POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Encore une excursion [PV John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Sam 23 Mai - 9:05

Kristin secoua la tête d'un air désabusé. John était en effet le même, refusant de prendre en compte ce que disait les autres, trop buté. En même cela la fit sourire, ravi et sérieusement amusé du ton qu'il avait prit. En revanche le fait qu'il est prit un autre whisky, ne la mettait pas à l'aise. Est-il donc devenu accro à l'alcool tant que ça? Mais après tout, c'était elle qui lui avait tendu un verre d'alcool la première. Sauf qu'à ce moment-là, elle pensait avoir affaire un imbécile d'alcoolo moldus, non un sorcier compétent, rechercher par le ministère et ancien amis par dessus le marché!
Le jeune homme finit par se levé après avoir lui avoir dit ne pas vouloir de Raphaël. Sans attendre de réponse, il coinça un billet sous son verre et prit la porte de sortie. Kristin le regarda faire avec un œil déçu. Boire n'était pas une bonne chose, du moins pour John.
Kristin arracha le billet du dessous de verre de John et au lieu de le suivre, se planta devant le barman, le comptoir les séparant. Le proprio leva un sourcil, agacé. Visiblement il n'avait pas apprécié la façon dont John lui avait parlé. Ce qu'elle comprenait avec une pointe de pitié pour le vieil homme.


"Qu'est-ce que vous voulez?
-Payer.
-Vous pouvez laisser sur la table, je m'en occu..."


Le regard de Kristin le stoppa net et il abandonna son attitude bougonneuse. la jeune asiatique venait de posé l'argent de John plus sa paie mais aussi un petit pour boire qu'elle tenait encore du bout des doigts. Le barman leva les yeux vers elle. Avec un sourire satisfait, Kristin parla :

"Cette argent est à vous si vous me rendez un dernier service. "

Le barman eut l’air septique. Ce que Kristin tout-à-fait, vu le coup qu’elle lui avait joué cinq ou dix minutes à avant. Il demanda méfiant :

« Pas de verre cassé ?
-Rien de tout cela.
-… Qu’est-ce que vous voulez ? »


Kristin se pencha par-dessus le comptoir et murmura quelques mots à l’oreille du barman qui ouvrit des yeux rond comme billes en l’écoutant. Il protesta :

« Je ne peux pas faire ça. »

Kristin prit un air désolé :

« Très bien, alors j’imagine que je dois repartir avec ceci. »

La jeune femme reprit le billet de vingt dollars et s’apprêta à partir. Mais elle s’était à peine retournée que le barman reprenait :

« Non, non, laissez. »

Kristin se retourna avec un demi-sourire :

« Vous croyez que vous y arriverez ?
-Oui, oui. Je ferais ce que vous me dites.
-Tenez et merci… N’oubliez pas que si vous ne le faites pas je le saurais, mes oreilles trainent un peu partout en ce moment et si je m’en rends compte, je crains que l’argent donné sera reprit.
-Oui, oui, bien sûr. Ne vous inquiétez pas. »


Kristin eut un sourire satisfait été reposa le pourboire sur le comptoir :

« Bonne soirée… »

Une politesse lourd de sous-entendu quand elle le vit recommencer à regarder une jeune femme à une table seule qui n’avait pas l’air commode. La jeune prof sortit donc rejoindre John qui semblait l’attendre, non sur le pas de la porte mis un peu plus loin. Elle le rejoignit, espérant vivement que là où ils étaient aucun mangemorts ni force de l’ordre magique viendrait.

« Désolé, un simple contretemps… »

Kristin regarda John dont le sang ne pissait quasiment plus. Elle fronça les sourcils et malgré qu’elle soit sûre qu’il ne prendrait pas compte de ses paroles, elle lui fit remarquer :

« Tu devrais arrêter… arrêter le whisky, j’entends. Ou si je te retrouve un autre soir sera dans un commissariat moldus j’ai l’impression. Pour cause d’ivresse… J’espère que tu ne l’est pas. Là, maintenant. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Sam 23 Mai - 10:14

Sans même attendre l’avis du jeune professeur, John sortit du triste établissement, une fois les portes battantes passées, il fit quelques pas vers sa gauche avant de s’asseoir contre le mur en pierre d’une maison délabrée posant sa tête contre et respirant par de grandes bouffées d’air avant de fermer les yeux quelques secondes. L’ex Serdaigle n’aurait peut être pas du prendre ce dernier verre, il avait l’impression que son rythme cardiaque avait beaucoup augmenté, de le sentir en chaque partie de son corps, d’ailleurs John avait perdu les quelques couleurs qui étaient présentes sur son visage tandis que les petites gouttes de sueur commençait à parler sur son front. Preuve de son mal être du moment, il n’avait même pas remarqué la fine pluie qui tombait sur le quartier de Londres ni même du temps passait seul croyant que Kristin l’avait suivi immédiatement mais ce n’était pas le cas vu qu’elle s’excusa de son retard mais il s’en foutait pour le moment, d’ailleurs celle-ci lui fit la morale sur l’alcool.
« Tu es ma mère ? Non je ne crois pas ! »

Sheppard était connu pour ne pas être très poli, une nouvelle fois il faisait preuve de son mauvais caractère malgré les conseils de Kristin mais disons que l’humeur n’y était pas et en ce moment même il se foutait complètement de finir dans un commissariat moldu. D’ailleurs c’était quoi un commissariat ? Il n’en avait aucune idée mais bon cela ne devait pas être très fort plaisant, il avait autre chose à faire de sa nuit… En fait il n’en avait aucune idée mais bon… L’aigle avait maintenant la tête entre les mains, le mal de crâne était monté d’un coup depuis qu’il avait été en contact avec de l’air frais mais au moins l’envie de nausée était momentanément passée.

« Tu devras retourner à Poudlard… »

C’est surtout qu’il n’avait pas envie de l’avoir à ses cotés alors qu’il était en position de faiblesse, il n’avait jamais aimé se montrer sous cette facette à personne de toute façon et puis depuis ses dernières années Sheppard avait pris l’habitude d’être seul devenant peu à peu un bon solitaire que vivait presque en marge de la société.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Sam 23 Mai - 16:16

Kristin secoua la tête. Bon, ok, il avait pas changé mais tout de même... ou peut-être que si, mais pas dans le bon sens... Elle s'abstint quand même de tout commentaire.

*Non, mais je suis quelqu'un qui se soucie de toi.*

Connaissant John, elle savait parfaitement que de smots pareilles e lui serait d'aucune utilité. Il n'était pas de ceux qui acceptent facilement d'être aidé quand ils sont en état de faiblesse. Kristin s'assit à côté de lui. Le jeune homme ne semblait certainement pas dans son meilleur état. Les yeux fermés, John respirait comme s'il essayait de ne pas se noyer. pâle comme la mort, Kristin ne pouvait comprendre entièrement son mal, mais ayant déjà versé dans l'alcool, elle avait très souvent été prise de vertige.
John la tête entre les mains, semblant vraiment mal lui dit qu'elle devait rentrer à poudlard. Une réplique lui brûla les lèvres mais Kristin la ravala.


*Tu es mon père? Non, je ne crois pas.*

Kristin ne bougea pas pour autant. elle leva la main pour la poser sur l'épaule de John. Signe de réconfrt. Mais elle la retira avant même de l'avoir touché. Il n'aiait pas cette position de faiblesse, ce geste ne ferait que le "rabaisser". Kristin ne se démonta pas pour autant, elle se leva et tira de sa poche un tout petit flacon avec un liquide rougeatre translucide. Potion qu'elle emmenait toujours sur elle, au cas où qu'elle se laisserait trop boire, une façon de rester lucide. Mais qui avait la facheuse tendance de la rendre à la limite de l'insomnie si elle en prenait trop souvent. Ce qui expliquait qu'elle avait opté pour la limonade la plupart du temps, sauf quand elle en pouvait faire autrement.
Faisant apparaitre un verre et en y versant de l'eau, elle y ajouta deux gouttes écarlate puis tendit le verre à John :


"Tiens. Et bois-le en entier.."

Un cri s'échappa soudain du pub miteux qu'il venait de quitter. Sans se retourner, Kristin devina se qui venait de se passer et un sourire mi-satisfait, mi-amusé se dessina sur son visage, contente du tour qu'elle avait joué. Finalement, le barman garderait les vingts dollars.
En croisant le regard de John, son sourire sévanouit comme neige au soleil. Elle avait passer tellement de temps à torturé les gens. Elle n'aurait pas du faire ce qu'elle avait fait mais c'était plus fort qu'elle et la douleur ou la surprise que devait éprouver l'homme n'aurait pas dû lui faire plaisir. Kristin insista avec le verre et en disant :


"T'inquiète, c'était juste une petite surprise pour un idiot.Tiens et bois s'il te plait. Ne t'inquiète pas, ce n'est pas empoisonné, ou je ne serais pas devnat toi sinon, j'en ai déjà vu ce soir... quand on fais les bars, il faut bien un petit remontant pour échapper au effets de l'alcool parfois ou ce que je fais ne servirait à rien."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Sam 23 Mai - 20:46

Sheppard ne consentit qu’à relever la tête en entendant Kristin lui demandait de boire une préparation qu’elle venait de faire qui devait le soulager de ses quelques verres de whisky, il prit le verre sans grande conviction, la potion avait une couleur rouge écarlate ce qui ne donnait pas particulièrement envie de la boire. De plus rien ne lui assurait qu’après bu le remède magique anti gueule de bois, il n’allait pas s’endormir et se réveiller un bon moment après attaché sur une chaise dans un lieu qui lui serait inconnu face à des hommes qui seront loin d’être sympathique avec lui ou même dans une petite cellule humide d’Azkaban. Les nombreuses idées de lieux où il ne voulait absolument pas se retrouver défilaient dans sa tête sous forme de flash tandis qu’il fixait le verre, Kreuk tenta de le rassurer mais cela n’eut pas l’effet escompté.

« Peut être bien mais tu sais bien que je ne peux avoir confiance en personne. »

Sachant très bien que sa réponse risquait de ne pas plaire à cette dernière mais bon il était déjà un élève méfiant et cela n’avait fait qu’empirer avec l’histoire de Raphaël, il avait décidé de ne vraiment pas baser sa confiance sur une personne, ne comptant que sur lui-même. L’aigle repoussa le verre vers Kristin, il croisa son regard avant de retourner la tête entre les mains ce qui le soulageait un peu de sa migraine en appuyant sur ses tempes mais cela ne dura que quelques instants avant qu’il ne relève la tête pour se tourner vers la jeune professeur.

« C’était quoi ce cri ? Tu as demandé au serveur de vérifier si l’homme était toujours en vie ? Ou tu t’es vengé des porcs ? »

A croire que même affaibli, l’esprit de Sheppard fonctionnait toujours à plein régime, voulant savoir ce que avait tenté de lui dissimuler Kreuk dans le bar, après tout elle s’était vendu en arborant un sourire resplendissant ce qui était beaucoup trop étrange dans une telle situation. La jeune femme cessa de lui proposer son breuvage pour le moment, il était trop têtu pour changer d’avis dans les secondes qui suivaient, ils restèrent donc côte à côte appuyés contre la pierre froide dans la noirceur de la nuit.

Au bout de quelques minutes, le silence relatif dans la rue fut rompu par un bruit de moteur, celui-ci s’approchait d’eux, en fait il y en avait plusieurs, c’étaient des motos et celles-ci s’arrêtent juste devant les deux adultes, les illuminant de leurs phares qui les éblouissaient complètement. John avait relevé la tête, mettant sa main presque devant ses yeux pour tenter d’apercevoir quelque chose de distinct mais c’était peine perdue, cela les aveuglait totalement. Une voix grave se fit alors entendre.


« Un tour sur mon bolide te dirait ma Chérie ? Ne reste pas avec ce minable ! »

La nuit était loin d’être terminée.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !


Dernière édition par John Sheppard le Dim 24 Mai - 8:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Dim 24 Mai - 1:23

La jeune femme comprenait assez bien John. Mais s'il avançait encore un pas dans ce chemin-là, il deviendrait complétement parano... Kristin se promit d'empoyer tous ce qui était en son pouvoir si un jour cela devait arrivé, y compris user de violence. Car il prenait un chemin que Kristin n'approuvait guère... même si elle préférait celui-là à celui de Raphaël. La jeune femme répondit tout de même :

"Et toi tu sais que tu peux. Il suffit de le vouloir. Les mots confiance et méfiance peuvent se mélangé. D'ailleurs si tu marches comme ça, je me demande pourquoi j'ai encore ma baguette..."

La jeune femme savait parfaitement ce que voulait dire John, ce qui ne pouvait l'empécher de dire le fond de sa pensée. Rester deux ans à l'écart ne devait pas encouragé les liaisons de confiance surtout en trainant dans un endroit pareil. Mais elle ajouta :

"J'aurais pu t'empoisonner une dizaine de fois depuis le temps. Par exemple quand tu t'es interposé entre eux... il aurait suffit de deux secondes pour versé de la poudre dasn ton verre ou le remplacé par un poison... Et je ne l'ai pas fait..."

La jeune femme n'alla pas plus loin. Inutile. Il y avait peu de chance pour que John, qu'il répondes ou pas, prenne cas de ses paroles. Mais au moins, elle aurait essayé. Kristin tenait le jeune homme à coeur tout de même... une façon de tenter de se racheter...
L'ex-Serdy la questionna sur le cri et émit des hypothèses. Faut dire qu'avec son sourire... elle n'avait guère été discrete. Elle prit un visage plus grave pour lui répondre :


"La seconde. Je trouve que tu as été trop gentil...je n'ai pas pu m'en empécher. Avant, tu le faisais tout seu, je n'avais pas besoin de m'en mélél. Disons seulement que notre homme... n'est plus un homme... pour le moment. Et il y a aussi une certaine surprise au niveau boisson. Assez... désagréable, je pense..."

La jeune femme se tut, soucieuse de ne pas s'étendre sur le sujet. La jeune femme avait prit une bouteille d'eau de javel au barman à l'aide magie quand il avait ramassé les bouts de verre et elle en avait profité pour y verser une poudre... Notre homme... façon de parler..., allait avoir une bonne douleur pour les prochains jours et... un certain mauvais goût dans la bouche. Il faut dire aussi que de l'eau de javel mélangé à du détergeant et à de la bière n'est pas un liquide très... recommandable pour la santé...
Le silence s'installa. La jeune femme, tentant de faire preuve de tact, du moins l'espérait-elle, respecta le silence de son compagnon, attendant qu'il sortes de son "malaise" pour continuer la discussion.
Soudain, comme si ça ne pouvait qu'arrivé, une bande de motards s'arrétèrent à leur hauteurs. Surement saoul... enfin peut-être pas. Ce type d'hommes était aussi macho, conquérant et... stupide saoul que lucide... Kristin soupira, tentant d'être gentille, elle dit :


"Non merci les garçons, mais je préfere rester ici, c'est plus reposant et... moins bruyant..."

Petite allusion au boucan que faisait les cinq bolides. Les hommes rièrent... bien que Kristin ne trouve rien de très amusant à ses paroles. C'était une façon de leur faire comprendre qu'il la dérangeait mais visiblement c'était très drôle... celui qui avait parler, une espèce de montagne de muscles reprit :

"Ne fait pas ta timide, viens on va pouvoir passer une belle soirée tout les deux... et je peux être très gentil..."

Nouveau rire. Kristin haussa un sourcil, l'air pas amusé du tout :

"Je viens de dire non."

Nouveau rire. Décidement... L'homme, brun, yeux bleus, vraiment grande carrrure, décida de descendre de son engin ainsi que trois compagnons :

"Comment il va ton copain? Malade? Tu vas pas pouvoir faire grand chose cette nuit, chérie avec lui. Moi, je suis en pleine forme, pourquoi ne pas en profité?"

Décidément, c'était la nuit ou quoi? Il avait donc tous décidé de se comporter comme des gros imbécils conquérant le monde avec leur tête à deux sou? Kristin resta stoïque et passa un bras autour des épaules de John. une façon de se rassurer? Ou autre chose? Elle-même n'en savait rien. Mais elle reprit d'une voix de défi mais sans provocation :

"Pas mon copain, mon cousin."

Réplique venu toute seule, c'est fou comme les mensonges poussent vite parfois. Encore des rires, ça devenait uen habitude. L'homme s'approcha d'elle et Kristin put voir sept jolies femmes-ou protitués?- assises à l'arrière des véhicules. Avant qu'il n'ouvre la bouche, Kristin ajouta :

"Et puis, tu as bien là de quoi t'amuser, non? Pourquoi chercher là où il n'y a rien à chercher?"

L'homme grogna puis arbora un... sourire? Les femmes gloussèrent. Bon sang, manquait plus que ça!

"On peut faire ça à plusieurs, c'est plus marrant, tu ne trouves? Viens, tu verra, chérie!"

Kristin eut un rictus méprisant :

"Jamais essayer. Et aucune envie d'ailleurs. Dis tu les appeles toutes chéries? Ca doit en faire beaucoup dis donc!"

L'homme sembla contrarié, puis il dit d'une voix plus amusé du tout et décidé :

"Allez, viens ne discute pas! Tu vas t'amusez avec nous! de toute façon, t'as pas trop le choix, bébé, t'es fais pour ça."

Un des hommes la tira par le bras avec une force inouîe. Kristin, qui résista, crue s'arracher le bras. Elle se dégagea d'un mouvement brusque en se levant.

"Suffit! Retourne dans ton bac-à-sable et reviens-me voir quand tu auras grandit!"

Kristin fit un geste vers le cerveau du gars. Grande allusion au fait qu'il n'avait pas grand chose dans la cervelle. D'un geste impulsif, peut-être parce qu'il avait été en état de faiblesse, Kristin se plaça entre John et l'homme qui pourtant n'avait aucunement l'air de lui en vouloir. Contrarié, il se gratta le menton et dit :

"On peut l'emmené avec nous si tu veux, j'suis pas contre. J'espère juste qu'il est plus énergique qu'il en a l'air."

L'un de ses acolite, un espèce de géant avec de longs cheveux noirs, lui agrippa l'épaule et l'attira vers les engins. Impulsive, Kristin se retourna et lui envoya son poing dans la figure. Ce qui leur fit mal à tous les deux. Mais il devait être habitué à de tels gestes, il insista donc, la prenant par les hanches, il la tira. Kristin lui envoya son pied là où ça fait mal avec toute so énergie. L'homme se pétrifia sur place, portant les mains à son entre-jambes, lâchant Kristin, satisfaite de voir la tête du gars avoir une telle expression.
Mais le "chef" ne semblait pas l'entendre de cette oreille, il la retourna violemment par l'épaule, lui tordant le bars ensuite pour qu'elle ne puisse plus bouger :


"Non mais oh! C'est comme ça qu'on t'a apprit à traiter tes futurs maitres, poulette?"

Kristin eut une forte envie de lui dire qu'elle n'avait pas de maitre mais sentant qu'elle allait répliquer, il lui envoya son poing assez massif dans la machoire. Sentant le sang coulé dans sa bouche, elle ne prit pas le temps d'évaluer les dégats, elle recula tentant de lui échapper mais il lui cassa lez, laissant un autre filet de sang couler sur ses lèvres cette fois. Kristin osa encore une fois essayer de protester mais trop tard, la bagarre avait été engagé... et il y avait peu de chance pour qu'elle s'en sortes. Autant aller jusqu'au bout, la jeune femme lui envoya son poing dans la figure. La guerre déclaré, elle venait de répliquer. Désormais, il faudrait aller jusqu'au bout. d'ailleurs elle commença à la seconde suivante quand l'homme lui arracha son pull, visiblement bien décidé à l'avoir dans son lit, tandis qu'un autre se précipait sur John, histoire d'être tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Dim 24 Mai - 10:17

Le jeune homme n’avait pas bronché depuis l’arrivée des motards, il restait la tête entre les mains respirant par grandes bouffées d’air, en revanche il n’avait pas levé les yeux depuis que Kristin s’était levé pour aller à la rencontre des gorilles qui leur faisaient face en revanche Sheppard voulait rester à l’écoute la conversation qui s’engageait entre les deux adultes, elle qui n’aimait les gros porcs, elle avait affaire à un autre une nouvelle fois cette nuit.

Tout cela ne s’engageait pas très bien, Kreuk finit même par gémir de douleur, l’ex Serdaigle releva la tête, la laissant contre le mur, il avait toujours les yeux fermés, son état n’avait pas bien changé, il suait toujours autant et son teint était toujours blême. Le professeur avait besoin d’aide, il ne pouvait pas la laisser seul face à ses vieux pervers mais en même temps aligner deux pas lui semblait complètement impossible à ce moment précis mais il avait une autre arme sur lui, bien plus puissante que ses poings au moment même. Lentement Sheppard attrapa sa baguette qui était situé sous son t-shirt à l’arrière de son jeans, il avait fait des gestes réguliers sans trop de mouvement pour qu’on ne le détecte pas puis avait gardé sa main dans son dos agrippant ses doigts autour de ce précieux morceau de bois.

Les cris du professeur étaient de plus en plus rapprochés, preuve que celle-ci devait souffrir pourtant il ne bougea pas, un motard qui devait faire deux fois sa corpulence s’avança vers lui, il l’attrapa par le col de son t-shirt avant de le relever et de le surélever de façon à ce que ses orteils ne touchent plus le sol. John ouvrit les yeux voyant enfin le visage de son agresseur, un homme qui devait être âgé de 40-45 ans, tatoué de la tête au pied d’ailleurs celui-ci avait levé le poing histoire de le mettre KO.


« Alors mon gars, c’est tout ce que tu veux faire ?! »

L’aigle réagit instinctivement, son pied frappa alors les parties intimes sans aucune douceur de l’homme qui tomba à genoux en lançant un gémissement très aigu, John lui avait peut être détruit ce qui le définissait encore comme un homme, en tout cas lui allait garder une trace de leur nuit. Cela avait attiré l’attention de deux autres gorilles voyant que leur chef se débrouillait très bien avec la jeune femme, ils avaient décidé de s’occuper de son « petit copain » histoire de bien le calmer, même si vu la position de John, il paraissait tellement faible, debout appuyé d’une main sur le mur et l’autre bras pendant le long de son corps avec au bout un morceau de bois, qu’on avait l’impression qu’il serait dans les vapes au premier coup. Le jeune homme leva son membre supérieur en direction des deux balourds qui s’approchaient un peu trop de lui.


« Encore un pas… et vous le regretterez ! »
« Mouais, tu vas nous frapper avec ta brindille ! »

Cela déclencha l’hilarité des cotés des motards, à croire qu’ils ne savaient faire que cela, rire, se battre et conduire leurs grosses bécanes.
John n’hésita pas une seconde, un premier jet de lumière rouge fila vers l’homme qui n’était plus qu’à moins d’un mètre qui fut propulsé de l’autre coté de la route avant de s’écraser contre le mur d’en face. Le deuxième gorille chargea alors, l’ex Serdaigle n’eut pas le temps de l’atteindre, ce dernier lui attrapa le poignet l’empêchant ainsi de lancer un nouveau sortilège avant de lui claquer à plusieurs reprises contre les pierres jusqu’à lui faire lâcher prise.


« Tu vas passer une sale nuit, pauvre fou !! »

Ensuite le barbu employa la même stratégie en tenant cette fois la tête de John contre le mur, ce dernier se débattait comme il pouvait mais sa force semblait l’avoir quitté ce soir et il ne fallut que deux trois chocs de ce traitement pour que Sheppard soit assommé, se laissant tomber dans les bras de son agresseur qui sans aucune douceur l’allongea sur le bitume, lui maintenant la tête appuyé avec son pied bien que cela soit pratiquement inutile, une longue et fine ligne de sang ruisselait sur son visage provenant de son cuir chevelu mais aussi de ses oreilles, signe d’une blessure au niveau du crâne.

Son bourreau du jour commença à le fouiller, mettant sa main dans toutes ses poches pour retirer les quelques pièces qui restaient, attrapant le collier du jeune homme qui restait au sol, incapable d’aider la jeune femme. Pour être sur que John ne crée plus de problème ce soir, l’homme passa ses deux mains de chaque coté de son épaule gauche puis tira un bon coup en arrière ce qui provoqua un bruit sinistre qui était engendré par sa clavicule qui venait de se briser entrainant un déboitement de l’épaule. Cela ne réveilla même pas l’ex Serdaigle qui semblait inconscient n’opposant plus aucune résistance tandis que les trois motards rescapaient s’approcher de Kreuk voulant profiter un peu d’elle histoire de s’amuser un peu, plus elle se débattait plus cela leur donnait envie.


« Ne t’inquiète pas, on va bien s’occuper de toi. Tu vas passé une très bonne soirée ma Chérie. »

Le chef posa ses mains sur les épaules du jeune professeur tentant de l’embrasser même si celle-ci parvenait à tourner la tête de façon à l’éviter à chaque fois mais étant en supériorité numérique, un des hommes l’empêcha de bouger de nouveau, la prochaine tentative du boss serait la bonne d’ailleurs celui-ci s’approchait lentement, une odeur de vieux, d’alcool, de tabac se répandait de lui. Pauvre Kristin. La bouche de l’homme n’était plus qu’à quelques centimètres qu’un son strident se fit brutalement entendre qui n’était rien d’autre que celle-ci émise par la Police, reconnaissable par tous.

Les Motards arrêtèrent immédiatement leurs gestes, laissant la jeune femme retombait sans douceur sur le sol, certains montèrent sur leurs motos afin de rallumer les gaz tandis que les deux autres allèrent chercher leurs camarades blessés pour les remettre en selle avant de déguerpir à toute vitesse tandis que les lumières du gyrophare étaient maintenant visibles, fonçant à toute allure dans la rue ne distinguant pas encore les deux corps sur la chaussée.


HJ : si la fin te plait pas dis le moi mais fallait bien que je trouve un truc ^^

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Dim 24 Mai - 14:39

[ca me va très bien, ne t'inquiète pas... bonne lecture]

La jeune femme avait essuyé coup après coup, bien mis un gars hors d'état de nuire mais n'avait pu sortir sa baguette, trop proche, ses agresseurs risquaient de la briser et elle n'aurait pas le temps de lancer n'importe quel sort, contrairement à John qui eut la "chance" n'en lancé un. Le chef, lassé par les débats de Kristin, avait laissé ces gars faire le boulot à sa place, c'est-à-dire l'immobiliser et la casser assez pour l'empêcher de résister, mais pas trop pour qu'elle soit encore en état pour pouvoir partager son lit après. La jeune femme eut beau se défendre, rien n'y fit. Dans l'état où était John, il n'eut guère de difficulté à le mettre hors d'état de nuire et elle restait seule face à... cinq gars qui pouvaient facilement faire deux Kristin au niveau largeur.
La jeune femme n'avait donc aucune chance. Elle crut défaillir quand, réussissant à l'immobiliser, le chef s'approcha d'elle, très satisfait de lui, pour l'embrasser. Il empestait l'alcool et le tabac, chose qui dégoutait Kristin, à plus de vingt mètres à la ronde. Alors être à moins deux centimètres de lui avait quelque chose de plus que dégoutant. Kristin serra les dents, retenant sa respiration pour s'empêcher de s'évanouir, incapable de lui envoyez son genou là où elle aurait voulu puisque deux gars lui tenait les jambes, bien qu'un seul gars aurait largement suffit. Alors qu'il était à un centimètre de ces lèvres, La jeune femme pétrifiée sur place, une sonnerie bien reconnaissable retentit et ils la lâchèrent immédiatement, comme touché par une décharge électrique.
Prise par surprise, elle tomba à terre, grogna de douleur, alors que des voitures faisaient leur apparition au coin de la rue et que les motards disparaissaient plus loin.
Kristin prit une profonde d'inspiration et prit conscience de la situation dramatique où ils se trouvaient. Les gros c** qui étaient partit lui avait brisé le poignet droit, et elle boitait, du moins s'en rendit-elle compte lorsqu’elle se releva, manquant de tombé, se raccrochant au mur du bon bras. Les voitures arrivaient à toute vitesse. Boitillant, Kristin s'avança vers John, grimaçant à chaque pas, envisageant de transplanter, elle lui prit le poignet. Mais le jeune homme était inconscient, bien trop lourd et elle bien trop faible pour faire un transplantâtes pour deux personnes et d'urgence. La voiture de la police moldus crissèrent des pneus et les portières s'ouvrirent. Des voix les interpellèrent, recouvertes par le bruit de sirène se leurs voitures.
Kristin n'avait guère le choix, elle se retourna, décidé de jouer sa carte jusqu'au bout. Sans un mot, elle réussit à faire couler de larmes, se qui en vu de la situation n'était guère difficile. Il suffisait d'imaginé qu'elle était une pauvre femme sans défense et terrorisé, ce qui n'avait pas été si loin de la vérité quelques secondes auparavant même si terrorisé était un bien grand mot...
Un policier s'approcha d'elle avec deux de ses acolytes :


"Mademoiselle? Suivez-nous, s'il vous plait."

Kristin secoua la tête, parfait modèle de la femme désespéré :

"Non! Il... il...

-Ne vous inquiétez pas, mademoiselle. Il est encore vivant."


Evidemment qu'il était vivant! Comme si elle ne le savait pas. Kristin sembla secouée de sanglots, alors qu'en fait, elle couvait une rage sans bornes.

"Mais...

-Ne vous inquiétez pas, on va s'occuper de lui."


C’est bien ce qu'elle craignait. Hors de question que le policiers les fouillent! Kristin se plaça devant leur chemin :

"Non! Je ne veux pas le quitter."

Les deux policiers échangèrent un regard puis haussèrent les épaules :

"Allons mademoiselle. On ne vous veux aucun mal. Vous allez nous suivre gentilement, vous nous raconterez ce qui s'est passé et ensuite, on essayera de voir ce qu'on peut faire pour vous faire plaisir."

Un demi-sourire sur les lèvres du troisième collègue inquiéta Kristin. Puis voyant ou il voulait en venir, elle jugea bon de lui obéir... mais pas forcément dans le bon sens. Se retenant de sourire à son tour, elle gémit en s'exécutant lentement :

"Je veux pas le perdre..."

Deux policiers, la prirent doucement par le bras et le firent assoir à l'arrière puis fermèrent la porte. Malgré la noirceur de la nuit et leurs précautions, Kristin les vit mettre John... dans le coffre? Oui, dans le coffre de la voiture! Au moins, il ne le gênerait pas. Vu la manœuvre que Kristin avait l'intention de faire, valait mieux pas qu'il soit au première loge. Avec les autres gars, la manière forte n'avait pas fonctionné, elle allait devoir faire preuve de rapidité et de détermination. Trois policiers allèrent s'assoir dans la même voiture qu'elle. Celui qui s'assit à l'arrière était blond, assez mignon qui lui adressa un sourire qui se voulait... séduisant? Rassurant? Kristin le trouva minable. Mimant le choc et les larmes elle fit un demi-sourire triste mais rassuré. Le policier satisfait fit signe au conducteur qu'il pouvait y aller avec un clin d'oeil. Visiblement les chiens d'alcoolos ne valaient pas mieux que les "défenseurs de la loi"! Elle gémit, parfaitement imitatrice :

"J'ai mal."

Son voisin de siège fronça les sourcils et s'approcha d'elle, Kristin du se retenir de toute ses forces pour ne pas reculer :

"Où avez-vous mal mademoiselle?"

De sa voix douce, il se pencha vers elle, mais Kristin y décelait autre chose qu'elle ne jugea pas spécialement réconfortant.

"Au poignet, et au genoux. Ils... ils m'ont...

-Je comprends, mademoiselle, je vais vous soulager sur ce point..."

Essayé de trembler pour imiter la peur n'était dur, la jeune femme tremblait de colère. Kristin retint une grimace quand il s'approcha davantage d'elle. Il n'avait pas mis, sa ceinture, elle non plus. Mais chaqu'un pour ses raisons radicalement différentes. Il se pencha sur son genou, profitant de l'occasion pour lui caresser le mollet. Kristin serra les dents, se retenant de le tuer sur le coup et murmura, comme encore sous le choc :

"Le poignet d'abord, s'il vous plait. Il me fait vraiment mal..."

Sans avoir l'air contrarié, même si au fond, Kristin sentait bien qu'il l'était, il s'occupa de son poignet avec toute la douceur dont il pouvait faire preuve. Mais le sourire amusé dessiné sur son visage défiait l'atmosphère de réconfort qu'il avait tenté d faire. Kristin vit la voiture tourné une quatrième fois à droite. Bien joué, il le faisait exprès. Ils tournaient en rond... Puis il se pencha une nouvelle fois sur son genou, mais avant qu'il en le touche, Kristin le gêna en enlevant son gilet léger et gris :

"Excusez-moi,... j'ai chaud."

Un autre sourire se dessina sur son futur agresseur, du moins le croyait-il...

"Je comprend parfaitement. Vous avez un nom, mademoiselle?

-Kristin. Kristin Almasy."


Autant mener la manœuvre jusqu’au bout. Si jamais on questionnait les environs et on découvrait qu'elle avait deux noms, ils penseraient qu'elle en avait forcément un troisième. Cela cachait donc une partie d'elle.

"Et bien... Kristin... il sourit. Vous permettez que je...

-Oui, bien sûr."

La façon dont il savoura son prénom lui donna la chair de poule. Avoir l'air sur de soi, tout en feignant la douleur, le choc et la peur n'était pas partie facile mais l'homme se laissa prendre à son visage ravagée par de multiples sentiments. Il se pencha pour la troisième fois sur ses genoux, le bandant, profitant encore une fois de l'occasion pour la tripoter. Kristin faillit se laisser aller et l'assommer te le rouer de coup, mais suivit ce qu'elle avait décidé de faire, tenant fort son gilet, elle le passa sauvagement autour du cou de l'homme et serra de toute ses forces. Portant ses mains à sa gorge il s'étouffa. Malgré son poignet cassé, que le policier avait si gentilement accepté de bandé d'abord, elle resserra son étreinte.
Alerté par les cris et les grognements de leur collègues, les deux hommes tentèrent de l'aider en criant et en se débâtant avec leur ceintures; la voiture fit un premier écart, puis revint dans le droit chemin d'un mouvement brusque du volant; Kristin, surprise, se rendit compte que son gilet était passé au-dessus de la tête de l'homme qu'elle avait tenté d'étrangler... et même qu'il n'était plus là... ni le gilet ni l'homme. Projeté contre la porte passagère, par le brusque coup de volant, la portière s'était ouverte et il était tombé de la voiture. Et un de moins. Il faudrait que la police revoie le poids de ses employés ou la solidité de leurs portières!
Kristin prit par les cheveux les deux de l'avant et leur tapa la tête contre l'autre de toutes ses forces. Un craquement, deux craquements, trois craquements. Deux de leurs cerveaux, le troisième de son propre poignet, décidément vraiment cassé! Des cris, des gémissements, Kristin se fraya un passage difficilement vers l'avant. Deuxième écart de la voiture, Kristin se tapa la tête contre la portière de l'avant, le passage, passa dehors. Kristin réussît lui prendre son... pied-to-lait? Ou un truc du genre. Bref son rame et frappa le conducteur grâce à ça. L'homme s'évanouit ou mourut? Kristin prit son pou vaguement alors qu'elle tentait, sans permis en plus, de tenir le volant droit.
Elle le balança comme ses copains, par dessus la portière. Bon, pas de mort... pour l'instant... du moins pas de sa main... Kristin fit passer la voiture entre les rues de Londres. Ne sachant absolument pas conduire une voiture et dans l'état où elle était, conduire une voiture tenait du miracle! Du sang coulait doucement sur son visage, sa mâchoire n'avait pas été traité avec délicatesse, son nez, cassé, la faisait souffrir le martyr. Aveuglé par la douleur et la rage, elle réussit néanmoins à trouver une route plus grande sans se payer de mur! Une grande route? Non, une impasse. Kristin, qui s'était dépassé dans cette tentative de sauvetage, crut que sa dernière avait sonné. Elle sortit de la voiture en grimpant sur le toit. Difficilement accroché, elle ouvrit le coffre. Un vrai miracle! Elle sortit sa baguette, fit voler le corps de John hors de la voiture. Le portail d'une maison, au fond de l'impasse approchai dangereusement, Kristin annula son sort, abandonnée à la panique et s'écarta de la voiture à laquelle elle s'était accrochée.
La voiture continua sa course, n'étant plus tenu, vira un peu à droite et rencontra le mur...Un explosion? Kristin ne put voir la suite. Reçut sur le dos, elle faillit mourir de douleur et s'évanouit sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Dim 24 Mai - 16:39

Sans aucune douceur John percuta le bitume de la route avant de finir allongé en plein milieu de l’impasse après avoir été éjecté de la voiture. Le choc de la rencontre de son corps avec le sol dur avait eu l’effet de lui mettre quelques ecchymoses supplémentaires mais surtout cela lui avait fait ouvrir les yeux, l’Aigle était complètement dans le gaz, il lui fallu cligner plusieurs fois des yeux pour prendre un peu mieux conscience de son environnement, il eut la mauvaise idée de se redresser un peu ou plutôt de tenter car rien que le fait de relever un peu le dos lui provoqua une lente et longue douleur provenant non seulement de son épaule mais aussi dans la même région que celle-ci et il ne put retenir un gémissement.

Sheppard retourna à sa position initiale, complètement allongé sur son ventre, la seule manière pour que la douleur soit supportable qu’il avait trouvé, lentement il essaya de faire bouger sa main gauche ou même ses doigts mais il n’y parvenait pas, cela ne lui faisait pas mal comme tentative mais on avait l’impression que la communication avait été interrompue. L’ex serdaigle tenta vaguement de réfléchir, il ne se rappelait pas avoir subi de grosses blessures lors des bagarres, bon ok il avait bien picolé cette nuit mais bon il s’en serait quand même rappelé non ?! En tout cas le mal de crâne qu’il avait ressenti à la sortie du bar était toujours présent ajouté à une impression que tout résonne dans sa tête, c’était atroce.

Il fallut quelques minutes au jeune homme avant d’assimiler les données de son environnement, il était encore dans le monde moldu, dans une rue mieux éclairée que celle dans laquelle tout s’était passée mais une question le tracassait.


*Où est Kristin ?*

La jeune femme ne l’avait quand même pas laissé en plan dans cet état, pas elle quand même bien qu’elle porte sur elle la Marque des Ténèbres, la professeur semblait porter de l’affection pour lui, elle ne pouvait donc pas l’avoir abandonner surtout dans une telle situation. En fait une vague silhouette semblait être allongé un peu plus loin, enfin vu son état en ce moment, cela aurait très bien pu être un empilement de sac ou bien autre chose.

John poussa avec son bras indemne pour se mettre sur son coté droit, il lui fallut plusieurs essais pour y parvenir puis plusieurs minutes pour se remettre de la douleur et d’autres pour reprendre son souffle. Une nouvelle fois, il dut procéder par plusieurs étapes afin de finir par se mettre à genoux, cela avait dû lui prendre une bonne dizaine de minutes alors qu’un enfant de 2 ans était capable de l’exécuter en moins de deux secondes et de toute façon il n’avait pas d’autres solutions.
Il se décida lentement à avancer en direction de la forme présente à cinq six mètres de lui, la distance lui parut plus importante, Sheppard avait finit par caler son bras blessé dans sa veste afin qu’il soit immobile bien que ce n’était pas trop le cas, au fur à mesure de son avancée, il se rendit compte que c’était bien un corps, celui-ci lui tournait le dos, peut être est ce une des personnes qui l’avait attaquée ou alors un clochard qui était venu passer ses dernières heures ici avant de s’endormir une dernière fois.

Quand il fut à moins d’un mètre du corps, le doute n’était plus possible pour lui-même malgré son état et il tenta comme il pouvait d’accélérer la cadence afin d’arriver plus vite à ses cotés. Une fois sur place, le jeune homme prit immédiatement son pouls, il dut s’y reprendre à deux fois avant de le trouver enfin au niveau de son cou, il était faible mais là donc elle était encore en vie mais dans un sale état. Faisant comme il put il l’allongea sur le dos avant de lui donner quelques petites tapes sur les joues pour tenter de la réveiller mais bon cela ne marchait que dans les films…
La panique le gagnait peu à peu, il ne savait pas quoi faire pour l’aider, John avait remarqué les blessures sur son visage ou même son poignet qui formait un angle assez impressionnant mais que faire ? Il était lui aussi dans un bel état d’impuissance.


*Ma baguette est dans ma deuxième poche à droite.*

Cette phrase prononçait par Kristin une heure plus tôt environ lui revient en tête, elle résonnait même ayant l’impression que il y avait de l’écho dans sa tête, sans une hésitation, i les pencha vers celle ci pour prendre sa baguette qu’il trouva précisément à l’endroit où elle lui avait indiquée mais maintenant qu’il l’avait il ne savait pas quoi en faire. Sheppard était nul en sortilèges de soin, les seuls qu’ils soient incapables de maitriser correctement et il ne pouvait faire qu’empirer son état, il valait donc mieux bannir cette solution.

L’Aigle observa le visage meurtri de celle-ci se demandant bien ce qu’elle avait pu subir avec les pervers de motards, il espérait de tout cœur que rien ne lui soit arrivé mais en même temps il n’avait pas fait grand-chose pour l’aider, la laissant seule face à cinq hommes au moment où elle en avait le plus besoin.
La seule chose qui lui venait à l’esprit était de tenter de lui faire reprendre connaissance, il n’avait pas la force de transplaner et surtout pour aller où ? Il était hors de question d’aller à sainte Mangouste, il se jetterait dans la gueule du loup et ni ressortirait surement jamais, non le seul moyen de s’en sortir était de la réveiller or pour cela il devait lui transmettre un peu de son énergie pour qu’elle puisse ouvrir les yeux de nouveau sinon cela pouvait durer des heures voir des jours avant qu’elle n’en revienne d’elle-même. Sheppard serra donc fortement la baguette entre ses doigts avant de poser le bout de celle-ci contre Kristin.


« Enervatum »

John devait tout faire pour maintenir le lien jusqu’à ce que ses yeux s’ouvrent.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 22/01/2008
Parchemins postés : 7117



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 15PV
Kristin Kreuk


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Dim 24 Mai - 19:09

La douleur la poursuivit même dans l'inconscience. Une douleur persistante qui lui remontait du dos jusque dans la tête. Si elle avait été éveillée, elle en aurait hurlé de douleur. L'inconscience dans laquelle elle était plongée la protégeait néanmoins. Le noir absolu l'enveloppait, calmait sa douleur, la réconfortait, l'invitait à y rester. Pas idiote pour deux sous, Kristin l'appréciait sans en avoir conscience. Luttant contre la douleur, elle se reposait en même temps.
Un rayon rouge traversa son inconscience et son enveloppe comme un éclair. Son arcade, sa mâchoire, son nez la foudroyèrent de douleur. Kristin fronça les sourcils. Mais l'éclair ne fut pas passager, il continua à traverser le noir, découpant l'espèce de cocon dans lequel elle était enveloppé. Son poignet dégagea une onde douleur qui la fit gémir de douleur, incapable de supporter la souffrance les lèvres serrées sans parler. Son genou, mal positionné, à moitié tordu, la fit gémir deux fois plus fortes. Sa tête lui faisait mal, la forçant à réfléchir pour échapper en partie à la douleur.
L'éclair rouge faiblissait à vu d'œil. La jeune femme prit une profonde inspiration, une odeur d'herbe, de brulé, d'alcool, et de sueur mêlé lui parvint aux narines. Désagréable. Les sourcils froncés, elle serra son poing gauche qui ne la faisait pas souffrir lui. Son premier réflexe fut de plonger sa main dans sa poche. Pas de baguette. Le cœur de Kristin s'emballa, gagnée par la panique et la souffrance, elle ouvrit les yeux alors que l'éclair rouge disparaissait.
Il lui fallait plusieurs minutes pour se rendre compte où elle était. Deux immeubles se tenaient sous ses yeux, séparé d'eux par un portail, Kristin jonchait sur le "trottoir" couvert d'herbe. Les souvenirs affluèrent. Les motards... un frisson la parcourut... la... la police... Kristin grimaça en se souvenant ce qu'elle avait fait de ses hommes. Du sang sur le visage, Kristin bougea la main et essuya à l'aide... de rien du tout, simplement sa main. Son gilet, se souvenait-elle, gisait quelque part entre le bar où elle avait rencontré John et ici...
John... Son cerveau fit "tilt" en repensant au jeune homme qu'elle avait réussit à éjecter du coffre où l'avait mit ces pervers. Où était-il à présent? Un éclair de douleur travers a l'esprit de Kristin. Elle ferma les yeux pour y résister avec difficulté.


*Bon sang!*

Elle entre-rouvrit les yeux une deuxième fois, prenant conscience pour la première fois du poids d'un corps sur son côté gauche. Un coude se trouvait à moitié sur son ventre et elle sentait la pointe d'un morceau de bois contre son cou. Morceaux de bois qui se révéla être sa baguette! La jeune femme ouvrit complètement les yeux. Le corps penché sur elle n'était autre que John qui, visiblement, avait tenté et réussit à la réanimer.
Elle laissa sa tête tombé lourdement dans l'herbe. Elle respira profondément pus se rassit ce qui lui déclencha un nouvelle vague de douleur tout le long de la colonne vertébral. Le pauvre jeune semblait s'être évanouit. L’effort donné pour la réanimer avait dépulpé, visiblement, ces dernières forces. Kristin lui en était reconnaissante et... honteuse. Quelle idiote. Si elle avait attendu le lendemain soir pour venir dans ce bar, rien de tous cela ne serait arrivé.
La jeune femme sortit un mouchoir difficilement de sa poche droite avec la main gauche. Elle s'essuya le visage, épongeant le sang. Elle remarqua alors que le rouleau de bandage que l'homme... ou plutôt la bête, car il ne valait même ce mot, avait commencé à enrouler autour de sa jambe. Kristin déchira le tissu après l'avoir serré étroitement autour. Puis, voyant que qu'elle pouvait bouger sans s'évanouir sans la douleur, elle tenta de s'occuper de John.
La jeune homme, évanouit, serait plus facile à "guérir". Du sang coulait lentement de son crâne, Kristin entreprit de passer la bande autour de sa tête. Puis après quatre ou cinq tours, la jeunefemme déchira le tissus et entreprit de faire un noeud. Elle serra de toutes ses forces... ce qui n'était pas grand chose... serrant les dents pour ne pas laisser échapper un seul grogenment de douleur alors qu'elle souffrait le martyr avec son poignet droit. Elle prit ensuite sa baguette et répara son nez. Un simple sortilège de guérison qu'elle avait apprit des années auparavent. Elle put alors respiré normalement malgré la douleur sourde qui l'envahissait.
La jeune asiatique jeta un coup d'oeil autour d'eux. les habitants des environs étaient sacrément sourd pour ne pas avoir entendu l'accident. La voiture n'avait pas explosé et ni ne s'était enflammée mais avait juste était réduit en bouillit en percutant un mur. Elle se retourna vers John, toujours dans les vappes. Elle grimaça, quand, le prenant sous les aiselle, elle le tira vers elle, se déboitant l'épaule et gémissant de douleur à chaque getse à cause de son poignet. Aucun doute, son poignet était sérieusement endommagé. Elle devrait surement attendre plusieurs jours avant de pouvoir le bouger à nouveau.
Kristin avait son pantalon en lanbeaux et le bas de son tee-shirt léger était déchiré. Elle entreprit d'essayer de réanimer John mais avant resortit le flacon contre l'acool et en versa entre ses lèvres. Puisqu'il ne l'avait pas prit seul, il le prendrait de force. elle avait lu, elle-ne-savait-plus-où que ce genre de médiacaments avait, comme effet secondaire, chez les jeunes, de stimuler le système de défense de l'organisme. Peut-être qe ecla allait arranger plus vite les choses chez lui. Kristin lui fermanles lèvres avec douceur et usa du sortilège qu'il avait du utiliser pour le réanimer, bien décidé et bien campé sur se spositins, elle en voulait pas elle aussi s'évanouir une nouvelle fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John] Dim 24 Mai - 21:02

Hj : Aucune inspi désolé

Tout était noir autour du jeune Sheppard, ce dernier cligna des yeux pour vérifier qu’il n’était pas endormi, cette fois tout fut beaucoup plus clair mais cela ne permettait de distinguer les formes pourtant il sentait une présence proche, quelqu’un était juste à sa proximité mais il n’arrivait pas à voir son visage ni même entendre sa voix, ce qui était étrange mais bon il était bien là, ne ressentant qu’une sensation de fatigue, il avait bien envie d’ailleurs de se reposer un peu, de faire une petite sieste. Un jet de lumière apparut alors, il dut mettre une main devant ses yeux pour tenter de distinguer quelque chose mais il avait l’impression d’avoir un projecteur devant lui se sentant même attiré vers lui malgré le fait que lui préfère rester ici tranquillement mais cela l’attirait inéluctablement, il ne pouvait pas rester à cela. Plus il s’approchait de la lumière, plus celle-ci devenait intense et plus la douleur commençait à se faire ressentir comme si il retrouvait le monde des vivants.
Cela dura une bonne trentaine de secondes avant qu’il n’ouvre les yeux laissant échapper une plainte sous la douleur effective, par pur reflexe, le jeune homme voulut se relever tout en inspirant une grande bouffée d’air mais à peine avait il posé le bras au sol pour pousser dessus, il sentit la douleur lui envahir le haut du corps et lui renonça à son action, se laissant retomber doucement sur le sol.

John remarqua alors qu’il était toujours au même endroit, cela n’avait pas changé é à son plus grand regret en revanche cette fois une paire d’yeux l’observait, cela était en revanche était nouveau, Kristin était donc de nouveau parmi eux et vu la baguette qu’elle tenait ferment entre ses doigts, elle semblait utiliser la même méthode que lui-même l’avait fait pour tenter de la réanimer. L’Aigle aurait voulu lui dire quelque chose pour lui faire savoir combien il était content et reconnaissant de la voir à ses cotés, il entrouvrit légèrement les lèvres mais aucun son en sortit, tout se passait par de simples regards entre les deux adultes.

Etrangement, John n’avait pas envie de savoir ce qui s’était réellement passé cette nuit, il préférait presque resté dans le flou mais une chose était sure, il était loin de l’oublier avec tous ses différents événements mais aussi la rencontre deux ans plus tard avec Kristin, les deux n’avaient pas trop changés en fait. John était devenu adulte, peut être plus puissant mais Kreuk avec son métier avait accès à une grande source de connaissance qu’elle parvenait à utiliser à bon essien. Qui aurait pu croire que cela aurait fini comme cela ? Que la nuit aurait été si mouvementée ? Certainement pas l’ex Serdaigle, il pensait déjà avoir tout connu dans ce bar…


« Il vaut mieux quitter ce lieu… »

C’était la seule chose qu’il était parvenu à prononcer en soutenant le regard du professeur, il était vrai qu’avec toutes ses aventures, John préférait se retrouver dans un endroit entre quatre murs qui n’était pas bien sur une cellule mais juste un lieu pour se reposer un peu, se remettre de ses émotions et en fin de compte se soigner vu qu’ils étaient tous les deux avec de fameuses blessures.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Encore une excursion [PV John]

Revenir en haut Aller en bas

Encore une excursion [PV John]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-