POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Gone With The Wind [RP solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Gone With The Wind [RP solo] Dim 24 Jan - 19:28

Par un doux après-midi d'hiver, la neige commençait à fondre, l'air frais vivifiait les joues rouges et gelait les doigts, le ciel gris se dégageait un peu par endroit pour laisser passer les tendres rayons du Soleil, les premiers depuis longtemps. Les températures n'étaient pas non plus extraordinaires mais tout de même le temps était devenu plus agréable.
C'était par cet après midi au petit vent radieux que la fille Tyler décida de dire "Adieu" à deux défunts.


...Maintenant qu'elle était là, elle se souvenait du jour où...


\ Flash back /


Le ciel était gris, orageux, il pleuvait des cordes sur la petite ville de Gloucestershire, dans un comté au sud-ouest de l'Angleterre. Leonheart avait vagabondé des heures sous la pluie battante, traversant au passage la forêt Dean sur une large étendue verdoyante recouverte de neige fondue. Ne se servant d'aucun moyen magique, la sorcière avait effectué son pèlerinage en s'arrêtant temps à autre pour boire l'eau fraiche de la rivière et pour se reposer. Ce long moment de solitude lui avait permis de se concentrer et d'analyser les récents évènements qui avaient troublé son quotidien.
Elle n'était arrivée que tard dans la soirée, vers vingt-deux heures, et avait du louer une chambre dans le petit hôtel Ram Inn qui, disait-on, était le plus hanté d'Angleterre. Mais ça, Light s'en était peu préoccupée puisqu'elle était épuisée et ne désirait qu'un bon lit douillet pour se reposer.

Elle posa ses affaires, un sac de voyage et sa cape de sorcière, et descendit prendre une bonne soupe chaude qui lui revigora les entrailles. Rester devant le grand feu de la cheminée à écouter les conversations avait été un pur bonheur après cinq heures de solitude. Quand elle remonta, elle ferma la porte de sa chambre et la verrouilla par magie puis posa sa baguette sur une petite table de nuit à côté du lit deux places qui ne semblait attendre qu'elle.
La jeune femme alla fermer la fenêtre puis sortit le dossier Tyler de son sac et s'assit dans un petit fauteuil confortable, lisant à la lueur de la lampe à l'huile posée sur la table. Et, arrivée à la fin, elle fronçait les sourcils, comme à chaque fois qu'elle se penchait sur la question : pourquoi la fin du rapport était-elle brouillée ? Pourquoi ses sortilèges ne parvenaient-ils pas à rendre le reste du texte visible ?
Il y avait quelque chose d'étrange là-dedans, qui cachait peut-être une révélation capitale... mais pour le moment, elle n'avait aucun moyen de savoir ce que c'était.

Light bailla, il était tard. Elle ferma le feu de la lampe et alla poser le dossier sur la table de nuit puis alla prendre une bonne douche bien méritée. Enfin, elle sortit rapidement de sous l'eau brûlante et enfila un chaud pyjama de coton. Pas sexy mais tellement confortable !
La chambre baignait dans la lumière vacillante de la bougie qu'elle s'empressa d'éteindre après s'être glissée dans les chaudes couvertures. Sa longue marche et le froid l'avaient finie; elle s'endormie aussitôt et plongea dans un profond sommeil.
Mais cela ne dura guère plus de quelques heures : au beau milieu de la nuit, un grand craquement la réveilla en sursaut.


-Lumos !

La lumière se propagea dans la petite pièce, révélant une Light sur le qui-vive. Les battants de la fenêtre s'étaient ouverts. Le vent, sans doute... Pourtant, elle se rappelait les avoir verrouillé. Elle avait même vérifié...
Il faisait froid. Oui, l'air était glacial, on était bien loin de la température normale de la chambre... La jeune femme se leva en pointant sa baguette vers la fenêtre...si quelque chose venait...cela pourrait-être n'importe qui, n'importe quoi...peut-être Lui...elle savait qu'Il était capable de traquer ses proies...pourtant elle pensait qu'il avait eu ce qu'il voulait...
Elle s'approcha sur la pointe des pieds et jeta un coup d'oeil dehors, il n'y avait rien d'autre que la noirceur de la nuit et le bruissement des arbres. Elle referma rapidement la fenêtre, la verrouilla à nouveau mais cette fois à l'aide de sa baguette. Elle n'aimait pas ça...surtout qu'elle se sentait...oppressée, comme surveillée...
Au même moment, elle entendit une femme hurler puis des bruits de pas précipités. Elle se colla à la porte et tendit l'oreille. Ils semblaient affolés, disant que ce n'était pas pour rien que The Ram Inn était l'hôtel le plus hanté d'Angleterre. En écoutant cela, la sorcière faillit éclater de rire mais elle se retint : elle ne se sentait pas non plus à l'aise dans cet endroit...toutefois, elle n'allait pas s'empêcher de dormir pour autant : elle se recoucha donc et plaça sa baguette sous son oreiller, sans la lâcher. Elle eu du mal à se rendormir, et lorsqu'elle y parvint, ce fut pour faire d'horribles cauchemars.
Elle fut réveillée bien avant l'aube par deux mains glacées qui la saisirent par les épaules. Quand elle éclaira la chambre avec la lumière de sa baguette, haletante, il n'y avait rien.

Light se leva aussitôt, enfila une robe de chambre noire et sortit de la pièce en gardant sa baguette tendue. Tout le monde dormait encore...tous ceux qui étaient vivants, du moins. Elle arpenta les couloirs, descendit les escaliers à la recherche d'une quelconque créature hostile ou de Manrey, elle ne savait en fait pas exactement ce qu'elle s'apprêtait à trouver. Mais elle ne trouva rien après une heure à marcher dans l'hôtel endormi...non, elle ne trouva rien. Elle entendit. Elle entendit des pleurs, des pleurs de petite fille à travers les murs. Elle les suivit, chercha cette petite fille qui pleurait...mais ne la trouva jamais.
Malgré le fait qu'elle était une sorcière, elle demeurait troublée : les pleurs l'avait conduite en bas de l'escalier principal, celui par lequel on accédait à l'étage des chambres par la grande salle à commune. Qu'avaient murmurés ces vieux routiers ? Qu'on avait retrouvé la tombe d'une petite fille sous ce même escalier ?

Light regagna sa chambre, se changea, laissa à son sac à dos, enfila sa cape et rangea sa baguette dans une des grandes poches noires. Il n'était plus question de dormir, ni de demeurer ici pour le moment. Elle quitta les lieux après s'être retournée une dernière fois au son d'un petit rire. Rien. Encore.



Elle secoua la tête et sortit de ses pensées : elle ne comprenait toujours pas ce qui était arrivé mais elle retournerait à Ram Inn pour élucider ce mystère.
La jeune femme regarda l'unre noire qu'elle serrait fort contre elle et ferma à nouveau les yeux....
Aujourd'hui serait un grand jour. C'était précisément ce qu'elle s'était entendue dire aux portes du crématorium...
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Gone With The Wind [RP solo] Mar 26 Jan - 21:26

Le brouillard avait passé, la pluie aussi; il ne restait que quelques gouttelettes qui continuaient de tomber des branches dégarnies des arbres. Le crématorium ne se trouvait pas à Gloucestershire même mais dans une autre ville proche. Il avait simplement suffit à Light de suivre la carte moldue...et accessoirement de faire du stop. Oui, les choses avaient alors été bien différentes. Mais ça c’était avant.

Arrivée devant cette bâtisse énorme, elle était prise d'un doute : trouverait-elle vraiment quelque chose ici ? Ne s'était-on donc pas débarrassé des restes que personne n'était peut-être pas venu réclamer ? Quoi qu'il en soit, elle n'allait pas repartir maintenant : où aurait été l'intérêt de ce voyage sinon ? A part passer une nuit mouvementée dans un pseudo hôtel hanté, il n'y avait pas vraiment d'attractions dans ces coins paumés.
A son grand désespoir, Leonheart passa toute sa matinée à attendre sur une chaise que l'on s'occupe d'elle : comme quoi les crématoriums étaient aussi très fréquentés... Elle remarqua dans la foule seulement un sorcier, et encore elle n'en était pas totalement sûre... La jeune femme pestait : la patience n'avait jamais été son fort.

Et puis, à son grand soulagement, après des heures à ruminer dans son coin, quelqu'un vint lui demander l'objet de sa visite. Elle suivit une femme d'une quarantaine d'années jusqu'à un épais registre, donna le nom de ses parents, attendit. La responsable la laissa seule en la priant de patienter un moment -encore !-. Celle-ci revint environ quinze minutes plus tard avec quelque chose entre les mains.


- Cela fait un moment qu'elle est ici, expliqua-t-elle.

Ce à quoi Light s'étonna : "Quoi, personne n'est venu la réclamer ?"

- Non, personne. Mais bon, vous savez, beaucoup d'urnes sont gardées ici : ce n'est pas le seul cas qui existe... celle-là doit-être dans notre réserve depuis...hmmm...oh ! Une bonne dizaine d'années au moins ! C'est encore un miracle qu'elle soit ici !

- Je vous remercie de l'avoir gardée.


Light imposa sa signature au bas d'un petit carnet - l'usage -, approuvant qu'elle enlevait une urne contenant de la cendre à un "crématorium d'antiquités" -dixit Light- puis elle partit. Il n'y avait rien d'autre à ramener. Et c'est comme cela qu'elle se retrouva, marchant sous un timide soleil d'hiver, ses parents sous le bras.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Gone With The Wind [RP solo] Sam 3 Avr - 13:16

- Père... Mère...

Light caressa l'urne du bout des doigts comme s'il s'agissait d'une chose précieuse et fragile -ce qui n'était pas le cas grâce à la qualité des matériaux utilisés-. Elle se sentait oppressée, comme lors de ses BUSES, mais cette fois elle n'avait aucun test à passer...enfin...

- ...Je ne vous ai pas connu,
déclara-t-elle froidement en baissant la tête vers le sol;
je ne vous connaîtrai jamais. Vous...n'êtes que des étrangers.

Ses mains tremblaient. Le vent était froid. Le silence...était lourd de sens. Trop lourd. Le coeur de la sorcière battait plus rapidement, cela lui faisait mal.

- Je...

Elle sentit tout son corps être saisi par les tremblements. La colère sembla s'enfler peu à peu, la noyer au niveau du ventre pour monter petit à petit le long de son torse, s'emparer de sa gorge avec la lenteur sournoise du serpent qui s'enroule autour de sa proie. La suite serait inévitable. Elle avait envie de frapper.
Leonheart "Tyler" releva la tête, fixa le ciel gris avec des yeux brillants.


- Vous... n'êtes...rien.
Elle avala sa salive avec difficulté et serra les poings, son coeur semblait sur le point d'exploser.
Absolument rien.

Elle avait à présent plus de mal à respirer et une impression bien connue, qu'elle détestait, commençait à se développer dans son être. Non, Light n'allait pas se mettre à chialer, elle n'était pas de ces petits orphelins qui pleuraient leurs parents et demandaient "pitié" pour qu'on se lamente avec eux. Elle n'avait besoin de rien ni personne ! Personne ne comptait ! Personne ne pourrait rien ! Et pas EUX ! Non ! Ils n'étaient rien du tout ! Ce n'étaient que des cendres, rien d'autre ! Les personnes qui l'avaient mise au monde n'avaient jamais été réelles ! Ce n'était qu'un rêve de plus ! Cette urne n'était qu'une supercherie ! Il n'y avait PERSONNE ! Elle était SEULE ! NON ! Elle ne pleurerait pas les fantômes du passé ! C'était hors de question !

Une misérable larme coula maladroitement sur sa joue blessée, la prenant par surprise. Haletante, la peur au ventre, elle tendit une main tremblante jusqu'à son visage, toucha le chemin humide sur sa peau du bout de l'index.
La jeune femme fixa avec horreur la goutte pendue à son doigt puis referma sèchement le poing. Une rage incompréhensible la mis hors d'elle.


- JE NE PLEURERAI PAS !!!

Elle jeta l'urne contre le tronc d'un arbre avec une fureur démesurée et celle-ci se brisa avec le grand craquement d'un vase s'écrasant sur le sol.
Agenouillée sur le sol la tête entre les mains, Light s'efforçait de regagner son calme mais c'était peine perdue : levant à nouveau la tête vers le ciel, les paumes ouvertes, elle poussa un hurlement de rage digne de son Patronus.
C'en était trop ! Combien de temps avait-elle vécu seule ? Combien de temps avait-elle pleuré "Papa" et "Maman" ? Personne n'avait été là ! PERSONNE ! ELLE NE PLEURERAIT PAS POUR CEUX QUI N'AVAIENT PAS SU RESTER A SES CÔTES !

Mais Light pleurait comme jamais elle n'avait pleuré. De rage, de désespoir... son coeur semblait brisé, son corps transpercé de milliers de poignards.

Elle était seule. Complètement seule...







Les cendres s'envolèrent doucement au loin, transportées par le doux vent des landes...jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien qu'une urne vide.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Gone With The Wind [RP solo]

Revenir en haut Aller en bas

Gone With The Wind [RP solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-