POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Lun 25 Oct - 19:41

Chaque année, Poudlard offrait quelques festivités à ses élèves pour Halloween. Cela remplaçait des fêtes quelconques pour la Noël, mais comme les élèves rentraient principalement dans leur famille, il y avait trop peu de monde pour organiser quoi que ce soit à ce moment là. Donc l’équipe de Direction de l’école profitée du mois précédent pour détendre tout le monde avec l’organisation d’un traditionnel bal costumé. Tout le monde y était obligatoirement convié, qu’importait leur maison et leur année. C’était comme l’événement à ne pas manquer et bien évidemment, qu’on soit accompagné ou non, ou que le costume soit original ou pas, tout le monde s’y rendait pour pouvoir avoir de quoi raconter pour les semaines à venir.

Frédérique se souvenait de quand elle était élève. La décoration ne changeait que peu, mais la magie du moment se perpétuer chaque année. Durant ses quatre premières années, elle s’y rendait seule et se mêler au groupe de Serpentard qui était dans la même situation qu’elle et qu’elle fréquentait de temps en temps quand elle sortait de son mutisme et sa solitude. Puis durant ses deux dernières années, elle se pavanait fièrement au bras de Mitch Shaefer, qui était devenu par la suite son époux et le père de son fils. Le souvenir de ces bals lui donnèrent donc un pincement au cœur quand on vint leur annoncer leur préparation.

En tant que Professeur de Sortilèges, on lui avait demandé de s’occuper de la décoration donc selon des directives bien précises inscrites sur des parchemins soigneusement bien gardés depuis les fondateurs. Elle respecta donc chaque détail. Les larges, grandes et hautes fenêtres de la salle furent recouvertes d‘épais rideaux oranges et noirs dissimulant la vue de l’extérieur mais aussi l’intrusion du froid et de tout courant d’air dans la salle. Des citrouilles aux formes, aux tailles et aux coloris diverses se retrouvèrent flottantes au plafond remplaçantes les traditionnels bougies. Des chauves-souris virevolteraient au dessus de leur tête dans de petits cris. Des araignées, vivantes bien évidemment, jonchaient les murs et des toiles furent rapidement tissées. Quoi de mieux que de vrais éléments pour donner des frissons au lieu. Les fantômes étaient bien évidemment de la partie afin de jouer quelques tours aux élèves. Grâce à un sort, elle parvint à faire raisonner des rires de vieilles femmes, des hurlements de loup, ou les grincements de chaînes. Elle plaça enfin les tables, recouvertes de nappes noires et orange, le long des murs ainsi que les divers bancs, recouverts de toiles d’araignée, afin de créer au centre de la salle, une piste de danse. Les gens restaient généralement debout dans ce genre de soirée, même pour manger ou boire. Car qui disait bal, disait musique et danse sinon il n’y avait guère d’intérêt à préparer un tel événement et encore moins y assister. Le décoration ne pouvait être que parfaite cette année là.

Les autres professeurs étaient chargés de la confection du buffet, où l’on trouverait de la bièreaubeurre, du jus de citrouille, des gâteaux, des toast et bien sur des friandises. Des professeurs chargés de l’invitation et du programme musical de l’orchestre et des musiciens, avec la présence d’un grand groupe de musique de sorciers. Ou encore des professeurs chargé de la sécurité tout autour du château afin que personne n’entre et ne sorte de la salle à ce moment là. Ce qui fut le travail de Brom qui était le mieux placé pour installer des sorts de protections impénétrables. En effet, une fois tout le monde dans la Grande Salle, celle ci aura ses grandes portes verrouillées le temps de la soirée.

Une fois tout parfaitement en place, la jeune femme pouvait penser à elle.
Ils n’étaient pas obligé de se déguiser, mais elle tenait à entrer dans la convivialité de la fête, comme il y avait quelques années. Elle avait besoin de se changer les idées et s’était l’une des bonnes occasions pour le faire. Surtout que, bien qu’il ne lui avait pas demandé dans les termes appropriés, elle était tenue de faire son entrée dans la salle au bras de Scofield à la suite du Directeur, dont elle se demandait si il ne lui aurait pas fait lui aussi une demande de ce genre. Il fallait dire qu’il y avait peu de femme dans l’équipe de Direction de Poudlard et avoir deux demandes seraient à la fois évidente mais aussi honorable. Ça faisait un peu cérémonieux, mais elle s’en fichait. C’était elle qu’il avait choisi et bien que les formes n’y étaient pas, elle était ainsi certaine qu’il n’allait pas s’amuser avec d’autres. Elle n’y avait pas vraiment pensé avant cela, mais elle aurait été sans doute ardemment jalouse de voir une pimbêche toucher à son bras. Pas qu’il lui appartenait, mais elle l’ignorait encore, elle n’accepterait jamais ne plus être exclusive.

Ni passant pas tant de temps que cela à sa tenue, vu qu’elle savait explicitement ce qu’elle voulait porter, elle ordonna à toutes une troupe d’Elfe de Maison afin d’être à son chevet afin que tous les yeux soient rivés sur elle. Oui elle était en plus d’être exclusive, être au centre des intérêts.
Elle avait donc opté pour une Cotardie longue à bustier médiévale gothique en panne de velours de couleur blanche avec empiècement en satin et organza vert. Les manches amples et larges, doublées de satin vert et ouvertes à partir du coude, couverte par des voiles en organza, donnaient un aspect elfique à sa robe. Des manches en dentelle noires sont posées pour couvrir sa peau pâle et frêle. Le double laçage sur le devant et le derrière assurent le signe saillante. La capuche doublée de satin, le galon au devant et les bordures en argent donnent la dernière touche.
Elle choisit d’orner son cou, dénudé par un col suggestif grâce à l’enserrement du bustier, par un collier ras de cou mettant en présence deux roses noirs sur les cotés, une émeraude pendant en son centre, et quatre topaze vert de part et d’autre.
Ses cheveux parfaitement lissés pour l’occasion, retombèrent en cascade sur ses épaules et son front fut paré d’une tiare en argent surmontée de trois pierres vertes.
Elle installerait au dernier moment un voile sur son visage délicat afin de cacher ses traits.

Une fois parfaitement prête, parfumée et maquillée, on vint la chercher afin de rejoindre Scofield qui l’attendrait avec le reste de la direction dans le couloir devançant la Grande Salle. Elle ne ressentait pas l’excitation qu’elle avait pu avoir dans son enfant, elle n’en ressentait rien, comme si ce genre d’événement finalement ne l’éteignait pas plus que cela.
Retrouvant les autres, elle se mit au coté de Scofield, qui en parfait Mangemort rustre et sans cœur qui se respectait, ne lui donna pas son bras. Ils suivirent le Directeur qui fit donc son entrée dans la salle avec que des élèves, bien pressés, y étaient déjà présent. Ils avancèrent tous jusqu’aux tables du fond qui présidaient le tout et qui étaient les seules à n’avoir pas été bougée, ce qui incomba l’ouverture des festivités.

Bien que peu excité par l’événement, Frédérique fut charmée par l’enchantement des lieux qu’elle avait pourtant elle même décorée. Mais il n’y avait qu’elle un peu plus tôt dans la salle. A présent elle était pleine et vivante.
Elle avait à présent hâte que les festivités commencent…



Dernière édition par Pr Frédérique LeeRoy le Dim 27 Fév - 15:18, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5640



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Lun 25 Oct - 20:50

Léon prit d'une main ferme son verre d'hydromel, le début de la journée fut des plus rudes, les enchantements entourant Poudlard étaient complexes, très complexes, il s'en était aperçut d'ailleur bien après avoir noter l'esquisse des sortilèges qu'il souhaitait placer autour de l'immense forteresse.

La Soirée du Bal d'Halloween était le jour préféré de Léon car il correspondait à la date d'anniversaire de feu son grand-père, il mettrait un point d'honneur à faire le maximum pour améliorer les protections autour du château et du Parc. Mais pas seulement. Scofield lui avait ordonné de mener l'entièreté des agents présents afin que chaque personne voit son identité contrôlée, que ce soit les ouvrier de la piste de dans magique ou les musiciens, chacun serait contraint de présenter sa baguette magique pour contrôle.

Celà représentait un travail titanesque, il avait environ 40 personnes sous ses ordres qu'il contactait périodiquement par patronus interposés. Le chemin des diligences était sérieusement surveillé pour que nul ne puisse s'imisser dans le cortèges et entrer discrétos sous un des véhicules comme un moldu habile le ferait. Brom n'avait pas pu compter éternellement sur une bonne vieille limite d'âge, ce subterfuge suffit pour protéger la grande salle durant l'installation de la décoration, de la piste et de l'estrade depuis laquelle les musiciens feraient leurs numéros.

Il s'attaqua à un sortilège fort complexe pour l'entrée dans l'enceinte du château, même Dumbledore répugnait à utiliser ce sortilège tant il était difficile, Léon dut s'y reprendre par trois fois avant de le placer correctement. La Zone de Non-Retour était bien en place. Cette barrière magique empêche quiconque qui entre de sortir sans l'autorisation du lanceur du sortilège. Quiconque tentait de la traverser sans autorisation se voyait bloqué par le mur invisible.

La sueur au front, les quelques gorgées qu'il but furent satisfaisante pour le remettre d'aplomb quand un coliri argenté apparut sous ses yeux lui disant que les musiciens étaient arrivés et qu'ils attendaient ses ordres pour débuter les contrôles d'identités ainsi que les fouilles d'éventuels suspects.

Brom était à l'autre bout du château pour la simple et bonne raison qu'il avait étendu sa zone à l'entièreté du domaine de Poudlard. Chose qui lui fit échouer par deux fois son enchantement de lieu. Bref, il profia d'avoir désactivé les sortilèges d'anti-transplanage dans la partie externe du Château et il apparut en un petit "pop" sonore près de la grille.

Donnant ses ordres, Léon vit les agents du ministère installer les détecteur de baguette, ainsi que la liste des sorciers extérieurs au Château conviés à la fête et celle de nuisibles connus sur deux parchemins distincts. Les listes étaient ensorcelées de telle manière qu'à l'énnoncé de la composition de la baguette par l'agent le nom du convive se rayait instantanément, un gain de temps formidable.

Le groupe de la première partie entra dans l'enceinte de Poudlard, passant chaque test avec de plus en plus d'impatience, si un terroriste se montrait ce soir, c'est qu'il aurait été particulièrement habile, hors mis les cascades de Gringotts, rien de plus ne pouvait être installé pour retrouvé quelqu'un parmis une telle foule. Les Fous du Chaudron furent escortés vers la Grande Salle par le professeur et trois agents, les élèves étaient censés avoir cours, mais mieux valait prévenir que guérir, et une hystérie collective aurait fortement entamé la bonne humeur du Professeur qui commençait déjà à s'essouflé au fur et à mesure qu'il voyait le petit patronus lui annoncé l'arrivée d'autres personnes.

Les tests furent longs et laborieux, mais nécessaire, sans le moindre doute. Des rumeurs peu enviables étaient parvenues aux oreilles de Scofield, d'où cet armada de sorcier diriger par l'un des plus cruels de l'Ecole.

17h30, les Bizarr' Sisters étaient également arrivées, on les avait placées dans l'antichambre professorale de la Grande Salle, ce qui servait de loge pour l'occasion. Brom entreprit de pister les quatres plus gros dangers qu'un individu aurait put placer dans la salle et il ne trouva rien. Il marmona deux ou trois sortilèges supplémentaires, comme un contre le gueule-de-bois fort peu connu, puis il fit fermer les portes jusqu'à 19h, l'heure h à laquelle les élèves devaient rejoindre la Grande Salle avant l'ouverture du bal.

Le vieux professeur était d'une rare efficacité pour mettre des sortilèges de protections, la seule chose qu'il ne pourrait pas déceler était l'utilisation de polynectar accompagné de l'utilisation de la baguette de celui qui est remplacé, une chance infinitésimale de duperie dans ce cas présent. De toute façon, tout comportement suspect serait sanctionné d'une fouille appropriée avant de sortir de la Zone de Non-Retour, rien ne sortirait de ce château, et personne ne s'était fait passer pour quelqu'un d'autre au cours des fouilles, on pouvait difficilement faire plus efficace. Bref, à moins que les agents du ministère soient des aveugles atteinds de cataracte foudroyante, le moindre incident serait immédiatement stoppé net via les 5 agents qui étaient mêlés à la foule.

Par souci de divergence musicale sévère, Brom décida de se placer à la tour d'Astronomie pour surveiller le Parc, rien de tel que la hauteur pour voir d'avantage de chose et pour éviter à ses oreilles les milles souffrance de la musique actuelle. Depuis son perchoir, Léon entendit le début d'un fin murmure de valse, le Bal d'Halloween venait de commencer.




____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mar 26 Oct - 12:26

    Halloween, Halloween, Halloween ! Encore une fête commerciale pour les Moldus...il n'y avait guère d'évènements plus affligeant que celui-là. Non pas qu'elle ne gardait pas de bon souvenirs...jouer des farces était permis à cette occasion et étant petite, Penelo s'en était donnée à coeur joie. Mais les temps avaient bien changé. Les traditionnelles sorties avec les gosses de riche du coin s'étaient transformées en repas familiaux, emprunts d'aisance et de présomption. Tous se vantaient d'être propriétaire de tel ou tel manoir, d'avoir rencontré des hommes importants lors de cérémonies officielles...adieu le bel esprit de la fête des sorcières ! Et le fait de recevoir une lettre d'une soit disant école de sorcellerie n'avait rien arrangé.
    C'était décidé, Halloween ne serait plus jamais drôle. Tous les élèves de Poudlard étaient des sorciers, il n'y avait plus aucun intérêt à se déguise en monstres ou en sorcières puisqu'ils faisaient partie de la caste magique ! A part le buffet, il n'y aurait vraiment rien d'intéressant, encore une fois. Et dire qu'elle était obligée d'y aller ! Pour faire bonne figure ? Tsss ! Le seul avantage serait qu'elle pourrait siroter de la bierreaubeure et du jus de citrouille à volonté.
    Mis à part ça, il n'était pas question de poser un pied sur la piste de danse ! Surtout si un groupe de rock ou que sais-je venait ! Les seules danses autorisées chez les Guildford demeuraient la valse ainsi que les autres danses assignées à leur rang. Quoi de plus barbant ?

    La jeune fille moulina du poignet une dernière fois puis posa son fer à boucler magique, un cadeau de son père qui savait combien elle aimait prendre soin de ses cheveux. Elle aurait très bien pu se passer de cet accessoire si Claster ne lui avait pas confisquée sa baguette jusqu'à ce qu'elle aille en cours pour la récupérer. Elle soupira et fixa un fin diadème de perles et de cristaux scintillants sur son front, déposa délicatement un dégradé de far à paupière d'un doux mauve au-dessus de ses yeux, mit du mascara, blosh et autre, et finit par étaler un gloss bordeaux sur ses lèvres généreuses.
    La sorcière entreprit d'arranger une dernière fois sa robe d'un blanc éclatant une dernière fois en prenant garde de ne pas âbimer les centaine de perles, de pierres et de petits flocons de neige qui étaient déposés sur toute la longueur du tissu. Le tout en maugréant que c'était une idée absurde d'organiser une fête ici.
    Elle se regarda finalement dans la glace et défripa le bout de ses longues manches ornées de dentelle argentée. Sa peau naturellement claire associée à cette pure merveille lui donnait l'air d'une reine de glace. La Serpentard retourna vers son lit puis se dirigea à nouveau vers le grand miroir au coin du dortoire vide avec un pectoral imposant qu'elle passa délicatement autour de son cou. Une fois assurée que l'attache tiendrait, elle ajusta les pointes cristalines de ce qui lui faisait penser à un cristal ou un flocon de neige géant qu'elle arborait jusqu'au dessus de son fin décolleté.

    Un petit sourire étira ses lèvres lorsqu'elle passa le bout de ses doigts sur les petits cristaux bleutés du collier. Encore un cadeau de la famille. Rien que ça. La jeune fille enfila des chaussures fines à talons blanches qu'elle dissimula sous sa longue robe et sortit du dortoire en ajustant un long voile transparent sur ses épaules. La soirée serait glaciale.

    Elle ne croisa que quelques élèves -les derniers sans doute- avant d'arriver à la Grande Salle. Les professeurs et les membres du personnel étaient déjà présents, la décoration plus originale et vivante que dans ses souvenirs. Penelo tressailli à la vue des araignées sur les murs et décida de ne pas en approcher.
    En tournant la tête, elle elle décela un espace entre plusieurs groupes d'élèves et décida de s'y loger, petit fée des glaces au milieu de nombreux autres costumés.


Dernière édition par Penelo Guildford le Mar 26 Oct - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 17/11/1994
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2010
Parchemins postés : 1017



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emily B. Matthews


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mar 26 Oct - 12:57

    Une foule compacte comme on en avait jamais vu se pressait aux portes de la Grande Salle. Une foule où les différents élèves tentaient de trouver leur partenaire, si on en avait. Et même si cela n'était pas le cas, tant pis, personne ne voulait manquer cet événement. Le Bal d'Halloween était une fête pour tout les élèves épuisés par les différents incidents qui s'étaient produits ces derniers mois. La sécurité était bien sur maximale, le professeur Brom s'en était assuré personnellement, si bien qu'aucun élève ne pouvait sortir, tout comme aucun hors-la-loi ne pouvait troubler ce moment de fête.
    Le rémue-ménage qu'avait provoqué l'annonce de l'événement avait troublé la fiévreuse quiétude des lieux, enivrant les élèves dans un tourbillon d'excitation. Pendant une semaine, on n'avait entendu parler que des tenues que l'on pouvait mettre, des pas de danse à faire pour une valse, des garçons les plus mignons de l'école et si la belle professeur LeeRoy pouvait accepter d'accompagner un élève. Dans les couloirs les plus sombres, on se demandait si les hors la loi ne profiteraient pas de cet intense moment de réjouissances pour intervenir lors d'un attentat. Cette interrogation avait instauré un petit climat de tension, qui avait disparu le matin même. Les sortilèges de protection érigés étaient si nombreux et puissants que les plus sensibles pouvaient sentir l'air vibrer. Emily était de ceux-là et avait la chair de poule dès qu'elle passait près des grandes portes du Hall d'entrée ou toute ouverture vers l'extérieur. Aucun risque pour que les résistants n'interviennent en cette soirée, on pouvait reprendre de plus belle les bavardages et les préparations.
    Emily avait préparé avec soin Halloween, à la surprise de ses camarades qui auraient cru que la mystérieuse jeune fille se serait cloitré plutôt que de participer. Une heure avant que ne commence le bal, elle rentra à son dortoir pour pouvoir se préparer. Elle se mit à soigneusement lisser ses cheveux pour pouvoir les attacher en un lourd chignon où dépassaient de nombreuses mèches qu'elle ondula ensuite. Son visage fut encadrés également de deux longues mèches aussi sombres que la nuit. Elle mit ensuite sa robe rouge aux bordures noires avant passer un très léger rouge sur ses lèvres, du mascara pour allonger ses cils et du fard à paupière sombre, faisant ressortir encore sa pâleur délicate. Satisfaite, elle mit alors un masque délicat d'or aux craquelures comme du marbre et s'observa soigneusement dans la glace. Elle se sentait réellement belle et cela l'emplissait d'une certaine fierté. Elle prit ensuite un éventail noire comme la nuit pour ensuite descendre, ses ballerines de cuir sombre faisant résonner un léger claquement sur la pierre des dalles. Elle descendit assez vite les escaliers pour rejoindre la foule compacte qui se pressait devant les portes. Elle remarqua alors un groupe de Serdaigles et se permit d'aller voir une d'elle, Victoria Swan, camarade qu'elle appréciait tout particulièrement.

    -Belle soirée en perspective, n'est-ce pas ?
    Observa t-elle avec un sourire de louve avant de figer son regard pour le faire distant. Excuse-moi, je... Je crois avoir vu une personne... Excuse-moi...

    Elle fit un geste distrait à la Serdaigle avant de la quitter pour fendre la foule et s'arrêter devant une des deux grandes portes. Personne, à part un groupe d'élèves de deuxième année qui gloussaient comme jamais en observant le Professeur Sorel et le Professeur Claster en grande discution. Elle leur fit un bonsoir distant, observant les alentours d'un air songeur. Elle était pourtant si sûr... Elle avait cru l'avoir vu...
    Un grand cri général interrompit ses réflexions alors que les élèves entraient enfin dans la Grande Salle décorée avec un soin tout particulier. Tentures oranges et noires aux fenêtres, citrouilles flottant à travers la salle, cris, bruits de chaines, araignées tissant leur toile alors que le plafond magique faisait résonner l'orage au-dessus de leurs têtes.
    Un décor d'Halloween tout simplement parfait où manquait la pièce maitresse pour qu'Emily soit comblée : un partenaire qu'elle avait décidé comme étant Jared Sykes...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mar 26 Oct - 16:42

Halloween. Qu'est-ce qu'Halloween si ce n'est une fête païenne que les Moldus mirent en place pour fêter les Morts ... Une fête qui se perd année par année mais qui garde son charme entier dans le monde de la Magie et de la Sorcellerie. Le jour ou plutôt le soir où Monstre et Cie sont mis en avant, où les enfants peuvent jouer les petits Malin et les grands séduire les autres lors de grand bal costumé comme à Poudlard ...
Un grand Château fait de vieille pierre, une décoration finement préparé par le Professeur Leeroy et sa troupe, de fin et délicat costume qui nous porterait à un bal d'antan, à un bal Vénitien ou Gothique ... Monde intense et parfait car voici le soir de Jared, le Monde de Jared, lui qui, dans la vie Commune, est un fin Gothique ...

Salle Commune des Poufsouffle ... Personne, pas un bruit si ce n'est celui des crépitements du Feu de bois et du vent entre les fenêtres.
Dortoir des Poufsouffle ... Que de monde, tous se préparent y compris un jeune homme aux cheveux long et blond. Tous portent fièrement des Costumes bon marché ou de fin vêtements chic mais personne ne peux égaler le jeune homme aux cheveux blond et long.
Devant un miroir, le voici, assis, entrain de sortir un coffret noir et or sertie de Diamant. Ouvrant délicatement le haut du coffret, le jeune homme, de ses doigts fin, pris quelque Cosmétiques après s'être, au préalable, raser comme il convenait ... Du fond de teint Ivoire qu'il mis sur son visage, finement et délicatement, avec un pinceau ... Du Eye-Liner pour affiner quelque traits sur ses yeux. Du Crayon noir pour embellir ses yeux, un peu de Blush délicatement posé pour renforcer ses palmettes et du vernis noir pour ses ongles manucuré ... Ceci fait, le jeune homme, voulant être rapide, se lança un léger sort pour que ses longs cheveux soit aussi pur et lisse que de l'eau de source ...
Se relevant, il pris un petit flacon muni d'une petit pompe. Appuyant dessus, il se parfuma le haut du corps puis reposa la flacon et rangea ses affaires.

Se retournant vers son Armoire, il ouvrit les grandes portes et regarda en bas de cette même armoire ... Une grande malle y était posé, malle faite de cuir et de soie. Sur cette malle était posé une lettre avec le nom du jeune homme écrite en Calligraphie comportant un sceau. Ouvrant la lettre, il y lus quelque mots de sa famille. Celle-ci, riche famille Aristocratique, lui avait fait parvenir une tenue des plus belles qui soi...
Ouvrant la malle, le jeune Poufsouffle y découvrit sa tenue noir faite des matières les plus fines et les plus cher qui soit. C'est alors que le jeune homme s'habilla ...

Quelque minutes passèrent et le jeune homme eut fini de s'habiller, c'est alors qu'il sortie en n'oubliant guère de prendre quelque accessoires comme son éventail noir et sa canne noir et argent muni d'une boule de cristal. C'est alors que le jeune blond sortie des Dortoirs, passa pars la Salle Commune, quitta les cachots et se dirigea vers la Grande Salle...
Arriver devant les grandes portes de la Grande Salle, le jeune Poufsouffle regarda tout autour de lui puis fis un pas en avant ... C'est alors qu'il entra dans la peau de sa personne Aristocratique, parlant et marchant comme un Bourgeois de haute Société.

Arrivant dans une petite troupe, à l'entrée de la Salle, de nombreux regards se posa sur le jeune homme, y comprit ceux des Professeurs Sorel et Claster qui furent en pleine conversation, à l'entrée.
Un sourire s'afficha sur le visage du jeune homme, à vrai dire, les regards posée sur lui furent normal car, ses cheveux long, blond et lisse tombèrent sur un long manteau-cape noir avec une trainée, fait avec un mélange de lin et de soie. Une broche en or muni de long ruban de soie noir tenait le haut du manteau. Muni d'une chemise à Jabots noir avec de la dentelle sur le col et sur les manches, le jeune homme s'était muni, sur la chemise, d'un corset, pour homme, noir, en cuir et argent ... Un long collier de perle partait de son cou pour finir sur ce même corset. Pour le bas, le jeune Poufsouffle s'était muni d'un fin et long pantalon noir fait, lui aussi, en lin et en soie, recouvrant de longue bottine faite de cuir, ciré comme il se doit. Sur ses mains, nous pouvions voir des gants de dentelles ainsi que de nombreuses bague familiale ou pour l'occasion.
Dans sa main gauche, le jeune homme tenait un éventail noir et dans sa main droite sa canne noir faite d'argent et de cristal.
Sur son visage il y avait de posé un masque vénitien tout d'or précieux et sertie de diamants ...
Ainsi, tout les yeux furent posé sur lui mais les yeux du jeune homme se dirigèrent vers Emily ... Connaissant ses rapports avec elle, il l'a vit se rapprocher de lui après qu'elle l'eut vu mais le jeune homme, avec aisance et rapidité, avança dans la grande Salle, allant se morfondre dans les ténèbres de la pièce ...

Se dirigeant vers la scène, il y vit un Violon ... Une grande frustration lui parcouru l'échine, une frustration de ne guère pouvoir jouer un morceau de cet instrument aussi beau que précieux. C'est ensuite que son regard parcouru toute la pièce, regardant les différente décoration ... Que de noir et de Orange, un peu enfantin tout cela ... Il manque un peu de richesse et de beauté mais le principal était que le bal soit mis en place ...
C'est alors que le jeune homme, loin des autres, se dirigea vers un épais rideau, se glissa entre celui-ci et une fenêtre et se mit à regarder le ciel étoilé, rêvant à d'autre horizon, rêvant à un être cher ...
Ses pensées furent aussi lugubre que la fête des Morts elle même mais le jeune homme dû sortir de sa torpeur pour faire bonne face ... Son narcissisme était en jeu.

C'est alors qu'il se découvrit, à nouveau, au Monde dans la pièce mais resta seul, dans son coin, ne voulant faire quoique ce soit de par le fait que personne n'était assez bien pour lui ... C'est alors que le jeune homme, avec grâce et beauté, marcha, avec le rythme des "tac" de la canne sur le sol froid, en direction du Professeur Leeroy, admiratif de sa robe et de ses bijoux ... Une dame de haute cour.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mar 26 Oct - 17:17

HRP : Si jamais vous lisez ce RP, sachez que j'ai utilisé des prénoms Gaëliques. Ils ne se prononcent pas forcément comme on pourrait lire un autre prénom.
Caiombe se pronoce [Kèva] et Ciarán se prononce [Kirâne]. Voili voulou.


Un bal d'Halloween était organisé, comme tous les ans. Bien que Barry ait maintes fois participé à cette fête Anglo-Saxonne au côté de sa soeur jumelle, le jeune homme venait à se demander qu'elle était l'intérêt de ces bals, organisés par le personnel de Poudlard, chaque année. Surtout depuis que le Régime actuel est en place, soit depuis toujours. Eux qui prétendaient haïr les moldus, ils reprenaient leurs fêtes... L'Irlandais n'avait pas la tête aux fêtes en ce moment, et malheureusement, sa présence était obligatoire. Personne n'avait le droit de rester en-dehors. Sûrement à cause de tout ce qui s'est passé ces derniers semaines, ces derniers mois... Ils n'avaient certainement plus confiance. Il est vrai que le bal était un moment propice, si on voulait attaquer ou dégrader le château. Tout le monde serait occupé, que ce soit à la surveillance ou dans la fête en elle-même...

Troy enfilait alors une chemise grise foncé, presque noire, avant de mettre ses anciennes protections de Quidditch en cuir marron, qu'il ajusta soigneusement à ses avant-bras. Par la suite, il enfila un lourd vêtement, qui comprenait un veston de couleur noir, avec quelques motifs brodés, couleur argent et une cape rouge de l'extérieur, or de l'intérieur, accroché à un plastron en cuir noire, qui n'était autre que - encore - son son ancienne protection pour les épaules, au Quidditch. Seul un côté était visible, le côté où était justement accrochée la cape. Il ne lui restait plus qu'à enfiler le pantalon noire, qu'il rentrait dans ses anciennes bottes de Quidditch. Il avait réutilisé ses anciennes protection de Quidditch, pour faire ce déguisement. Il ne restait plus que quelques petits détails à régler : le masque et la coiffe, qui exprimait autrefois la noblesse. Une coiffe que portait les hommes. Elle était de couleur blanche, et avait une boucle de chaque côté, comme si deux bigoudis y étaient coincés, alors que les cheveux tombaient sur les épaules du jeune homme. Il passa ensuite le masque derrière cette coiffe, avant de cacher définitivement - pour la soirée - son visage. Le masque lui, avaient pour couleur principal l'or et le noire, séparaient par des motifs d'or, bien distincts. Enfin, le Gryffondor passa une ceinture autour sa taille, dans lequel il avait glissé un fourreau pour sa baguette, même s'il n'en aurait pas besoin ce soir. Désormais, il la gardait toujours sur lui. Tellement de choses s'étaient passées...

En sortant du dortoir, il passa la capuche sur la coiffe, capuche qui se finissait en V au bout, dans une très belle forme.


« Ciarán ?! S’exclamait soudainement Mélanie Treacy, surprise par le costume de Barry. Cette dernière portait simplement une robe noire et grise, alors que ses cheveux étaient soigneusement coiffé, avec deux tresses de chaque côté, qu’elle avait jointes derrière pour former comme une couronne. Mélanie avait un masque blanc, avec une expression triste…
- Bah… ouais… répondait nonchalamment ce dernier. Caiombe ?
- Oui, exactement. Tu me trouve comment ?
- La coiffure te va bien.
- Merci. J’aime bien ton déguisement, mais je n’aime pas le personnage que tu incarnes… »

Ciarán était un Noble, autrefois issue d’une famille riche Irlandaise. « Petit sombre » était la traduction de son prénom, et à vrai dire, il le portait bien à une exception. Son prénom ne qualifie pas bien ce qu’il est devenu par la suite. Coureur de jupons, l’homme ne s’intéressait en fait qu’à l’argent des femmes qu’il arrivait à mettre dans son lit. Il se mariait maintes et maintes fois, avant que ses beaux parents meurent soudainement, pour finalement toucher l’héritage, après avoir égorgé ses femmes.

Caiombe elle, dites « beauté », perdait justement, son étrange beauté, durant la journée du 31 octobre. Toute personne voulant alors regarder ses yeux - habituellement absolument magnifique - mourrait subitement. Quelque chose qui la rendait bien triste, puisqu’elle se sentait coupable de la mort de plusieurs personnes. Étrange, mais tout cela ne sont que des légendes Gaëliques…

Le jeune lion était maintenant arrivé, seul, devant les immenses portes de la Grande Salle, encore ouvertes puisque tout le monde n'était pas encore arrivé. L'entrée était bien surveillée, comme il s'y était attendu. Cherchant un coin, il marchait assez lentement. Il se demandait en quoi Enola Vandom serait déguisée, bien qu'il ne l'avait pas invité. Il aurait aimé, mais il avait peur d'être inutile. Comme je l'ai dis plus haut, Barry n'avait pas la tête à la fête, alors il valait mieux pour lui qu'il soit seul. Mais qui c'est, peut-être que s'il l'aperçoit, elle lui redonnera goût à la fête... Vandom était l'une des rares personnes à le faire encore sourire ces temps-ci...
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mar 26 Oct - 18:32

Elle avait hâte, elle avait hâte, elle avait hâte !!!
Gwenaëlle était comme une puce électrique depuis qu’on avait publié le premier Journal de Poudlard, pire quand elle savait qui était derrière ce journal, pire quand elle avait vu l’ajout d’une annonce des plus intéressantes, de l’événement majeur de l’année !
Sa première pensée en se levant ce matin là fut le Bal d’Halloween prévu le soir même. Elle avait des tonnes d’idée pour son costume et elle s’impatientait surtout d’admirer l’orchestre qui serait présent ce soir. Les Bizarr’ Sisters, le plus grand des groupes de rock de la planète ! Non il n’y avait pas à dire, elle avait hâte.

Bien sur, elle voulait être dans l’esprit du groupe. Alors ce soir elle sera entièrement rock !
Tshirt à bustier à carreaux rouges et noirs entourant jusqu’à ses hanches avec un petit nœud noir sur le coté bas. Jupons à voile rouge. Legging noir. Bottines vernis rouge. De grosses chaussettes rayées rouges et noirs retombantes sur ses chevilles en divers plis. Mitaines rayés rouge et noirs. Grosses lunettes de soleil à bordures rouge. Chapeau de forme noir avec une fleur rouge sur le coté. Bracelets et bagues larges. Et ongles vernis noirs.
Elle avait la totale look. Qui pouvait penser que derrière ce phénomène de foire pouvait se passer une intellectuelle qui avait un joli coup de plume pour son jeune âge ou qui était déjà Capitaine d’une équipe de Quidditch ? Personne et s’était ça qui l’amusait.

Elle avait le tenue, elle avait l’allure. Mais il y avait un hic, et pas des moindre. Elle n’avait pas de cavalier. Elle avait espéré une demande de la part de Aaron, mais elle avait attendu et il lui demanda rien. La veille, elle n’avait pas pensé qu’à ça et cette pensée l’avait rendu triste malgré elle. Elle s’était dit qu’en fait se fichait pas mal d’elle et que mignon comme il était, il devait avoir une petite copine et n’avait pas que ça à faire de s’occuper de la bonne connaissance qu’elle pouvait être. La vie était pas juste parfois.

Elle descendit de son dortoir en même temps que les autres, pour ne pas trop montrer son impatience quand même sinon on allait encore se moquer d’elle. Ce qui n’était pas nouveau ces derniers temps mais qui lui passait par dessus la tête aussi. Elle savait ce qu’elle valait et elle était déjà persuadée, elle, à un beau destin. On ne pouvait pas en dire autant de certaines…

Arrivé dans la salle, il n’y avait encore pas trop de monde, et pas les profs ni les dirlots. Les tables étaient encore vides de leurs boissons et plats. Mais les musiciens étaient bien là. Elle s’approcha timidement d’eux. S’était le moment de leur parler, de partager leur expérience. Mais avant même qu’elle n’ouvre la bouche, les adultes firent leur apparition. Mince ! Elle allait devoir attendre car les membres du groupe présent entamèrent leur première chanson.
La petite fit la moue, ne s’intéressant pas du tout au divers groupes de personnes qui affluèrent encore. Ce n’était pas sa faute si elle n’avait pas les même attentes que toutes les autres personnes présentes ici !
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mar 26 Oct - 20:22

Un bal… Si il y avait bien quelque chose qui paraissait ridicule aux yeux de Scofield, c’était bien un bal… Il n’en voyait pas du tout l’intérêt et avait tout fait pour le faire annuler menaçant même de retirer ses Mangemorts de l’Etablissement mais son Maître désirait qu’il soit présent afin d’éviter tout débordement. Michael se demanda à plusieurs reprises si ce n’était pas une punition de sa part sachant très bien qu’il n’avait rien à faire là bas et aurait donné beaucoup pour partir en mission ou même une attaque de Hors la Loi pour pouvoir y échapper.
La Grande Bretagne étant calme, il dû passer le relai de la sécurité au Professeur Brom, afin qu’un mangemort soit aux commandes et non un membre du Ministère ainsi il gardait la commande des opérations vu que l’enseignant en magie noire lui devait respect et obéissance. Jusqu’au dernier moment, Michael s’était occupé de la sécurité de l’établissement plaçant notamment ses sbires à des points stratégiques avec ordre de le contacté à la moindre anomalie, il n’avait aucune confiance en Brom comme en n’importe qui bien que celui-ci soit digne de porter la Marque des Ténèbres mais le passé lui avait appris que personne n’était digne de confiance. Contrairement à beaucoup, il n’avait pas pris la peine de se déguiser, d’ailleurs la moindre personne qui lui aurait demandé ou même posé la question serait certainement en train de se vider de son sang dans une grande souffrance.

Tout juste avant l’heure d’ouverture du Bal, à regret Scofield donna ses derniers conseils au vieil homme pour prendre la direction de la Grande Salle du moins le Hall vu que les portes étaient encore fermées et une fois sur place, les membres du Ministère en place ne lui demandèrent pas de confirmer son identité de peur de mourir dans la seconde vu l’humeur massacrante dans laquelle il était. Rogue tenta d’engager la conversation avec lui, se renseignant notamment sur la sécurité mais avec son amabilité, le Lieutenant du Seigneur des Ténèbres l’envoya paître tout simplement, il inspectait lui-même le système de sécurité observant autour de lui lançant discrètement quelques incantations pour vérifier que Brom avait fait du beau travail. Il allait d’ailleurs lui envoyer un patronus mais une personne fit son irruption en haut de l’escalier de pierres, le descendant avec grâce et cela attira son attention jusqu’à temps qu’elle parvienne jusqu’à lui. Ce n’était autre que Frédérique Leeroy, la seule personne qui semblait avoir un effet sur cet homme si froid, sans cœur, ce dernier se contenta d’un signe de tête envers sa partenaire de bal.

Enfin partenaire était un bien grand mot, il ne fallait pas espérer de lui de faire la discussion et encore moins lui accorder une danse, Scofield ne le lui avait demandé que pour empêcher le Directeur de parader à ses cotés. Une certaine jalousie ? Peut être même si cela était beaucoup plus stratégique que de l’amour. Il était temps que la grande mascarade commence, le corps directorial pénétra dans la salle suivi par les autres, Michael jeta à peine un œil vers la décoration n’y accordant aucune importance en revanche il avait vérifié que les hommes étaient bien à leur place et que rien ne semblait louche. Le Mangemort se dirigea vers le mur qui faisait face aux grandes Portes s’y adossant comme à son habitude, soupirant un bon coup comme espérant être dans un grand cauchemar éveillé et il attrapa un gobelet que lui proposa un des serveurs dégustant lentement le jus de citrouille patrouillant des yeux dans le salle.


____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 27/06/2010
Parchemins postés : 256



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Brian O'Connor


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mer 27 Oct - 15:38

30 minutes. C'était le temp qu'il restait afin que le bal d'Halloween commence, mais qu'est ce qu'était Halloween, une fête moldu que Brian trouvait ridicule, un sorcier cherchant a se déguiser en caricature moldu de sorcière ou alors en fantome ou monstre, c'était pour lui se rebaisser. Mais bon histoire de faire bonne figure et de passer une agréable soiré bon enfant il serait préférable de s'y présenter, et avec un costume, c'était encore mieu. Brian savait déjà ce qu'il mettrait.

Il alla chercher sa longue cape noir a capuche, parfait, c'était exactement ce qu'il lui fallait, cependant il lui manquait autre chose, un masque, car ce n'était pas suffisant... mais ou avait-il bien put fourré ce foutu masque, ah oui sous son lit, c'était là qu'il rangeait toute les choses importante a ne pas perdre, mais aussi les choses inutiles, les chose qui peuvent un jours être utile... enfin bref c'était là qu'il rangeait tout quoi. Le masque était blannc, avec une grande bouche noire. C'était un masque qui ifesait pencer a un spectre qui souffre.

Maintenant qu'il était recovert d'un masque et que sa capuche avait été rabattu sur sa tête, il lui restait juste le temp de monter tranquillement jusque la grande salle, croisant au passage quelque personne déguiser, il restait les fixer afin de savoir qui ils était, bien entendu il n'en reconnut pas un. Arrivant dans la salle, il alla se poster sur une chaise puis regarda autour de lui, leur garde du corp mangemort était déjà là, mieu vallait se tenir a carreau, le premier qui ferait des vagues ne serait pas sur de voir le jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 30
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mer 27 Oct - 22:20

Une fois tout le monde arrivé dans la salle les portes se refermèrent sur eux les empêchant tout autre personne d’entrer ou de sortir. Tous les élèves étaient présents dans la Grande Salle ainsi que toute l’équipe de Direction de Poudlard. Seul le Professeur Brom et les Mangemorts étaient à l’extérieur à continuer à assurer la sécurité de la soirée.
Les rideaux recouvrant les fenêtres, au nombre de quatre par coté, se transformèrent aux traits vieillis et fantomatiques des écussons de Poudlard pour les deux rideaux extérieurs et en ceux de deux maisons pour ceux au centre.
A chaque quart d’heure, en lévitation au dessus de leur tête et qui faisait office de lumière pour cette grande et vaste salle, une des citrouilles s’enflammait et alors que les flammes continueraient à brûler, elle se transformait en tête de mort aux ricanements menaçant étrangement proche de celle que représentait les Mangemorts.
Des mains décharnées déambulèrent sur les tables et des yeux furent offert dans chaque coupe en faisant office de glaçons.

LeeRoy adorait sa décoration et les petites touches magiques qu’elle avait donné afin que le tout ne soit pas figé. On commençait dans un cadre plutôt classique, voir gentillet. On finirait dans une ambiance d’horreur avec du sang partout. Elle adorait ça. Forcement, tout venait d’elle.
Avançant dans la salle d’un pas lent mais régulier, sa cotardie se mouvant tout autour de ses jambes dans un rythme presque reptilien, fière et presque d’un air noble, elle souriait en coin. Elle n’arborait que rarement des expressions sur son joli visage d’ordinaire si froid et inexpressif. Mais elle aimait Halloween et tout le charme que cela apportait. Et puis cela annonçait l’arrivée de son anniversaire. Comment pouvait-on aimer son anniversaire. Elle se le demandait souvent, mais elle appréciait ce jour là, bien qu’on ne lui avait plus offert de présent depuis son enfance. Mais ce n’était pas ça le plus important pour elle. C’était que s’était son jour

Elle avait donc hâte à présent de voir commencer les festivités mais les élèves étaient encore intimidés et en retrait. L’orchestre avait commencé à jouer. La musique était vive et entraînante. Si ils attendaient qu’un couple ouvrait le bal, elle ne risquait pas de satisfaire ce plaisir.
En effet personne ne savait si elle était venue seule ou pas. Elle n’ignorait pas les commérages qui avaient lieu sur sa personne et elle s’en moquait. Mais les élèves avaient parlé de tout, sauf d’elle et le sous-directeur. Il fallait dire que ça relevait du privée et pour cette histoire, sauf eux deux, personne n’était au courant et personne ne risquait de l’être. C’était impossible.

Après leur fameuse nuit, elle n’avait plus eu aucune nouvelle. Comme si de rien n’était, elle s’était elle même intéressée à tout autre chose. Elle pensait que s’était forcement son cas aussi.
Jusqu’à son étrange et soudain intérêt à savoir si on l’accompagnait au bal ou pas.
Puis, elle n’avait pu que relever le regard qu’il avait posé sur elle quand elle était apparut en haut des marches du grand escalier devançant la grande porte en bois de la Grande salle. Bien que sans expression, il ne l’avait pas lâché du regard jusqu’à qu’elle n’arrive à ses cotés où il ne lui fit finalement qu’un simple signe de tête. Mais le tout était suffisant pour qu’en parfaite femme qui se respectait, elle en vienne à en cogiter.

Elle avait accepté d’entrer dans la salle aux cotés de Scofield mais celui ci ne montrait plus ni fierté ni entrain et il se montrait visiblement de mauvaise humeur. Il ne lui avait pas tendu son bras et si elle n’avait pas été là, elle pensait que ça aurait été la même chose. Elle en finissait par se demander si le Directeur aurait eu le même comportement ou bien si il se serait montré plus courtois, plus avenant. Tout aussi froid, tout aussi distant mais avide de se montrer, elle avait toujours été admirative face à cet homme de deux fois son âge. Mais qu’importe l’age, dirait-elle. Mais Rogue avait devancé le groupe seul, fier et droit, comme à son habitude. Tout comme son second, il avait choisi de ne pas venir déguiser. Mais comme Scofield, il ne faisait pas attention à elle. Même quand elle était son étudiante, il ne lui avait apporté aucune attention. Si Brom n’aurait pas fait parti de l’équipe de sécurité, elle aurait pu tout autant en être accompagnée, mais son attitude aurait été le même. Mitch était ainsi lui aussi. A croire qu’elle n’aimait et ne s’entourait que par des hommes torturés et froids.
Mais pour cet soirée, elle était l’unique femme présente dans toute l’équipe d’enseignant de Poudlard, elle était un peu comme la reine. Mais elle l’était en fait, Reine de ce Bal. Enfin, elle se l’autoproclamait intérieurement.

Elle ne faisait jamais attention aux atouts de son corps, frêle et délicat. Elle était toujours trop attentive à cultiver son savoir et se perfectionner au Quidditch, tant qu’elle avait grandi et vieilli sans se rendre compte, à part depuis peu, tout ce qu’elle pouvait faire en jouant de ses charmes. Traditionnellement en robe de sorcier ou en pantalon, elle ne se mettait pas réellement en valeur. Elle n’était pas séductrice, elle charmait.
Elle était pourtant magnifique ce soir là.
Son maquillage rehaussait la brillance et l’éclat de ses yeux chocolats et de ses lèvres gourmandes. Le bustier de sa robe en double laçage sur le devant et le derrière faisait ressortir sa poitrine la rendant pulpeuse et le décolleté léger mais suggestif apportait désir à quiconque y aventurera le regard.

Oui elle était magnifique ce soir là.
Mais la personne qui aurait du la voir, ne la voyait pas…

{ Suite ici :
Bal d’Halloween - LeeRoy & Sykes }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé}

Revenir en haut Aller en bas

Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-