POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Blood In My Minds [Elliot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 7:57

Un regard, infiniment long, de sorte à brûler l'âme de Bellairs mais celle-ci était déjà bien trop détruite pour subir de nouvelles séquelles. Larose, qui reposait depuis bien trop longtemps contre ce mur glacé, ne prennait même plus peur en le voyant. Non, ses réactions étaient passées de la rage, à la peur puis au désespoir et finalement, à la totale désinvolture. Épuisée de crier, de supplier, de pleurer. Anéantie, de la racine des cheveux aux bouts des ongles. Son corps meurtrie, toujours nue, crucufié au mur, coagulait tranquillement, ne trouvant même plus le courage de se guérir, suite aux contusions et aux plaies nombreuses qui se ravivaient d'heures en heures par les supplices pervers de son bourreau. L'espoir, en lequel elle avait longtemps cru, était disparut. Combien de fois c'était elle répétée autrefois que l'espoir ne faisait que du mal ? Pourquoi ne pas avoir continué avec cette idéologie maintenant qu'elle était dans les bras du mal ? Quelle connerie quand même. Son destin était bien que de souffrir, jusqu'à la dernière goûte de sang écoulée, jusqu'à l'infîme larme versée. Aujourd'hui, elle n'avait plus rien à donner. Elle savait qu'elle paierait sa quasi fuite. Elle qui avait été innactive durant des semaines, elle avait retentée une fugue, tuant elfes et blessant d'autres esclaves de ce genre. Malheureusement, son escapade s'était arrêtée bien rapidement. Sa crise de lycanthropie avait prit fin face aux pouvoirs des elfes, qui l'avaient rattrapée, neutralisée et assomée. Quelques heures plus tard, elle reprennait conscience avec comme accueil, la silhouette imposante de Bellairs qui faisait son entrer, visiblement furieux. Sans un mot, la lycanne darda son regard dans le sien, prête à lui cracher une nouvelle insulte à la figure, infatiguable à son égard mais il pointa sans attendre sa baguette sur elle, la plongeant dans une sorte de coma. Son corps se tendit une fraction de secondes puis elle sombra une nouvelle fois dans les noirceurs de son âme ...

***

Un ciel obscur, une vision presque impossible de son lieu. Quoiqu'il en soit, elle ressentait bel et bien la douleur de ces poignets et de ces pieds, libérés des anneaux et des pieux qui tenaient habituellement dans sa chair. Clignant des paupières un bref instant, elle gémit longuement avant de sentir un nouveau sortilège la plonger dans une profonde léthargie. Dans un profond râle, elle retomba dans sa torpeur. Sa mort devait bien arriver ...

***

Des bruissements autour, de faibles échos de voix lointains. De nouveau la voix de Bellairs. Ouvrant péniblement les yeux, Larose sentit l'air siffler tout d'un coup à ces oreilles et, d'une nouvelle force qu'elle sentit grimper dans tout son être, elle poussa un hurlement terrible, tombant des airs apparament. Puis, à quelques centimètres de toucher le sol, on la rattrapa. Peu importe son visage, sa voix douce, Sarah ne put que se débattre avec la force d'une alliénée, de nouveau convaincu qu'il s'agissait de Bellairs. Deux bras entouraient de façon protective son corps frêle et tremblant mais celle-ci repoussa toutes approches. À présent qu'elle retrouvait la liberté de ces membres, rien ne l'empêcherait de se battre, de tenter une nouvelle fuite, de tuer ! Hurlant à s'en déchirer les cordes vocales, elle sentit une flamme allumer la flamme d'impulsivité en elle et, dans un mouvement sec, puissant, elle frappa le visage d'un homme. Dans son coup, elle tomba au sol, relâchée et, se retournant prestement sur le ventre, elle se releva à quatres pattes, commençant à ramper plus loin, grognant et menaçant toutes approches. Son regard était littéralement dilaté et ces ongles acérés commençaient à râcler profondément la terre. Son corps se mit à trembler, dans tout l'affollement de son esprit tordu mais un nouveau sortilège la frappa et elle tomba au sol, ces paupières se refermant rapidement sur ces yeux, son esprit s'occupant à voguer ailleurs dans sa conscience... Si on pouvait appeler cela une conscience du moins. De nouveau, elle replongea dans une sorte de coma.

***

On dit que la violence engendre la violence. En suivant une partie de l'existence et des habitudes de Sarah, on ne peut qu'approuver cette philosophie. Elle était née, déjà battue à l'enfance et depuis qu'elle savait marcher, qu'elle avait apprit à user de ses membres, elle se battait, elle provoquait, elle tuait. Esprit animal ou non, elle ne conaissant dans sa vie que la violence, la haine et le sang. Si son père était toujours en vie aujourd'hui, Merlin seul sait comment il serrait heureux. Après tout, il avait voulut toute sa vie que Sarah devienne un être dangereux, incontrôlable, impulsif et destiné à tuer tout ce qui bougeait. Si ce n'était que de l'apparition d'Elliot dans sa vie, elle était totalement ce qu'il avait avec tant d'envie espérer. Un monstre. Et le monstre se réveillait lentement d'un sommeil qui ne parvenait pas à la calmer ...

Heureusement pour Elliot, qui partageait son corps et qui avait une partie de l'ADN de l'enfant qu'elle portait en elle, les monstres véritables ne ressemblent pas à des monstres. Physiquement, en apparence presque innnoffensive, sauf pour son regard animal et l'apparition de ces crocs immaculés lors de son énervement, Sarah n'avait pas du tout l'air d'une bête. C'était dans sa force, dans ces réflexes et dans ces actes qu'on pouvait voir tout l'étendu de l'animal en elle, qui persistait à constamment prendre place dans sa conscience. Ces paupières, qui semblaient peser des tonnes, s'ouvrirent à moitié une première fois, puis, à force de cligner prestemment des cils, elle parvint à se réveiller. Bien que ces membres soient intégralement meurtris, elle se redressa vivement. De nouveau ce sentiment de liberté de mouvement qu'elle retrouvait. Bellairs avait-il eu une nouvelle idée de torture visant à lui donner espoir ou alors comptait-il se faire plaisir en la voyant tenter de fuire ? Peut importe, l'occasion était trop belle pour ne pas la saisir. Repoussant en désordre les draps qui recouvraient son corps nu, elle sauta hors du lit et se rua sur la seule porte de la pièce qui la retenait. Elle était vérouillée, évidemment. Dès lors, le corps de la louve se mit à heurter violement le panneau de bois, menacant de le faire céder. Hurlant, grognant, des larmes brillantes s'échappant de ces iris ténébreux, elle courrut alors vers les murs mais rien ne lui permettait de sortit. Pas une fenêtre, pas une fente, rien. C'était une pièce sombre, glacée et la louve n'aimait que trop peu ce lieu qui lui rappelait l'ancien lieu de son enfermement. Sa voix se déchirait sur les parrois de ... pierre ? Peu importe, une seule chose ne comptait plus que pour elle : Sortir, cesser de subir toutes ces tortures qui se semaient constamment sur le chemin de sa propre paix intérieur. Ces ongles vinrent décaper les murs et, glissant au sol, sa poitrine agitée de sanglots incontrôlable, des images de ces tortures précédentes s'empilant dans sa mémoire, elle finit par retourner près de la porte, posant une main sur sa bouche, afin de faire taire le bruits de sa gorge. Des pas qui approchaient ! Voilà, c'était sa dernière chance. La porte s'ouvrit lentement et, impétueusement, elle se placa devant la porte, attrapa le corps de son bourreau et le balanca dans la pièce, prête à le prendre au dépourvu, à le massacrer. Son corps, bien qu'il semblait du mieux qu'il put guérit, conservait la douleur de ses supplices ... L'image de Bellairs ne cessait de venir la gruger de l'intérieur, menaçant de la faire totalement plonger dans la folie qui la contrôlait déjà bien trop ! Il était temps de faire payer et, nu comme un verre, elle se précipita sur la silhouette, crocs sortits, poing tendu, hurlant comme une névrosée sur le point de craquer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 11:24

Le chemin du retour avait été vraiment dur.. Sarah était parcourut de spasme... Comme dans un rêve éveiller. L'impression d'avoir à transporter un somnanbule en plein cauchemard. Et connaissant la force de Sarah, grace à sa lycanthropie... C'est pas de la tarte...
Mais où allez ? Elliot ne voyait qu'un moyen... le château... Il devait tout de même y retourner. A aucun moment il n'avait le souhait de trahir la résistance. Il voulait juste cette fille... vivante et libre... Mais de là, à ce qu'elle retrouve ces vertus, il lui faudrait du temps... Beaucoup de temps...

Mais bon, il avait bien affronter Voldemort et ses sbires en se convaicnant que Sarah était en vie... Ce n'était pas mainteannt qu'il allait renoncer.
Il revint au château par la grande porte. Il en était sur... Sheppard avait été trop épuisé et trop préoccupé par cette soit disante trahison pour verrouiller les sorts.
de toute façon Valentine en avait créer une grande partie... Et vus que le semi vampire avait réussit à passer.. Celà voulait dire que le numéro 1 n'avait pas encore bloquer l'accès du château. Parfait.

Il savait que Vincent voudrait tout d'abord des explications et un jugement avant de le condmaner. Ainsi, Elliot reprit sa petite vie tranquille dans son aile du château... Il mit Sarah dans une chambre, fort peu lumineuse certes... Mais il ne voulait pas trop la brusqué.
Il passa quasiment une bonne partie de la nuit à guérir ses contusions et plaies. Si bien, que le elndemain le guérisseur pouait être fier de son travail... On n'y voyait que quelques cicatrices ça et là...

Pour ce qui était de l'esprit, Elliot lui avait administré quelques potions... et coups de seringues pour la garder tranquille... Evidement le Junkie savait que le réveil serait brutal.. Mais pas à ce point. Pire qu'une camé en manque de dose...
A peine eut il ouvert la porte par cette belle fin de matinée ensoleillée, qu'il fut soudain aggrippée par une main puissante et éjecté dans la pièce... Envoyer au sol. Heureusement, il n'y avait rien qui avait aggraver sa chute... mais soudain, la lycanne lui bondit dessus près à le cogner...

Imméditiatement, avec une grande sereinité, Elliot lui attrappa le bras de son gantelet de métal. gantelet qui le représentait depuis qu'il avait perdu sa main gauche face à un combat contre un certain Mister Voldemort. Puis de son autre main, il la glissa vers sa ceinture pour aggripper sa baguette, et détendit sa main pour réciter un sort slave...

Aussitôt une lumière orangée vint envahir la pièce... Et le chandelles vinrent allumer éclairer la pièce de manière cosntante. Ce que Sarah avait prit pour une chambre vide et froide, était en réalitée une simple petite chambre du château d'ughart, que le résistant avait peu aménagé... mais qui se trouvait être beaucoup plus chaleureuse que l'on ne l'aurait imaginé. Il y avait un lit avec des draps, une comode façon Seigneur Anglais, des chandelles sur les murs, un petit mobiliers bas, Des tapis représentant Elga Poufsouffle... Bien plus chaleureux que la prison de Bellairs...
La lumière révéla autre chose... Le visage d'un certain Manrey, dominer au sol par une certaine Larose. Le résistant, c'était encore amaigris de visage. Il avait désormais une vilaine trace de brûlure tout autour du coup, et une large plaie au niveau de la joue... Là, encore les traces d'un combat contre Voldemort... Marqué à vie...

Quand il put voir le visage de Sarah, bondée d'énergie, la voyant aussi vivante et aussi rageuse... Le jeune homme ne put s'empêcher d'émettre un petit sourire tout en soufflant sans bouger:


"Bienvennue à la maison, ma belle !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 19:13

L'espace d'un instant, elle crut reconnaître une chevelure bien particulière, avec une odeur si ancrée dans sa mémoire et dans son coeur qu'il était impossible de s'en défaire mais la louve n'y prête nullement attention, balançant plutôt son bourreau dans la pièce, sans même chercher à savoir de qui il s'agissait. Pourtant, elle se doutait bien que ce n'était pas ce dernier, il n'aurait jamais été aussi stupide pour venir lui ouvrir la porte de ce genre. Non, il aurait envoyé un de ses elfes encore en vie afin de voir ce qui se déroulait avec cette lycanne instable. Mais aujourd'hui ... Aujourd'hui, enfin une proie était à sa mercie et son désir de vengeance devenait si brûlant si violent en elle qu'elle ne put s'empêcher de faire voler la première victime à sa main.

Lui bondissant dessus, tous crocs sortis, Larose se mit à grogner, à califourchon sur l'homme et leva le poing, prête à le frapper, à lui faire subir une partie, si petite soit-elle, de sa douleur. Toutefois, une main d'argent vint lui saisir le bras, la forçant à s'arrêter dans son élan de rage. Il était habité d'une autre force, sans aucun doute, puisqu'il parvenait à stopper un geste de la lycanne. L'autre main de l'inconnu se posa sur sa baguette, à sa ceinture et dans une langue inconnu, il récita un sortilège, qui illumina graduellement une partie de la pièce. Comment faisait-elle pour ne pas reconnaître de suite son adoré ? Simple, c'était un ressentiment en elle, un désir de vengeance, de meurtre si puissant que rien ne l'arrêterait plus. Si il ne venait pas juste d'intercepter son poing, il serrait sans doute inconscient à l'heure qu'il était. Un simple désir, une simple envie : Tuer, tuer, tuer, tuer ...

Lorsque la pièce devint suffisament éclairée, permettant aux yeux dilatés de la louve de reconnaître l'aspect bien plus chaleureux de la pièce que la prison de Bellairs, celle-ci serra doucement les machoîres, sa respiration saccadée faisant monter et descendre sa poitrine nue. Le visage ammoché regardant chaque détail de la pièce, absorbée par ce nouveau décor, elle ne réagit de nouveau, sortant de ses pensées, que lorsqu'un souffle vint se glisser à son oreille. Une voix familière, chaude : Elliot. Rêvait-elle ? Tremblante, elle rabaissa doucement, trop lentement son visage vers celui de sa victime, en-dessous d'elle afin d'entrevoir le visage de son bien aimé. Une vilaine brûlure autour du coup et une énorme plaie sur la joue, le visage amaigris et pourtant, il ressemblait toujours à celui qu'elle avait tant imploré dans ses pensées, sous les coups de Franck. À peine eut-elle le temps de discerner totalement ces traits que des larmes emplirent ces yeux. Non, c'était trop d'émotions, c'était presque plus douloureux que les tortures de son ancien bourreau. Ce sentiment de liberté qu'elle ne ressentait pas encore totalement, la vision de son amour, la pensée d'être enfin extripée des griffes de l'autre ...

Des perles salées vinrent humidifier les joues de Larose et, tremblant de plus en plus violemment, ne pouvant y croire, elle se jeta loin de Manrey et, à quatres pattes, elle s'éloigna, hurlant de nouveau de plus belle, martyrisée. C'était des chocs de plus en plus violent dans son esprit. Par pitié, faites que cela ne soit guerre un songe, un simple sortilège de la part de Bellairs ... Par pitié ... pitié . S'arrêtant quelques secondes, des mètres plus loin, elle pencha son visage et vomit . Non, il ne fallait pas oublier la vie qui grandissait toujours en elle, ni même tous ces chavirements de sentiments qui finissaient par lui monter à la tête, menaçant de faire littéralement craquer son esprit et la rendre folle. Ils allaient bien ensemble non ? Le fou et la folle . La lycanne déchue et l'indésirable numéro 2 . Oui, parfaitement ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 19:34

Oui evidement... Elliot & Sarah n'était pas un couple comme les autres. Il l'avait sut dés qu'ils s'étaient embrassés en haut de la tour d'Astronomie. Elliot était un vampire... Sarah une lycanne... Deux êtres que tout oppose... Et pourtant. Lui avait combattut son démon et l'avait garder enfermé dans le labyrinthe de son esprit, atomiser sous les doses de drogues... Elle, avait renier son père et ses frères pour le sauver.
Enfin bref, même dans la vie, tout les opposait, Elliot était modéré et vivait de confort, Sarah était beaucoup plus sauvage et hargneuse.
Mais tout de même, ne pouvait il pas être un couple normal rien qu'une fois et être heureux de se retrouver. Non... Non, car visiblement, ce qu iinquiéta au plus profond de lui même, Bellairs avait fait souffrir Sarah de milles façon... Que même Elliot n'aurait pas imaginé.

Ce pourris était devant lui la nuit dernière.. et il l'avait laissé filé... Il avait même conclut un pacte avec lui. Mais bon, si il savait qu'à ce même moment, ou un peu plus tard dans la soirée... Bellairs se ferait littéralement engueuler par Lord Voldemort... le résistant aurait rit à gorge déployé.

Mais pour l'instant.. il était là.. sur ses deux jambes, il venait de se redresser... Et regardait le regard béat ce que Bellairs avait fait de sa Sarah... Il en aurait eut les larmes aux yeux à son tour si jamais il y avait encore un coeur qui respirait dans sa poitrine... Il respira grandement, et se contrôla... Ses mains tremblait sous sa cape, mais il préféra rester sage, et il parla tout doucement à celle de son coeur.


"Sarah. Ce n'est pas une illusion de Bellairs. Tu es retournés au château... Je t'expliquerai comment mais pour l'instant il faut que tu te mettes ça dans le crâne et que tu te reposes... Tu es libres. LIBRES !"

Pas de doutes, c'était du Elliot tout cracher. Il lui tourna le dos pour prendre la porte qu'il avait emprunter... Celle ci donnait sur un couloirs en hauteur avec des balcon, qui surplombait la cours du château. Il laissa la porte ouverte, laissant rentrer le jour dans la pièce, et signifiant à Sarah qu'elle pouvait sortir. Puis il resta au balcon, dos à la pièce.. Puis se roula un pétard... Il avait garder son calme devant la louve.. Mais il était tremblant, et eut du mal à rouler. Mais une fois fait, il gorgea très vite ses poumons de fumée... Puis respira un grand coup... Quelques bouffées plus tard, il redevint stone et détendu.
Il se posait plusieurs questions... Mais pour l'instant il avait un pincement au coeur, en voyant le malheur de sa compagne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 19:54

Libre ... ? Ah ? Non, pas totalement. Physiquement, certes et pourtant, mentalement, elle n'avait jamais ressentie d'aussi puissantes chaînes la maintenir, la conserver dans cette rage, dans cette hargne, dans ce désir de vengeance sans fin. À quatres pattes, elle retomba sur ces fesses, le visage abbatue, sa chevelure en pagaille cachant son visage et se remit à respirer rapidement, les machoîres serrées, agréant sa respiration de petits grondements menaçants. Comment était-elle sortie des griffes de Bellairs ? Elliot venait sans doute de sacrifier son honneur et sa vie, tout cela une fois de plus pour la louve, qui, par un don inné, ne cessait de se fouttre dans la merde, à chacune de ses sorties, à chacun de ses mouvements. Pire encore, la louve était devenue une cible plus appétissante aux yeux des mangemorts qui, voyant qu'ils ne pouvaient décidement pas mettre fin à l'existence de Manrey, trouvaient en Larose une cible parfaite, une mire quasi facile. Sans oublier que Sarah détestait rester enfermer, le jeu n'en était que plus aisé pour eux et plus dangeureux pour Larose ...

La silhouette mince d'Elliot se releva doucement et, après quelques paroles toutes crachées à la Manrey, il sortit par la seule porte de la pièce, traversa un couloir qui montait et s'arrêta sur un balcon en hauteur. De dos, Larose ne pouvait pas clairement voir ce qu'il faisait, même qu'elle ne s'y intéressait que trop peu, absorbée par sa douleur et par sa peur mais une seconde odeur bien caractéristique vint se glisser à son odorat aiguisé. Un nouveau pétard, encore de la drogue, encore et toujours ! TOUJOURS ET TOUJOURS CETTE FOUTUE DROGUE QUI LE TUAIT ! Un grognement sauvage se répercuta sur les murs de la pièce, servant clairement d'avertissement à Elliot mais elle savait bien que c'était peine perdue, il n'arrêterait jamais, tout comme elle ne pourrait jamais faire taire ces vieilles habitudes ... Tuer, torturer ... Des habitudes bien futiles mais qui déversaient jour après jour trop de sang . Tremblante sur ces genoux, elle se releva et se dirigea vers le lit qui l'avait accueillit dans son sommeil agité. Tout son être tremblait, comme si elle était parcourue de frissons instoppable mais sa peau était brûlante, comme annonçant l'attaque d'une fièvre.


¨ Il ... Ou ... Ou est-il ? B... Bellairs ?! Il faut... Le ... le retrouver ... Je dois ... Dois le t... le tuer ! ¨

Articula faiblement la louve. Même dans sa plus grande faiblesse, elle ne pensait qu'à tuer, qu'à se venger ... Sa douleur était sans fin. Personne ne la calmerait, personne ne l'atténurait plus ... Franck l'avait violée, torturée, avait mit en danger la vie de cet enfant qu'elle portait ... Enfin dont Elliot ignorait l'existence ... Son ancien bourreau le paierait de sa vie !

¨ Elliot ... Je veux... Le ret... retrouver ... ¨
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 20:22

Sarah venait de se relever, et était retourner sur le lit. Il avait entendut son grognement... pensant bien qu'elle avait sentit la drogue... Il ne put que sourire. Bon au moins elle reconnaissait cette odeur...
Elle parla fébrilement à Elliot... Celui ci se tut et baissa la tête... Que devait il répondre à ça... Il fuma de nouveaux pour finir sa feuille puis la balançant il revint dans la pièce... Son visage ne présageait aucun sourire. Il n'avait pas envie de plaisanter:


"NON !"

Il avait dit calmement et d'une voix sèche et froide... Le discours qui suivit n'en fut pas moins chaleureux:

"Non Sarah ! Tu devras attendre si tu veux ta vengeance. Tu ne feras rien tant que tu n'auras pas ma permission. Tu m'as foutus dans une sacrée merde la dernière fois que tu as voulu te venger (Lana)... Et regarde ou ça t'as amenner. J'ai dus affronter Tu-sais-qui peut après que Bellairs t'ai kidnappé..."

Il se tut. Il avait été profondément marqué par cet échec... Et ces yeux brillait à l'évocation de ce souvenir... Mais il continua toujours calmement, et toujours froidement:

"... Il est entré dans ma tête... Et il m'a montré des visions.. te représentant... Ensuite, A la fin du duel... J'étais à la merci de celui ci... J'ai eut sa baguette sur le sommet de mon crâne pendant une minute... Une minute où il aurait put m'achever..."

Il y eut un léger silence puis il reprit:

"Tu sais pourquoi il ne l'a pas fais Sarah Larose ?"

Là le silence fut beaucoup plus long. Tout devenait immobile... Ellot fixait d'une lueur froide le visage de Sarah... Quand il n'y eut aucune réponse de sa part, il lui lança froidement dans un murmurre:

"Car il trouvait que la mort serait trop douce pour moi. Et qu'avant de me tuer, il te ferait souffrir milles et une tortures... Il voulait me faire souffrir..."

Il y eut un nouveau silence, auquel Elliot conclut son récit:

"Peu paèrs. J'ai réussi à prendre contact avec Bellairs, et lui proposer un marché. Je libères Bellatrix, et il te libères... J'ai libéré Bellatrix devant John... Celui ci a essayé de m'en empêcher, j'ai dut le combattre en duel... J'ai fais l'échange... J'ai dut accepte les négociations de Bellairs... Et aujourd'hui, il ne te fera plus de mal... Car j'ai moi aussi une carte dans ma manche..."

Il coupa son récit puis vint s'asseoir sur le lit à côté d'elle, et passa son bras autour de son épaule.

"Sarah. Je t'aime ! Et aujourd'hui le monde entiers le sait... Et j'emmerde littéralement ce monde "entier"... Beaucoup de personne voudront te capturer pour me faire tomber... Et il y arriveront, car jamais.. je dis bien jamais... je ne te laisserai tomber, tu entends..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 20:49

Il revenait, sans même l'ombre d'un sourire aux lèvres. Larose, qui n'avait posé son regard qu'une fraction de secondes sur son visage, détourna malgré elle le regard, afin de regarder les draps dans lesquels elle baignait, sans même se douter de toutes les souffrances qu'Elliot avait dû endurer pour elle. Il pourrait bien toutes les lui réciter, jamais Sarah ne parlerait de ses propres expériences, de ces propres douleurs avec Bellairs... Et cela, simplement parce que tout lui raconter ne ferrait que détruire le moral de ce dernier, ne ferait que le faire culpabiliser, chose que la louve ne désirait pour rien au monde. Se taire et endurer, chose qu'elle avait apprit à faire depuis son tout jeune âge.

Sa voix fendit l'air, sèche et froide, comme une lame qui traverse le coeur. Sans bouger d'un poil, la lycanne poussa un faible grognement, sans pourtant dire un seul mot, chose bien rare chez la louve qui se sentait, en cet instant même, dans un état proche de la crise de folie, une fois de plus. Ne rien faire jusqu'à ce qu'elle ait la permission d'Elliot ... Ah vraiment ? Depuis quand Sarah Larose écoutait-elle les ordres ? Jamais ! Jamais ! N'empêche, elle ne dit pas plus mot sur ces mots risibles qui sonnaient mal à la conscience de la louve. Oui, Manrey avait raison de tout mettre sur son dos ... Après tout, c'était elle qui avait voulut retrouver Lana, afin de lui faire payer ... C'était elle qui s'était mise dans son propre pétrin ! C'était elle la fautive ! Elle et elle seule ! Les paupières crispées sur son regard d'ébène, elle rammena ces jambes contre elle et posa son front contre ces genoux, se recroquevillant dans son coin, dans sa tête. Elle ne pouvait cesser d'écouter tout ce qu'il disait, en sentant une dose de plus en plus puissant de culpabilité se rendre jusqu'à sa conscience, du moins, jusqu'à ce qu'il en restait.

Lorsqu'il en arriva à la baguette du Lord sur sa tempe, Larose releva vivement le visage, une ombre animale traversant promptement son regard, ses yeux s'illuminant brièvement d'une lueur jaune, menacante. Ainsi, Elliot avait de nouveau combattu le Maître ? Mais il ne l'avait pas tué ... Non et ... et pourquoi ? La phrase qui suivit lui retourna totalement l'estomac, rammenant ces tremblements incessants dans le corps de la louve, rammenant cette respiration irrégulière, dangeureusement menaçant qui annoncait l'approche d'une crise imminente. C'était cela ? Le Seigneur des Ténèbres voulait sa mort, par toutes les tortures possible ?! N'AVAIT-ELLE AUCUN REPOS DANS CETTE VIE ?! SERRAIS-CE AINSI POUR L'ÉTERNITÉ ?! TRAQUÉE ET TORTURÉE ?! Enfin, elle ne pu tenir plus longtemps et, alors qu'il prenait place à ces côtés, passant une main autour de ces épaules, dans un geste qui pour un autre aurait été suicidaire, elle demanda rapidement, son regard s'enfonçant dans celui d'un beau bleu de son adoré :

¨ Quel est ce pact, Elliot ?! Quels sont les règles !? Tu as trahis la résistance pour mo Elliot, et je ne peux pas douter de ta fidelité, jamais, toutefois, je dois savoir ! Parce que j'ai besoin de toutes les pièces pour mettre fin à sa vie, pour le tuer, l'égorger ! Demain ou alors dans une année, je veux sa peau, je veux lui faire payer ... Tout... Absolument tout ! ¨

Il l'aimait. Ça, il n'avait pas besoin de lui répéter ... Peu importe ces actes, ces mots dures ou alors ces coups bas, elle savait ces sentiments à son égard, il n'avait pas besoin de le lui prouver ! Oui, aujourd'hui, tous savaient la relation de Larose et d'Elliot, de ces deux fous qui se complétaient par leurs différences si marquantes ... Néanmoins, une chose devait être claire de la part de Larose ...

¨ Je ne te laisserai jamais tomber ... Elliot ... Tu es tout ce que j'ai ! J'ai besoin de toi ! De toi en vie ! Si tu devais perdre la vie, je metterais fin à la mienne aussi parce que ... parce que je ne veux pas réaliser ton rêve sans que toi tu y prennes part ... Je t'aime ... je t'aime tellement ... ¨

Persiffla la louve, avant de prendre la main d'Elliot et de la poser sur son propre ventre, remonta son regard dans celui de son amour, laissant un long silence s'installer ... Silence qu'Elliot finirait bien par décrypter, une fois qu'il aurait tout assimiler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 21:07

Elliot avait bien compris qu'il y étais aller un peu fort. Mais bon, mieux vallait être sur qu'elle avait compris... Quand elle lui répondit qu'elle voulait tout savoir sur Bellairs, le résistant ne put avoir qu'un profond sourire au fond de lui... Il savait qu'il ne pourrait jamais la tenir cloitrer chez elle. Quand elle lui dit qu'elle l'aimait, une flamme se ralluma en lui... Celle ci disait: "C'est bon, elle est en vie, à tes côtés!".
Il garda se silence, puis lui dit quand même, histoire de la rassurer:


"Je ne te garderai pas enfermer ma Louve, mais je veux que désormais tu fasses attention à toi... Je verrai avec Valentine s'il à du temps à t'accorder pour que tu te maîtrises..."

Il revint sur le sujet de Bellairs toutefois:

"Mais pour ce qui est de Bellairs. Ne cherches pas à le retrouver. Tu auras ta vengeance plus tard... Quand tu te seras maîtriser, quand tu seras devenus plus forte, plus sereine... Tu pourras le combattre. Mais avant celà tu as un long parcours ma Belle..."

Il ajouta avec une pointe d'ironie:

"Et aussi beaucoup de repos à prendre..."

Il souffla un coup, et resserra son bras autour de son épaule... Il l'avait enfin retrouver. Les moments qu'il avait passer avec était si reculée... Et vus ce qu'elle avait traverser pour en arriver là... Car oui, le guérisseur n'était pas dûpes et il savait reconnaîtres des mains quand elle avait été crucifiés... un corps lacérés par le fouet.. les main attachés par des chaînes... Il savait tout celà, c'était lui qui l'avait soigné.. et avait rendut beaucoup plus féminin que cadavérique... Il avait encore une lourde peine sur le coeur, mais il préféra ne pas le montrer. Bellairs payerait... à un moment ou un autre... Et il préféra sourire à l'idée que celui ci se présente au Lord avec une Bellatrix en charpie...
Il respira un grand coup puis la regarda dans les yeux:


"Promet moi que tu feras attention ..."

Il voulait s'en assurer. Qu'il ait sa parole au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Mer 30 Juin - 21:25

Rapidement, dans une nouvelle force qui la brûlait de l'intérieur, elle posa ces mains cadavériques sur les joues creuses d'Elliot et, franchement, elle vint tirer son visage vers le sien, afin de poser un véritable et long baiser sur ces lèvres, afin de faire rennaître un semblant de bonheur sur ces traits défaits par la peur de l'avoir perdu. Oui, elle aussi avait bien crû à sa fin , à la fin de son amour avec Elliot, à la fin de tout ce qu'elle avait bâtit. De tout revoir aujourd'hui, de retrouver un semblant d'espoir, c'était difficile à assimiler mais néanmoins, elle y parvenait tranquillement, dans une lenteur saisissante mais elle y parviendrait. Sa vie n'était pas finit ... Elle en avait traversé des épreuves ... L'asile, les mangemorts, les meurtres, la Roumanie, la trahison de ses frères, sa capture par Bellairs... Des souvenirs sanglants qui marquaient sa vie, rendant son désir de vengeance encore plus puissant . Oui, elle grandirait, parce que mentalement, elle n'était toujours qu'une gamine qui n'en faisait qu'à sa tête, incapable de suivre des règles, et elle deviendrait encore plus forte... Et elle se batterait, pour son amour, pour cet enfant à naître, pour ces convictions ... Pour Elliot. Aux côtés d'Elliot . Suffit le temps ou il venait toujours la secourir, mettant sa propre vie en danger ... Suffit, elle voulait activement participer à sa protection ... À la protection de ceux qu'elle aimait ... À Elliot au fond. Lacey avait disparut de la civilisation ... Elle n'avait plus qu'Elliot ... Simplemant ce cher Manrey qui, tout comme elle, perdait peu à peu la raison ...

¨ Je n'ai pas besoin d'aide ... Je me maîtriserai seule ... J'apprendrai par la douleur ... Les souvenirs seront mes Maîtres ... Je ne veux plus être un poids ... Encore moins pour toi . Je veux me battre . Je veux me venger ... De mes propres moyens ... Même si je dois attendre ! Je veux me venger, solitaire tel un vieux loup borné ! ¨

Murmura-t-elle sombrement avant de glisser ces doigts dans ceux d'Elliot, avant de poser sa tête sur son épaule, et de fixer le vide. Ce calme était troublant, parce que Sarah ne se souvenait pas avoir vécu un seul instant de calme durant ces derniers mois . Et si, comme lui avait dit Elliot, Sheppard et Valentine le traitait désormais comme un traître, que faisait-il encore ici ? Pourquoi reposait-elle au château de la Chimère ? Avait-il de nouveau compte à règler ? Peut importe, la lycanne ne se sentait pas d'humeur à sentir les regards lourds de reproches de deux autres indésirables, qui désiraient sans doute plus Bellatrix que Larose dans ce château. Inspirant doucement, elle huma le parfum de Manrey, son odeur vampirique qui attira un ronronnement dans sa gorge et, sur ces lèvres gercés naquirent un faible sourire. Il était marrant son petit ami non ?

¨ À toi de me promettres cela tout d'abord, imbécile . Si tu veux, on passe un serment hein ... ¨

De retour, avec une once de sarcasme et de provocation. Peut importe les épreuves et les douleurs, jamais on ne pourrait changer ce caractère farouche et intrépide, impulsif et provocant que possédait la louve dans un seul être.

¨ D'ailleurs, qu'est-ce qu'on attends pour dégager d'ici ? J'ai pas envie de devoir égorger le pigeon aujourd'hui. T'a un deuxième plan pour notre habitation ? ¨
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Arrivé sur Poudnoir : 12/02/2008
Parchemins postés : 2807



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elliot Manrey


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot] Jeu 1 Juil - 16:45

Il ne répondit pas à la proposition du serment... Il ne voulait pas une fois de plus se lier, et se mettre des contraintes avec un serment ou on ne sait quels conneries... Surtout que c'était rare qu'il les respectent. Puis elle lui parla de l'habitation... Uhm.. Oui c'est vrais.. Si John les trouvait les deux ici, il allait péter un plomb. Et vus que Valentine était en mission en Europe... Aucun d'eux n'avait vraiment les droits pour décider. Il préféra s'abstenir, et rester discret pour le moment... Vincent finirait bien par trancher plus tard, et sur de lui, Elliot savait que le chef de la Chimère saurait prendre les bonnes décisions.

Mais pour le moment, Sarah avait raison.. Il devait trouver autre chose... Et après quelques réflections, il trouva quelques planques isolée, dans des immeubles moldue..


"On partira quand tu seras reposer ! J'ai surement un petit appart en région moldue... Il faudrait que j'aille voir par contre... Histoire de l'aménager."

Uhm... Qui disait appart, disait aussi vivre à deux ? Oulalala... Elliot allait devoir en utiliser des sortilèges... Pour renforcer les murs, pour atténuer les bruits...etc ! Ben oui, il fallait être clair... Elliot & Sarah avait beau s'aimer, quand il avait une engueulade de couple s'était assez violent...
Le résistant souria à cette idée...


"Uhm... Il va me falloir quelques heures ! Tu crois que tu pourras m'attendre sagement ici sans retourner le château ?"

HJ: Très court, désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Blood In My Minds [Elliot]

Revenir en haut Aller en bas

Blood In My Minds [Elliot]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-