POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 11:00

À l'ombre d'un centre commercial dernière génération, dont l'entrée principale est agrémentée d'une demi-dizaine de fontaines hors-services ne dépassant pas les un mètre, se trouve un cimetière qui a désespérément résisté au temps et aux ravages de l'urbanisation. Y pénétrer est semblable à entrer dans un autre monde. Lorsque vous passez les deux grandes grilles en fer noir, dans un grincement sinistre et rassurant, le temps semble se figer. Le ciel devient un couvercle et l'horizon un cercle qui se limite à cette vision de morts. Ni le bruit des klaxons, ni le ronronnement des moteurs, ni les cris des conducteurs enragés, ni les rires enfantins, ni les réprimandes des adultes, ni les annonces des haut-parleurs du siège mercantile. Rien de toute cela ne semble pouvoir altérer le calme de ce lieu de repos. Tous ces sons sont quasi-inaudible derrière le murmure du vent et les clapotis de l'eau tombant du ciel. Quelques pas dans l'allée de briques et un froid silencieux vous envahit, tel un serpent qui aspire vos artères. Il doit y avoir une centaine de tombes, peut-être un peu moins. En pierre, en marbre, la plupart agrémentées d'une stèle ou d'une croix. Sur chacune d'elle on peut voir la tristesse mêlée d'hypocrisie des survivants. À mon frère... À ma mère... À notre parrain... Trop vite disparu. Les plantes artificielles contrastes avec les arbres morts et dénudés par l'hiver qui bordent le chemin. Comme pour rappeler que la vie était là autrefois, même si elle n'est plus ; un dernier lien entre le royaume des morts et celui des vivants. Seul deux tombes semblent définitivement loin de ce dernier empire. Grisâtres, au fin fond d'une allée étroite collée à un mur, leur pierre n'est gravée que d'un nom. L'une porte une croix en bois, l'autre en fer. Un martyr et un imposteur.

Crack... Le bruit sourd du transplanage raisonnait dans les tombes qui se le renvoyaient gracieusement. Une silhouette drapée de noir de la tête au pied s'avançaient. Une longue robe noire aux manches qui tombaient lourdement vers le sol, ouverte et laissant apparaître un pull sombre et un jean. Une tenue bien funèbre qui mettait en évidence le teint cadavérique d'Isidro Klyne. D'un pas lent et tremblant, il avança, cherchant des yeux un nom, un emplacement. Lorsqu'il l'eut trouvé, il fut transcendé d'une force et d'une rage nouvelles.

Le temps et les attaques de la nature avaient déjà eu en partie raison des inscriptions qui figuraient sur la pierre. Henry Klyne... Jennifer Klyne. C'était l'anniversaire de la mort du premier, et Isidro avait un rituel bien à lui, vital, qu'il ne manquerait pour rien au monde et qu'il répétait depuis les 15 dernières années. Même lorsqu'il était à Poudlard, il gravait le nom de son père quelque part afin de pouvoir exécuter ce protocole.

Il avait quatre minutes d'avances. Son père était mort précisément à dix-huit heure et trente-deux minutes. La lumière du jour se tamisait déjà, et les quelques derniers rayons orange s'éparpillaient dans le bas ciel. Il jeta un coup d'œil autour de lui, le cimetière semblait vide, comme à chaque fois. Il faut dire que peu de monde aurait l'idée d'aller vagabonder dans une nécropole perdue au milieu de la ville un lundi soir après le travail sans avoir une raison précise. Au loin, une cloche sonnait la demie. Deux minutes... Il fixa la croix en fer. L'imposteur, c'était lui. Durant une dizaine d'années il avait joué les victimes alors qu'il avait provoqué la décadence d'une famille de sorcier autrefois pure. Sa mère, la martyr. Elle avait été aveuglée par un amour vicelard et trompeur. Détournée du droit chemin sans jamais pouvoir y retourner.

Trente-deux minutes, seconde pour seconde. Isidro cracha sur la tombe de son paternel tout en affichant un sourire de satisfaction. D'habitude, il prônait l'élégance, mais dans un cas comme celui-là, il pouvait bien faire une exception.


« Joyeux anniversaire, enf**ré... »
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 14/04/2009
Parchemins postés : 537



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Matthew Clapton ina


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 11:25

Matthew Clapton était là, son corp completement enfuit dans sa cape noire, son masque doré sur le tete, quasiment désimulé lui aussi par la capuche de sa cape qu'il avait rabbatu sur sa tete. Matthew Clapton était quasiment invisible, seul de yeux de chat aurait put dessiner la silhouette de Clapton derrière le barrage sombre de l'obscurité. Celà fesait longtemp qu'il n'avait pas retrouver l'air pur, la dernière fois était lors de son entretient a la Comission du Sang, jamais il n'aurait put pencée a ce moment que son Statue de Sang puis être mis en doute. Certe, aussi étrange que celà puisse le parraitre, la présence de Détraqueur lui manquait, et il se sentait quelque peu différent que dans sa prison, il avait l'impression qu'une boule tentait de sortir de son estomac, une boule joyeuse, une boule perverse, une boule qui souhaitait ardamment que Matthew tue et rigole en même temp. Mais Matthew savait se controler.

Un CRAC, puis une homme enfouit dans une cape sombre, son visage était irreconaissable, et il ne l'aurait surement pas apperçut s'il était venu d'une autre manière que le transplanage, certe, il le suivit du regard, l'homme s"arreta devant une tombe, une seul parmis toute celle présente dans le cimetière, puis sembla attendre quelque chose, quelqu'un allait-il venir, ou avait-il l'intention d'exécuter un ritual magique spécial qui se devait d'être effectuer a tel ou tel heure? Il était 18h30, mais lorqu'arrive 18h32, il avait placer une croix de fer sur le tombe, puis avait lancer un crachat sur la tombe.

Etrange façon vénéré ses morts, étrange façon de montrer son respect a ceux qui ont réjoint l'outre monde, cette homme lui plaisait, il se rapprocha petit a petit, a pas lent, et furtif, a croire qu'il voulait lui crier BOUH derrière la dos... au lieu de mettre 10 secondes a parcourir la distance qui les séparait comme le ferait quelque qui marcherait normalement, il en mit 30. Puis arriver a quelques pas.

Es-ce ainsi que vous vénérez ceux qui nous ont quittez Mister?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 12:38

"Ma présence devrait à elle seule vénérer cet homme, dans des proportions supérieures à celles qu'il mérite. "

Isidro ne se retourna pas. Il regardait toujours cette tombe fixement, il ne la lâcherait des yeux que dans quelques minutes, quand il serait sûr que son père ne ressortirait pas de son repos éternel. Il n'avait jamais entendu, et encore moins vu, quelqu'un ou quelque chose revenir de l'au delà. Mais chieur comme il était avec son fils, Henry Klyne pouvait sûrement être le premier à tenter le coup. En fait, Isidro espérait même que cela arrive : il aurait alors le plaisir de le tuer une seconde fois.

"Puis je ne cherche pas à le vénérer lui, mais sa mort... C'est le seul évènement de sa vie que je considère comme mémorable. En quelques secondes, cela a rattrapé l'erreur de sa naissance. "

Sa voix était sombre, grave, à peine audible si on se trouvait à plus de deux mètres. Dix-huit heure trente-cinq. Malheureusement, cette fois encore, le monstre ne ressurgirait pas des enfers. Mais sûrement que Cerber lui offrait un supplice lent et douloureux, une souffrance éternelle qui était beaucoup plus grande que toute celle que pouvait lui infliger son fils. Le genre de malédiction qui ne peut prendre naissance que dans un esprit divin.

Dans un mouvement brusque il virevolta sur lui même avec un bruissement de cape effrayant par son volume sonore. Il se croyait seul pourtant. Qui était cette personne ? Que venait-elle faire ici ? Instinctivement, il saisit sa baguette, sans pour autant la retirer de son emplacement à l'intérieur de sa cape. Aurait-il voulu l'attaquer que celui qui lui faisait face l'aurait sûrement déjà fait. Après tout, quelques instants auparavant il ne savait même pas qu'il était ici.


"Chacun a ses raisons de venir dans un cimetière. Le plus souvent, elles ne sont pas très joyeuses. Les miennes me comblent de joies... Et les vôtres ?"

Il essayait de percevoir le visage de son interlocuteur. La pénombre grandissait à une vitesse folle, et il lui était à présent impossible de déceler autre chose que le bas de son visage, le haut étant à l'ombre d'une capuche. Rien dans son apparence ne permettait de supposer un comportement ou une attitude particulière. Peut-être que son nom lui en dirait plus.

"Puis-je savoir à qui ai-je à faire ?"
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 14/04/2009
Parchemins postés : 537



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Matthew Clapton ina


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 12:56

"Ma présence devrait à elle seule vénérer cet homme, dans des proportions supérieures à celles qu'il mérite. "

L'homme devat lui ne bougeait pas, il avait parler vite et clairement, alors que ces paroles resonnait dans la douce obscurité qu'apporter la nuit, Matthew réfléchissait, réfléchissait a ce qu'avait fait cette homme, pour que quelqu'un le hait toujours même après la mort. Aucun mouvement n'était en vu, pas un seul sursautement de la part des deux hommes, a peine s'il clignait des sourcils. Mieu vallait être méfiant, Matthew ne conaissait pas cette homme, il préféré pouvoir voir le moindre de ses gestes afin d'être pret a tout éventualité.

"Puis je ne cherche pas à le vénérer lui, mais sa mort... C'est le seul évènement de sa vie que je considère comme mémorable. En quelques secondes, cela a rattrapé l'erreur de sa naissance. "

Pouvez-vous réellement jugez qui a mérité de mourrir et qui ne l'as pas jeune homme? Pouvez vous réellement juger de celà, vous n'avez pas ces pouvoir, seul le Seigneur des Ténèbre là. Seul Vincent Valentine, Elliot Manrey, et John Sheppard rattraperons l'erreur de leur naissance par la mort.

Brusquement L'homme qui se trouvait devant lui se retourna de tout son long face a Matthew Clapton, le bruissement de sa robe interdit donc au silence de faire de nouveau son apparition, et le jeune homme avait la maladresse de saisir sa baguete sans la sortir, Matthew apperçut se geste puis tout en sortant sa baguette afin de l'éviter de commetre toute imprudence dit:

Je ne souhaite ni vous tuer, ni vous envoyez a Askaban... pour le moment.

"Chacun a ses raisons de venir dans un cimetière. Le plus souvent, elles ne sont pas très joyeuses. Les miennes me comblent de joies... Et les vôtres ?"

Quel parlait plaisant, la discussion qu'il commençait a partager avec cette homme lui plaisait délicatesse, curiosité, humour noire. Cette homme était donc son portrait craché, non impossible, Matthew était unique, Matthew était supérieur, est Matthew était plus cruel et froid que lui.

En effet généralement, un cimetière n'est pas un lieu de promenade, mais je me sens bien içi, voilà la seul raison de ma présence, tout ces mort, tout cette souffrance, ça plait

Il voyait bien dans les yeux de l'homme luir la curiosité, il cherchait a savoir son identité, mais il était méconaissable enfuit sous sa capuche, seul le bas de son visage pouvait être distiguer, et encore celà était vite dit.

"Puis-je savoir à qui ai-je à faire ?"

Matthew Clapton, Directeur d'Askaban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 13:35

"Je n'ai jamais dit qu'il méritait de mourir... Ce n'était pas un mérite, mais une punition... Une sentence qui je l'espère, s'étend dans sa mort."

Isidro ne se faisait pas juge. Il n'en avait ni l'étoffe ni la force. À l'inverse, c'était son existence qui lui apparaissait comme un tribunal. Longtemps, il avait tenté de plaider sa défense. Il ne savait pas s'il devait se montrer audacieux à l'insolence, ou dévoiler un visage pieux et humble fasse à un juge impassible. Devait-il s'agenouiller ou relever le menton ? Devait-il dégainer sa lame ? Alors il s'est incliné dans un sourire moqueur puis pleurait avec des rires dans la voix. Il se débarrassa de ce juge. Sa tombe se trouvait derrière lui. Depuis, il souffre en méprisant la douleur, il aime la mort en haïssant la vie et recherche la solitude en se rapprochant de ses semblables. Il paradoxe sa vie pour mieux la comprendre, et attend de voir ce qu'il peut en tirer.

"Le Prince est seul juge de nos actes et de nos pensées. Si je dois payer la mort d'un moldu, ce sera de sa main, et de celle de personne d'autre... Il est le seul dont les ordres et idéologies m'importent. "

Sa voix et ses yeux traduisaient toute sa sincérité et son admiration pour le Mage noir. Ses iris bleus brillaient d'un éclat jusqu'à présent inconnu.

L'envoyer à Azkaban ? Avait-il les moyens de faire cela ? Dans ce cas, Isidro était en train de discuter avec un des hommes les plus puissants du pays. Un mangemort ? Un ministre ? Le directeur d'Azkaban lui-même ? La seule piste qu'il pouvait négliger entièrement, c'était celle de la plus haute autorité de ce monde. Dans tous les cas, un homme assez farfelu pour trouver du plaisir à se balader dans un cimetière au crépuscule. Ça n'en disait pas long sur lui... Un évader de Saint Mangouste ? Non, il était trop lucide pour cela.

Il dégaina sa baguette, sans pour autant la pointer complètement vers l'homme. À moitié vers le sol, à moitié vers lui. Prêt à attaquer au moindre instant. Il avait une raison : qui que cela soit, on lui en pointait une dessus. Il était assez fou pour venir blasphémer une tombe quinze années de suite, mais pas pour se désarmer devant la menace.

L'identité de son interlocuteur ne l'étonna qu'à moitié. Le nom ne lui était pas inconnu, bien qu'il ne faisait pas la couverture de la gazette toutes les semaines. Le protocole voulait qu'il décline son nom et son métier à son tour. On pouvait toujours oublier le deuxième point. Isidro ne travaillait pas. Une activité visant à l'enrichir était à son goût une perte de temps quand on sait ce que sa mère lui à laisser. Et puis, il était bien trop occupé à vouloir se faire un nom pour travailler, sauf si le travail en question aller dans ce sens. Ce n'était pas le cas pour l'instant.


"Isidro Klyne, simple serviteur..."
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 14/04/2009
Parchemins postés : 537



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Matthew Clapton ina


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 14:32

"Je n'ai jamais dit qu'il méritait de mourir... Ce n'était pas un mérite, mais une punition... Une sentence qui je l'espère, s'étend dans sa mort."

Vous faite preuve par cette phrase de sagesse

"Le Prince est seul juge de nos actes et de nos pensées. Si je dois payer la mort d'un moldu, ce sera de sa main, et de celle de personne d'autre... Il est le seul dont les ordres et idéologies m'importent. "

Bien qu'étant en accord avec ce que disait le jeune homme, il ne prit pas la peine de répondre, car en effet le jeune homme venait de faire l'erreur de sortir sa baguette, décision funèbre se disait Matthew , quel audace pour un jeune sorcier de lever ainsi un baguette devant le directeur de l'unique prison sorcier au monde, il en paierait très chère les concéquence.

"Isidro Klyne, simple serviteur..."

Un serviteur sortant la baguette devant un Mangemort, quelle folie, Matthew avait bien l'intention de le lui faire comprendre, c'est pour celà que sans même prend le temp de lui répondre, sans grace, mais dun mouvement sec et brusque de la baguette il commença a mettre un terme a la vie de cette homme

Endoloris


______________

Isi: 7
Matthew: 12


Dernière édition par Matthew Clapton le Dim 28 Fév - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5404



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 14:32

Le membre 'Matthew Clapton' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 14:40

Il y a certaines réactions qui sont imprévisibles. Ce sont souvent les plus dangereuses et les plus inattendues. Isidro aurait eu un minimum de connaissance de ces situations, il n'aurait même pas osé ne serait-ce que frôler sa baguette. Mais lorsqu'on est jeune et plein d'ambition, lorsqu'on est impétueux et fort de son ignorance, on ne réfléchit pas à ses choses là.

Lorsque l'endoloris le toucha, il tomba et se vautra lamentablement par terre. Tout son corps lui semblait plombé. Il croyait que son cerveau se tuméfiait, qu'il allait exploser son crâne. Pourtant, il savait que tout cela n'était qu'illusion, qu'au fond, on ne lui faisait strictement rien. La douleur n'en était que plus intense par l'incapacité de la stopper. Qu'on l'eut ouvert le cœur l'effet aurait été le même.


Douleur... Douleur... Il avait mal, si mal... Son esprit se perdait dans le gouffre de la souffrance. Il venait de passer le fossé délicat qui le séparait de la folie.

"Battements disproportionnés, dit il dans un murmure semblable à des gémissements. D'un cœur torturé... Yeux écarquillés... Par la douleur écartelés... "

...Une lame froide parcourt un corps trop lourd. Plombé par son fer. Ferraillé par son plomb. Goût amer du sang qui monte à la bouche. La douleur est béante. La douleur est douce...

Un rire froid et strident lui échappa.


"Elle berce... Elle berce, elle sèche sa proie. Tu souffres, tu vis, tu crois."

Petit à petit, elle partait, l'abandonnait. Dommage, il commençait à s'y habituer, à l'apprécier, comme une triste compagne, tortueuse et tentatrice mais toujours présente. Son esprit redevenait lucide à son tour. Sa baguette était toujours dans sa main, il ne l'avait pas lâchée. C'était le moment, ou jamais...

"Aquamenti..."

Trop faible. Le jet d'eau était à peine bon à éteindre une bougie. Il ferma les yeux quelques secondes, puis dans un ultime effort, se releva. Le combat était inégal, perdu d'avance. Ce n'est pas pour autant qu'il abandonnerait de si tôt. Tant qu'il avait sa baguette, il avait une chance.


Dernière édition par Isidro Klyne le Dim 28 Fév - 20:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5404



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre] Dim 28 Fév - 14:40

Le membre 'Isidro Klyne' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre]

Revenir en haut Aller en bas

La Croix de Bois et la Croix de Fer [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-