POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Répression [Mission] Intro et conclusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Répression [Mission] Intro et conclusion Dim 4 Avr - 19:04

Ce fut par un matin pluvieux sous un ciel grisâtre que commença cette sombre journée qui figurerait bientôt dans les journaux puis plus tard dans les manuels d'histoire sous l'appellation de répression sanglante. Les boutiques avaient ouvert une ou deux heures plus tôt et l'habituel cortège de sorciers, élèves, marchands et autres visiteurs s'était mis à abonder sur le chemin de traverse. Pourtant, cette fois, la foule semblait plus restreinte. Mais ce qui frappait davantage les habitués de l'endroit, c'était ce silence pesant que chacun paraissait tenir à conserver le plus longtemps possible. En vérité, depuis les évènements de la veille, nul n'osait plus se montrer. On le faisait malgré tout parce qu'il n'était pas possible de rester cloitré chez soi, mais c'est comme si la vie s'était arrêtée. Sans trop savoir ce qui allait se passait, tous s'attendaient à quelque chose de grave. Mais on feignait de ne rien pressentir, on faisait semblant de rire, de discuter, de rire, et pourtant... Tous ces masques s'envolèrent et dévoilèrent les véritables visages qu'ils cachaient lorsque les briques ouvrant l'accès au chemin de traverse s'écartèrent. Un souffle glacé dissipa la foule, annonçant l'arrivée de ce qu'ils craignaient tous. Dans ce calme angoissant, ils apparurent, une dizaine d'hommes et de femmes en capes et manteaux sombres. A leur tête marchait un homme au visage caché par un masque argenté, vêtu d'un grand manteau noir. Son allure autoritaire et fière rendait facilement reconnaissable son appartenance. Il marchait comme si la rue lui appartenait, suivi de son troupeau de serviteurs.
Le meneur s'immobilisa à l'entrée de la boutique de James Hooper, dès lors, plus personne n'eut de doute quant à la raison de la venue de cet homme et des autres. La devanture de la boutique portait encore les traces de la bataille qui s'était déroulée ici la veille. Sans mot, le mangemort s'introduisit dans la boutique où il resta quelques minutes. Il y eut des cris de protestation, puis un grand crac sonore. James Hooper, celui-qu'on appelait depuis hier le "petit résistant", traversa la vitre de sa boutique et se retrouva couché sur les pavés du chemin. Celui qui lui avait fait subir ce traitement apparut à sa suite, toujours en silence. Stupéfait, Hooper amorça un geste pour se relever tout en dévisageant son agresseur qui portait une torche à la main, sa baguette dans l'autre.

-Avada Kedavra.

Hooper retomba aussitôt, foudroyé par le rayon vert de la mort, sous les visages crispés de ses voisins qui avaient trouvé la force d'assister au drame. Le mangemort lança sa torche dans la boutique dont il venait d'extraire le propriétaire, et les flammes engloutirent bien vite tout le bois qui s'offrait à elles. Enfin, il tendit sa baguette vers la ciel et on ne put plus avoir le moindre doute sur sa nature ni sur celle de ceux qui l'avaient suivi. Bien haut dans le ciel sinistre, la marque des ténèbres saluait ce meurtre et les évènements qui allaient suivre. Lentement, l'émissaire de Voldemort se retourna et s'adressa au groupe de serviteurs qui l'avait accompagné.

-Vous savez ce qu'il vous reste à faire. S'il existe d'autres "petits résistants" pour s'opposer au Seigneur des Ténèbres, faites leur connaitre le même sort.

Il se fit transplaner sur ce mot d'ordre. Depuis les toits, il aurait une vue d'ensemble sur le déroulement des opérations. Et ce soir, quand il retournerait auprès de son maitre, il pourrait lui faire savoir que sa volonté avait été appliquée au mieux, du moins l'espérait-il.
Dans la rue, les serviteurs ne s'étaient pas encore mis en marche, hésitant. Face à eux se tenaient tout le long de la rue des hommes et des femmes qui les observaient, immobiles, le visage haineux ou apeuré. Certains étaient là parce qu'ils ne pouvaient se résoudre à rentrer chez eux, d'autres semblaient tenir à en découdre avec cette brigade de la mort. Ce mélange de sentiments, de regards et de silences constituaient les ingrédients essentiels d'une future émeute, d'une belle répression.

Les serviteurs avaient une liste de commerces dont les propriétaires étaient accusés d'actes de résistance. Les ordres étaient simples, soumettre tous les marchands du Chemin de traverse. Ceux qui présenteraient des semblants de rébellion devraient être exécutés sur le champ, et leur boutique incendiée pour l'exemple, les autres seraient simplement battus, brutalisés, peut-être emprisonnés. La liste était longue et offrait plein de choix.



----
Voilà pour ce qui est de poser le ton. J'espère que ça vous convient. Comme j'ai peur que ce soit un peu confus si on se mélange tous dans le même RP, je vous propose de diviser le groupe en deux. Par exemple, Franck, Isidro et Jeallow pourraient se rendre au chaudron baveur pour y vider une bande d'émeutiers qui occupe les lieux. Frédérique et Alys s'occuperaient d'une boutique de leur choix...
Après, ce n'est qu'une suggestion. Rien ne vous empêche de vous déplacer dans tous les endroits du Chemin de traverse, de remanier les groupes tout au long de la bataille, selon les circonstances, quitte à créer de nombreux RP.

J'espère seulement que ça se passera bien et que vous ne regretterez pas votre implication dans ce projet. Au pire, on en reparle dans le sujet initial, hors RP.

Pour ceux à qui ça convient, vous pouvez déjà créer un RP dans le lieu de votre choix. Je laisse Barry et Light faire apparaitre des émeutiers aux endroits où ça les intéresse, ne leur donnez pas un niveau trop élevé, "sorcier adulte au maximum", pas plus de 12 PV/3 PA.
Si vous avez questions...


Dernière édition par Lord Voldemort le Ven 14 Mai - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: Répression [Mission] Intro et conclusion Lun 19 Avr - 14:11

D'un oeil satisfait, l'émissaire de Voldemort pouvait constater du haut du toit où il était perché que ses hommes remplissaient au mieux la volonté du Seigneur des Ténèbres. Ceux qui esquissaient le moindre geste de révolte étaient froidement abattus. Ainsi Bellairs venait-il de dessouder un jeune homme à l'âme résistante sans l'once d'une hésitation. Mais d'autres rebelles venaient aussitôt prendre la relève des hommes tombés au combat. Pour autant, la bataille semblait perdre en intensité. Dans la rue principale, LeeRoy et Klyne avaient défait deux combattants et la zone paraissait libre. Quant au bar du Chaudron baveur, les échanges de coups, de cris et de sortilèges avaient laissé place aux plaintes et gémissements. Dans un coin de la rue principale, les partisans de Voldemort réunissaient ceux qui avaient échappé au massacre et les obligaient à rester groupés, sous la menace de mourir à la moindre tentative de fuite. La bataille prenait une allure de fin. Il était temps d'aller s'en rendre compte.
Descendu de sa position, le mangemort gagna la rue principale et arriva auprès du groupe de prisonniers, gardés par quatre serviteurs. L'un d'eux tenait une liste avec des noms et des photographies, celles des principaux accusés de rébellion. L'émissaire de Voldemort s'empara de la liste et força les prisonniers à s'écarter les uns des autres pour identifier quelques visages.

-Où est Cramps?
-Mort, monsieur. Il a été abattu dans sa boutique.
D'un geste de baguette, le mangemort railla le nom de ce suspect.
-Je vois que vous tenez Massimo et Bentley senior, gardez les bien. Où est Persbury? Je ne le vois pas!
Tandis que l'émissaire poussait ou tirait les gens qui se présentaient à lui pour reconnaitre en l'un ou l'autre le visage d'Owen Persbury, l'homme à la liste regardait ses camarades d'un air désolé.
-Il... il nous a échappé, monsieur.
-Où est-il?
-Je l'ai vu filer en direction de Fleury et Bott, mais nous n'avons pu le poursuivre... les prisonniers... vous comprenez?
-Qu'attendez-vous pour le faire rechercher? Ce traître est à l'origine de cette révolte, il nous faut sa tête!
-Mais il a dû changer de planque... La ménagerie est juste à côté de Fleury et Bott, et en face il y a la boutique Guipure, sans parler de Barjow et Beurk!
-Vous êtes nombreux, non? Fouillez toutes ces boutiques et trouvez-le!

Semblable à un chasseur lâchant ses chiens enragés sur un lapin en fuite, les serviteurs coururent dans tous les sens en divulguant à qui pouvait l'entendre l'ordre de ramener à tout prix Owen Persbury.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 06/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 16/11/2008
Parchemins postés : 2399



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Voldy


MessageSujet: Re: Répression [Mission] Intro et conclusion Ven 14 Mai - 12:05

Le chemin de Traverse était enfin désert. Tous les prisonniers avaient été massés vers le point de ralliement, quelques établissements réquisitionnés par le Ministère le temps d'assurer la déportation des captifs. Ainsi, le Chaudron Baveur et les bâtiments voisins s'étaient momentanément transformés en véritables camps de prisonniers, où les victimes du raid étaient entassées sans ménagement, tandis que les agents du Ministère arrivaient en force pour organiser des transplanages collectifs vers les cellules d'Azkaban.
Positionné à la porte d'entrée de la grande taverne, l'émissaire de Voldemort observait le déroulement des opérations d'un oeil attentif et impitoyable, ce qui incitait d'autant plus les serviteurs du Seigneur des Ténèbres à soigner leur tâche. Entendant des pas dans la rue, il aperçut un groupe de serviteurs à la tête duquel Franck Bellairs, le mangemort déchu, transportant un corps inanimé, celui d'une jeune femme. Bien que le visage de l'émissaire était invisible derrière son masque de guerre, Bellairs comprit qu'il était attendu au rapport. Il annonça:
-Tout est sous contrôle.
-Et Persbury?
-Pas encore de nouvelles. Klyne et les autres se sont lancés à sa poursuite... Nous ramenons LeeRoy, apparemment, Persbury l'a mise dans un sale état.
-Vous ne lui donnerez des soins que quand le résistant aura été arrêté. Au cas où il s'enfuierait, elle payera son manque d'efficacité de sa mort.
Bellairs inclina la tête et ils entrèrent dans la salle commune où les déportations, en dépit des cris de protestation et des débattements des captifs, avaient commencé. L'émissaire n'était pas satisfait. Il avait conduit ses troupes à réaliser le plus gros de la mission, mais il savait que le Seigneur des Ténèbres ne pardonnerait pas le moindre manquement à sa volonté. Il avait été clair, tous les coupables devaient être punis, surtout le meneur. L'absence de ce dernier serait comme une insulte au régime.
Fort heureusement, quelques minutes plus tard, d'autres mercenaires du régime apparurent, le visage réjoui, et annoncèrent que Persbury avait été arrêté et neutralisé. Bien sûr, ils s'étaient gardés de mentionner le nom de son vainqueur, dans l'espoir que cet oubli grandirait un peu leurs propres mérites, mais rôdé à ce genre de manoeuvres, l'émissaire obtint rapidement le nom du véritable champion, en haussant la voix.
-Klyne... Isidro Klyne... Avoua un des serviteurs non sans une certaine amertume.
-Bien. Dites-lui d'amener la dépouille ici. Notre mission est terminée.


Le soir de cette triste journée, le temps ne s'était guère amélioré, il était même pire encore parce qu'on se trouvait à Little Hangleton, et que là bas, il ne faisait jamais beau. Une lune blafarde éclairait de ses rayons les contours d'un grand manoir délabré, étrange palais pour accueillir le maître des îles britanniques et probablement du monde magique d'ici quelques années. L'émissaire y entra, seul et sans obstacle parce que son statut le lui autorisait. Il trouva son maître installé dans l'habituel fauteuil, auprès de l'âtre illuminé par un faible feu qui ne suffisait pas à réchauffer le salon de sa présence glaciale. Sa voix aigue, semblable au sifflement d'un serpent, s'éleva, signifiant que la présence du mangemort avait été découverte.
-Des bonnes nouvelles, j'espère?
L'émissaire s'était agenouillé, et fit son rapport d'une voix neutre, bien qu'on percevait par moment quelques accents d'une satisfaction difficile à contenir.
-Tout a été fait selon vos voeux, maître. Le Chemin de Traverse a été mis sous contrôle, les résistants arrêtés et enfermés avec leurs proches, en attente de connaitre leur sort.
-Tu ordonneras l'exécution des principaux meneurs, les complices seront gardés à Azkaban et tu libéreras le reste de la foule. Et le chef de cette révolte?
-Owen Persbury est mort, maître.
-Parfait. J'espère que le monde de la magie aura compris qu'on ne peut insulter le Seigneur des Ténèbres impunément. Des noms, émissaire?
Le mangemort prit une inspiration, le temps de remettre de l'ordre dans ses pensées. A chaque fois qu'il rentrait d'une mission et faisait son rapport, il avait reçu l'habitude de donner les noms des principaux méritants. Lord Voldemort aimait savoir qui dans ses légions était digne de se hisser vers l'élite.
-Franck Bellairs...
-Celui que Lucius a humilié?
-Il s'est racheté par sa conduite d'aujourd'hui, maître.
-Cela, mangemort, c'est à moi de le dire. S'il tient à retrouver sa place, il devra faire d'autres preuves. Qui d'autre?
-Isidro Klyne. C'est lui qui a tué Persbury, sans compter l'arrestation de quelques autres émeutiers. Frédérique LeeRoy s'est également démenée pour l'accomplissement de son devoir. Sa loyauté ne l'a pas entrainée très loin de la mort. De manière secondaire, il y a également Munch et De Norvland qui ont contribué à notre réussite.
-Bien. Peut-être que je ferai appel à eux pour une autre mission. On m'a rapporté quelques ennuis en Scandinavie... Le service de quelques serviteurs experimentés pourrait m'être utile.



---
Merci de votre participation à tous.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Répression [Mission] Intro et conclusion

Revenir en haut Aller en bas

Répression [Mission] Intro et conclusion

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-