POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Sous les étoiles {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Mar 22 Fév - 21:06

Lorsque LeeRoy lui annonça que l’antidote pouvait être prêt pour sa propre personne dans l’immédiat, Scofield sentit revenir en lui la colère éprouvée quelques instants auparavant et qui s’était apaisée mais là il avait la nette impression que la professeur se fichait de lui. Elle devait savoir que Michael n’attendait qu’une seule chose : retrouver ses pouvoirs magiques et là si il ne lui avait pas demandé quand l’antidote était disponible, il aurait pu attendre. Or le Sous Directeur n’avait pas à devoir soutirer les informations et LeeRoy jouait à un jeu qui pouvait s’avérer dangereux.

Les mains de l’homme s’étaient rétractées sur la pierre, si ses pouvoirs étaient présents et si il n’y avait pas une certaine relation entre lui et LeeRoy, il était quasi certain qu’il se serrait défoulé sur celle-ci lui envoyant de plein fouet percuter le mur ou la clouer au sol la laissant se tordre de douleur afin de lui faire comprendre le message mais il n’y fit rien. Le Mangemort se décolla rapidement du muret avant de rattraper le professeur qu’il dépassa sans même lui accorder le moindre regard.
Si il ne pouvait pas compter sur elle pour lui transmettre les informations nécessaires, il devrait prendre des mesures même si celles-ci ne lui plaisaient pas forcément mais si il commençait à laisser une Serviteuse des Ténèbres croire qu’elle pouvait le duper, Michael perdait toute crédibilité. Il était clair qu’il devait faire un point là-dessus avec elle et c’est pour cela qu’il ajouta, annulant ainsi son premier ordre.


« Conduisez moi jusqu’à Evans et maintenant. »

Michael n’avait pas haussé la voix mais son ton ne laissait pas le choix à la professeur.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Mar 22 Fév - 22:35

LeeRoy s’était retournée et allait poser une main sur la poignée de la porte de la tour pour reprendre les escaliers et prendre un repos bien mérité avant de s’écrouler de fatigue, fatigue qui la gagnait déjà. Elle avait réellement quitté trop rapidement l’infirmerie, se croyant plus forte qu’elle ne l’était. Mais levant à peine ses doigts minces, elle sentit derrière elle que l’homme venait de bouger.
Fermant doucement les yeux, elle l’imaginait l’attraper, la serrer sans ménagement contre lui, la rassurant, la remerciant, la brutalisant pour lui assurer qu’elle était bien réelle, bien à lui. Mais il ne fit rien de tel et elle retint un soupire. Elle était fatiguée et d’humeur câline, tel un félin indomptable qu'on apprivoisait qu'à de rares moments, humeur qui lui était peu commune d’ordinaire.
Mais son humeur à lui était massacrante. Si il n'y avait pas eu un lieu entre eux, elle aurait pensé qu'il ne ressentait rien pour elle. A moins que ça ne soit vraiment le cas et qu'elle s'était faite quelques illusions. Son coeur se serra et la fatigue lui donna mal à la tête. Le virus lui avait réellement fait plus de mal au fond de son être, plus qu'elle ne le pensait. Pourtant d'ici 24h, quiconque la croiserait retrouverait en elle, l'être froid qu'elle était et charmeuse..


« Bien… »

Elle ne rajouta rien de plus. C’était un ordre et le ton qu’il avait employé ne lui laissait pas le choix. Il voulait qu’elle le conduise auprès d’Evans. Elle allait se retrouver dans la même pièce que son amant et cette jeune femme qu’elle avait charmé. Si son être ne faisait pas à nouveau tout un tour, elle aurait de la chance. A moins qu'on ne lui prie de prendre conges avant. Les savoir tous les deux, lui et elle, dans la même pièce, seuls, l'inquiétait. Il était tant qu'elle se repose. Elle cogitait trop et ce n'était pas réellement bon.
Elle avait senti l’agacement de Scofield. Elle n’était pas en état à de grandes réflexions. Elle obéissait, et son corps agissait à son ordre. Son esprit ne réfléchissait plus et n’agissait qu’à l’instinct basique. Elle ne commandait rien et laissait faire. Mais le souvenir de la gifle lui rappela sa place. Si elle n’avait pas ce moment de moins bien, qu’elle laissera éclater le lendemain au milieu de la neige avec le rappel de ses enlèvements, elle aurait travaillé ses précédentes paroles, ses gestes, son comportement. Mais pour l’heure, elle obéissait et s’était déjà un gros effort en soi.
Elle le laissa donc passer et le suivit à travers les couloirs de l'école, silencieuse et distante à la fois…

[ HJ : Désolée de cette fin courte et médiocre à mon tour... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Mar 22 Fév - 23:30

Cette fois, la directrice avait comprise que c’était un ordre qui n’était pas négociable à moins bien de vouloir jouer avec le diable mais elle était assez maline pour le comprendre. La marche se fit en silence, Michael resta quelques pas en arrière de celle-ci la laissant le mener jusqu’au cachot numéro 4 devant lequel était posté deux Mangemorts que Scofield n’eut aucun mal à identifier.

« Ouvrez ! »
« Le Professeur Brom a ordonné de ne laisser passer quiquonque avant son retour, Monsieur. »
« Qui commande dans ce château ? »
« Vous, Monsieur. »
« Ouvrez cette porte ! »

Cette fois, le Mangemort le plus robuste ne chercha pas à répondre, il échangea un regard rapide avec son collège avant d’ouvrir la porte du cachot, Michael n’y alla pas par quatre chemins et entra de suite à l’intérieur. A peine avait il fait un pas à l’intérieur du cachot qu’une odeur forte s’en dégageait, il ne put s’empêcher de tenter de reconnaître ce parfum qui n’était pas franchement agréable avant de s’avancer vers la silhouette s’élevant à coté d’un chaudron de grande taille.
Scofield jeta un coup d’œil à la potion qui bouillait, cela ne donnait franchement pas envie d’en boire bien au contraire mais si cet antidote lui rend ses pouvoirs, il est capable de boire tout le chaudron.

« Professeur Evans. »

Michael chercha à attirer son attention histoire qu’elle relève le nez de son parchemin.

« L’antidote est il prêt ? »



____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 01/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/12/2010
Parchemins postés : 378



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Mandy Evans


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Sam 26 Fév - 12:06

[Désolée du temps d'attente :s promis je répondrai plus vite aux prochains Wink]

La potion bouillonnait doucement, son crépitement avait quelque chose de rassurant pour Mandy. Elle comprenait ainsi que tout retournait petit à petit à la normal, et Poudlard redeviendrait cet endroit sûr et confortable dans lequel elle avait grandi. Enfin, pas pour tout le monde... Elle remua le mélange, posa sa vieille spatule en bois contre le bord du chaudron, fit volter une petite fiole et la plongea dans le liquide. Elle alla s'asseoir à son bureau et attrapa sa plume pour griffonner quelques notes sur un parchemin qui avait sûrement un peu trop souffert ces dernières heures. Il terminerait avec les autres dans une de ses malles, et n'en sortirait qu'occasionnellement. Inconsciemment, elle avait l'ambition qu'un jour ses feuilles voletantes seraient reliées et décorées par une magnifique couverture de cuire. Beaucoup de rêves et d'ambitions, mais peu d'occasion de les réaliser. Il lui faudrait bien un jour se faire une raison. En attendant que son nom soit clamé par les foules à la manière de celui de Gilderoy Lockhart, elle devrait se contenter de ses cachots, de sa plume et de son encre noire, et du silence morbide qui régnait. Le moindre son était sujet à un écho effrayant, alertant, qui pouvait parfois durer plusieurs minutes. Une goutte d'eau qui tombait s'entendait sur une dizaine de mètres. Des pas s'entendaient sur toutes l'étendue des souterrains et il était impossible de déterminer le nombre de personnes présentes ici-bas et encore moins de les suivre. Au contraire, il était aussi inimaginable de pouvoir passer discret. Peut être était-ce pour cela que les Serpentards ne sortaient pas souvent de leur dortoir la nuit. Surtout en ce moment, où deux Mangemorts se tenaient devant la porte de son bureau. Leur appellation même suffisait à en dissuader plus d'un, surtout que les Verts et argent n'étaient pas spécialement connus pour leur courage.

Mandy plongea son regard dans la substance mi-liquide mi-consistante qui bougeait dans le récipient qu'elle tenait toujours. La couleur légèrement bleutée la fit sourire, la couleur des Serdaigles, celle de sa maison. Étrangement, elle ne s'était jamais vraiment sentie serdaigle, comme elle ne se serait jamais sentie gryffondor, poufsouffle ou serpentard. La dernière maison l'aurait peut être honorée en ce point qu'elle avait accueilli le Seigneur des Ténèbres, mais malgré ça, elle s'était toujours considérée au dessus de tout cela, de toutes les rivalités inter-maisons, un peu comme ces jeunes moldus qui ne participent pas à la vie de leur classe, de leur établissement, qui ne suivent pas les mouvements mais qui, pourtant, semblent plus heureux que la plupart de leurs camarades. C'était là, la grande différence entre ces moldus et elle... Le bonheur. Mandy ne l'avait réellement cotoyé qu'avec l'arrivée au pouvoir du Seigneur des Ténèbres. L'euphorie qui avait gagné tous ces fidèles à sa victoire définitive ne l'avait jamais quitté.

Le calme qui régnait fut troublé par la voix d'un des deux mangemorts devant la porte. Elle ne comprit pas ses propos, et ne reconnu pas celle qui lui répondit. L'échange verbal fut bref, et laissa indiquer qu'il y avait rapidement eu un rapport de force qui s'était instauré et qui était à tout point de vue indéniable.

Elle haussa les épaules. De toute façon, il n'y avait pas de raison que cela la regarde, personne n'avait accès, sur ordre de Brom, à son bureau le temps qu'elle n'avait pas fini la potion, ou plutôt, temps qu'elle n'avait pas précisé qu'elle avait terminé son œuvre.
Elle releva rapidement la tête quand elle entendu la serrure de sa porte grincer. Le spectacle qui s'offrit alors à elle lui procura un haut le cœur. Scofield et LeeRoy passèrent tous les deux la porte de son bureau et vinrent se poster devant elle. Elle se leva de son fauteuil et les salua.


"Monsieur Scofield. Professeur LeeRoy."

Elle inclina légèrement la tête. Le mangemort avait donc besoin d'une escorte personnelle pour descendre dans les châteaux ? Où était passée Lestrange ? Mandy garda les yeux fixés sur le sol humide des cachots, voulant éviter à tout prix de poser ses yeux sur LeeRoy. Elle n'était pas de taille à supporter une telle épreuve. Surtout qu'il y avait Scofield, le premier représentant du Lord, qui lui rappelait par sa simple présence que le Mage noire était son unique amour, le premier, le plus grand, le plus fort. Elle n'avait pas le droit de le trahir, pour n'importe qui ou quoi que ce soit. Encore fallait-il se mettre d'accord sur ce qu'on appelait trahison... Dans le cas présent, tout ce qui pouvait enlevait au Seigneur des Ténèbres l'omniprésence qu'il avait dans l'esprit d'Evans était considéré comme un facteur de traitrise par cette dernière. Elle se retrouvait donc dans une situation légèrement sulfureuse...

"Oui, Monsieur. Il est prêt."

Son regard se posa sur la fiole qui se trouvait devant elle, puis sur le chaudron. Aussi pressé que Scofield devait être de récupérer ses pouvoirs, il ne devait pas négliger sa propre sécurité.

"Mais il serait peut être plus sûr que nous la testions sur quelqu'un d'autre avant votre personne..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Sam 26 Fév - 13:26

La jeune LeeRoy avait quitté la tour, descendant ses escaliers en colimaçon, traversé les couloirs sombres et vides du château pour arriver jusqu'au sous sol. Ils étaient restés silencieux, distants. On ne percevait que leur souffle et le bruit de leur pas. Scofield suivait la jeune femme et ne semblait pas enclin à la discussion. Il semblait être tout aussi contrarié qu’un peu plus tôt et ce n’était sans doute pas le moment le mettre d’encore plus mauvaise humeur.

L’homme ordonna aux deux Mangemorts, postés sous les ordres de Léon Brom devant la porte du bureau, de les laisser passer. Après quelques rétissances, ils s’exécutèrent et ils pénétrèrent dans les lieux, lieux qu’elle connaissait et avait souhaité revenir, mais seule.
On entendait le crépitement du feu sous les chaudrons. La potion bouillonnait doucement. La jolie brune se trouvait derrière l’un d’eux, tournant doucement sa préparation. Frédérique n’osa lever les yeux sur elle. Elle regardait en coin le canapé. Elle se souvenait de la veille, quand elle s’était présentée ici pour tester les antidotes. Elle se souvenait des regards, de son parfum, de leur contact à la fois proche mais retenu. Elle ferma un instant les yeux tout en détournant son regard. Elle respira doucement. Elle avait mal à la tête, la fatigue toujours présente en elle. Et puis leur présence la perturbait, plus qu’elle ne le pensait.

Evans et Scofield parlèrent entre eux de la potion qui se préparait. La jeune femme proposait même de faire encore des tests avant de la laisser au sous-directeur. Elle qui avait déjà subis à ces tests trouva cela inutile. Mais si ça pouvait lui faire gagner du temps, un temps à pouvoir être en leur présence, juste en leur présence, elle préféra ne rien dire.

Frédérique comprenait l’insistance de l’homme mais elle ne voyait pas l’intérêt de prendre elle-même la parole. Elle resta donc là, toujours aussi distante, songeuse mais observatrice. Elle avait ouvert ses yeux et, légèrement en retrait par rapport à son amant, qui, si il voulait la dévisager, devant se tourner légèrement. Elle pouvait ainsi les observer tous les deux et ses yeux se posèrent sur la jolie brune aux grands yeux bleus qui était face à eux.

La jeune maitresse des sortilèges n’avait rien de présentable, rien d’attrayant ce jour là. Elle portait les mêmes vêtements que la veille et gardait ainsi cette allure de chevalière des temps modernes. Elle avait toujours ses cheveux ramenés par-dessus son épaule pour camoufler sa joue gauche qui restait endolorie et qui avait légèrement rougie depuis quelques minutes. Son visage était légèrement amincie et garder des traces de fatigue. Et puis elle ne se souvenait plus des effets secondaires qu'elle avait du avoir avant de s'évanouir et finir à l'infirmerie. Elle aurait aimé poser la question à celle qui avait été présente durant ce moment là. Mais elle resta silencieuse, elle voulait presque qu'elle ne le regardait pas, pas dans cet état. Elle n’était pas aussi présentable qu’elle ne l’avait été, elle forte, elle fière, elle charmeuse.

Elle observait toujours la jeune femme face à elle. Elle l’avait provoqué, et s’était elle-même provoqué, mais non pas physiquement pour sa part, mais émotionnellement. Elle savait son amour pour Scofield malgré ses airs rudes avec elle, presque désintéressés. Mais elle avait été chamboulée par les attraits tendre d’Evans qui pour le moment éviter son regard. Leur double présence bouleversait tout son être. Elle ne savait pas comment interpréter cela. La veille elle avait l’impression avoir été conquis par cette femme qui lui était encore une inconnue. A présent, la fatigue, le comportement de son amant, la présence de celle pour qui elle commençait à se mourir d’envie, faisait battre son cœur si violement, qu’elle avait l’impression de le ressentir jusque dans sa gorge.
Elle n’avait aimé qu’une fois jusque là et s’était perdue dans de multiples et diverses aventures. Le jeu des sentiments ne l’avait jamais atteinte aussi fortement. A présent les aventures se faisaient moins régulières et deux êtres parfaitement différentes la perturbaient.

Elle avait une certaine hâte de pouvoir se reposer avant de ne faire quelque chose qu’elle pouvait regretter, ou pas. Et elle ne devait pas trahir son état, que ce soit à travers des mots, des regards, des attitudes, des mouvements, ce qu’elle faisait parfaitement comme être neutre, froide et distante.
Mais surtout, elle tenait à ne pas les laisser seuls tous les deux. Un peu de jalousie de la part de Frédérique qui s'était jusque là trouver indépendant et attachée à personne ? Oui, un peu de jalousie, inexplicable pour elle à ce moment là...

[ HJ : Désolée. Gros blabla inutile je sais, mais je n'avais pas à intervenir pour l'instant dans votre conversation Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Sam 26 Fév - 20:21

Hj : T'inquiète Mandy ;-)

Une lueur sembla apparaître dans les yeux de Michael comme un enfant découvrant ses cadeaux de Noël, c’est une découverte après de longues journées d’attente et là c’était enfin le grand jour. La Professeur Evans préféra prévenir qu’il valait mieux qu’une personne teste l’antidote avant qu’il ne le prenne afin de ne prendre aucun risque mais il y avait déjà eu un cobaye et il était beaucoup trop impatient pour rester là sans rien faire. Il voulait cet antidote et maintenant.

« C’est un risque que je prends, Professeur ! »

Scofield n’était pourtant pas un homme courageux, pour lui le courage était loin d’être une qualité mais plutôt un manque d’intelligence. Prendre autant de risques alors que d’autres moyens sont possibles, l’esprit l’emporte toujours sur la force même si il faut parfois user de la force pour faire passer le message, cela doit être fait avec une certaine intelligence. Là, Michael n’en pouvait plus d’attendre et maintenant qu’il avait la potion miracle devant ses yeux, il ne partirait pas de là avant d’avoir reçu le remède et il valait mieux pour tous que ce soit le cas. Si LeeRoy ou même Evans l’avaient fait venir pour rien, il risquait de le mettre dans une colère noire tel qu’il en était capable en de rares occasions et cela n’était jamais très bon pour les personnes qui étaient disposées sur son passage.

Afin de montrer sa détermination à recevoir l’antidote, le Sous Directeur fit quelques pas en direction d’Evans afin de s’approcher suffisamment pour être à coté du chaudron. Son regard était rivé sur ce liquide, il n’y connaissait pas grand-chose dans l’art des Potions et ne s’était jamais montré très brillant dans ce domaine, il ne pouvait donc pas savoir si la couleur ou même la texture de la mixture était une bonne chose.


« Professeur ? »

Il n’y avait aucune agressivité dans la voix de Michael néanmoins on pouvait sentir une pointe d’impatience maintenant qu’il n’était plus qu’à quelques minutes de retrouver ses pouvoirs magiques et il en avait même oublié LeeRoy.

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 01/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/12/2010
Parchemins postés : 378



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Mandy Evans


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Mar 1 Mar - 10:59

Mandy avait l'impression de mener une guerre perdue d'avance. Elle ne devait pas poser les yeux sur LeeRoy, au risque de se retrouver totalement détournée de son objectif premier : Scofield et l'antidote. Ce n'était pas dans son intérêt. Pourtant, rien que de la savoir dans la même pièce qu'elle, son cœur battait une chamade folle et elle se trouvait ampli d'un bien être étrange. Elle n'était pas vraiment capable de mettre un nom sur ce qui se passait en elle. Elle n'en avait pas besoin. Les sentiments étaient quand même présent, et leur côté indescriptible les rendaient encore plus attrayant. Mandy n'avait moralement pas le droit de se donner à une autre passion que celle du seigneur des Ténèbres. Elle s'était toujours juré n'avoir que lui et ne pas tenir sa promesse était semblable à se trahir soi-même... Néanmoins cet interdit qu'elle s'appliquait n'était qu'une simple brise contraire aux vents de la tempête qu'elle affrontait.

La défaite pouvait-elle être douce ?

Elle retint un sursaut lorsque le sous-directeur lui adressa la parole. Même si elle paraissait froide, concentrée et impassible, elle était dans un autre monde.


"Le Professeur Leeroy pourra sûrement vous en témoigner Monsieur... Si la potion n'est pas parfaite vous risquez de passer par des stades de souffrance bien plus élevés que la souffrance psychologique que vous connaissez en ce moment."

En vérité, elle cherchait plus à sauver sa peau plutôt que d'épargner Scofield, mais l'un n'allait pas sans l'autre. S'il arrivait quelque chose à un homme si haut placé -quoique... aussi haut était-il perché, il n'était toujours assis que sur son cul...- elle aurait le droit à des représailles des plus tendres et amicales.

Scofield insista une nouvelle fois. L'impatience se faisait entendre dans sa voix, et elle ne pouvait malheureusement pas se dérober un peu plus, au risque de montrer une méfiance en soi qui n'avait rien de bien sain chez quelqu'un qui aspirait un jour à devenir maître des potions. Mais la fatigue lui pesait et le choc émotionnel provoqué par la présence du mangemort et de la servante des Ténèbres était bien trop fort pour son petit esprit, elle ne savait plus vraiment où mettre de la tête, quelle réflexion avoir et quel comportement adopter.


"Très bien..."

Elle saisit la fiole qui se trouvait devant elle, la décapsula et la tendit à Scofield.

"Buvez en une fois... Il y a plus agréable en bouche."

Instant critique ou pour elle le monde se renversa, elle posa les yeux sur celle qui se tenait un peu à l'écart. Elle détourna tout de suite le regard, son visage n'arrivant pas à cacher ce trouble qui l'avait expressément envahit. Elle ne devait penser qu'à une seule chose, cet homme devant elle, qui allait avaler l'antidote.

La défaite était peut-être douce, mais le combat était rude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Mar 1 Mar - 21:40

Après de nouvelles recommandations d’Evans contre les effets possibles de l’antidote, celle-ci lui tendit finalement une petite fiole dont Scofield observa la couleur, la texture et même l’odeur. Il n’avait confiance qu’en lui-même, certaines personnes pouvait avoir quelques faveurs de sa part comme sa sbire ou même LeeRoy qui était parvenu à occuper une certaine place en lui mais pour le reste, il ne fallait pas s’attendre à ce qu’il ferme les yeux et leur fasse confiance. En temps normal, il aurait attendu afin que de nouveaux tests soient effectués mais Michael n’avait plus qu’une hâte, retrouvé ses pouvoirs et pour cela, il était prêt à beaucoup de choses.

Le Sous directeur jeta un coup d’œil vers la professeur de Sortilèges vérifiant sa présence dans la pièce puis le Mangemort soupira avant de porter la fiole à ses lèvres et de boire le contenu en une traite. Le passage du liquide déclencha un rictus sur le visage de Michael, il était d’avoir bon goût et d’avoir une texture rendant son passage facile et agréable. La Professeur lui reprit la fiole tandis que Scofield essayait de percevoir les premiers signes qui ne se manifestèrent qu’une bonne minute plus tard.
Une première trace de sang fit son apparition au niveau de l’oreille de Michael, celui-ci ne s’en rendit pas compte, preuve que son corps réagissait à la potion et commençait à s’impatienter de cette attente. Il finit même par sortir sa baguette magique de bois noir qui avait tant était utilisé dans le passé pour rendre la justice du Seigneur des Ténèbres. De suite, il tenta un sortilège informulé mais il n’y avait rien du tout qui se produit et là cela en était trop pour lui. Scofield se tourna vers la professeur de Potions, son regard montrait clairement qu’il était en train de s’énerver et sa voix n’était plus un murmure.


« Vous avez intérêt à me rendre mes pouvoirs, Professeur ! Et maintenant !! »

Michael s’était approché de la jeune femme et la repoussa de lui avant de la plaquer contre le mur appuyant sur sa gorge avec son avant bras. Si Evans avait tenté de lui faire avaler une vulgaire potion sans utilité dans l’espoir de le tromper, elle apprendrait à ses dépens qu’il ne faut pas énerver le Sous Directeur ou même oser lui faire perdre son temps.

Hj : a toi de décider si l'antidote fonctionne ou si il faut du temps ;-)

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Mer 2 Mar - 22:43

Frédérique suivait l’échange qu’il y avait entre eux sans réellement les regarder. La situation la travaillait au plus haut point et son état de fatigue et les tests qu’elle avait subi ne l’aidaient pas. En temps normal, elle aurait su faire front à tous ses sentiments comme elle l’avait toujours fait, sans peine. Mais là, la brutalité de son amant et la douceur de cette jeune femme la poussait à se jeter dans les bras de l’un, puis de l’autre, sans pour autant chercher une attraction, une tentation comme pour une aventure. Là s’était différent, pour tous les deux à la fois.

Parfaitement droite, le regard perdu, elle tentait de passer outre la distance qu’avait réduit Scofield en s’approchant de Evans. Parfaitement consciente de ses infidélités, elle ne l’admettait pourtant pas. Elle se voulait exclusive. Elle était possessive. La chaleur qui lui montait à la tête n’avait rien d’excitant, au contraire, il était déplaisant. La jalousie qu’elle éprouvait faisait intensifier la migraine causée par sa fatigue. Elle avait besoin de repos car son esprit interprété mal n’importe quelle situation car elle ne poussait en rien à ressentir cet état.
Quand le professeur de potions la nomma, elle ne releva pas le regard. Son attribution accompagné de son nom de famille. Dans d’autres circonstances, elle aurait pu en être contrariée. Mais là, la distance était de rigueur.

Puis tout s’enchaîna. Evans lui tendit l’antidote, Scofield la but d’en traite et insatisfait par l’attente, il la bloqua contre le mur agissant une pression de son bras sous sa gorge.
Impulsivement, Frédérique se précipita vers eux et posa à la fois une main sur le buste de l’homme et sur l’épaule de la femme qui pouvait finir par étouffer par la force et l’appui qu’il faisait sur sa gorge mince. Il n’y avait aucun ordre dans le geste qu’elle faisait ainsi, aucun sous entendu visible, aucune pression. Evans était leur seul chance à tous et s’était le message qu’elle faisait passer au Mangemort. La torturer était parfaitement inutile et leur ferait perdre du temps sur la préparation et l’administration de l’antidote. Sa réussite était évidente et l’état de stress de l’homme omniprésent. Il lui rappelait le comportement qu’elle avait eu elle même à cause de la perte de ses pouvoirs et la faiblesse qu’elle en avait ressenti.


« Monsieur… De tous ses incapables, elle est la seule à avoir trouvé l’antidote… Je n’ai retrouvé mes pouvoirs qu’à mon réveil à l’infirmerie il y a un peu plus d’une heure et encore ils se trouvent encore faible… Pensez que si vous l’éliminez, les espoirs de manier à nouveau une baguette s’envoleront avec elle…
Voyez, vous avez les même symptômes que j’ai du subir durant les tests et encore votre force les amoindries…
Monsieur, je vous en prie… »


Bien sur en parlant d’incapables, elle ne nommait pas le professeur de Magie Noire. Il était maitre dans divers domaines. Mais justement, il était si fort qu’il avait laissé passer des détails simples et basiques, ce qu’un esprit jeune avait pu déceler. Leur réussite résidait dans leur travail commun.

Frédérique savait le manque de patience de Scofield, elle en avait déjà subi les frais. Retirant sa main de son buste, elle osa passer ses doigts le long de la joue de l’homme où le sang s’écoulait toujours de ses oreilles avant de le lui montrer.
Le sang. Son sang. Sa vue la chamboulait toujours et le voir s’en échappait de son amant la préoccupait plus que cela n’avait pu titiller ses sens. Là ce n’était pas pareil. Il ne s’agissait pas du sang de la victoire et de la vengeance. Elle comprenait à présent mieux l’inquiétude que l’on avait pu avoir pour elle quand elle avait eu elle aussi ces symptomes.

En se précipitant, ses cheveux ne dissimulaient parfaitement sa joue endolorie et la rendait visible à Evans de qui elle s’était ainsi rapprochée pour tenter d’apaiser son amant. Elle ne s’en préoccupait pas, ce n’était qu’un détail. Pour l’heure, il devait vraiment lâcher la jeune femme et se concentrer sur le retour de ses pouvoirs qui pouvait déjà être en train d’agir en lui. En tout cas, leurs signes de retour était bien présent et parfaitement explicites.


« Le temps Monsieur, le temps est une arme… Une nuit de repos et vous vous réveillerez, plus fort que jamais… »

Elle pourrait lui en donner sa parole, sa vie en achevant ainsi ses propos. Elle parlait peu, mais quand elle le faisait, elle le faisait de manière sensée et réfléchie. Aucun mot n’était choisi à la légère. Elle ne craignait pas le Mangemort. Et bien qu’elle se doutait de continuer à l’aimer même si il pouvait faire du mal à Evans, ce qui l’effrayait le plus s’était justement qu’il pouvait lui faire du mal et ce qu’elle ressentait pour elle troublait son jugement. Le simple fait de la savoir en détresse la bouleversait intérieurement.

Frédérique déposa sa main, devenue chaude par la détresse du moment, sur le bras de Scofield afin de le lui faire baisser doucement, sans pression, sans ordre. Si il l’envoyait promener, si il lui administrait une nouvelle gifle, elle ne lui tiendrait pas rigueur. Elle ne lui en voudrait pas, mais s’en voudrait à elle car elle ne serait pas intervenue assez tôt et se trouverait moins convaincante qu’elle n’aurait pu l’être.
Incapable de se mettre physiquement entre les deux et peut être moralement aussi, son autre main était toujours posée sur l’épaule de Evans et son regard, l’évitant toujours, était plongé dans celui de l’homme qu’elle espérait ainsi apaiser de part l’attachement qu’il avait pour elle et qu’il maintenait secret au plus profond de lui…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé} Jeu 3 Mar - 0:03

Sans aucune pitié, Scofield appuya davantage sur la gorge du professeur, si elle avait pensé pouvoir le duper sans en subir les conséquences, elle avait fait une grave erreur. Le Sous Directeur ne disposait toujours pas de ses pouvoirs magiques mais il restait capable de meurtres et de tortures. De plus il disposait aussi de l’obéissance de tout Mangemort et Serviteur des Ténèbres dans ce château et ceux-ci étaient loin d’être en manque d’imagination quand il s’agit de punir une personne, bien au contraire.
LeeRoy s’empressa de calmer les esprits du Mangemort afin qu’il lâche sa prise allant qu’elle ne finisse par suffoquer, ses mots étaient justes mais l’attente n’avait que trop durée et il fallait beaucoup plus que de belles paroles pour l’empêcher de tuer. Celle-ci lui fit découvrir une perte sanguine, celui-ci décala son bras de façon à placer son coude sur la gorge de sa victime afin de pouvoir vérifier de lui-même ce liquide rougeâtre qui lui appartenait.
La potion avait donc un certain effet sur son organisme mais est ce vraiment l’antidote qu’elle venait de lui faire boire ? Michael ne pouvait le savoir et seul le temps lui permettrait de tirer ses propres conclusions.

De rage, Evans fut délivrée de son emprise, Scofield tenait toujours fermement sa baguette magique dans sa main mais toujours rien et il se mit à faire quelques pas dans la pièce avant de sortir sans adresser un mot aux deux jeunes femmes en revanche il donna ses ordres aux Mangemorts postés devant le cachot.


« Le Professeur Evans ne quitte pas cette pièce sans mon ordre. Est-ce bien clair ? »
« Oui, Monsieur. Qu’en est il du Professeur LeeRoy ? »

Michael tourna la tête en direction de la personne nommée, si celle-ci l’avait amené dans un piège, il se devait de l’enfermer elle aussi afin qu’elle puisse subir comme sa collègue les pires châtiments si il devait y rester. Mais LeeRoy occupait une certaine place dans l’esprit de Scofield, il ne savait dire précisément laquelle mais il y tenait.

« Elle est libre… »

HJ : fin pour moi.
Si Fred tu le désires, on peut continuer dans le bureau du Dirlo.
Mandy, merci de ta participation !!

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Sous les étoiles {Terminé}

Revenir en haut Aller en bas

Sous les étoiles {Terminé}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-