POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

La grande évasion ( rachel, mais pas privée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: La grande évasion ( rachel, mais pas privée) Mer 26 Mai - 22:27

Les oiseaux dormaient dans leur nid, les rues sombraient dans les ténèbres, les gens avaient éteint les lumières de leur maisonnée afin de mieux dormir et une jeune famille était en cavale. Caché sous des capes d'invisibilité, Versus et Rachel tentait l'impossible pour protéger leur enfant.

- Tu vois Kyle, c'est comme un jeu, tu ne dois ni parler ni crier si non tu perdras des points.

* Vous ne comprenez rien? Alors faisons un bond en arrière*


Versus se balancait sur sa chaise bercante, lisant un roman de la célèbre écrivaine Anita B. Lemort. Ses yeux rouges parcouraient lentement les lignes du volumineux bouquin lorsqu'il entendit un bruit suspect. Il referma les pages hypnotiseuses sur elles et alla a la fenêtre. Ce qu'il vue le cloua sur place.

Il y avait dans sa cours de nombreux mangemorts, tous cacher sous leur cape noir. Alors, le grand sorcier accourut pour expliquer la situation désastreuse a sa femme. Il voulait se battre pour venger sa mort et celle de tant d'autre sorcier et moldus, ainsi que celle de Natalie Sheppard et ainsi protéger sa famille, par contre, sa tendre Rachel se voulait pacifiste et ordonna la grande évasion.

Toutefois, une question trottait dans l'esprit du grand vagabon. Qui a sut détruire le sortillège que le grand Versus lui-même a sut poser? Effectivement, le manoir des Dolcadis étaient protégés par de nombreux sortillège pouvant créer la mort a ceux qui pénétrait dans l'enceinte malgré les nombreux embuscades. Seul les résistants pouvaient y mettre le pied sous le consentement de Versus ou Rachel. Mystère...



* Retour au présent*

Alors que Kyle pensait que s'était un vrai jeu, il alla se cacha dans le coup de son père adoptif, un sourire au lèvre, tandis que Nicolas, lui, suivait chaque pas de son père.

Jusqu'ici, aucun problème. Ils marchèrent lentement, très lentement afin d'éviter toutes bruits insolites qui pourrait les démasquer rapidement. Toutefois, au moment même ou Versus tenta d'éviter un mangemort, Kyle se mit a rire et leva sa bras au ciel, ce qui fit lever toutes les capes.
Voila qui était le fautif ! Kyle, malgré sa trisomie il était un sorcier puissant et il avait sut prouver au cours de ses cinq petites années qu'il pouvait manipuler beaucoup de chose voir même faire exploser un mur.

Alerte rouge! Les mangemorts se retournèrent tous d'un bond et lancèrent des sorts de partout.


-Protego, rugit Versus.

L'homme aux yeux de braise relâcha Kyle qui tout a coup, apeuré, alla se cacher dans les jambes de sa mère. Puis, d'un coup de baguette, Versus fit apparaitre un brouillard épais et étouffant.


- Rachel, dit-il rendue a elle, transplane avec les gosses la ou on s'était consulter il n'y a pas bien longtemps...

Choses faites, V.S. eut juste le temps de se retourner lorsqu'il n'y avait plus rien... BOUM!!!! Le demi-fantôme s'éleva haut dans les airs. Il était proche, oui, celui que tout le monde craignait, le mage noir si célèbre aux yeux de ses chiens, celui que l'on n'appelle Lord Voldemort. Il était en rage, une rage noir que personne ne peut calmer. Versus le ressentait, il l'avait déja éprouvé lui aussi, il comprenait. Toutefois, il se rappela qu'il était sur le champ de bataille et qu'il fallait mieux pour lui de déguerpir avant de désobéir a sa femme. Il se releva avec peine et transplana malgré le taux d'adrénaline rendut a 100, malgré l'envie de se battre afin d'affaiblir ses peines, malgré l'envie d'en finir avec tout cette histoire.....
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 20/05/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 14/03/2008
Parchemins postés : 504



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Rachel Draan


MessageSujet: Re: La grande évasion ( rachel, mais pas privée) Mer 26 Mai - 23:16

Constamment tiraillé par la crainte de voir des mangemorts débarquer chez elle, Rachel s’était déjà fait plusieurs scénarios. Le premier ; Ils défonceraient la porte, lui enlèveraient ses enfants, tueraient son mari tout comme ils la tueraient elle. Un scénario plutôt brutal, mais le plus probable selon la jeune mère. Le deuxième était plus pacifiste (et même si on parlait de mangemort), Versus et elle, seraient arrêtés et jugés, tandis que ses enfants seraient élevés par quelqu’un qui leur enseigneraient de mauvaises valeurs morales. Et le troisième scénario, toute la famille y passerait.
Rachel avait de profond cernes violets sous ses yeux, et elle semblait avoir vieillit de dix ans en un seul coup. Le stresse lui rongeait l’estomac, l’empêchait de fermé l’œil ; constamment aux augets, la jeune mère s’inquiétait plus pour sa famille que pour elle-même. Et Versus l’avait probablement remarqué, puisqu’il n’avait jamais été aussi doux avec elle. Les petites caresses et les mots doux qu’il lui glissait à l’oreille la fessait sourire et ce, même en ces temps gris.

L’annonce que lui avait lancée VS lors de cette chaude journée l’avait bouleversé. Ils avaient tenté de se faire oublier de tous, et même de leurs amis. Comment des mangemorts avaient-ils put passer par-dessus les ingénieux sortilèges de protection de son époux, celui-ci étant très doué. Rachel ne perdit pas une seconde, elle ordonna à Versus de quitter la maison, plutôt que de combattre. Leurs enfants étaient avec eux, ce qui les gênerait beaucoup lors du combat. Dans son bras gauche, elle prit la petite Fanny, et elle attrapa la main de son autre fille, Kathe, Versus s’occupa des deux garçons.

Ils quittèrent leur maison sous des capes d’invisibilité. Pour ne pas effrayer leurs jeunes enfants, Versus eut la brillante idée de faire passée cette fuite comme un jeu. Bien évidement, les enfants s’y plièrent avec joie. De plus, les indications qu’il leur avait donné étaient claires. Ne pas parler, ni hurler. Ne faire aucun bruit sous peine de perdre des points. Rachel le remercia d’un regard et se plia aux règles elle aussi.

Fanny était toujours dans ses bras alors que Kathe, plus indépendante, marchait entre Versus et elle. Kyle se trouvait dans les bras de son père et Nicolas avait rejoint sa sœur Kathe. Ils formaient une chaine, Rachel fermait la marche.

Soudainement, un cri retentit du groupe familial et leurs capes s’envolèrent. En un seul mouvement, les mangemorts tournèrent leur tête vers la famille. Versus avait réagit immédiatement. Kyle s’élança alors vers sa mère en pleurant. Un épais brouillard les entoura tandis que des sortilèges de leurs ennemis filaient en leur direction. Versus donna des ordres à Rachel et elle obtempéra immédiatement. Elle rassembla ses enfants autour d’elle et leur demanda de s’agripper à ses vêtements. Une fois qu’elle fut certaine qu’ils s’étaient tous agripper à elle, la femme tournoya en emmenant sa progéniture avec elle.

Le lieu que Versus avait choisit était sécuritaire. Il s’agissait d’une petite maison en Bulgarie. Les parents de Rachel y résidaient et ils furent étonnés de la voir arrivée aussi précipitement. Les enfants semblaient inquiet, Kyle pleurait toujours. La mère de la jeune femme s’avança vers elle d’un pas rapide et serra son petit fils éploré dans ses bras. Quant à son père, il la regarda d’un air grave et se risqua à lui demander ce qui se passait. Rachel lui avait répondit brièvement, et avant qu’elle ne puisse retourner là-bas, Versus transplana à son tour.

Rachel le regarda d’un œil noir. Elle était furieuse. Parce que s’était à cause deVersus qu’ils se trouvaient dans pareille situation. Mais aussi, parce que c’était la troisième maison qu’ils devaient abandonner.
Elle lui fit un signe de tête pour lui indiquer la salle de la cuisine. Ses parents comprirent que, très bientôt, les flammes de la cheminée pourraient augmenter en intensité suite aux influences de leur possible dispute.
Aussitôt, Rachel passa sous le nez de son époux et alla l’attendre dans la cuisine. Lorsqu’il eut fermé la prote derrière lui, Rachel lui lança :


- Tu vois ce que je te disais Versus ?! C’est à cause de tout ça que je ne veux plus combattre. On aurait tous pu mourir et tu le sais très bien ! On a eut beaucoup de chance que leur sort nous est manqué nous et les enfants.

Des larmes de colère lui montaient aux yeux, et elle lança d’une voix serré par la haine, un doigt pointé contre Versus :

- S’il devait arriver une chose à nos enfants Versus… c’est toi que je blâmerai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La grande évasion ( rachel, mais pas privée) Jeu 27 Mai - 0:17

Une grande fumée noire apparut devant la maison et le demi-fantôme en ressortit. Il était sous la colère et il ne fallait pas le chercher. Il entra dans la maison, sous les yeux étonnés de ses beaux-parents et sous le regard noir a couper au couteau de Rachel. Celle-ci avait quelque chose a lui dire et il voyait déja noir. Sa sentait le bouillit. Alors il l'a suivit dans la cuisine pour ne pas faire une incendie de dispute dans la maison et a peine avait-il eut le temps de refermer la porte derrière lui, Rachel se mit déja a lui crier dessus et ainsi de le menacer.

- Tu vois ce que je te disais Versus ?! C’est à cause de tout ça que je ne veux plus combattre. On aurait tous pu mourir et tu le sais très bien ! On a eut beaucoup de chance que leur sort nous est manqué nous et les enfants. S’il devait arriver une chose à nos enfants Versus… c’est toi que je blâmerai.

Le couteau venait déja de voler bien bas, il s'était retourné dans la plai. Pénétrant dans sa cage thoracique et s'enfoncant dans son coeur. Versus se mordit les lèvres et serra les poings. La, cela n'allait pas être bien beau. Il leva le menton, bomba le torse et fixa Rachel de ses yeux de braise devenut rouge comme du laser. Qu'est-ce qu'elle pensait? Que Versus n'avait aucuns sentiments et qu'il n'avait pas peur? S'était bien le contraire pourtant, mais il avait vécu une vie difficile qui l'empêchait de montrer ses émotions. Or, il se rappella le passer et lui rugit:

- Alors si tu ne veux plus combattre pour l'honneur, pourquoi m'avoir choisi ?! Tu te souviens du jour ou on s'est rencontrer?! Je t'avais dit que je n'avais aucune confiance en moi, que des enfants ne serait pas bien puisque je ferais un mauvais père. C'est-ce que tu penses en ce moment Rachel Draan?! POURQUOI, m'avoir choisit.

Le sol tremblait sous leur pied, mais cela dura quelque secondes, car Versus tenta désespérément de se calmer.

- Tu connaissais ma situation... Tu savais que les mangemorts me suivraient jusqu'a ma mort définitive ! Pourquoi m'avoir choisit Draan!!?? Tu disais que tu étais amoureuse de moi et que tu me suivrais tout le temps. Tu disais que tu désirais des enfants plus que tout au monde... Je t'avais pourtant dit que je n'étais pas prêt et tu m'en a disuader, car aveugler par l'amour je t'ai suivit....

Il fixa de nouveau sa femme, mais un visage avec aucunes émotions cette fois-ci. Il se sentait redevenir le fantôme d'antan, celui qui ne parlait jamais, celui qui n'avait qu'un visage de marbre et une voix sans expression, celui qui se battait pour l'honneur.

-Tu connaissais ma situation, je suis mort pour une jeune fille que j'ai aimé, j'ai été maudit, je voyais les morts défillés sous mes yeux. Je suis un homme qui veut venger la mort de tout ceux qui ne le méritait pas, celui qui veut venger la mort de Natalie Sheppard et ainsi de ma propre mort.... Et alors que tu m'as juré d'être toujours a mes côtés.... Rachel, j'ai toujours été avec toi. Je t'ai donné des enfants que au début je ne voulais pas, je te surveillais toutes les nuits sur cette chaise bercante pour être sur que tu avais un bon sommeil, je t'ai aimé, protégé... Et toi, tu étais ou pour me porter cette oreille attentive, ou été tu lorsque je voulais retourner sur ce champs de bataille me disant que ma mort n'avait toujours pas été vain ? Tu n'étais pas la et tu n'es toujours pas la.

Il s'approcha de Rachel et pris son visage entre ses mains.

- Je t'aime et je t'aimerai toujours, mais cette fois-ci il en ai assez. Si tu n'aimes pas la vie que tu vie, alors... Je crois qu'il serait mieux qu'on arrête tout ca la. J'irai venger les morts et toi tu vivras ta vie tranquille en compagnie des gosses...

Versus l'embrassa sur le front et tourna les talons. Rendut a l'extérieur, il sentait qu'il allait exploser. Qu'il n'y avait plus qu'une bombe a retardement en dedans de lui. Toutefois, il sortit sa baguette et fit les incantations afin de protégé la maison. Cela ne dura qu'une heure tout au plus et par la suite, il hurla la nuit. Le vent et le temps l'avait abandonné il était seul a présent.

Le lendemain matin, il était sous sa forme spectral, assit sur un rocher, il n'avait pas médité pour s'empêcher de souffrir cette nuit la. Il pensait. Si Sheppard, Manrey et Valentine n'était aucunement capable d'en finir avec cette histoire, alors il irait avec eux combattre les ténèbres. A quatre cela donnera surement une différence!
Lorsque tout a coup, il sentit la présence de Rachel venir vers lui.


* Que veut-elle?*
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 20/05/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 14/03/2008
Parchemins postés : 504



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Rachel Draan


MessageSujet: Re: La grande évasion ( rachel, mais pas privée) Ven 28 Mai - 1:37

Ils n’avaient pas perdu une seconde ; voilà que le couple Dolcadis se disputait de nouveau. D’un point de vue maternel, Rachel avait toutes les raisons du monde pour blâmer Versus. Il était insouciant et agissait dangereusement, mettant leurs enfants et leur famille et danger. De plus, le passé difficile de son mari influençait probablement son comportement de combattant téméraire. Les bras croisés sous sa poitrine, elle fixait les yeux de braise de VS sans siller. Elle le défiait même. Le sol s’était alors mit à trembler sous leurs pieds et la jeune femme savait que son époux en était la cause.
C’est alors que l’homme fantôme lui répondit. Ses paroles la fâchèrent et Rachel entra dans une colère noire :


- Alors si tu n’étais pas prêt, tu aurais dû me le dire ! Tu sais très bien, Versus, que j’aurais fait preuve de patiente. Ne blâme pas l’amour d’être la cause de ton mauvais jugement. Et blâme encore moins les enfants.

Ses mains claquèrent contre la table et son corps se pencha légèrement vers l’avant. Draan n’était pas le genre de femme à perdre rapidement son sang froid. Pourtant, elle n’arrivait pas à se clamer face à Versus. Ses joues et ses oreilles étaient rouges et son cœur battait sous l’influence de la colère.

- J’ai toujours été présente Versus. J’ai été patiente, compréhensive. Je n’ai JAMAIS douté de toi. Pourtant, toi tu le fais. Quand comprendras-tu que nous avons quatre enfants à notre charge ? Quand réaliseras-tu que nous ne pouvons pas nous permettre de risquer notre vie ?!

Elle secoua la tête négativement, tout en baissant les yeux. La mère de famille entendit ce son distinct des lourdes bottes du demi-fantôme se déposer sur le plancher de bois. Plus rapidement qu’elle ne l’imagina, Versus vint la rejoindre et entoura le doux visage de Rachel entre ses grandes mains. En plongeant ses yeux son regard chocolat dans ses yeux de braise, elle ne pouvait nier qu’elle l’aimait passionnément. Son époux déposa un baiser sur son front et le cœur de la résistante se serra. Pourtant, elle ne le retint pas et le regarda partir, les lèvres et les yeux tristes.
Naturellement, Rachel avait expliqué la situation à ses parents moldus, une fois les enfants couchés. Ceux-ci avaient déclaré que Versus était un bon garçon, mais qu’ils devraient en discuter lorsqu’ils se seraient calmés tout les deux.
Rachel était engagée vis-à-vis sa famille, mais aussi, à la résistance…

Le lendemain, Rachel se dirigea à l’extérieur de leur petit refuge. Elle savait que son époux n’avait pas quitté les lieux. Une présence rassurante l’avait protégé toute la nuit, elle l’avait ressentit. Un peu comme une blessure vive, fraichement faite, leur dispute l’affectait beaucoup. Rachel tenait plus que tout au monde à Versus. Il étai le seul et l’unique à pouvoir la faire sourire autant à lui faire comrpendre le vraie sens de la vie. Rachel y avait pensé. Il avait raison. Le temps de revenir, de défendre les sorciers était choisit. Il fallait que le couple Dolcadis revienne, faisant trembler les mangemorts sous leur puissance. Car il y avait eu un temps ou ses deux amants avaient su combattre en parfaite armonie.
Rachel avait demandé à ses parents de garder les enfants et de changer de continent. Ils devaient partir pour l’Australie dans deux jours. Rachel; et Versus n’auraient aucun contact avec eux. Il est bien évident que la jeune mère trouverait le temps difficiles sans ses enfants, mais elle tenait à Versus. Et ils s’étaient mariés pour le meilleur et pour le pire.

Elle avança à pas sûr hors de la maison. Et comme elle se doutait, Versus était non loin, sous sa forme spectrale, à méditer. Une bouffée de chaleur grimpa en elle lorsqu’elle eut aperçu la silhouette imposante de son homme. Toujours prudemment, elle s’approcha et demanda :


- Versus ?

Il ne s’était pas retourner, mais elle savait qu’il l’avait entendu. La jeune femme entreprit donc de s’approche de lui et, une fois près de lui, à quelque mètre, elle s’adressa au fantôme :

- Je suis désolée... Tu avais raison… je n’ai pas assez été présente. Je n’ai pas su t’épauler comme tu l’as fait pour moi.

Elle avait l’expression d’une gamine de cinq ans, s’excusant à des parents furieux…

- J’ai décidé de te suivre, Peu importe la situation, peu importe le danger. Nous nous sommes mariés pour le meilleur et pour le pire.

Sentant que la question sur les enfants viendrait, Rachel y répondit immédiatement :

- Par sécurité, j’ai décidé que les enfants resteraient avec mes parents. Ils quittent le pays et iront s’installer en Australie. J’ai demandé à mes parents de ne pas entrer en contact avec nous… puisqu’ils risqueraient trop. Je sais aussi que nous saurons les retrouver le temps venu…

Elle secoua la tête, les yeux déjà humides :

- Je t’aime Versus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La grande évasion ( rachel, mais pas privée) Ven 28 Mai - 2:46

Il était assit la sur ce petit rocher, méditant, pensant a toute les choses qui avaient sut gâcher sa vie. Il était temps qu'il redevienne lui-même, le vrai fauve qui avait sut faire trembler bien des mangemorts. Il était temps qu'il redevienne le vrai Versus Dolcadis, le bulgare qui n'avait aucune peur, le vagabond du temps et le souffle de la vie. Il était plus que le temps et maintenant rien ni personne allait l'arrêter.

C'est a ces pensés que la femme de sa vie, qui avait sut lui brisé le coeur revint colmater les grosses déchirures. Elle prononca son nom d'un ton qui mentait au calme. En fait, elle était triste et désolé. Le grand sorcier n'avait aucunement bronché, mais en lui une flamme venait de reprendre vie. Sa voix, elle était si enivrante. Comment pouvait-il l'ignorer de plus belle?

C'est alors qu'elle s'excusa et lui donna raison. C'est a ces mots que le grand sorcier flancha. Maintenant il le savait, elle allait être présente pour le meilleur et pour le pire. Si elle devait, il s'était promit de mourir a ces côtés. Puis, elle répondit a une de ses questions silencieuses. Quel chance! Versus leva enfin la tête vers elle, un petit sourire en coin et se leva tranquillement.

La guerre venait d'être déclaré, enfin il allait revenir en force. Puisque dans le passé, Rachel et Versus ont toujours été de vrai bête. Toutefois, Dolcadis vint a se remémorer son frangin, Seifer Almasy. Sans lui, jamais il n'aurait put autant évoluer, sans lui il n'aurait été que ce petit demi-fantôme soumit a une malédiction douloureuse et en boucle.

Il était temps, le temps de la grande évasion venait de prendre fin. Maintenant, ils allaient faire leur ravages.

Bref a ce moment, l'homme de braise tenta de prendre les mains de sa femme, mais il se remémora qu'il était encore sous sa forme spectral. Donc, il releva les yeux vers elle et inclina sa tête pour lui dire qu'il avait tout comprit. Il plana sur le sol et traversa le mur afin d'aller calmement reprendre de ses forces.


***


Il était a présent dans son monde parallèle. L'effet fut aussi grande qu'une tournade et il attérit sur le sol froid de sa Bulgarie d'antan. Il n'y avait aucun son, que le sillement du silence. Les bottes du grand sorcier résonnait et faisait crépiller le gravier. Enfin, il ouvrit la porte. Il était chez son ancien chez-lui. Dans la chambre de son petit frère était disposer la fleur de lys, la seule qui pourrait le faire revenir parmit les cieux. Elle l'attendrait jusqu'a l'heure venut.

Le grand mage s'observa dans le miroir et remarqua toutes les photos de sa famille. Seul son père avait un peu de son physique, si non tous étaient aussi normaux. Versus finit enfin par jeter un coup d'oeil sur la photo de son petit frère Nicolas. Il était si mignon, mais il savait que son petit frère était en partie dans le corps de son fils et d'un autre partie la-haut a l'attendre.

Les heures parcoururent ainsi ou il rodait dans son monde parallèle et enfin il était plein.


***


Versus reprit sa forme humaine, maintenant ils pouvaient agir. Le grand homme se leva et alla voir sa femme. Celle-ci le regardait d'un air déterminé et il lui dit d'une voix forte et fière:

-Es-tu prête maintenant ? Te sens tu aptes ? Les enfants iront bien ne tant fait pas...

Il lui souriait, prit sa main et attendit qu'elle lui réponde. Sous les rayons du soleil, elle était tout a fait magnifique et resplandissante et il s'apercut que rien ni personne ne pourrait briser les liens de leur amour.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 20/05/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 14/03/2008
Parchemins postés : 504



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Rachel Draan


MessageSujet: Re: La grande évasion ( rachel, mais pas privée) Sam 29 Mai - 1:23

Elle comprenait désormais sa situation. Durant la nuit, profondément endormie, visionnant ses rêves, Rachel avait pu plonger dans la peau de son tendre époux et comprendre le sentiment de vengeance qui rongeait ses intestins. Rachel avait aussi comprit que, sans lui, elle n’arriverait jamais à plonger complètement dans son rôle de mère de famille accomplie et comblée ; versus devait être présent dans sa vie.
Miss Draan s’était aussi souvenue de la tragédie qu’avaient vécue ses nombreux amis. Les peines qu’ils avaient traversées. La mort de la petite Nathalie et la mort de la fille de Lacey avait été les pertes les plus douloureuses au cœur de la mère Dolcadis.

Elle était patiente et attendait que Versus lui accorde un quelquonce regard. Et lorsqu’elle croisa son regard de feu, un sourire tendre se dessiner sur les lèvres roses de la doucereuse femme. Elle le regarda s’avancer vers, flottant sous sa forme de fantôme, et son cœur se pinça lorsque la main spectrale de Versus tenta de saisir la sienne. Bien qu’elle se soit habituée de sa situation, le savoir à moitié accessible la rendait malheureuse à l’occasion. Il ne pouvait ni s’adresser à elle, ni la toucher. Pourtant, son regard enveloppant était comme une caresse sur la femme amoureuse. Rachel le regarda traverser le mûr sans bougée. Elle se contenta de contempler le ciel orangé et le soleil se lever calmement.

Drôle de vie, drôle de sentiment. Cette guerre était celle des beaux parleurs, des rats et des crosseurs. Où étaient donc les résistants ? S’étaient-ils trouvé une job ailleurs ? Où étaient donc les vrais cœurs vaillants que Rachel avait connus au temps où elle enseignait encore à Poudlard ?
Déçue de ce qu’était devenu le monde dans lequel elle vivait, Rachel alla s’assoir sur un grand rocher. Ses cheveux balayés par le vent frais du printemps, vaguait devant ses yeux tel des vagues dans l’océan…

Sans s’en attendre, Versus s’approcha d’elle, sous sa forme humaine. Lorsqu’elle le regarda finalement, elle plongea son regard déterminée dans le sien et l’écouta parler. Un sentiment de fierté vint inonder son cœur tandis que Versus lui attrapait une main. La jeune mère de famille secoua ses longs cheveux bruns, dégageant ainsi son doux visage d’ange, pour approcher son bassin. À quelque centimètre de son visage, la jeune femme lui répondit :


- Je me sens prête et plus que jamais en confiance. Puisque tu seras à mes côtés. Nous retrouverons nos amis et annonceront notre retour officiellement. Je ne m’inquiète pas pour les enfants. Ils sont entre bonnes mains et dieu veillera sur eux.

La jeune femme lui souri avant de poursuivre :


- J’ai fait des recherches. Le ministère nous croit disparut. Les résistants aussi probablement. Mais nous devrons faire preuve de prudence.

Elle fronça les sourcils :

- Selon moi, Valentine est à la tête de la résistance, probablement suivis d’Elliot et John. Ils étaient les plus impliqués dans le mouvement de la résistance et de l’Ordre à l’époque. Ils nous faudra les retrouver. J’ignore où ils peuvent se cacher, mais connaissant Vincent, il aura choisit un endroit sur, probablement bourré de sortilège de protection…

Elle s’éloigna finalement de lui, croisant les bras sous sa poitrine, les yeux baisés vers le sol, la mine pensive :

- Les contactés par Patronus ne serait pas sécuritaire. Malgré notre longue absence sur le terrain, nos patronus doivent être fichés par le ministère. Les hiboux sont interceptés et les cheminées sont surveillée, en admettant bien sûr qu’ils aient une cheminée et que nous sachions où ils se cachent…

Elle leva les yeux et lui demanda :

- As-tu une idée pour les contacter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: La grande évasion ( rachel, mais pas privée) Sam 29 Mai - 23:36

[i]Il l'observait d'un regard profond et remplit de fierté. Sa femme était a présent redevenue celle qu'il avait autrefois connut. Sa détermination, son enthousiasme, son intelligence et sa force étaient tous réunis pour former la vrai Rachel Draan, l'étalon a l'état pur. Il savait que cette fois-ci elle ne l'abandonnerait pas et qu'elle resterait jusqu'au bout. Il savait aussi qu'elle lui prouvait toute son amour et sa volonté.

Lorsque le demi-fantôme lui posa la question elle lui répondit avec autant de détermination qu'elle en montrait. Puis, elle lui dit les danger d'un appel concernant les hiboux, les patronus et les cheminées. C'est a ce moment qu' il se mit a pensé.

Maintenant que les mangemorts prenaient de plus en plus d'ampleur dans la société, malheureusement, il fallait être vif et rusé. L'homme de flamme se rapellait de ses nombreuses appel par patronus. Maintenant, il irait d'une autre manière.


- N'oublie pas que je peux parler télépatiquement, chérie. Et tout cela en bloquant l'esprit de mon interlocuteur.

Versus lui fit un clin d'oeil et ajouta:

- Je vais contacter Valentine. Je préfère mieux avoir affaire a lui qu'a se Manrey...

Versus ferma les yeux et se concentra, il n'avait aucune idée d'ou se trouvait Valentine, mais il finirait pas le voir. Il laissa son esprit voguer avec le vent. Puis, il se fit emporter dans les airs.

Quelques minutes après, il pénétra dans l'esprit de Vincent et dit :



* C'est moi Versus. Ou te trouves-tu, Rachel et moi avons discuter. Ne croit pas les rumeurs, nous t'expliquerons tout la ou tu te trouves... Tu n'as qu'a répondre dans ta tête, je t'entendrai.*


Puis, V.S. ouvrit les yeux il attendit patiement la réponse du grand sorcier.

Hj by Shepp : la télépathie, c'est un peu gros... Le monde de HP est suffisament grand pour offrir d'autres possibilités...

Raph: J'suis d'accord, puis même en télépathie, Vincent est peut-être a l'autre bout du pays, vas-y pour localiser son esprit. Et puis vu que Dumby et Voldy ne l'utilisent jamais alors qu'ils sont les sorciers les plus puissants de l'ère moderne on peut se demander si c'est possible de parler par télépathie... Après pour moi la télépathie n'est pas vraiment un problème, mais parvenir a trouver Vincent en deux minutes ca fait gros!
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La grande évasion ( rachel, mais pas privée)

Revenir en haut Aller en bas

La grande évasion ( rachel, mais pas privée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-