POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 09/01/2010
Parchemins postés : 453



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Sandrine Larose


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Jeu 28 Oct - 14:56

[HJ : Désolée du retard de ma réponse, mais je n’ai pas pu faire autrement. Supposons simplement que Sandrine et ses coéquipiers soient déjà entrés dans la Grande Salle, d’accord ? ]

Accompagnée de quatre jeunes hommes, Sandrine Larose était entrée dans la Grande Salle de Poudlard. Tous les cinq assortis, ils étaient vêtu de costume rappelant des démons. Ils avaient l’air d’être sortit tous les cinq de l’enfer même tant leur allure unis et effrayant étaient pesantes. Sandrine paraissait être la chef de la bande. Du moins, son déguisement était le plus frappant des cinq. Alors que les autres abordaient des couleurs sombres, des costumes noirs et des maquillages très légers, Sandrine était plutôt colorée. Sa robe rouge était de la même couleur que celle du sang. Ses yeux bleus étaient maquillés de rouge créant un contraste saisissant avec la pâleur de sa peau et ses longs cheveux noirs étaient ébouriffés et avaient un volume impressionnant. L’un de ses compagnons était attaché d’une chaine autour du coup que la jeune fille tenait de sa main libre. Il avait pour rôle l’animal possédé. Et à l’aide de quelques sortilège, ils lui avaient fait poussé quelques furoncles et lui avait allongé les dents. Son visage était recouvert de quelques poils et ses yeux étaient aussi clairs que les rayons la pleine lune.

Bien qu’ils fussent là pour s’amuser et effrayer les premières années, Sandrine était aussi présente afin de surveiller les élèves. Tout récemment nommée brigadière, elle jouait fidèlement le rôle.

Balayant la pièce du regard, la jeune fille cru reconnaître le professeur LeeRoy. Cependant, cette certitude s’était envolée lorsqu’elle cru apercevoir une autre femme ou élève lui ressemblant fortement. Il faut dire qu’avec tous ses déguisements et ses maquillages, les gens étaient plutôt difficiles à reconnaître. Quoi qu’il en soit, Tom, qui jouait très bien le jeu de la bête, grogna contre une jeune élève passant devant lui. Cette dernière s’est enfuie rapidement, l’air effrayée ce qui amusa les autres de la bande. Sandrine afficha un petit sourire satisfait et tira sur la chaine afin de les guider tous vers un coin de la pièce qu’ils s’approprieraient jusqu’à la fin de la soirée. Ils allèrent donc vers un coin et chassèrent les gens présent pour s’y assoir. Déjà, Ben et Will éclatait de rire gras tandis que Tom jouait toujours le rôle de la bête. Sandrine et Félix, son nouveau compagnon du moment, s’échangeait quelques tendresses sans plus. Elle avait déjà l’attention occupée par la présence néfaste d’un adulte.

Micheal Scofield était présent à la fête. Et ça n’enchantait pas l’adolescente française qui lui vouait une haine profonde. Elle le répugnait et était impatiente à l’idée, qu’un jour, par pur vengeance, elle participerait à son meurtre. Sa mort était souhaitée par beaucoup, surtout par les résistants. Mais Sandrine n’était pas de ce camp là. Elle espérait plutôt avoir l’aide de sa sœur ainée, Sarah, pour le mettre en pièce.

La démone observait le directeur mais son œil fut poussé à regardé ailleurs tant elle le havissait. Elle cru reconnaître le poufsouffle, Jared. Il avait été nommé brigadier tout comme elle. Mais son costume ne lui permettait pas de l’identifié à cent pourcent.
Le bras de Félix se passa autour de ses épaules et il vint lui embrasser la nuque. On appréciait déjà plus cette union que la précédente. En effet, lorsque Sandrine avait formé un couple avec Jason Thorn, ses amis répugnaient cette union. Jason Thorn, aux penchants résistants, aurait tôt fait d’entrainer Sandrine dans ses folies. Tom, Will et Ben était d’avis qu’elle méritait une personne ferme, capable de supporter ses crises et contrôler son esprit furieux. Félix était l’homme de la situation selon tout le monde.
Bien que son cœur toujours amoureux de Jason était mal à l’aise, Sandrine avait choisit Félix pour être plus stratégique. Afin de ne jamais éveillée les soupçons et de les chassés même, être en couple avec un serpentard tel que Félix était la meilleure solution…

Barry Troy, Penelo, Emily et sa petite protégée Gwen étaient de la fête. Sandrine salua d’ailleurs la petite serpentard tandis que le groupe commençait ses premières chansons endiablées. Quoi que très peu intéressé par ses chansons, elle se laissa bercer par la chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.goodforum.net


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Jeu 28 Oct - 17:24

      Shella termina de serrer son corset avant de faire glisser la belle robe que lui avait envoyé sa mère quelques jours auparavant, magnifique robe en dentelle noire laissant voir ses épaules d'une blancheur immaculée, descendant jusqu'au sol et recouvrant ses petites pieds chaussés de talons hauts aussi sombre que la robe. Elle avait nouées ses cheveux en un chignon haut et assez complexe, laissant une petite mèche de cheveux, qu'elle avait au-préalablement bouclée, tomber sur son épaule droite. Elle y fixa deux baguette chinoise d'argents et , jugeant qu'elle était fin prête, mis son masque noir et descendit du dortoirs des filles.

      Evidemment vous vous doutez bien que la jeune fille, trop distante avec son entourage et ses camarades de Poudlard n’avais trouvé personne d'autre que Nevan pour l'accompagner. Cela ne la dérangeais pas, bien au contraire, elle y allait avec lui depuis son arrivée à Poudlard et pour elle, Halloween n'était rien d'autre qu'une soirée agréable à passer entre amis. Ni plus ni moins.
      Il l'attendait, habillé tout de noir comme elle, d'un manteau à queue de pie fermé par une chaînette d'argent. On aurait dit un jeune aristocrate. Très classe, très mondain, dirons nous. Ils se saluèrent et rejoignirent leurs autres amis Aigles.

      Ils descendirent ensemble, croisèrent d'autres personnes et enfin arrivèrent au rez-de-chaussée. Sans attendre ils passèrent les grandes portes de chênes et entrèrent dans la grande salle magnifiquement décoré pour l’occasion. Shella reconnut quelque uns de ces camarades de classes, notamment Jared qu'elle avait entrevu en cour de sortilège. Sandrine Larose était aussi présente et il lui semblait avoir aperçu Emily.

      Peu de temps après leur passage, la porte se referma. La fête allait pouvoir commencer. Enfin fête...façon parler, disons cette petite réunion entre amis.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Ven 29 Oct - 4:48

Matthew était devant une chambre réservée à la soigneuse Prudence. Ça faisait maintenant une bonne demi-heure qu'il attendait sa petite amie. Oh ne vous en faîtes pas, elle est juste de l'autre côté, en train de mettre son costume et elle ne veut pas que le jeune homme la voit s'habiller, sans doute pour lui faire la surprise de son déguisement. Pour sa part, le Gryffondor s'était habillé en chevalier de la Renaissance ou du Moyen-Âge, probablement le Moyen-Âge. Hey oui, il était toujours aussi peu doué en matière d'histoire. Prudence avait fini le boulot un peu plus tard et le jeune homme voulait à tout prix qu'ils arrivent en même temps à la fête. Tapotant du pied, il commençait à se faire impatient. Il avait peur qu'ils arrivent en retard, même si personne ne les attendait vraiment.

-Prudence... Faudrais que tu te dépêches un peu là.

La patience est une vertu que Matthew n'exerce peut-être pas assez, allez savoir. Pourtant, en général, faire preuve de patience se voit souvent être récompensé. D'ailleurs, peu après qu'il ait fait savoir qu'il commençait à s'impatienter, la porte s'ouvrit et là, Matthew qui avait les bras croisés et qui attendait vit sa bouche décrocher. Elle était habillée en reine des cœurs, mais... une reine des cœurs très... belle, c'est sans doute le bon mot. En tout cas, il était complètement sous le charme et vraiment, il réalisait à quel point il était chanceux. Aujourd'hui en plus, il était content, car s'ils avaient cherché à être discret sur leur couple, cette fois, il s'afficherait en public, main dans la main et comme ça, ils confirmeront les écrits du journal de la bonne façon, plutôt que de laisser planer le doute.

-Tu sais quoi? Ça valait vraiment la peine d'attendre finalement. Tu es très belle.

Et elle avait un preux chevalier au bras quand même, ce n'est pas rien. Ils prirent donc le chemin de la fête et arrivèrent un peu avant que les portes ne se referment. Pour l'occasion, la grande salle avait été décoré et beaucoup de gens étaient présents, se qui donnaient encore plus de succès à la fête. Restait à voir comment elle se passerait. En entrant, Matthew vit donc quelques visages familiers. Il fit alors savoir à la dame à ses côtés que c'était elle qui décidait de se qu'il faisait maintenant. Ils pouvaient discuter, danser, aller voir des amis communs. Peut-être qu'elle pourrait lui présenter des collègues! Par contre, le jeune homme se disait que tôt ou tard, ils devront s'éclipser de la fête. Hey oui, c'est bien un jeune homme de dix-sept ans avec une jolie fille à ses bras qui se trouve à être sa petite amie, alors en cette soirée d'Halloween, il ne va pas se priver. D'ailleurs, il dépose un baiser contre ses lèvres avant qu'elle ne décide de la suite.

Il remarqua aussi la très cher professeur LeeRoy qui semblait un brin perdue et seule. Il la désigna du menton et murmura à l'oreille de sa copine:

-D'après moi, elle s'est déguisée en fille de rue celle-là... Tss...
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Ven 29 Oct - 17:46

Bal, Halloween, Bal, Halloween, fête! Depuis quelques jour la Serdaigle n'avait que ce bal en tête. On allait enfin pouvoir s'éclater un peut. La Serdaigle aimait particulièrement cette fête de terreur! Depuis toutes ses années à Poudlard c'était la fête que Victoria aimait le plus. L'ambiance glauque festive elle adorait! Evidemment dès qu'elle avait déballé l'annonce Victoria c'était empressé de ce crée un déguisement par ses soins. Quelques chose de démon gothique. Elle avait farfouillé dans tous les magasins pour trouvé son déguisement et le résultat ne lui déplaisait point. La jeune femme avait opté pour un corset rouge sang fait de cuire et de dentelle qui laissait bien visiblement apparaitre son tatouages. Une rose rouge sang transperçé d'une flèche. Elle porterait aussi une jupe en jean déchiré accompagné d'une ceinture clouté et des longues bottes en cuire noire qui lui montais jusqu'au genoux. La belle Serdaigle ce fit un maquillage assez sombre. Les yeux charbonneux et le rouge à lèvre noir. A son cou la belle portait une chaine de laquelle pendait une croit de bronze à l'aspect ancien. Un cadeau de sa mère très utile pour cette soirée. Ce soire notre belle Serdaigle déguisé en diablesse avait décidé de s'amuser un peut histoire de ce changer un peut les idées. Enfin prête la Serdaigle descendit pour rejoindre ses amis dans la grande salle déjà pleine de monde. Victoria était une fille assez fêtarde fallait l'avoué et aimait profité des soirées et dansé tard dans la nuit ne ce laissant nullement impressionné par les autres. La belle Serdaigle entra dans la Grande Salle déjà bondé fière et hautaine. Un sourire s'étira sur ses lèvre lorsqu'elle remarqua un groupe de Serdaigle ou Emilie ce trouvait. Celle-ci la salua dans un sourire mais son amie s'eclipsa vers Jared Sykes ce qui fit fronçé les sourcils de la Serdaigle avec perplexité mais eut un sourire avant de ce retourner vers le groupes de Serdaigles qui bavardait joyeusement mais Victoria s'en lassa bien vite et ce retourna cherchant un visage familiers et tomba sur pénélo une Serpentarde qu'elle connaissait un peut. Victoria s'en approcha et lacha d'une fausse voix moquequse:

- Et miss reine des Glaces tu te sent pas un peut perdue dans cette foule de démons?

Victoria s'approcha en souriant. Pénélo avait l'allure raffiné et serieuse ce qui fit sourire la Serdaigle mais elle aimait bien la Serpentardes aussi hautaine qu'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Lun 1 Nov - 12:05

    Et "blablabla"... Hin. Et ça jacassait, et ça jacassait. De partout. Qu'est-ce qui était le plus vexant, voir tous ces abrutis prendre du bon temps ou les voir alors qu'elle savait pertinament que cette soirée serait aussi soulante que les cours de Politique Internationale -où d'ailleurs elle n'allait pas- ? Les deux réponses se vallaient.
    A part les costumes et le buffet, il n'y aurait probablement rien pour égayer sa soirée. Comme d'habitude. C'était tous les ans la même chose. Le seul point positif là-dedans -à part les précédentes observations-, c'était peut-être la disparition momentanée de la barrière qui isolait Serpentard des autres maisons. Bien sûr, il y avait quand même des "irréductibles" qui se refusaient toujours à côtoyer les autres sorciers mais la mixité des couples se faisait de plus en plus chaque année, à croire que les mentalités commençaient à changer.


    * Mais ça ne rendra pas Halloween plus attirant pour autant...*

    La Serpentard poussa un soupire. Être peste avec tout le monde comportait un petit défaut : l'absence d'amis. Bon, il était vrai que la plupart du temps elle était trop occupée à s'obstiner sur son apparence pour prendre garde à qui que ce soit mais dans des moments comme celui-ci ce devait être agréable d'avoir des choses à partager avec une autre personne que le reflet de son grand miroir.
    Ce soir elle se contenterait pourtant de quelques bièraubeurres et d'une petite escapade à la bibliothèque, s'ils ne l'avaient pas fermée. Que ferait-elle de plus ici ? Elle ne réviserait sûrement pas, ne pourrait même pas s'admirer et en plus elle resterait sotchée au buffet à pester contre ceux qui s'amuseraient.
    Penelo ajusta quelques boucles brunes sur ses épaules et glissa un regard autours d'elle. En réfléchissant, elle s'était remémorée qu'elle devrait trouver le professeur Claster et lui demander s'il voulait bien lui rendre sa baguetten quitte à ce qu'elle passe un heure dans son bureau à copier des lignes ou autre. Son attitude envers elle ne lui avait pas plus mais la vengeance était un plat qui se mangeait froid...d'un autre côté, il n'avait pas fait de différence entre un Serpentard et quelqu'un de sa propre maison, ce qui prouvait qu'il avait le mérite de se montrer juste et impartial...

    Citation :
    - Hé miss reine des Glaces tu te sens pas un peu perdue dans cette foule de démons ?

    Ces paroles s'adressaient-elles à elle ? Penelo releva la tête et posa son regard sur une jeune fille qui lui faisait face, en tenue de style "démoniaque" justement à en juger par sa tenue assez sympa mais complètement différente de la sienne. Miss Guildfort haussa un sourcil puis regarda autours d'elle pour déterminer si une autre personne correspondait à la description de "reine des glaces" mais apparemment c'était bien à elle que l'on s'adressait.
    Elle reposa donc à nouveau son regard marron sur l'élève et réfléchit un moment. Si elle se souvenait bien, c'était une Serdaigle qui avait parfois eu la langue bien pendue. Au moins sur ce terrain là elles se ressemblaient un peu. Mais ça ne lui disait pas ce que l'autre lui voulait. Dans sa voix on pouvait sentir de la moquerie et ça Penelo ne l'aurait pas pardonné. Toutefois, ses paroles n'avaient rien de blessant, Penelo y aurait peut-être même vu une once de sympathie.
    Ne jamais baisser sa garde ni tourner le dos à l'ennemi. C'était tout vu. La Serdaigle n'était pas comme les autres, elle était fière et c'était une "qualité" appréciable. Et puis...elle aussi avait l'air de trouver cette fête remarquablement barbante. Deux points communs.
    Les lèvres de la "reine des glaces" s'étirèrent en un fin sourire amusé.


    - C'est comme ça toute l'année et puis je suis habituée. Et toi, tu n'as pas l'air très à l'aise au milieu de ces "démons"; c'est étrange, non ? Je pensais que tu les présiderais mais en fait tu as plutôt l'air blasée. Moi qui croyais que Halloween réjouissait tout le monde...il semblerait qu'il y ait des exceptions.

    Elle croisa les bras sur sa poitrine et réfléchit un instant.

    -Je me trompe peut-être mais nous suivons certains cours ensemble, non ? Je t'ai déjà vue, ça j'en suis sûre; et nous avons même peut-être parlé une ou deux fois.

    [ Nouveau sujet ? ]
Revenir en haut Aller en bas



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mar 2 Nov - 18:52

On n’écoutait pas vraiment cette musique populaire à prédominance vocale sans se poser quelques questions. Ses racines étaient anciennes et présentes depuis des temps si reculés qu’elles pourraient avoir existé bien avant ses traces historiques. La polémique était fréquente ses derniers temps, surtout quand on savait qu’elle était présente à par entière chez les moldus. Issue du jazz, du blues et du rhythm and blues noirs, tout en empruntant des éléments au folklore rural, cette musique semblait être caractérisée par un rythme très appuyé sur le deuxième et le quatrième temps, et une utilisation systématique de la guitare électrique et de la batterie, dont le premier étant un élément propre de l’univers des moldus.
Quand on savait que la musique existait depuis des temps les plus reculés et que la jeune femme ne s’y était jamais intéressé plus que cela, on avait du mal à l’imaginer dans cet endroit qu’elle avait elle même transformé en salle de bal. Pourtant des instruments jonchaient les murs de ses quartiers comme de simples objets de décorations. Elle n’avait plus dansé depuis des années et la dernière fois qu’elle avait chanté remontée plus loin encore. Elle ne savait de cet art que des rudiments qu’on leur en avait donné lors des cours d’Histoire de la magie où on expliquait ses principes ancestraux pour les incantations et cérémonies magiques.
N’exprimant plus réellement ses états et émotions, elle ignorait que la mélodie de celle ci pouvait traduire des sensations ou d’autres formes d’émotions. Ne se laissant pas emporter par ces sentiments, elle usait d’autres formes de magie pour les rites et les communions magiques. Pour certains, l’homme aurait chanté avant même de pouvoir parler distinctement.

Mais tout ceci était un débat que Frédérique ne voulait ni entendre ni poursuivre. Ce n’était pas son domaine. La froideur tantôt neutre, tantôt irritante qu’elle exprimait ne l’ouvrait pas sur un tel sujet. Elle avait d’autres aspirations, d’autres pensées, d’autres attentes. Ce soir là, ses attentes ne seront pas exaucées et, à moins d’un miracle ou d’un ensorcellement, elle allait garder son ordinaire visage de marbre et sa grâce des temps anciens.
Le temps s’écoulait et passait au dessus de leur tête. Une citrouille brûla à son tour laissant place à un crâne entouré de flammes menaçantes et gourmandes. Jack-o’-lantern, auquel on avait emprunté ce symbole, aurait été fier de la représentation qu’on faisait de lui ce soir là. Loin des aspects enfantins qu’on avait pu lui trouver, cette créature est maîtresse de cette fête païenne. Il paraîtrait, selon les adeptes de la divination et de l’occultisme, qu’il s’agirait du jour aux plus grandes répercutions magiques de l’année en cours. A voir.

Halloween était plus que la célébration des morts et des esprits. Ce jour dévoilait la profondeur de la magie, et des êtres à la fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 17/11/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2010
Parchemins postés : 1017



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Emily B. Matthews


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Mer 3 Nov - 14:05

    La foule compacte avait pénétrée la Grande Salle habilement décorée d'orange et de noir, avançant au rythme de la musique. Des musiciens terminaient un air de valse avant d'enchainer sur un rock plus endiablé. L'un d'eux ponctua le tout d'un solo à la viole façon guitare électrique alors que les jeunes gens acclamaient. La jeune Emily déambulait tranquillement au milieu de tout cela, ses longues mèches noires et bouclées se balançant au rythme de ses pas. D'une main, elle ajusta son masque, cherchant du regard l'or fine des cheveux de Jared, mais ne trouvant que le noir et orange du décor, elle abandonna ses recherches pour s'approcher d'un Gryffondor qui discutait avec un ami.

    -Toi !
    Appela t-elle, faisant sursauter le Gryffondor en question. Oui, toi, je veux danser avec toi !
    -Quoi ?!
    -Allez, viens !

    Elle lui attrapa la main, le trainant jusqu'à la piste de danse avant de se mettre face à lui, lui donnant des conseils sur sa façon de se tenir.

    -Main sur la hanche... Pas si bas ! Voilà... Moi, sur ton épaule... Et on fait les pas... Tu t'appelle ?

    -Heu... Mike Newell... Mais, tu sais, je sais pas...
    -Je sais, tu me marche sur les pieds.

    Elle tint plus fermement la main du Gryffondor qui lui esquintait le bout des orteils alors qu'elle serrait les dents pour s'empêcher de frapper le malotru. A un moment, d'humeur vengeresse, elle lui donna un coup de genou dans l'estomac quand il la ramena vers lui un peu trop brutalement. Elle le vit se plier en deux et s'étaler au milieu de la piste, glissant sur les pans de sa robe en velours rouge, faisant rire quelques convives. Eh oui, c'était l'interlude comique...

    -Tu ne t'es pas trop fais mal ?
    Demanda t-elle innocemment.
    -Espèce de...
    -Tant mieux, on va pouvoir reprendre !
    -Eh Mike ! Appela un de ses camarades. Tu tiens plus sur tes pieds, t'as bu trop de jus de citrouille ?
    -Oh, la ferme, Malkins... Grommela Mike en attrapant la main et la hanche d'Emily.

    La jeune Serdaigle remarqua alors qu'il s'appliquait nettement plus depuis qu'elle l'avait frappé à l'estomac, observant ses pieds pour éviter de marcher sur ceux de la demoiselle. Celle-ci n'avait aucun mal à se mouvoir et attirait Mike dans sa valse. Au bout d'un moment celui-ci arrêta de vérifier ses gestes, préférant observer avec fascination les grands et mystérieux yeux d'Emily. Elle s'amusait plutôt bien dans cette danse qui avait si mal commencée et appréciait l'attention que lui portait le Gryffondor. En même temps, elle observait un peu les alentours à la recherche de Jared. Quand la chanson se termina, elle lacha Mike pour l'embrasser sur la joue.

    -Ciao, bello, dit elle en le laissant seul et hébété.

    Elle disparu dans la foule, la fendant pour aller se restaurer un peu au buffet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Dim 14 Nov - 15:17

Contrairement à bien des élèves, Adriàn n'était pas des plus enthousiastes vis vis des péripéties qui se passent à Poudlard. Pour cause, le rouge et or se sentait surveillé, mais vraiment surveillé .. même dans les douches il avait cette impression, c'est pour dire. Il espèrait qu'un petit quelque chose d'assez spécial se passerait dans cette école afin qu'il se change les idées au vu du mois d'Octobre qu'il avait passé. Les multiples lettres que lui envoyer sa mère pour lui demander si il allait bien y était pour quelque chose. Maintes fois, il avait dû lui répondre - Oui je vais bien, t'inquiétes pas. - comme si elle se sentait obligé de le materner. Faute de présence paternel, le rouge et or à du apprendre à grandir sans & aussi à supporter l'étouffement maternel de sa mère. Oh ça, oui elle l'étouffe. Le jeune garçon se souvient encore avoir répeter - Ma' lâche-moi, je suis plus un enfant - .. et malheureusement cela donné aucun résultat jusqu'ici. M'enfin, bientôt il aura sa majorité & pourra enfin dire adieu au foyer maternel, et ce moment il l'attends avec impatience, Ah ça oui .. - Oush - le rouge et or tomba à la renverse, sortant ainsi de ses pensées. Il venait de rentrer dans une des nombreuses armures de l'école. Provoquant un boucan infernal quand à la retombée de l'incident. Le casque de l'armure s'était échappé & avait dévalé les escaliers. Adriàn se massa la tempe tout en le regardant filer. C'est qu'un casque après tout. Il continua son chemin le long du couloir afin d'y rencontrer plus loin, un groupement devant une affiche. Intrigué, le rouge et or s'approcha pour voir de plus près ce qui se trame. Poussant légèrement un élève afin qu'il puisse s'approcher le jeune garçon prit connaissance de l'affiche. A mesure, qu'il lisait sa bouche forma peu à peu un petit sourire satisfait, avant de laisser place à d'autres élèves. Le Bal d'Halloween, voilà qui était intéressant pour le rouge et or. Et qui plus est, ça tombait à pic. Faut dire qu'il commençait à désespérer de jamais trouver quoi que ce soit qui pourrait l'aider à oublier la routine qu'il vit en ce moment. Il remonta jusqu'à son dortoir et se posta devant l'armoire. Devant laquelle, il songea à ce qu'il allait mettre pour ce soir. - Oui il avait vu un peu tard l'affiche - ' En zombie ? .. hm non trop classique. Vampire ? non plus. ' .. et sa réflexion se poursuivit pendant quelques longues minutes. Jusqu'à trouver, enfin le "déguisement" parfait. Et sa tenue allait paraître électriquement rock. Coiffé avec un haut de forme de couleur or qui a des petits airs de ressemblance à celui qu'on peut trouver sur la tête de la statue de la liberté - derrière laquelle il laisse ses cheveux retombés en cascade sur ses épaules. Maquillage. Soulignement des yeux avec un crayon noir afin d'avoir un aspect du genre - Bouh, je fais peur - sans pour autant paraître monstrueusement effrayant. Chemise blanche légèrement déboutonné afin que son torse puisse prendre un minimum d'air. Gilet noir pour recouvrir celle-ci. Pantalon moulant noir qui aurait tendance à laisser entrevoir son sous vêtement si il se baisse trop avec. Chaussettes à rayures noirs & blanches. Bottes - couleur noir cramoisi, ancien équipement de quidditch - . Cape noire de l'extérieur & gris de l'intérieur, qu'il accrocha avec un plastron en cuir brodé avec des fines rayures grises. Seul un côté était visible, le côté où était justement accrochée la cape. Pour cacher son visage, il mit un masque de couleur gris argenté avec quelques motifs bien distincts en forme d'éclair sur celui-ci. Enfin, pour éviter que son pantalon vienne à retomber trop souvent, ce qui risquerait de nuire au confort de son déguisement, il passa une ceinture assez discrète dans laquelle il avait glissé un fourreau pour sa baguette. Ce n'était pas forcément nécessaire. Mais vaut mieux être prudent, on sait jamais ce qu'il peut arriver ..

Tenue enfilée, il était fin prêt pour le bal. Mais, il manquait un détail "important". Pas de cavalière pour le gryffondor. Il avait tellement apprit tard la venue de cette fête qu'il en avait oublié d'en invité une. Boarf, il se rattrapera une fois là-bas, pour en invité une à danser à ses côtés. Descendant de son dortoir en même temps que bien des camarades. Il se faufila dans la foule. Son masque sur la tête, il était difficilement reconnaissable par ses "proches" amis.

« Tiens, Adriàn tu te fais la malle en solitaire ?! cria soudainement Bérenice Berckley, légèrement surprise par le comportement du rouge et or. Celle-ci s'était contentait d'imitait un classique d'halloween, soit la grosse robe noire. Le grain de beauté sur un long nez en trompette, pas du tout naturel. Avec un chapeau haut de forme tout aussi noir. Vous avez deviner? une sorcière. Qui avait d'ailleurs pas prit la peine de s'armer d'un masque pour cacher son visage.

- C'est possible. Pourquoi ? répondit celui-ci.
- Oh comme ça .. rétorqua-t-elle la mine rougissante.

Le jeune garçon leva les yeux au ciel en signe de réponse, et continua sa route tout en entendant un vague " On se voit tout à l'heure .." de celle qui venait de quitter.
Dévalant les couloirs un à un, en faisant bien attention de pas marcher sur sa cape. Ainsi, Adriàn fit son apparition devant les immenses portes de la grande salle. Jetant un bref regard vers une affiche sur l'une d'elles, voir ce qui était écrit. Il entra à l'intérieur de la salle. Sous le bruit de la musique signe que le groupe invité pour mettre de l'ambiance avait déjà entamé leur première chanson. Cherchant un coin, il se faufila lentement à travers les tables. Il prit place à l'autre bout d'une d'elles. Regardant tour à tour les divers invités déjà présents. N'ayant pas très envie de se mêler à eux pour l'instant.










__________________
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 26/07/2009
Parchemins postés : 3331



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Mandrake


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Dim 14 Nov - 18:23



Une taupe. C’est un mot qui, bien que banal, englobe énormément de réalité et de significations que le commun des mortel a tendance à oublier.

On parle d’être myope comme une taupe lorsqu’on a une vue plus que basse. Certains parlent de l’enfer comme « le royaume des taupes », non content de devoir porter des culs de bouteille à la Potter pour voir quelque chose avec leurs mirettes fatiguées ils symbolisent en plus l’enfer et ses flammes dévorantes. C’est bien pour Voldy et son crâne passé au Mirror comme une boule de billard ça. Mais pourtant, ce sont bien les Résistants, casaniers et repliés chez eux comme sur eux même qui « vivent comme des taupes ». Le mal de taupe est aussi un mal de nuque. A force de surveiller qu’un résistant ne casse pas tout ou plutôt qu’un Mangemort ne vienne pas tout foutre en l’air ? Hum ?

Mais le terme "taupe" a aussi un sens militaire. Ca peut être des soldats chargés de creuser des mines pour démolir l’endroit ou l’adversaire posera ses petits petons. C’est aussi une personne qui se voue à un labeur obscur, ingrat et manque d'envergure dans ses ambitions; ce qui préfère demeurer dans l'ombre, caché. Un truc foncièrement malfaisant. Qui s’introduit chez toi pour saper tes fondations. C’est aussi, pour certains, une vieille femme désagréable ou une catin. La taupe est un animal fortement discrédité, qu'elles s'appellent Sybille ou René, elles mériteraient d'être reconnues à leur juste valeur.

Ernie McMillan était une double taupe. Ce qui allait bien avec son gabarit, potelé malgré la fuite résistante, ce qui ne lassait pas d’étonner Bill et Lee, qui se moquaient de lui. Mais il suait tellement qu’il risquait de perdre 20 kilos sur les 89 qu’il faisait avant la fin du bal. Du haut de son mètre 70, il était le plus petit de la bande, Jordan et Dean, les deux noirs, avoisinant le mètre 80 et Bill, l’autre rouquin, culminait cinq centimètres en dessus d’eux. Il avait des petites mains, des petits pieds, un petit nez constellé de pas mal de tâches de rousseur. En règle générale. La, il était grand, avoisinant les deux mètres, maigre et décharné, avec le teint verdâtre et les cheveux d’un bleu pétant et une guitare électrique sur le dos. Ses compagnons étaient exactement comme lui, sauf que Bill n’avait aucun instrument, il serait le chanteur, et que Dean avait un synthétiseur. Ils étaient les fous du chaudron, et jouaient en première partie des Bizarr’z Sister lors de ce bal. Une manière de rentrer sans être contrôlé – puisqu’on ne fouillait pas les amis des Sister ! – tout en ne bénéficiant pas de trop de surveillance quand ils jouaient vu qu’ils n’avaient qu’une notoriété régionale. Ce qui n’était déjà pas si mal, devaient se dire les vrais musiciens avant de se faire vulgairement tabasser à la Moldu et enfermer dans un cagibi dans la Chaumière aux Coquillage. Fleur avait bien crié – qu’elle était belle ! – mais Bill, avec ses cicatrices horribles sur le visage, avait usé de son aura pour calmer sa dulcinée. Ils faisaient ça pour le plus grand bien, lui avait-il assuré. Et donc… Ils devaient le faire. C’était clair, net et précis, ils avaient toutes les bonnes raisons de faire ça. Si on laissait le Lord faire, assurait Bill, Dean serait mort alors qu’il est intelligent, doué et serait précieux à n’importe quel gouvernement de part ses talents administratifs et judiciaire à la justice magique à la place de cet empoté de David Rowel. On serait tous fliqué, à vivre sans joie dans un monde sans vie à errer sans but.

Ernie était un Sang-Pur… Il était peureux et lâche, on le lui disait souvent. Mais sa famille était rempli de bon régisseur, qui avaient fait fructifier la fortune familiale… Il ne se voyait pas gaspiller, gâcher tant de siècles de travail et de labeur acharnée pour un idéal d'hors et déjà disparu alors qu'il n'avait qu'a courber l'échine pour continuer sur la lancée de ses ancêtres. Sans déconner les gars ! Pourtant, une fois qu'il s'était engagé.. Il avait bien déconné, pas vrai ?!? Il avait suivi Potter... Mais bon, dîtes ce que vous voulez, on est beaucoup à cracher sur lui, mais ce mec mal coiffé avait une sorte de charisme qui nous forçait à le suivre et à le respecter, même si c'est dû à sa cicatrice et au nom de ses parents, ou même à la protection de Dumbledore, ou de ses amis... Mais franchement ! Il était au courant par Bill de l'histoire de la prophétie, et il se disait : Mais pourquoi c'est pas tombé sur Neville ! Lui il aurait été bon, il aurait assumé, il aurait été fort ! Il a tenu Poudlard par ses rotules quand Potter est allé chercher des médaillons et des coupes en se baladant à cou de dragon. Puis il savait se coiffer, et même quand il était décoiffé il était classe avec ses cheveux longs. Puis... Il était rondouillard. Comme Ernie. Mais cet argument était connu du subconscient d'Ernie seulement. Et c'était mieux pour tout le monde ainsi.

Bref, il était jeune, il a fait des conneries. Mais maintenant, il ne peut plus déconner. Il a vingt-deux ans, bientôt vingt-trois. Et il est marié avec deux enfants... Padma Patil a accepté de s'offrir à lui une froide nuit de décembre, quand la neige s'amoncellait sur la Chaumière au Coquillage, prenant des couleurs qu'ils aimaient contempler à l'époque, du haut de leurs dix-neuf ans, avec le soleil couchant... Avant d'être interrompu par Jordan qui voulait proposer à Ernie un cooncours de "celui qui pisse le plus loin", parce que "ça fait fondre la neige, c'est trop marrant !" au grand désarroi des deux tourteraux. N'empêche qu'ils s'étaient plus, et que leurs jumeaux avaient deux ans, deux petites filles qui couvraient le père de câlin quand il rentrait de mission, Shiva et Mary - chacun avait choisi le prénom d'une fille pour ne pas être jaloux. Il voyait Padma s'inquiéter pour elles, il n'était pas en reste non plus. C'est pourquoi il est allé se vendre au Minisitère, il avait infiltré la couche de résistance pro-Potter, il pourrait les faire tomber vu qu'il est gardien des secrets de cette baraque.Il s'était mis à la disposition de Malefoy et de ses sous-fifres... Et rapidement, on lui a ordonné l'improbable.

__________________

Il avait proposé le plan à Bill, devant tout le monde, il y a quelque jours. Il avait dans les mains une potion qui pouvait priver n'importe qui de ses pouvoirs magiques pendant un cours laps de temps. Elle provoquait notamment, en plus de la perte de la magie, des nausées à faire vaciller un Sombral, des migraines, saignements de nez et des pertes de connaissance sporadique - wah comment il parle ! avait crié Jordan sous les rires des autres résistants hormis Bill, ce qui avait fait regretter à Ernie d'avoir répété mot pour mot les termes employés par la Langue de Plomb qui lui avait confectionné cette potion. Le plan était simple : On prend la place des "Fous du Chaudron", les rockeurs qui assurent la première partie des bizarr'z Sisters. On trouve un moyen de faire agir la potion. On rafle Scofield, LeeRoy, Brom et cie, on tente de convaincre Sorel, Claster et quelques élèves de venir avec eux entre deux régurgitations et on met les voiles par les catacombes par lesquelles on est arrivé pour échapper aux contrôles extra-château et d'ou on fait la jonction avec les Sister's pour éviter les contrôles intra-château... On leur dira qu'on est arrivé en avance pour flâner dans le château de notre enfance, déclara Ernie, encore une fois plagiant le Langue de Plomb, et décrochant cette fois une approbation générale.Il n'y avait qu'un point dont ils n'étaient pas sûr : La potion marchait-elle ? Ernie le savait, vu que le Ministère lui avait assuré. Ils avaient même pris des cobayes pour le tester - il en avait vu un, avec un nom de plante, un Serpy en plus, comment ils l'avaient embrouillés... C'était admirable, se répétait-il, ne pensant pas une seconde qu'on avait pu lui faire la même chose... Ernie était crédule.

Mais il ne pouvait pas dire ça, n'est-ce-pas ? Il répondit donc qu'il l'avait fait, ce à quoi Parvati, la soeur de sa femme - il ne la supportait pas - lui rappela son Désolant en potion aux Aspics. Rougissant, bafouillant, il marmonna qu'il savait qu'elle marchait et que si elle ne la croyait pas, elle pouvait la renifler. Aussitôt, Parvati se tut, et Ernie sut que la bataille était gagnée - c'était facile quand on y pense. Il allait toucher une forte somme pour le démantèlement d'un groupe de résistants et allait être installé au Ministère. La Justice Magique, ça le bottait bien... A l'ombre, bien sûr... Avec le temps, il passerait membre du Magenmagot. Peut-être même président. Il commanderait les plus hautes sphères, avec son titre honorifique, aurait une influence sur quiconque en ce bas monde et pourrait vivre heureux avec Padma, et faire grandir ses enfants dans un monde taillé à leur mesure où tout leur réussirait sous peine de se voir éliminer pour avoir entraver l'ascension irrésistible vers le succès des petits McMillan. Et ça n'était plus une utopie, le contrat était déjà signé, il ne manquait plus que la signature de l'employeur qui propulserait Ernie.

Il avait craché l'emplacement de la chaumière aux Coquillages. Juste après l'arrestation de ses compagnons, on ferait une rafle, on capturerait Fleur, Padma et Charlie, qui était blessé, et on attendrait les autres, en espérant qu'ils n'aient pas vent de ce qui s 'est passé... Mais on libérerait Padma et les enfants en innocentant Ernie au cours d'un procès pour ne pas qu'on sache qu'il était un traître, pour cause d'Impero et de manipulation, ainsi que Padma et les enfants, et on le réinsèrerait dans la société. C'était alléchant, et les craintes d'Ernies étaient écartées comme le roseau était balayé par le vent.

La capture des rockeurs fut aisée, Lee excellait dans l'air du Stupéfix, il les multipliait en un tournemain. Le Polynectar, ils en avaient en réserve - on avait demandé à Ernie d'en fabriquer, puisqu'il avait pu élaborer la dernière potion qui annihilait les pouvoirs, il avait éludé en disant qu'il devait aller voir si il y avait des Mangemorts au square grimmaurd, accompagné par Kingsley et Mondigus - grâce à Rogue, qui leur avait planqué une partie dans une planque en Cornouailles - l'Impasse du Tisseur a été dévastée, du moins la maison de Rogue, ce qui a empêché les résistants de récupérer ce qu'il avait pu noter et entreposer pour vaincre le Lord - ils pouvaient donc agir à leur guise.

Tout ne se passait pas comme prévu, Dean avait alerté le reste du groupe. Il était parti en éclaireur, et l'entrée secrète par les catacombes était gardé. Il leur fallait passer par les sondes de sincérité... Ils étaient trois agents ministériels à contrôler l'entrée du château. Ça allait être coton pour passer, surtout avec le Polynectar... Du moins en apparence... En effet, Ernie savait que Drago avait légèrement traficoté les sondes, ou du moins les avait fait traficotées, pour qu'elles ne repèrent pas le Polynectar mais uniquement les mensonges. Comment avait-il fait pour faire ça ? Et l'avait-il vraiment fait ? Ernie allait jouer sa tête et espérer qu'il avait trahi pour le bon camp. Il prit d’autorité la tête du groupe – à la surprise des autres – et se plaça prêt des sondes. Il avait l’impression d’être passé aux rayons X, il avait horreur de cette sensation… Et il priait pour ne pas avoir été berné… Apparemment, il avait pu gagner la confiance de son ancien camarade de classe, vu qu’il n’y eut aucun bruitage suspect ni aucun malabar qui déboulait sur eux pour les plaquer au sol – faut bien se rassurer comme on peut… Néanmoins, leurs looks atypiques attiraient la méfiance sur eux…


- Bon, on va faire simple. Résistant or not?
- A votre avis?


Le garde poussa un grognement. Il avait en face de lui un grand con pubère depuis peu, éthéré, insolent et qui n’avait que la musique comme cœur et chemise… Lui qui était adepte du système transplanage-boulot-dodo… Il avait énormément de préjugés là-dessus, comme sur les Moldus, les blondes, les femmes à barbe et les métrosexuels. Mais le boulot, c’est le boulot, il ne pouvait pas outrepasser ces fonctions, juste faire chier un maximum ceux qu’il contrôlait. Et il allait s’y atteler.

- Ton nom ?
- Ernie.
- Sur mon dossier, il y a marqué “Ick”…
- C’est ce qui s’appelle un pseudonyme. Comme notre groupe s’appelle « les fous du chaudron », nous nous sommes donnés des noms en rapport avec la potion et notre personnalité… Il y a « Hap’ », « Hot », « Ick » et « ‘R ».
- J’vois pas trop.
- Hap’ ( Lee ) est le plus joyeux d’entre nous, son surnom coule de source… Hot ( Bill ) est celui qui a le plus de succès avec les filles… Quand à R’ ( Dean ) c’est le chanteur et le seul qui ne sait pas jouer de la guitare, il fait donc de l’Air Guitar.
- Mouais… Et Ick ? C’est pourquoi ?


Ernie, qui s’était documenté sur les délires de ce groupe de jeune junkie, ne sourcilla pas, même s’il mourrait de rire au fond. [/i]

- Ick, c’est le cri d’une souris… Sachant que j’ai une belle voix de basse, imaginez-moi dans les aigus…

Il avait choisi ses mots, parce qu’il se trouvait qu’il chantait très bien, et avait fait des sous-entendus pour éviter de se faire détecter… Les personnages ayant en plus été attribués à un résistant en fonction des traits de caractères principaux… Il avait juste fallu apprendre à Ernie l’art de la guitare, vu qu’il ne savait pas en jouer non plus, pour éviter de se faire griller par la sonde. Tout le monde voulait qu’il chante, mais il avait tenu à ne pas être sous les feux de la rampe… On mettait ça sur le compte de sa timidité alors que c’était simplement pour sa mission qu’il prenait tant d’écarts avec les feux de la rampe. Mais soit. Le garde éclata de rire, répéta en boucle « Hap’, Hot, Ick, ‘R… Apothicaire ! » avant de laisser passer le groupe… Ernie se fit congratuler et taper dans le dos, et il savoura les compliments de ses compagnons, ne ressentant malheureusement pas le goût du triomphe mais celui, amer, de la trahison. Il leva les yeux, s’attendant presque à ce que la lune soit rousse. Mais rien n’indiquait que le sang coulerait ce soir. Tout se passerait-il sans encombre ?



Tout se passait sans encombre. On leur faisait un triomphe, et Ernie prenait tout de même plaisir à voir les jeunes filles – une particulièrement, une gamine de Serpy qui ne se doutait pas qu’elle applaudissait des résistants – les acclamer et pousser des glapissements de joie à chaque nouvel accord, à chaque mouvement de mèche, à chaque imperceptible déhanché. Ernie faisait des petites erreurs, comme Dean et sa voix quelque peu criarde, mais la maestria de Bill et de Lee à la guitare, ainsi que la sienne lorsqu’il chantait en soutien du noiraud, rattrapait largement les petits écarts qu’ils pouvaient commettre. Comme quoi, être normal, c’était bon… Ernie savourait par avance le retour à une vie active par ce prélude. Qui s’acheva malheureusement bien trop vite, et dans l’anonymat général. Ils partaient… Mais étaient remplacés par les Bizarr Sister’s. Rapidement, on se mit à les ignorer. Ils échangèrent des regards, significateurs. Un mélange de « Bon, on s’est bien amusés, hein ? » et de « Ouaip, bah on passe aux choses sérieuses. »

Bill avait la fiole… Il fallait agir pour éviter toute attaque, tout débordement, pour que le plan ne soit pas mis en place… La fiole, c’était un coup pour arrêter les terroristes, pas pour terroriser Poudlard ! Il tenta donc de fausser compagnie à ses « amis ». Malheureusement… Un rayon rouge. Un bruit de verre pendant qu’il s’écroulait au sol. Et puis…

Le néant.[/i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé} Dim 14 Nov - 19:20

Cela faisait depuis longtemps que Michael avait perdu toute notion de temps, en fait depuis l’ouverture de ce fichu bal d’Halloween, il n’avait toujours pas bronché de sa position, toujours appuyé sur ce fichu mur. Les araignées faisant parties intégrante du décor aimaient s’approcher discrètement des personnes positionnés contre les murs pour les intimider pourtant aucune n’avaient tenté de s’approcher de sa position, à croire qu’elles avaient compris que le Lieutenant du Seigneur des Ténèbres était d’humeur massacrante.
Ce dernier aurait donné beaucoup de chose en sa possession pour être interpeler par un des gardes du Château afin de sortir de cette pièce, d’échapper à toute cette comédie qui pour lui était un manque de temps considérable. Il aurait vraiment adoré se confronter à une attaque des Hors la Loi ou même à un élève rebelle, il aurait fait durer l’action à son maximum mais à croire que tous s’étaient mis d’accord pour le laisser cloitrer dans ce lieu. Scofield ne cessait de soupirer, les bras croisés attendant que passe le temps, les elfes de maison déguisés pour l’occasion avaient cessés d’aller le voir pour lui apporter le contenu de leur plateau pour ne pas devenir un élément du décor à leur tour.

Les Gardes de la Salle ne bronchait pas de leur poste, à croire que tout se passait bien pour le plus grand malheur de Scofield, il se demandait même si son absence serait remarqué mais il n’était pas certain que Lord Voldemort apprécie la désertion de son Lieutenant si il arrivait quelque chose. Il y avait bien eu cette rumeur d’attentat sur Severus Rogue, l’une des raisons de la présence d’autant de personnel du Ministère et aussi celle de Michael. Le Directeur avait absolument tenu à la présence de son adjoint pour assurer sa sécurité, comme si le Mangemort n’avait que cela à faire, il était assez grand pour se protéger seul.
Régulièrement le jeune homme jetait un coup d’œil vers sa cavalière qu’il avait quelque peu délaissé, un élève lui tournait autour, certain était prêt à beaucoup de choses pour obtenir une note supérieure.

Sans prévenir, des cris se mirent à résonner dans la Grande Salle ce qui attira de suite l’attention de Michael, celui-ci ne broncha toujours pas puis il y eut une belle bousculade, cela devenait très étrange là. Ce dernier bougea de sa position, bien décidé à lever le mystère et a rappelé aux élèves dissipés quelques règles de Poudlard. Ce dernier ne voyait pas grand-chose, il y avait trop de monde, se frayait un passage entre la foule était difficile et sa progression était lente. Il y eut un nouveau cri puis Scofield aperçut une espèce de fiole en l’air et puis un son de verre brisé, il continua d’avancer quitte à donner de bons coups de coude. Le Lieutenant du Mage Noir s’arrêta en sentant une sensation étrange, il porta sa main droite à son nez sentant un liquide chaud, ses doigts étaient couverts de sang. Sa respiration était aussi en train de s’accélérer, il était pourtant insensible à la vue de ce liquide, il ne comprenait pas et jeta un regard circulaire sur la Grande Salle.
Il comprit alors que son ouie était en train de déconner, de nombreux élèves avaient la bouche ouverte en train surement de crier pourtant aucun son ne lui parvenait, d’autres étaient en train de se tenir difficilement tandis que certains étaient déjà au sol. Il y avait un soucis là, ce n’était pas normal, Michael tituba pour continuer d’avancer en direction des Grandes Portes qui étaient ouvertes. Ce n’était pas normal du tout, elles devaient rester closes jusqu’à la fin du bal et ce n’était pas encore maintenant, Scofield tenait fermement sa baguette entre ses doigts, il fallait donner l’alerte mais il était trop tard pour lui, il tomba sur le coté, les yeux mi clos avec du sang coulant de son nez mais aussi de ses oreilles, inconscient.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé}

Revenir en haut Aller en bas

Bal d'Halloween & ses festivités {Sujet principal} {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-