POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Mer 2 Déc - 13:47

La salle qui fut jadis celle utilisée pour les cours de Défense contre les Forces du Mal avait beaucoup changé.

Elle avait subit un sortilège d'Extension, elle avait donc acquit une surface hors norme. S'étendant sur près de cent mètres de long pour une dizaine de mètre de large, de nombreuse armoires longeaient les murs démesuré de cette nouvelle salle.

Tout était en pierre, des bancs aux tables, en passant par les armoires et aux étagères variées.

La porte d'entrée débouchait sur l'extrémité gauche de la longueur de la salle, juste avant un mur qui formait la largeur. Au centre de la pièce se trouvait un immense siège en pierre, destiné au professeur.

A même le sol, des gravures dans la pierre représentaient divers sceaux et autre cercles de rituels magiques. Un de ces cercles brillait dans le fond de la classe, il serait utilisé au cours de la leçon.

La pièce était éclairée à la lueur de flambeau au feu bleuté. Il faisait particulièrement froid dans la pièce, les feux magiques installés là ne chauffaient en rien la pièce.

De chaque coté du siège du professeur, des grands tableaux noir flottaient magiquement, les craies étant prêtes à écrire au moindre geste de leur maître.

Dans le fond de la pièce, un coffre magique s'agitait spasmodiquement. Il était évident que ce qu'il contenait était vivant.

Collé à l'extrémité de la pièce, un orgue jouait tout seul un air mélancolique.


Musique d'ambiance

Léon Brom était debout, face à une étagère, il scrutait les dos de ses nombreux livres. Il avait amené sa collection complète d'ouvrages, certains valait des dizaines de gallions. Il y avait uniquement des étagères de livre le long du mur de 100m côté façade.

Des objets magiques se trouvaient sur le mur côté couloir, certains bougeaient, d'autres étaient de formes indescriptibles. La plupart avait sur eux des gravures de symboles étranges, dérivés du grec.

Le Professeur entendait les élèves rentrer, la sonnerie avait retenti quelques minutes auparavant. La porte était ouverte, ainsi ils purent tous prendre place, au son de la mélodie de l'orgue.

Dès que tous furent entrés, le Professeur prit de la bibliothèque un livre qui se multiplia en l'air avant que chaque copie ne se pose devant les élèves.

Toujours en silence, Léon rangea le grimoire à sa place. Tout en se retournant, il sortit sa baguette. D'un geste du poignet, il calqua la porte pour mettre un terme aux discutions entre ses étudiants. Une fois la porte close, le professeur releva sa baguette d'un coup sec et celle ci se mit à s'embraser.

Les flammes, de la même couleur que celle des flambeaux émettaient une chaleur particulière, et, elle n'endommageait en aucun cas le bois de la porte. Brom pointa sa baguette vers l'orgue qui se tut immédiatement.

Le Professeur s'avança devant les élèves, la pierre composant le sol s'éleva devant l'immense siège et forma une table aux reliefs moyenâgeux. Léon s'assit tranquillement et s'accouda sur sa table nonchalamment. Il posa sa baguette et commença :


Bonjour à tous, je suis le Léon Brom, votre nouveau Professeur de Magie Noire. Je me suis permis un léger coup d'œil sur votre passé dans cette discipline et je dois déplorer votre certain manque d'enseignement de qualité en matière de Magie Noire, ainsi, je vais commencer ce cours de façon décontractée avant d'aborder le réel sujet du jour.

D'un geste fluide, le Mage Noir s'empara de sa baguette et pointa une des craies qui écrivit docilement "De l'homme au Détraqueur." sur le tableau noir.

Commençons par une légère parenthèse, pour ceux qui le souhaite, j'accepte de vous accueillirent durant les Séances de deuxième cycle, cela permettra une remise à niveau (et Barry ne se fera pas chier comme un rat mort tout seul).

Je vous demanderai donc deux choses à chacun, pour savoir où en est votre connaissance propre des arts occultes. La première est "Qu'est ce que pour vous, la Magie Noire ?" et la seconde est "Pouvez vous me citer un sortilège lié à la Magie Noire ?".

Que chacun réponde sur un parchemin, je les ramasserai et les lirai avant d'émettre des réactions et de corriger certains propos.


[HRP: mettez vos réponses à ceux deux questions en "Spoiler", et ne lisez pas ceux de vos petits camarades, sinon cela n'a plus de charme, Merci !]

Au boulot !

Le Professeur s'adossa à son siège avant de regarder ses élèves sortir des morceaux de parchemin et de griffonner leurs réponses dessus.

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 


Dernière édition par Pr Léon Brom le Sam 5 Déc - 11:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 26/07/2009
Parchemins postés : 3331



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Mandrake


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Mer 2 Déc - 14:29

John était assis dans la quatrième rangée du milieu. Bryan à sa gauche, Pinky et Jacob à sa droite. La Magie Noire était un cours qu'ils attendaient avec impatience, simplement pour être encore meilleur en duel qu'ils ne l'étaient déja. L'ambiance survoltait John, et il voyait bien que Pinky était dans le même état. La salle avait subi un sortilège d'extension absolument phénoménal. C'était une sensation grisante d'être dans cette salle immense avec plein de livres, tout les meubles en pierres, ses runes étranges, et ce professeur illustre. Et cet orgue qui jouait... Extatique, tout simplement. La Magie Noire... Trois mots qui ont toujours fasciné John. Certes, il avait changé de côté, certes la magie noire est associé au mal... Mais John comptait tout simplement se servir de la Magie Noire à ses propres fins. Soudain, le professeur enflamma la porte, sans qu'elle sembla en pâtir. En gros, les retardataires l'avaient dans le buffet...

Le professeur cessa l'orgue, au grand déplaisir de John, qui était conquis jusque-la. Dés le début, il cassa les professeurs des années précédentes, comme Lance Bass, qui il fallait l'avouer était un piètre professeur, mais il regrettait qu'on commencait doucement, il voulait carburer de suite. Au moins, on pourrait aller dans les cours des seconds cycles pour se remettre dans le bain, ca sera plus utile que la botanique ou le vol. Par contre, le coup des parchemins déplut un peu à John, mis bon, puisqu'il faut se lancer... John prit sa plume et se mit à rédiger.

Spoiler:
 

John était assez content de lui, il posa sa plume et leva discrètement la main pour poser une question au professeur. Quand il lui donna la parole, il demanda


- Vos bibliothèques, vous les avez mis dans la salle pour décorer ou bien des élèves pourront vous les emprunter ? Monsieur ?


Dernière édition par John Mandrake le Mer 2 Déc - 17:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/03/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 22/08/2009
Parchemins postés : 1082



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Enola Vandom


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Mer 2 Déc - 17:01

[Charmant le décor....^^]

Beaucoup de personne chuchotaient dans la Grande Salle à propos d'un nouveau professeur pour les cours de Magie noire. Tout le monde semblait être excité de pouvoir participé à ce cours. Enola était elle aussi intriguée par le nouveau professeur et de ses prochains cours.
D'ailleurs, dans peu de temps, elle allait devoir se diriger vers la salle de cours. Une partie des serpentards l'enviaient.
Mouis...Bof.

Avec une sorte de lassitude, la sorcière se dirigea avec son sac vers le cour de Magie Noire. Ce dernier se déroulait dans l'ancienne classe de Défense contre les forces du Mal. Quelle ironie. La serpentarde était dans le couloir quand elle entendit une mélodie lointaine. La jeune femme haussa un sourcil, se demandant qui pouvait bien jouer de l'orgue à cette heure-ci.
Cependant, la jeune femme aimait cette musique sombre. C'est en rythme avec l'orgue que la verte et argentée finit sa marche et arriva devant la porte de la classe de Magie Noire. La mélodie provenait de derrière. La serpentarde ouvrit la porte, et fut ébahie par le brusque changement de la pièce. Cette dernière était désormais bien plus grande qu'elle ne le croyait. Un sortilège d'Extension. Contre les murs, de nombreuses armoires demeuraient, en compagnie des bancs en pierre, tout comme le reste du mobilier. Au centre de la pièce, siégeait un fauteuil, dominant la pièce. La serpentarde avança dans la salle dont le sol était incrusté de cercles sans nul doute magique, et autre forme qu'Enola ne trouvait pas la signification. La jeune femme sentit un léger frisson lui parcourir l'échine.
Etait-ce du au manque de chaleur ou à cet environnement sinistre? La sorcière aperçut l'orgue qui jouait la mélodie. Tout seul.
De plus en plus charmant.

La serpentarde jeta un regard circulaire dans la salle, et aperçut le professeur, face à une étagère emplie de livres. John Mandrake était aussi présent dans la classe. La jeune femme s'assit sur l'un des bancs, sentant que le cours allait être...morbide.
Le professeur s'empara d'un livre qu'il multiplia, donnant une copie à tous les élèves présents. Enola observait le moindre de ses faits à gestes, intriguée par cet homme. Comment s'appelait-il d'ailleurs? L'adolescente ne s'en souvenait plus. L'homme sortit sa baguette et fit claquer la porte, interrompant net les bavardages des élèves. La serpentarde fut cependant surprise de voir la porte s'embraser.
Encore mieux...
La mélodie cessa, au regret de la jeune femme. Le cours commençait.
Le professeur s'assit sur son siège, et s'accouda sur la table qui était apparue.

-Bonjour à tous, je suis le Léon Brom, votre nouveau Professeur de Magie Noire. Je me suis permis un léger coup d'œil sur votre passé dans cette discipline et je dois déplorer votre certain manque d'enseignement de qualité en matière de Magie Noire, ainsi, je vais commencer ce cours de façon décontractée avant d'aborder le réel sujet du jour.

Sur ce, le sorcier inscrivit sur le tableau "De l'homme au Détraqueur."

-Commençons par une légère parenthèse, pour ceux qui le souhaite, j'accepte de vous accueillirent durant les Séances de deuxième cycle, cela permettra une remise à niveau.
Je vous demanderai donc deux choses à chacun, pour savoir où en est votre connaissance propre des arts occultes. La première est "Qu'est ce que pour vous, la Magie Noire ?" et la seconde est "Pouvez vous me citer un sortilège lié à la Magie Noire ?".
Que chacun réponde sur un parchemin, je les ramasserai et les lirai avant d'émettre des réactions et de corriger certains propos.


Enola s'empara d'un parchemin et de sa plume.

Au boulot !

Ce que c'est la magie noire? La serpentarde réfléchit pendant quelques secondes, puis commença à écrire.

Spoiler:
 


Elle posa ensuite sa plume et attendit.

-Vos bibliothèques, vous les avez mis dans la salle pour décorer ou bien des élèves pourront vous les emprunter ? Monsieur ?


Enola détourna la tête, et vit qu'il s'agissait de John qui posait une question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tara-duncan.niceboard.net/forum.htm



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 15/11/2009
Parchemins postés : 652



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Alana Stewart


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Ven 4 Déc - 23:50

*Faites que le cours suivant soit enfin intéressant...Je ne supporterai pas une autre plaisanterie avec un ancien élève de l'A.D...*

Pensa sombrement la serpentarde, en train de boire un verre de jus de citrouille. Déposant son verre en vitre, elle croisa mentalement les doigts et prit son horaire, dans son sac. Son fin doigt descendit le long de la colone pour se rendre à son cours qui commençait dans une dizaine de minutes...Ah. Magie noire? Nouveau cours, certes, ça promettait d'être intéressant! Un faible sourire taquin aux lèvres, rassurées, la verte et argent prit une dernière gorgée de son jus et se leva, attirant le regard des autres. Sans aucune émotions apparantes sur son visage, celle-ci passa alors la bandouillière de son sac à son épaule et sortit de la Grande Salle, d'une démarche fière et hautaine. Ses longs cheveux châtains volaient doucement dans la faible brise que provoquait son pas rapide et elle se dirigea sans attendre vers le premier étage.

Sa main sur la porte sombre, Alana Stewart poussa ainsi la limite entre le couloir et la salle de classe du nouveau professeur. Entrant d'un pas sur, elle jeta un bref coup d'oeil à la pièce et eut un sourire appréciateur. Mandrake et Vandom était déjà là. Ainsi que le professeur. Son regard azuré s'attarda plus longuement sur ce dernier. Immobile, elle le fixa ainsi, sans un mot puis, détournant son visage d'albâtre, adressa un sourire en coin à John et prit place aux côtés d'Enola, son amie de la D.S. Déposant mollement son sac sur le plancher de pierres, regardant d'un regard vif tout ce qui l'entourait, elle finit alors par engager un peu la conversation avec Vandow jusqu'à ce que la porte se claque violement.

N'ayant point sursauté d'un pouce, elle se contenta d'observer la porte s'embraiser, d'un regard curieux puis, froide, détourna son regard vers le professeur, qui agissait avec désinvolture. Sans attendre, des bouquins se déposèrent devant eux, la reliure faiblement éclairée par des flambeaux d'une lueur bleuté. S'en était presque amusant, cette pièce. Si sombre, si glacée et pourtant, Alana se sentait presque bien, ici. C'était son atmosphère, une matière qu'elle aimait beaucoup pour tout dire et toute cette magie noire...On la lui bourrait dans le crâne depuis son enfance. Faisant partie d'une large famille de Sang Pur, il était clair que la magie noire faisait partie de ses petits plaisirs de la vie!

Je vous demanderai donc deux choses à chacun, pour savoir où en est votre connaissance propre des arts occultes. La première est "Qu'est ce que pour vous, la Magie Noire ?" et la seconde est "Pouvez vous me citer un sortilège lié à la Magie Noire ?.

Un petite sourire moqueur aux lèvres, elle jeta un regard amusé à Vandom qui sourait aussi, et, prit un parchemin ainsi qu'une longue plume noire, se plongeant déjà dans ses écritures. La magie noir, pour elle? Facile...

Spoiler:
 

Bon, fallait peut-être maintenant s'arrêter puisqu'il avait demandé UN sortilège de magie noire. Évidemment, sur sa copie, la verte et argent c'était contentée d'illustrer les sortilèges en magie noir déjà très connu. Dommage que ces parents soient morts alors qu'elle était si jeune...Peut-être aurrait-elle pû en apprendre un peu plus sur cette magnifique branche réservée de la magie...

Déposant sa plume directement à côté de son parchemin, la vipère soupira alors doucement et s'appuya sur le dossier de sa chaise, fixant de nouveau le professeur. Le regard de ce dernier se posa finalement dans le sien mais, contrairement à la politique de respect qu'Alana suivait toujours, elle ne baissa pas le regard devant son aîné. Non, elle se contenta de le fixer encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Sam 5 Déc - 12:53

[Merci Enola, j'ai fait de mon mieu ^^]

Alors que les élèves travaillaient tranquillement, l'un d'eux, un serpentard nommé Mandrake, leva sa main. Arquant un sourcil tout en fixant le jeune homme, Léon lui laissa poser sa question.

Vos bibliothèques, vous les avez mis dans la salle pour décorer ou bien des élèves pourront vous les emprunter ? Monsieur ?

Le professeur sourit, la curiosité faisait donc encore des ravages dans la jeunesse actuelle. Ceci dit, rien d'étonnant, il y avait dans la classe environ un millier de livres étallés sur la longueur de la pièce enchantée. Celà pouvait susciter un questionnement.

Pour être honnête Monsieur Mandrake, à la base ce n'est ni pour l'un ni pour l'autre. Ces livres sont ici car bien que je les aie tous lu, que j'en ai rédiger certains et que j'en ai utilisé d'autres, il faut savoir que la Magie Noire requiert de la précision, et qu'il est dans mon intérêt de vérifier ce que je veux entreprendre plutôt que de me fier uniquement à ma mémoire.

Ceci dit, je n'ai rien contre le fait que jetiez un oeil dans mes ouvrages, mais ils ne quitteront pas cette pièce.

Et je vous déconseille d'essayer, je les ai moi même ensorcelé pour qu'ils reviennent, d'une manière ou d'une autre.


Le professeur sourit un instant, laissant ses sous-entendus faire leurs effet.

D'un geste de la baguette, tous les parchemins volèrent jusque la table de Léon. Avant même qu'ils ne la touchent, tous étaient dépliés, prêts à être lus.

Le professeur en choisit trois, tous venaient de Serpentard, et tous touchaient un partie de la vérité.


Le professeur se leva de son siège et il passa devant son bureau, baguette à la main.

40 points pour Serpentard !

Monsieur Mandrake et Misses Strewart et Vandom font honneur à leur noble maison. Tous trois touchent la vérité et c'est dans leurs trois réponses que résident la réelle nature de la Magie Noire.

Mister Mandrake nous dépeind la réalité physique de cette branche de la Magie, l'opposé de la Magie dite blanche, il voit clairement dans son esprit que la Magie Noire diffère de la Magie Blanche uniquement par la manière. 10 points grâce à lui !

Miss Stewart donne l'étendue des arts occultes, elle a comprit que ce n'était pas quelques petits sortilèges, mais bien un tout qu'il vous faut manipuler. 10 points grâce à elle!

Et Miss Vandom a soulever le point le plus important à mes yeux. La Magie Noire est une Magie qui nécessite un doigté et une maîtrise absolue ! La moindre erreur peut entraîner la mort pure et simple du sorcier qui l'utilise. 20 points.

Mais ce n'est pas tout, la réelle définition de la Magie Noire réside dans les intentions du Sorcier qui en use. Ceci est paradoxal et nécessitera à vos cerveau une réflexion intense pendant une demi journée mais il vous faut le saisir. La volonter confère à la Magie Noire sa puissance, la maîtrise en assure l'efficacité et sa connaissance vous ouvre toutes les portes des arts magiques.


Léon se stopa un instant. D'un geste il fit remonter les deux tableaux noirs qui se placèrent au plafond docilement. Il se retourna et marcha vers le coffre agité de soubresauts. Il regarda ses élèves un instant et dit :

Ne criez pas et ne sortez pas vos baguettes.

D'un geste désinvolte de sa main libre, il fit un mouvement de balancié qui crocheta les protections. du coffre.

Le couvercle fut projeté en arrière quand le cadavre sortit de la boîte. Léon informula :


* Globis Arderi *

Des flammes bleues formèrent une sphère devant Léon qu'il expulsa sur la chose.
Dans un geste gracieux il l'attacha via le sortilège Cantenae. La créature fut ligotée au mur par les chaines enchantées.

Le professeur regarda ses élèves et il demanda :


Qu'est-ce ? A votre avis à quoi celà sert-il pour cette leçon ? Et mieux encore, pourquoi je n'arrive à le contrôler sans le violenter ?

La créature hurla et s'agita. Le professeur, mécontent du bruit qu'elle occasionnait fit un moulinet avec sa baguette et imposa le silence à ce qui fut jadis un être humain.

[HRP Le premier qui poste peut répondre aux questions, les autres non.]

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Mar 8 Déc - 20:15

Que de changement cette salle de cours !

Ryane était là depuis le début du cours, elle avait été surprise de la grandeur de la salle. C'est fou ce qu'on peu faire avec la magie. Ryane elle aime bien la magie, non elle l'adore mais on va pas commencer à débattre là dessus hein !

Je ne vais pas décrire la salle, tout le monde l'a fait avant moi, se serai faire du recopiage... Mais juste on va dire ça :

Que c'est une grande salle avec des cercles, ou on ne sait quoi un peu partout, ave des étagères à n'en plus voir la fin et surtout plein de jolis petits livres de magie. Quoi de mieux et de plus intéressant ? Ahh toi qui me lis si tu savais !

Qu'est ce que la magie noire... Ouais une question comme ça, bah ma foi... C'est tout ce que les autres on dit sur leur bout de parchemin, heureusement que le professeur bizarroïde n'avait pas pris son parchemin... La réponse aurait été trop mince. Elle qui adorait la magie noir, l'exprimer en une ou deux phrases sur un bout de papier... Mais en revanche, le sortilège qu'elle avait donner sur son bout de machin était bien intéressant. Bah quoi si tu veux le lire tu le prends mon papier pis c'est tout !

* Iou... Mais c'est quoi ÇA ?!!! *

Intéressant... Elle leva la main peut être aurait-elle la bonne réponse, enfin c'était à voir. Non c'est pas une cancre, juste une flemmarde qui aime pas ouvrir ses livres et qui suit son instinct.

" C'est un... détraqueur ? Enfin, je pense que ce doit en être un en devenir... Quelque chose comme ça. "

* Pourquoi le violenté... Ahah trop facile... *

" Pourquoi le violenté ? Surement parce c'est comme les bébés... Ils ne savent pas obéir. Enfin je pense. Puis surement aussi qu'il doit être dangereux. Mais en fait, je pense surtout qu'il n'a pas contrôle de lui même. "

* Bon on va se rattraper sur le pourquoi dans cette leçon... *

" Pourquoi cette chose dans notre cours ? Parce que vous nous parlez de l'humain à détraqueur et... "

Maintenant devenue plus sérieuse.

" ...Cette chose est l'illustration de votre cours... "
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Mar 8 Déc - 21:10

Le professeur attendit de longues minutes, scrutant un à un les élèves présents dans la pièce.

N'y avait-il que des imbéciles ou que des peureux ? Peut être ne voulaient-ils pas faire perdre des points à leurs maisons, chose compréhensible. Le cadavre bougea encore derrière le Professeur, le cliqueti des chaines indiquant ses mouvements malgré le mutisme auquel il était soumis.

Une Serpentard leva enfin la main. Décidément seule cette maison osait faire des choses, les autres ne bougeait pas, comme des autistes. A croire que le cours n'était pas intéressant ou que le sujet n'était pas digne d'intérêt. Les Détraqueurs sont et restent pourtant le reflet même de l'essence de la Magie Noire, une puissance destructice qui soumet le bonheur à la peur, le courage à la haine.

Le professeur laissa l'élève parler avec toujours ce mouvement de sourcil distinctif.


C'est un... détraqueur ? Enfin, je pense que ce doit en être un en devenir... Quelque chose comme ça.

La jeune femme marqua une légère pause, une pause de réflexion puis reprit

Pourquoi le violenté ? Surement parce c'est comme les bébés... Ils ne savent pas obéir. Enfin je pense. Puis surement aussi qu'il doit être dangereux. Mais en fait, je pense surtout qu'il n'a pas contrôle de lui même.

Elle enchaîna cette fois ci, adoptant un ton de plus en plus sérieux, preuve de son intérêt pour la matière et de la réflexion que les questions exigeaient à partir de simples observations.

Pourquoi cette chose dans notre cours ? Parce que vous nous parlez de l'humain à détraqueur et... Cette chose est l'illustration de votre cours...

Le professeur attendit quelques secondes, s'assurant ainsi que la jeune personne avait terminé de formulé sa réponse. Elles étaient mitigées ces réponses, autant dans le vrai que dans le flou. Léon ne donnerait pas de points pour cette réponse, après tout, il avait déjà été généreux avec serpentard durant cette séance, et tant qu'il ne resterait que professeur, il éviterait le favoritisme déplacé.

Il y a du bon dans ce que vous dites Miss van Saten. Cette créature est, dans l'optique de ce cours, le prélude à un Détraqueur. Mais c'est avant tout un Inferi, d'ailleur d'une exeptionnelle qualité, il est encore bien vif.

En effet, un Inferi raté sera proche d'un état végétatif constant et sera, pour ainsi dire, quasi innofensif. Il est en effet ici pour illustrer ce cours, car parler de la création d'un Détraqueur ou en faire un devant vos yeux n'est pas du tout la même chose !

Pour ce qui est de son contrôle par la violence, celà est du à deux choses : la première est, comme la miss l'a souligné, du au fait qu'il ne se contrôle pas lui même, la seconde étant que je ne suis pas le sorcier qui a créer cet Inferi.

Car tout Mage Noir qui créé un Inferi possède un contrôle absolu sur celui ci. Mais bon, celà sera plus longuement évoquer lors d'une séance ultérieur.


Le Professeur s'arrêta un instant, il fit redescendre un des tableau et la craie se mit noter :

" Comment créer un Détraqueur ?

Il vous faut être deux pour créer un Détraqueur, un Sorcier qui crééra un Inferi, un second qui le manipulera pour en faire un Détraqueur.

Pourquoi ?

Simplement car le Détraqueur doit avoir une certaine autonomie, si un seul et même sorcier se charge de la création, le Détraqueur sera entièrement soumis à une seule volonté, ce qui lui retire son efficacité.

Rituel d'invocation du Détraqueur :

- Prélevez du sang sur l'inferi (pas sur le cadavre avant de l'ensorceler !)
- Tracez (avec le sang), sur un parchemin carré soupoudré de poudre d'obscurité instantané du pérou, 5 cercles concentriques de rayon doubles de proche en proche. Il vous faut commencer par le cercle extérieur pour terminé par le plus petit à l'intérieur.
Dès que vous avez tracé le 1er cercle, écrivez un grand D dedans. Dans le second un grand I, dans le troisième rien du tout, dans le quatrième un P et dans le dernier votre nom en minuscule. Vous devez écrire juste après avoir tracé le cercle qui contient la lettre et non une fois que tous les cercles sont tracés.
- Avant de débuter l'incantation, placé si possible l'Inferi dans un Sceau d'Observance, celà permettra à la créature d'être contrôlée magiquement à partir de tout Sceau d'Observance tracé au sol.

- En prélude au rituel, n'oublier pas de toucher de la pointe de votre baguette le troisième cercle. Il représente la liberté, oublier de le toucher donnera pleine liberté à la créature qui s'empressera de vous tuer.

- Psalmodiez les incantations " Pater Timoris " et "Velum Tenebrae" en alternance jusqu'à la transformation de votre Inferi en Détraqueur.

La craie s'immobilisa, le Professeur regarda ses élèves avec curiosité, la matière au tableau était d'un concret mortel, et tous savaient qu'il allait le faire. dans cette classe. Ils avaint donc sans doute compris que le cercle lumineux sur le sol était un cercle d'Observance, un sceau magique d'une rare intensité qui avait valu à Léon trois heures de gravures magique sur la pierre du fond de la classe....

Léon ajouta :


J'ai besoin d'aide. Il me faut un élève qui sache faire apparaître un Patronus corporel.

Brom s'avança vers le cercle lumineux au sol et il traça magiquement une ligne argentée au sol qui séparait les élèves du lieu de l'incantation. Il était à cheval sur cette ligne, attendant que le ou la volontaire ne passe.

Il commencerait quand l'aide demandée sera arrivée.

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Mer 16 Déc - 22:15

¤ Ohlala, mais qu'est ce qu'il est compliqué ce cours !! Je comprend rien du tout O.O. ¤

" Un volon... Un volon... Un volon quoi "

Elle secoua la tête.

" Un volontaire... Vous allez créer cette horreur devant nous ? han quelle horreur... "

Quelle folle cette enfant. Malgré tout elle en eut un frisson. Ryane regarda les autres. Haha ! Quand il s'agit du théorique ça sait répondre, mais en ce qui concerne la pratique c'est plus pareil. Haha ! Eh bien elle regarda les autres mais pas de réponse. Bon... allez, allons jouer un peu avec le feu. C'est surement très intéressant.

" Bon bah... "

Elle regarda le prof, se leva mais ne chercha pas à aller plus loin.

" Je sais faire un Patronus Corporel... "

¤ ... Moi ! Nananère ! Pffff Bande de lâche, rahhhh font honte à notre maison ça ! Pas grave moi je vais y remédiez. ¤

Elle se demandait comment il allait accomplir tout ça. Ouais, elle est blonde parfois et alors, vous êtes des ouf les gens ! Vous avez compris le charabiat ? Bah c'est bien pour vous Rolling Eyes on réfléchit pas tous pareil hein.

¤ Prélevez du sang sur l'inferi, Tracez (avec le sang), sur un parchemin carré soupoudré de poudre d'obscurité instantané du pérou, 5 cercles concentriques de rayon doubles de proche en proche. Il vous faut commencer par le cercle extérieur pour terminé par le plus petit à l'intérieur... Blablabla... Je pense que ca ne me prendra jamais d'en faire un... ¤
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Lun 18 Jan - 18:36

Dix points de plus pour Serpentard, à croire que les autre dorment.

Brom fit passer la Serpentarde de l'autre côté de la ligne magique qu'il venait de tracer. Une fois que lui même passa du côté de l'inferi, la ligne devint un mur de flammes transparantes émettant une chaleur suffisant pour empêcher la créature de migrer vers la classe.

Le Professeur positionna son élève à côté du cercle d'Observance et il la pria de faire apparître un Patronus sur le champs. Il lui rapela de rester concentrer sur son souvenir et de faire abstraction à ce qu'elle verrait.

Brom ne savait pas si elle tieindrait le coup, mais de toute façon, sa présence n'était qu'une protection de plus. La mygale argentée se dessina pendant qu'il réfléchissait, l'inferi était toujours solidement attaché. Léon alla vers une de ses armoires et il y prit deux bagues et une baguette magique ornée de rune.

Il enfila les deux bijou à sa main droite et il prit la mystérieuse baguette dans cette même main. De la main gauche, il prit sa baguette magique classique et il détacha l'inferi d'un coup de poignet. La créature fonça vers l'élève mais un couloir fait du même feu transparant le dirigeait au fil de ses tentatives de fuites vers le cercle. Une fois dans le cercle, l'inferi appeuré jeta des regards mauvais au vieil homme qui le maintenait dans une prison de feu.

Brom se tourna vers sa classe et déclara :


Je vais vous laisser tomber le passage un peu rébarbatif du prélèvement et de l'écriture du parchemin, je l'ai déjà fait pour vous soulager l'esprit de la manière de prélever ce sang et je suis certain que me regarder écrire n'est pas forcément votre but ultime dans cette classe.

Il fixa de nouveau la créature et, il déplia un parchemin qu'il maintenait en lévitation devant lui d'un geste de la baguette spéciale, il appuya sur le troisième cercle dessiné qui devint incandescent au contact de la point de l'instrument magique.

Léon pointa la créature de cette même baguette et il commença :

Pater Timoris ... Velum Tenebrae ...

La pièce sembla soudain devenir froide, l'ombre de l'inferi sembla devenir plus obscure qu'auparavant.

Pater Timoris ... Velum Tenebrae ...

Léon tournait autour du cercle tout en psalmodiant l'incantation. L'inféri grandissait, son visage disparaissait, aveugle à tout lumière. L'ombre grandissant encore et toujours alors que le Professeur répétait encore et encore les quatre mêmes mots.

Pater Timoris ... Velum Tenebrae ...

Un vague de froid, plus intense, se propagea de nouveau. Le vieux maître ne semblait pas s'en soucier, il pointait toujours la créature de sa baguette magique alors qu'il tournait autour de la créature qui grandissait à vue d'oeil.

Pater Timoris ... Velum Tenebrae ...

De son ombre s'échapèrent de long filament ténébreux qui touchaient la créature avant de l'enrober. Elle poussait des cris qui s'estompait de plus en plus tôt, comme si sa souffrance l'amenait dans une sorte de transe et qu'elle finissait par ne plus rien ressentir. Les mains de l'inferi s'alongèrent encore, les doigts fins se mouvaient avec lenteur tandis que Brom continuait toujours de formuler ce rituel. Toute sa puissance magique influait sur le corps et l'esprit de cette créature qui devenait de plus en plus malsaine et de plus en plus violente à chaque répétition.

Finalement, le Professeur s'arrêta, pointant toujours sa baguette sur ce qui désomais pouvait être appelé un véritable détraqueur.

Le patronus en forme de mygale avait disparut, Brom vit que son élève était visiblement marqué par l'horreur. D'un regard perçant, il l'invita à retourner à sa place. Ce qu'elle comprit en un rien de temps. Dès qu'elle fut assise de nouveau, le Professeur dit :


J'aimerais une série d'obeservation sur ce qui vient de se passer. En évitant, évidemment, des commentaires dénués d'intérêt éducatifs.

Je vous écoute !


[HRP : Répondez tant que vous le pouvez ! Pas de restriction cette fois ci. Evitez juste les répétitions.]

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 15/11/2009
Parchemins postés : 652



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Alana Stewart


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur. Mar 19 Jan - 2:00

Dormir? Non, Alana regardait simplement ses ongles d'un air ennuyé. Elle savait parfaitement faire un patronus corporel. D'ailleurs, le sien prennait l'apparence d'un petit diable de tasmanie. Petit mais féroce, tout comme l'était Stewart, sous ses masques de politesse et d'élégance. Alors qu'une de ses amies de Serpentard se leva, prête à former un patronus, l'attention de la verte et argent reprit automatiquement. Se redressant sur sa chaise, elle observa la scène d'un oeil critique, sans pour autant laisser transparaître son effroie, bien que des frissons venaient parcourir son échine. Il existait dans la vie des choses réellement terrible et d'autres extrêmement étranges. La transformation de l'Inferi en Détraqueur faisait à la fois partie des deux catégories!

Une expression neutre au visage, elle respirait doucement, jouant négligemment avec une mèche de ses longs cheveux châtains, son regard azuré ne perdant rien de la scène et lorsque la scène prit finalement fin, le patronus de Van Saten ayant disparu et celle-ci était partie s'asseoir tout près d'elle de nouveau, le professeur laissa tout commentaires constructif se dire et, songeuse, la vipère leva sa main d'albâtre, une mine sans expressions apparentes aux premiers abords. Enfin, il lui adressa un signe de tête, ce qui signifiait qu'elle pouvait prendre la parole et, d'une voix claire et chantante, elle souffla:

¨Pour être brève, vous avez, suite à la formule ¨Pater Timoris, Velum Tenebrae, transformé un Inferi. Celui-ci a grandi, et c'est assombri, aspirant toute chaleur et tout bonheur en même temps qu'il prennait peu à peu la forme d'un détraqueur, une des créature qui garde la prison d'Azcaban. C'est un sortilège qui relève des grandes magies noires puisque le détraquer et l'inféri sont tous deux des créatures de la plus ténébreuse création et que transformé un monstre en un autre n'est pas de la plus saine magie. Il faut être un grand magicien pour accomplir cet acte et si je peux me permettre, je ne doutes que ces bagues et cette baguette spéciale ne vous ai aidé dans la transformation de cet Inféri. Une baguette plus puissante peut-être? Quoi qu'il en soit...¨

Murmura elle, passant une main dans ses cheveux en abaissant sa main, droite, fière et digne d'assiter à ce cours, au contraire des autres molaçons qui dormaient à moitié à ces côtés. La pièce était toujours glacée et, frisonnante, Alana finit par jeter un regard fier au professeur, avant de croiser les bras sur sa poitrine, pour chercher un tant soit peu de chaleur. Même ses idées semblaient plus sombre, comme la pièce en cet instant...
H.S: Court mais je suis pressée! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur.

Revenir en haut Aller en bas

Troisième Cycle : Séance 1 : De l'homme au Détraqueur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-