POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Look for resistance [Pv Julie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage




avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 24/02/2011
Parchemins postés : 106



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Meredith Roseburn


MessageSujet: Look for resistance [Pv Julie] Ven 25 Fév - 14:47

Les feuilles crissaient sous ses pas. Tout semblait faire du bruit, agressant les sens de Meredith. Elle voulait rester discrète le plus possible. Et là, elle avait l'impression d'être un éléphant dans un magasin de porcelaine. Sans rire, elle avait l'impression que tout révélait sa présence, et qu'à chaque instant elle pouvait se faire capturer par les mangemorts ou les types du ministère.

Meredith soupira, s'arrêtant sur place. Elle devenait de plus en plus parano avec le temps. Déformation professionnelle sans doute. Ou alors, c'était l'instinct de survie.

A la réflexion, ça faisait trois jours qu'elle tournait dans le coin et elle n'avait pas encore croisé un seul sbire de l'autre face de serpent. Remarque, vu la taille du lac, ça ne l'étonnait pas franchement. Le Loch Ness faisait trente neuf kilomètres de long, et les mangemorts paraissaient se concentrer sur le château d'Urqhart.

Enfin, ça, ca restait à confirmer.


Si les mangemorts bougeaient, tant pis. Meredith connaissaient ses capacités. Un, deux, ça ne lui poserait pas trop problème. Après, deviendrait plus compliqué. Quand elle était aurore, pour ce genre de mission, où il y avait plus de dix ennemis en général, on envoyait une dizaine d'aurors. Pas une toute seule. De toute façon, ils travaillaient au minimum en binôme. Voir en trio.

Meredith s'avança a la lisière des arbres, pratiquement au bord de la rive, prenant soin de rester à couvert de la forêt. Allongée sur le sol, elle sortit une paire de jumelle. Et se mit à scruter les environs. Une bonne chose, le brouillard s'était un peu levé. Ou une mauvaise, parce qu'on pouvait aussi la voir. Il fallait qu'elle se dépêche.

C'était bien ce qu'elle pensait. Au château, un groupe d'hommes se préparait à descendre dans les galeries. D'autres patrouillaient un peu autour, mais sans plus. Pas d'activité sur le reste du bord du lac

Elle réintégra la foret, s'assit dans un coin pas trop humide, contre un arbre. Ouvrant son sac à dos, elle en sortit une carte chiffonnée de la région, achetée pour deux franc six sous dans une boutique moldue de Fort Williams. Meredith avait pris ses précautions, et avait pris de l'argent moldu et sorcier. En fait, elle n'avait emmené grand chose. La carte, les jumelles, des sandwichs et des barres de céréales. Et puis un pull de rechange. Bien sur sa baguette magique ne l'avait pas quittée, et était rangée dans son imper.

Dépliant sa carte sur le sol, elle murmura :

"Lumos."

Éclairant le plan de sa baguette, elle observa la situation géographique. Depuis l'assaut, les résistants avaient du fuir par les galeries pour se retrouver dans la campagne. Ou dans cette foret, car une des issues débouchait pas loin de l'endroit ou Meredith se trouvait.

Cherchant dans son sac, elle ouvrit une barre de céréale. Qui ne ressemblait plus à grand chose, il faut bien le dire. Mais elle n'était plus à ça près, et l'avala avec gourmandise.

Il fallait qu'elle trouve les résistants. Meredith ne pouvait plus se cacher. Ash, son frère, lui aurait dit qu'elle était lâche si elle l'avait fait. Il fallait qu'elle lutte pour venger son frère. Pour que personne ne revive la meme chose qu'elle. Et parce que bon sang, les nés-moldus ont autant de droit que les sangs-purs ! Qui était Malefoy, Travers, Lestrange, et meme Celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom pour décider de leur prétendue supériorité ? Qui étaient-ils pour décider, qu'elle, Meredith, leur était inférieure parce qu'elle avait des parents moldus ?

Elle repensa avec un sourire qu'autrefois, quand elle avait six ans, ils étaient venus en famille ici. Elle avait appelé le monstre, mais il n'était pas venu. Merry sourit avec tristesse. Ils étaient tellement, tellement heureux...pourquoi est-ce que tout avait été brisé ?

Elle voulait combattre. Rejoindre la résistance. Mais encore fallait-il les trouver. Et ça, ce n'était pas franchement gagné.

Bon, ce n'était pas tout ça, mais il fallait repartir. Elle éteignit le point lumineux d'un mot :

"Nox."
Ramassant son sac à dos, elle décida d'aller voir du coté de la galerie qui débouchait dans le coin. Soudain, un craquement retentit. Et ce n'était pas un craquement habituel de la foret. Non, c'était un craquement provoqué par un humain. Meredith sorti lentement sa baguette, se préparant à contrer un sortilège :

"Qui que vous soyez, montrez vous ! Je sais que vous êtes là !"


By Shepp : respecte les règles du RP svp.
Les actions en italique et les paroles entre guillemets ;-)
EDIT : C'est corrigé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2010
Parchemins postés : 395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Julie G. Céleste


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Dim 27 Fév - 1:13



_________________________

    Cela faisait déjà un petit moment que Julie avait repéré cette inconnue. Elle l'avait d'abord confondu à un agent du ministère, sondant le terrain. Puis, ses vêtements plus ou moins trompeurs, rappelants ceux d'un explorateur moldu, lui ont vite fait croire qu'elle était une de ses moldues trop curieuses. Et il était presque regrettable pour elle d'explorer de pareille terrain, surtout lorsque les agents du Ministère de la magie les arpentaient depuis quelques semaines.
    La résistante l'avait donc suivis jusqu'ici, tout près du château. La belle brune ressentait les fibres de son corps s'agiter sous la peur et l'excitation qui la démengeait. Elle était a quelques mètres de ses ennemis. Quelques mètres sécuritaires, et ayant prit toute les précautions nécessaires, elle ne risquait pas d'être indentifié par ceux si tôt.
    Elle désirait plus que tout pouvoir allez parmi les décombres pour retrouver les corps de ses amis décédés et leur donner des funérailles décentes. Leurs morts la peinait grandement et ce, même si elle ne les connaissait pas tous intimement. Ils restaient et resteraient des symboles immortels de la rébellion magique.

    Toujours dissimulée par la nature, son regard clair continuait d'épier les moindres gestes de la pauvre femme non loin. La détaillant rapidement, elle ne semblait pas aussi âgée qu'elle ; elle semblait avoir les traits tirés par la fatigue. Avait-elle fait un long voyage pour venir jusqu'ici ? Pourtant, un terrain si désolé, si sombre et si monotone éloignait les voyageurs par son sinisme, pourquoi aurait-elle été poussée à venir ici ? Il n'y avait pas de faune et les légendes sur le monstre du lac avait été, depuis longtemps, déclarées comme non-fondées chez les moldus.
    La jeune femme s'enfonçait de nouveau dans la forêt, Julie grimpa dans un arbre non-loin, grâce à un sortilège de propulsion informulé plutôt efficace.

    C'est alors que ses yeux ont captés ce qui semblait être une baguette. Tiens donc, elle était donc une sorcière ?
    Tout lui paraissait clair maintenant. La manière dont elle se cachait, la façon dont elle semblait calculée chacun de ses gestes avec gravité, elle ne voulait probablement pas être repérée par le Ministère. Elle appartenait donc au clan des résistants ? Son visage ne lui était pas familier, à vrai dire, la jolie brune était certaine de ne l'avoir jamais croisée.
    Intéressant...

    Alors qu'elle semblait étudier une carte, Julie apperçu alors du mouvement plus loin. Quelqu'un venait dans leur direction et ce n'était sûrement pas un oiseau, Julie haussa un sourcil et une moue amusé s'est dessiné sur son visage alors qu'elle descendait brusquement de sa branche. Dans sa chute, la jeune femme écrasa une brindille.

    « Qui que vous soyez, montrez vous ! Je sais que vous êtes là »

    Julie se montra immédiatement, sa baguette pointée dans sa direction. Pourtant, cette femme n'était pas sa cible. Bien au contraire. Elle devait agir rapidement acr elle voyait la silhouette se dessienr tranquillement derrière elle. Julie pinça les lèvres et puis elle lui demanda d'un ton détaché :

    « Penchez-vous »

    À peine eut-elle prononcé ses paroles qu'un sortilège fusa de sa baguette pour percuter violement, et dans une puissante détonation, le corps de l'assaillant qui fut propulsé plus loin dans les bras. Sa chute ne se fit en silence - grâce à un autre sortilège lancé par Julie - et un étrange craquement osseux fit alors grimacé la résistante qui s'imaginait déjà les horribles hurlements que le pauvre homme pousserait lorsqu'il serait revenu à lui.
    Immédiatement, elle abaissa sa baguette puis elle s'adressa de nouveau à cette inconnue :

    « Suivez-moi s'il-vous-plaît. Il y en aura d'autre comme lui... dépêchons-nous »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com




avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 24/02/2011
Parchemins postés : 106



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Meredith Roseburn


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Dim 27 Fév - 17:15

Meredith regretta immédiatement d'avoir dit cela. En effet, elle venait de s'apercevoir, ou plutôt de deviner, qu'il y avait aussi quelqu'un derrière elle.
Comment n'avait-elle pu ne pas s'apercevoir de la présence de l'autre inconnu ? Si elle ne repérait plus qu'une personne sur deux, ça signifiait qu'elle commençait à rouiller. Et là, c'était la mort assurée. Si elle cessait d'être vigilante, elle ne survivrait pas deux minutes. Comme disait le vieux Fol Œil de son vivant, Vigilance Constante !
Bon, c'était pas tout ça, mais là, elle était dans le pétrin. Si elle était prise en tenaille entre deux mangemorts, ça allait etre sanglant. Surtout si comme elle le croyait, un des deux l'attaquait par derrière. Elle l'avait appris très vite en tant qu'auror, le temps de vous retourner peut vous faire perdre quelques secondes dans un combat. Or, dans un duel à mort, quelques secondes peuvent faire la différence entre la victoire et la mort.
Cependant, elle décida de laisser approcher ses deux ennemis potentiels au maximum, préférant les voir avant de tenter quoi que ce soit.
La première arrivée était une femme. Elle était belle, d'une sensualité presque animale, avec sa peau mate et son corps musclé mais bien proportionné. Ses yeux clairs (Meredith n'aurait su dire si ils étaient bleus ou gris), étaient froids et calmes. Autant que Meredith pouvait en juger, elle devait avoir entre vingt-cinq et trente cinq ans. Et sa baguette pointée sur elle signalait clairement son appartenance au monde sorcier.
A partir du moment ou la silhouette de son deuxième ennemi potentiel se profila derrière Meredith, qui ne l'avait distingué que du coin de l'œil, tout se déroula très vite. L'autre femme ordonna calmement:
"Penchez vous."
Meredith ne se fit pas prier, et se jeta à terre, juste à temps pour
éviter le sort qui passa au dessus de sa tete. L'homme atterrit un peu plus loin, inanimé. Un deuxième sort lancé contre lui produisit un craquement peu ragoutant signalant que l'homme devait avoir plusieurs os cassés.
Estimant que la jeune femme en face d'elle était une résistante et pas une sbire des Ténèbres (en tout cas ce n'était surement pas le monstre du Loch Ness), Meredith se releva prudemment. Elle garda quand meme sa baguette à la main, restant par habitude méfiante et sur la défensive. Après tout, ce n'était peut-etre qu'une mise en scène habile pour la capturer.
Son imper noir taché de boue, ses cheveux blonds dépeignés, ses lunettes aux verres bleutées de travers, elle ne devait pas avoir un air magnifique. Passant une main dans ses cheveux pour essayer d'y remettre un peu d'ordre, Meredith résista à l'envie tentante de retirer ses lunettes pour mieux voir son interlocutrice. Mais elle savait que ce n'était pas prudent pour sa rétine, et abandonna l'idée rapidement.
La femme avait abaissé sa baguette, preuve qu'elle n'était pas animée de mauvaises intentions. Cette impression se trouva confirmée par la phrase qui suivit immédiatement :

"Suivez moi, s'il-vous-plait. Il y en aura d'autres comme lui...dépêchons nous."
D'autres ? Manquait plus que ça, meme si c'était logique. Il fallait croire que sa bonne fortune à propos des mangemorts s'arretait là. Tant pis. Meredith avait trouvé quelqu'un qu'elle pensait etre une résistante et c'était déjà pas si mal. Elle la suivit donc sans protester, attendant de voir où elle allait se retrouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2010
Parchemins postés : 395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Julie G. Céleste


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Dim 27 Fév - 20:45


___________________________________

    Il ne fallait pas trainer. Déjà, un bon nombre de rafleurs devaient avoir été alerté par les cris de douleur poussés par le pauvre malheureux qui avait tenté, tant bien que mal, de leur tendre une embuscade. Julie avait été en mesure de le repoussée, mais s'ils devaient dépasser le nombre quatre, et bien elle n'arriverait pas à tous les combattre.
    L'inconnue qu'elle avait sauvé la suivait. Elle ne s'était pas résignée à lui poser des questions, ni à comprendre le pourquoi du comment. Elle la suivait et c'était parfait ainsi.
    Jetant des petits regards furtifs par dessus son épaule afin de s'assurer que cette femme l'a suivait toujours, Julie essayait de presser le pas, sachant que leur présence serait trahit tôt ou tard par le manque de vigilence dont elles faisaient preuves. Leurs pieds écrasaient des brindilles, piétinaient les feuilels mortes et encore, elles laissaient des traces évidentes dans la boues. La nature n'était par leur alliée aujourd'hui, bien au contraire, elle leur nuisait.
    Le visage empreigné par la détermination, elle guidait l'étrangère dans les coins les plus reculés des bois environnants. Il fallait semer leur potentiel aissaillant et les mettre sur une fausse piste. Après quelques minutes, Julie a brusquement arrêté la cadence.

    Elle s'est alors tournée de tout son long face à cette inconnue. Elle prit finalement la peine de la détaillée d'un air presque indignée. Il en fallait pas lui en vouloir, cette femme n'avait jamais été très sociable et elle n'avait aucun talent en société. À vrai dire, elle se fichait des convenances et des bonnes manières. De toute façon, dans un monde comme celui-ci, les bonnes manières n'étaient d'aucune utilité face à un mangemort.
    Laissant une grimace s'emparrer de son visage, plissant ainsi le nez et fronçant les sourcils, elle regarda... elle cherchait à établir une quelqu'once ressemblance avec visage qu'elle aurait put croiser, mais sans succès. Cette femme était donc belle et bien une étrangère.

    « Je vais laissé des fausses pistes. Pendant ce temps, allez-vous réfugier dans les grottes par-là et attendez mon retour... je ne serrai pas bien longue... » ordonna-t-elle d'un ton dominant.

    Elle la quitta sans dire un mot de plus.

    Les grottes que lui avait indiqués Julie se trouvaient plus au Nord. Elle s'y réfugiait depuis la veille et les nombreuses cavernes et galerie souterraine lui offrait plusieurs possibilité de fuite en cas de nécessité. Bien qu'elle aie du coeur au ventre, si la menace devenait trop grande, sa vie devenait la priorité. Morte, elle ne serait plus d'aucune utilité à la mémoire de ses amis.
    Quant à la résistante, elle courait déjà habillement dans les bois, comme si ses pas connaissaient cahque obstacles naturels qui se dressaient contre elle. Elle écartait les branches massives de son chemin ou les troncs écrasés, ne ratant pas de s'écorcher à quelques reprises les cuisses et les bras.
    Arrivée plus près de ses assaillants, telle qu'elle l'avait cru, elle pointa sa baguette magique sur le sol. Puis, des pas se sont dessinés, allant dans l'autre direction, vers un autre boisé encore plus dense et peuplé de créatures magiques très peu agréable. La belle amazone savait, notamment, que des harpies y avaient installés leur nid...
    À l'aide du même sortilège qu'elle avait utilisé pour grimper à l'arbre, elle se issa sur une branche haut perchée puis observa les hommes. Des raffleurs, sans l'ombre d,un doute. Bernés par la fausse piste de la sorcière, ils allèrent exactement là où Julie le voulait... elles seraient en paix pour quelques heures... peut-être même pour la nuit.

    Sastisfaite, elle s'en alla vers les grottes, prenant maintenant la peine de brouiller leur piste à l'aide de sortilège de dissimulation. C'était grossié, mais efficace.
    Lorsqu'elle regagna l'humidité des grottes, son corps légerement blessé par les feuillages et les branches, elle retrouva aisément la jeune femme et lui demanda :

    « Qui êtes-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com




avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 24/02/2011
Parchemins postés : 106



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Meredith Roseburn


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Lun 28 Fév - 15:04

Plus elles s'éloignaient du bord du lac, plus Meredith se sentait en sécurité. Bien que leur avancée ne soit pas des plus discrètes, elle avait le mérite d'être rapide et de les éloigner des rafleurs.
Meredith avait renoncé à demander quoique ce soit. Elle savait etre patiente. Le temps des réponses viendrait tôt ou tard, et si ce n'était pas maintenant, eh bien tant pis. Elle attendrait. De toute façon, à un moment où à un autre la méfiance l'emporterait, et l'une d'entre elles finirait par demander à l'autre qui elle était. Elles étaient des ennemies potentielles. or pouvoir identifier son ennemi, le connaitre, c'est mieux. Plus que la différence de niveau c'est l'ignorance qui fait perdre un combat, en général.Autre leçon que Meredith avait appris au cours de sa formation d'aurore.
Finalement, elles s'arrêtèrent. Des grottes. Oui, ça devait etre celles qui étaient indiquées sur la carte de Meredith. Ou alors pas du tout. Si c'étaient des galeries creusées par des gobelins, aucune chance de les retrouver sur une carte moldue. En tout cas, ce n'était pas une mauvaise idée de planque.
La femme se tourna vers elle. Dominatrice. Implacable. Autoritaire. C'était une leader, peu habituée à ce qu'on la contredise, et ça se voyait. Mais Meredith décela aussi une note interrogative dans ce regard là. Elle ne savait pas qui elle était et cherchait à le deviner.
"Je vais laissé des fausses pistes. Pendant ce temps, allez-vous réfugier dans les grottes par-là et attendez mon retour... je ne serrai pas bien longue..."
Peu habituée à ce qu'on lui donne des ordres, mais décidée à conserver ce qui ici semblait etre sa seule alliée, Meredith ne pipa mots et la laissa partir. Se tournant vers les grottes, elle poussa un soupir. Les grottes se situaient un peu en hauteur, au nord de la rive. Camouflées par les arbres, mais offrant une vue relativement dégagée sur le lac, c'était un bon poste d'observation. Par contre question humidité, c'était pas trop ça...bon, elle n'allait pas non plus commencé à râler. Elle ne s'attendait pas à un cinq étoiles, et c'était mieux que rien.

Assise à l'entrée de l'une d'entre elles, elle réfléchissait à la situation dans laquelle elle était. A priori, elle avait eu de la chance et était tombée sur une résistante.
Soudain prise d'un doute, Meredith ressortit sa baguette, et murmura :

"Hominum revelio."
Pas de réaction. Apparemment, il n'y avait personne d'autre qu'elle dans cette grotte. Donc ce n'était pas un piège. Meredith eu un sourire. Elle devenait vraiment parano. Cette femme lui avait quand meme sauvé la vie. Donc ce n'était vraisemblablement pas une mangemorte. Quoique, les gens étaient tellement étranges en ce moment...
Enlevant ses lunettes, puisque qu'à l'ombre elle pouvait le faire, elle détailla le paysage morne et sinistre. Elle avait fait une erreur en venant ici. Trop dangereux, aussi bien pour elle que pour les résistants. Meredith se dit qu'elle retournerait bien à Londres, après. Peut etre certaines de ses connaissances avaient elles survécu et pourraient l'aider.

Ah...elle revenait. Meredith se releva, baguette toujours à portée de main. L'autre femme demanda de but en blanc :
"Qui etes vous ?"
Meredith prit son temps pour répondre, résistant à l'envie décalée de lui répondre "Je suis le monstre du Loch Ness", le plus naturellement du monde :
"Meredith Roseburn, née moldue, ex-aurore."Voilà. En six mots, elle résumait son histoire, tristement banale et commune ces temps ci. Elle demanda prudemment :
"Et vous ?"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2010
Parchemins postés : 395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Julie G. Céleste


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Mar 1 Mar - 20:33



____________________________

    L'étrangère s'était levée à son arrivé, sa baguette à porté de main et pourtant, Julie ne laissait aucun signe d'inquiétude s'emparrer de son visage. À vrai dire, l'image que lui inspirait cette femme était celle d'une femme plus ou moins dangereuse. Elle avait plutôt l'air d'une femme posée. Mais c'était des détails auxquels la résistante ne pouvait se fier ; les imposteurs étaient partout. Le Ministère de la Magie volait de plus en plus l'identité de sorciers pour se rapprocher des nuisibles. Bientôt, les rats infesteraient leurs rangs. Il fallait être vigilent.
    La baguette de la jolie amazone était dissimulée dans la poche intérieure de sa cape noire. Il s'agissait de son bien le plus précieux en des temps comme aujourd'hui ; elle ne s'aventurait jamais sans. Toutefois, Julie ne s'en était pas armée. Elle observait plutôt cette inconnue, l'air impassible voir presque froid.
    Julie lui avait demandé de se présenter, ce qu'elle avait fait sans se faire attendre. L'instinct de la guerrière restait suspicieux quant à cette présentation, car elle ne pouvait rien prendre pour acquis sans preuves formelles de ce qu'elle avançait...
    Cela dit, il était vrai qu'elle l'avait trouvé pendant qu'elle observait les agents du ministère, probablement avec la même rage au coeur coeur. De plus, elle lui avait sauver la vie et elle n'avait toujours pas cherchée à l'attaquer... c'était presque bon signe...

    Selon ses dires, elle était donc une née-moldu et une ex-auror. C'est vrai qu'elle avait le profil de l'emploie. Chose dite, Julie ne pouvait maintenant plus l'imaginée autre part que parmi les aurors. C'est bien vrai. Elle semblait posséder cette même attiotude calme et réfléchit que les autres anciens aurors qu'elle avait rencontrée pendant ces derniers années. Et si elle disait vrai, il s'avérait que cette Roseburn serait une alliée de bon choix. Elle avait de l'expérience dans les combats et dans le straques probablement. Elle devait aussi avoir des connaissances sur la magie que Julie ne possédait pas ; faute de n'avoir jamais termniée sa septième année, certaines notions étaient manquantes dans l'éducation de la résistante - bien qu'elle en sache suffisamment pour pouvoir se battre convenablement.
    En ces six mots, Julie pouvait comprendre l'horreur par laquelle passée ces derniers années. Personne ne l'avait eut facile, mais les né-moldu étaient les plus à plaindre. Ils étaient tous persécutés, attaqués, enfermés et jugés injustement... pour la nature de leur sang.
    Par ce fait, ou peut-être plus par compassion, Julie s'avoua devoir lui divulger son identité à son tour :

    « Je suis Julie Céleste... sang-mêlé... résistante. »

    Julie ne se dirait jamais hors la loi car ce terme la choquait. Pourquoi devait-elle se rabaisser à un état civil aussi i juste alors qu'elle combatait pour des valeurs qui lui étaient propres, qui lui inspirait justice ?
    Cessant finalement de la dévisager, Julie s'avança puis elle contourna la femme, la frôlant presque, pour se diriger vers un petit tas de bois humides et mouillés qu'elle avait entassé là quelques heures auparavant. Elle attrapa sa baguette puis en un éclair, un petit feu était allumé. Elle secoua ensuite sa baguette en direction de l'entrée de la caverne qui se trouvait à une certaine distance d'elles, puis à l'aide d'un sortilège informuler, elle dissimula leur présence à la vue des autres. Bien qu'un rideau d'eau les cachait déjà - une pluie s'abattait furieusement sur le territoire écossais - elle ne pouvait pas se fier uniquement à cette protection naturelle.
    Le confort n'était pas comparable à celui d'un hôtel et pourtant, il s'agissait de l'un des endroits les plus vivables qu'elle avait habité depuis un mois déjà. D'un pas léger, elle se dirigea vers le feu et s'est assit sur le sol, près du feu. Elle fit ensuite venir jusqu'à elle, grâce à un sortilège d'attarction, une peau de fourrure. Elle covurit ses épaules...

    Un petit silence vint s'installer, alors que le feu crépitait doucement. Affichant une petite grimace à demi-épuisée, à demi-agacée, elle dit par-dessus son paule à l'adresse de Meredith :

    « J'ai d'autres fourrure dans cette sacoche », lui indiqua, « Si vous avez froid, vous pouvez venir vou asseoir... » précisa-t-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com




avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 24/02/2011
Parchemins postés : 106



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Meredith Roseburn


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Jeu 3 Mar - 19:21

La méfiance planait dans l'air. L'atmosphère était électrique. Meredith savait, ou plutôt devinait, que la jeune femme ne la croyait pas vraiment. Pas plus que l'ex-aurore ne relâchait sa concentration.
En réalité, l'atmosphère présente ne dérangeait pas vraiment Meredith. Les situations de crises, elle savait les gérer. Et son actuelle situation n'était somme toute pas si critique que ça. Il y avait largement pire, comme se faire capturer par un rafleur, par exemple.

Non, si c'était juste prouver son identité, ce n'était pas bien compliqué. Il suffisait d'ouvrir la Gazette du sorcier à la double page quotidienne qui paraissait chaque jour sur les hors-la-loi. Intitulée "On recherche", elle faisait la liste de tout les résistants recherchés par le régime, avec leur statut du sang, et leur ancien métier. On donnait le maximum d'informations sur eux, pour que le sorcier moyen sache bien qu'ils étaient. Et en bonne place, à peu près au milieu de la page, apparaissait Meredith.

Meredith avait été honnête. La jeune femme avait eu droit à son véritable nom, ce qui n'arrivait pas souvent en ce moment. Il n'était pas rare que Meredith se fasse appeler par de faux noms. Simple question de sécurité. Elle espérait donc que cette honnêteté paierait, et qu'elle aurait droit à la véritable identité de son interlocutrice. Celle ci reprit d'ailleurs la parole, aussi succinctement que Meredith l'avait fait :

« Je suis Julie Céleste... sang-mêlé... résistante. »

Tiens, elle aussi figurait dans la liste des hors-la-loi. Il y avait deux Céleste parmi les résistants : Amber, maintenant en prison, et amnésique. Et Julie, présentement assise en face de Meredith. Qui se demandait s'il n'y avait pas un lien de parenté entre les deux femmes.

Julie avait volontairement employée le terme de résistante. Meredith la comprenait. Hors-la-loi, pour le régime, ça englobait tout les ennemis à abattre. Mais en réalité, pour Meredith, c'était plus subtil que ça. Hors-la-loi, c'était ceux qui comme elle, se contentaient de fuir, parce que sans le vouloir, ils étaient des criminels. C'étaient ceux qui luttaient simplement pour survivre. Résistants, c'étaient ceux qui luttaient par principe, parce que c'était injuste.C'était ce que Merry voulait devenir. Et elle venait sans doute de trouver un point d'accroche pour le devenir.

Julie allumait un feu, dehors il pleuvait. Elle avait froid. Ce fut donc avec reconnaissance qu'elle accepta la proposition de la jeune femme quand celle ci lui dit :


« J'ai d'autres fourrure dans cette sacoche.Si vous avez froid, vous pouvez venir vous asseoir... »

Le regard rivé dans les flammes, Meredith attendait que Judith prenne la parole. Elle savait d'expérience que poser des questions était le meilleur moyen de ne pas avoir de réponse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




avatar
Date de naissance du joueur : 17/09/1993
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 30/12/2010
Parchemins postés : 395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Julie G. Céleste


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Lun 7 Mar - 18:27

    Son regard s'attardait sur les flammes alors qu'elle s'enfonçant de plus en plus dans les fourrures épaises et chaudes qui couvraient sa peau. La fraicheur s'emparait lentement de la grotte malgré l'humidité que la pluie y ajoutait. Autant dire que cet endroit ne lui plaisait pas du tout, mais il était le seul refuge sécuritaire qui s'était offert è elle. Et tout comme le vent qui glissait sur les paroie de la caverne, l'esprit de Julie s'égarait tranquillement vers des pensées à la fois sombres et violentes... Cette femme ne connaissait plus aucune douceur ou tendresse depuis quelques temps. Elle n'avait plus cette joie de vivre qui illuminait et animait son corps. Non elle était plutôt vivante grâce à son ardant désir de vengence vis-à-vis touts ces hommes et ces femmes responsables de la mort de plusieurs innocents. Les nés-moldus tel que Meredith étaient persécutés tous les jours, des enfants étaient tués.
    Voilà pourquoi son esprit était torturée par des illusions toutes aussi violentes les unes que les autres. C'était comme si ce régime de terreur avait une influence sur son moral en plus d'être un poids lorud sur ses épaules.

    La femme en sa compagnie était venue s'asseoir. Tout comme Julie, elle vanait probablement profiter de la chaleur de ce feu qui n'était pas un luxe en ces temps. Il s'agissait aussi de la seule source de lumière à l'intérieur de ses mûrs de pierre sombres. C'était presque rassurant... après tout, rien ne leur grantissait qu'une créature n'était pas tapis dans l'ombre, guettant le moindre signe de faiblesse.... quelque chose de presque impossible lorsqu'on connaissait le caractère fort de la résistante. Elle s'efforçait toujours de projeté une image puissante et intimidante... jusqu'à maintenant, cette attitude lui avait permis de garder plusieurs ennemis nuisibles à l'écart...
    La jeune femme ne semblait pas déterminée à briser le silence qui s'était installé parfois cammoufler par les crépitements du feu.
    Au loin on entendit des cris étranges, presque inaudibles. Un sourire mesquin se dessina sur les lèvres de la résistantes qui, les yeux toujours fixés sur les flammes, jugea bon d'expliquer :

    « J'ai envoyé ses idiots vers les nids de quelques harpies... s'ils parviennent à survivre, ils n'en seront pas moins affaiblit. Nous n'aurons rien à craindre jusqu'à demain... »

    Ces créatures étaient de vraies chippies. Sauvages, elle ne laissait aucun sorcier s'approcher de leur nid, qu'elles gardaient jalousement. Il était très rare de voir quelqu'un survivre d'une telle attaque, parce qu'en générale, les harpies ne laissaient aucune chance à leur proie... elles étaient d'uatant plus dangeureuses lorsqu'elle étaient en présence de leurs progénitures. Finalement, la dite Julie tourna lentement sa tête vers Meredith. Et sans la brusquée, elle lui adressa la paroel de nouveau, beaucoup moins hostile :

    « Puis-je savoir ce que vous fesiez si près du château d'Urquhart ? Vous ne savez donc pas que cet endroit est fortement déconseillé à des personnes tel que nous ? », lui dit-elle avant d'ajouter : « Vous avez eu beaucoup de chance d'être encore vivante lrosque je vous ai trouvée... votre mort ne m'aurait même pas étonnée, sans vous offensez »

    Cela aurait été dommage de compter un autre décès parmi tout les autres, certes, mais Julie n'aurait pas été surprise de trouver le corps de Meredith. Pour tout avouer, elle était beaucoup plus surprise de l'avoir trouvée vivante. Elle s'était trouvée si près des ruines que son odeur aurait put la trahir. Une simple boruasque de vvent contre elle, et voilà. On l'aurait immédiatement repérée. C'était d'ailleurs en partie à cause de ça qu'elle l'avait remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com




avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 24/02/2011
Parchemins postés : 106



Pensine
Mon casier judiciaire est: Recherché
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Meredith Roseburn


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie] Ven 18 Mar - 18:12

Silence. Froid. Pluie. Danger. Voilà en quelques mots comment on pouvait résumer la situation de Meredith et de Julie. Il faut dire que se retrouver dans une grotte au bord du Loch Ness, pas si loin que ça des hommes du ministère, ce n'était pas franchement indiqué pour des hors-la-loi...
Drôle de femme, pensa Meredith. Vraiment. Impassible et calme, alors que la résistance se faisait attaquer de toute part. Elle se demanda un instant si Julie agissait en solitaire. Non. En groupe, plutôt. Sa manière d'agir, de raisonner, de diriger les gens, tout la caractérisait comme une chef de groupe...Intéressant.
Soudain, des cris. Meredith jeta un œil interrogateur à Julie. Celle eut un sourire sans pitié :
"J'ai envoyé ses idiots vers les nids de quelques harpies... s'ils parviennent à survivre, ils n'en seront pas moins affaiblit. Nous n'aurons rien à craindre jusqu'à demain..."
Autrefois, Meredith aurait éprouvé au moins un peu de compassion pour ces hommes. Elle n'aimait pas spécialement faire souffrir les autres. Envoyer des hommes dans un nid de harpies, ennemis ou pas, ne lui serait pas exactement venu à l'idée. Sauf cas de force majeure, bien sur...Là, cependant, le sort de ces gens la laissait complétement de marbre. Il faut dire aussi qu'un d'entre avait essayé de l'attaquer il n'y a pas si longtemps...
Elle se contenta donc de répondre :
"Bon plan."
Meredith prenait la situation avec calme, tout au moins en apparence. Qui savait ce qui pouvait se passer maintenant ? Rien ne garantissait réellement leur sécurité. Meme si elles étaient provisoirement débarrassées de leur poursuivants, ils finiraient toujours par revenir à la charge. Tant pis. Où qu'elle soit, de toute façon, Meredith n'était pas en sécurité. Alors autant ne pas etre en sécurité avec quelqu'un qui pouvait peut-etre l'aider à rencontrer ceux de la résistance...
« Puis-je savoir ce que vous faisiez si près du château d'Urquhart ? Vous ne savez donc pas que cet endroit est fortement déconseillé à des personnes tel que nous ? Vous avez eu beaucoup de chance d'être encore vivante lorsque je vous ai trouvée... votre mort ne m'aurait même pas étonnée, sans vous offenser. »
Meredith eut un sourire, un sourire sardonique et terrible, avant d'étendre ses mains vers le feu...Un instant, les cicatrices laissées par les cordes, qui marquaient ses deux poignets apparurent, bien vite recouvertes par les manches de son imper.
"Mourir...si ce n'était pas triste, je crois que je rirais. Ne me prenez pas pour une folle, fit-elle en se tournant vers Julie, mais j'attends de mourir depuis que j'ai dix-sept ans. Meme si partir en ayant rien fait pour faire tomber le régime me dérangerait un peu...Bref. Je suis venu ici pour trouver la résistance. Je sais ce qui s'est passé, et je sais aussi qu'un de mes anciens collègues, Edward Mustang, était ici. J'espérais le trouver...et en fait je suis tombée sur vous."
Le hasard faisait relativement bien les choses, au final...Meredith était venue ici pour trouver un résistant, elle en trouvait une autre. Ca aurait pu etre pire, et elle aurait pu tomber sur un mangemort...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur






Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Look for resistance [Pv Julie]

Revenir en haut Aller en bas

Look for resistance [Pv Julie]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-