POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 13/01/2010
Parchemins postés : 1111



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Helen Icenight


MessageSujet: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Mer 30 Juin - 16:49

    [J'ai finalement improvisé pour le décor, j'espère que ça sera bon ^^]

    Quand Helen émergea enfin des ténèbres où elle s'était plongée, la seule chose qu'elle vit était une obscurité presque aussi épaisse que celle de son sommeil. Seules quelques rares lueurs illuminaient l'endroit... Mais quel endroit était-ce au fait ? Il lui semblait que c'était une pièce glacée, avec un sol de carrelage. Elle était allongée par terre, une couverture sur elle. On l'avait sommairement soigné avec quelques sortilèges de soin, mais elle était franchement bien blessé. Scofield ne l'avait pas loupé avec son Bombarda... En y réfléchissant bien, si elle n'avait pas activé son Protegeo, elle aurait explosé... Elle gémit en tâtant les bandages fabriqués à partir d'une robe déchirée, sans doute venant de l'uniforme de Poudlard. Oui, c'était bien que qu'elle pensait... Le sort avait failli lui broyer l'estomac, c'était passé à un cheveu... Elle se redressa tant bien que mal, rejetant en arrière d'un vif coup de tête sa chevelure trempée de sueur. Elle avait mal partout à s'être effondrée sur le carrelage. Mais rien en comparaison de sa blessure au ventre... Elle remarqua alors que la couverture était sa robe de sorcier, ainsi que celle d'Amber. Elle fouilla un peu les poches et trouva rapidement sa baguette qui émit quelques faibles étincelles, son crin de licorne s'échappant de plus en plus des fibres du bois. Pffuuu... Oui, franchement, rien n'était gagné...
    Elle se mit à quatre pattes pour se relever, les jambes légèrement tremblantes. Elle fit quelques pas avant d'entendre un bruit qui la figea sur place. Elle sentit son rythme cardiaque augmenter, alors qu'une sueur froide coulait le long de son cou. Bon sang, mais où était-elle ? Elle tourna un peu la tête dans l'obscurité de la pièce, avant de se risquer à appeler son amie d'une voix tremblante et peu forte :

    -Amber, tu es là ?

    Pas de réponse. Oh la la, avec ce silence angoissant, cette obscurité... On se serait presque cru dans un film d'horreur, genre Scream ou Massacre à la tronçonneuse... Mais quand on y pensait, on surnommait Elliot « Le Fou » pour une raison sans doute évidente...

    « Calme-toi Helen, tu te fais des films... Personne ne viendra te tuer avec une hache au milieu de cette pièce vide... Hi hi, c'est rien, c'est... »

    Quelque chose se posa alors sur son épaule. Elle tourna la tête lentement, le visage pale, pour voir une main...

    -AAAAAAAAAAAAH !!!!!

    Elle était désormais dos au mur, fixant avec terreur Amber qui n'avait jamais eu l'air aussi blasé.

    -Bordel, ne me refais jamais un coup pareil ! J'ai cru que j'allais avoir une attaque !

    Elle calmait comme elle pouvait les battements de son cœur, la main droite sur sa poitrine, l'autre sur son ventre blessé. On avait pas idée de faire des peurs pareilles aux gens, surtout quand ils viennent de se prendre un Bombarda de Scofield.

    -On a réussi, non ? Je crois que j'étais dans le pâté après le transplanage... On est dans la cache d'Elliot, nan ? T'as fais quoi pendant que j'étais évanoui ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 27/09/2009
Parchemins postés : 1684



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Amber Céleste


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Mer 30 Juin - 18:57

      Amber avait posé Helen dans la première salle qu'elle avait trouver en rentrant dans la cache, la soignant comme elle pouvait et en la couvrant de sa robe de sorcier. Ensuite la jeune fille était ressortie et invoqua son patronus...le message avait été livré, ses parents lui répondait qu'ils filaient vite en lui donnant des coordonnée que seule elle connaissait. Ils lui expliquèrent aussi que, par un ami du ministère, ils avaient sût que leur maison avait été fouiller peut-après qu'ils se soit enfui...ça c'était passé à un poil de cul. Amber faisait confiance à Zenops pour lire la gazette du sorcier et pour se rendre compte qu'il fallait lui aussi qu'il se casse. Pour les vrais parents d' Helen ,que la jeune fille avait rencontré une fois, ils mettraient beaucoup de temps à les retrouver...à supposer que le ministère se rende compte que Zenops n'est pas le véritable père d' Helen. Ils étaient avec les parents de Amber. Cette dernière leurs avait demandé d'aller les amener en sécurité avec eux. La jeune Ex-Serdaigle revint dans la salle dans laquelle elle avait laissé son amie Poufsouffle qui semblait angoissé au plus haut point. Amber , voulant la reconforter, lui posa la main sur l'épaule...en toute réponse elle eu :

          -AAAAAAAAAAAAH !!!!!


      Amber sursauta, non mais il lui manquait une case en moins à cette fille, elle croyait que c'était qui ? Jack l'éventreur ? De 1 : elle n'était pas un homme et de 2: Helen n'était pas une prostitué...enfin d'après ce que savait Amber (What a Face pas tapé mana).

          - Mais t'es complètement barré de crier comme ça !

          -On a réussi, non ? Je crois que j'étais dans le pâté après le transplanage... On est dans la cache d'Elliot, nan ? T'as fais quoi pendant que j'étais évanoui ?

          - Je t'ai soigné comme j'ai pût, j'ai envoyer un patronus à ma famille pour qu'ils filent, avec tes vrais parents, on ne sait jamais...et je pense que Zenops sera assez intelligent pour fuir de lui même.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Mer 30 Juin - 19:37

De nouveau, Elliot et Sarah, les deux fous alliés de l'année déménageaient. Non par simple amusement, non par peur, simplement par protection. Le château d'Urquart ne leur était plus sécuritaire du tout : Elliot avait ¨trahi¨ la résistance en faisant fuire Bellatrix, en échange de Sarah et Sarah et bien... Elle n'avait jamais réellement été attachée aux autres résistants . D'ailleurs, elle se demandait toujours ce qu'elle faisait avec eux parfois, regrettant son ancienne vie de Dark Snake. Avoir changé si radicalement de camp, c'était bien jolie mais n'empêche, sa mentalité n'avait nullement changé. Pas moins sadique, pas moins dangereuse, pas moins instable ... Une vraie future mangemorte comme le disait si souvent Elliot. Elliot, indésirable numéro deux qui vagabondait un peu partout, à la recherche de ralliement, d'indices afin de détruire le Lord Noir bien que Larose en doutait clairement, sans peur de le lui faire clairement savoir. Peut importe. C'était ses affaires.

Enceinte de quelques mois, avec un ventre légèrement plus rond qu'à l'habitude, la louve était en train de dépérir dans ce nouvel appartement dans lequel on l'avait enfermé. Enfin, dans lequel elle s'était enfermée de son plein gré aussi ... Depuis l'enfermement de Bellairs, depuis toutes ces tortures, aussi physiques que mentales, il fallait avouer qu'un nouveau plomb venait d'éclater sur les quelques peus qui lui restaient à la pauvre lycanne. De nouveau parano, elle faisait de plus en plus souvent des crises et se trouvait être encore plus violente qu'autrefois . Heureusement que la magie permettait de tout réparer puisque sinon, à force de devoir tout racheter, les deux tourtereaux seraient à la rue depuis longtemps. La nuit, elle ne dormait pas plus qu'à l'ordinaire et lorsque le sommeil venait l'abattre quelques heureus dans la journée, elle se réveillait en sueur, hurlant à la mort, totalement hystérique. Les doses de calmants n'allaient pas en descendant et Sarah ne parvenait aucunement à faire descendre cette envie de vengeance qui lui dévorait carrément l'intérieur, la poussant à bout.

Jours et nuits, l'image de Bellairs venait la hanter et heures après heures, elle sentait sa rage déculper, à en devenir obsédante, destructrice. À cette pensée qui détruisait son moral, la louve, dans sa cuisine peu amménagée pour des raisons de sécurité, attrapa un verre sur le comptoir et le balança sur un mur, plus loin. Le bruit de verre qui se brisa se répercuta en écho dans l'appartement. La respiration sifflante, la louve repoussa violement ces cheveux dans son dos et s'aggripa au comptoir, son regard se dilatant à perte de vue, en raison de toute cette rancoeur qui venait de nouveau l'agacer. Néanmoins, un second bruit vint mettre la louve sur ces gardes. Elle n'avait lancer qu'un verre pourtant. Un cri vint glacer son sang et des chuchottements vinrent relever ces lèvres, afin de mettre ces crocs bien en évidence. Quelqun était présent dans son appartement et ce n'était pas Elliot puisqu'il avait prit l'habitude de crier son nom lorsqu'il entrait, conaissant parfaitement la paranoïa de sa chérie. Or, personne ne s'était annoncé encore. D'un geste vif, la louve attrapa un coûteau de table dans sa main et, habile, elle sauta par-dessus le comptoir avant de s'avancer d'un pas silencieux et félin vers le salon. Des voix féminines s'en élevaient ... D'autres mangemorts ? Un faible grondement déchira son pharynx, se glissant sur ces lèvres et, d'un bond vif, elle se glissa devant la porte qui menait au salon, lançant d'un geste précis son coûteau . Nouveau hurlement de douleur, celui-ci venait d'atteindre une deux des silhouettes. D'un nouveau geste prompt, elle sortit sa baguette et la pièce s'illumina d'un coup, révélant deux jeunes femmes au regard de la lycanne. Sarah, crocs sortis, pupilles dilatées et phosphorescentes d'une étincelle jaunes animales, les dardaient du regard, menaçante. Non, elle n'hésiterait pas à les tuer si elles ne parlaient pas !


¨ Il n'est pas prudent d'entrer ici ! Qui êtes-vous ?! ¨
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 13/01/2010
Parchemins postés : 1111



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Helen Icenight


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Mer 30 Juin - 21:04

    Helen s'assis dos au mur, genoux entre ses jambes, écoutant ce qu'avait à dire Amber. Bien, celle-ci avait prévenu ses parents. Sage initiative, elle n'en attendait pas moins de son amie... A présent, il lui fallait réfléchir un peu...

    -...Avec tes vrais parents, on ne sait jamais... Et je pense que Zenops sera assez intelligent pour fuir de lui même.
    -Ce n'est pas la peine pour mes parents. Ils sont en Italie actuellement, chez ma tante Leah... Oncle Scott est parti à Dubaï avec sa «fiancée», donc pas de problèmes pour lui... Ce qui pourrait plus m'inquiéter, c'est grand-mère, mais Zenops enquête à Londres et loge chez elle, donc il peut la protéger... A croire que mon passage de simple élève à tête mise à prix a été prédite à l'avance par je ne sais quel devin... Si tes parents ont besoin de partir à l'étranger discrètement, Zen' peut les aider, il a des relations. Je conseille l'Italie, oncle Raffaelo pourra leur donner l'asile politique, il travaille pour le gouvernement à un poste haut placé... Oui, je t'avais pas dis, mon oncle est sorcier... Pour le contacter, suffit d'aller à Venise et de demander le Palacio Monciatti ou la boutique de plumes et parchemins anciens Monciatti, c'est là que tante Leah travaille...

    Elle eu un temps pour reprendre son souffle puis se leva à nouveau, écartant des mèches de cheveux de son visage... Avant de plaquer un bras sur son ventre.

    -Milles dragons ! Connard de Scofield ! Il m'a pas loupé cette enflure... Je vais mettre un temps fou à récupérer...

    Elle eu un soupir de souffrance puis entendit d'un seul coup un sifflement suivis d'un cri. Un couteau ensanglanté tomba par terre alors qu'Amber se tenait le bras.

    -Merde, Amber !

    Elle attrapa la jeune fille alors que la pièce obscure s'illuminait grâce à la baguette d'une jeune femme d'une vingtaine d'années environ... Peut-être plus ou moins, mais là n'était pas la question. Deux yeux jaunes, animales, les fixaient et la femme, une lycanne apparemment, montrait les crocs. Cette femme était maigre, affaiblie, pourtant, son ventre était rond, comme si... Bonté divine, elle était enceinte !

    -Il n'est pas prudent d'entrer ici ! Qui êtes-vous ?!

    Elle lâcha Amber pour faire face à la femme menaçante. Savoir qu'elle était enceinte éveillait en elle les souvenirs de son enfance et sa sollicitude. Elle était si maigre... Avait-elle mangé il y a peu ? Un coup de coude d'Amber la ramena un peu à la réalité. Heu, oui, on pense d'abord à sa peau avant celle des autres !

    -Je me nomme Helen Icenight, élève de sixième année à Poufsouffle et voici Amber Céleste, élève également de sixième année, mais à Serdaigle,
    présenta t-elle. Enfin, nous l'étions avant de rencontrer Elliot... Nous avons discuté avec lui avant que des serviteurs des ténèbres n'interviennent. Nous l'avons aidés un peu avant qu'il nous ordonne de nous enfuir. C'est sur son commandement que nous sommes ici...

    Elle observa la lycanne de haut en bas puis releva la tête pour affronter son regard doré de fauve.

    -Vous êtes maigre, lâcha t-elle, très directe. Vous devriez manger, surtout si vous attendez un enfant, cela pourrait autant être dangereux pour vous que pour le petit... Ou petite d'ailleurs... Tenez, si vous voulez, je peux vous préparer un steak à la française, je sais très bien faire la viande saignante à point ! Il suffit que vous me conduisiez à la cuisine...

    Elle fouilla un instant sa poche puis brandit sa baguette... Afin de la jeter contre le mur.

    -Voilà, je suis désarmée, dit-elle d'une voix posée. Vous pouvez me tuer, si vous voulez, je ne vous ferais aucun mal. Moi, tout ce que je veux, c'est que vous mangiez le temps qu'Elliot revienne. C'est important, la nutrition. Vous avez du en subir des épreuves, j'en conçois, mais pensez à l'enfant. Lui, il ne sais pas, il risque de dépérir !

    Bon, elle s'attendait à ce qu'Amber lui fasse un truc genre : « Ouah, mais t'es folle, c'est un loup-garou, elle va nous bouffer ! ». Elle s'en foutait sérieusement. Cette détermination à soigner les maux, elle le tenait de son père au pur sang gallois, véritable fils de dragon malgré sa nature de moldu. Elle ne bougerait pas de la pièce sans que la lycanne n'ai promit de finir son assiette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 27/09/2009
Parchemins postés : 1684



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Amber Céleste


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Mer 30 Juin - 21:45

          - T'en fait pas, ils sont partie au japons...Les japonais n'aiment pas Voldemort en général, surtout le premier ministre, ils feront tout pour les protégés.


      Bon, la famille ok , pas de problème, les amis...bah pour le peu qu'elle avait, elle s'en fichait, en général ce n'était que des connaissances et les seuls amis qu'elle avaient étaient déjà partie de l'école, des amis japonais, ou des cousins éloigné autant sangainement ( je crois que ce mot n'existe pas) que territorialement. A part Alys, presque aucun de ses cousins n'étaient en Angleterre. Pour Helen c'était plus compliquer, il y avait son chérie Griffondor...m'enfin elle avait déjà discuté avec lui, il se débrouillerais. Jason ? Non lui de toute façon si il changeait pas de comportement il se ferait décapiter par Scolfield avant même d'avoir dit "ouf". Crystal ? Aucun problème, cette dernière basculait du mauvais coté et s'était battu avec Helen , à exclure. Olivia ? Non plus, Helen ne s'entendait plus très bien avec elle et aussi...Amber n'en avait mais alors rien à s'couée de ce qui pourrait bien lui arrivée.

      Perdu dans ses pensées Amber ne sentit pas le couteau arrivée sur elle et se le prit bien comme il faut dans le bras. Amber hurla sous l'effet de la surprise et de la douleur et fit tomber le couteau par terre.

          - Raa Putin !


      Elle se retourna et vit la Lycanne. Bon Helen prenait une fois de plus les choses en main pour parlementer et faire ami-ami avec la Lycanne qui devait être complètement barré ( Une amie à Elliot surement...qui se ressemble s'assemble) pour s'amuser à balancer des couteaux dans le premier venu. Amber laissa faire son amie pendant qu'elle se soignait le plus rapidement et le plus proprement possible avec sa baguette. Une fois sa fait, elle ramassa sa robe de sorcier et déchira un morceau de tissus pour le nouer autour de son bras. Une fois ça fait elle rangea sa baguette dans la poche arrière de son jean et leva les mains en l'air pour montrer qu'elle ne l'avait plus.

          - Pas taper, regarde je suis désarmée.


      Elle se sentait d'humeur à faire des rimes ce jour là ! Mais non Amber n'était pas folle...Qui des deux était la plus folle ? Celle qui s'amusait à faire des rimes ? Ou celle qui proposait à bouffer à une Lycanne maigre et enceinte ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Mer 30 Juin - 22:06

Le regard lumineux, sa respiration sifflante, Larose ne disait pas un mot, absorbée par les moindres mouvements des deux inconnus dans son propre appartement. Qui étaient-elles ? La dénommée Helen se présenta d'abord, puis présenta son amie asiatique. Ainsi donc, elles étaient sortis de Poudlard, depuis très peu ? Un souvenir violent vint rammener l'image de Lyud et du château à son esprit mais la louve ne bougea pas d'un poil, son regard menaçant toujours dirigé vers les deux fines silhouettes. L'asiatique, qui s'était pris son coûteau dans le bras, venait de pousser un juron et repoussa le coûteau au sol, avant de déchirer sa robe et de se faire un bandage avec . Les muscles de la louve se tendirent et elle haussa un sourcil en continuant de les dévisager, sans leur donner la moindre opportunité de bouger d'un centimètre, sous peine de se faire carrément exploser par sa baguette tendue.

Elliot leur avait dit de venir ici ? Était-il suicidaire ? Si il s'agissait-là de ces deux petites recrues, il avait bien du culot de les lui envoyer, en espérant que Sarah leur ouvre chaleureusement la porte, avec une tasse de thé et un grand sourire niais. Non, sa mine restait sombre, ces traits durcis et tous ces réflexes étaient aux aguets, prêts à donner le feu vert pour la baston du siècle dans son nouvel appartement. N'empêche, ce fut la petite Icenight qui ouvrit la première la bouche, non pour la provoquer, lui dire de se camer, comme tous le faisait généralement mais bien pour lui proposer ... À manger ?! Elle se foutait de sa gueule là non ?! Depuis quand les humains se trouvaient-ils être gentils ? Un véritable rire, rauque et animal, vint s'échapper de ses lèvres et, d'un mouvement de baguette, Helen se retrouva suspendue la tête en bas. L'autre, qui venait de ranger sa baguette, s'apprêta à sortir celle-ci de nouveau mais Larose gronda, sombrement, son visage cadavérique se durcissant :


¨ Premièrement Mademoiselle Icenight, sachez que mon état ne vous regarde pas . Si Elliot vous a envoyé ici, ce n'est pas mon problème ... Toutefois, ou étiez-vous ?! Avec qui ? Contre qui vous batiez vous ?! ¨

La dénommée Amber ammorça un mouvement de protestation contre le sort de son amie, prête à défendre la survie de celle-ci mais Larose pointa vivement sa baguette sur celle-ci, montrant les crocs, nullement prête à négocier. ¨

¨ Je ne suis pas dans le meilleur de ma forme, par contre, je te déconseille fortement de me provoquer, ni même d'y penser, sinon le steack se soir, se sera vous deux. Alors ! Qui était présent dans la baston ?! Et ou est Elliot ? À votre âge, je n'abandonnais pas mes collègues, moi . Vous êtes devenus résistances, cela ne vous donne pas de traitements de faveurs ... Les résistants, je les emmerdes . ¨

Gronda la louve avant de faire un mouvement sec à sa baguette, envoyant Helen contre un mur avant qu'elle ne retombe assez durement au sol. Non, de la pitié, elle n'en avait plus. Tout ce qui lui restait, c'était des nerfs à fleur de peau, surtout de savoir qu'elles avaient abandonnés Elliot à son sort ... Cet espèce d'imbécile, elle lui ferait payer lorsqu'il reviendrait ! Aussi pire qu'elle pour se fouttre dans la merde ! Satané Manrey, foutue résistance !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 27/09/2009
Parchemins postés : 1684



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Amber Céleste


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Jeu 1 Juil - 9:49

      Amber tenta de protester pour faire redescendre Helen sur le sol, mais la jeune louve pointa un peu plus sa baguette sur elle, Amber arrêta donc avant de se retrouver avec un autre couteau dans le bras. La jeune Serdaigle se retint de ne pas prendre sa baguette pour protéger son amie et se força à rester calme. Elle répondit d'une voix posée, presque diplomate, qui ne laissait paraitre aucune provocation, méchanceté ou autre ton pouvant provoquer la colère de la dangereuse Lycanne :

          -On à rencontré Elliot déguiser, mais on l'a reconnu, il nous à posé des questions mais les exécuteurs ont vu notre petit manège et se sont ramener à plusieurs. Il y avait un mec blondinet du nom de Klyne, Edward Storm et mon ex-professeur Leeroy, l'un d'eux est dans un état critique, on a aidé Elliot comme on à pût contre deux autres serviteurs puis Scofield est arrivée et Elliot nous à ordonné de fuir...sous peine de nous le faire payer. Helen en à baver à cause de Scofield...on était obligé de partir de toute façon.


      A ce moment là Amber regrettait sérieusement de ne pas être resté la bas à se battre ou alors, elle aurait dût s'en tenir à son premier plan : fuir au Japon, elle serait revenue après, ou fuir dans la demeure des Palatov en Suède. La louve envoya valser Helen contre un mur et recommença son bla-bla qui donnait froid d'en le dos. Amber recula doucement et alla aidé son amie à se relever...la pauvre elle en avait baver aujourd'hui.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 13/01/2010
Parchemins postés : 1111



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Helen Icenight


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Jeu 1 Juil - 10:57

    Après sa tirade, la lycanne eu un rire rauque, sauvage, avant de mettre Helen la tête en bas. A la normale, cela aurait pu inquiéter quelqu'un sauf qu'Helen avait joué au Quidditch. Cela ne lui faisait rien. Elle ferma juste les yeux, puis, aussi incroyable que cela puisse paraitre, mit ses mains l'une contre l'autre, comme lors des séances de relaxation que son père lui faisait faire quand elle était plus jeune. On relâche la pression, on se détend... Tout se passe bien, on pense à rien...

    -Premièrement Mademoiselle Icenight, sachez que mon état ne vous regarde pas. Si Elliot vous a envoyé ici, ce n'est pas mon problème ... Toutefois, ou étiez-vous ?! Avec qui ? Contre qui vous battiez vous ?!

    Elle inspira profondément alors qu'elle entendait du mouvement. Amber avait surement voulu venir à son secours... Elle l'entendait répondre à la louve déchainée, lui expliquant tout du ton le plus diplomate qui existait.

    -Je ne suis pas dans le meilleur de ma forme, par contre, je te déconseille fortement de me provoquer, ni même d'y penser, sinon le steak se soir, se sera vous deux. Alors ! Qui était présent dans la baston ?! Et ou est Elliot ? À votre âge, je n'abandonnais pas mes collègues, moi . Vous êtes devenus résistantes, cela ne vous donne pas de traitements de faveurs ... Les résistants, je les emmerdes .

    -Ah bon ? Ne pu s'empêcher de faire Helen, ironiquement. Mais c'est chouette !

    Un mouvement sec de baguette l'envoya valdinguer contre le mur. Bon, ça allait, ce n'était pas pire que les dégringolades au Quidditch, les coups de Cognards, les Bombarda de Scofield, les Endoloris de Mandrake, les chaines hérissées de pointes de Matthew, les coups de pieds de Stewart, les Scarifications de Jason, les coups de sabots d'un étalon déchainé... Oulah, quand on y pensait, ça en faisait des séjours à l'infirmerie ! Avec Prudence en plus, oh la la... Faudrait qu'elle boive une bierraubeurre pour faire passer tout ça, mais pour l'instant, restait à s'occuper d'une lycanne déchainé... Amber l'aida à se relever pour se mettre à défier la femme du regard... Puis elle se retourna croisant les bras.

    -Vous savez, MADAME, je m'en fous de tout ce que vous me dites.

    Alors là, on pouvait tout dire, c'était culotté. Voir même un peu fou sur les bords... Elle allait s'en prendre une... Elle jeta alors un regard par-dessus son épaule, montrant clairement ce qu'elle pensait.

    -Si on est parti, MADAME, c'est parce qu'Elliot nous l'a ordonné en nous menaçant. Or, vous nous menacez parce qu'on l'a abandonné. Il y a une contradiction dans tout ça, et moi, les contradictions, les prophéties, les problèmes d'arithmétique, les chevaux, la couture, les langues étrangères et patati et patata, et ben moi, je les emmerde, j'ai jamais demandé à vous voir! Et tiens, pendant qu'on y est, j'vous emmerde tous, j'en ai ma claque ! Vous faites votre crise alors que moi je vous propose de vous faire à manger ! Je veux bien croire que vous ayez affronté bien plus que nous, mais un simple "Bonjour, vous allez bien ? Oh, c'est si gentil de vouloir me préparer quelque chose !", ça vous tuerais pas ! Si ? Non ?

    Elle s'était retournée dans sa tirade, les poings serrés l'air furieux.

    -J'm'en fous de tout ce que vous pouvez me faire, j'ai plus rien à perdre ! Alors maintenant, vous me montrez cette putin de saloperie de cuisine à la con pour que je puisse vous faire à manger ou j'vous fous un pain dans le pif !

    Une petite voix lui souffla que là, elle y était allée plus que fort. Elle allait se faire buter plus vite que le vent...

    -Et pour Elliot... Ne vous inquiétez pas, il a plus d'un tour dans sa besace... Maintenant, écartez-vous.

    Elle passa devant son nez sans avoir cure de sa baguette pour rejoindre la cuisine. Elle était un peu vieillotte, poussiéreuse, mais c'était vivable. Elle ouvrit le congélateur au-dessus du frigo pour sortir des steaks. Elle trouva rapidement des haricots verts en boite, des épices, du sel, du poivre, une poêle, bref, tout ce qu'il lui fallait. Elle ne savait pas si Sarah la regardait encore, mais elle devait être médusé en la voyant commencer à cuisiner... Sans utiliser la magie. Et que dire quand elle commença à balayer un peu, nettoyer la table pour mettre une nappe propre puis les couverts tout en continuant à surveiller le feu ? Elle était habituée, à la maison, elle faisait tout à l'ancienne, comme disait son père, et se débrouillait franchement bien en ce domaine. Une vraie fée du logis. Elle ouvrit les fenêtres en prenant soin de laisser les volets fermés afin d'aérer un peu, puis baissa le feu sous la viande. Elle était franchement saignante, à peine grillée.

    -Amber, mets un quatrième couvert... Je sens qu'Elliot va revenir sous peu... En attendant, je vais faire du pain perdu, j'ai trouvé du pain dur au fond d'un placard... Au fait, vous pouvez manger tranquillement, je n'ai pas mis de mort au rat dans les haricots verts...

    En disant cela, elle sortit la poêle du feu et afin de la présenter à la table.

    -Au fait, pour ceux qui auraient la mauvaise idée de me provoquer... Je tiens à dire que je suis capable de faire des sorts sans baguette et qu'ils ont tendance à devenir incontrolables, alors on mange gentiment je vous pris, et on répond à mes petites questions...

    Après ces mots elle retourna vers la gazinière.

    -Vous ne seriez pas une parente à Sandrine Larose, par hasard ? Je trouve que vous lui ressemblez...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 31/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 10/09/2009
Parchemins postés : 2069



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sarah Larose


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Sam 3 Juil - 8:15

Elliot qui obligeait les autres à se tirrer ... C'était bien lui ça ! Battez-vous, partez, je vais me débrouiller ... Quand est-ce que ce foutu drogué se rendrait-il compte qu'il n'était pas invincible ?! Furieuse, la louve serra les poings, gromellant pour elle-même aux explications de Céleste mais ne rajouta pas un mot. Ordonné de fuir et puis quoi après ? Était-elle la seule qui serait restée pour se battre, pour tuer tout ceux qui tentaient de toucher à son amour ? Oui, sans doute . Après tout, la relation qui existait entre Elliot et Sarah était unique, c'était l'amour à leur manière, dans leur violence, de leurs passions ... Sarah aurait-elle risquée sa vie pour ... Kreuk dans l'unité de la Chimère par exemple ? Non . Qu'est-qu'elle n'en avait rien à foutre de tous les autres la louve ... Il ne lui restait plus qu'Elliot ... Uniquement Elliot ! Il fallait qu'elle se batte pour le garder, en vie et un tant soit peu lucide dans sa tête ! Sa tête, il ne l'avait plus trop le pauvre mais Sarah ne pouvait pas parler en mieux, elle non plus n'avait plus toute la sienne ... Non en raison de la drogue ... Elle n'en prenait pas ... Non seulement ... Sa folie . Sa haine . Son côté loup-garou . Ces gênes ... Sa rancoeur . Sa fuite de Poudlard, son entrée dans l'asile, ces meurtres, ces missions suicidaires, sa visite en Roumanie afin de rammener Elliot, sa trahison envers sa famille de coeur ... Sa capture par Bellairs ... Toutes ces tortures, le viol de son bourreau ... Folle FOLLE FOLLE !! Elle devenait de plus en plus folle !! Elliot et Sarah se complétaient bien !

Enfin, elle ne prononça pas un mot jusqu'à ce que Céleste arrive sur le nom d'un terrible ennemi ... Un ancien bourreau ... Scofield ! À ce nom, Larose redressa subitement son visage, ces traits se durcissant d'un coup et, d'un geste vif elle pointa sa baguette vers l'asiatique, son regard s'illuminant vivement d'une lumière jaune, animale, qui n'annoncait rien de bon. Une après l'autre, elle visait les deux inconnues, une de profonde haine au visage.

¨ Scofield était là !! Lui ! Qui de vous lui a fait payé ?! Dites moi que vous l'avez massacrer cette ordure ! Non ? NON ?! IL N'A PAS ENCORE TROUVÉ LA MORT CE CON ?! BORDEL JE VAIS LE TUER ! LE TUER, L'ACHEVER LE MONSTRE !! ¨

Hurla-t-elle dans son appartement mais peut importe la puissance de son cri, Elliot avait insonorisé les lieux, sans doute ce doutait-il que la louve ne finirait pas ses crises. Mais aujourd'hui, il s'agissait de savoir que Scofield s'en sortait indemne, une fois de plus ! Elle avait des comptes à régler avec ce dernier ... Elle se souvenait parfaitement de ce coûteau qu'il avait entré dans son genoux, lors d'une scéance de torture alors qu'elle fréquentait toujours Poudlard, dans le doute quand à quel côté prendre dans cette constante guerre. Se mettant à faire quelques pas, la mine pensive, la respiration sifflante, Larose eut un léger haut le coeur mais ne laissa rien parraître . Une l'agaçait déjà avec son steack à la française, elle n'allait pas lui laisser le plaisir de la voir dans un état aussi faible . Enfin, elle posa sa main contre le cadre de porte pour s'appuyer et inspira longuement. Entendre de nouveau parler de Scofield la mettait dans ces états ... Dans ce monde, il n'y avait personne qui ne conaissait pas Sarah Larose ... Et personne qui ne voulait pas tuer Sarah Larose non plus ! Ou que elle ne voulait pas tuer ... Rha la haine, elle guidait si bien ce monde aujourd'hui !

S'apprêtant à plonger dans ces pensées, elle fermit quelques instants les paupières mais la voix de la petite dernière vint la rammener à la réalité. Ah, elle l'avait oubliée celle-là. Chouette ? De ? Ah ... Son ton ironique ne parvint nullement à calmer Larose qui, haussant un sourcil, toujours son regard loin de Icenight, se refroidissait rapidement . Ces pupilles se dilatèrent à un tel point qu'elles vinrent engloutir l'ébène, peu différenciable de son iris et son regard devint totalement noir, signe de grand danger généralement . Apparament, elle était assez suicidaire pour oser envoyer ainsi balader la lycanne ... Elle aurait peut-être dû l'envoyer valser ailleurs la petite Helen ! Elle disait se fouttre de tout ce qu'elle lui disait et en l'appelant ¨madame¨ et en tournant le dos, la louve ne put que sourire, rigoler ironiquement ... Depuis quand Elliot prenait-il des gamines sous son aile ? Il était encore plus dérengé qu'elle après ! Toujours le regard ailleurs, Larose finit par se redresser et secouer désespérement la tête, exaspérée de tous ces piaillements d'enfants gâtés qui n'en finissent plus. Elle allait véritablement lui en coller une si elle ne se la fermait pas dans les plus brefs délais !! Encore quelques mots ... Ah voilà, elle voulait reparler de son abandon envers Elliot ... Parfait ! D'un geste brusque, impulsif, la louve leva son poing et celui-ci, en moins de deux secondes, vint faire un trou dans le mur, faisant éclater du plâtre un peu partout. La respiration saccadée, ce qui était un mauvais signe, elle gronda longuement et, ouvrant ces paupières closes sous l'effort qu'elle faisait pour se contenir, elle darda finalement son regard noir dans celui de la petite Icenight et hurla :

¨ On abandonne jamais quelqun derrière soit ! SI VOUS ÊTES TROP IMMATURES POUR LE SAVOIR ALORS RETOURNEZ À POUDLARD, ON NE VOUS A PAS ENCORE ASSEZ TORTURÉ POUR QUE VOUS COMPRENNIEZ LE VÉRITABLE SENS DE SE BATTRE, D'ÊTRE LOYALE ET DE DÉFENDRE LES AUTRES ! SI IL REVIENT INDEMNE, JE VOUS FICHERAI LA PAIX PAR LA SUITE MAIS SI JAMAIS J'APPRENDS QU'IL EST EN DANGER OU ALORS QU'IL EST PRISONNIER, CAPTURER, TORTURER VOIR TUER ... JE VOUS RETROUVES ET JE VOUS ATTACHES ENSEMBLE JUSQU'À LA PROCHAINE PLEINE-LUNE OU JE ME FERRAI UN PLAISIR DE VOUS ARRACHEZ LE COEUR UNE PAR UNE, COMPRIS ?! LORSQU'UN COMPAGNON VOUS OBLIGES À FUIRES, VOUS DITES NON ! VOUS RESTEZ, VOUS VOUS BATTEZ, QUITTES À AVOIR UNE BLESSURE DE PLUS À SOIGNER CE SOIR À VOTRE CHEVET ! ¨

Voilà ... Elle se sentait mieux du coup ! La poitrine montant et descendant au rythme effrené de sa respiration, elle se passa une main dans les cheveux, afin de se calmer et referma les yeux, appuyant sa tête contre le cadre de porte, de plus en plus épuisée. Elle avait encore des forces à reprendre, sans oublier ce foutu enfant qui grandissait en elle, lui arrachant une partie énorme des réserves qu'elle n'avait déjà presque pas ! Putain mais c'était qu'elle voulait vraiment lui faire manger quelque chose l'autre. Elle passa sous son nez, sans un mot et Larose ne put que pousser un grognement menaçant, sans la retenir. Au fond, elle la faisait bien rire, si obstinée . Obstinée, comme Sarah sauf que la lycanne elle, ce n'était jamais pour de réelle bonnes intentions de ce genre . Ou ces gens pouvaient-ils puiser toutes leur bonté ? Laissant Céleste lui passer à son tour sous le nez, Larose prit l'autre direction, opposée à celle de la cuisine et partit vers la salle de bain. Refermant la porte par magie, la fermant à clé, elle se retourna lentement vers le miroir et regarda son reflet dans le miroir. Elle avait l'air affaiblie. Son visage était cadavérique, tout comme ces membres . Elle avait trop maigri, il fallait encore reprendre des forces ! Penchant son visage au-dessus du lavabo, elle fit enfin couler l'eau et, tendant ces mains en bol en-dessous, elle en conserva une partie dans ces paumes et se lança l'eau au visage, inspirant et expirant longuement . Non, elle n'avait pas les nerfs pour retourner dans cette cuisine . Il ne fallait pas la pousser, c'était une alliénée après tout ... Il fallait ... Respirer ... Voilà !

-Amber, mets un quatrième couvert... Je sens qu'Elliot va revenir sous peu... En attendant, je vais faire du pain perdu, j'ai trouvé du pain dur au fond d'un placard... Au fait, vous pouvez manger tranquillement, je n'ai pas mis de mort au rat dans les haricots verts...


Elliot ... Si il rappliquait ici, et c'était certain qu'il reviendrait tôt ou tard, après tout, c'était son appartement aussi, Sarah le tuerait sur le champ ! Lui envoyer deux gamines de ce genre et puis quoi encore ! Avait-elle l'allure d'une nounou ? Ah non, certainnement pas ! La gorge en feu, Larose finit par sortir des toilettes, principablement pour la dernière remarque de Icenight sur ces haricots et partit les rejoindre à la cuisine. La pièce était transformée . Elle était presque chaleureuse ...

¨ Tu t'es donnée du mal pour rien petite ... Ce sera le chaos dans deux heures à peine ... ¨

Les crises de Larose étaient bien instables mais surtout, elles pouvaient exploser à n'importe quel instant, pour n'importe laquelle raison ! Debout, à l'entrée de la cuisine, la louve ne prennait pas place, se contentant d'observer, la mine lugubre. Helen laissait penser à un elfe de maison version humaine ... Foutus elfes de maisons ... D'autres images vinrent lui souiller l'esprit ... Bordel, elle allait finir par tuer tout le monde ... Et cette migraine qui revenenait lui tuer la tête . De plus en plus fort avec de plus en plus d'élans de douleurs : Larose se serrait presque arrachée la tête. Crispant ces paupières sur ces yeux animals, elle retint un gémissement et croisa les bras sur sa poitrine, ces membres se remettant à trembler . Elle n'avait pas nécessairement faim ... Elle avait mal, si mal ! C'était la folie ... Oui, la folie la rattrapait, une fois de plus ! Il fallait qu'elle se calme ...

-Vous ne seriez pas une parente à Sandrine Larose, par hasard ? Je trouve que vous lui ressemblez...

¨ C'est ... Une demie-soeur . Mais toi ... Et l'autre fille ... Vous me conaissez ... Sans le savoir ! Vous avez quel âge ? 16 ans ? 17 ? Alors quand vous étiez en cinquième ... J'étais en sixième ... Après ... J'ai quitté Poudlard ... Pour me retrouver à Azcaban ... Puis à l'asile ... Bref ...¨

Oui oui, elles devaient se souvenir ... Sarah Larose, serpentarde, membre des Dark Snake ... Une vraie folle ... Moins pire qu'aujourd'hui toutefois ... Oui, bien moins pires ...
Puis, sans toucher à sa nourriture, conservant sa position debout dans l'entrée de la cuisine, préférant ne pas trop s'approcher de cette chair humaine si alléchante, la louve murmura :


¨ Si Elliot se pointe ici ... Mettez-vous sous la table, sinon, vous passerez à la charcuterie à votre tour ... Lui et ces stupides plans ... Toujours à vouloir regrouper des résistants, toujours à se droguer d'avantage, toujours à provoquer la mort, avec ces idées stupides de tuer le Maître ... Fou ... Aussi fou que moi ... Suicidaire ... Le salop ... ¨

Il prenait un malin plaisir à la faire chier tout de même . Il lui demandait de rester sage et après, lui allait s'amuser avec les mangemorts ! Puis, tournant un regard long vers l'asiatique, elle demandant, dans un marmonnement distinctif :

¨ Toi t'es quoi ? Une espionne de la Chine ? ¨ (xDD)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 27/09/2009
Parchemins postés : 1684



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Amber Céleste


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot) Lun 5 Juil - 19:09

      [Une espionne de chine ? =P]

      Amber suivit l'échange qui s'enchaina avec de gros yeux...Bon dieu, la jeune fille espérait que l'appartement était insonorisé...Voilà que les deux folles dingue hurlaient maintenant. Une symphonie d'une douceur et d'une beauté remarquable. Entre l'une qui se rebellait au risque de se faire déchiqueter et l'autre qui c'était lancé dans des menaces et une leçon de morale à deux euros cinquante...Non pas vraiment à deux euros cinquante. En un sens elle avait raison, on abandonnait pas ses alliés. Mais là Helen avait été blessé, et Amber pensait qu'Elliot pouvait s'en sortir seul. Alors, entre rester pour aider un fou furieux qui n'hésiterait pas à mettre votre vie en danger ou se sauver pour sauver une amie entrain de se vider de son sang, le choix était vite fait.

      Amber suivit Helen à la cuisine sans dire un mot. Non elle, elle ne parlait pas, elle observait. Tout ce qui se passait, elle analysait et ça faisait chier les gens qu'elle ne parle pas...On pouvait pas la cerner comme ça, c'était bien pratique.

          -Amber, mets un quatrième couvert... Je sens qu'Elliot va revenir sous peu... En attendant, je vais faire du pain perdu, j'ai trouvé du pain dur au fond d'un placard... Au fait, vous pouvez manger tranquillement, je n'ai pas mis de mort au rat dans les haricots verts...

          - Ok.


      Amber prit sa baguette et sortie des couverts des verres, les plaça sur la table par magie, passa le sel et le poivre à son amie, coupa deux trois trucs qu'elle fila à Helen.

      Sarah revint en leur disant que se serait le chaos dans deux heures à peine. MA-GNI-FI-QUE, déjà que c'était pas joyeux joyeux, mais si en plus la Lycanne en rajoutait...les deux ex-élèves n'allaient pas passé la nuit.

      Chose qui surpris Amber, Sarah répondit à la question de Helen...mais oui, mais c'est bien sur ! Elle s'en souvenait maintenant de cette élève que l'on disait folle qui n'avait pas fini ses études, c'était elle. Il lui semblait bien qu'elle l'avait vu quelque part. Mais elle avait tellement changé. Les rides de fatigue, son corps squelettique la vieillissait et lui durcissait le visage, pourtant qu'elle âge avait-elle cette jeune femme ? 18 ans ?

          ¨ Toi t'es quoi ? Une espionne de la Chine ? ¨


      Amber sourit lorsqu'elle posa cette question. Qu'avait voulut la Lycanne ? Attirer son attention ? La faire parler ? C'est vrai que ça pouvait stresser quelqu'un qui était là, qui ne disait rien mais qui ne manquait rien de se qui se passait.

          - Non une espionne du Japon.


      Trop drôle ! Les japonais n'aimaient pas Voldemort et son foutue régime...ou en majorité, ils étaient juste obligé de faire semblant et comme notre petite tête de Serpent n'avait pas les yeux partout, c'était plutôt simple de faire semblant...seulement le jour ou ils se feraient choppé...l'amende serait surement très salée.
      Amber tourna la tête vers la Lycanne et il lui sembla détecté de la douleur, elle avait mal ? Faisait -elle semblant ? Elle était faible et ne touchait pas à la nourriture...normal des harictots verts...c'était comme de demander à un loup de bouffer de la salade.
      La jeune Ex-Serdaigle pris un verre qu'elle remplit d'eau et se dirigea vers Sarah.

          - Tiens bois ça te fera peut-être du bien.


      Comme Sarah ne bougeait pas et continuait de la regarder droit dans les yeux avec un regard mauvais, Amber décida de ne pas se faire chier à attendre comme une cruche que sa majesté veuille bien lui prendre le verre et le posa sur la meuble à coté de la jeune Lycanne puis retourna vaqué à ses occupations culinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot)

Revenir en haut Aller en bas

Entre Louve et Fou... (Amber, Sarah, Elliot)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-