POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Lun 28 Juin - 12:43

... s'échoua. Le feu allait raigner au dessus de Londres. Et oui, c'était un festival son et lumière au dessus de la tour en cette fin d'après midi. On pouvait compter plus d'une vingtaine de sorts à la minutes de chacun des côtés... Le quartier était déjà détruit.. Voldemort voulait vraiment tuer le résistant... Parfait, parce que le résistant voulait en faire autant... Mais comment. Oui, nouvelle stratégie, le Puissant Mage Noir voulait voir jusqu'ou les bras et le mental de Manrey était capable d'encaisser... Bordel... C'était du rapide, et les méninges du capitaine tournait à plein rythmes.. Ca lui rapellait un peu les fois où les Lycans parvenait à déborder leur lignes, et où ils étaient obliger de mitrailler un peu partout car Les lycans était justement un peu partout... Mais là, il n'y avait qu'un homme face à lui.. un homme q'on disait immortelle, mais que le garçon refusait de croire... Tout le monde est mortel ! Et lui, pire encore, il était seul... plus seul que jamais sur sa tour... Mais c'était ça qu'il aimait. Seul face à l'immortalité.

*DEJEO ! RAIDEN ! RAIDEN ! HUMANO INFLAMARIS ! RAIDEN ! SECTUSEMPRA ! BRASSYM'BA ! DEJEO HUMANO ! RAIDEN...*

Voilà ce que donnait l'esprit du résistant, et non non pas le temps de faire un sortilèges de défense.. le temps qu'il en fasse un, il se serait prit l'Avada Kedavra en pleine bille... Alors il fallait tenter... D'un geste qu'il espérait plus que rapide, il fit un mouvement de bras sur le côté, et pour compléter ce geste il ajouta:

*ACCIO BALAIS*

Et les conséquences d'un simple balais pouvait être bien bizarre...
Il continua en fermant les yeux cette fois ci... Il l'entendit arriver, ce petit sifflement, qui venait de monter l'immeuble.. Elliot reculait, reculait... Jusque pour atterir près du bord de l'immeuble.. et...

Il chuta...

Victoire de Voldemort ? Non, stratégie de résistant. Mémoire d'un ancien goal de quiditch... Il saisit le balais en plein vol... dans sa chute... Allez Allez vite, ce n'était pas finis... pas finis... Il devait à présent faire le tour de i'mmeuble en balais sans se faire voir par le dessus, il n'avait qu'une poignée de seconde... Sa position était bien instable sur le balais, mais tant pis... Il arriva de l'autre côté de l'immeuble, là où devait se trouver voldemort, Il arriva au dessus de la plate forme, pleine vitesse... Portée par l'élan du balais, pas le temps de freiner... Il s'envola dans les airs, pour tenter d'aller atteindre sa cible... Façon un peu moldue certes, mais si les sorts ne marchait pas.. Il fallait bien tout tenté. A quelques mètres de son arrivée sur sa cible, il sentit un sort lui raser les cheveux et lui en couper une bonne partie... Mais le résusltat était là. Elliot arriva avec ses deux pieds en avant sur le torse de son ennemis... Le contact envoya les deux combattants un peu plus loin. Elliot avait fait ce geste de combat ancestral avec toute sa rage pour venir s'abattre sur son ennemis. Certes le Junkie avait maigris, mais il gardait une certaine puissance physique qui après un état de duel intense pourrais sévèrement blesser Lord Voldemort.


Hj: Je compte ce contact physique comme un sortilège. Y a moyen que Voldemort ai mal...

Elliot: 10

Voldemort: 6




Dernière édition par Elliot Manrey le Lun 28 Juin - 17:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5407



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Lun 28 Juin - 12:43

Le membre 'Elliot Manrey' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Maitre des sorts' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Mar 29 Juin - 17:27

Fallait-il commenter cet échec supplémentaire... Le duel atteignait des dimensions étourdissantes par son absence de résultats. Le décor se volatilisait un peu plus à chaque nouvelle attaque, mais il restait des deux combattants toujours assez de force pour tout détruire. Et Manrey qui en réchappait toujours... Pris au dépourvu, Voldemort reçut les pieds du terroriste en plein buste, après que celui-ci ait exercé une formidable manœuvre aérienne en balai. Et il n'avait rien pu faire. C'était l'insulte ultime, que pouvait-il arriver de pire? Un coup direct porté contre la personne du Seigneur des Ténèbres, et un hérétique qui, contre toute logique, était encore en vie pour savourer son coup de maître. Mais sur quoi était bâtie la légende de Voldemort? Il était joué comme un débutant.
Le coup qu'il reçut le fit particulièrement souffrir. Sa puissance magique était inestimable, mais physiquement, il ne faisait plus le poids avec aucun homme, surtout pas avec ce jeune gaillard en pleine forme. Jusqu'à présent, il avait toujours su se défendre de toute attaque corporelle, aussi, ce coup là le surprenait à un point ahurissant. Où étaient passés ses pouvoirs?
Le souffle encore hésitant, mais agité d'une rage extrême où se mêlait une pointe de peur, il se retourna et pointa Elliot, évoluant toujours sur son balai.

-Endoloris!

Enfin, il y avait une justice pour les monstres. Frappé en plein vol, Manrey dut sûrement ressentir l'un des pires moments de sa vie. Une souffrance atroce le dévorait de toute part. Il fit appel à toute sa volonté et sa force pour diriger doucement son balai vers le sol, évitant de s'écraser comme une pierre. Néanmoins, le contact avec le plancher fut violent. Roulant au sol comme une marionnette désarticulée, Manrey était enfin puni à la hauteur de ses actes. Il voulut se relever.

-Avada Kedavra!

Le rayon vert lui passa juste au-dessus de la tête, volontairement. Une manière de l'inciter à ne plus bouger. Voldemort se rapprocha lentement de son ennemi, il aurait voulu aller au plus vite, mais il n'était plus en état de se presser. Les deux mages se jetèrent un regard où régnait toute la haine et la peur de deux existences. Pourquoi Voldemort n'abaissait-il pas maintenant son bras pour en finir? Peut-être parce qu'il n'arrivait plus à y croire à cet instant? Il avait le geste des centaines de fois, vu des regards s'éteindre avec en dernière lumière la couleur de son sortilège mortel. Et Manrey y avait réchappé trop de fois. Le tuer aussi simplement ne suffirait pas, il y aurait un sentiment inquiétant d'inachevé. Il fallait le détruire de toute part, le broyer, le réduire en cendres. Avec une infinie douceur, il agita sa baguette de manière à en faire sortir un long filin couleur feu, celui qui avait déjà privé le terroriste d'une main. Quand son lasso eut atteint une longueur suffisante, le Seigneur des Ténèbres jeta un regard extrêmement froid sur son adversaire, encore brisé par la douleur, mais l'oeil vif.

-Il y a trop longtemps que tu joues avec la mort, trop longtemps que tu me nargues, Manrey, mais tout jeu à une fin. Tu me comprends?

Un coup sec, le fouet claqua sur la joue du jeune homme et y laissa une trace de brûlure profonde. Le Lord voulut répeter le même geste, enserrer le cou de son ennemi, puis il se ravisa. Il se souvint d'une autre manière de le torturer. Se concentrant, il ferma les yeux et alla chercher l'esprit du terroriste. Sentant son contact, il y fit glisser une illusion. Manrey devait être assez affaibli pour s'y prêter, et même s'il la tenait pour fausse, l'image était trop frappante pour le laisser indemne. Une voix douce prononçait le nom de sa bien aimée, à laquelle faisait écho des cris de souffrance, des râles de mort.

-Essaye encore de m'échapper, et je te jure que je la briserai! Tu sais que tu n'y pourras rien.



----
J'espère que j'y vais pas trop fort, sinon, dis-moi, je corrigerai.


Dernière édition par Lord Voldemort le Mar 29 Juin - 17:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5407



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Mar 29 Juin - 17:27

Le membre 'Lord Voldemort' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :



Elliot: 4 (prochain coup...)

Voldemort: 6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Mar 29 Juin - 19:30

Hj: Non non ça me va. Je ne pensais tout de même pas arriver si loin dans le duel Wink

Elliot fut envoyer au sol.. Hors de son balais... La douleur le transcenda. C'était toute la hargne d'un homme, qui pourtant devait en avoir vut des plus coriaces, qui venait se répercuter au plus profond du corps du jeune résistant...
Celui ci lacha directement son balais, faisant juste une derrière maneuvre pour atterir sur le toit plutôt que sur le sol... Mais rien n'y fit, la chute fut lourde, et Voldemort n'arrêta pas pour autant son sortilège.

Comme si des couteaux venait trancher ses doigts... Cette sensation de vide qu'il voyait... Comme si toutes les blessures qu'il avait reçus depuis sa naissance se réveillait... Et Dieu sait qu'il en avait eut...
Le sort cessa par un Avada kedavra... Heureusement qu'Elliot n'avait pas bougé.. Heureusement... Une fois fait, Manrey se mit à cracher du sang de sa bouche en grande quantité.. du sang noir et brillant, ou des paillettes y était incruster... Du sang noircis par les drogues rampait dégoulinait... Et Elliot ne chercha pas à faire le moindre geste. Il allait mourir... C'était déjà un exploit d'avoir survit jusque là... Un exploit d'avoir survécus à ce Doloris... Vous vouliez quoi ? Que MAnrey invoque le très Haut, et tous ses ancêtres pour qu'on lui sauve la pomme ? Il ne pouvait pas...

Il le regardait arriver, et lui souhaita la bienvennue avec une lueur assassine... Il reçut le fouet de feu sur la joue avec rage... Et se plaqua les mains... Il essaya de bloquer son cris... Non, il ne faiblirait pas... Non...


Comme un condamnés, il écouta sa sentance.. allonger, sur ses deux mains, la tête basse, suant, et bavant du sang par la bouche et par le nez... Il laissa venir la vision qu'il voulait qu'il voit... Il serra les dents ! Personne ! Personne n'avait le droit de tourmenter et de toucher.. une nouvelle fois celle qu'il aimait... Il serra les dents et se répéta que tout celà était faux... Même cet échec... Mais la rage qu'il avait dans les dents du sortir, bien que ces dernières ne veuille pas vraiment s'ouvrir... Il se souvint d'une discution avec Valentine, et en relevant la tête et le regardant.. Il lui glissa:

"Tu peux me briser... Tu peux briser mon Amour... mes gosses... Mes amis.. mais tout le temps que je serai en vie.. et que je serai libre... Libre d'assassiner tes chiens, libre de faire l'amour à celle que j'aime, libre de soulever une baguette... Toi tu auras un gros soucis... Un énorme soucis... Héhéhé..."

Et Elliot se mit à lui montrer son rire... un rire démént et... Un transplanage avant une exécution. En effet, Manrey avait toujours sa baguette... Il transplanna donc près de Valentine incosncient, et vint le prendre avec lui.. Juste avant il leva son poing en l'air et gueula:

"HAHAHA ! Tu peux commencer de maudire le jour ou c'est moi qui remporterai le duel ... Oh, Lord Voldemort ! HAHAHA"

Hj: Fuite de moi et Valentine ! Voldemort remporte le combat. Y a plus qu'à reconstruire Laughing

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana] Jeu 1 Juil - 11:22

Tu es très beau joueur, parce que réussir à dire que j'ai remporté le duel quand on voit le bordel que ça a été... Disons plutôt match nul! Very Happy
Bravo d'avoir joué le jeu jusqu'au bout (ou presque, parce qu'il me faudra quand même ta peau un jour ou l'autre).
-------

Cette fois, il le tenait, il n'y avait plus de doute possible. Elliot Manrey était là, à portée de baguette. Une simple incantation... Voldemort l'avait sur le bout de la langue, ce serait si simple. Trop simple. Son ennemi était toujours au sol et présentait un visage lamentable, couvert de sang, extenué. On aurait dit une bête sauvage qui achevait enfin sa course, rattrapée par ses blessures, après avoir échappé longuement aux chasseurs. Son courage lui avait permis de poursuivre malgré les blessures, sa soif de vie de tenter l'exploit pour survivre. Mais il n'y avait pas de justice, comme si son nom avait déjà été inscrit sur le registre des morts dès le moment où elle avait reçue la première balle. La bête finissait toujours par être rattrapée, le combat était trop inégal. Il ne restait plus qu'à mourir avec les honneurs.
Elliot Manrey en était à ce stade là, quand le Seigneur des Ténèbres pointa sa baguette vers son front, à une distance où tout échec était inconcevable, même pour le plus pitoyable des cracmols. Ils se dévisagèrent, en silence, puis Manrey parla. Des paroles vaines, insensées, des mots pour se donner du courage, pour se faire croire qu'il y a un espoir, mais il semblait sincère. Il menaça le Lord et éclata de rire, un rire fou. Si Manrey avait survi tant de fois, cette chance incroyable résidait peut-être dans le fait qu'il était plus fou encore que le Seigneur des Ténèbres.
Un vent léger souffla sur les deux hommes, l'éternel schéma allait se reproduire, Voldemort le sentait. Encore une fois, Elliot tentait de s'échapper. Ce souffle, c'était celui d'un transplanage sur le point d'être exécuté. Est-ce qu'ils poursuivraient ce cycle infernal jusqu'à la fin des temps? N'y aurait-il jamais un jour où ils se départageraient enfin. Ce jour, il aurait pu arriver maintenant. Mais le Seigneur des Ténèbres le laissa filer. Quand le terroriste commença à tourner sur lui-même et à s'arracher du sol, la baguette de Voldemort n'avait pas bougé. Il aurait eu le temps de donner l'Avada Kedavra, un seul et ça aurait été suffisant. Mais trop rapide. Il ne voulait pas vaincre Elliot, mais le détruire totalement, dans une lutte inégale, impitoyable où il succomberait au désespoir, pour tous les affronts commis. Alors Manrey disparut.

Le Seigneur des Ténèbres demeura quelques instants sur les lieux de l'affrontement. Tout était dévasté autour de lui. Les sorciers auraient beaucoup de mal à dissimuler cette catastrophe surnaturelle aux moldus. Il n'en avait cure. Dans ce déluge de mauvais sorts et de haine, il ne voyait qu'une chose, il avait raté Manrey. Valentine s'était humilié par son absence continue, mais il connaîtrait aussi son malheur, en second. On racontait que celui qui s'était confondu à Manrey il y a quelques mois tenait une liste où il notait les noms de ses vaincus. A son tour, Lord Voldemort allait en écrire une, où il reporterait tous les malheurs infligés à son pire ennemi. Cette liste, il la clôturerait d'un sortilège de la mort et de la marque des ténèbres, on ne douterait alors plus jamais du visage de l'homme le plus puissant du monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana]

Revenir en haut Aller en bas

La haine n'est pas moins volage que l'amitié [Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-