POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 4:10

: Dionysos Théophile MARSHALL :



-| Informations Personnelles |-


    » Nom : Marshall.
    » Prénoms : Dionysos ; Théophile.
    » Surnoms : Tout dépend des personnes.
    » Âge : 16 Ans.
    » Degré d'Étude : 6ème Année
    » Date & Lieu de Naissance : 1986 ; Athènes.
    » Origine(s) : Grec & Anglais.
    » Nationalité : Je réside en Angleterre.
    » Votre sang est : Mêlé.
    » Autre(s) Information(s) : Aucune.


-| Dites nous en plus sur vous |-


» Maison : (Ce champ sera rempli par le choixpeau après validation)
» Qu’êtes-vous dans votre maison : (Ce champ sera rempli par le choixpeau après validation)
» Quidditch : (Ce champ sera rempli par le choixpeau après validation)
» Êtes-vous vous un Élève modèle ou non ? [] OUI [X] NON Je ne pense pas constituer un modèle dans le domaine scolaire, loin de là, même si je m'en sors plutôt bien.
» Animal de compagnie : Une chouette ; plutôt classique ; même s'il a toujours rêvé d'avoir un Aigle #SBAAF !
» Composition de votre baguette : Bois de hêtre, bleu-vert, rigide, 28,5 cm.
» Personnalité sur votre avatar : Dimitri Vankerkoven
» Patronus : Loup Blanc.
» Matière préférée : Les Enchantements.
» Matières détestées : Botanique & Divination.
» Situation amoureuse : Célibataire.
» Maison détestée : Je ne déteste aucune maison en particulier. A mes yeux, une maison ne définit pas une personne. Mais par défaut, je dirais Gryffondor.
» Adresse du personnage : Je ne suis pas Adulte.
» Autre(s) Information(s) : Aucune.


-| Mon apparence, ainsi suis-je |-




» Goût vestimentaire : La plupart du temps : Jeans , T-Shirt , Sweet & Converses. Black ; White & Blue.
» Tattou, piercing, Cicatrice ? Nop'.
» I like it : Je n'ai pas de style vestimentaire particulier, je mets tout simplement ce qui me plaît. J'avoue porter pas mal d'importance à la façon dont je suis habillé, car c'est le style d'une personne est l'une des premières choses que l'on regarde, généralement. Mes tenues vestimentaires peuvent changer totalement du jour au lendemain ; à l'image de mon humeur. Malgré tout, je porte la plupart du temps des Jeans & des converses. En haut, je change. T-Shirt, chemises, Pull, sweets... Tout dépend. Il fut une époque où j'appréciais assez le noir. Cette période m'est un peu passée, même si j'en porte toujours. Je met pas mal de blanc, aussi. J'ai également pris goût aux couleurs vives telles que le bleu, et il m'arrive d'en porter.
» Autre(s) Information(s) : Aucune.


-| J’agis, je réfléchis et je pense ainsi. |-


» Qualités : Généreux, Marrant, Sympathique, Mâture, Intelligent, Ouvert d'esprit, Indulgent, Sincère avec ceux qu'il aime, Affectueux, Sociable, A l'écoute, Juste, Loyal.
» Défauts : Manipulateur, Mystérieux, Secret, Timide, Lunatique, Renfermé, Imprévisible, Glacial, Hypocrite, Peu sincère avec les autres, Jaloux, Egoïste, Susceptible, Sadique, Colérique, Peu sûr de lui, Naïf, Perdu, Sarcastique, Rancunier.
» Qualité qui vous marque le plus entre celles-ci : La Malice & La Justice.
» Épouvantard ? Le fantôme de son père.
» Quel est l’avis de votre prsonnage sur les sang-de-bourbe ? En réalité, Dionysos se fout totalement de la nature du sang d'une personne et même s'il fréquente la magie noire, il ne partage pas ces idées du distinction du sang. Evidemment, il ne crie pas son opinion haut et fort. Seuls les Sangs de Bourbe qu'il fréquente connaissent la vérité à ce sujet. En temps normal, il prétend les détester.
» Quel est l’avis de votre personnage sur Lord Voldemort et son régime de terreur ? Dionysos ne sait pas trop quoi en penser. Il est plutôt contre, à la base, mais sa famille d'accueil lui a fait voir les choses autrement. Ce qui le dérange le plus n'est pas la magie noire mais le régime de terreur, l'opression, le nouveau mode de vie...
» Penchant pour quel clan ? Là encore, Théo est indécis. Il était plutôt du côté du bien à la base, mais il a de gros doutes et la magie noire l'attire autant qu'elle ne le repousse. Il se considère neutre, pour le moment.
» Aspect de votre personnalité :
A chaque fois que je me remets en question, j’arrive toujours à la même conclusion : je ne suis pas quelqu’un de bien. C’est vrai quoi, je manipule en permanence. Je mens… sur ma vie, mon passé, mes opinions, mes actes, mes choix. On en est arrivé à un stade où la vérité ne fonctionne plus, où il faut savoir mentir pour s’en sortir, où se servir des autres est presque devenu indispensable. Chacun ne pense qu’à sa gueule, de toute façon. Egoïste ? Sans doute trop, mais pas plus qu’un autre. Je me réjouis aussi du malheur des autres ; ça m’éclate. C’est comme ça. Je suis beaucoup trop rancunier, j’ai dépassé les limites. Ils ont détruit nos vies ; j’ai détruit la leur. Je regrette, parfois. J’ai honte. Mais je me dis que si j’avais rien fait, c’est peut-être eux qui auraient fini par les tuer. Je suis certainement froid et distant avec les personnes que je ne connais pas, ou c’est du moins l’impression que je donne. Ce n’est pas par pure méchanceté, mais c’est simplement par méfiance, je pense. J’ai du mal à accorder ma confiance ; mais quand je le fais, je le fais bien. Pour les personnes que j’aime, qu’il s’agisse de ma famille ou de mes amis, je serais prêt à tout. J’aime faire de nouvelles rencontres. J’aime les personnes originales, j’aime m’amuser, faire la fête, j’aime partager de bons moments. Je n’aime pas les personnes nombrilistes, qui se croient supérieures. Je n’aime pas les Injustices, ou les personnes qui font souffrir pour le plaisir, même si j'ai pu faire souffrir. J’aime la Musique, j’aime découvrir de nouvelles choses. Je pense être intelligent, mais pas toujours très travailleur ; je fais des efforts lorsque cela m’intéresse. Je suis timide… Trop timide. Je ne vais pas vers les gens. Je suis réservé, parfois même renfermé. Tout dépend des personnes. Je suis Lunatique, je peux rire un moment et faire la gueule deux minutes après. Je suis susceptible, je prends la mouche facilement. Je suis quelqu’un de calme, je ne dis pas toujours ce que je pense, je haïs en silence. Je n’ai pas confiance en moi, je ne m’apprécie pas, loin de là. Je me déteste. Je déteste ce à quoi je ressemble, je déteste la façon dont j’agis, je déteste l’image que je donne de moi, je déteste les actes que j’ai pu commettre. Je suis parfois naïf. Je m’attache trop facilement aux gens. J’ai beau manipuler, certaines personnes pourraient sans doute en faire de même avec moi. Je suis indécis, je ne sais plus quoi faire, qui croire, que choisir. Je déprime pour rien, je suis instable, sans doute, mais je ne le montre pas. Ma vie est un mystère, tout comme ma personnalité. Beaucoup ont essayé d’apprendre à me connaître ou même à me comprendre, tous ont échoué. Moi-même ; je n’y suis pas arrivé.
» Autre(s) Information(s) : Aucune.



-| Mon Histoire |-


;; Famille

» Ancienne(s) maison(s) de vos parents : Mon père était un moldu ; ma mère étudiait la magie en Grèce.
» Du côté Paternel : Mon père, James Marshall, un moldu, d'apparence si dévoué mais au final si cruel. Sa seconde épouse Helena Thompson, autoritaire et aigrie au possible. Ses deux enfants : Edward & Morgane, deux crétins finis. Je ne me suis jamais bien entendu avec ce côté de ma famille.
» Du côté Maternel : Il s'agit d'une riche famille de sorciers grecs. Ma mère, Galatea Dimopoulos, de qui j'étais proche mais qui m'a abandonné alors que j'étais enfant pour retourner en Grèce. Ses parents ; que j'ai fréquenté durant mon enfance.
» Frères et sœur : Léandre, 2 ans de moins que moi et Kathleen, 4 ans de moins que moi. Nous nous entendons vraiment bien. Les difficultés qu'on a rencontré dans le passé ont renforcé nos liens fraternels. Aujourd'hui, nous n'habitons plus ensemble mais nous nous retrouvons tout au long de l'année, à Poudlard.
» Votre famille est-elle connue du monde sorcier ? Si oui, pourquoi ? : Pas spécialement.
» Autre(s) Information(s) : Aucune.


;; Vous

» Votre histoire :

Mes parents, James Marshall et Galatea Dimopoulos se sont rencontrés lors d’un voyage de la jeune femme en Angleterre. Celle-ci étudiait l’anglais depuis de nombreuses années et était parfaitement bilingue. Finalement, le séjour de Maman fut plus long que prévu ; avant que James ne la suive en Grèce, suite à leurs fiançailles.

Je suis né en Grèce, à Athènes. Il s’agissait d’un pays, d’une ville, d’un univers, que j’affectionnais tout particulièrement. Mes parents étaient aimants, dévoués. La famille de ma mère était également à mes côtés. Mon enfance fut des plus heureuses. J’étais un enfant roi, comme on disait souvent. Notre famille n’a, il est vrai, jamais souffert de problèmes d’argent. A mes 2 ans naquit mon frère, Léandre et à mes 4 ans ma sœur Kathleen. Nous nous entendions plutôt bien, tous les trois, malgré les habituelles disputes entre frères et sœurs.

A mes 5 ans, nous déménageâmes en Angleterre ; le pays d’origine de mon père. Il n’avait pas réussi à s’habituer à la Grèce & il fit la demande à ma mère d’y retourner. Celle-ci finit par céder. Mon frère, ma sœur et moi, ça ne nous enchantait pas vraiment… Bien au contraire. Nous eûmes du mal à nous adapter à cette nouvelle culture, à la nouvelle langue. Je n’aimais pas beaucoup l’Angleterre et les personnes qui y résidaient. De la luxueuse résidence grecque, nous étions passés à la maison de campagne britannique. De plus, mon père ne trouvait pas d’emploi. Ma mère non plus ne se réjouissait pas de ce déménagement, bien au contraire…

D’ailleurs, les conflits à ce propos se multiplièrent et Maman finit par demander à mon père de choisir… entre l’Angleterre et elle-même. Mon père refusa ce genre de chantage et ne donna aucune réponse à ma mère. Celle-ci disparut, du jour au lendemain. En guise d’au revoir, une simple lettre, pour nous annoncer son départ et nous souhaiter « une bonne continuation ». Son départ nous acheva.

Ne bénéficiant plus de l’argent de ma mère, nous découvrîmes des conditions de vie assez difficiles. Nous ne pouvions plus nous permettre tous les artifices auxquels nous avions été habitués par le passé. Cela ne me dérangeait pas plus que cela, puisse que suis entré à Poudlard, pendant cette période. Mon frère et ma sœur reprochaient énormément à notre père son choix, à l’origine du départ de notre mère. Quant à moi, je lui en voulais aussi beaucoup, mais je m’efforçai de le soutenir. Je trouvais son choix stupide & égoïste et je lui ai fait comprendre, au début, mais j’ai changé d’attitude. Après tout, maintenant c’était fait et lui reprocher ses erreurs ne ferait pas revenir ma mère. J’en voulais également beaucoup à ma mère, de nous abandonner de la sorte. Comment pouvait-elle nous laisser comme ça, sans aucune nouvelle, nous oublier du jour au lendemain ? A croire qu’elle ne vivait que pour elle et pour l’argent. J’étais déçu, tout simplement. Je souffrais de ce manque au quotidien, et cela se ressentait de plus en plus dans ma façon de me comporter.

Mon entrée à Poudlard se déroulait dans les meilleures conditions. Je m'y sentais bien, j'aimais la magie, j'y rencontrai des gens sympas. J'étais un élève brillant et travailleur (Les temps changent xD), d'après mes souvenirs. Les autres étaient jaloux de mes facilités. Qu'ils se rassurent, je les ai perdu au cours des années.

Mon père retrouva un emploi, et rencontra une autre femme. Nous déménageâmes alors, dans une maison un peu plus grande. Notre belle-mère était infecte, ses enfants étaient insupportables. Je découvris ce nouveau quotidien pendant les grandes vacances précédant ma troisième année. Très vite, je compris que nous n’allions pas devenir de grands potes, avec les Thompson, notre belle famille… Helena, ma belle mère, était très autoritaire, mais uniquement avec nous. Ses enfants, au contraire, étaient le centre du monde. Le pire, dans cette histoire, c’était que mon père la soutenait, quoiqu’il arrive. Mon frère entra à Poudlard lui aussi. Ma sœur était seule avec eux et à chaque vacance, elle me semblait plus malheureuse, sans que je ne puisse faire quelque chose contre ça.

Constatant l’état de ma sœur, je finis par parler à mon père de de l’attitude de sa nouvelle épouse, de sa propre attitude également. Sa réponse fut violente, incontrôlée. Il m’engueula. Il ne m’avait jamais parlé de cette façon. Je décidai alors de ne pas insister. Mais avec le temps, tout empirait. Durant les grandes vacances qui précédaient ma 5ème année, notre belle-mère nous faisait vivre un véritable enfer. Elle finit même par nous interdire de sortir de notre chambre en dehors des repas. Oui, NOTRE chambre. Nous avions une chambre pour trois, tandis que les enfants de madame avaient une chambre chacun. Dès que nous protestions, mon père s’emmêlait et nous faisait regretter toute trace de rébellion. A coté de ça, les choses qui nous servaient de « frère et sœur » s’amusaient à nous provoquer… Avec la défense de leur mère et notre père, en prime. Je finis par m’énerver pour de bon. Etrangement, ma belle mère se mit soudainement à me laisser la paix. Facilement impressionnable ? Quant à mon père, il n’était que plus dur avec moi. Heureusement, les vacances se terminèrent et nous entrâmes tous les trois à Poudlard, cette année.

Léandre, Kathleen et moi sommes rentrés pour les vacances de Noël. L’ambiance était encore plus invivable. Je n’hésitais alors plus à m’énerver, et petit à petit les injures et les insultes prirent part à mes contestations. Je ne pouvais pas supporter cette injustice, cette attitude de leur part… ! Les conflits, quant à eux, devenaient de plus en plus agressifs, violents.

Un soir, je surpris ma sœur en train de pleurer. Je ne l’avais jamais vu dans un tel état, même suite au départ de ma mère. Après plus d’une heure, je parvins à lui faire tout avouer. Le fils de notre belle mère, Edward… avait abusé d’elle, alors que nous étions en ville, Léandre et moi. Je partis dans une colère immense. Là, c’en était trop. Je partis voir mon père pour lui annoncer ce qui s’était passé. Sa réponse me resta entre la gorge. « Edward violer ta sœur ? Evidemment. Arrête de raconter n’importe quoi, Dinoysos. C’EST FAUX. TU MENTS. COMME TOUJOURS. FOUS MOI LA PAIX. » Il savait que c’était vrai, j’en étais certain, je le lisais dans son regard. Je l’insultai alors de tous les noms, je lui dis les choses les plus horribles que je n’avais jamais dites, sans doute. Et là, contre toute attente, il me frappa. Il me frappa jusqu’au sang. J’essayais tant bien que mal de me défendre mais à seulement 15 ans, je n’avais pas sa corpulence ; je n’avais pas non plus sa conviction. C’était comme si me faire souffrir était une satisfaction, pour lui. J’avais un coquart à l’œil, les bras en sang, des marques sur le corps, je boitais, mais tout allait bien. Il me demanda simplement de « FERMER MA GUEULE. » Dans l’état où j’étais, ils allaient bien se rendre compte de quelque chose, de toute façon. Je n’avais plus la force de protester. Je remontai dans ma chambre. Ma sœur pleurait toujours, mon frère semblait terrorisé ; elle lui avait raconté, à lui aussi… Ils le furent d’autant plus lorsqu’ils virent l’état dans lequel j’étais. Je tentai de les rassurer, en leur disant que ça n’était rien, que tout allait s’arranger. J’en étais convaincu. On ne pouvait pas continuer comme ça. Les gens devaient payer pour le mal qu’ils faisaient.

Quelques jours plus tard, toute trace de la colère de mon père avait disparu de mon corps, je sus que l’heure de la vengeance était arrivée. Une nuit, alors que tout le monde dormait, je me dirigeai dans le couloir de la chambre de mon père & ma belle mère, qui se trouvait à proximité de celle de ses enfants. Il y avait des bougies sur un petit meuble, juste en face de la chambre de mon père & ma belle mère. J’en allumai une. Je la poussai légèrement. Celle-ci bascula, tomba. Le meuble en bois commença à prendre feu. Je retournai dans ma chambre dans la plus grande discrétion, sans réveiller mon frère & ma sœur. Je fis semblant de dormir comme si de rien n’était. On entendit des cris. Des « A l’aide », des « Au secours », des hurlements, tout simplement. Mon frère et ma sœur se réveillèrent, alarmés. Je simulai un réveil en sursaut, moi aussi. Je partis donc voir ce qui se passait, comme si de rien n’était. Je vis alors le couloir en question qui brûlait dans sa quasi-totalité. Il n’y avait plus aucun cri. Un sourire se dessina sur mon visage. Je me surpris à rire, à éclater de rire à ne plus pouvoir m'arrêter. Tout avait parfaitement fonctionné. Reprenant mon calme, je retournai à la chambre, faussement alarmé. Nous eûmes le temps de nous enfuir, notre chambre étant à l’opposé de la maison. La seule chose que je pris avec moi est un album photo de mon enfance ; de la Grèce ; de Maman. Ma sœur pleurait. Mon frère, de son côté, ne semblait pas si affecté. Peut-être que cela l’arrangeait au final, lui aussi. Quant à moi, je fis tout pour en donner l’impression. Nous appelions la police, ils retrouvèrent les corps. Comme prévu, l’hypothèse de la bougie mystérieusement tombée fut envisagée, sans qu’ils ne soupçonnent l’éventualité d’un acte volontaire. J’étais plutôt fier de mon coup, malgré tout. Tuer ne m’amusait pas, en soi ; au final, je n’avais fait que nous protéger, non ?

On fut alors placé dans un orphelinat. Là aussi, on s’est très mal adaptés. Mais heureusement, on y est retourné seulement pour les vacances d’été. Les autres adolescents étaient inintéressants, stupides, puérils. On ne s’entendait pas bien avec les autres, et on avait un peu de mal avec l’autorité. On fut alors renvoyé du centre et placés dans des familles d’accueil respectives. Etre séparé de mon frère et de ma sœur était une chose que je vivais très mal. C’étaient les seules personnes qui me restaient. Au début, je fus très distant avec ma nouvelle famille. Allait-on m’abandonner comme ma mère ? Me frapper comme mon père ? Me détester comme ma belle mère ? Contre toute attente, ce fut tout l’inverse. Ma famille était composée de braves gens. C’était un riche couple de sorciers. Les Halloway. Drew, son épouse Beverly et leur fils William. Ils me firent un peu penser à ma mère, à la vie en Grèce, de par leurs attitudes. Je me sentais vraiment bien avec eux et bien vite, je les considérai comme ma famille, une deuxième famille car je n’oubliais en aucun cas mon frère et ma sœur que j’allais retrouver à la rentrée. Au bout d’une semaine, ils me confièrent qu’ils pratiquaient la magie noire, et qu’ils faisaient partie des fidèles partisans de Voldemort. Cette nouvelle m’a surpris, mais était prévisible à la fois. Cela se ressentait dans leur façon d’agir. Mais avec moi, ils étaient ce qu’on pouvait espérer de mieux pour une famille. Ils étaient dévoués, sincères. Ils voyaient en moi ce que jamais mes parents m’avaient vu. Dans le monde magique, je m’étais toujours situé du côté du bien, même si depuis la prise de pouvoir par les mangemorts, j’avais toujours prétendu être favorable à la situation actuelle. Encore une fois, jouer la comédie était pour moi quelque chose de facile. Mais là, voir que des gens comme les Halloway étaient contraire à mes idées me faisait réfléchir. Ils me proposèrent de m’initier à la magie noire, de me la faire découvrir, sans pour autant m’obliger à y adhérer. Encore une fois, leur ouverture d’esprit m’encouragea à aller dans leur sens. J’avoue avoir pris plaisir à cette initiation. Les vacances touchaient à leur fin. Bien ? Mal ? Que choisir ? Je n’en savais rien. Je m’apprêtais à retrouver mon frère, ma sœur. Comment s’étaient passées leurs vacances ? Comment était leur famille ? Allais-je leur parler de mes initiations à la magie noire ? Cette sixième année risquait d’être déterminante.
» Autre(s) Information(s) : Aucune.


;; Autour de vous

» Vos amis : Rencontrés pour la plupart à Poudlard. Ce sont des élèves de toute maison. Ce sont des personnes marrantes, loyales, en qui je peux avoir confiance tout simplement. Ca peut être aussi des personnes dont je me suis rapproché pour une raison ou pour une autre (Points communs, cours, famille etc..)» Vos ennemis : Rencontrés à Poudlard également. Il s'agit de personnes stupides, puériles. Les personnes banales aussi. Pour certaines, je ne peux pas les supporter, c'est comme ça. Je haïs ceux qui se croient supérieurs aux autres. Ce sont aussi les personnes adeptes de la méchanceté gratuite, même si je le suis peut-être parfois.
» Autre(s) Information(s) : Aucune.



-| Qui êtes-vous réellement? |-



» Prénom(s) : Thomas
» Âge : 17
» Comment avez-vous connu notre forum ? Par un Top Site.
» Comment trouvez-vous le design ? Good =)
» Comment trouvez-vous l'intrigue ? Super originale.
» Votre personnage préféré de la saga de J.K. Rowling : Harry & Hermione.
» Avez-vous vu les films ? Oui.
» Avez-vous lu les livres ? En partie x)
» Présence sur le forum ? En période scolaire : 2/7. Durant les vacances : 6/7.
» Votre Niveau RP ? Moyen.
» Avez-vous signé le règlement ? : [X] OUI [] NON
»Codes du règlement :
» Autre(s) Informations(s) : Le Choixp's sent une GRANDEEE intelligence chez Dionysos, hein ? =D



Dernière édition par Dionysos T. Marshall le Ven 25 Juin - 14:26, édité 28 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 10:48

Bienvenu, et bonne continuation pour le reste de ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 11:15

Bienvenue & bon courage ;-)
N'hésite pas à consulter les liens utiles ;-)

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net


Invité


Invité


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 12:52

    Merci à vous deux. Wink

    Pas de problème.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 12:52

Dionysos ? Théophile ? Eh bah, que de Grèce sur ton personnage... Bonne continuation sur ce forum, et bonne chance, tu en auras sans doute besoin pour passer la Commission du sang Razz
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 12:55

    MDR Je savais pas que Théophile était grec. Oui il a des prénoms particuliers XD Razz

    Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 11/06/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 28/02/2010
Parchemins postés : 1142



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Jason Thorn


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 13:14

Bien le bienvenu en Poudnoir et bonne continuation pour ta fiche ...
Je sens déjà l'odeur de la Maison que le Choixpeau aura choisi, du moins, je l'espère^^

Si tu as besoin de quoique ce soit, dit le nous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 13/01/2010
Parchemins postés : 1111



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Helen Icenight


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 13:20

Eh, Jason, laisse nous en un peu, on a besoin de Poufsouffles, surtout si je pars de l'école !

Bienvenue Dyonysos, tu as bien choisi le prénom (Bon, certes, il y a un côté un peu antique, mais j'aime les vieilles pierres Laughing) En espérant que tu aille chez les jaunes et que tu ne nous abandonne pas pour une autre maison (A part si c'est Gryffondor, là tu as mon amen !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 15:14

    Merci de votre accueil Wink

    & Pour ma maison, vous verrez bien Razz Et puis c'est le Choixpeau qui choisit ; en espérant qu'il choisisse bien xD.


Dernière édition par Dionysos T. Marshall le Jeu 24 Juin - 15:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall Jeu 24 Juin - 15:23

Au fait tu peux enlever les parenthèses stp ;-)
car j'ai une sale habitude de scientifique en zappant les parenthèses ^^

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall

Revenir en haut Aller en bas

FXCKING LIFE ; Dionysos T. Marshall

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Archives générales :: Fiches Elèves
-