POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Ven 9 Juil - 21:25


C'est l'hôpital qui se
moque de la Charité


    _____. Quelques indices par là, quelques pistes par ici... Cependant, jamais rien de très concret. Et pourtant, il y avait bien eut une bagarre sur la rue de Pré-Au-Lard il y a quelques jours ! Des agents et des passants avaient été blessés, des commerces endommagés et des vitres cassées !
    Et pourtant, il n'y avait qu'au ministère dans l'aile des exécuteurs qu'on ressentait vraiment de la pression et de l'agitation. Parce que dehors, c'était comme si tout était revenu à la normale. Comme si rien de tout ça ne s'était passé...
    Sasha Néfer, exécutrice des nuisibles, aurait bien aimer pouvoir en faire de même. Mais non. Sasha ainsi que l'agent Edward Storm avait été désigné par le directeur Lee Orcus pour enquêter sur les deux gamines, Amber Céleste et Helen Icenight, qui s'étaient échappées en compagnie du dangereux terroriste Elliot Manrey.
    Selon le ministère - Sasha était en accord avec cette idée d'ailleurs - les deux adolescentes devraient répondre de leur acte devant la justice. Et il serait facile de les attraper. Mais il fallait d'abord enquêter sur elles et sur leur passé.

    Malgré tout, l'égyptienne avait l'impression de jouer à la gardienne d'enfant...

    L'agente avait eut une piste. Ou plutôt, une illumination. Lors du combat, un autre sorcier avait été blessé. Il avait ensuite été conduit à Sainte-Mangouste afin d'être soigné. Selon ses sources, il se nommait Isidro Klyne. Il reposait à l'étage des Pathologie des sortilèges ; on ne craignait plus pour sa vie. Mais il était amoché.
    Sasha espérait tout de même être capable de le faire parler...

    Vêtue d'un imper violet, la jeune femme se rendit assez tôt à l'hôpital. Sans embûche (vive les badges du ministère) elle put approcher de la chambre d'Isidro.

    Sans cérémonie, elle entra dans la chambre. Il reposait sur le lit. Les infirmières lui avait dit qu'il avait des états de semi-conscient mais qu'il était dans un espèce de coma. On ne savait pas quand il reprendrait toute ses forces. Mais Sasha avait une chance de pouvoir savoir quelques informations sur la scène de bataille ainsi que sur les deux jeunes filles.
    Doucement et sans faire de bruit, elle alla près du lit. D'une voix basse, elle l'interpella :


    - Isidro Klyne ?

    Peut-être allait-il lui répondre ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Ven 9 Juil - 22:10

Bon. Un bref récapitulatif des évènements ? De toute façon, cela ne risquait pas d'être très long. Manrey avait surgi de nul part, Isidro avait "tenté" de se dresser contre lui. Conclusion ? Deux raiden et il était dans un état pitoyable... Vous trouvez ça normal, vous ? Trois contre un, et celui d'en face trouvait encore le moyen d'avoir le dessus. Bien-sûr, il y avait eu les deux gamines qui l'avaient aidé... Mais elles n'étaient justement QUE deux élèves. Il aurait dû les mettre hors combat à lui tout seul. Au lieu de ça, il n'avait même pas réussi un seul sort.

Dans son coma, Isidro revoyait se combat sans cesse, comme un mauvais film qui ne faisait que passer sur un écran morne. Quand le supplice devenait trop grand, il émergeait dans le monde réel. Il lui avait fallu deux ou trois réveil pour comprendre qu'il se trouvait à St Mangouste. Il s'était juré de ne plus jamais avoir à remettre les pieds ici avant de retomber dans un néant affreux. Une promesse qu'il aurait dû mal à tenir, et qui ne serait possible qu'avec un entraînement rigoureux.

Ce matin-là, Isidro avait déjà repris conscience plusieurs fois de suite. Il avait l'affreux rire de Manrey qui raisonnait dans sa tête à chaque fois qu'il fermait les yeux. Si bien qu'il se débattait ardemment pour garder conscience et combattre la fatigue. Ce rire... Il fallait le détruire. Il ne devait jamais plus l'entendre, personne ne devait jamais plus l'entendre. La dernière fois qu'il avait ouvert les yeux, il avait réussi à les garder ouverts une bonne trentaine de minutes. Et depuis, deux heures de noirs avant maintenant.


"Manrey... enf**ré..."

Il venait de se réveiller dans un grognement. La première image qu'il aperçut lorsqu'il ouvrit à moitié les yeux -n'étant pas capable de mieux- était Nefer, qu'il ne connaissait bien sûr pas. Tout de suite, il se demanda s'il s'agissait d'un ange ou d'un démon... avant de se rappeler qu'il n'était pas encore mort... Ou alors, l'autre monde ressemblait étrangement à celui-ci.

-Isidro Klyne ?


Non, son facteur... Pff. Mine de rien, il acquiesça.

"Et...vous êtes ?"

Sa voix était faible et ressemblait à un soupir, il n'avait pas sorti un mot depuis qu'il était ici. Ou alors, c'était une imprécation contre ce hors-la-loi à deux balles.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Ven 9 Juil - 22:35

"Manrey... enf**ré..."

Drôles de parole pour quelqu'un qui s'éveillait tout juste. Mais bon, elle n'était pas là pour jugé. Machinalement, l'agente sortit un petit calepin de son imper ainsi qu'une plume verte. Par la suite, elle nota rapidement sa réaction (on sait jamais ça pourrait être utile) puis, d'un air semi-amusé, elle ajouta :

- Nous avons donc la même opinion sur cet homme.

Aussi rapidement, elle retrouva tout son professionnalisme et son air indéchifrable. Doucement, Sasha tourna la tête vers l'homme blessé. Il la questionnait sur son identité. D'un ton presque indifférent, elle lui répondit :

- Je m'appelle Sasha Néfer. Je suis une exécutrice des nuisibles et j'enquête sur ce qui s'est passé à Pré-au-Lard il y a quelques jours.

Non loin de lit se trouvait un petit fauteuil. D'un geste rapide, la jeune femme l'attira vers elle et l'égyptienne s'y assied. Elle croisa ses jambes et observa ensuite l'état dans laquelle se trouvait Klyne. Il était amoché, c'est vrai. Et Sasha n'arrivait pas à comprendre la logique de la situation. Il n'avait pas été seul face au résistant pourtant. Plusieurs exécuteurs avaient été là, ils auraient dû être en mesure de l'arrêter lui et les deux fugitives. Pourtant, la situation avait été le contraire. Plusieurs blessés, mais aucun n'appartenant au terroristes et pire encore, ces derniers leur avait échappé...

Miss Néfer détourna finalement son regard de lui pour froncer légèrement les sourcils et se se concentra sur son parchemin :


- J'aurais besoin de votre coopération et de tout les détails que vous vous souviendrez dans la mesure du possible...

La plume verte s'éleva alors d'elle même ainsi que le calepin. Il se postèrent à côté du visage de Néfer et c cette dernière reprit un contact visuel avec le patient :

- Que fessiez-vous ce matin-là à Pré-Au-Lard ? Qui vous accompagnait ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Ven 9 Juil - 23:36

De l'humour ? C'était pas vraiment le moment d'en faire, il n'était pas apte à le comprendre. Déjà, en temps normal, me direz vous, il ne le comprenait pas. C'était un fait. Sasha Néfer, exécutrice. Elle enquêtait sur... sur... Arg ! Mais c'était pas possible ! Ça le suivait partout, éveillé ou endormi, tous voulaient lui rappeler sa défaite ou quoi ? Et puis, si elle était exécutrice, pouvait-on lui expliquer pourquoi elle n'y était pas au Pré-au-Lard à ce moment ? Ou alors elle faisait parti de ces courageux qui s'étaient ramenés après le combat... Hum. Aucun commentaire.

Elle s'assit sur un fauteuil et sortit un parchemin et une plume ensorcelée. Le genre qui écrit tout seul, il en avait déjà vu quelques unes par ici et par là. C'était vachement utile, il fallait l'avouer, mais ça ne mettait pas vraiment en confiance. D'un autre côté ce n'était pas le but recherché...


- Que fessiez-vous ce matin-là à Pré-Au-Lard ? Qui vous accompagnait ?

Elle le regardait, il en avait conscience mais il était incapable de lui rendre ce regard, simplement parce que garder les yeux ouverts était un combat forcément perdu d'avance... et pourtant il le relançait à chaque fois.

Bonne question. Que faisait-il au Pré-au-lard ce jour là ? Il s'était tellement ressassé le combat qu'il en avait oublié ce qu'il y avait avant, et après. Avant était la marche vers le drame. Après était la sentence fatale à son incompétence.


"Etais chargé... surveillance... LeeRoy... Storm."

Pas foutu de sortir quelques mots de plus. D'un autre côté, il avait dit le plus important et gardé les mots les plus explicites.

Il était incapable de mettre de lui même ses pensées dans un ordre logique et de retracer ainsi tout ce qui s'était passé. Bien qu'il avait tout revu, il l'avait fait inconsciemment et maintenant qu'il avait les yeux ouverts, cela lui revenait avec une grande difficulté. C'est un peu le supplice du corps contre le repos de l'esprit, et inversement. Si elle posait les questions, il pouvait l'aider, sinon... Niett. Nada. Que d'chie. Ou alors quelques idées qui traversaient son esprit en un éclair, un ou deux flash par ici et par là.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Sam 10 Juil - 15:39

"Etais chargé... surveillance... LeeRoy... Storm."

Eh merde, décidément, ce combat l’avait beaucoup plus amoché que ne l’avait pensé l’égyptienne. D’un œil inquiet, Sasha étudiait la silhouette endolorie du jeune homme. Serait-il réellement en état de pouvoir, un jour, retrouver sa forme d’avant ? Il y eut un long silence ponctués par les quelques bruit environnants de l’hôpital. Puis, doucement mais rapidement, la jeune agente se dirigea vers la porte de la chambre. Dans un petit panier se trouvait un petit compte rendu de l’état du patient afin que le médecin puisse le lire avant d’entrer dans la chambre. Sasha attrapa le petit dossier et referma la porte derrière elle. Les yeux plongés dans la lecture de se petit compte rendu, elle retourna s’asseoir près du lit.

Klyne avait été affecté par des sorts lancés de la baguette de Manrey. Deux sorts propres au résistant, le RAIDEN. Miss Néfer ne connaissait pas suffisamment les propriétés de ce sortilège, toutefois, elle conclu qu’il devait être assez dévastateur pour mettre un sorcier dans un tel état. Par la suite, sa lecture se porta sur les quelques pertes de consciences qu’il avait eut ainsi que ses éveils.
Ses yeux bruns regardèrent alors le visage du sorcier. Ce dernier avait peine à les garder ouvert. Sasha ne pouvait donc rien faire avec lui.

Délicatement, elle déposa le dossier sur le petit bureau au côté du lit du patient et se pencha légèrement bers lui. D’une voix plus douce (parce qu’on n’attire pas les mouches avec du sucre ? (C’est ça la correcte expression ? Boarf Sasha n’en avait rien à faire, elle se comprenait). Elle savait qu’une approche un peu plus en douceur pourrait peut-être aider. De toute façon, ça lui servait à rien de lui gueuler dessus… :


- Monsieur Klyne, que fesait Helen Icenight et Amber Céleste ce jour là à Pré-au-Lard ? Semblaient-elles agitées ?

Car si cela avait été le cas, ça aurait laisser croire qu’elles prévoyaient déjà ce geste depuis quelques temps…
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Dim 11 Juil - 13:57

Alors que Sasha regardait le dossier du jeune homme, dans sa tête se passer un phénomène des plus étranges. Les images défilaient devant ses yeux, comme s'il revivait chacune d'elles. Parfois un moment du combat, parfois un autre, sans rapport ni même avec sa présence ici, ni même avec lui. Lentement, puis rapidement, puis de nouveau lentement. C'était quasiment une torture mentale, qui s'insinuait lentement, un supplice, avant de cracher violemment sa présence. Il se revit se prendre le premier, et sûrement le pire, Raiden de Manrey, et là, comme dans un élan de survie, il fronça les yeux le plus possible avant des les ouvrir grand -acte qu'il n'avait pas exécuté depuis un sacré bail à son sens-, serra les poings et contracta les biceps et les muscles de sa mâchoire, puis dans le même élan pris une profonde inspiration. Ça, c'était un réveil ou je m'y connaissais pas... Bon, okay, c'était le cas, et alors ? Dans tous les cas c'était la troisième fois que ça lui faisait coup. Il se croyait totalement réveillé, en forme, capable de courir le marathon de Paris dans les heures à venir. Sauf que les jambes ne suivaient pas, et le cerveau non plus à vrai dire...

Et à ce même moment où il avait ouvert les yeux, une vois doucereuse montait à ses oreilles, bien que le chemin à parcourir n'était pas long. Ses yeux glissèrent sur le côté et il aperçut enfin convenablement son interlocutrice -si je puis dire ainsi.


"Ch'uis pas... encore sourd vous savez..."

D'une manière plus directe cela aurait donné quelque chose du genre : qu'est-ce que tu viens foutres à côté de mon oreille toi ? Mais on ne parlait comme ça ni à une femme ni -et encore moins- à un agent du ministère.
Bon, il avait encore du mal à parler, faire des phrases sans interruptions et respecter la ponctuation, mais pas de sa faute si les poumons suivaient pas le cerveau. Puis, c'était mieux que rien, non ?


- Monsieur Klyne, que faisaient Helen Icenight et Amber Céleste ce jour là à Pré-au-Lard ? Semblaient-elles agitées ?

Bonne question. La réponse ?

"Elles étaient avec... un vieillard... L'grand... père d'Icenight. Manrey en fait... Ils trainaient près de la cabane... merdeuh... le truc hanté là... M'enfin. V'là.... Z'avez compris. Et pas plus agitées que... les autres mômes."

Hum. Si, si, c'était compréhensible. Il fallait juste recoller les morceaux du puzzle. (Bonne chance !). Il repensa au pourquoi du contrôle papier. Autant en parler avant qu'on lui pose la question. De toute façon, ça allait de mise avec la réponse précédente. Puis, dans deux minutes ou deux heures, il ne serait peut-être plus capable de le faire alors...

"Storm voulait... contrôler leurs papiers. Parce que les autres... les exécuteurs les... avaient trouvés louches."

Il avait trouvé ça bizarre sur le coup que l'asiatique y soit aller seul, de son propre désir, alors qu'il avait des collègues avec lui et qu'en face, ils étaient trois. Bon, ce n'est pas dit non plus qu'à chaque fois que vous faites un contrôle de papier on vous accueille à coup de Raiden et de rébellion, mais quand même... faut dire qu'il n'avait pas confiance en Storm non plus. C'était pour ça qu'il avait été le rejoindre d'ailleurs. Pour le surveiller, et non pas pour l'aider en cas de pépin. Il s'attendait plutôt à prendre le chinois (mouais, on sait, japonais... c'est pareil ces conneries de toute façon...) sur un vice de procédure plutôt que devoir affronter le hors la loi numéro 2.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Lun 12 Juil - 22:17

"Ch'uis pas... encore sourd vous savez..."

Sasha s'éloigna rapidement de son oreille, la mine moins douce d,un coup. Mais en faite, elle était comme ça. Une vraie bombe à retardement. Une seconde elle était douce, la seconde d'après, elle serait prête à vous arrachez la tête des épaules. On pouvait passer par un arc-en-ciel d'émotion avec Sasha et pourtant, son visage reste impassible. C'était ses yeux et sa voix qui la trahissaient. Car derrière ses yeux marrons se cachait une personne compréhensible...
M'enfin, d'un regard un peu froid, elle regarda Isidro et d'un oreille attentive elle écoutait ce qu'il lui disait et de l'autre oreille, elle s'assurait d'entendre la caresse de sa plume sur le calepin, signe qu'elle prenait tout en note.
C'était pratique comme magie. Elle avait ainsi les mains libres.


"Elles étaient avec... un vieillard... L'grand... père d'Icenight. Manrey en fait... Ils trainaient près de la cabane... merdeuh... le truc hanté là... M'enfin. V'là.... Z'avez compris. Et pas plus agitées que... les autres mômes. Storm voulait... contrôler leurs papiers. Parce que les autres... les exécuteurs les... avaient trouvés louches. "

Ainsi donc, un vieillard les avait accompagner. Sasha ne perdrait pas de temps à aller voir ce "grand-père". Après tout, elle montait tranquillement un dossier sur chacune des gamines et leurs liens familiaux étaient la première chose que Sasha avait accumulé. Elle prévoyait aller leur faire une petite visite d'ailleurs. Une fois cette entrevue terminé bien entendu...
Pour ce qui était de Manrey, elle n'était pas étonné de le savoir caché à la cabane criante (c'était son nom ?), peu importe, elle irait y jeter un coup d'oeil aussi. Ça fessait beaucoup de chose d'un coup ! Par chance cette petite entrevue était presque achevée. Il lui restait quelques détails à vérifier... :


- Très bien monsieur Klyne. j'aimerais vous posez une dernière question et je vous laisserai ensuite au soin des infirmières. Elle lui adressa un regard neutre et le questionna une dernière fois. Lors du combat, Edward Storm s'est avancé près de vous pour vous amenez à Sainte-Mangouste. Hors, Manrey à foncer sur vous et à transplaner avec vous et Edward dans un endroit encore inconnu par le ministère. Toutefois, si vous aviez un souvenir, peut-être que ça aiderait le ministère dans son enquête. Elle baissa les yeux au sol avant de reprendre son souffle et de plonger son regard brun dans ses yeux semi-clos, Avez-vous le souvenir de cet évènement. Des paroles qui vous seraient rester en tête ou alors des détails que vous auriez put apercevoir sur le lieu ou il vous aurait amener vous et Storm ?
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Dim 18 Juil - 22:39

[HRP] Désolé de répondre avec Momo, mais j'avais la flem' de changer de compte XD
En plus, c'est court, mais franchement pas d'inspi :/ Désolée.[/HRP]

L'adaptabilité de l'être humain était une aptitude remarquable. Alors que quelques secondes auparavant il riait à plein cœur, la seconde d'après, il pouvait en pleurer. Alors que Néfer affichait une fausse douceur, à l'instant qui suivait elle montrait une froideur véritable. Elle allait lui poser une dernière question. Seulement, se rendait-elle compte de la difficulté de cette question ? Elle lui apprenait que Storm et lui avait transplané avec Manrey, et instinctivement, Isidro fit le rapport avec ses cauchemars. Quelques éléments s'expliquaient. Mais il ne faisait aucun doute qu'on ne pouvait se fier à un rêve. Le cerveau tirait du réel l'essence de la vérité pour la retranscrire dans un langage que seul notre subconscient était capable de comprendre, et derrière ce genre de phrases compliquées, on n'avait qu'un seul mot à retenir : réalité. Il devait se rappeler.

Rien.

Isidro se rappelait le Raiden, puis plus rien. Enfin presque, quelques mots, par ici et par là. Mais rien de bien explicite. Rien de bien concret. Une image bien précise, étrangement... la baguette de Storm, au sol -qu'est-ce qu'elle y foutait si l'autre avait gagné ? Allez savoir pourquoi. Juste derrière, il y avait une porte, noire, complètement banale. Numéro 56.

Il lui résuma tout cela. Faisant remarquer que ces informations n'étaient pas forcément des plus fiables.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro] Lun 19 Juil - 16:18

[ HJ : Pouhahaha, paresseuse, va Razz
Bon et bien, puisqu’Isidro ne semble plus avoir beaucoup d’information, je pense que le rp pourrait s’arrêter après ma réponse. À moins que tu veuilles ajouter quelque chose ? 👅 ]

Eh ! merde. Les effets du combat pesaient de plus en plus sur l’état de santé d’Isidro qui se fatiguait à vu d’œil. Celui-ci pinait à garder les yeux ouverts ou à faire des phrases cohérentes. Il ne pouvait que soupirer quelques mots péniblement. Mais Sasha les avaient tous notés et elle tenterait de faire un rapprochement par elle-même.

La dernière question qu’elle lui avait posée n’était pas facile, après tout. Mais elle aurait peut-être aimé en savoir plus. Mais il n’était pas à blâmer puisqu’il n’avait plus toutes ses capacités lors de son enlèvement. Malgré tout, les quelques renseignements qu’elle put posséder la guiderait peut-être vers une autre piste. Rien n’était à négliger lors de ses enquêtes.

Bon, le moment était pour l’égyptienne de s’en aller. Le patient devait se reposer, mais il ne lui était plus utile pour le moment. Doucement, elle se leva et elle rangea sa plume et son calepin dans la poche de son imper. Puis, elle s’adressa de nouveau à Klyne :


- Merci beaucoup pour votre coopération, Klyne. Je vous laisse maintenant vous reposez.

L’agente éloigna le canapé sur lequel elle s’était assit pour le remettre en place. Puis, elle quitta la chambre du patient d’un pas léger. Elle redéposa le petit dossier dans le petit panier à côté de la porte de la chambre d’Isidro. D’un signe de tête, elle remercia l’infirmière chargée de s’occuper de Klyne, puis, elle quitta l’hôpital Sainte-Mangouste.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro]

Revenir en haut Aller en bas

C'est l'hôpital qui se moque de la Charité [PV : Isidro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-