POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Rencontre malheureuse [Sealgair/Waldon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Rencontre malheureuse [Sealgair/Waldon] Sam 11 Sep - 0:05

Enfin arrivé! Le voyage en train avait été reposant mais il était pressé d'en finir, d'arriver au château. Après un long entretien avec les agents secrets du Seigneur des Ténèbres, un séjour en Irlande pour y retrouver sa fille, et un passage à Mlijëv, la cité des gobelins dont il ramenait une pleine boîte de plantes médicinales, il était plus que temps de goûter à un repos plus que relatif, puisqu'il s'agissait en fait de reprendre son travail initial. Hélas, peu avant le départ du train, on lui avait fait savoir par un courrier rapidement envoyé qu'il était attendu à l'arrivée et qu'un instant d'entretien lui serait réclamé. Ainsi l'Irlandais ne fut-il pas surpris d'être abordé dès son apparition sur le quai. Un homme d'une cinquantaine d'années, aux yeux éteints, la pipe au bec, lui tendit la main et lui présenta une carte marquée du sceau du Ministère. Ils échangèrent quelques mots et se dirigèrent vers la buvette de la gare où ils s'assirent.

Enfin partie! Se frayer un chemin parmi les surveillants du parc n'avait pas été aisé, mais l'insigne de brigadier inquisitorial offrait bien des avantages, dont celui de circuler sans être trop ennuyé. Se promener dans Pré-au-lard, en revanche, c'était autre chose. En fait de promenade, il s'agissait carrément d'une infiltration. Elle savait que sa fugue serait bientôt rapportée aux gens du château, combien de temps la laisserait-on tranquille? De toute manière, les ordres étaient clairs depuis le vol de la fiole, plus aucun élève ne devait se trouver hors du château sans autorisation. Or, des autorisations, elle n'en avait aucune. Si jamais on la contrôlait, c'était terminé, retour à la case départ, avec peut-être bien des complications. Est-ce que son supérieur l'accuserait de désertion? En temps de dictature, cela se payait-il de la mort? Elle n'en savait rien, elle ne voulait pas le savoir. Elle s'étonnait de n'avoir pas déjà été attrapée, mais puisque la voie était libre, autant continuer. Un coup d'oeil discret au coin de la rue lui permit d'éviter une rencontre avec des agents de l'ordre qui n'auraient pas manqué de l'importuner. Elle fit un détour. Enfin, la gare se présentait à elle.


-Vous comprenez donc l'ampleur de cette entreprise et l'intérêt à faire des choix judicieux.
-Je comprends très bien. C'est un plan ingénieux, Monsieur le directeur. Le Seigneur des Ténèbres sera satisfait.
-Oui...
Le ton manquait d'enthousiasme, trahissant un éventuel désintérêt pour cette question là, néanmoins il poursuivit.
-Etes vous sûr ...
-De la proie? Oui.
-Bien, dans ce...
L'homme du Ministère se tut. Un de ses collègues venait d'approcher de leur table et lui glissa un mot à l'oreille. Son supérieur inclina la tête puis s'adressa à son interlocuteur.
-Ah! Mr Sealgair, il semblerait que les choses s'accélèrent un peu. En fait, il y a déjà une faille.
Avec un sourire, il ajouta:
-Elle se fait la malle!


Un coup d'œil à droite, personne. A gauche? Pareil. Alors ni une ni deux, elle s'élança. Pré-au-lard n'était pas bien grand, pourtant, dans de telles conditions, la rue qui séparait le village de la gare prenait des allures d'avenue. Le train était là, la locomotive fumait déjà. Il n'y avait plus de temps à perdre. Enfin, elle atteignit les marches menant sur le quai. Il lui semblait entendre du bruit autour d'elle, elle avait cru percevoir du coin de l'oeil des silhouettes remuer pas très loin, un peu brusquement. Mais seul le train comptait, elle y était presque. Des voyageurs embarquaient. Trop nombreux, il fallait trouver un autre wagon. Un contrôleur donnait des coups de sifflet pour annoncer le départ. Les choses s'accéléraient, elle sentait son coeur s'emballer, toute cette agitation la poussait à courir. Elle fonça dans un groupe de voyageurs sans se soucier de les bousculer, les protestations n'avaient guère d'importance à présent. Un nouveau coup de sifflet. Le train allait partir et elle n'aurait pas eu le temps de monter. Qu'avaient-ils tous à vouloir le prendre aujourd'hui? Enfin elle aperçut le fond, le dernier wagon où la porte était libre. Survoltée, elle ne prit pas garde aux valises et se prit les pieds dedans. Manquant de tomber, elle se rattrapa de justesse à un bras salvateur et bredouilla un vague merci avant de poursuivre, quand une voix familière la coupa net dans son élan.
-Vous vous rendez quelque part, miss Waldon?

Elle ne put réprimer un petit cri d'effroi. Dans sa fuite, sa désertion de Poudlard, elle avait craint beaucoup de mauvaises surprises, mais pas la malchance de tomber nez-à-nez sur celui qui était le plus susceptible de lui reprocher sa fugue, l'Inquisiteur. Si près du but.
Le dernier coup de sifflet du chef de quai fut étouffé par la cheminée de la locomotive qui annonçait son départ. Lentement, la mécanique se mettait en route, le train partait.

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre malheureuse [Sealgair/Waldon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-