de pendre l'homme par les pieds et de lui baisser le pantalon histoire de l'humilier pour qu'il ne recommences pas mais en s'assieyant, elle leur tournait le dos. Cela n'attenuait pas le bruit qu'ils faisaient. John se leva sans un regard pour elle et alla s'occuper d'eux. Kristin regarda l'ex-Serdaigle s'interposer puis se sidiots retenirent l'idiot en chef de frapper John qui retourna s'assoir à ses côtés.
Le fait qu'il est refusé une partie de poker pour lui parler était une bonne chose pour elle. Au moins, ils pourraient parler en paix. Et qu'il s'interpose à la table des imbéciles, montrait à Kristin qu'il n'avait peut-être pas tant changer. Kristin lui fit remarquer :


"Je suis étonné que tu l'es laissé faire tant de temps, je m'attendais à ce qu'il finisse dans un cercueil avant l'aube."

Mais John lui demanda ce qu'elle faisait ici à une telle heure si elle ne le cherchait pas. Kristin resta silencieuse un intsant, en recherche de l meilleure à réponse à donner. La jeune asiatique but une autre gorgée de limonade avant de lui dire en désignant son propre verre :

"Une précotion que j'ai prise, j'ai fait presque une vingtaine de bars avant celui-là. Une autre vingtaine, le soir d'avant, et le soir d'avant... on peut remonter longtemps comme ça... environ six ou sept mois. Je n'ai aucune envie de rentrer éméché, ou ne pas rentrer du tout."

Kristin croisa les doigts. Satisfaite de voir John ne pas la quitter des yeux, elle croisa son regard et continua :

"Je ne te cherchais pas en particulier mais te trouver faisait partie de mon objectifs... En fait, je cherche tous ceux qui sont battus il y a deux ans, du moins ceux qui ont survécu... Alors je menne mon enquète à ma façon. Tu es le premier que je trouve."

Kristin baissa les yeux. La suite est plus difficile à dire. Reconnaitre ce sfautes en soi le brulait, l'avouer à haute voix ne la brulait mais la faisait cuire à petit feu, dévoré par la culbabilité et la honte.

"Ce n'est ni pour vous sermonner, ni pour vous tuer ou vous trahir ou quoique ce soit d'autre. Je vois bien que tu ne me fais pas confiance. Et Beaucoup si je les retrouvent penseront la même chose... Tu te souviens il y a près de trois ans? Quand je t'ai dit que ma marque n'était qu'un signe sans aucune influence sur moi? Et bien, ma position n'a pas changer, John."

Kristin regarda John qui ne la quittait pas de l'oeil, mais elle détourna les yeux, jetant un coup d'oeil vers la table qui rigolaient déjà nettement moins fort puis elle se retourna et ajouta :

"Toi, en revanche, tu as changé. Je n'aurais imaginé que tu le laisserais vivre. Et je connaissais pas ta passion pour le poker. C'est donc ça que tu as fait en deux? Boire et jouer?"

Kristin venait de tenter un renversement de situation. Certes, elle devait s'expliquer, mais il lui semblait aussi que lui aussi lui devait quelques explications.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Ven 22 Mai - 15:23

« Il y a eu assez de sang dans ce bar pour cette nuit, tu ne crois pas ?! »

Il montra d’un geste de la tête, le tricheur de poker que John avait envoyé contre le mur du fond, toujours dans les vapes, personne n’avait pris l’attention de lui prendre son pouls ou même de panser ses plaies, les tricheurs étaient loin d’être appréciés même dans un tel lieu et puis Sheppard n’était pas du genre à mettre le premier coup en revanche il n’hésitait pas à rendre la monnaie de sa pièce à la moindre agression et pour un sorcier il était loin d’être rouillé de ce coté là.
L’ex Serdaigle haussa les sourcils en l’entendant parler, c’était son vingtième bar de la soirée, décidément il en apprenait sur son ex professeur et il n’aurait pas imaginé qu’elle s’était trouvé une grande passion pour visiter les lieux les plus insolites et surement crades d’Angleterre.
En revanche il ne fut pas surpris de l’entendre dire qu’elle recherchait les participants de la célèbre bataille de Londres, il était vrai que les survivants ne devaient pas être nombreux, encore moins ceux qui s’étaient trouvés du coté des Résistants, John était le premier en plus de deux ans qu’elle trouvait.


*Waouh quel honneur.*

Un léger sourire éphémère apparut sur son visage à cette pensée mais il disparut aussi vite qu’il était apparu en entendant Kristin lui certifiait que la Marque était insignifiante à ses yeux, ce qui était un blasphème pour tout Mangemort et pouvait lui valoir la mort si un sorcier noir était dans le coin. Sheppard fit retomber sa chaise sur ses quatre pieds avant de s’avancer un peu sur celle-ci, de façon d’être légèrement plus proche du jeune professeur avant de murmurer.

« Si cela importe peu pour toi, pourquoi ne pas nous avoir rejoint à Londres ? De montrer clairement ton camp… »

Un simple pic mais qui pouvait faire bien mal pour la jeune femme, c’était voulu bien sur de la part de l’ex Serdaigle afin de la faire réfléchir un peu, lui avait combattu et avait dû se cacher par la suite pour survivre car il ne vivait plus depuis deux ans, il survivait comme il pouvait. Kristin tenta d’en savoir un peu plus sur ce qui s’était passé pour lui pendant ses deux longues années, si il les avait passé ici dans ce bar miteux à boire et à jouer du poker, en gros en se laissant lentement mourir.

« Non, cela ne fait que peu de temps que je fréquence ce lieu. Disons qu’une grande partie de moi-même est morte lors de cette bataille et que depuis je ne fais que survivre… »

Lors de l’émeute, Sheppard avait été capturé et torturé par deux membres du ministère, il ne devait la vie qu’à un simple moldu qui prit de pitié l’avait recueilli, soigné, nourrit durant deux longues années pendant lesquels il n’eut aucun rapport avec le monde de la Magie vu qu’il était privé de l’élément indispensable, sa baguette. John avait fini par en récupérer une sur un sorcier en le blessant avec son poignard mais étant recherché ses possibilités étaient très minces et tout en ce qu’il croyait s’est effrondé. Durant ce laps de temps où l’Aigle était presque nostalgique, ses yeux étaient devenus peut être plus brillants, à croire qu’il n’allait pas tarder à verser quelques larmes mais il s’était endurci et se reprit, agitant la tête pour se dégager de ses pensées.

« Je n’ai plus rien à perdre maintenant… et je suis prêt à tout ! »

John frappa du poing sur la table ce qui lui attira plusieurs regards des différents poivrots du bar mais il s’en foutait complètement, son honneur était bafoué, ses proches tués et ses amis étaient soit disparus soit devenus des traitres

« Mais vas-y raconte moi à ton tour, ta vie durant ses deux dernières années. »

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Ven 22 Mai - 17:23

Krsitin jeta un coup d'oeil par dessus son épaule, évita de la table derrière, et vit que l'adversaire de John n'avait pas bougé d'un pouce, toujours dans les vappes, une tâche de snag sur le mur. Elle se retourna et haussa les épaules :

"Un peu plus, un peu moins, quel importance? Ca ne salira pas plus les murs vu leur état."

Kristin fut étonné de voir John sourire mais il disparu rapidement. Un souvenir revint tout aussi vite à la mémoire de Kristin. Voir John sourire faisait bizarre mais cela la ramenait dans des souvenirs bien plus joyeux que l'époque où il était. Une sorte de mélancolie. Nostalgie du passé où bien qu'elle risquait sa vie, elle s'amusait parfois. Le jeune homme se pencha vers elle, Kristin fronça les sourcils en écoutant John. Son coeur sembla s'arréter, son visage grave se pétrifia tandis que le jeune homme se redressait. Une question innocente? Non. Il comptait bien la cassé mais il l'avait blessé bien plus qu'il ne l'aurait voulu sans doute. Le souffle court, Kristin ne le quitta pas des yeux, faillit envoyer sa chaise volé et quitter le pub. Mais elle ferma les yeux, prit une pronde inspiration et planta ses yeux dans ceux de l'aigle et lui renvoya la balle avec une voix cassante :

"Si venger tes parents était si important, pourquoi je te retrouve gentilement assis à une table de poker? Mon camps est toujours le même. Et les raisons qui m'ont poussé à en pas venir son personnelles... mais elle n'ont en aucun cas de liant avec une trahison quelconque."

Kristin souffrait derrière ce masque de glace qu'elle venait de se forger, une façon de se protégé. Il n'y avait aucun mensonge dans ses mots, au moment de la bataille, Kristin avait trouvé l'ancienne femme de son père, découvert son dem-frère et les enfants de cette femme. Après les avoir mit en garde, elle était revenu à Londres. Où du moins elle s'était arrété en route. Au courant de la bataille de Londres, prise d'une brusque panique, elle avait quitté le Royaume-Uni pour l'Irlande de sud sur l'heure. Elle n'était revenu qu'une semaine plus tard et avait expié sa faute auprès du Seigneurs des Ténèbres.
Kristin ferma les yeux pour chasser ce souvenir plus que douloureux et leva les yeux vers John qui venait de lui dire qu'il n'avait fait que survivre ces derniers temps. La jeune asiatique regarda John plongé dans des souvenirs qui lui devait être douloureux. Les yeux plus brillants qu'auparavent, l'ex-Serdaigle reprit pieds sur la réalité et lui demanda ce qu'elle avait fait ses deux dernières années. Kristin détourna les yeux. elle avait fait trop de mal, beaucoup trop. Et elle ne s'était révéillée qu'il y a six mois à peine. Kristin joua avec sa bague, souvenirs ancien de sa mère avant de levé les yeux vers John :


"J'ai disparu. Je n'étais plus moi. Pas une vie sympathique de professeurs crois-moi. Je susi devenu... ce que je n'aimerais plus jamais être. j'ai fait et dit des choses dont j'ai honte. Je suis sortit de ce cauchemar il y a près de six mois... J'étais presque versé dans l'acool... et je dois avouer que ça m'arrive encore... Mais je ne pouvais pas continuer à vivre comme un fantôme en faisant des choses que je regretterais plus tard..."

Kristin détourna les yeux, trop blessée et trop honteuse. Des flashs, et de simages lui revenaient en mémoire. Trop douloureuse. Elle avait finit par reconnaitre avec le temps que c'était elle qui avait tout ça. Un homme qui hurle de douleur sur le sol alors qu'elle rigole, la baguette pointée sur lui. Une gamine de onze ans qui pleure, sur ses jambes et ses bras de longues trainés rouges dégoulinantes. Une jeune adolescente rasée, les poignets et chevilles cassés, attaché au mur. Un bébé qui brûle dans le brasier d'une maison... non cette image elle n'en avait été que le témoin... le témoin riant de cette douleur. Toute cette souffrance donnée. Toute cette méchanceté acquise. Cruelle, glaciale, elle était devenue un monstre. Kristin ravala ses larmes. Elle avait honte et le mot était faible. Et encore une autre image, un jeune d'une dizaine d'années mourant doucement étouffé sous l'art de sa baguette. Et le plasir qu'elle avait prit à voir cette mère de famille hurler à la mort et pleuré, enchainé à un mur, en voyant ses enfants subir le sortilège de Doloris. Tant de cris et de pleurs, de souffrance... Elle était blessée au plus profond d'elle, honteuse, coupable, aussi mauvaise que n'importe quel sbire du Seigneurs des ténèbres, souillée par ce mal qui l'avait dévoré. Que valait-elle au fond? Pas grand chose. Une larme lui écahppa et se méla à une mèche qui lui barrait le visage.
Kristin se passa sur les yeux, respirant prondément, tentant d'échapper à ces centaines d'images de douleur et de souffrance qui était de sa main, tout aussi horrible les unes que les autres. La jeune asiatique n'avait l'impression qu'avoir trop vécu, trop torturé, trop souffert. Elle avait parfois tenté de revenir sur ces actes, desespérée, elle fondait en larmes en sachant le monstre qu'elle était devenu, bouffé par la culbabilité d'avoir en plus laissé ses mis mourrir sur le champs de bataille. Un seul mot la défissait à ses yeux : monstre, un seul mot la qualifiat : lâche.
La jeune femme, ravagée par la douleur effaca une autre larme, il fallait qu'elle évite de parler de ça, elle plissa les yeux, en s'essuyant les yeux. Elle respira profondément et croisa les yeux de John. On aurait dit qu'il l'accusait, et il n'avait pas tort. Kristin détourna les yeux et dit, rageuse :


"Ne m'en demande pas plus! J'ai trop vécue pour raconter ma vie. Je n'aurais pas finit ma phrase que tu me tuerais et si ça doit m'arrivé, je préfererais choisir moi-même ma façon de mourrir... Saches juste que je n'ai jamais abandonné la résistance, je ne l'ai pas fait gamine, ni ado, ni avant la bataille, je ne le ferait pas après."

Kristin tenta d'échapper à ses images qui la torturait. Puis se pincant l'arrète du nez, le coude posé sur la table, elle ferma les yeux et continua, n'osant croisé son regard :

"Je suis coupable de choses... que tu n'as jamais eu à subir et que je ne t'espère pour rien au monde. Chaque matin, je me réveille avec un poids de honte sur les épaules. Chaque jour, je continue à éduqué des jeunes en me demandant quand ils vont mourrir, comment ils vont souffrir et si c'est moi qui vait signer leur fin. Chaque nuit, la culbabilité m'empèche de dormir avant plusieurs heures."

Kristin songea à Raphaël qui, lui, n'avait ni commis ces horreurs, ni vécu dans le noir. Lui avait abandonné le combat. John ne semblait pas avoir mis son caractère rageur de côté. Et cela, bien que ce ne lui soit pas utile à l'instant, Kristin était "ravi" de voir qu'au fond il n'avait pas changé. Comme se retrouvé après un très très long cauchemar. Kristin lâcha larrète de son nez puis croisa le regard de John :

"Ton meilleur ami n'a pas trahit John. Ni moi, ni lui. Il ne croit plus en la résistance et moi j'ai... détruit des gens et leur coeur. Mais ni l'un ni l'autre n'avons trahit. Et il n'est pas plus mangemort que moi. Mais cela, si tu le vois, il te le dira de vive-voix. Ce n'est pas à moi de le justifier."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Ven 22 Mai - 19:06

Sheppard attendait presque le moment où la jeune femme allait lui sortir le mot « vengeance », il s’y était attendu depuis qu’il l’avait rencontré après tout cette dernière le connaissait depuis plusieurs années maintenant, elle savait beaucoup de choses sur lui notamment sur son passé mais aussi sur son caractère, il avait beau avoir muri, il ne pouvait pas changer radicalement au niveau de l’attitude et du comportement en général. L’ex Serdaigle avait beau le redouter, s’y préparer, il eut quand même l’impression de sentir un pic en plein cœur tandis qu’il lança un regard noir à Kristin avec une bonne envie de lui mettre une bonne droite dans le visage ou même de se barrer, la laissant seul dans ce bar mais bon il resta tranquillement assis dans sa chaise ne bougeant plus du tout et n’ayant plus aucune envie de sourire.

Tout en écoutant la jeune professeur débitait son récit sur sa vie les deux dernières années, John commanda un nouveau whisky au barman, non pas que cela ne l’interesse pas mais au point où il était cela ne changerait rien à la gueule de bois qu’il aurait le lendemain matin ou après midi si il ne parvenait pas à se réveiller immédiatement. Après deux minutes, le serveur apporta enfin le verre du jeune Serdaigle sur un plateau qui ne devait plus être nettoyé depuis longtemps puis il resta là. John lui jeta un regard noir mais il ne bougea pas.


« C’est quoi le problème ? »
« Vu votre état, autant payer tout de suite pour ne pas oublier. »
« Je payerai à la fin comme d’hab donc maintenant dégage ! Et je vais très bien ! »
« Hum »

Le vieil homme finit quand même par partir l’air reprobateur, Sheppard commença à claquer ses ongles sur le verre, cela le détendait mais le petit bruit aigu en rythme ne plaisait pas souvent aux autres oreilles que le créateur et il remarqua l’air de Kristin et stoppa immédiatement même si il avait un doute sur le fait que ce qui l’embête soit le bbruit ou le whisky en lui-même. Enfin bref, la jeune professeur continua sur sa lancée, même John avait l’impression que parfois le son de sa voix devait baisser ou alors c’était lui qui s’endormait mais bon il tenta de faire bonne impression et d’écouter ce qui se révélait assez dur en fin de compte à une heure pareille.
Pour tenter de rester concentrer et éveiller un peu plus longtemps, Sheppard porta à ses lèvres le livre ambré prenant une première gorgée mais c’est à ce moment là que Kristin décida de parler de Raphaël, il avala alors de travers sous la surprise, se mettant à tousser tout en reversant un peu du whisky sur la table, au moins il laisserait une petite trace à son tour mais bon… Il fallut au moins trente secondes pour qu’il cesse de tousser, l’Aigle essuya avec son bras le liquide qui coulait de son menton.


« Parlons d’autre chose ok ? »

Il n’avait aucune envie de parler de ce qu’il ferait en se retrouvant face à face avec Raphael, un bon coup de poing s’imposait même si ce dernier était beaucoup plus grand et costaud que lui mais au moins cela le détendrait un minimun après il improviserait au niveau des sortilèges, il connaissait des pas mal qui pouvaient bien faire souffrir leurs adversaire donc il s’en servirait certainement histoire de faire passer un sale moment à ce traitre. Une nouvelle fois, il finit le reste de son whisky en une traite et à peine avaler, il sentait déjà qu’il n’aurait pas dû, son estomac lui faisant un mal de chien.

« On quitte cet endroit pourri ? »

L’odeur de tabac mélangée à celle d’alcool plus d’urine qui trainait surtout dans leur coin commençait à lui donner la nausée et il préférait sortir prendre un peu l’air histoire de se reprendre un peu. Sans même attendre l’avis de la jeune femme, John se leva de sa chaise tout en fouillant dans ses poches ce qui prit quelques secondes avant qu’il ne trouve un billet qu’il déposa sur la table, le bloquant avec son verre.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John]

Revenir en haut Aller en bas

Encore une excursion [PV John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-