POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

L'arriver de Mustang. [PV Sheppard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 12/10/2010
Parchemins postés : 73



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Edward Mustang


MessageSujet: L'arriver de Mustang. [PV Sheppard] Lun 18 Oct - 20:42

Le couloir était sombre, si sombre,… Edward leva sa baguette lentement, murmurant dans son esprit un faible lumos pour éclairer son chemin. Il mit la main devant le bout de baguette, il la retirait de temps en temps pour voir la route à suivre parmi les ténèbres environnantes. Il se retourna, ses hommes le suivait toujours, ils n’avaient pas l’air surs d’eux, plutôt peureux et stressés.
L’auror ne dit rien, les laissant le suivre dans les méandres de ces couloirs sans fin. Ils y arrivèrent enfin, au fond de ce château hongrois, d’un geste de la main gauche, Mustang fit se déployer les sorciers et sorcières qui étaient avec lui pour cet assaut.
Le groupe d’agent contourna la pièce principale en silence, des tentes de bonne facture étaient disséminées dans ce qui fut jadis une salle du trône. Edward fit un signe à ses voisins qui le transmirent, signalant ainsi qu’il fallait se tenir prêt… D’un geste, l’Auror informula le lumos maxima, une énorme boule de lumière perça les ténèbres, réveillant en sursaut les infortunés qui dormaient dans leurs tentes.

Le combat commença, les stupéfix fusaient, des sorciers volaient en arrière sans pouvoir sortir de leurs tentes pour voir ce qui se passait. Hélas Edward e pouvait tout prévoir, un cortège de mage apparut, sortant d’une pièce adjacente, de suite lui et ses homologues foncèrent se battre plutôt que d’entasser les prisonniers, des giclées de sang atteignaient l’anglais qui se débattait farouchement, un de ses sortilèges ôta la tête des épaules d’un des assaillants. Un gout de bile envahit sa bouche, il était dégouté de ce qu’il faisait, mais il fallait le faire. A 27 ans, nul n’a le recul suffisant pour juger de qui doit vivre ou mourir. Mustang se reprit, les mangemorts et autres serviteurs des ténèbres reculaient enfin, ils allaient pouvoir cesser de tuer pour commencer à capturer.

Edward s’avança, il lança un sortilège de stupéfixion droit sur un mangemort, sur de l’avoir atteint, l’auror continua sa route sans se soucier de lui, il allait arrêter le dernier fuyard quand une baguette se leva vers lui, il esquissa un mouvement d’esquive quand survint le flash.

Mustang sursauta, il étant en sueur, l’orage battait son plein au dessus du Loch Ness, la pluie martelait les toiles de sa tente magique. Il se prit la tête entre les mains et se frotta les yeux. Une fois encore il venait de revivre ce moment, il avait arrêté de compter ses nuits de cauchemar au bout de quarante en deux mois. Il se leva de son lit douillet et alla se laver. Il vit sur son visage la marque de ses erreurs passées, son œil brulé, blanc comme la neige, assez dégoutant. Edward avait songé à mettre un cache genre pirate, mais il trouvait cela fort inconfortable et aussi particulièrement laid sur lui. Ca avait toujours de la classe dans les films, mais dans la vraie vie, ça avait un côté extraordinairement ringard.

Prenant sa baguette magique sur la table, il lança la chauffe de l’eau pour son thé matinal, en silence. Il regarda un plan moldu du site du Loch Ness ainsi que plusieurs brochures touristiques, une chose l’avait fortement frappé, c’était les dizaines de château invisibles sur les photos des agences de voyages. Une seule explication : ce sont des châteaux de sorciers. Vu leur nombre et leurs dimensions, la seule réelle question qui se posait était dans quel château se cachaient les résistants.


Un autre problème de taille était présent, c’était les quelques dizaines d’agents du ministère qui rôdaient à la recherche des indésirables. Mustang sourit, le Ministère avait stoppé net les formations des aurors, certains des élèves ne savaient donc pas du tout comment pister les traces résiduelles de la magie, et même pour les gens habiles, c’était difficile. Envoyer ces gens ici c’était juste permettre aux Résistants de se montrer encore plus prudent, mais en aucun cas ils ne débusqueraient des sorciers intelligents de cette manière là.

L’ancien auror se retourna, il versa lentement l’eau dans sa tasse avant de laisser le thé infuser, il regarda pour la première fois de la journée Ventouse, son petit gecko domestique. Le lézard, affectueux, grimpa sur la vitre de son vivarium pour rejoindre la main de son maitre. Il n’était pas très grand, une vingtaine de centimètres tout au plus, mais il aimait bien être gratouillé. Son compagnon de route sur son épaule, Mustang fixa le rafleur ligoté à l’entrée de la tente. Ce jeune homme avait aperçut Edward la veille, il était seul et avait cru pouvoir se faire un auror comme ça, le chasseur devint rapidement la proie, et Mustang avait du changer l’emplacement de son campement, par mesure de prudence.


Salut l’ami ! Tu comprendras que je ne peux pas te détacher tout de suite, tu cours un peu trop vite pour moi.

Ed’ prit sa tasse et but tranquillement pendant quelques minutes, visiblement le jeune homme capturé la veille n’était pas très important, aucun de ses collègues n’était revenu à sa recherche. Conclusion numéro un, le rafleur n’est donc pas officiellement agent du Ministère, conclusion numéro deux, il ne savait sans doute pas qui était son geôlier et conclusion numéro trois, il n’aurait sans doute aucune idée sur lequel de ces château explorer en premier. Bref ce jeune homme symbolisait une pure perte de temps, mais il pouvait également servir de couverture pour se faire passer pour un rafleur. Le badge l’autorisant à fouiller le site ne comportait ni nom, ni descriptif, ni photo, ni quelconque artéfact magique.

D’un coup de baguette magique, Edward ôta une des chaussures de son prisonnier, il la prit, après avoir terminé sa tasse de thé, et il la tapota du bout de sa baguette magique :


Portus !

La destination était le sud de la Roumanie, un des endroits où Mustang avait fait ses preuves en temps qu’agent du ministère de la magie. L’auror prit la baguette du rafleur et il la cassa en deux d’un coup sec avant de la jeter dans la cheminé. Il tourna le prisonnier de sorte qu’il ne puisse plus le voir, et il posa sa baguette sur sa tête et formula :

Oubliette !

L’amnésie magique fit son effet, l’homme, le regard vide, ne savait plus ni parler, ni son nom, et il ne connaitrait plus rien du visage de Mustang à moins d’être interné un mois à Sainte-Mangouste et être soigné constamment durant cette période. La mémoire ça s’efface vite, mais ça se reconstruit très lentement.

Il fit poser ses mains sur le portoloin à son visiteur et dit les 1,2 et 3 qui activaient le pouvoir contenu dans la chaussure il le vit disparaître avec satisfaction, il allait pouvoir commencer à travailler un peu.
Sortant de sa tente magique, Edward posa sur son nez les lunettes noires rondes qui cachaient aux yeux de tous, son propre handicap. Sa baguette était cachée dans sa manche gauche, il était habillé en moldu sous une ample cape noire, il se retourna et pointa sa baguette vers la tente, elle se replia et il la rangea dans une petite bourse ayant subit un sortilège d’extension, il la rangeait toujours avant de partir, pour être certain de l’avoir toujours quand il en aurait besoin.

Mustang se dirigea vers les autres rafleurs, ils recevaient des ordres de fouilles une fois par jour, à huit heures, tous ne venait pas tous les jours, ces précisions étaient le fruit de trois semaines d’observations, l’Auror avait prévu de voler un badge et il n’eut pas besoin de faire cela puisque le jeune imprudent avait eut l’audace de se mesurer à lui la nuit dernière. Edward s’approcha donc du groupuscule du jour, il y avait une vingtaine de personnes qui ne faisait pas partie du Ministère, il n’y avait que quinze agents aujourd’hui. Mustang se faufila pour entendre :

… prendrons par le nord pour rejoindre les souterrains qui semblent relier les châteaux entre eux, deux par deux vous fouillerez les bâtiments qui se trouveront à la fin de la galerie qui vous sera donnée. Des questions ?

Pas un mot, chaque personne savait pertinemment que l’homme ne répèterait pas les instructions et que sa question restait purement oratoire. Edward attendit qu’un partenaire lui soit attribué, et ce ne fut le cas qu’après vérification de son badge. Le sorcier avec lui était maigrichon, édenté, et passablement stupide. Sa saleté était telle qu’on n’aurait pas put déterminer son âge avec précision. Après un rapide bilan, Edward était certain de pouvoir s’en débarrasser une fois dans leur galerie, d’ici là, il suivrait les chercheurs comme si il fut l’un des leurs, tranquillement.

Ils marchèrent un moment, discutant de brouties, Edward se fondit dans la masse avec aisance, on aurait jamais cru qu’il était lui-même recherché, les agents du ministère considérait avec si peu d’estime les rafleurs qu’ils en prenaient pas la peine de les lister ou même de les regarder plus de quelques secondes, ils étaient juste de la main d’œuvre pas chère aux yeux d’agent accomplis, sans cela, Edward aurait été repéré dans la seconde, mais finalement il était peu vraisemblable que des Exécuteurs cherchent des Hors la loi dans leurs propres rangs, surtout quand on sait qu’il faut un statu- sang en règle pour obtenir un de ces badges.

Une fois sur place, Edward se détendit un petit peu, les souterrains étaient vraiment énormes, taillés assez haut pour des géants, ils se disperseraient sans difficulté, et il pourrait ainsi se débarrasser de son boulet en toute discrétion.


Mustang hérita de la troisième galerie, après environ 300 mètres de marche il demanda à l’édenté de passer devant, prétextant qu’il n’y voyait pas assez pour ouvrir la marche. D’un geste, il dégaina sa baguette alors qu’il se trouvait derrière le malheureux, il l’attrapa par le cou, et pointa sa baguette sur la tempe du rafleur, il formula en un murmure un silencio puis il chuchota à l’oreille du sorcier :

Tu vas me passer délicatement ta baguette magique, au moindre geste brusque tu perdras la vie.

L’homme prit délicatement l’ustensile magique et Mustang le lui arracha des mains sans un commentaire avant de faire avancer sa victime vers les trois châteaux qui étaient à l’embouchure de la galerie. Arrivés à un triple chemin, Edward choisi de prendre ce lui du milieu, qui menait vers une demeure assez petite comparée aux autres. Dans la cours du domaine, Edward stupéfixa à bout portant l’édenté, il irait plus vite sans se le trainer et il ne serait pas retrouvé avant deux ou trois jours, ce qui lui laissait facilement le temps de fuir les parages s’il ne trouvait rien.

L’ex-Auror se mit au travail, il baladait sa main le long des murs, concentrant sa sensibilité sur les traces d’actes magiques dans la demeure. Il apparut assez rapidement qu’il n’y eut pas de sorciers dans ce manoir depuis bien des décennies, hors mis lui-même, aucun homme n’avait pratiqué la magie dans cet endroit depuis au moins cent ans.

Mustang fit demi-tour et se dirigea vers un autre château, espérant trouver au moins l’ombre d’une piste. Il grattait ventouse tout en marchant, le petit lézard mordillait gentiment le doigt de son maître de satisfaction alors que le sorcier sentait des traces sur le chemin, mais il semblait que c’était les siennes il voulut donc continuer dans la direction mais la seule chose qu’il vit ce fut un éclair rouge avant de sombrer dans l’inconscience.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: L'arriver de Mustang. [PV Sheppard] Jeu 21 Oct - 21:13

Le temps automnal en cette fin d’après midi était loin d’être propice pour profiter du beau panorama qui s’offrait aux visiteurs du Loch Ness, le ciel était gris, menaçant de lâcher des hallebardes à n’importe quel moment mais Sheppard était de garde à l’extérieur du Château. Ce dernier venait de prendre son service depuis une heure, il frissonnait sous son vieux manteau tout déchiré à tendre sa canne à pêche en espérant prendre quelque chose d’intéressant. Les Hors la Loi dans le refuge avaient pris soin de modifier un peu son visage histoire de le vieillir et de le rendre méconnaissable lui permettant ainsi de garder son poste. De temps en temps, il s’allumait une cigarette histoire de se réchauffer un peu, il avait fini par y prendre goût à ses petits tubes bourrées d’herbe à force de côtoyer des gens très peu responsables mais cela aidait un peu à se calmer un peu, penser à autre chose qu’à survivre.

Tout était si calme, il ne se passait vraiment rien et il avait hâte de passer le relai dans peu de temps maintenant. John jeta un coup d’œil vers les ruines espérant apercevoir le hors la loi qui prendrait sa place mais il remarqua la présence d’un homme qui n’a pas la présence d’esprit de dissimuler sa baguette. Après tout les agents du Ministère était loin d’être connu pour leur haut quotient intellectuel, quoique celui-ci rodait un peu trop auprès de leur refuge, peut être était il capable de détecter une trace de Magie ? L’ex serdaigle ne pouvait pas se permettre de le laisser continuer, il quitta donc son ponton pour se relever avec quelques courbatures pour se diriger vers cet inconnu un peu trop curieux. Ce dernier s’approcha assez discrètement, se dissimulant derrière une colonne encore en état à peu près correct pour sortir sa baguette magique et stupéfixer sa victime sans émettre le moindre son. De suite, il se précipita vers elle avant de transplaner à l’intérieur du hall provoquant l’arrivée de plusieurs hors la loi vu qu’il n’était pas sensé être de retour maintenant.


« Icenight, remplace moi dehors.. Le temps que je m’occupe du curieux… »

Cela allait le changer un peu de cette maudite surveillance obligatoire à leur survie, Sheppard se chargea de trainer l’individu sans douceur jusqu’aux cellules. Il le plaça dans la même qui avait servi à y abriter Lestrange, il y avait encore les traces du sang de celle-ci au sol, ils n’avaient pas pris le soin de tout désinfecter. Rapidement, l’ex Serdaigle lui fit les poches trouvant un badge du Ministère qu’il envoya contre les pierres froides, il y avait aussi un lézard ce qui étonna sérieusement le jeune homme qui le repoussa d’un geste de la main. Bien sur, il garda la baguette de sa proie la plaçant à l’arrière de son jeans pour le moment et après avoir vérifié qu’il n’y avait pas d’autres moyens de contacts avec l’extérieur, il sortit de la cellule verrouillant la porte de celle-ci. L’Indésirable numéro 3 lança un faible.

« Enervatum »

Mais il n’attendit pas que son prisonnier héberge pour lancer un autre sortilège.

« Accio Sorcier ! »

Ce dernier attiré par le sortilège s’écrasa contre les barreaux de la cellule, un réveil tout en douceur. Lui laissant quelques instants pour se reprendre, Sheppard stoppa les effets des sorts sur son visage afin qu’on puisse le reconnaître.

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 12/10/2010
Parchemins postés : 73



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Edward Mustang


MessageSujet: Re: L'arriver de Mustang. [PV Sheppard] Jeu 28 Oct - 16:37

Un éclaire, le noir, puis un nouvel éclair et la douleur, si forte...

La tête fracassée contre des barreaux, Edward reprenait vie peu à peu. De son unique oeil mi-clo, il aperçut une silhouette qui brandissait sa baguette vers lui, le sorcier qui l'avais chopé, et même bien chopé. La pression le maintenant aux barreaux de la cellule faiblit soudain, un soulagement en soi.

Encore ivre de son inconscience et de douleur, Edward fit quelques pas en arrière de façon assez instable, il posa sa main sur la pierre froide de la cellule du Chateau d'Urquhart, elle était impreignée de magie, il ressentait les sortilèges qui fusèrent entre ses murs, il sentait la puissance et la violence qui s'y passa...

Mustang devenait de plus en plus alerte, ses cheveux ébouriffés pendaient devant son visage, il ressemblait plus à une bête qu'à un homme pour le coup. D'un geste nonchalant, il vira la mèche de cheveux qui dissimulait son seul oeil encore utile, il leva son regard vers l'inconnu.

Quelle fut sa surprise en voyant John Sheppard, le numéro 3, face à lui. C'était la première fois de la vie de Mustang qu'il était heureux de croiser un criminel de grande envergure, la première fois qu'il était là pour son mépris de la loi et non pour veiller à ce qu'elle soit respectée. Edward sourit puis rit, il avait réussi, quatre mois passés à chercher des traces, des indices, il avait longtemps cherché, mais c'est lui qui avait été trouvé.

Il se laissa tomber à terre en riant, et accueillit Ventouse, qui était resté non loin de son maître durant son inconscience. Mustang cherchait ses mots, car il devait être cru par cet homme, sinon il mourait. Il avait été pris en train de fouillé des galleries, comme le ferait un agent du Ministère, et ce avec un badge du Ministère dans la poche, la situation était tendue, il risquait sa vie en cas d'incohérence, car il ne servirait pas comme monnaie d'échange puisqu'il était seul au monde.

Se relevant lentement avec son lézard sur l'épaule, Mustang dit enfin :


Bonjour John Sheppard, je vous ai longtemps cherché...

Les mots avaient un double sens, il le savait mais à quoi bon, sa sincérité seule ne suffirait pas de toute façon, il allait déballer de suite son sac histoire qu'on ne puisse reprocher par la suite son manque de transparence.

Je me nomme Edward Mustang, je suis Auror détaché aux affaires internationnales dans les pays de l'Est. Nom de code Lézard, j'avais pour mission de dissiper les rebellions dans les pays fidèles au Seigneur des Ténèbres avant sa chute et après son retour.

Je me présente devant vous en homme traqué, ma famille n'est plus, assassinée pour avoir caché mon retard au retour de ma dernière mission. Les anciens agents avec qui je travaillais ont lutté avec moi lors des émeutes de Londres, et par la suite nous avons évacué un grand nombre de gens au statut sang peu approprié, nous avons sauvé des vies au péril des notres, je suis le dernier Auror de mon unité encore en vie.

Si vous avez des copies de registres du département des Aurors, je suis le dossier 141215, vous trouverez également des traces de mon existence dans les registres de Sainte-Mangouste, où je fus hospitalisés durant de longues semaines.


Terminant sa phrase, Edward releva le reste de ses cheveux pour montré son oeil brulé et les cicatrices parsemées autour de l'orbite. Il fixait l'homme face à lui avec une telle détermination qu'il ne savait pas si il le prenait pour un fou ou pour une bonne raison de voir l'espoir au bout du tunnel.

Si vous ne me croyez pas, passons le Serment Inviolable, je jurerai sur ma vie de dire la vérité, et vous n'aurez qu'à m'écouter. Nul ne peut duper cette magie. Cette méthode fut jadis utilisée combinée à l'impérium, elle permetteit de forcer les témoins à parler jusqu'à qu'on aie considéré le serment accompli. Soit ils parlaient en disant la vérité, soit ils se faisaient torturer pour refuser de parler, soit ils mouraient dans le mensonge.

Vous seriez fous de me croire sur parole sans avoir les dossiers, si vous l'exigez de moi, je passerai ce test avec la joie au coeur et le sourire aux lèvres, car si tel est le prix pour rentrer dans la lutte contre le Seigneur des Ténèbres, je signe tout de suite !


Mustang s'arrêta là, il espérait ardemment avoir capter l'attention de Sheppard, mais également avoir convaincu l'homme qu'il était facile de lui faire confiance, et que si il ne voulait pas, qu'il était facile de vérifier la véracité de ses paroles.

La balle était dans le camps de John, Mustang attendait juste qu'il s'en saisisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 17876



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
John Sheppard


MessageSujet: Re: L'arriver de Mustang. [PV Sheppard] Lun 1 Nov - 19:35

Sheppard faisait face au prisonnier, les pieds légèrement écartés, fermement appuyés sur ses appuis et les bras croisés. Il avait pris de l’assurance depuis Poudlard, l’ex Serdaigle avait connu de nombreuses batailles, plusieurs désillusions, la perte de personnes chères et il était bien loin le jeune homme plutôt sympathique obéissant aux règles de l’établissement. Le captif reprit vite conscience lentement, la vue d’un Hors la loi semblait bien l’intéressait grandement tant mieux cela permettait peut être de lui retirer dans informations mais cela risquait d’être mortel pour le dénommé Mustang.
Ce dernier se lança dans un monologue destiné à convaincre l’Indésirable numéro 3 du fait qu’il n’avait pas affaire à un membre du Ministère mais plutôt à un ex auror. Il était même prêt à passer le Serment Inviolable avec lui afin de s’assurer de la vérité. Sheppard qui pensait obtenir des informations avec cet homme, était en train de se dire que cela risquait de se compliquer un peu.


« Vous êtes un homme étrange, Edward Mustang… Enfin si cela était vraiment votre nom… »

Il avait beau être un très beau parleur, l’Aigle était loin de se laisser embobiner comme la première personne, il était très méfiant et une telle personne était difficile à gérer. Il était quand même parvenu à mettre un petit doute dans l’esprit de Sheppard, du moins il n’avait pas l’intention de le tuer immédiatement.

« Vous êtes un beau parleur…Tellement beau parleur que cela en devient très suspect… »

Sheppard n’avait toujours pas bougé de sa position laissant le silence s’installait entre les deux, se donnant le temps de la réflexion à cet homme qui était vraiment très étrange. Le Ministère de la Magie possédait il enfin une personne compétente entre ses rangs, capable de parler correctement, de savoir amadouer. Ce genre de personnes était plutôt destinée à la politique, lui n’occupait qu’un simple rang d’exécuteurs ce qui était loin d’être glorieux. D’après ses dernières paroles pourtant l’homme semblait vouloir entrer dans la lutte contre le Mage Noir ce qui était contradictoire.

« Un membre du Ministère qui se rebelle contre son employeur… Surtout le Seigneur des Ténèbres, je n’y crois pas… Vous l’aviez dit vous-même, vous me cherchiez ! Je peux comprendre qu’une telle somme pour ma capture fasse tourner la tête… Mais la votre tombera au sol avant la mienne …»

Une petite menace bien placée histoire de rappeler qui avait la maîtrise de la situation mais aussi prouvait que Sheppard n’aurait aucun scrupule à lui ôter la vie ou même à le laisser pourrir dans cette geôle.

« Les informations vont être vérifiées néanmoins rien ne me prouvera que vous êtes vraiment cet homme… Vous pouvez tout savoir de lui, avoir même peut être pris possession de sa vie et se faire passer pour lui… »

____________________________________




"No one asks to be a Hero. It just sometimes turns out that way..."

Portoloin vers les liens utiles !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 12/10/2010
Parchemins postés : 73



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 12PV
Edward Mustang


MessageSujet: Re: L'arriver de Mustang. [PV Sheppard] Mar 16 Nov - 13:24

Edward Mustang ne pouvait pas être qualifié de stupide. Il avait un tel don pour mentir et duper qu’il avait su attirer des gens bien plus malins que lui à commettre des erreurs basiques et ça lui avait valu par la suite bien problèmes. Comme aujourd’hui.

Sa facilité à s’exprimer quand il disait la vérité le rendait suspect, en gros quand il mentait on prenait ses mensonges pour vérité, et quand il disait la vérité on le croyait menteur. Un problème en soit quand on vise à la persuasion au péril de sa propre vie.

Après une réflexion intense, il décida de jouer la carte du bluff, il allait se faire passer pour tout autre qu’il n’était en disant la vérité à son sujet, ainsi il usiterait de la persuasion de ses mensonges pour alimenter la vérité. Rendre ridicule le mensonge pour que finalement, seule la vérité subsiste dans l’esprit de son geôlier.

Cette manipulation, aussi spectaculaire que dangereuse, ne se ferait pas sans avoir un peu de chance, ou de nez. Ici les paroles de Sheppard sonnait franchement fausses, il se raccrochait à des faits facilement explicables, et ce pour alimenter la paranoïa qui était devenue son propre quotidien.

Vivre dans la peur de la trahison est le meilleur moyen de se compromettre, car on hésite à utiliser l’aide qui nous est offerte. Mais Mustang ne pouvait pas blâmer cet homme, il n’avait pas vécu la guerre ailleurs que dans son propre pays, c’était difficile psychologiquement d’accepter ça. Edward avait vu un sorcier se suicider en voyant des enfants de l’école voisine de sa maison massacrés par un groupe de lycans sous les ordres du Seigneur des Ténèbres.

Avoir vécu de telles choses aida profondément l’Auror, il savait quels mots utiliser pour rendre la réalité plus proche dans cet échange. John Sheppard voyait ce qu’il désirait voir, une énième tentative pour le trouver et le tuer orchestrée par le Ministère. Il était difficile de lutter contre de telles certitudes mais Edward se devait de le faire, car sinon il mourrait.


Regardez-moi John. Je ne suis pas dangereux, vous me maîtrisez. Fouillez ma robe de sorcier, je la vois la bas, vous trouverez dans la poche à baguette un deuxième badge du Ministère. Il appartient au sorcier que j’ai laissé à moitié mort dans une galerie voisine. Aucun individu n’a le droit de possédé plus d’un badge car ils sont distribués uniquement aux gens sélectionnés par le Ministère.

Si j’étais un traitre, j’aurais déjà reprit mon apparence normale, vous auriez trouvé un flacon de Polynectar, mais aussi le nécessaire pour envoyer mes instructions aux gens dehors sans utiliser un patronus. Vous auriez tout ça, et bien plus encore, vous auriez détecté la Trace sur moi, chaque espion y est soumis pour qu’on le localise en cas de kidnapping et pourtant, nous sommes là, seuls, moi ressemblant au portrait, présent dans mon dossier depuis plusieurs heures, chose impossible en cas de duperie magique.

Vous savez très bien comme moi, qu’on ne peut pas copier de telles cicatrices.


Edward remit en valeur son œil atrophié et brûlé, il se rapprocha encore puis ajouta :

J’ai tué plus de Serviteurs des Ténèbres avant cette dictature que pendant, les Aurors d’élite de combat tels que moi ont été traqués et tués. Vous le savez, ce fut la première action des Exécuteurs de Nuisibles sous les ordres de Pius Tickneese il y a de cela bien des mois. Nous avons été repoussés par le Ministère avant la mort d’Harry Potter ! Vous vous rappelez de toutes les désertions, c’étaient des meurtres bon sang.

Mustang s’emportait, c’était mauvais, il se reprit, puis poursuivit :

Celui-Dont-On-Ne-Doit-Pas-Prononcer-Le-Nom n’est qu’un homme, il mourra tôt ou tard, c’est une certitude, cependant des choses observables sont anormales. Il ne paraît pas vieillir, il est plus puissant chaque jour, il utilise des gens surqualifiés pour des besognes de routine. Un vol à Poudlard à eut pour conséquence des meurtres après interrogatoire serré. Vous avez besoin d’un enquêteur et espion qualifié pour entrer dans la lutte, j’ai ces qualités, j’ai été le plus jeune Auror d’élite à entrer en service, je ne peux que vous être utile.

Laissez moi vous aider John, seul vous ne pourrez rien faire face à cet homme. Il nous faut connaitre ses secrets pour l’abattre. Laissez moi sortir, surveillez-moi nuit et jour si ça vous chante, faites moi passer n’importe quel test qui puisse vous rassurer je m’en moque.

J’ai perdu ma raison de vivre heureux depuis bien des mois, si je ne savais pas faire certaines choses, je me serais pendu. Mais je sais que je peux être utile, utilisez moi comme une arme, peut être que je mourrai, mais au moins j’aurais de nouveau un but.


Edward, toujours debout la tête entre les barreaux fixait intensément Sheppard, il voulait savoir si il avait gagné la confiance du rebel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: L'arriver de Mustang. [PV Sheppard]

Revenir en haut Aller en bas

L'arriver de Mustang. [PV Sheppard]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-