POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Lun 30 Aoû - 17:00

Le membre 'Maximillian Giovaneli' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Dangereux' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 31 Aoû - 12:19

L'exercice était fini, les élèves encore debout regagnèrent leurs places. Le professeur rangea les cibles, et fournit l'explication pour ce sort. Ainsi, les sorciers utilisaient Sagitta pour donner le change aux moldus. Les sorciers étaient alors traqués, et ils devaient déguiser leurs actes magiques en actes moldus absolument banaux.
La magie noire était alors assez secrète, et le fut encore plus quand les trois Divins, plus tard devenus les Impardonnables firent apparition.

Le professeur dévoila des lutins qui leur serviraient de cible. Ils allaient essayer Doloris...

Un sort Impardonnable. Jake n'était pas très surpris, il avait compris où le cours allait les mener quand le prof' avait parlé de Sagitta, mais tout de même... Ce n'était pas qu'il avait vraiment peur d'utiliser un Impardonnable, mais c'était... spécial. C'était une étage qu'il jugeait importante. Une opportunité fascinante, et des sorts apparemment durs, vu que les deux élèves avant lui n'y étaient pas parvenu.

Jake se concentra le plus possible, sa main ferme. La petite bestiole bleue le regardait de l'autre côté de la cage. La clé, avait dit le professeur, était de vouloir faire du mal. Il essaya donc de se concentrer sur cela, puisant en lui pour trouver un noyau de méchanceté. Le but n'était pas de faire des guilis à la bestiole, mais de la faire souffrir ( en silence tout de même ). Il resta immobile quelques secondes, le regard fixé sur le lutin, avant de murmurer « Doloris ». Le sort partit, toucha le lutin... Sans lui faire beaucoup d'effet. A vrai dire, il recula quand le sort le toucha, avoir l'air affecté par le sort. Apparemment, la volonté n'y était pas.... Déçu par ses piètres performances lors de ce cours, le jeune serdaigle abaissa sa baguette. Une autre fois, peut-être?


Dernière édition par Jake Clark le Mar 31 Aoû - 12:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 31 Aoû - 12:19

Le membre 'Jake Clark' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Dangereux' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5643



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mer 22 Sep - 15:55

Torturer pour la première fois une créature n'était pas forcément évident, Léon le savait bien, c'est pourquoi il ne ferais pas de commentaires déplacé sur la capacité d'attention de ses élèves, il allait attendre de voir leur application lors du deuxième sortilège...

Il attendit que les cris des lutins s'arrêtent pour reprendre finalement la parole.


La torture n'est jamais une grande réussite la première fois qu'on la pratique. Souvenez vous en. Un doloris ne devient efficace qu'après des dizaines d'essais, jusqu'à ce que vous compreniez pleinement ce qu'implique le fait de torturer quelqu'un. La douleur n'est pas la seule source, il doit y avoir l'envie et la haine derrière cet acte magique...

Brom s'arrêta un moment, il voulait précisément que ses élèves captent celà, il voulait les voir comprendre ce qu'était la réelle souffrance. Il reprit un instant :


On ne devient un excellent bourreau que lorsqu'on a déjà subit ce gere de sortilège... Le ressenti vous donne une nouvelle dimensionqui permet donc une plus grande compréhension du tout que forme le doloris.


Brom s'arrêtera là pour l'explicatif du doloris, il était resté sciemment vague, pour que seuls les plus curieux et les plus habiles puissent comprendre que seul la chance avait octroyé une réussite au sortilège de certain des élèves de la classe. La plupart d'entre eux ne savait pas ce qu'il faisait, c'est le principe même de l'apprentissage, faire des choses qu'on ne comprend pour en saisir le sens profond et ses application futures.

Les lutins venait de profiter de quelques minutes de paix, le temps que les élèves écoutent et surtout le temps que le Professeru cherche ses mots pour la prochaine explication...


Nous allons passer à une étape supérieur, au delà de la simple douleur... L'imperium.

Brom ne dit rien de plus, il fit quelque pas vers le lutin qui était sur son propre bureau et il formula à voix haute :

Impero !

La bestiole perdu le contrôle de son être, d'abord elle fit quelques cabriolent puis Brom montra ce qu'un tel contrôle permettait. Le lutin prit de la ficelle sur le bureau du professeur et il réalisa un magnifique noeud coulissant. Il se passa la corde au cou d'un geste et il attacha l'autre extrémité de la corde au bougeoire en pierre placé au coin de la table de Léon. D'un saut de l'ange, la créature mit fin à ses jours, laissant échapper un crac sonore lorsque ses cervicales se brisèrent.

Le Mage noir parla de nouveau :


Rien de tel que pour vous montrer l'étendue du controle que l'impérium impose. Vous allez maintenant vous exercer sur vos lutins respectifs, inutiles de les faire se suicider, sinon vous ne pourriez plus reproduire vos essais. Vous connaissez la formule, mais vous savez également que vous devez exercer toute votre volonter sur l'unique contrôle de ce lutin.

Allez-y !


[HRP] Niveau de difficulté supérieur, vous utiliserez le dé "guerrier exeptionnel" pour cet exercice. Bon post ! [/HRP]

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mer 22 Sep - 16:33

Matthew comprit, aux paroles du professeur Bröm, qu'il avait eu beau mettre la souffrance qu'il avait ressenti du fait qu'il se sentait encore et toujours inférieurs aux autres, de sa volonté d'arriver à se hisser au-dessus de la majorité, de la souffrance qu'il avait subi en se faisant battre par une poignée d'élèves masqués. Toute cette souffrance était bien belle et avait peut-être permis de réaliser le sortilège, mais il était conscient d'un principe qui s'applique même en magie, soit, la chance du débutant. Il avait su jouer de chance, canaliser sa haine et réaliser un doloris réussit. Se qui peut, à la longue, garantir le succès d'un sortilège aussi complexe, c'est, selon le professeur, l'expérience même de se sortilège, reconnu pour torturer sa victime. Se l'infliger à soi-même en somme. Matthew prit cela en note et devint pensif l'espace d'un instant. C'était donc le sacrifice qu'exigeait, dans un sens, la pratique de la magie noire. Un sacrifice de sa personne. Si un des meilleurs moyens de maîtriser cette magie était de la subir, alors on imagine bien à quel point quelqu'un comme le professeur Bröm a dû subir les pires souffrances et même, la personne à qui on pense tous. Le jeune sorcier réalisait ainsi qu'il pouvait se contenter de lancer des endoloris au gré du hasard dans une classe, pour une rare fois dans sa vie, ou bien qui sait, tenter de se surpasser et un jour, se le lancer à lui-même. Il deviendra ainsi plus endurant à se sort, mais aussi, il en maîtrisera davantage les subtilités. La question fondamentale qu'il se posait alors était: Jusqu'où est-il prêt à aller pour améliorer ses capacités de sorcier?

Sorti de ses pensées, il devint attentif, tout juste le temps de voir le professeur lancer un sortilège d'imperium sur la petite créature sur le bureau. Il en rata les détails qu'il avait pour habitude de détailler du regard, comme les mouvements de la baguette, la façon de prononcer, genre de détails anodins qu'il considérait toujours utile de savoir et qui pouvait peut-être faire la différence entre un sortilège réussit et raté. Bien sûr, il faut s'approprier chaque sortilège, mais s'inspirer des techniques d'une personne qui maîtrise déjà le sortilège est toujours pratique. Assez vite, ils devaient maintenant passer à la phase pratique. Matthew était comme hésitant avant de lancer son sort. L'imperium est un sortilège fort complexe et il se sentait presque garanti d'échouer. Or, l'échec est quelque chose qui l'irrite et il espérait vraiment réussir, encore une fois, quitte à jouer de chance une fois. Être chanceux, c'est une chose, mais on arrive aussi parfois à faire sa chance et Matthew, s'il connait bien le principe de la chance, se refuse de croire au hasard en tant que tel.

Décidé, il prit sa baguette entre les mains. Il réfléchit un peu à la façon qu'il s'y prendrait, puis commença à bouger sa baguette vers le lutin, sans toutefois mentionner le sortilège et le prononcer avec assurance. Il finit par se dire "advienne que pourra", attendre ne servait à rien, il fallait risquer et essayer. Il bougea sa baguette de façon plus assurée et prononça "Impero". La subtilité était maintenant dans l'exercice de sa volonté.

Le Gryffondor ne s'attendait pas à réussir et ce ne fut pas le cas. Peu de temps après avoir prononcé le sortilège, il sentit s'établir un contact entre lui et le lutin, qui, à défaut d'être familier, ne le mettait pas à l'aise et le contact se rompit aussitôt. Il n'avait pas su s'imposer sur la volonté d'un vulgaire lutin. Vexé, il se passa une main dans les cheveux et tapota d'un geste nerveux le bureau avec sa baguette. Il ne fallait pas se décourager la persévérance était bien une de ses qualités. Pour l'instant, histoire de mettre le doigt sur se qui clochait, il observait autour de lui, constatant les réussites ou les échecs de ses collègues. Une bien maigre consolation.


Dernière édition par Matthew Kingson le Mer 22 Sep - 16:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mer 22 Sep - 16:33

Le membre 'Matthew Kingson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 17/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2010
Parchemins postés : 1017



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emily B. Matthews


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Jeu 23 Sep - 9:55

    Emily pointait sa baguette sur le lutin, le jaugeant du regard pour se concentrer quand le professeur les arrêta soudainement. La Serdaigle abaissa alors sa baguette alors que le lutin soupirait de soulagement.

    -La torture n'est jamais une grande réussite la première fois qu'on la pratique. Souvenez vous en. Un doloris ne devient efficace qu'après des dizaines d'essais, jusqu'à ce que vous compreniez pleinement ce qu'implique le fait de torturer quelqu'un. La douleur n'est pas la seule source, il doit y avoir l'envie et la haine derrière cet acte magique...

    L'envie, la haine... Emily n'avait pas pensé à cela en regardant le lutin. Elle avait au contraire regardé froidement la créature, montré ni eu aucune émotion en prononçant les mots qui auraient du faire tordre de douleur la petite bestiole. Le vouloir... Elle l'avait voulu, mais n'avait pas éprouvé de haine. Sa froideur, son impassibilité avait eu raison de ses dons de sorcière. Quel dommage...

    -On ne devient un excellent bourreau que lorsqu'on a déjà subit ce genre de sortilège... Le ressenti vous donne une nouvelle dimension qui permet donc une plus grande compréhension du tout que forme le doloris.

    Emily eu un sourire qui oscillait entre le carnassier et l'amusé, tout en donnant l'impression d'avoir été sculpté dans une glace qui ne laissait passer aucune émotion. Un sourire vraiment étrange...

    -Nous allons passer à une étape supérieur, au delà de la simple douleur... L'imperium.


    Un frisson parcouru l'échine d'Emily. L'Imperium, le sortilège de domination...

    -Impero !

    Le lutin perdit le contrôle de son propre corps, faisant des cabrioles savantes avant d'attraper une ficelle. Dans un crac, la petite créature mit fin à ses jours sous les yeux de la classe. Voir cette mort devant ses yeux bleus fit trembler Emily qui eu l'impression d'avoir des flashs, des flashs où elle voyait le cadavre de sa mère, son cadavre baignant dans le sang... Elle chassa cette idée et son trouble en maudissant sa stupide faiblesse, mais ses tremblements et les battements de son cœur ne cessaient pas pour autant. Elle ferma un instant les yeux pour se calmer un peu alors que le professeur Brom reprenait :

    -Rien de tel que pour vous montrer l'étendue du contrôle que l'impérium impose. Vous allez maintenant vous exercer sur vos lutins respectifs, inutiles de les faire se suicider, sinon vous ne pourriez plus reproduire vos essais. Vous connaissez la formule, mais vous savez également que vous devez exercer toute votre volonté sur l'unique contrôle de ce lutin. Allez-y !


    Emily soupira puis se remit face au lutin. Elle avait rarement vu une de ces créatures aussi nerveuse et apeurée que celui-ci. Néanmoins, elle ne se laissa pas attendrir et commença à concentrer toute sa volonté, restant froide et dure comme le marbre.

    -Impero.


    Son esprit jaillit pour créer des attaches, des attaches invisibles mais qui étaient bleus à ses yeux et qui se fixèrent sur le bras de la petite créature. Elle voulu lui faire lever le bras mais l'intense effort que cela demandait lui fit rompre le contact avant qu'elle n'ai pu réussir. Elle reprit sa respiration puis observa un instant les autres songeuse. Ce qu'elle avait ressenti, cette impression de ne plus être vraiment dans son corps afin de mieux contrôler la créature, avait vraiment été une expérience étrange. Elle se demanda alors si tout les autres avaient vécus ou vivaient la même chose ou si l'Impero se révélait différent selon le sorcier qui l'utilisait.



Dernière édition par Emily B. Matthews le Ven 24 Sep - 22:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Jeu 23 Sep - 9:55

Le membre 'Emily B. Matthews' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5643



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Lun 27 Sep - 21:54

Léon s ebaladait entre ses élèves durant les essais. Il aimait faire celà, ça lui rappelait qu'il avait lui même eut cette place devant le tableau, à écouter et apprendre avant de réaliser des actes acceptables.

Bien sur, étudier la magie noire était plus facile avec un maitre pour un élève, il se créé un lien unique qui fait de l'apprentissage un plaisir inimaginable, surtout lorsqu'on est doué.

Brom fit une petite halte près de la table de Matthew Kingson, l'élève de gryffondor si habile d'habitude. Il regarda le premier essai de son élève, il y avait mis une conviction suffisante pour créer un beau lien entre son esprit et celui du lutin, très vite, il sembla perturbé et très rapidement, sa volonté fut insuffisante pour maintenir le contact avec la créature. Le professeur s'avança vers l'élève et il lui chuchota à l'oreille :


Vous n'étiez pas loin, oubliez la frustration, recommencez monsieur Kingson, vous y arriverez si vous faites abstraction de ce que ressent le lutin.

Brom se redressa, il se dépita devant des piètreries de certains Poufsouffle et il soupira d'agacement devant une si pitoyable conviction.

L'attention du Professeur fut retenue par une de ses Serdaigle, elle était concentrée, très concentrée, voire même trop concentrée. Le geste en lui même retenait l'attention de son élève, elle en oubliait la conviction qui était nécessaire à appliquer sa volonter au lutin. Brom s'approcha de la table de son élève et s'appuya de ses deux main sur le bout de la table avant de plonger ses deux yeux cyan, dans ceux de sa jeune élève.

Détacher votre concentration de l'acte, laisser là maintenir votre volonter puissante pour asservir la créature Emily. Vous n'étiez pas si loin miss Matthews, réessayez.

Brom se releva et reprit son petit tour, lançant des regards ci et là, espérant voir enfin une réussite.

[HRP] Emily et Kingson, vous pouvez réessayez avec des dés plus faible (sorcier dangereux). Votre réactivité vaut bien un essai supplémentaire.[/HRP]

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Lun 27 Sep - 23:09

Citation :
-On ne devient un excellent bourreau que lorsqu'on a déjà subit ce genre de sortilège... Le ressenti vous donne une nouvelle dimension qui permet donc une plus grande compréhension du tout que forme le doloris.

Les paroles du professeur Brom résonnaient encore dans la tête de la Serpentard, un peu comme un lointain souvenir refesant subitement surface au milieu d'un océan de brume. Expérimenter les effets du Doloris sur sa propre personne pour s'améliorer ? Penelo doutait qu'elle apprécie un quelconque gain d'expérience en subissant un sort pareil. Non. S'entraîner à la maîtrise suffirait, pas la peine de checher la petite bête chez d'autre sorcier pour se prendre une telle incantation de plein fouet. Si ce n'était que le début de l'apprentissage, elle ne tenait pas à savoir ce que l'on ressentait sous un Doloris "expérimenté"...le Lutin permettait d'avoir une petite idée, inutile d'augmenter en puissance... Mais elle voulait bien croire le prof quand celui-ci disait qu'on pouvait voir les choses différemment et ouvrir son esprit à d'autres possibilités.

Il était temps de passer à autre chose, le cours n'était en rien terminé et il leur restait pas mal de temps avant la sonnerie. Il semblait d'ailleurs qu'ils ne s'arrêteraient pas à la pratique de deux sortilège lors de cette séance. L'Impero, le sortilège de contrôle. Et le dernier, en tout logique, serait...l'Avada. Mais Penelo ignorait s'il leur ferait lancer ce sortilège....de toute façon, cela existait encore plus de concentration. Autant commencer par le commencement.
La Serpentard secoua doucement la tête et détourna le regard. Pendant ses réflexions, il s'était naturellement posé sur la créature suicidaire... pauvre cobaye. La jeune fille soupira et haussa les épaules : après tout, ces Lutins étaient d'habitude de très mauvais farceurs...un de plus ou de moins... Elle jeta un rapide coup d'oeil au sien qui s'attendait sûrement à devoir essuyer quelconque sortilège d'attaque...Heureusement pour lui, il y échapperait...cette fois.

Sa baguette tournant entre ses doigts fins, elle posa finalement ses yeux couleur terre sur la créature et se concentra sur son être et seulement sur lui, respirant profondément pour évacuer la tension et taire les voix de ses camarades dans son esprit. Ne penser à rien d'autre qu'à cette chose. Seulement à ça. Capter le moindre de ses gestes, le moindre battement de paupières...voir au travers de ses yeux à lui.
Les secondes s'écoulèrent doucement et enfin la Serpentard se décida à pointer sa baguette sur le Lutin.


-Impero .

L'idée ? L'attaquer avec son esprit, isoler sa conscience, le mettre à genoux, prêt à obéir au moindre des ses ordres. Et sa baguette dirigerait son pouvoir dans ce but.
Penelo entendait les pensées de sa créature comme si elles étaient les siennes. Elle effleura légèrement son esprit, tenta de le faire plier en murmurant des ordres simples pour commencer, insistant en serrant les dents. Mais l'autre ne démordait pas et ne semblait pas disposé à se laisser diriger par un élève. Il semblait avoir gagner en hargne après avoir essuyé le Doloris.

La jeune fille tenta vainement de lui faire lâcher prise mais il lui fallu abandonner, voyant que ses efforts ne rimeraient à rien. Pas cette fois. L'élève se retira puis ouvrit les yeux, la mine agacée. Apparemment cette chose n'en avait pas eu assez. ...Et Miss Guildford détestait par dessus tout qu'on ne lui obéisse pas au doigt et à l'oeil.


Dernière édition par Penelo Guildford le Lun 27 Sep - 23:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés

Revenir en haut Aller en bas

Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-