POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Sam 19 Juin - 20:47

HJ: Bon, comme on en a parlé par MP, je suis pas très au point pour ce qui est des secrets. Je vois pas ce que je pourrai vous apporter de plus que ce que Valentine est sur le point de découvrir. Alors on prend la formule classique:
Elliot --> 10
Vincent --> 12

Lord Voldemort --> 11
-------------------------

Au fond de lui, le Seigneur des Ténèbres commençait à ressentir quelques doutes. Qu'il était le meilleur, il ne pouvait en douter. Mais quand même, est-ce que cela suffisait? Le combat s'éternisait. Manrey et Valentine étaient deux très bons guerriers, même le plus malhonnête des hommes devait le reconnaitre, mais l'affrontement n'aurait jamais du durer aussi longtemps. Ce n'était pas prévu, ce n'était pas normal. Ce qui intriguait le plus le mage noir, c'était cette hargne avec laquelle Elliot s'efforçait de s'introduire dans son esprit. Espérait-il vraiment y récolter quelque chose? Dans ce cas, il aurait une piste? Non. Après tout, il était normal que l'on cherchât à connaître les secrets du sorcier le plus puissant du monde, quand on tenait tant à le détruire. Mais ce qui était inquiétant, c'est que le jeune homme poussait ses attaques plutôt loin, sans être repoussé immédiatement. Il était visiblement doté d'un mental sans comparaison possible. Et cela ne rassurait guère Voldemort, surtout quand son ennemi osa lever de nouveau la main sur lui pour tenter, comble du sacrilège, le sortilège impardonnable de domination mentale. La tentative était effectuée d'une main de maître et théoriquement, le Seigneur des Ténèbres aurait du tomber sous le contrôle entier de la volonté d'Elliot Manrey, seulement, il ne fallait quand même pas sous-estimer ses propres défenses. Le Lord n'en serait jamais arrivé à sa situation actuelle s'il n'avait appris à se préserver de ce genre de lâcheté. Mais encore une fois, il se sentait en contact avec une force brutale, désagréable. De son propre chef, il avait rencontré quelques minutes plus tôt l'esprit de Manrey, cette fois, c'était ce dernier qui menait l'assaut spirituel. Voldemort en ressentit une très désagréable impression de faiblesse tant c'était inattendu, et il tressaillit un moment. Elliot effleurait ses pensées, il n'avait plus qu'à se plonger dans la pensine abandonnée qu'était l'esprit du mage à cet instant pour connaître tous ses secrets. Désorienté, le Seigneur des Ténèbres ne trouvait guère les moyens d'agir sur le champ.

Dans un brouillard épais apparaissait une étrange petite bâtisse. Une maison en pierres si grossière et vieille que sa survie ne semblait tenir qu'au bon vouloir du vent. Elle ressemblait à ses chapelles médievales érigées dans les campagnes. Une statue décrepie en gardait l'entrée, représentant un homme dont le visage avait été emporté par le temps, mais qui tenait dans son bras un serpent. La chapelle se trouvait isolée au milieu d'une clairière, entourée d'une forêt impénétrable. Tout paraissait paisible, lugubre mais calme, s'il n'y avait ces centaines de sifflements, cette impression de mouvement constant. Il suffisait de baisser les yeux pour constater que l'endroit était fermement gardé, par des milliers de serpents impitoyables. Au milieu d'eux gisait le corps décapité d'un autre serpent, plus gros, plus majestueux, bien que la tête se trouvât quelques centimètres plus loin. Un bruit retentissait au loin, tous les serpents se dressaient à l'unisson. Une silhouette se détachait de la forêt et progressait vers la bâtisse, un homme. Non, une femme... Le brouillard devenait de plus en plus épais, les serpents étaient invisibles mais il était impossible d'échapper au concert oppressant de leurs sifflements menaçants. Ils se ruaient sur la femme, dont le visage apparaissait de plus en plus nettement. Elle poussait des hurlements, les reptiles l'attaquaient de partout, son visage était marqué par la douleur, le désespoir. Manrey put reconnaitre ses yeux, sa bouche, comment aurait-il pu ignorer Sarah Larose? La jeune femme l'appelait au secours, mais déjà, les monstres l'entrainaient au sol et la mordaient de nouveau. Et un sinistre ricanement, tristement célèbre s'élevait.

Le Seigneur des Ténèbres jubilait. Il riait encore quand il ouvrit les yeux. Tout comme Elliot Manrey, il se trouvait à genoux, mais ce qui faisait sa joie causait une grande souffrance morale à son ennemi. Rasseneré par le mauvais tour joué à son imprudent adversaire, le Lord se relevait.

-Tu voulais connaître mes secrets, Manrey? Je t'en prie, regarde comment j'ai tué ta bien-aimée!

Et une fois encore, il ricana. En vérité, il n'avait jamais porté la main sur Larose, mais l'illusion était si poignante que son assaillant ne pouvait guère y échapper. Puisqu'Elliot s'était introduit dans son esprit et avait commencé à lire un de ses souvenirs, Voldemort avait transformé l'image à sa guise pour en faire un cauchemar. Il n'était alors plus très compliqué de retirer un intrus pris par la surprise et le désespoir. Encore une fois, l'amour stupide portait préjudice. Et cette fois, il n'était plus du tout question de pardonner. Elliot Manrey constituait toujours une cible parfaite, et Valentine demeurait étrangement à l'écart.

Le Lord releva sa baguette, quand il l'abattit vers le sol, un coup sec retentit, comme une épee invisible qui fend les airs, et dont les effets se répercutent sur le sol, qui se fissura sous le choc. S'il ne réagissait pas bien vite, Manrey connaître des joies équivalentes à celles du sectumsempra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5404



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Sam 19 Juin - 20:47

Le membre 'Lord Voldemort' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Lun 21 Juin - 16:44

Le choc était là. Elliot avait eut ce qu'il voulait, s'il n'était pas capable de gagner son combat.. pas capable de le tuer.. il devait au moins hériter d'une petite information, rien qu'un seul indice qui lui permettrait d'accomplir sa quête par la suite... Il ne fut pas déçus...
Ce qu'il vit était son pire cauchemard. Comment ne si était il pas préparer ? Il avait fait le coup à nombre de ces ennemis... La vision était beaucoup trop réaliste... Sarah... Attaquer par des serpents... Tuer par eux... sa seule source de vie tuer... Non, non, c'était impossible.

Quand son sort s'arrêta.. Elliot était à terre... Les yeux fixer sur le bitume... dans le vide... Se mordant les lèvres de ces crocs, il se faisait couler du sang. Il rageait. Lord Voldemort voulait qu'il devienne fou, pour pouvoir mieux le maitriser... Mais le résistant savait bien lui même que la folie était imprévisible.
Il tenta de se raisonner...


*Calme toi Elliot... Calme toi Merde ! C'est... C'est faux... hein ?*

Il essayait de se rassurer, mais rien n'y faisait... Il était immobile devant ces rires... Ces rires... Il y eut un petit déclic, et il tenta de retrouver une forme de raison:

*Non, Sarah vient de disparaître il y a moins d'une heure. Il n'aurait pas eut le temps de donner l'ordre à un de ses sbires... Et aucun des crétins qui l'entourent n'aurait risquer sa peau pour l'emmener dans cette forêt de serpent... Regarde Elliot, ça ne marche pas...*

La voix du Mage Noir le réveilla de ses sombres idées, et son sort vint faire prendre conscience à Elliot que même s'il était arrivé quelques choses à Sarah.. Lui était toujours là... Il secoua la tête, et d'instinct fasse à un coup de baguette, il préféra ne pas hésiter, même s'il ne vit rien devant lui, et sauta sur le côté. Chance. Quelques secondes plus tard, une fissure venait quadriller le sol, et venir découper finement et verticalment le mur derrière lui...

*Gloups... Un sortilège invisible...*

Il fallait trouver un sort pour le fatiguer, pour le détruire un peu plus... Et si...

"Odro Raiden"

Des chaînes de foudre vinrent sortir de terre, pour tenter d'emprisonner le Mage Noir... Elliot se détourna à nouveau pour se placer devant un Valentine sonner... Que lui était il arriver ?


Dernière édition par Elliot Manrey le Lun 21 Juin - 16:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5404



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Lun 21 Juin - 16:44

Le membre 'Elliot Manrey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Maitre des sorts' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Mar 22 Juin - 13:48

Le sortilège manquait sa cible, encore et toujours, et ce fichu combat qui ne trouvait une fin. Le Seigneur des Ténèbres avait-il à ce point vieilli qu'il ne parvenait plus à dominer ses adversaires? Il ne semblait pas que le problème provint d'un affaiblissement de ses talents, mais plutôt d'une grande amélioration de ceux de ses ennemis. Il ne les avait pas pris suffisamment au sérieux. Elliot Manrey et Vincent Valentine surpassaient ses propres mangemorts et le Lord aurait peut-être été mieux inspiré de ne pas se jeter seul au combat. Mais il refusait cette pensée, il ne pouvait admettre cette insuffisance, c'était se rabaisser, s'humilier. Après tout, les deux puissants guerriers ne parvenaient pas plus à faire tomber le mage noir. Mais cela avait manqué de peu à tant de reprises...
Manrey contre-attaquait. Un premier éclair déchira le bouclier érigé de justesse par Voldemort. Face à la seconde lance de foudre, il dut faire appel à des protections plus épuisantes. En vérité, les éclairs ne cherchaient pas à le frapper mais à le garder dans une cage de tonnerre. Emprisonner le plus grand mage noir de tous les temps comme un vulgaire animal! A cette pensée, le Lord se sentit emporter par une nouvelle rage.

-Avada Kedavra!

Manrey dut se laisser tomber en arrière pour éviter le sortilège de la mort et, du coup, mit fin à son orage magique, libérant Voldemort du danger. Malgré leur disparition, les éclairs avaient laissé à l'endroit de l'impact une puissante charge magique que le Seigneur des Ténèbres rassembla à la pointe de sa baguette, sous la forme d'une boule lumineuse aveuglante qui enveloppa sa main. Le mage noir tremblait frénétiquement, l'opération qu'il s'infligeait lui faisait subir une grande douleur mais tout cela n'était destiné qu'à attiser sa hargne. Son terroriste d'adversaire voulut bien tenter une attaque durant ce moment de faiblesse apparent, mais aussitôt que le sortilège lumineux se précipitait vers le Lord, un éclair jaillissait et neutralisait l'enchantement en pleine course. Une fameuse protection que cette énergie qui lui encombrait le bras. Mais à un prix élevé. Le Seigneur des Ténèbres ressentait tant de douleurs qu'il n'y tint plus et, hurlant, trébuchant en avant, il tendit brusquement son bras illuminé et dans un grondement semblable à l'orage, la boule forma depuis sa main une gueule de loup grande ouverte qui se dirigea vers Manrey. Aveuglé par la lumière, le Lord ignorait le résultat des forces employées, mais il dut rompre tout contact avec son nouveau monstre et s'imposa une manoeuvre de retraite pour retrouver son souffle.
D'un transplanage, il se percha sur un rocher lointain et put assister au combat que se livraient Elliot et la gueule immense, de la taille d'un homme, qui l'attaquait impitoyablement. Encore une fois, Manrey trouvait les ressources pour se défendre, mais combien de temps pourrait-il contenir cette créature issue de l'élementalisme. Voldemort lui même avait perdu le contrôle de sa bête et ignorait s'il pourrait l'éteindre, mais du moment qu'elle s'en prenait à son ennemi...

-Si tu me survis, Manrey, je te jure que Larose connaîtra les pires existences de sa vie!

Ce genre de menaces avait toujours le don de distraire l'héros en pleine concentration...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5404



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Mar 22 Juin - 13:48

Le membre 'Lord Voldemort' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Mar 22 Juin - 14:09

Quel sensation. Ce duel était époustouflant, voir le Lord dans un tel état était à la fois effrayant et à la fois rassurant. Celà prouvait qu'il utilisait des sorts toujours plus complexes, et toujours plus puissants... Mais bon, après fallait t'il encore les arrêter. Et ça c'était beaucoup plus compliqué... Le résistant n'avait pas miser trop d'espoir sur sa cage magique... Mais delà a voir, le Lord sortir, une magie d'une telle ampleurs ?

Quel était cette magie ? Cette lumière aveuglante, obligea Manrey à se cacher les yeux de son bras... Le sort finit, ayant vut son ennemis trembler... Le sort fut envoyer... Une gueule de loup immense, que son propriétaire lui même ne contrôlait pas... Gloups...

Vite... vite... une solution... Un mur ? Une cage ? Un nouvel élémentale... Oui.. la dernière solution sembla plus atypique...

D'un geste rapide, il transplana un peu plus loin... Essayant de trouver un endroit à l'abris du monstre, et du lord... Mais c'était trop difficile, alors qu'il trouva un nouvel endroit, un rayon de la mort atterissa non loin de lui... tant pis... Il fallait balayer cette créature...
Balayer... oui... bien sur...


"ACCIO BALAIS"

Et aussitôt un balais vint sortir des ruines. Il était encore en bon état. Chance pour lui, le balais était récent... pas un dernier modèle, mais un récent... Il grimpa aussitôt dessus, et se mit à voltiger autour de la bête... Passant au dessus d'elle... C'était assez aveuglant... D'ou venait cette lumière ? Du soleil certainement... Il fallait renvoyer cette créature au soleil... Il sortit une pierre gravé d'une de ses poches... Une Runes Scandinave... La levant en direction du soleil... De l'autre il tendit sa baguette vers la créature qui semblait le chercher... Et se mit à prononcer une formule complexe... Un bout de phrase qu'il répéta percher sur son balais, à peine en équilibre...
De la lumière se concentra au bout de sa main... Lui aussi se mit à trembler... à ne put se contenir... Il était déséquilibrer... et juste avant de chuter... Il envoya de toutes ses forces la petite pierre, qui était devenus à présent rougeoyante... Il l'envoya sur l'immense gueule de loup... A son contact... La gueule de loup se figea... Un bruit déchirant se fit entendre... Et la gueule de loup se recondansa à nouveau en une boule lumineuse et bruyante, pour finalement revenir à une allure folle dans les mains de Voldemort...
Elliot grace a la pierre, avait annulé l'enchantement du Lord, et lui rendait toute l'énergie de son élémentaire.

Il était obligé de lui rendre son énergie, s'il voulait stopper l'élémentaire... le combat n'avançait pas. Et Elliot victime de sa chute de Balais, était désormais perché en haut d'un immeuble qui commençait à être sérieusement endommagé... Il se releva et regarda à l'autre bout du champ de bataille son ennemis.. et il lui lança en rigolant d'une voix grave


"INCAPABLE"

Il lui tenait tête... Et rien que cette idée, lui redonna le sourire... Non, il ne toucherait pas à Sarah. Non, il ne gagnerait pas.


Dernière édition par Elliot Manrey le Mar 22 Juin - 14:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5404



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Mar 22 Juin - 14:09

Le membre 'Elliot Manrey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Maitre des sorts' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Lun 28 Juin - 10:52

C'était incroyable. Le monstre de foudre s'immobilisait, figé par un instrument qui ne mesurait pas le quart d'une de ses dents. Encore une fois, Voldemort réalisa que sa tentative dévastatrice avait échoué. Si Manrey trouvait solution à tout, pouvait-on encore raisonnablement espérer le vaincre? Mais il fallait poursuivre, parce que les résistants ne manqueraient pas de s'enorgueillir de cette illustration justement d'une résistance coriace. De même que le Seigneur des Ténèbres avait retourné la puissance de feu invoquée par Manrey, ce dernier renvoyait à son tour la force magique dans les mains de son propriétaire. Recevoir à une telle vitesse autant de charge magique ne pardonnait pas. Alors il dut faire un geste de retraite, encore une fois, et transplana de justesse, tandis qu'une colère foudroyante s'abattait sur son perchoir qui en resterait à jamais défiguré. Excité par son exploit, Elliot Manrey provoqua ouvertement le Lord par une insulte qui dépassait l'entendement. Cette bataille ne pourrait plus s'achever que sur la destruction totale d'un des deux partis, comment
imaginer une autre issue? C'était toute une image qui était en jeu, une
réputation, une légende. L'insaisissable Elliot finalement rattrapé par le destin, ou bien l'éternel Voldemort finalement détruit.

Et bien il était temps de jeter les derniers dés (en espérant qu'on nous entendra!). Piqué à vif par le coup de langue de Manrey, le Seigneur des Ténèbres se précipita sans trop réfléchir, fonçant dans un chariot de fumées obscures qui le déposa à quelques mètres d'Elliot. Semblables à deux pionniers du far west sur le point de se départager dans la grand rue à propos de celui d'entre eux qui encombrait d'une unité le nombre des vivants, ils se jetèrent un regard haineux droit dans les yeux, et levèrent leur arme respective. Poussés par un réflexe identique, ils attaquèrent au même moment et les deux sortilèges s'entrechoquèrent avec vacarme sans parvenir à poursuivre leur course. Alors ils remirent le couvert. Après avoir tenté les sortilèges les plus savants et dévastateurs, les deux mages se métamorphosaient en virtuoses de la mitraillette. A une si faible distance, les échanges étaient d'une vitesse et d'une intensité telle qu'il n'était plus question d'espérer pouvoir s'en défendre. Le duel devint une longue succession de rayons lumineux s'entrechoquant dans des explosions effroyables et étourdissantes, de sortilèges qui frôlaient une oreille par-ci, une main par-là. Cet affrontement avait toutes les chances d'être décisif tant il était suicidaire pour les deux sorciers. Ce serait à qui tirerait le plus vite et encaisserait le moins de coups. Il n'était plus question de perdre son temps en sortilèges de défense.
Ainsi, à part pour lever et abaisser aussitôt leurs baguettes, les deux hommes ne bougeaient presque pas. La meilleure défense était l'attaque, envoyer un sort à la rencontre d'un autre pour éviter de le recevoir de plein fouet. Les sombres habits du Seigneur des Ténèbres, déjà lamentables, étaient en lambeaux, sa peau brûlée par endroit. Elliot Manrey ne s'en sortait pas tellement mieux. Seulement des blessures superficielles, mais il arriverait bien un moment où un sortilège se frayerait un chemin parmi les obstacles lumineux, jusqu'au coeur de l'adversaire.
Aux deux raiden de Manrey, Lord Voldemort répondit par trois sectumsempra dont l'un se heurta à un éclair, un autre qui manqua la cible de beaucoup et le dernier qui frôla la joue adverse. Le sortilège de la mort aurait été décisif, puisqu'aucune magie ne pouvait le contrer, mais y faire appel réclamait quelques secondes de souffle et de concentration qui aurait suffi à l'adversaire pour porter le coup décisif. Aussi pouvait-on noter dans cette échange de lumières colorées la persistante absence de vert. Alors que le terroriste tentait un nouveau raiden, le Seigneur des Ténèbres lança un rayon bleu qui se scinda en quatre au bout de quelques mètres. Le premier se heurta au raiden et dévia vers le second qui se désintégrèrent en plein vol, le troisième acheva sa course au sol. Peut-être que le quatrième rayon?


Dernière édition par Lord Voldemort le Lun 28 Juin - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5404



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Lun 28 Juin - 10:52

Le membre 'Lord Voldemort' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana]

Revenir en haut Aller en bas

La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 8 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-