POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Lun 27 Sep - 23:09

Le membre 'Penelo Guildford' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 28 Sep - 0:13

Matthew regardait les autres tentés. Dieu merci, la Serdaigle ne connut pas plus de succès que lui, ni la Serpentard. Beaucoup d'élèves étaient dans le même bateau que lui. Et même, certains réussissaient nettement moins que lui. Un confrère de Gryffondor vint lui demander s'il pouvait l'aider et Matthew avoua que franchement, il n'était sûrement pas le mieux placer pour aider, mais que c'était sûrement une question de maîtrise de soi et de très grande concentration.

C'est peu après se moment que le professeur Bröm, qui circulait toujours parmi ses élèves, vint le voir pour lui murmurer quelques mots à l'oreille. Le Gryffondor, immobile, l'écouta avec attention. Il y a de ses professeurs pour qui inspire le respect et le professeur Bröm en fait certainement parti. Une fois, il avait même hésité, puisqu'il semblait d'un naturel surprenant en matière de magie noire, rencontrer le professeur et lui demander s'il pouvait avoir des séances d'apprentissage privé, mais finalement, il s'était ravisé, non par crainte, mais par simple logique. Il se dit que s'il présentait un intérêt, le professeur se manifesterait peut-être. Autrement, c'est qu'il doit se contenter de ses cours plus officiels, se qui lui va aussi. En définitive, Matthew avait réalisé qu'il ne tenait peut-être pas à ses éventuelles séances, puisque, il le réalisait de plus en plus, il a beau être doué en matière de magie noire, il reste qu'à chaque cours, il découvre une facette de sa personne dont il ne soupçonnait pas nécessairement l'existence et qui n'est pas sans l'inquiété. Il se revoyait encore incanter un Cantenae sur sa meilleure amie, Helen, prêt à tout pour remporter un combat. Il se voyait aussi briser les os de Brian au cours d'un autre duel avec des ostéoclastes et il pouvait presque, juste à y penser, renouer avec le plaisir, la satisfaction et la sensation de pouvoir qui l'avaient alors envahi.

Il devait faire abstraction de sa propre frustration et de se que ressent le lutin. En somme, il devait se maîtriser et maîtriser le lutin également. Il acquiesça, respectueusement et dit un faible "oui professeur", pour ne pas déranger les autres autour de lui. Baguette en main, il était déjà plus confiant, sans doute dû à l'effet d'être conseillé. Cette fois, il y mettrait plus d'effort encore et arriverait à se surpasser. Il devait faire confiance à ses capacités. Les seules limites sont celles que l'on se fixe à soi-même après tout.

-Impero.

Il l'avait dit d'une voix douce et calme, comme un murmure, un écho, qui devait se répercuter dans l'esprit du lutin. À nouveau, le contact avec l'esprit de la petite créature était établi. Il la fixait du regard, s'accommodait de cet étrange sensation de contrôle, tentant de cerner le sortilège et ses effets magiques. Il devait maintenant faire un transfert de volonté en quelque sorte, pousser le lutin à agir, contre son gré. Une sorte de duel psychique s'engagea alors entre la volonté de l'ensorceleur et celle de la créature. Au bout d'un moment, sans avoir réussi à faire faire quoique ce soit au lutin, Matthew rompit le contact. Ça ne fonctionnait pas. Pas encore du moins, mais des progrès avait été fait.


Dernière édition par Matthew Kingson le Mar 28 Sep - 0:16, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 28 Sep - 0:13

Le membre 'Matthew Kingson' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Dangereux' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 28 Sep - 17:45

Une fois l'exerccie de Doloris terminer pour le plus grands soulagement de Victoria le professeur Brom débita quelque explications supplémentaire que Victoria écouta vaguement. Selon son professeur il fallait avoir été troturé pour torturé! Le genre d'explication qui donnait envie de vomir à Victoria. Tous les essais d'Imperso ne furent guère concluant au yeux de Victoria. Même Emily sorcière pourtant doué fit un échec. Cette exercice là semblait voué à l'échec pour le moment! Victoria n'avait pas trop de scrupule à utiliser une personne pour la manipuler et l'impero la déstabilisait beaucoup moin que le Doloris. Elle n'allait pas obligé le lutin à ce suicider non plus! Victoria observa un moment les élèves captant quelques bribes de conseils du professeur Brom. Elle n'avait jamais vraiment apprécier ce professeur et directeur de maison. Il était trop mysterieux d'après elle et le fait qu'il soit un mangemort ne le remontait pas dans l'estime de Victoria. Finalement la bleu et argent ce leva déterminé de pouvoir réussir l'exercice! Elle pointa sa baguette vers le petit Lutin qui ce recroquevilla instantanément sans même avoir été touché. Victoria eut presque pitié de la pauvre bête qui n'essayait même pas de ce défendre. L'instinct craintif était en elle! Mais si on avait peur de tous on avançais pas! Victoria leva sa baguette d'un air sentencieux et prononça calmemant et froidement le sortilège:

- Impero

Elle fixa le lutin avec insitence. Il lui semblait qu'on pouvait entendre une mouches volé dans cette salle. La concentration ce lisait sur le visage de Victoria qui fixait le petit lutin droit dans les yeux prête à capté le moindre changement de comportement de la part de la créature. Au désarori de Victoria le lutin ce déplia doucement l'air craintif. Le sort n'avait pas fonctionné! Victoria bouillonnait interieurement devant son échec flagrant!


Dernière édition par Victoria Swan le Mar 28 Sep - 17:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 28 Sep - 17:45

Le membre 'Victoria Swan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Guerrier Exceptionne' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 17/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2010
Parchemins postés : 1017



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emily B. Matthews


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mer 29 Sep - 11:45

    Emily observait avec attention son lutin quand le professeur Brom fit son apparition près d'elle. Elle ne pu s'empêcher de s'incliner légèrement avec respect devant cet homme vénérable, ce mage noir forgé par l'expérience et le pouvoir. Elle espérait bien souvent, et cela secrètement, attirer son attention, comme elle avait pu le faire avec le professeur de sortilèges, Mlle LeeRoy, une personne respectable qui s'avérait être la disciple du mangemort. Elle retint un peu son souffle quand le professeur commença alors à lui parler, admirative de l'aura de puissance inouïe qu'il dégageait :

    -Détachez votre concentration de l'acte, laisser là maintenir votre volonté puissante pour asservir la créature Emily. Vous n'étiez pas si loin miss Matthews, réessayez.
    -Merci, professeur.

    Elle voulu alors demander au professeur si elle ne pouvait pas avoir des cours privés en plus, un de ses rêves les plus chers mais déjà, le vénérable mage s'éloignait d'elle pour passer voir d'autres élèves. Elle eu un petit soupir de frustration, mais était décidée à retenter. Elle pointa sa baguette vers le lutin, se concentrant de façon à ce qu'une partie d'elle-même maintienne sa volonté pour asservir celle de la créature. Puis, elle lança son sort :

    -Impero.


    A nouveau, sa vision sembla s'éclaircir, devenir plus acérée que jamais alors que les attaches bleus apparaissaient pour se fixer sur la créature. Mais là, ce fut plus... Elle sentit son esprit s'approprier les sensations brutes et animales du lutin : peur primitive, envie de fuite, frustration de ne pouvoir assouvir son désir... Terreur sans nom alors qu'elle commençait peu à peu à happer sa volonté. Elle sentit presque le déclic, elle était sur le point de comprendre... Mais elle fut à nouveau comme éjectée, la respiration sifflante. Elle observa avec un soupir sa baguette puis s'assit pour observer les émotions qui se succédaient sur les traits de la créature. Elle devait comprendre... Comment réussir à emprisonner la volonté de sa victime ? Les sensations qu'elle ressentait avaient été étranges, bien trop étranges à son gout, mais l'Imperium était un sort qui la fascinait. Contrôler une personne, son psychique, tromper ses sens... Tout ceci était grisant.


[Edit : Ok, je le ferais plus.]

Barry : Ecris ton RP avant de lancer les dés (du moins commence avant l'édition), parce que ça bloque un peu le sujet là...


Dernière édition par Emily B. Matthews le Mer 29 Sep - 15:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mer 29 Sep - 11:45

Le membre 'Emily B. Matthews' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Dangereux' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5643



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 12 Oct - 13:38

Léon finit de regarder ses élèves, le temps coulait toujours vite lorsque la magie était au rendez-vous. Le vieil homme se replaça à son bureau, il s'y adossa tranquillement alors que les derniers essais plus ou moins futiles se terminaient. Une fois que chaque élève eut terminé sa tentative, le Professeur leva sa main gauche, instaurant ainsi le silence le plus total sur la salle.

Il reprit alors la parole, posément :


Je sais la difficulté du geste et je ne m'attendait à voir des réussites. L'impérium nécessite une large auverture d'esprit, les premiers essais réussi sont l'oeuvre de personnes déterminées, qui ont tout à perdre dans leur échec.

Etonnament, il est bien plus simple d'asservir un être humain qu'une créature comme ce lutin, pour la simple et bonne raison que les êtres humains, même moldus, pense de la même façon que celui qui use de ce sortilège.


Vous apprendrez plus tard dans ce cours des notions basiques de légilimancie, ce fut une des grandes avancée de la Magie Noire au Moyen Âge, notamment par besoin de ce cacher.

Brom laissa le doute planer un moment, il savait pertinament que ses élèves attendaient de savoir si oui ou non ils allaient connaître les base du Sortilège de la Mort...

Léon reprit :


Vous avez eut aujourd'hui l'occasion de tester deux des trois Impardonnables, une chance pour vous, n'en doutez pas. Je vais vous montrer le dernier des trois et vous en expliquer le principe et les limites.

D'un geste il attira à lui une cage contenant un lutin, du fond de la classe. Il fixa le lutin un moment et formula :

Avada Kedavra

Le trait vert frappa la tête de la créature qui mit fin à ses jours sur le champ. Léon expliqua :

Le geste de la baguette n'a pas d'importance, ce qui compte réellement est la puissance que vous mettez dans votre geste. La seule connaissance ne sert à rien, vous devez vouloir la Mort, la désirer, la diriger pour tuer votre cible. La magie n'est pas le bourreau mais l'instrument de votre volonté à metrre fin à une vie. N'hésitez pas, vous ne feriez rien.

Si l'un de vous voulait me tuer, il n'y arriverait pas via l'Avada Kedavra.


Brom s'arrêta pour le moment, laissant les jeunes gens écrire et surtout comprendre ce qui venait d'être dit. Ils étaient habitués a des sortilèges ou formule et geste suffisait pour obtenir l'effet désiré. Il chamboulait donc les impressions classqiue de la magie avec des notions subtiles de le Magie. Puis il reprit :

Je vais faire un petit test, il me faut un volontaire, cette personne aura le droit d'essayer le sortilège de la Mort si elle vient devant moi pour le recevoir.

Le silence fut, tous savaient désormais qu'il lancerait le sortilège de la Mort sur l'un deux. Le professeur attendit patiemment qu'un volontaire se dévoue.

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 17/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2010
Parchemins postés : 1017



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emily B. Matthews


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 12 Oct - 14:22

    Les sortilèges cessèrent peu à peu de retentir dans la salle de classe pour laisser un grand silence prendre place. Le professeur Brom était adossé à son bureau, la main levé en un geste ferme et sur, toute son autorité semblant concentré sur la sagesse tranquille de ses vieux traits.
    Emily quitta son bureau, sa baguette toujours à la main, écoutant attentivement ce qu'avait à dire son professeur :

    -Je sais la difficulté du geste et je ne m'attendait à voir des réussites. L'impérium nécessite une large ouverture d'esprit, les premiers essais réussi sont l'œuvre de personnes déterminées, qui ont tout à perdre dans leur échec. Étonnamment, il est bien plus simple d'asservir un être humain qu'une créature comme ce lutin, pour la simple et bonne raison que les êtres humains, même moldus, pense de la même façon que celui qui use de ce sortilège. Vous apprendrez plus tard dans ce cours des notions basiques de légilimancie, ce fut une des grandes avancée de la Magie Noire au Moyen Âge, notamment par besoin de ce cacher.


    Le professeur laissa planer un silence où se sentait le doute alors que soudainement, une sorte d'excitation morbide gagnait le cœur de la jeune fille. Le troisième impardonnable... Celui de la mort...

    -Vous avez eut aujourd'hui l'occasion de tester deux des trois Impardonnables, une chance pour vous, n'en doutez pas. Je vais vous montrer le dernier des trois et vous en expliquer le principe et les limites.

    D'un geste de la baguette, une cage contenant un lutin s'approcha alors de lui. Emily retint sa respiration alors que le mage noir, le puissant mangemort pointait son arme vers la petite créature :

    -Avada Kedavra

    Un soupir rauque presque imperceptible s'échappa du fond de la gorge de la jeune fille alors que la créature s'écroulait dans un éclair vert. Elle resta un long moment à fixer le lutin, les souvenirs défilant devant ses yeux se faisant soudain vagues. Sa mère... Elle secoua la tête alors que le professeur reprenait :

    -Le geste de la baguette n'a pas d'importance, ce qui compte réellement est la puissance que vous mettez dans votre geste. La seule connaissance ne sert à rien, vous devez vouloir la Mort, la désirer, la diriger pour tuer votre cible. La magie n'est pas le bourreau mais l'instrument de votre volonté à mettre fin à une vie. N'hésitez pas, vous ne feriez rien. Si l'un de vous voulait me tuer, il n'y arriverait pas via l'Avada Kedavra.

    Elle retourna à sa place en suivant les autres élèves pour prendre des notes sur le sortilèges, un silence religieux seulement troublé par le grattement des plumes emplissant la pièce. En écrivant, Emily sentait une véritable tempête intérieure l'envahir. Une tempête où le désir de la puissance et la douleur d'avoir eu la démonstration du sortilège qui avait tué sa mère se battaient farouchement. Le mal qui la rongeait, son sang vampirique, voulait l'attirer vers la gloire mais son humanité avait du mal à supporter une telle infamie. Néanmoins, comme souvent, elle écarta ses sentiments pour écouter froidement son professeur :

    -Je vais faire un petit test, il me faut un volontaire, cette personne aura le droit d'essayer le sortilège de la Mort si elle vient devant moi pour le recevoir.


    Il y eu un silence emplie de crainte quand soudainement, Emily leva la main.

    -Je suis volontaire, monsieur.


    Elle se leva, s'avançant froidement vers son professeur, sa grâce glaciale assumée. Elle entendit quelques murmures, notamment avec certaines répliques moqueuses. On voulait sans doute qu'elle y passe durant la démonstration...

    -Je suis prête, professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés Mar 12 Oct - 15:09

La séance d'Impero n'aurait peut-être pas été un grand succès sur le plan des sortilèges réussis par Matthew, mais il n'en sortait pas ignorant pour autant, quoique frustré par contre, comme s'il se heurtait à un mur invisible, imposé à lui. Des limites, il n'en voulait pas dans sa vie et encore moins à ses capacités. S'il y a un mur, il doit être brisé et la difficulté de l'Impero s'imposait à lui d'une manière qu'il n'appréciait guère. La séance terminée, il se promettait bien d'essayer de réviser et de réussir, ne serait-ce qu'une fois, se satané sortilège. Et en entendant dire le professeur que c'était plus aisé sur des êtres humains, il eut l'idée saugrenue de tester le sortilège sur un collègue de chambrée. Mauvaise idée ça, il préférait éviter.

Matthew avait donc parchemin et plume devant lui, prenant en note que la légilimancie est une des grandes avancées du Moyen-Âge. Le prochain cours et la prochaine matière serait sans doute assez intéressant. Il eut ensuite un petit silence. Des trois impardonnables, tout le monde savait qu'ils en avaient vu deux et qu'il manquait le meilleur des trois. Enfin, meilleur... le pire, le plus efficace aussi dans un sens. Finalement, ils allaient assister à une démonstration du plus terrible des sortilèges connus et existants. D'aucun se demande pourquoi il a été interdit. Un silence de mort régnait dans la classe, puis les fameux mots furent entendu. Rien à voir avec un vulgaire "Abracadabra".

Le lutin périt aussitôt. Plus important, c'était de noter les détails. Tout était dans la puissance du geste et non dans la technique en soi. Une puissance immense, incroyable, que tout ceux dans la pièce avait pu ressentir, aucun doute là-dessus. Encore une fois, tout était une question de volonté également. Se sortilège était sûrement hors de portée des étudiants et quel fou irait tenter le sort contre le professeur Bröm? Et puis, comme si c'était banal, le professeur demanda un volontaire. Il y eut un silence dans la pièce, mais Matthew, en bon Gryffondor, encore frustré par ses échecs précédents, était déterminé à saisir la chance de pouvoir en savoir un peu plus sur le fameux sort, quitte à prendre un risque. Mais dans vie, sans risque, on n'obtient rien et pour le reste, le courage frôle souvent la folie. Il leva la main et fit entendre d'une voix distincte:

-Moi, professeur.

Son collègue gryffondor lui dit à côté de lui "tu es fou?" et Matthew esquissa un petit sourire un instant, puis prit un air plus sérieux, reportant son attention sur le professeur. À sa connaissance, le seul qui ait survécu à se sortilège, c'est Harry Potter et apparemment, il n'aura eu cette chance qu'une fois et pas deux. Cependant, par pur raisonnement logique, il doutait que le professeur le tue en pleine salle de classe. Il jouait "all in" en quelque sorte, si la vie est effectivement une partie de poker. Une chose certaine, s'il survit et que Prudence apprend se qu'il a fait, elle va le sermonner et il devra faire face à encore pire que la mort! Sauf que surprise surprise, il le dit en même temps qu'une Serdaigle, enfin, LA Serdaigle qu'il déteste tout particulièrement depuis une confrontation verbale dans le cours de sortilège. Matthew se lève donc aussi. On battait des records durant se cours, deux personnes voulaient donc mourir. Un avait le courage, l'autre l'ambition. Matthew avait quand même la conviction d'être plus talentueux que cette sorcière prétentieuse et froide.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés

Revenir en haut Aller en bas

Troisième Cycle : Séance 2 : Les Sortilèges oubliés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-