POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Sweet Sacrifice [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 09/01/2010
Parchemins postés : 453



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sandrine Larose


MessageSujet: Sweet Sacrifice [RP Solo] Dim 22 Aoû - 18:31

« — Tu sais Sandrine, je suis vraiment désolé pour ce qui lui est arrivé. Avait dit John LeCompt, ami de longue date de la jeune fille à la chevelure de jais.
— Même si je ne l’aimais pas personnellement, il était gentil… ajouta Terry Balsamo, un autre membre de la bande de Sandrine Larose.
— Tu peux compter sur moi pour leur faire la peau à ces connards ! lança hargneusement Rocky Gray tout en enlaçant son amie par les épaules.
— Du calme Rocky, lança Tim McCord, … tu peux compter sur moi en tout temps, Sandrine. »

Les membres de la bande de Sandrine l’avaient retrouvé au petit matin, seule et complètement attristée. La petite robe blanche sur son corps ne cachait que très mal les nombreuses blessures sur sa peau blanche. Et elle était, aussi, tâché d’un liquide rouge et épais. Ils avaient paniqués un instant et étaient rapidement aller la rejoindre. Mais elle affirmait ne pas être blessée. Pourtant, les larmes qu’elle versait n’étaient pas rassurantes. Son corps n'était peut-être pas trop blessé - ses amis la connaissait pour être endurci - mais son âme, lui, s'était déchiré...
Elle leur avait donc raconté sa mésaventure de la veille.
Comme à son habitude, elle était grimpée au tour pour méditer.
Mais elle avait été surprise et attaquée par un groupe de rebelle, d’où les nombreuses blessures sur son corps. Sandrine avait tenté de se défendre du mieux qu'elle le pouvait semblait-il. Mais ses côtes blessées par les précédents combats qu'elle avait mené contre un certain O'Connor n'étaient pas encore suffisamment solides pour l'aider dans sa manœuvre. Elle avait donc rapidement été dominée par ses assaillants. Suite à des coups portés à ses blessures, la jeune fille fille avait hurlé. Son cri avait été entendu par Jason Thorn ainsi que par des surveillants.
Bien entendu, Sandrine ne s'était pas entendu à le revoir là-bas. Elle nourrissait une profonde haine à l'égard de ce jeune homme pour qui son corps amoureux lui vouait une fidélité absolu. Car malgré sa trahison qui avait profondément marqué la jeune verte et argent, son coeur ne cesserait probablement jamais de l'aimer. Les effets du coup de foudre pouvaient être plus dangereux que l'amour progressive.
Le combat avait été bref, Jason lui était venu en aide et Sandrine s'était défendu du mieux qu'elle l'avait pu. Scofield et d'autres mangemorts étaient ensuite grimpés dans les tours. Par méprise, par haine, alors, Schofield s'en était prit à son demi-vampire. Sandrine a alors foncé sur Scofiled pour défendre Jason. Mais sans succès. On l'avait amené de force alors qu'elle avait vu l'éclaire verte se fracasser contre le corps de Jason.

« — Ils l'ont tué sans raison. cracha alors Sandrine. Scofiled a tué Jason Thorn.
— Il le méritait. Lança alors une voix derrière eux. »

Dans un même mouvement, tous se tournèrent pour voir qui avait dit pareille chose. Des yeux jaunes les épiais dans l'ombre. Sans attendre plus longtemps, ce dernier s,avança dévoilant alors son identité à tous.
Félix. Ancien petit ami de la jeune fille, celui-ci avait toujours était en désaccord avec cette liaison. Tout d'abord, il ne pouvait pas s,avouer effacer de la vie de la jolie noire par un demi-vampire. Ensuite, il ne voulait pas que le corps de son amie soit souillé par le demi-vampire. Finalement, la jalousie était maîtresse de lui depuis leur séparation... il n'aimait généralement aucun garçon qui approchait Sandrine hormis la bande de cette dernière.

La jeune adolescente le foudroya du regard. Comment osait-il dire ça devant la jeune femme ? Alors qu'il la savait amoureuse, pourquoi prendre plaisir à la faire souffrir ? Félix était-il aussi cruel que l'était Sandrine Larose ?
Après tout, elle avait toute les raisons de lui en vouloir. Car s'était lui qui avait surprit Jason et le professeur LeeRoy en flagrant délit d'adultère. Cette femme avait réussit à détruire tout espoir en Sandrine. Elle se fessait désormais haïr par l'élève de salazar serpentard. Non, Larose n'avait aucun respect pour sa directrice de maison. Elle séchait ses cours de sortilège d'ailleurs... Et c'était peut-être mieux comme ça...
Elle se leva et le provoqua du regard. Ses amis la regardèrent s'avancer vers le gros et imposant jeune homme. Elle, d'apparence si frêle... lui, si gros, si grand, si fort...
Levant la tête, et lui la baissant, ils se regardèrent et Sandrine lui dit finalement après quelques secondes de confrontation visuelle :

« — Normal que tu en sois content, Félix, tu ne l'a jamais aimé !
— Naturel, ce demi-vampire allait salir ton nom, ruiner ta réputation.
— Hmphrfff ! siffla la jeune fille. Il n'aurait rien fait de cela.
— Comment le sais-tu ? Il combattait les serpentard, attaquait des élèves en classe. Il n,était pas loyal, on ne pouvait lui faire confiance. Dieu seul sait ce qu'il t'aurait fait et je remercie le ciel de l'avoir emporté car désormais, tu auras les idées bien à leur place !
— Il combattait pour ce qu'il croyait juste ! Il avait des opinions et je les respectais tout comme il respectait les miennes. Il n'a jamais été irrespectueux avec moi. »

Félix laissa un sourire narquois, moqueur, se dessiner ses lèvres, alors qu'un petit rictus laissait entrevoir ses canines longues et blanches. Toujours aussi menaçante, la demi-lycanne lui tourna le dos.
Mais elle fut alors prise par des étourdissement. On ne l'avait toujours pas soigner depuis l'épisode des tours. Félix le vit et vint rapidement la rattraper par les hanches alors qu'elle chancelait vers les chambres.
Visiblement affaiblie, Félix aboya aux autres :

« — Pourquoi ne l'avez pour amener à l'infirmerie bande d'idiot ?!à
— Elle jurait qu'elle ne souffrait pas, qu'elle allait bien. se repentit l'un des garçons
— Et ce sang ne vous a pas fait paniquez ?!
— Oui mais... »
— Qu'importe ! Aidez-moi, je dois l'amener là-bas. Elle est aussi pâle qu'un draps blanc frais lavé. »

* * *

Doucement, elle s'éveillait. Un mal de cœur lui gonflait la gorge et l'air lui semblait brûlante en son corps comme si elle respirait les cendres d'un incendie. Une légère pression sur son bassin la fit grogner lorsqu'elle tenta de se tourner.
Une douce lumière filtrait les minces petits rideaux de soie de ce qui semblait être une grande fenêtre de l'infirmerie. Tandis que son esprit retrouvait toute sa vivacité, Sandrine regarda son corps un instant. On l'avait revêtit d'une petite camisole blanche et ses sous-vêtements noirs étaient la seule chose qui recouvrait le bas de son corps. rapidement, elle distingua un épais tissu autour de ses côtes allant jusqu'à ses hanches. Ça lui paru quelque peu étrange un court instant, mais la belle se rappela alors qu'elle avait été blessée lors d'un combat. Mais il n'y avait que des images flous, elle n'était plus certaine...
Impatiente, la jeune fille se redressa à moitié mais des mains chaudes sur sa peau froide la tint couchée. Levant la tête, Sandrine aperçut alors le sourire bienveillant de Félix. Elle ferma les yeux et laissa un petit sourire couvrir ses lèvres. Elle se savait en sécurité. Elle se rendormi donc...

* * *

« — Il y a bien longtemps qu'elle dort maintenant.
— Elle en avait grand besoin madame.
— Son corps en avait bien besoin ! Je n'ai jamais vu une enfant aussi épuisée.
— Vous savez ce que c'est. Les devoirs, les cours, les études, la brigade... elle était surchargée.
— Beaucoup trop en effet !
— ...
— Tiens... je... je crois qu'elle se réveille. »

À nouveau, l'esprit de Sandrine s'éveillait. Suite à de nombreux rêves, les plus perturbants les un que les autres, la belle se réveillait. Du coup, elle se rappelait de tout avec précisions. Alors que son corps se reposait depuis deux jours, son esprit, lui, avait été poussé à méditer sur des sujets auquel Sandrine n'aimait pas pensé.
Entre autre, la mort.
Jason était mort. Et une part d'elle s'était éteint. Les étincelles qui l'animaient autrefois n'étaient plus. La même haine nourrissait son cœur et motivait ses membres à s'animer.
Jason Thorn était mort à cause de son insouciance.

« — Sandrine ? »

Elle ouvrit les yeux et tourna sa tête vers Félix.

« — Félix ? »

Comme rassurée, il vint s'asseoir près d'elle et lui prit la main. La chaleur de son corps fessait du grand bien à Sandrine qui était aussi froide que de la neige :

« — Oui, oui c'est moi.
— Que s'est-il passé ?
— Tu étais beaucoup trop surmenée, Sandrine. Ton corps n'en pouvait plus, tu t'es effondrée.
— Ah... bon...
— Tu t'es défendue comme une vraie diablesse, Sandrine. »

Ça l'a fit sourire un tant soit peu malgré les circonstances. Elle tourna son corps vers le grand jeune homme et lui souris :


« — Je suis ici depuis combien de temps ?
— Trois jours.
— Trois jours !
— Oui, tu avais beaucoup à récupérer.
— Je n'arrive pas à le croire !
— Moi non plus. C'est pourquoi j'ai veillé sur toi jour et nuit depuis trois jours. Je voulais m'assurer que tout allait bien.
— Tu... tu n'aurais pas dû. lança la jeune fille, gênée.
— Non, sûrement pas. dit-il avec un sourire... Je vais maintenant te laisser seule puisque tu semble aller mieux.
— Non... attend, reste avec moi s'il-te-plaît.
— D'accord. »

Elle serra sa main et referma les yeux à nouveau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net

Sweet Sacrifice [RP Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-