POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Death is the Road to Awe [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 07/03/2008
Parchemins postés : 7151



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Lacey-Mae Schwimmers


MessageSujet: Death is the Road to Awe [PV] Lun 26 Juil - 19:52

Ahhhh, elle aurait dû s’en rappeler. L’humidité et le mauvais temps avaient toujours peinturée le paysage anglais. Il n’y avait que très rarement du soleil, même en été. Et tout ça à cause des influences néfastes qu’avait le seigneur des ténèbres sur l’Angleterre. Hmphrf… il était comme une deuxième dame nature ce mage noir…
La pluie commençait à marteler doucement les fenêtres et les maisons et le sol s’humidifiait rapidement. La tête déposée contre la fenêtre d’un bloc appartement, Lacey observait ce décor avec mélancolie. Elle n’avait pas encore fumée sa cigarette hallucinogène aujourd’hui et ses doigts en tremblaient. La jeune femme en était devenue dépendante. Oui, c’était le mot. Au départ utilisé pour pouvoir voir Kameron, elle était maintenant devenue une nécessité pour que son corps fonctionne…
Elle tira une feuille déjà roulée de sa poche et l’alluma rapidement et discrètement grâce à sa baguette. Les effets de cette drogue dure n’était presque plus ressentit par la jeune adulte qui planait déjà légèrement…

Mais ou se trouvait-elle ?
Peu importe, Lacey le savait. Elle s’y était rendu à pied afin d’éviter d’alerté le ministère, les résistants ou tout autre sorcier capable de détecter la magie. Bien qu’elle ait passé ses trois derniers mois en Roumanie sur le front, elle ne paressait ni trop amoché, ni trop déstabilisé. Ces yeux étaient légèrement rouges et cernés et sa joue gauche portait la cicatrice d’une profonde entaille. Revêtue d’une cape noire recouvrant des vêtements amples qu’elle avait empruntés à Markov, la jeune fille regardait passé les moldus, les sourcils froncés.

Finalement, elle se décida à monter. Elle jeta le petit mégot qui lui restait par terre et déposa son pied dessus afin de l’éteindre. Sautant trois marches à la fois, Lacey grimpa rapidement jusqu’à la fameuse porte…12 Hampstead Square.

La seule personne à qui Lacey pouvait encore faire confiance était Raph… et ce pour plusieurs raisons…
Désireuse de n’être reconnue que par lui, elle couvrit son visage à l’aide de sa capuche noire. Il n’y avait que ses lèvres à être perceptible, ses yeux, son nez et ses cheveux étaient dans le noir. D’une main hésitante, elle cogna finalement à la porte de Sorel. Trois petits coups. Trois uniques petits coups.
Puis… elle attendit…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com/



avatar
Date de naissance du joueur : 24/11/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 08/07/2008
Parchemins postés : 4932



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Raphaël Sorel


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Mer 4 Aoû - 11:06

Retour chez soi... Enfin chez soi, l'appartement d'Edward Strife n'était donc pas a lui mais c'était du pareil au même. Son frère n'y habitait plus et Raphaël gardait l'appartement pour les moments ou il saturait de Poudlard. Il se faisait tard, il était un peu plus de 20 heures et le jour gris déclinait au fur et a mesure que la pluie se faisait plus pressante. Et Raphaël se mit a la fenêtre, regardant le ciel nuageux et gris de Londres. Il pleuvait moins souvent a Poudlard, peut-être parce que l'école était enclavée dans une plaine entourée de petite montagnes. Enfin bref, il écoutait de la musique d'ambiance, relaxante, calme et comme posée sur le moment. Puis un bruit le fit sursauter.

Il se retourna et alla vers la cuisine, il prit la poêle et retourna les deux côtelettes de porc qui cuisaient sur le feu avec des patates sautées et bien dorées a côté. Et alors que la musique s'intensifia un peu il entendit trois coups frappés a sa porte. Raphaël fit volte-face, il fit une grande enjambée vers la table pour attraper sa baguette. Qui était-ce? Ministère? Non, Raphaël ne leur avait pas indiqué cette adresse, cet appartement n'était connu que par une poignée de personnes. Personnes qui avaient été élèves ou mentor, cela restreignait le choix des possibilités.

Il plaqua son oeil contre le vasistas et ne vit qu'une capuche noire, des yeux fatigués, un visage féminin et de longs cheveux... Lacey correspondait le plus mais il valait mieux être prudent. Il appuya de sa baguette sur une rune a côté de la porte et ouvrit en parlant d'un ton calme mais qui était sans équivoque:

_Bonsoir! Qui que vous soyez, retirez votre capuche que je puisse vous voir.

Dit-il la baguette près du corps, pointée sur son éventuelle cible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 07/03/2008
Parchemins postés : 7151



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Lacey-Mae Schwimmers


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Mer 4 Aoû - 23:50

_Bonsoir! Qui que vous soyez, retirez votre capuche que je puisse vous voir.

Un petit sourire moqueur se dessina sur ses lèvres roses tandis que l'une de ses main alla s'appuyer contre le mur près de la porte. Elle était visiblement fatiguée, ou alors était-ce la drogue qui commençait à peser sur son système et donc sur son état. Malgré tout, la baguette de Raphaël pointée subtilement contre son corps ne lui échappa pas. À nouveau, elle laissa place à la moquerie et au sarcasme. Un soupire s'échappa de sa gorge et elle lâcha :

- Ça fessait bien deux ans que tu n'avais pas pointé ta baguette contre moi, Raph.

Elle ne l'appelait jamais par son prénom complet et ça, personne ne comprenait pourquoi. Malheureusement, sa voix ne suffirait pas à prouver son identité. Elle devait donc se résigner à abaisser sa capuche si elle voulait qu'il paraisse moins hostile... ça s,était s'il acceptait sa récente trahison pour la résistance...
Mais c'était le dernier endroit qu'elle connaissait pour se réfugier...
Ayant effacer tout souvenir de s amère et son frère, le ministère ne se préoccupait plus d'elle.
Lacey-mae Schwimmer était un fantôme.

Doucement, Lacey leva ses deux mains vers sa capuche et puis, elle laissa quelque secondes de suspense avant de l'abaisser. Elle dévoila alors à Raphaël son visage. Les yeux rouges, une cicatrice sur sa joue droite, elle n'en restait pas moins aussi jolie. Son corps s'était même modifiée depuis al dernière fois qu'elle l,avait vue. beaucoup plus féminine, Lacey dégageait toujours cette même sensualité. Son corps de danseuse s'était vu entrainer. Ses cuisses et ses bras étaient plus fermes et malgré la drogue qu'elle consommait en grande quantité chaque jour, elle restait au sommet de sa forme. La jeune femme secoua sa tête, ébouriffant alors une longue crinière brune puis inclina la tête et lui adressa un sourire :


- Et maintenant tu vas continuer de pointer ta baguette contre moi Raph ou vas-tu me faire entrer chez toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com/



avatar
Date de naissance du joueur : 24/11/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 08/07/2008
Parchemins postés : 4932



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Raphaël Sorel


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Jeu 5 Aoû - 14:35

Lacey-Mae Schwimmers a écrit:
- Ça fessait bien deux ans que tu n'avais pas pointé ta baguette contre moi, Raph.

"Non a ne peut tout de même pas être..." Lacey Schwimmers, LA Lacey, SA Lacey! Celle qui avait été la première a lui faire confiance a Poudlard, celle qui l'avait fait rentrer dans l'équipe, celle qui lui avait dit de jouer comme il savait le faire, ensemble qu'ils avaient gagné la coupe! C'était Lacey qui l'avait mis-au-courant pour l'AD, celle qui lui avait dit pour le galion, celle avec qui il avait couché, celle a qui il avait fait un enfant! Elle était celle qui lui avait donné le statut de Capitaine, avec elle ils s'étaient fait une promesse un soit de deuil, de doutes et d'angoisses (le Rp "disturbia" tu te souviens. ^^), la promesse de ne jamais basculer dans l'ombre. La promesse de se soutenir toujours l'un l'autre malgré les difficultés!

Lacey, celle qui a été son amante et qui est devenue sa soeur. Le genre de soeur éloignée, qu'on ne voit pas beaucoup, mais qui a plus d'importance que tous les autres. Raphaël resta bouche bée.

Lacey Schwimmers a écrit:
- Et maintenant tu vas continuer de pointer ta baguette contre moi Raph ou vas-tu me faire entrer chez toi ?

_Entre dépêche-toi! Des agents du Ministère font des rondes quand je suis ici!

En fait il n'y en avait pas, ils ne savaient pas ou logeait Raphaël, mais depuis quelques semaines, il y avait souvent un ou deux Agents de la Brigade qui passaient dans le quartier quelques fois par jour.
Remis de la surprise il la prit dans ses bras et la serra contre lui, comme pour vérifier que c'était elle en chair et en os. Oui c'était elle. Du moins... Physiquement. Il se posta devant elle ne cédant pas plus que cela à l'émotion. Raphaël était prudent, et il devait l'être!

_Question: ou étions-nous la deuxième fois ou nous avons couché ensemble?

Question piège évidemment! Les patates frémissaient, d'un coup de baguette il les retourna, c'était bientôt prêt, et apparemment Raphaël aurait quelqu'un pour diner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 07/03/2008
Parchemins postés : 7151



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Lacey-Mae Schwimmers


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Jeu 5 Aoû - 17:39

_Entre dépêche-toi! Des agents du Ministère font des rondes quand je suis ici!

Rapidement, Lacey entra dans l’appartement. Il faut dire qu’elle n’allait pas non plus le faire attendre, car la chaleur qui régnait dans cet appartement caressa sa peau froide. C’était bien la première fois en deux mois qu’elle profiterait d’une chaleur continue. Parce que les feux de camps qu’elle avait connus en Roumanie étaient de courte durée et les nuits dans les tentes… elle frissonna à y repenser.
Aussi subitement, totalement inattendu, Raph serra Lacey dans ses bras. Il faut dire que Lacey resta légèrement distante, elle ne réalisait pas encore qu’il s’agissait bien de Raph devant elle alors que c’était la jeune femme même qui était allé jusqu’à chez lui…
Foutu drogue !

Le jeune homme la relâcha finalement pour la regarder. Le doute s’affichait dans ses yeux et l’ex résistante afficha un sourire moqueur sur ses lèvres. Il lui posa alors une question à laquelle Lacey put aisément répondre :


- La dernière fois ? On a couché ensemble qu’une fois et s’était ici dans ton appartement. On a été dans la chambre là-bas, indiqua-t-elle avec son index, puis sur le mur là, montra-t-elle en un signe de tête, puis ici sur le sofa.

La jeune fille haussa les sourcils. Une série d’images lui passa rapidement à travers l’esprit mais elle les chassa d’un clignement d’œil. Une odeur vint éveillée un autre sens, celui de l’odorat. Un bon arôme de nourriture flottait dans l’air. Elle ne pouvait pas le cacher, elle était affamée. Non seulement à cause des effets secondaires de la drogue mais aussi à cause de ses mois passées à l’étranger. Les camps de combat en Roumanie n’étaient pas les plus grandes ressources gastronomiques. Et souvent, ils pouvaient passer des jours sans manger réellement… La jeune fille tira le coup et regarda à la cuisine, demandant d’un air perplexe :

- Tu as quelqu’un à dîné ? Je voudrais pas déranger tu sais, je repasserai c’est pas plus grave…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com/



avatar
Date de naissance du joueur : 24/11/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 08/07/2008
Parchemins postés : 4932



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Raphaël Sorel


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Lun 9 Aoû - 13:43

Lacey répondit à sa question, et dit exactement ce qu'il voulait entendre. Certes Polskoï les avait tous bernés, même Vincent, car il avait eu la même apparence, la même voix, les mêmes souvenirs que Elliot, mais la Lacey n'avait aucun artefact gobelin sur le visage. Donc il lui fit confiance.

Quelques souvenirs s'affichèrent en clignotant dans le cerveau de Raphaël, cependant ce n'était ni l'heure, ni le moment de repenser a ce genre de choses. Lacey avait une petite mine, les yeux plutôt ternes, les mains agitées de spasmes et le teint pâle. Mais elle leva la tête, comme si elle avait senti quelque chose, et se tourna vers la cuisine ou le jeune professeur se faisait à manger. Elle lui répliqua quelque chose comme quoi elle pouvait repasser plus tard si il attendait quelqu'un mais le jeune Sorel sourit.

_Lacey tu crois vraiment qu'en ce moment j'ai le loisir d'inviter des personnes a diner? Qui inviterais-je? Des mangemorts de l'école? Vincent? Elliot? Non ma grande, je vis seul.

Cela dit si tu veux manger quelque chose installe-toi avec moi à la cuisine, tu as mine affreuse, te remplir le ventre te fera du bien.


Ils se dirigèrent tous les deux vers la cuisine ou tous deux avaient déjeuné avec son frère juste après la nuit qu'ils avaient passé tous les deux. Raphaël avait l'impression que ca avait été dans une autre vie.

Elle s'assit, Raphaël prit la première poêle et se retourna vers la table pour remplir son assiette.

_Ce soir au menu, côtelette de porc et pommes de terres sautées. J'espère que t'aimes ça.

Il la servit, alla prendre une autre assiette et vida ensuite les pommes de terres pour les deux jeunes adultes qui s'étaient pas vus depuis une éternité et qui pourtant mangeaient ensembles comme s'ils se côtoyaient tous les jours.

Raphaël mangea une première bouchée de viande accompagnée de patates persillées et croquantes avant de demander le plus naturellement du monde:

_Ca a pas l'air d'être la grande forme... Ou étais-tu ces derniers mois?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 07/03/2008
Parchemins postés : 7151



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Lacey-Mae Schwimmers


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Mer 11 Aoû - 17:07

Lacey lui adressa un petit sourire, ce même petit sourire qu’elle avait souvent eut coutume de faire dans ses jours plus heureux, puis elle passa à la cuisine en sa compagnie. À vrai dire, Lacey aurait crut que Raphaël aurait partagé sa vie avec quelqu’un depuis ce temps. Elle avait notamment pensée à la belle Mitsuko. Celle que Raph avait aimée par le passé. Mais bon…
Tel un vieux rêve, ou une scène déjà vue, la jeune femme alla s’asseoir à la table docilement. Curieuse, elle observa les changements qui avaient opéré dans cet appartement. La couleur des mûrs avait peut-être changé ? Elle n’arrivait même pas à s’en souvenir. Ses idées étaient trop déstabilisées par la drogue qu’elle consommait chaque jour.
Raph arriva alors avec la nourriture et il lui présenta le tout. Il faut avouer que peu importe le menu, Lacey n’aurait pas fait sa difficile. Elle était bien trop affamée. La nourriture qu’on lui avait servit pendant longtemps dans les camps en Roumanie étaient fades… très peu nourrissant…

Le jeune homme vint alors la rejoindre à table et Lacey attaqua son repas. Plutôt affamé, elle n’oubliait pas les bonnes manières pour autant. Puis, Raph lui demanda où elle avait été durant tout ce temps. Il était son meilleur ami, son frère de cœur. Elle ne pourrait pas lui mentir, elle lui répondit donc franchement :


    - Lorsque Kameron a été…exécuté, je suis partie en Roumanie. Je suis allée combattre là-bas…


Elle arrêta de manger et continua :

    - Ma mauvaise état de santé je la dois à toute ses drogues que consomme chaque jour pour pouvoir oublier que toute ma famille a été tuée. Ma fille par Sarah, Kameron par les mangemorts…


Elle lui adressa toutefois un sourire avant d’ajouter :

    - Faut croire que le bonheur c’est pas pour moi.


Puis, elle avala un autre morceau avant de lui demandé nonchalamment :

    - Et toi ? Quoi de neuf ?


Elle ne paraissait même pas affectée par l’annonce qu’elle venait de lui faire. Mais il faut dire que Lacey avait suffisamment eut le temps de les pleurer…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com/



avatar
Date de naissance du joueur : 24/11/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 08/07/2008
Parchemins postés : 4932



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Raphaël Sorel


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Mer 11 Aoû - 18:24

Il était clair que Lacey, même si elle n'avait pas tellement changé physiquement, n'était plus la-même. L'air maussade, des petits cernes, elle qui resplendissait autrefois et qui aveuglait les autres de sa beauté, irradiait de charme et de féminité, capable de laisser une empreinte indélébile sur chaque homme qui partageait sa vie, Kameron, Elliot, John, et Raphaël évidemment, était devenue l'ombre d'elle-même. Une beauté flétrie, ternie, plus discrète. Lacey le petit soleil de sa vie était devenue une lune. Plus discrète, moins écrasante, mais aussi plus scintillante, plus proche de vous et pourtant impossible a atteindre.

Celle qui rayonnait auparavant avait échangé ses rayons par une aura moins outrageante, plus mystérieuse. Après tout le soleil on le voit tous les jours alors a force on s'imagine qu'il a moins de secrets que la lune. Il la regardait manger et parler, petit-à-petit il retrouva la Lacey qu'il avait connu l'espace d'un sourire. Elle lui avait sourit et aussitôt Raphaël revit toutes les fois ou Lacey avait sourit, sourit a ces blagues, sourit en le voyant avec Mitsuko, lors du bal d'Halloween, lors des matchs de Quidditch qu'ils avaient gagnés, cet irrépressible sourire lorsque tous les deux s'étaient promis, il y a longtemps devant le feu de la salle de Gryffondor, alors qu'ils étaient plus jeunes et qu'ils n'avaient pas encore vécu la moitié de leurs épreuves, promis de veiller l'un sur l'autre et de ne jamais se laisser happer par l'ombre qui regnait sur le pays et la noirceur qui hantait leur coeur.

Il sourit a son tour:

_Le véritable esprit de révolte consiste à exiger le bonheur ici, dans la vie...

Seulement l'auteur qui un jour a écrit cela a oublié de dire que pour certains l'exiger ne suffit pas, il leur faut se battre encore et encore, et nous sommes de ceux-la.


Soudain ses épaules s'affaissèrent, comme s'il subissait le poids de son fardeau seulement maintenant que Lacey lui posait la question.

_Moi je suis seul. La mission que Vincent m'a confié m'oblige a m'écarter de mes amis et de la résistance. Devoir jouer la comédie a John... A Kristin... C'était horrible. J'étais obligé de faire croire que je vous avais abandonné.
J'ai vécu l'exécution de Kameron, de Lupin. J'ai vu Kristin se faire démasquer, des élèves se faire torturer. John, Elliot et Vincent traqués sans rien pouvoir faire. J'étais emprisonné dans mon rôle, si je l'avais voulu j'aurais pu faire quelque chose pour sauver Kristin, peut-être même Kameron ou Lupin et je l'ai voulu crois-moi je t'en supplie! Mais j'avais une mission plus importante, Vincent m'avait fait promettre de ne jamais quitter mon rôle sauf si j'étais démasqué, ou si Vincent lui-même ou Elliot, me disaient de partir de Poudlard!


Raphaël était au bord des larmes au moment ou il du finir:

_J'ai assisté impuissant a la disparition de Mitsuko!!!!! Je me suis haï de laisser celle que j'aimais sans aide pour ma mission! J'ai haï Vincent! Mais je savais aussi que je devais endurer tout cela pour permettre le dénouement final espéré: la chute du Lord!
Tu peux imaginer combien c'est douloureux et terrible pour un homme comme moi de ne pas pouvoir prendre part au combat! Je me suis senti inutile, pire: j'ai eu l'impression d'un planqué, bien au chaud a l'école pendant que mes amis se faisaient tuer ou étaient pourchassés dehors!


Ne pas pouvoir aider ceux qu'on aime, les voir disparaitre un par un et rester seul, cerné d'ennemis qui n'attendent qu'un faux-pas pour vous égorger de leurs mains et qui vous obligent donc a subir impuissant la détresse et le désespoir de ceux que vous avez laissé derrière vous. Il y avait eu beaucoup de sacrifices pour une victoire même pas assurée.

_J'étais seul jusqu'à aujourd'hui ou tu choisis de reparaitre devant ma porte.

Et même si je sais que tu es interdite de séjour chez les Résistants a cause de ton interrogatoire mené par Lee...


Son visage se raffermit, clair, implacable, inflexible... Mû par une conviction inébranlable:

_Je t'ai fait une promesse, il y a longtemps, dans la salle commune de Gryffondor. Je t'ai promis de ne jamais basculer dans le désespoir, de ne jamais fléchir, et d'être toujours la pour t'aider et te soutenir!

Qu'importe ce qu'en pensera Vincent et les autres, je ne reviens jamais sur une promesse faite a l'une des personnes qui compte le plus pour moi. Quoiqu'il arrive je t'aiderais, et ce au péril de ma propre vie. Je suis un homme droit, un homme d'honneur, et un tel homme tient toujours ses promesses.


Et ensuite il mangea une nouvelle bouchée de viande le plus naturellement du monde. Comme si ce qu'il venait de dire n'avait aucune gravité, comme une banalité lancée comme ça au cours d'un repas entre amis. Et c'était d'ailleurs un peu le cas. Lacey n'avait aucunement besoin de lui rappeler leur amitié et ce qu'ils avaient vécu, il avait tout en mémoire. Lacey comptait énormément pour Raph, alors pour lui c'était tout simplement naturel et dans l'ordre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 07/03/2008
Parchemins postés : 7151



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Lacey-Mae Schwimmers


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Jeu 12 Aoû - 22:54

Discrètement, Lacey observait le grand homme assit face à elle. Il avait grandit, oui encore. Il était de carrure plus impressionnante encore que dans ses souvenirs. Mais il dégageait toujours cette même aura. Une puissance, un charme insaisissable. Ses cheveux étaient toujours aussi blanc, peut-être même plus éclatant qu’autrefois. Et il y avait une certaine majestuosité dans ses gestes qui rappelait à la jeune femme les grands rois ou même Albus Dumbledore lorsqu’il était directeur de l’école de Poudlard.
Était le fait qu’il soit professeur à Poudlard qui lui ai donné ce petit air plus sérieux ? Impossible à dire, mais la jeune femme l’avait immédiatement remarqué, malgré la grande absence de Raphaël dans sa vie.
Au fur et à mesure qu’elle observait son ami, elle se rappelait de tous les moments passés ensemble, autant les bons que les mauvais.
Ils avaient traversés plusieurs épreuves ensembles. Elle ne pouvait pas le nier. Il avait même été le père de son premier enfant ; un enfant qu’elle avait perdue suite au match de quidditch qu’elle avait joué. Depuis, jamais Lacey n’était remontée sur un balai…

Elle avait finit par tout lui raconter sur sa vie depuis… une histoire pas très géniale en fait. Pas le genre de compte qu’on voudrait raconter à des enfants. Puisqu’il s’agissait d’un passé merdique, et son avenir ne s’annonçait guère mieux. Elle ne savait même pas où elle dormirait cette nuit. Elle ne savait pas plus ce qu’elle ferrait demain hors fumer sa fameuse petite drogue hallucinogène. Puis comme obliger, Raphaël lui adressa la parole. Malgré tout, cela arracha un léger sourire à la demoiselle au cœur brisé :

_Le véritable esprit de révolte consiste à exiger le bonheur ici, dans la vie...

Seulement l'auteur qui un jour a écrit cela a oublié de dire que pour certains l'exiger ne suffit pas, il leur faut se battre encore et encore, et nous sommes de ceux-là.

Lacey regarda Raph avec attention. Le connaissant, il ne s’arrêterait pas à ces quelques mots. Il chercherait à la réconforter du mieux qu’il le pourrait. Il avait eut à le faire par le passé…

_Moi je suis seul. La mission que Vincent m'a confié m'oblige a m'écarter de mes amis et de la résistance. Devoir jouer la comédie a John... A Kristin... C'était horrible. J'étais obligé de faire croire que je vous avais abandonné.
J'ai vécu l'exécution de Kameron, de Lupin. J'ai vu Kristin se faire démasquer, des élèves se faire torturer. John, Elliot et Vincent traqués sans rien pouvoir faire. J'étais emprisonné dans mon rôle, si je l'avais voulu j'aurais pu faire quelque chose pour sauver Kristin, peut-être même Kameron ou Lupin et je l'ai voulu crois-moi je t'en supplie! Mais j'avais une mission plus importante, Vincent m'avait fait promettre de ne jamais quitter mon rôle sauf si j'étais démasqué, ou si Vincent lui-même ou Elliot, me disaient de partir de Poudlard!

Les yeux de Raphaël devenaient doucement larmoyants. Mais Lacey se contenait. Il avait parlé de Kameron et son cœur s’était serré. Il lui rappelait qu’elle aurait put, elle aussi, le sauver. Lacey Schwimmers aurait put sauver son époux, Kameron Blink. De plus, elle se sentait en partie coupable pour avoir dénoncer la résistance. Mais elle avait pensé, ce jour là, qu’elle aurait put sauver et sa personne et Kameron. Elle avait pensé qu’elle aurait put fuir toute cette merde… et pourtant, elle avait encore les deux pieds dedans ! La jeune fille cessa de le regarder un instant, ses yeux tout aussi larmoyants que lui et elle se mordilla la lèvre inférieure. Incapable de le regarder dans les yeux, elle continua toutefois à l’écouter :

_J'ai assisté impuissant a la disparition de Mitsuko!!!!! Je me suis haï de laisser celle que j'aimais sans aide pour ma mission! J'ai haï Vincent! Mais je savais aussi que je devais endurer tout cela pour permettre le dénouement final espéré: la chute du Lord!
Tu peux imaginer combien c'est douloureux et terrible pour un homme comme moi de ne pas pouvoir prendre part au combat! Je me suis senti inutile, pire: j'ai eu l'impression d'un planqué, bien au chaud a l'école pendant que mes amis se faisaient tuer ou étaient pourchassés dehors!


Lacey laissa quelques larmes lui couler sur les joues. C’était ses amis dont il parlait. Des gens avec qui elle s’était liée d’amitié et qu’elle avait aimés comme des frères, comme des sœurs. Elle s’obstina à ne pas regarder Raphaël. Elle avait maintenant si honte de ce qu’elle avait commis. Et jamais son pardon ne lui serrait accordé.

_J'étais seul jusqu'à aujourd'hui ou tu choisis de reparaitre devant ma porte.

Et même si je sais que tu es interdite de séjour chez les Résistants a cause de ton interrogatoire mené par Lee...

La jeune fille tourna sa tête vers lui, les yeux en larmes. Ils n’étaient plus rouges que par la drogue, mais aussi à cause des larmes qu’elle avait gardées pendant si longtemps. C’était comme une gifle en pleine figure. Raph n’avait presque rien à se reprocher. Alors qu’elle… elle avait tout à porter sur son dos !

_Je t'ai fait une promesse, il y a longtemps, dans la salle commune de Gryffondor. Je t'ai promis de ne jamais basculer dans le désespoir, de ne jamais fléchir, et d'être toujours la pour t'aider et te soutenir!

Qu'importe ce qu'en pensera Vincent et les autres, je ne reviens jamais sur une promesse faite à l'une des personnes qui compte le plus pour moi. Quoiqu'il arrive je t'aiderais, et ce au péril de ma propre vie. Je suis un homme droit, un homme d'honneur, et un tel homme tient toujours ses promesses.


La jeune fille déposa ses mains sur ses cuisses. Elle baissa la tête. Elle ne savait pas du tout comment réagir… Il n’était pas obligé… Raphaël n’avait pas à se montrer gentil avec elle alors qu’elle avait été une vraie salope avec tout le monde. Une vraie traitresse… la jeune fille sanglotait et secouait négativement la tête. Finalement, elle respira un bon coup et passa sa main dans ses longs cheveux épais afin de dégager son visage pour lui répondre :

    - Raphaël… c’est vraiment gentil. Mais si j’aurais été à ta place, j’en aurais probablement profiter pour me jeter une belle gifle dans la figure… J’ai agit comme une vrai salope, j’ai trahi ma seule vraie famille…


Elle secoua la tête et puis elle déposa ses coudes sur la table :

    - Je vais te dire un truc, si j’ai trahi la résistance, ce n’était pas pour vous foutre dans la merde. Je n’avais pas eut le choix. De toute façon, il aurait utilisé du veritaserum pour me faire parler… j’étais en détresse, je ne voulais pas mourir. Alors j’ai pensé que dire les noms à Lee pourrait me sauver moi mais aussi sauver Kameron….


À la fois peinée, honteuse, furieuse et haineuse, ses larmes de tristesse devinrent plutôt celle de la colère et elle tapa violement du poing sur la table :

    - Mais tu sais quoi ?! Personne n’a lever le petit doigt pour sauver Kameron. Personne n’a rien fait pour Remus. Et personne ne serrait venu me sauver si je n’avais prit des initiatives comme j’ai fait. J’ai prit une chance, mais j’en suis ressortit seule. Mon mari est mort, ma fille a été déchiquetée par les bons soins de Sarah Larose et j’ai été abandonné par tout le monde. Y’a que toi qui tien tes promesses Raph.


Pointant vers la fenêtre, elle dit :

    - Ces gens là m’ont tout prit. Et je ne compte plus aider personne.


Elle se calla dans sa chaise et croisa les bras sous sa poitrine :

    - C’est chacun pour soi maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com/



avatar
Date de naissance du joueur : 24/11/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 08/07/2008
Parchemins postés : 4932



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Raphaël Sorel


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV] Mer 18 Aoû - 3:59

Lacey-Mae Schwimmers a écrit:
    - Raphaël… c’est vraiment gentil. Mais si j’aurais été à ta place, j’en aurais probablement profiter pour me jeter une belle gifle dans la figure… J’ai agit comme une vrai salope, j’ai trahi ma seule vraie famille…

Raphaël se mordilla la lèvre en entrouvrant la bouche,

_Tu sais bien que je ne suis pas de ce genre la Lacey.

Le ton infiniment grave et préoccupé. C'était sorti tout seul, il n'avait même pas eu besoin d'y penser que les mots étaient sortis de sa bouche par réflexe. Envie et besoin de la rassurer qui sait?

Elle sanglotait la tête penchée vers le sol, un rideau de cheveux cachant son visage.

Lacey-Mae Schwimmers a écrit:
    - Je vais te dire un truc, si j’ai trahi la résistance, ce n’était pas pour vous foutre dans la merde. Je n’avais pas eut le choix. De toute façon, il aurait utilisé du veritaserum pour me faire parler… j’étais en détresse, je ne voulais pas mourir. Alors j’ai pensé que dire les noms à Lee pourrait me sauver moi mais aussi sauver Kameron...

A peine prononcés, ces mots lui firent changer d'attitude, elle tapa violemment du poing sur la table qui en trembla et manqua de faire renverser les verres posés sur la table. Surpris Raphaël regarda son ex-capitaine légèrement étonné.

Lacey-Mae Schwimmers a écrit:
    - Mais tu sais quoi ?! Personne n’a lever le petit doigt pour sauver Kameron. Personne n’a rien fait pour Remus. Et personne ne serrait venu me sauver si je n’avais prit des initiatives comme j’ai fait. J’ai prit une chance, mais j’en suis ressortit seule. Mon mari est mort, ma fille a été déchiquetée par les bons soins de Sarah Larose et j’ai été abandonné par tout le monde. Y’a que toi qui tien tes promesses Raph.

Lacey-Mae Schwimmers a écrit:
    - Y’a que toi qui tien tes promesses Raph...

Ces mots résonnèrent en écho dans sa tête. Et Raphaël détourna le regard aussitôt, incapable de se supporter plus longtemps. C'était le plus beau compliment qu'on lui ait fait ces derniers mois et pourtant ces mots lui faisaient terriblement mal. Pouvait-elle seulement savoir? Etait-elle au courant a quel point elle pouvait se tromper? Enfin... Non elle avait raison et pourtant si elle savait...

_De toutes les femmes qui ont compté pour moi tu es la seule envers qui j'ai tenu mes promesses...
Avait-il murmuré comme si c'était le plus terrible des secrets, la plus horrible de ses faiblesses.

Il releva le visage, ignorant si Lacey l'avait entendu ou non. Peut-être pas car elle avait ajouté au même moment:

Lacey-Mae Schwimmers a écrit:
    - C’est chacun pour soi maintenant.

Et le visage de Raphaël se ferma aussitôt et il afficha ostensiblement une expression choquée, presque offensée. Car c'était l'exacte retranscription de ce qu'il était a cet instant précis. Il n'était pas étonnant que Lacey ait pu avoir ce genre de pensées mais il n'avait pas pensé qu'elle puisse devenir ce que Raphaël avait failli être à jamais.

Bizarrement il sourit et avala une nouvelle bouchée de viande et de patates. Après avoir déglutit il reporta son regard boréal sur Lacey. Son regard n'avait rien d'hostile et pourtant... Il y avait toujours eu quelque chose de sourd, d'inquiétant au fond de ces prunelles.

_Je comprends ton choix... Même si je ne l'approuve pas. Et je ne tenterai pas de te faire changer d'avis maintenant. Seulement il arrivera un moment ou tu devras reconsidérer ce choix, je le devine, je le sens... Je le sais!
...


J'ai été comme toi, seulement j'ai eu la chance d'avoir Vincent avec moi. Je sais que tu ne l'apprécies pas et tu as tes raisons. Mais s'il n'était pas avec nous il n'y aurait aucun espoir de vaincre le Lord. Car oui Lacey il y en a un. Aussi mince soit-il il y a un espoir, un moyen de le vaincre et Vincent l'a trouvé.

Tu auras toi aussi besoin d'un Vincent Valentine pour t'aider et te faire avancer. Je ne sais pas qui c'est, mais s'il te plait prête-moi ta confiance encore une fois comme tu l'as fait avant. Tu n'as plus rien a perdre mais tout a y gagner.


Il était sincère, car il y croyait. Il n'y avait pas toujours cru mais tout cela appartenait au passé désormais. Il avait une volonté de fer, inflexible, inébranlable. Rien ne pouvait le faire céder. Il était prêt a aller jusqu'au bout, prêt a en découdre jusqu'à la fin, et quelle que soit la fin.

_Tu es très précieuse a mes yeux Lacey ne l'oublie jamais.

Quelque peu gêné par ce soudain élan d'affection il reprit d'un ton plus sobre:

_Mange, ca te fera du bien tu n'est plus aussi pâle que tout a l'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Death is the Road to Awe [PV]

Revenir en haut Aller en bas

Death is the Road to Awe [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-