POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Changement de politique [PV: Capitaine Seymour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Lun 21 Juin - 19:42

"-Mlijëv, palais du Régisseur."

Dans un bruissement chaotique, la poudre de cheminette s'active à transporter Alice jusqu'à sa destination. Alice n'aime pas ce mode de transport, il arrive tout en bas de sa liste, juste au-dessus des voitures moldues. Mais impossible de se rendre à Mlijëv en balai, la ville est souterraine et pour ce qui est d'y transplaner, la magie des gobelins rend l'opération... disons un peu risquée. C'est pourquoi le Ministère a récemment fait installé un réseau de cheminée indépendant du réseau publique pour les besoins des Hauts Fonctionnaires et en particulier du Régisseur. Comme cela Alice pourrait circuler entre son nouveau bureau et le siège du Ministère et surtout, en cas de révolte des Gobelins, fuir en vitesse.

Mais les conditions de transport restent drastique. Il y a la fumée et l'odeur caractéristique de ce mode de transport étroit, les turbulences et les sensations de nausée commune à tous les transports magiques et les mesures de sécurité qui empêchent de passer toute personne non-autorisée par le Ministère qui rendent le voyage encore plus long et difficile qu'il ne l'est déjà.

Après de longues secondes, la belle rousse apparaît enfin dans son nouveau bureau. La pièce est décorée dans le style qu'elle a spécifiée lorsqu'elle a assurée sa prise de fonction il y a quelques jours. Les allers et venus des déménageurs ont largement alerté les gobelins de l'arrivée d'un nouveau régisseur et la nouvelle a été annoncée publiquement. D'ailleurs une grande réunion est prévue avec le Conseil Gobelin. Mais avant Alice a prévu une rencontre préalable et officieuse avec le chef de la Milice.

Le rendez-vous est pour moins d'une heure, ce qui ne lui laisse pas le temps de poser ses valises, qu'elle laisse donc dans un coin. Au lieu d'emménager dans ses appartements, elle prend donc place dans son lieu de travail. C'est un très grand bureau, comparable par la taille à celui d'un Haut Fonctionnaire, ce qu'elle était maintenant. Mais la reconnaissance sociale était secondaire en ce moment. Elle était nouvelle à ce poste et devait faire ses preuves auprès de ses supérieurs tout en gagnant la confiance des Gobelins.

C'est pourquoi elle avait choisi une décoration riche de métaux précieux, qui rappelait la hall principale de la banque Gringotts. Quelques tableaux pendaient aux murs, représentant son ancêtre Conrad McAndreus et quelques Gobelins d'exception. Des Gobelins d'exception selon les critères des Gobelins et pas selon les livres d'Histoire des Sorciers ce qui n'était pas tout à fait la même chose. Enfin un petit cadre représentait son mari et elle-même, c'était une photo prise pendant leur dernières vacances dans les Carpates. Il y a avait donc dans la décoration une touche personnelle qui tranchait avec la lourdeur et l'officialité des dorures et du marbre rehaussé de pierres précieuses.

Pendant l'heure qui lui restait à attendre elle prit soin de ranger ses papiers dans son lourd bureau métallique, de relire ses notes sur la culture et la civilisation Gobeline, et de se remémorer ce qu'elle savait du poste de régisseur. On ne lui avait communiqué officiellement aucune information précise. Ce qu'elle avait pu glaner par ses collègues n'était pas plus explicite. Elle avait compris que tous les précédents Régisseurs avaient conservé leur poste pendant un temps très court. Ils étaient soit trop mous aux yeux du Seigneur des Ténèbres soit ils avaient été chassés par l'animosité des Gobelins, un peuple fier. Sur leur identité, leur travail à Mlijëv ou sur les raisons précises de leur départ, Alice ne savait rien. Elle espérait que son entrevue avec le Capitaine Seymour éclaircirait un peu la situation pour qu'elle prépare en toute sérénité son discours devant le conseil.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2010
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Maverick


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Mar 22 Juin - 11:38

Seymour était dans la salle d'entraînement. Face à 5 adversaire, il avait en main un katana de très bonne facture, fabriqué sur mesure pour ses mains.

Les 5 malheureux qui lui servaient de cobayes aujourd'hui étaient des hallebardiers. D'un signe de tête, ils se mirent d'accord sur leur stratégie tandis que le chef de la milice attendait, les yeux fermés. Il était l'un des onze gobelins de la cité à connaitre et pratiquer le Shudibo, l'art martial suprême des gobelins.

Dans le passé, cette manière de se battre était réservé aux rois pour la simple et bonne raison que le sang royal était bien plus magique et bien plus puissant que celui des roturiers. Il s'agissait d'une combinaison complexe entre l'art du maniement des armes blanches et l'art de la magie. La plupart des gobelins ne peuvent pas faire grand chose avec la magie, mais tous savent utiliser des objets enchantés ou savent enchanté des objets pour obtenir des effets. Rares sont ceux qui savent lancer des sortilège depuis leurs mains.

C'est sur ce critère qu'on enseignait désormais le Shudibo aux haut fonctionnaires.

D'un mouvement, les 5 armes d'hast filèrent vers le chef la milice. Il para avec son katana la plus proche d'entre elle, et il chargea ses main de magie. D'un revers de la main, il lança un sortilège d'expulsion si puissant que le gobelin en armure se retrouva encastrer dans un des mur de la salle. Seymour enchaina, il frappa de son sabre un premier adversaire, qui parait habilement, le capitaine chargeat son arme de magie via une technique avancé du Shudibo, des flammes jaillirent à chacun des chocs entre la hallebarde et le katana. Le soldat fini par lâcher son arme qui devenait brûlante, et Maverick le sortit de l'aire de combat d'un coup de pied.

Pendant qu'il achevait son assaut, les trois derniers adversaires du capitaine s'étaient mis en triangle. Ils le pointaient de leurs armes. Avant même qu'il ne puisse réfléchir, ils chargèrent, ressérant l'étaut autour de leur supérieur. Seymour ne paniqua pas, il chargea sa main gauche de magie et il la posa au sol. L'onde de choc en résultant se propageat alors que lui même était envoyé en l'air. Déstabilisés, deux des attaquant chutèrent. Seymour atterit souplement au sol avant de foncer vers celui qui était debout. En deux frappes rapides, il le désarma et le sortit de la zone de combat. Le capitaine rangea son katana dans l'étuit à sa ceinture et il emmagasina de la magie dans ses mains. A peine fut-ils relevé que les deux derniers adversaires de Maverixk se prenaient chacun une gerbe d'éclair qui les sortit de piste.

Seul et victorieux, Seymour sourit un instant avant d'entendre qu'on l'appelait.


Capitaine ! Le nouveau régisseur veut vous voir !

Seymour leva les yeux au ciel puis il rejoignit le messager en disant à ses 5 adversaires :

Revanche demain !

Le gobelin aux oreilles rondes claqua des doigts et sa tenue de combat changeat pour la robe de fonction habituelle. Il coinça son katana dans la ceinture et avança vers le bureau du Régisseur.

Seymour n'aimait pas qu'on le convoque, il avait l'impression de n'être qu'un secrétaire qu'on appelle à la demande. Le Conseil Gobelin avait l'habitude de se réunir à des dates fixes, ce qui rendait toute convocation inutile, on venait au besoin ou selon ses disponibilité.

Le capitaine vérifia sa tenue dans un miroir puis il entra dans le bureau du Régisseur. Les gobelins frappaient rarement aux portes, pour la simple et bonne raison que si on attend quelqu'un, la visite n'est pas dérangeante et il n'est donc pas nécessaire d'attendre derrière du bois un simple "Entrez".

Derrière lui, deux gardes surarmés se placèrent derrière la porte du bureau. Lui même étant bien armé, il ne faisait pas de doute quand à son statut de militaire au sein de Miljëv.

La vue d'une femme déconcerta le gobelin. En plus d'être passablement racistes envers les Sorciers, les gobelins étaient de grand mysogines. Il n'y avait d'ailleur pas de femme au Conseil ou dans les hautes instances de Gringotts. Il du faire un gros effort sur lui même pour ne pas ressortir du bureau immédiatement. Le Ministère ne savait donc pas les choses les plus basiques ? Confier à une femme un travail d'homme était du suicide à Miljëv.

Seymour se contrôla au mieux et dit :


Bonjour madame.

Il accentua malgré lui ce dernier mot, lui donnant un mépris non dissimulé et ce malgré les efforts qu'il avait put faire.

Je suis Seymour, le Capitaine de la Milice de Miljëv, j'ai cru comprendre que vous attendiez ma venue...

Le Capitaine était droit et fier, le menton légèrement relevé qui lui donnait une impression d'arrogance mal placée. Il ne dit rien de plus, attendant de connaitre l'objet de cette convocation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Ven 25 Juin - 16:15

Ha... le machisme gobelin. Alice espérait y échapper en vertu du fait que... et bien qu'elle n'était pas une gobeline. Mais ç'aurait été oublié leur xénophobie et plus généralement leur tendance à toujours trouver une excellente raison d'être mécontent, toujours. Autant de choses qu'elle s'était bien gardé de dire au directeur du DCRCM lors de son entretien pour valider sa promotion au poste de régisseur. Elle connaissait assez la culture Gobeline pour en décrire des éléments qui ne la disqualifiaient pas immédiatement. Mais la réalité était là, en face d'elle sous la forme d'un gobelin et maintenant elle devait composer avec.

Elle se força donc à sourire et à paraître agréable malgré l'entrée en matière du gobelin. Elle devait faire bonne figure et gagner sa confiance:


-Vous pouvez m'appeler Régisseur Alice, capitaine Seymour. Nous sommes ici chez vous, ne vous forcez pas à adopter les coutumes Londoniennes.

Voilà qui devrait permettre de briser la glace. Maintenant elle avait des questions à lui poser. Mais avant... avant elle avait une dernière carte à abattre. Une affirmation qui devrait surprendre son interlocuteur autant que de le convaincre de coopérer:


-Sachez que je ne suis pas votre ennemi. Mon ambition est de travailler avec vous, pas contre vous, considérez-moi comme une partenaire de travail.

Certes elle avait des instructions précises et elle devait forcer les gobelins à collaborer avec le seigneur des Ténèbres, qui lui considérait comme inférieurs. Mais elle avait l'intuition que l'attaque frontale n'était pas une bonne stratégie. En rentrant dans une logique de négociations et de partenariat elle obtiendrait de meilleurs résultats.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2010
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Maverick


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Dim 27 Juin - 11:38

Vous pouvez m'appeler Régisseur Alice, capitaine Seymour. Nous sommes ici chez vous, ne vous forcez pas à adopter les coutumes Londoniennes.

Seymour arqua une sourcil, c'était la première personne à agir de la sorte, les autres exigeait des gobelins de se plier à leur coutumes de langages, titres compris. Seymour était content de voir que pour une fois, le sorcier désigné à ce poste faisait preuve d'intelligence et d'ouverture d'esprit en prenant fonction dans la cité gobeline.

Il ne répondit rien car il n'y avait rien à répondre face à une tirade de la sorte. Le Capitaine attendit donc la suite, sans montre de signe de satisfaction ou d'insatifsfaction. Il écoutait, comme son titre l'exigeait, mais il prêterait plus attention aux parole de la jeune femme désormais, quelqu'un qui cherche à s'intégrer dans la société gobeline ne doit pas être refoulé mais encourager, plus ou moins tacitement.


Sachez que je ne suis pas votre ennemi. Mon ambition est de travailler avec vous, pas contre vous, considérez-moi comme une partenaire de travail.

Le gobelin fronça les sourcils au dessu de ses yeux noirs, il n'aimait pas ce ton de sympathie de la bouche des porteurs de baguette, celà l'énervait au plus haut point. Il avait l'impression d'une fausseté, comme si celà était le premier pas d'une traîtrise prochaine. Seymour était cependant intelligent, il savait qu'en tant que personne, ce régisseur voulait peut être se rapprocher des gobelins, mais que les ordres qui lui parviendrait mettrait un écart entre les deux espèces.

Bien des Sorciers ont eut parreil discours entre ces murs Régisseur Alice, peu ont toutefois tenu parole. Vraiment peu.

Pour ma part, je ne suis pas le gobelin le plus hostile aux Porteurs de baguette, j'ai cependant vu dans les actes de vos prédécesseurs ce qu'ils taisaient dans leurs promesses.

Vous n'êtes cependant pas responsable de la stupidité de ceux qui furent assis avant vous à ce bureau, je tâcherais donc d'oublier le passé et d'attendre ce que représentent vos actes.


Le Capitaine s'arrêta là, regardant toujours son interlocutrice droit dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Mar 29 Juin - 18:19

Alice ne réprimât pas un sourire franc en écoutant le capitaine. Il exigeait des preuves de bonne volonté, c'était parfait, elle allait pouvoir lui présenter ses plans:

-Je comprends tout à fait vos réticences Capitaine. Mais je crois vraiment pouvoir concilier les impératifs de Celui à Qui Je Dois Obéissance d'une part et les attentes légitimes de votre peuple à l'autodétermination. Prenez cette histoire de rebelles qui se cacheraient dans les environs. Mon Seigneur veut leur tête à tout prix et quand à vous, je pense qu'en tant que chef de la Milice Gobeline, la présence de terroristes humains dans votre juridiction ne doit pas vous plaire davantage.

Elle marque alors un temps d'arrêt pour laisser l'idée faire son chemin dans l'esprit du Gobelin. Elle espérait jouer sur la xénophobie des Gobelins et la tourner contre les rebelles plutôt que contre les représentants de l'autorité.

-Si nous sommes d'accord pour dire que nous avons tous intérêts à éradiquer cette menace, il y a néanmoins deux méthodes pour mener cette enquête. L'ancienne méthode qui consiste à envoyer un Exécuteur de Nuisibles du Ministère et à le laisser enquêter auprès d'une population qui lui est ouvertement hostile et gêner sans le vouloir le travail de vos propres agents. Et il y a ma méthode, la méthode qui consiste à faire travailler les Gobelins et les Sorciers ensemble et non pas à les mettre en concurrence.

A nouveau un silence de quelques secondes avant d'achever sa brillante démonstration.

-A ce que je sais le Directeur Lee est un sorcier compétent et il sera un atout pour la milice. Mais c'est moi le régisseur aussi s'il souhaite poursuivre ses investigations je le placerais sous vos ordres Capitaine. Quand à vos hommes, je compte bien leur donner davantage de pouvoirs. Voici les prérogatives que je compte accorder à la Milice de Mlijëv.


Conclut-elle en tendant un parchemin à son interlocuteur.

-Sentez-vous libre d'y ajouter les suggestions que je vous trouverez pertinente pour faciliter le travail de vos subordonnés. Cet édit sera proclamé demain par le Conseil Gobelin. En attendant que je le leur présente je vous serais gré de rester discret à ce propos.

Le texte est en effet un édit du Régisseur marqué du sceau du Ministère. Il acte que:

"La Milice Gobeline Traditionnelle en place à Mlijëv est reconnue par le Ministère de la Magie comme l'unique force policière en droit d'exercer le pouvoir exécutif en territoire Gobelin. Ladite Milice a droit d'arrestation, d'investigation, de perquisition et de réquisition dans les limites fixées par les nécessités de sa mission. Elle est placée sous l'autorité de son Capitaine actuel qui prendra toute disposition pour assurer son efficacité au nom du Régisseur et de l'Ordre Nouveau."
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2010
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Maverick


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Jeu 8 Juil - 11:19

Le Capitaine n'aimait pas du tout le ton que ce texte officiel avait, il était hautain, preuve queles sorciers se croyaient immensément supérieurs. Les droit qu'elle décrivait dans ces quelques lignes existaient déjà, mais ils résultait d'une recommandation du Conseil Gobelin dans les affaire classé urgentes ou dangereuses.

Seymour du faire un énorme effort sur lui pour ne pas tout simplement prendre le papier et le brûler ici même. Après tout, en le lisant bien, dans leur sottise les sorciers n'avaient pas fait mention de ce que pensait le Conseil, c'était d'avantage leur point de vue sur la milice et le travail qu'elle devait remplir selon les critères peu éclairés des Sorciers.

Pour les Gobelins, la milice était plus que ça, c'était la force armée de la ville, les pilliers de l'armée de Miljëv, les plus grand combattant et également ceux qui se dressaient entre le peupe et leurs ennemis. Ici, elle était réduite à simple police, tout juste bonne à boire en attendant des problèmes internes. Ainisi Seymour se devait de faire rectifier ce papier, pour ne pas que cette femme soit considérée comme stupide par l'entièreté des Gobelins parce qu'elle ne sait pas que la milice et l'armée ne sont qu'une seule et même chose.


Régisseur Alice, je voudrais une modification dans ce texte, le mot policière ne me plait pas, on dirait même que vous ne savez pas réellement quelle est le champs d'action de la milice... Nous sommes une entité militaire, nous avons le droit de tuer les autres membres de notre race si besoin, nous sommes pas de vulgaires policiers qui se chargent de surveiller les rues. Je pense donc que remplacer "policière" par "militaire" serait plus qu'adéquat pour ne pas que l'on puisse se méprendre.

Nous avons déjà marcher à la guerre par le passé Alice. Vous ne le savez peut être pas. Vos prédécesseur ont très vites compris que peut d'entre nous savent réellement se battre avec la Magie. Mais ils ont égalment aperçu à quels points ceux que y arrivent sont puissants.


Seymour claqua des doigts et un garde entra, il lui chuchota quelques mots en globelbabil, puis regarda de nouveau la Régisseur.

Régisseur Alice, ce garde va vous apporter un livre dans votre langue sur la Milice. J'espère qu'il vous plaira de le lire, sa traduction fut un fardeau sur mon bureau pendant des mois. Je l'ai achever il quelques années et j'ai coutume d'offrir ce livre au sorciers qui semblent voiloir bien faire mais qui manquet de connaissance brute de notre espèce. N'y voyez ni insulte, ni remarque déplacée, c'est un fait indégniable, les Porteur de Baguette ne connaissent pas notre peuple et ses coutumes.

Seymour s'arreta et, au bout de trois minutes, le garde revint et dona le livre à son Capitaine. Ce dernier fit quelques pas et il tendit l'ouvrage vers la sorcière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Jeu 15 Juil - 0:46

Alice observait les réactions du Gobelin avec la plus grande attention, et avec beaucoup d'appréhension. Elle savait que quelque chose n'allait pas avant même qu'il ouvre la bouche. Mais au fond, c'était un gobelin, elle aurait du savoir que quelque chose n'irait pas avant même de lui donner le papier. Puis elle l'écouta avec autant d'attention. La milice Gobeline, une force Militaire. Voilà qui plairait surement au Seigneur des Ténèbres. Oui, elle était complètement missionnée pour mettre en place une force militaire concurrente au Ministère de la Magie et potentiellement dangereuse pour les sorciers. Bon, il fallait trouver un moyen d'expliquer ça calmement au capitaine Seymour et négocier des modifications qui conviendraient au Ministère:

-Je vous remercie pour ce cadeau Capitaine Seymour et je l'apprécie à sa juste valeur.


Commença-t-elle sur un ton respectueux. Elle avait bien noté qu'il reconnaissait qu'elle "voulait bien faire". C'était un bon début.

-Mais vous devez comprendre à votre tour que je ne suis pas la seule décisionnaire. Il nous faut trouver, vous et moi, une formulation qui conviendra à mes supérieurs du Ministère à qui je rends des comptes. Mais dans le même temps je souhaite conserver toute l'étendue de ses prérogatives à notre milice.

Sur ce elle pointa sa baguette sur une plume qui trainait sur son bureau et lui lança un enchantement pour la faire se poser toute seule sur un parchemin devant elle. C'était une plume magique bien sur qui prenait note de tout ce qui se dirait dans la pièce mais en changeant un peu la forme de la conversation. Sauf qu'au lieu de transformer l'échange en un déballage de ragot, la plume écrirait un texte dans une forme officielle et dans le style administratif du Ministère. Ainsi ce qui ressortirait de leurs négociations serait immédiatement converti en un texte de loi.

-Que diriez-vous de la formule suivante: "La Milice Gobeline Traditionnelle en place à Mlijëv est reconnue par le Ministère de la Magie comme l'unique force de maintien de l'Ordre en territoire Gobelin. Elle détient l'exclusivité de l'exercice du pouvoir exécutif et est chargé de faire respecter la Loi Martiale lorsque la sécurité de Mlijëv est menacée. Dans les limites fixée par sa mission la Milice a les pleins pouvoirs en ce qui concerne les populations civiles et les ennemis de la civilisation Gobeline. Elle ne reçoit ses ordre que de son Capitaine qui dépend du seul régisseur de Mlijëv et est placé par l'intermédiaire de ce dernier au service de l'Ordre Nouveau."

Elle devinait déjà que la dernière phrase coincerait mais elle saurait développer les bons arguments pour la faire accepter.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2010
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Maverick


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Lun 19 Juil - 10:14

La nouvelle version de ce papier était pire que la première. Alice faisait de la milice une garde sous SES ordres et Seymour devenait le toutou de la gentille sorcière. Ses yeux virent rouge, il sentait la colère et sa puissance monter en lui, la haine agradissait ses pouvoirs magiques. Il voulait la tuer ici et maintenant. Telle était la punition à Miljëv lorsqu'on insultait un haut fonctionnaire.

Le Capitaine ne se serait jamais cru d'autant de sang froidn si on lui avait dit qu'un jour il résisterait si bien à appliquer la loi avec férocité et violence, il aurait rit au nez de celui qui ferait parreil présage.

Du haut de son mètre vingt, il toisa avec ardeur la nouvelle représentante du monde des sorcier comme jamais durant cette entrevue.


Régisseur Alice nous ne sommes pas sous l'autorité des Sorciers. Nous ne répondons qu'au conseil des Gobelins qui accepte ou non les recommandation de votre fonction. Je ne suis pas un Porteur de Baguette, j'appartient au peuple de Miljev et je respecte ses lois et ses dirigeants. Vous ne le savez peut être pas, Régisseur Alice, mais vous n'êtes pas autorisée à manquer à nos lois ici. Vous devez respecter notre voie de hiérarchisation, et ce papier la piétine dans boue.

Seymour s'arrêta un moment. Il ne voulait pas se montrer discourtois, il tâchait d'entretenir des rapports cordiaux avec les émissaires des sorciers il dit alors :

Votre rôle d'ambassadeur n'a pas pour vertue de reigner sur les Gobelins, vous êtes là, au non de votre Ministère pour représenter l'intérêt des sorciers dans la force décisionnelle de la cité, à savoir le Conseil. Ici je vois une tentative d'usurper le pouvoir de décision des gobelins en trois heures de travail et, pour être franc, ça ne me plait pas du tout. Et sachez, Régisseur Alice, que si quelque chose ne me plait pas, cette même chose va horripiler les autres gobelins au point où il faudra manoeuvrer avec pincettes le Conseil pour qu'il ne pique pas une crise magistrale.

Si vous tenez tant que ça à l'entente entre nos deux races, effacer cette dernière phrase et nous seront alors face à un compromis relativement accptable.


Seymour s'arrêta là, il avait une position d'une rare arrogance, preuve que la manoeuvre tenté l'avait blessé dans sa fonction.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Jeu 22 Juil - 14:59

Voilà. C'était le plus gros point d'achoppement. Celui qu'il fallait qu'Alice surmonte pour réussir sa mission, celui sur lequel tous ses prédécesseurs s'étaient heurtés. Elle devait résoudre la grande contradiction de son poste. Aux yeux du Ministère elle avait tout pouvoir sur la cité et le conseil gobelin un rôle seulement consultatif. Aux yeux des gobelins, c'était l'exact contraire. Elle devait satisfaire à la vision des gobelins tout en se laissant une marge de manœuvre, un levier pour influer les affaires de la cité. Après une longue réflexion, son regard passant du document au capitaine qui fulminait, elle prit la parole:

-Vous avez raison Capitaine Seymour, cette formulation est extrêmement maladroite. Mon but n'est pas d'instaurer un pouvoir personnel sur votre cité. Je souhaite au contraire que ce document réaffirme aux yeux des sorciers que seule la milice gobeline est en droit de faire respecter la Loi à Mlijëv.

Une fois cette vérité rétablie, elle marqua une légère pause, ce qui suivait passerait moins bien.


-Mais cette Loi ne peut être seulement celle des gobelins. L'Ordre Nouveau est peut-être le fait d'un sorcier, vous savez lequel, mais il ne se limite pas aux seuls porteurs de baguette. Toute créatures de la magie est concernée par l'Ordre Nouveau, et même les moldus dans une certaine mesure. L'enjeu est de savoir qui est en droit d'interpréter l'Ordre Nouveau et de le faire respecter sur votre cité. Je souhaite que ces pouvoirs soient ceux de la milice Gobeline et pas d'une force d'occupation.

Une menace voilée conclut cette deuxième intervention. Mais le ton du Régisseur n'est pas menaçant. Alice compatit au sort des Gobelins et se veut leur allié. D'ailleurs elle repose ses lunettes, qu'elle avait mise pour écrire et se penche vers son capitaine pour reprendre sur le ton de la confidence:

-Seymour, je ne suis pas votre ennemie. Il faut me croire, mes intentions sont bonnes. J'ai déjà été en mission diplomatique ici il y a longtemps. Mais les choses sont différentes aujourd'hui et nous devons tous composer avec des pouvoirs puissants qui nous dépassent de loin, vous et moi. L'Ordre Nouveau a pour vocation de placer la magie au cœur du pouvoir. Vous ne pratiquez pas la même magie, mais c'est de la magie néanmoins, les Gobelins ne peuvent pas rester isolés alors que le monde entier est en train de changer. Je souhaite que vous participiez à ces changements comme un peuple indépendant, à égalité avec les humains. Mais pour ça il ne faut pas retarder votre prise de partie dans ces changements. Voici la formulation que je vous propose pour la dernière phrase:

"Elle ne reçoit ses ordre que de son Capitaine, seul garant de l'Ordre Nouveau et de ses implications pour le peuple Gobelin. Le seul humain à avoir un droit de regard sur ses activités est le Régisseur de Mlijëv au titre de représentant de l'Ordre Nouveau auprès du Peuple Gobelin et de ses dirigeants."

-Notez bien la différence entre "dépendre du Régisseur" et "le Régisseur a un droit de regard" cette nouvelle formulation vous protège de l'ingérence des humains, moi y compris, dans les affaires de la Milice.

Le but d'Alice n'était pas de prendre le pouvoir. Elle souhaitait au contraire que ce soit le Capitaine Seymour qui concentre le plus de pouvoirs aux yeux des Gobelins. Il lui serait plus facile d'avoir affaire à lui qu'au Conseil à l'avenir et de toute façon ce ne sont pas les politiciens qui décident dans un état policier, c'est la Milice.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2010
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Maverick


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour] Ven 30 Juil - 10:58

L'ambassadrice des sorciers était fort habile avec sa langue, mais Seymour ne savait plus véritablement à quoi elle pensait. Le Gobelin voyait une situation qu'il croyait perdue lui octroyer quasiment le pouvoir absolu sur la cité. Somme toute, il pourrait y reigner, au nom du Ministère de la Magie, sans que celà ne choque les sorciers. Le problème majeur était qu'Alice balayait de sa loi toute allusion au Conseil qui était normalement maître entre les murs de la Cité mère de Mlijëv.

Le dilemme était posé, le pouvoir ou l'honnêteté.

L'honnêteté voudrait qu'il refuse à nouveau la loi proposée, afin que le Conseil soit nommé dans ce projet. Difficile cependant, la sorcière avait esquiver toutes ses tentatives pour ajouter le Conseil à ce qu'elle pensait être le pouvoir décisionnel sur les Gobelins.

Le pouvoir lui dictait de la fermer et d'accepter cette nouvelle loi telle qu'elle. Il aurait plus d'influence que le Conseil et il pourrait gommer de la société les traitre selon sa nouvelle fonction au sein de l'Ordre Nouveau. Il pourrait agir comme il l'entend en remettant tout sur le dos des sorciers et de leur politique...

Seymour hésitait, il gratouillait sa barbichette nerveusement, preuve de son soudain manque d'assurance. Il était vaniteux, il voulait toujours plus. Et si le nouveau Régisseur parlait avec honnêteté, il n'aurait pas de mal à lui demander une preuve de bonne foie et il avait un désir si intense et une si belle oportunité de l'assouvir...

Seymour releva les yeux vers la Sorcière et dis :


Admettons, Régisseur Alice, que celà me convienne... Quelle preuve aurais-je que votre Ordre est près à me soutenir dans ma tâche quotidienne... Ce sont de belles paroles que vous dites là, mais, après tout, rien ne vous empêche de devenir passive par la suite, et de me laisser vous représenter, vous les sorcier, sans m'appuyer réellement.

Seymour marqua une pause oratoire, elle était voulue, calculée, millimètrée.

Vous savez ce que je m'apprète à vous demander Régisseur Alice... Vous le savez au plus profond de vous.

Deuxième pause, il sourit un instant, ce qui rappelait que son visage, pourtant si beau, n'était pas celui d'un être humain.

Offrez-moi, en guise de preuve de votre soutien, une Baguette.

Les mots, lourds et violents aux oreilles des gardes leur fit avoir un sursaut. Il rafermirent leur prise sur leurs hallebardes, leurs armures tintèrent un instant alors que Seymour les faisait reculer d'un geste. Il n'était pas permis, selon la loi des Gobelins, de demander un Baguette magique aux sorciers, et que, si un gobelin venait à tuer un sorcier, il devait veiller à détruite son bâton. Mais ces deux là savaient qu'ils mourraient ici et maintenant s'ils osaient affronter leur Capitaine. Il surpassait déjà tous les militaires arme à la main et il avait apprit le Shudibo, ce qui faisait déjà de lui le gobelin le plus dangereux de Mlijëv.

Une Baguette sera la marque de mon investissement dans votre ordre, mais aussi la preuve de votre envie d'égalité. Allez vous conforter vos paroles par cet acte, Régisseur Alice, où serez-vous un menteur de plus dans ce bureau ?

Le sourire de Seymour était monstrueux, toutes ses dents, identiques et pointues, donnaient à son visage quelque chose de violent et de sanguinaire. Personne ne savait ce qu'un gobelin pourrait faire d'une baguette magique. Une vieille légende prétendait que les baguettes canalisent la puissance de leurs maîtres, et que, si un gobelin capable d'utiliser la magie classique sans baguette, comme Seymour, venait à en posséder une, il serait surpuissant, pour autant qu'il apprenne à s'en servire.

Si il obtenait ce qu'il voulait, c'est à dire, une puissance potentielle inégalée dans la Cité, il représenterait volontier les Sorciers et leur Ordre Nouveau dans sa société.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Changement de politique [PV: Capitaine Seymour]

Revenir en haut Aller en bas

Changement de politique [PV: Capitaine Seymour]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-