POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 04/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 06/11/2009
Parchemins postés : 706



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Prudence D. Evans


MessageSujet: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Ven 13 Aoû - 21:19

~ À force de traîner sous l'orage ,
un jour vient le naufrage

PV;; Victoria Swan


La journée avait été éreintante comme les précédentes. Avec le temps, la routine s’imposait, chaque jour, les jours ce ressemblaient un peu plus, rien ne changeait. La matinée fut difficile. Plusieurs élèves avaient franchies la porte de l’infirmerie;; Certains étaient malade, d’autres tout simplement blessées et malgré le fait qu’ils daignaient ce présenter à l’infirmerie, ils ne daignaient point ce laisser soigner, du moins pour une mince poigner d’entre eux. Après quelques heures de travail consécutif, il était temps de prendre une pause pour Prudence. Prenant avec elle une bouteille d’eau, elle décida de sortir de l’infirmerie, à la longue ça la tannait d’être toujours entre les mêmes quatre murs. Ce fut ainsi qu’elle décida d’aller ce promener dans les couloirs de Poudlard. Plusieurs élèves se trouvaient dans les couloirs, ont pouvait facilement y distinguer la masse de couleur qui divergeait.

Allant d’étages en étages, juste par envie, elle pouvait y croiser de nouveau visage, d’autres lui étaient connues, certains pas. Prudence ce trouvait désormais au troisième étage, quand , du coin de l’œil, elle put apercevoir une jeune femme. Une serdaigle probablement à en voir son uniforme. Elle fut contrainte d’attarder son regard un peu plus sur elle. Quand le regard de la jeune femme s’attarda sur la main de la demoiselle, elle put constater que celle-ci était en piteux état. Naturellement, la première chose qu’elle se demanda était;; Pourquoi n’était-elle pas encore aller à l’infirmerie. Cette blessure ne semblait pas être mineure mais au contraire. Ne pouvant faire comme si de rien n’était, Prudence s’approcha de la jeune femme pour pouvoir discuter un peu avec cette dernière.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Si tu veux mon avis, il serait préférable de passer à l’infirmerie pour faire soigner cette blessure, tu crois pas?

Dit-elle en pointant du regard sa main qui semblait … oufff … elle n’avait pas vu une telle blessure depuis bien longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Sam 14 Aoû - 8:31

Depuis plusieurs jour Victoria ne dormait pas très bien. Trop de songe assaillissaient son esprit. Des songe qu'il ne lui appartenait pas de partager mais elle n'en penser pas moin. Elle faisait de plus en plus de cauchemards contenant la plupart du temps des mangemorts, du sang et le cadavre de sa mère... Des cernes commençait à ce formé sur ses yux. La journée sa allait quand elle était entouré mais dès que la nuit tombait. Ces cauchemard l'assailssaient impitoyables. Victoria en venait à trop pensez à propos de toutes ses choses. Elle ne savait plus vraiment quoi faire entre les règles et les massacre. Franchement un élève avait quand même été assassiné dans l'école! Mais personne ne semblait ce rendre compte de la gravité de la situation... Victoria serra les dents assise sur les couloirs entrain de sécher sa blessure à l'aide d'un mouchoir. Elle c'était blessé ce matin un peut stupidement en trébuchant sur une pierre dans le parc mais il y avait suremen aucune chance qu'elle aille à l'infirmerie. Ces endroits ne lui avait jamais plus. Une overdose de blanc après elle et elle pouvait très bien ce débrouillé toutes seule!

- Si tu veux mon avis, il serait préférable de passer à l’infirmerie pour faire soigner cette blessure, tu crois pas?

Et merde voilà la guerrisseuse qui s'en mêle mais c'est des vrai fouines ma parole! pensa Victoria

Elle lui fit un charmant sourire hypocrite et se tourna vers elle les yeux lançé des éclairs en direction de Prudence:

- Je t'ai demandé ton avis! Non alors mêle toi de ce qui te regarde et retourne t'occupé de tes petits passient de première année pleurnicheur!

Il était absolument hors de question qu'elle aille à l'infirmerie! D'ailleurs cette blessure était facilement soignable enfin... De toute façon quand Victoria avait décidé quelque chose elle pouvait être vraiment très têtue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 04/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 06/11/2009
Parchemins postés : 706



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Prudence D. Evans


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Sam 14 Aoû - 18:13

~ À force de traîner sous l'orage, un jours vient le naufrage. {Pv;; Victoria}

.


Dans un métier comme le sien, il fallait toujours faire preuve de patience. Certaines fois, les élèves avaient le don de la mettre à l’épreuve, et malgré tout, Prudence gardait son calme. Ce n’était pas la première fois qu’un élève refusait l’aide qu’elle daignait bien vouloir leur apporter. Elle n’arrivait toujours pas à comprendre pourquoi ils refusaient toujours la main qu’elle leur tendait; Avait-ils peur de l’infirmerie? Ou comme certains, ils ne daignaient guère lui accorder la confiance nécessaire? Elle trouvait ça complètement idiot, mais bon, si ils veulent souffrir le martyre, c’est à leur guise! Mais non! Notre chère sainte ne pouvait pas fermer les yeux! Il était systématiquement impossible de faire comme si de rien n’était …

Apparemment, le jeune serdaigle serait loin d’être facile à convaincre. Non mais franchement, pourquoi les élèves de Poudlard doivent être aussi entêtés?! La jeune femme daignait croire que seule elle pourrait y parvenir, mais … elle ce mettait le doigt dans l’œil!! Prudence ne put retenir un sourire amusée, suite à la remarque de la jeune demoiselle; Si elle savait à quel point les premières années étaient moins chialeur que les dernières années … elle serait étonnée de voir à quel point la jeunesse à plus de sagesse que la vieillesse.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Au moins, les premières années eux n’ont pas peur de venir à l’infirmerie contrairement à certaine …

Prudence leva les yeux vers le ciel. Apparemment, la notion de soignante leurs échappaient encore. Ce n’est pas comme si une visite à l’infirmerie allait les tuer, mais non, ils ne comprenaient pas qu’elle voulait juste soulager leur blessure et les aider.

P.R.U.D.E.N.C.E;; C’est si difficile de comprendre le fait que je ne veuille que t’aider? Laisse-moi au moins jeter un coup d’œil sur ta blessure et la soigner et après tu pourras retourner vaquer à tes occupations!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Sam 14 Aoû - 19:36

Ah la la! Ce personnel était décidémment beaucoup trop têtue. Ils étaient payé pour acceuillir les blessés à l'infirmerie! Pas pour ennuyer ce qui on rien demandé à personne. Victoria pouvait très bien ce débrouillé toutes seule et elle évitait à n'importe quel prix cette infirmerie car son premier jour à Poudlard elle avait déjà pratiquement eut droit à une vrai intervention chirugicale du bras et maintenant elle évitait vraiment tous sa! Oui c'est vrai que Victoria avait de phobie bizarre. Elle n'avait pas peur de Voldemort ou de Fenrir Greyback mais alors des Elfes de maisons et des infirmeries ainsi que des escalateur moldue c'était une autre histoire... C'est vrai que Victoria pouvait parfois être vraiment étrange mais bon elle était comme ça point barre! La guerrisseuse quand à elle semblait persuadé qu'elle avait besoin de soin. Victoria finis par capitulé vue les picotement douloureux provenant de sa main. Elle lui indiqua la place à coté d'elle et la laissa faire son boulot. Au bout d'un moment elle dit:

- Mais tu sais les première année son pas plus courageux il se laisse soit attendrir ou alors se sont des imbéciles!

Victoria plongea son regard dans celui de la guerrisseuse. Une lueur de défis y lui sait. Elle lui tendit sa main valide et lui dit alors:

- Victoria Swan de Serdaigle!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 04/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 06/11/2009
Parchemins postés : 706



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Prudence D. Evans


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Sam 14 Aoû - 21:38

~ À force de traîner sous l'orage, un jours vient le naufrage. {Pv;; Victoria}

.


Dieu soit louer, la jeune demoiselle finit enfin par entendre raison. Prudence avait crut qu’elle serait bien plus difficile à convaincre que ça … mais non, la tâche fut moins ardue qu’envisager. Un bon point quoi, elle n’avait pas nécessairement envie de s’obstiner avec la demoiselle toute la journée. Prudence prit place aux côtés de la jeune femme, prenant délicatement sa main amocher, elle ne voulait pas lui faire plus de tord donc elle faisait tout son possible pour ne pas la faire souffrir davantage. À en voir sa blessure, c’était pas super beau, mais la patiente avait des bonnes chances de survivre! Un autre bon point! Prudence agrippa sa baguette qui ce trouvait dans l’une de ses poches.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Espiskey.

Le tour était joué! La blessure venait en un rien de temps d’être soigner. Le sang avait cessé d’être versé et il avait séché. Pour un plus de propreté, Prudence formula un autre sort permettant ainsi de nettoyer la blessure. Tandis que Prudence mettait un bandage autour de la main de la jeune femme, cette dernière fit une remarque qui la fit bien rire. Elle doutait fort que les premières années soient des « imbéciles » comme elle le disait si bien, au contraire, elle trouvait même qu’ils étaient plus malins que la plupart de leurs ainées.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Ils sont imbéciles, et pourquoi? Parce que contrairement à certains, ils sont assez intelligent pour ne pas ce laisser mourir de souffrance? Je doutes que ce soit des imbéciles, mais, je t’accordes un point;; Certains se laissent attendrir très facilement… sachant qu’ici leurs parents ne seront pas là pour les aider.

Elle l’avouait;; Certains élèves étant en première années se laisse facilement attendrir sachant qu’ils savent qu’ici, à Poudlard, maman et papa ne seront pas là pour les aider. Ici, ils sont livrés à eux-mêmes, et des fois, ils doivent ce rendre à l’évidence; Même dans le noir le plus totale, il faut de temps en temps prendre la main qui nous ait tendue. Tout en parlant, Prudence finit de poser le bandage, elle aurait put le faire avec la magie, mais en le faisant manuellement elle s’assurait de ne pas mettre trop de pression pour ainsi ne pas faire souffrir davantage la jeune demoiselle, elle avait déjà eu sa dose de souffrance pour aujourd’hui.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Tiens, voilà c’est fini, c’était pas aussi pénible que ça, non? Ça risque de te faire mal encore un jour ou deux, mais la douleur sera moindre.

Dit-elle finalement. Désormais, elle était soignée et elle espérait qu’à l’avenir, elle n’aurait pas peur de venir à l’infirmerie, ce n’est pas la mort là bas! Finalement, la jeune élève ce présenta. Ainsi donc elle se nommait Victoria Swan, voilà un mystère de moins. Prudence serra la main qu’elle lui tendit.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Prudence Evans , enchantée de faire ta connaissance Victoria et j’espère qu’à l’avenir tu n’aura pas peur de venir faire un tour à l’infirmerie si ça va pas , je suis là pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Dim 15 Aoû - 10:51

Victoria se retrouva finalement avec une main en assez bonne état. Finalement elle avait vue en partie juste avec les élèves de première année. Ils étaient tous encore plus naifs que des Poufsouffles eux. Tus craquai à la moindre blessure dès qu'il y avait pas papa et maman pour les soigner. Lorsque l'infirmière mentionna les parents des enfants Victoria fut parcourure d'un léger tressaillement qu'elle aurait pue facilement faire passez pour la froideur ambiante mais elle savait très bien que ce n'était pas sa. Non simplemant elle ce rappelait qu'elle même n'avait pas eut de parent à son entrée à Poudlard. Elle c'était donc toute suite frogé un caractère solide capable de se défendre seule et toutes es années de pratique l'avait pas mal aidé. Rare était les personnes à qui elle ne trouvait pas de réponse lorsqu'il la critiquait mais elle savait aussi être amicale et généreuse bien sur.

- Prudence Evans , enchantée de faire ta connaissance Victoria et j’espère qu’à l’avenir tu n’aura pas peur de venir faire un tour à l’infirmerie si ça va pas , je suis là pour ça.

Victoria eut une légère moue négative. L'infiremrie elle n'y rentreait pas ou du moin pas sans grande nécéssité mais faire connaissance avec Prudence ne l'avait pas dérangé. C'était une jeune femme qui semblait un peut gentille sur les bords et naives mais sur qui on pouvait compté. C'est ce qu'en avait déduit Victoria.

- Mais dites moi Prudence vous êtes là depuis longtemps, je veux dire à Poudlard?

Victoria voyait assez bien Prudence neutre lorsqu'il s'agissait du régime de Voldemort. Surtout en temps qu'infimière. Eux ne font pas de distinctions en générale. C'était surement une grande qualités mais qui pouvait s'avérez trompeuse d'après Victoria.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 04/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 06/11/2009
Parchemins postés : 706



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Prudence D. Evans


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Lun 16 Aoû - 1:34

~ À force de traîner sous l'orage, un jours vient le naufrage. {Pv;; Victoria}

.


Maintenant que la blessure de la jeune demoiselle est soignée, Prudence était soulagée que la jeune femme ait accepté de ce laisser aider. Malgré un début assez difficile, malgré le fait qu’aux premiers abords elle n’avait guère semblée des plus aimables, à cet instant, Prudence voulait bien croire qu’elle n’était pas si pire que ça. Enfin, on s’entend pour dire que certains élèves ont le don de vous faire voir de toutes les couleurs, par contre, Victoria n’était pas si pénible que ça. Elle possédait simplement un caractère très fort, ou , était-ce une carapace qu’elle daignait ce forger. Bon elle disait ça, mais dans le fond, Prudence ignore tout d’elle , donc elle aime mieux ne rien dire que d’avoir des idées préconçues. Malgré le fait que sa façon de répliquer peut être vexante, au moins, elle sait ce défendre, mais à force de rejeter l’aide apporter, elle finira un jours par le regretter. Tôt ou tard, il faut apprendre à faire confiance … Prudence ne le savait que trop bien.

Quand Prudence lui dit qu’elle pouvait venir à l’infirmerie quand ça allait pas, immédiatement une moue négative ce fit apparaitre sur son visage, Prudence eu un regard amusée. Dieu seul sait pourquoi les élèves sont si têtues? Ce n’est pas comme si l’infirmerie allait les tuer, au contraire, il allait les soulager.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Ça fait pas si longtemps, ça fait seulement six mois que je suis ici environ.

En effet, elle était toute nouvelle ici, du moins comparé à certaine infirmières dont ça faisait déjà quelques années qu’elles travaillaient ici, elle, elle était encore une petite nouvelle! Comme la plupart des gens le savent, Miss Evans est d’un curiosité hors paire, elle voulait savoir pourquoi la jeune demoiselle n’aimait pas l’infirmerie;; Avait-elle peur? Ou ne fait-elle pas confiance aux infirmières?

P.R.U.D.E.N.CE;; Dis-moi , je peux te poser une question? Si tu ne veux pas y répondre c’est comme tu veux, mais je suis curieuse de savoir, si tu n’es pas venue à l’infirmerie c’est parce que tu as … peur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Lun 16 Aoû - 10:50

La question de Victoria n'était après tous qu'une simple question pour meubler la conversation. Elle voulait apprendre à connaître cette jeune femme ou du moin en savoir un peut plus. Elle ne comprenait pas comment on pouvait soigné quelqu'un qui plus tard aspirait surement à devenir mangemort et à vous tué si vous ne faites pas attention. Autant de bonté était incompréhensible pour Victoria mais bon on ne changeait pas les gens comme ça d'un claquement de doigt!

- Ça fait pas si longtemps, ça fait seulement six mois que je suis ici environ.

Victoria opina légèrement et demanda ensuite d'un ton vide d'insinuation. C'était une simple question.

- Et sa vous plait de travailler ici? dans ce milieu...

Elle fixait toujours l'infirmière d'un regard intellligent cherchant à comprendre les aspiration d el'infirmière. Celle-ci semblait d'ailleurs persuadé que Victoria avait peur d'allez à l'infirmerie. Victoria eut un regard un peut hautain sur l'infirmière qui était décidément très curieuse ou trop...

- Je n'aime pas les infirmries c'est tous! C'est un endroit ou coule du sang et ou il y a des blessé et ces raisons la me suffise pour évité ces endroits surtout que vous en temps qu'infirmière vous avez tendance à exagéré les choses pour nous gardé le plus possible!

C'est vrai que toutes ses infirmière était un peut trop maternelle au gout de Victoria ce n'était pa stellement son genre de ce faire dorloter et tous elle voulait simplemant ce faire soigner!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 04/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 06/11/2009
Parchemins postés : 706



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Prudence D. Evans


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage Mar 17 Aoû - 20:45

~ À force de traîner sous l'orage, un jours vient le naufrage. {Pv;; Victoria}

.


Depuis son plus jeune âge, Prudence avait toujours aimée aider, peut-être même trop. Exercer le métier d’infirmière lui avait donc semblé juste comme choix de carrière. Disons, qu’elle ne se serait guère vue ailleurs. Les années firent qu’avec le temps, elle aimait de plus en plus son métier et ceux malgré quelques patients qui se trouvaient être trop bornés. Ce métier, c’était comme son bébé, elle l’adorait et ferait tout pour le garder. Certaines personnes ne semblaient guère comprendre ce qui pouvait la pousser à exercer un tel métier, c’était le cas de Victoria apparemment, mais bon, Prudence n’avait pas besoin que les gens soient d’accord avec le choix de carrière qu’elle avait choisit, elle n’avait pas besoin qu’ils comprennent le comment du pourquoi, elle s’en fichait pour tout dire. L’opinion des autres, ça lui passait dix pieds au-dessus de la tête.

P.R.U.D.E.N.CE;; Ouais bien sur … C’est peut-être difficile à comprendre, mais aider les gens ça fait dans un sens parti de moi. Je ne peux pas vivre dans l’idée de voir des gens souffrir sans pourtant lever le petit doigt pour les aider, ou du moins, pour soulager leurs souffrances.

Notre chère demoiselle ne pouvait vivre dans l’idée de ne rien faire pour soulager la souffrance des autres. Elle avait la capacité pour, alors ça serait totalement égoïste de ne pas les aider, et ça, l’égoïsme ,Prudence ne connaissait pas ce mot, ou du moins, elle ce voulait de le croire. Prudence réprimanda un sourire lorsque Victoria eu une aire hautain suite à sa question; Il n’y avait pas de mal à avoir peur!

P.R.U.D.E.N.CE;; Quoi?!

Prudence s’esclaffa? Non, elle doutait que les infirmières aimaient exagérer les choses, du moins pas elle.

P.R.U.D.E.N.C.E;; Nous n’exagérons rien. C’est vous qui avez du mal à comprendre la gravité de votre état, vous vous croyez invincible mais la plupart du temps vous avez tord et puis d’ailleurs partout ou tu iras, il y aura des blessées et du sang, tôt au tard il faudrait t’habituer parce que dans un monde comme le nôtre, il y en aura toujours.

En effet, du sang, des malades, des blessées, il y en a presque partout pas seulement à l’infirmerie …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage

Revenir en haut Aller en bas

~À force de traîner sous l'orage, un jour vient le naufrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-