POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Interrogatoire [Grakster]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Interrogatoire [Grakster] Mer 9 Sep - 23:26

Le cachot numéro quatre. Murs de pierre et de mousses entrelacées. Sur celui opposé à l'entrée était adossé un siège avec des anneaux sur les accoudoirs, prêt à se refermer sur les malheureux bras qui se poseraient dessous. La salle était relativement bien éclairé, avec beaucoup de torches et de chandelles. Un autre siège faisait face au fauteuil aux entraves métalliques. Un homme l'occupait. Pensif, la main sous le menton, le coude sur le genou, les jambes croisés. Ses cheveux aubruns, comme il aimait à les désigner, bien que ce soit une monstrueuse coquille, pendouillaient lamentablement au dessus de son visage émacié et fuyant. Sa robe noire le dérangeait, il avait l'impression que c'était une greffe, comme si il avait volé une baguette et qu'il la maniait, une impression de rejet. En effet, l'étoffe soyeuse et élégante changeait de sa tunique miteuse made in Europa of East. Mais bon. Franck était directeur, maintenant.

Soudain, il se redressa. C'était l'heure des interrogatoires. Son moyen de redemption, de prouver sa valeur à Scofield. De se racheter aux yeux du Lord. D'un geste ample de baguette, il envoya son patronus, une Harpie aux cheveux longs et sales vêtue d'une robe miteuse, chercher sa prochaine cible : Eliza Grakster. Cette jeune fille de sixième année ne devait pas être trop inquiété. En effet, elle était à Serpentard, était membre de l'équipe de Quidditch et surtout, était préfète, belle preuve de responsabilité et de dévouement. Franck ne croyait guère aux ragots qui couraient sur son aventure avec un Gryffondor. C'était sans doute une vraie Serpentard. Il fallait tout de même se méfier...

Soudain, un bruit de porte. Elle était là. Bellairs s'avanca vers la demoiselle, courtois et lui intima de s'assoir d'un geste de main tout en tendant l'autre, signal clair : Elle devait lui remettre sa baguette illico presto.


- Salutations, Grakster. Asseyez-vous et remettez-moi votre baguette. Vous savez sans doute pourquoi vous êtes la, alors ne vous faîtes pas prier. Etes vous impliquée dans l'affaire du vol, ou avez vous des renseignements susceptibles de nous aider ?
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 04/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 27/04/2009
Parchemins postés : 759



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Eliza Grakster


MessageSujet: Re: Interrogatoire [Grakster] Dim 13 Sep - 15:13

Liz, la jeune Serpentarde, quitta sa salle commune. Le message était clair, elle allait être interrogé maintenant. Déjà plusieurs Poufsouffles et Gryffondor l'avait déjà été.

*Est-ce que ça veut dire qu'ils me soupçonnent? -Mais non, tu sors avec Achille et tu étais de ronde ce soir-là, mais ils ne peuvent pas pensé que tu y es pour quelque chose... -Suffit avec ton ironie à deux sous!*

Liz salua un camarade puis continua son chemin d'un pas assuré. Elle avait longuement réfléchis à ce qu'elle pourrait dire. Elle était presque sûre qu'en sa qualité de préfete et de Srpentarde elle ne serait directement accusé du vol mais ça ne l'empéchait pas d'avoir été nerveuse. Un état d'âmes qu'elle tentait de caché. Bizarrement, à mesure qu'elle s'approchait de la porte des cachots, elle se sentait plus à l'aise. De toute façon, elle n'y était pour rien dans l'histoire. Même si elle l'avait vu... Elle s'était tourné le problème dans tout les sens mais finalement, elle s'était décidé de tout dire.
Arrivé devant le cachot, elle frappa vaguement avant d'ouvrir. Elle se retrouva devant un homme, qui dans la pénombre semblait assez vieux... 50 ans peut-être, ou moins. Il fit un geste d'autorité pour prendre sa baguette. Eliza s'assit face au directeur, qui si elle n'était pas intimidé, n'en menait pas large. Elle resta droite sur sa chaise, ave dignité et lui tendit sa baguette qu'elle sortit de sa poche. Il la salua et entrant directeent dans le vif du sujet ordonna qu'elle livre ou le nom du coupable ou renseignement suspetible de les aidé. Encore une fois, Liz eut un doute, peut-être pensait-il qu'elle était coupable... mais elle se ressasit. Se raclant la gorge, elle le salua à son tour :

"Bonjour Messieurs."

Une pause. Elle chercha ses mots.

"Je crois que j'ai en effet des renseignements. ce soir-là, messieurs, j'étais de ronde te j'ai vu quelqu'un... sur qui je n'avais aucun droit, sinon, je me serais fais une joie de le renvoyé dans son dortoir."

Le visage du directeur était indéchiffrable, soit il était gagné par l'impatience, soit elle avait piqué sa curiosité. La jeune fille, ne se fit pas prié pour continué. dans un souffle elle continua :

"Le professeur Sorel est rentrée dans son bureau avec plein de fiole et de documents dans les bras. malheuresmenet dans la pénombr et de loin, je n'ai pas pu voir en détails ce qu'il avait dans les bras. Je suis désolée, messieurs."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Interrogatoire [Grakster] Lun 14 Sep - 11:29

- Bonjour Messieurs.

Elle était polie, la préfète... Mais à qui parlait-elle ? Croyait-elle que Franck avait une double personnalité, ou que le Lord surgirait d'un coin de la pièce ? Bellairs se retourna fugitivement, et ne vit rien, pour cause. Grakster avait marqué une pause. Etait-elle interoloquée par le mouvement du directeur ? Soit. Elle continua. Faut dire que le directeur, d'un sec mouvement de poignée, le lui avait imposé. Faut pas pousser non plus.

-Je crois que j'ai en effet des renseignements. ce soir-là, messieurs, j'étais de ronde te j'ai vu quelqu'un... sur qui je n'avais aucun droit, sinon, je me serais fais une joie de le renvoyé dans son dortoir. Le professeur Sorel est rentrée dans son bureau avec plein de fiole et de documents dans les bras. malheuresement dans la pénombre et de loin, je n'ai pas pu voir en détails ce qu'il avait dans les bras. Je suis désolée, messieurs.

PLEIN DE FIOLES ET DE DOCUMENTS DANS LES BRAS ? Bellairs bondit sur ses jambes. Il n'avait même pas prêté attention au Messieurs qui l'avait pourtant tant dérangé la première fois. Il pointa sa baguette sur la poitrine de Grakster, le souffle court, la voix plus grave, alterée sous l'effet de l'excitation. Elle mentait peut-être parce qu'elle n'aimait pas le professeur... Il fallait que Bellairs en aie le coeur net. Scofield l'interrogeait, peut-être maintenant, peut-être plus tard. Ou c'était déja fait. Dans tout les cas, Sorel devenait le suspect numéro un.

- C'est un renseignement capital que vous nous donnez là, Mlle Grakster. Mais rien ne nous prouve qu'il est vrai. Si il est faut, vous et Mr de Til... Votre ami français de Gryffondor au nom imprononcable pour ton bon Anglophone qui se respecte le paierez très cher. OUVREZ VOTRE ESPRIT !

Bellairs utilisa un Impero informulé. La jeune fille tressaillit. Il lui ordonna de dire la vérité, mais il sentait comme une résistance. Etait-elle si forte mentalement que ça ? Bellairs était impressionné par la jeune fille. Qu'allait-elle dire ? En fonction de sa réponse, Bellairs relancerait peut-être un Impero, ou un Doloris, qui sait... Un Doloris serait certes un petit peu déplace, car la jeune fille était loin d'être suspecte, mais bon. Il avait prouvé ses limites avec l'Impero. Il fit craquer sa machoire, et se mit à parler

- Qu'est ce qui me dit que vous ne me mentez pas ? Que vous ne me tourner pas en bourrique ? Depuis tout à l'heure, avec vos Messieurs, vous vous moquez de moi, et je n'aime pas cela. Vous tenez à souffrir ? Pourquoi n'avez vous pas averti Kentz le lendemain de cet accident, au lieu d'attendre le moment de l'interrogatoire ?


Dernière édition par Franck Bellairs le Lun 14 Sep - 11:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Interrogatoire [Grakster] Lun 14 Sep - 11:29

Le membre 'Franck Bellairs' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 04/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 27/04/2009
Parchemins postés : 759



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Eliza Grakster


MessageSujet: Re: Interrogatoire [Grakster] Sam 31 Oct - 14:57

Liz resta stupéfaite par la réaction du directeur. Il avait bondit sur ses pieds comme si elle avait annoncé que le chateau allait s'écroulé! Il commençait par dire que c'était bien qu'elle lui dises ce qu'elle savait puis alla jusqu'à dire qu'elle avait tout inventé, mélant Achille à l'histoire sans que Liz comprenne pourquoi. En revanche, si elle était un peu perdu dans le raisonnement tiré par les cheveux du directeur, elle réagit de suite lorsqu'elle sentit qu'il souhaitait pénétré dans sa tête. Serrant les dents, tous les muscles tendus, liz tenta de refouler sa présence en ne se concentrant que sur une chose, la couleur de la table. Mr. Bellairs cessa son sortilège mais entreprit de lui gueuler copieusement dessus avec d'injustes accusations. Injustes et absurbes.

*Quoi? Je me moque pas de lui! T'entends ça? Parce que je suis polie, il pense que je veux le rouler! -Ca me fait mal de le dire, mais pour une fois je sui d'accord avec toi, il est un peu parano. -... Tu me rappelera de marquer une croix dans le calendrier, tu es d'accord avec moi! -Si tu veux mon avis, je doute que tu sois capable de marquer quoi que ce soit tant que tu ne lui aura pas fait comprendre qu'il se trompes! -Evidemment, ça pouvait pas duré...*

Eliza se cala dans sa chaise, pour s'éloigner du directeur :

"Excusez-moi, mais je ne moquais pas de vous. Vous êtes directeur. Et e tant que tel, je vous dois le respect. J'étais polie, rien de plus. Je veux bien croire que certains ne le soit pas mais les gens polis existent encore."

Liz se retint de l'appeler monsieur le directeur par pure provocation, ça ne lui attirait que de sennuis. Et puis, il semblait avoir quelques problèmes avec le mot "messieurs", alors elle n'allait pas en rajoutait une couche.

Je n'ai averti personne, parce que sur le moment, ça me semblait sans importance. Et puis après comme je savais qu'on serait tous interrogé, je ne voyais pas l'interet d'aller vous voir vous ou Mr. Scolfield alors que vous m'interrogeriez de toute manière. Et je ne mens pas! Je suis préfete, messieur! Il n'est pas dans mes habitudes de mentir, je suis censé être un exemple pour les plus jeunes, ce serait vraiment stupide de ma part! Et je n'y aurais aucun avantages, aucun interet."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Interrogatoire [Grakster]

Revenir en haut Aller en bas

Interrogatoire [Grakster]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-