POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Dim 8 Mai - 1:41

En revenant à Poudlard, Menroth avait plusieurs fois pensé à ce que serait la confrontation avec les élèves. Il y était maintenant. Dans quelques minutes, il donnerai son premier cours. Cela lui faisait vraiment une impression bizarre. Il y avait déjà plus de trente ans qu’il avait quitté les bancs de Poudlard. Plus de trente ans. Tout y avait changé : à commencer par les matières. Ce qu’il allait enseigner, il ne l’avait encore jamais pratiqué en tant que matière. La défense absolue. Drôle de nom, n’est-ce pas ? La Défense Absolue. Cela résonnait un peu creux dans les oreilles du Mangemort. Enfin, surtout au début. Il arrivait suite à l’absence prolongée de Raphaël Sorel en tant que professeur temporaire. Il donnait juste un coup de main à l’école ; pour que les élèves ne s’ennuient pas trop n’est-ce pas ? Les élèves allaient passer d’un ancien résistant repenti à un Mangemort convaincu et vétéran, ça allait les changer et pas qu’un peu ! Il avait l’intention de pratiquer une pédagogie particulière, brutale et sans tolérance pour la racaille. Poudlard était une école d’élite ! Pas un vulgaire établissement de magie. Il allait montrer ce que valait l’enseignement Anglais. Oui, Poudlard était une des référence mondiale en matière d’école de sorcellerie : l’incomparable école. Peut-être que seules l’école de Salem ou celle de Beauxbâtons trouvaient une semblable unisson des voix pour les glorifier et encore elles ne possédaient, ni l’une, ni l’autre l’Histoire qu’avait Poudlard par laquelle étaient passés tous les plus grands sorciers depuis l’avènement des écoles de magie.

Le Mangemort avait, la veille participé au repas de la rentrée de Pâques, à la table des professeurs, en compagnie du reste du corps enseignant. Il avait salué ceux qu’il connaissait déjà : LeeRoy, Evans, Brom ainsi que la totalité, ou presque des enseignants et du personnel. Présenté par son homologue Mangemort aux élèves au cours d’un court message, il avait été applaudit poliment par l’ensemble de la salle, mais avec une très forte véhémence de la part de la table verte et argent où il avait reconnu des neveux et nièces à lui, des cousins lointains, enfin des gens qui avaient un rapport de famille avec lui. Il en avait reconnu quelques autres ailleurs, mais la majorité dans la Grande et Noble Maison verte de Salazar Serpentard. Oh, il avait dit quelques mots. Voilà l’extrait le plus intéressant de la courte allocution.

-Je suis donc là pour rendre à Poudlard et à mon cher collègue Léon Brom un petit service ; le moins que je puisse faire en échange de ce que je dois à l’école. Oh, je ne vais pas m’étendre sur les compétences qui sont sensées les miennes, ce serait malvenu et surtout inutile. Vous savez sans doute qui je suis, ma réputation me précède souvent, maintenant. Je dois dire que je suis heureux de retrouver cette école de Poudlard. Elle est bien plus belle aujourd’hui qu’elle a davantage l’air d’une école de sorciers qu’autrefois, en mon temps, où elle était vraiment indigne de son rang, infestée de Sang-de-Bourbe. Je suis heureux, aujourd’hui de pouvoir me vanter d’avoir participé un tant soit peu à cette grande et belle œuvre conduite par le Seigneur des Ténèbres. Jeunes sorcières et jeunes sorciers, il est temps de se lever et de prendre notre envol. Mais si jamais…parmi vous… Il y avait des Sang-de-Bourbe, tels que cette Leah Johanson il y a quelques mois, qu’ils s’inquiètent car je les flairerai s’il le faut pour les débusquer…et leur faire connaître le sort qu’ils méritent.

Il avait continué, sur un ton plus fastidieux encore une ou deux minutes, enchaînant avec des remerciements et une présentation rapide de la matière qu’il allait enseigner. Ses paroles avaient jeté un froid sur les élèves. Ce qu’il espérait bien sûr. En y songeant, il avait sans doute dû paraître désagréable à bon nombre. Tant mieux, non ?

Menroth prépara son cours rapidement. Il avait prévu quelques éléments même si, pour ce premier cours, il voulait faire quelque chose de ludique. Je n’ose qu’à peine vous détailler son habillement ce jour là. Il était sensiblement identique à l’éternelle habit du Mangemort à la Cape. Je ne m’y attarderai pas, vous renvoyant à ce que pourra vous dire n’importe quelle personne : Il portait sa tenue de Mangemort habituelle, excepté la cagoule et sa capuche abaissée ; outre cela, il avait sa Cape et ses habits noirs de duelliste ainsi que ses bottes et ses gants noirs.

La cloche sonna. Un cours général, réunissant les niveaux avait été prévu par lui, étant donné qu’il n’avait pas encore pu cerner ni les besoins, ni le niveau de ses élèves. Pour ce faire, il avait demandé à ce que la disposition de la salle soit changée. L’entrée était sur la droite, côté couloir. De l’autre, vous aviez la magnifique vue des alentours de Poudlard. Les pupitres et les chaises usés formaient un cercle autour d’un estrade rectangulaire large d’un bon mètre et demi, longue de quatre. C’était une petite piste de duel. A chaque bout, un cercle blanc avait été dessiné. Le bureau de professeur avait été relégué au fond de la salle, austère, juste à la côté de la porte de la salle de réserve. Il y avait de nombreuses armoires dans la salle. Menroth se désillusionna. Il réussissait fort bien cette œuvre. Une fois calé dans l’ombre, il était invisible. Lorsque les élèves semblèrent arriver, il ouvrit la porte d’un coup de baguette sans se faire voir. Les chaises reculèrent des pupitres, comme pour inviter les élèves à s’asseoir. Aux deux tableaux de la salle ( qui se faisaient face de manière à ce que tous les élèves puissent lire ) apparut le titre du cours : « Travaux Pratiques : La meilleure défense, c’est … ». Lorsque les élèves se furent installés, il apparut brusquement au milieu de l’estrade. De sa voix rauque, terriblement grave et rocailleuse, mais calme et non forcée, posée et élémentaire, sans artifices, il dit simplement

-Bien le bonjour. Rangez vos livres. Sortez vos baguettes. Je suis votre nouveau professeur, à titre temporaire, de défense Absolue. Vous avez eu un professeur avec lequel vous avez commencé un programme dont je m’efforcerai de remplir les objectifs. Des questions ?

Il releva sa tête de vétéran, montrant sa face abîmée et sa peau à l’aspect presque déjà morte. Il était rasé de près et ses joues émaciées, ayant subis la prison, semblaient avoir usées pour tester des couteaux. La longue et large cicatrices qu’il avait en travers de l’œil gauche et qui remontait jusqu’à sa narine droite en passant par ses lèvres, décalées légèrement de ce fait, donnait un air assez horrible et particulier à son visage. Il balaya la salle de regard, prêt à répondre. Cela fait, il repris de sa voix puissante et éraillée, mais profonde, lente et intimidante, de ces voix que l’on n’ose interrompre.

-Continuons. J’appliquerai ici une tolérance…nulle. Trois choses me répugnent. La délation. La lâcheté. La suffisance. Je lutterai fermement contre ces défaut durant mes cours, soyez-en certains… Monsieur Vines, c'est celà ? levez-vous !
Il avait dit cela soudainement. Cela ne vous intéresse pas ce que je vous raconte ? Je l’entend bien.

Il agita sa baguette et un rat, une grosse bête des champs sortit de plis de la robe de sorcier du dénommé Vines, un élève de Poufsouffle.

-Qu’est-ce que ceci ?

-Un…Un…Mon rat….Mon… Monsieur…

-Avada Kedavra.

L’animal retomba, mort sur le sol. Menroth fit un mouvement sec, descendant, avec sa baguette en visant l’élève. Celui-ci fut assis de force. Lars s’employa alors à lui faire pousser quelques cris en informulant le Doloris. Pendant ce temps, il avait repris son discours d’introduction.

-Aucune tolérance. Je vous demanderai d’adopter une attitude parfaite dans mon cours ! Je suivrai méthodiquement le règlement. Des questions ? […] Bien. L’un d’entre vous peut-être me montrer ce que vous avez déjà vu ?

Il vit rapidement cela avec un Serdaigle et le renvoya à sa place.

-Merci. Sortez vos plumes et un parchemin. Écrivez ceci.

Le Mangemort agita sa baguette et des lettres se tracèrent sur les tableaux. Une liste de formules que les élèves avaient déjà vu, d’autres sortilèges, les élèves les verraient bientôt. Parfait.

-Rangez tout cela, maintenant. Nous allons passer à la pratique. Un volontaire ou plusieurs pour venir me rejoindre ?

HRP : Je vais vite, afin de ne pas demander un nombre de post élevé, mais n’hésitez pas à introduire des éléments sur lesquels je rebondirai.


Dernière édition par Larsen Menroth le Dim 22 Mai - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Dim 22 Mai - 22:43

Le cours est toujours d'actualité.
Merci à des élèves de bien vouloir se présenter Smile.
Revenir en haut Aller en bas


Invité


Invité


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Lun 23 Mai - 20:39


Défense Absolue. Elle se demandait où ils avaient été cherché ce nom. Il était vrai que l’ancienne appellation n’était pas mieux. Défense contre les forces du mal. Mais après un long début commentait sur plusieurs jours dans les journaux, aucun membre du Ministère n’était parvenu à se mettre d’accord. Il était déjà impossible de déterminer où était le Mal, où était le Bien. Ce qui pouvait être mal pour les uns, était le bien pour les autres. Les forces du mal étaient pour l’ancienne génération tous ceux qui se liguaient pour Voldemort. L’expression était belle, mais pas vraiment juste.
Pour le cours de ce jour là, la cadette des Mayfair avait à la fois hâte de voir ce qu’il allait leur faire faire, mais aussi elle le craignait depuis sa présentation au dîner de la veille.

Leur professeur intérimaire, cela voulait dire qu’il venait de temps en temps et allait les surcharger de devoir au lieu de donner des cours régulier, était le Directeur des Mystères et en tout directeur du Ministère qui se respectait, il était Mangemort. Cela allait les changer de l’ancien professeur qu’elle n’avait jamais apprécié. Sorel était un ancien résistant, son nom était sur l’étrange stèle, et il était directeur des Bouffon d’or. Il avait pour qu’elle parvienne pas à l’apprécier. Mais pour qu’un homme comme Menroth, sans doute occupé et faisant partie de la branche la plus énigmatique du régime, vienne le remplacer, s’était qu’il y avait de bonnes raisons.

Quand la petite entra dans la salle de cours, elle fut frappée par l’apparence de cet homme. Il n’avait rien de la class ni de l’élégance des autres professeurs de cette école. Sa tenue n’apportait aucune prestance, aucune présence. Il ressemblait Presque trop à ses Mangemorts qui ne vivaient que pour leur mission sanguinaire, le cheveux gras, l’habit sale, le visage marqué par les combats.
Elle s’attarda ensuite sur la salle qu’elle pensait connaître. Mais la disposition en avait été changée. Ce n’était pas plus mal. Elle n’avait jamais aimé comme Sorel organisait sa salle.
Comme tous ses camarades qui entrèrent dans la salle en même temps qu’elle, elle prit place sur l’une des chaises derrière l’un des pupitres qui avaient été formé en un cercle autour d’une estrade. Ils allaient faire des duels et elle craignait déjà cela. Elle était si catastrophiques quand elle devait utiliser sa baguette.

Rêvassant en regardant les inscriptions sur le tableau, elle sursauta quand sa camarade de table sortait ses affaires. Elle allait en faire de même quand Menroth leur demanda de les ranger et de garder seulement leur baguette. Elle n’avait pas de question quand il en demanda et elle regarda furtivement ses camarades pour voir si eux en avaient une.
Alors qu’il reprit ses explications, elle avala péniblement sa salive quand elle entendit les défauts qu’il n’appréciait pas. Elle qui aimait vanter ses qualités et fuir ses défauts, elle qui n’hésiterait pas à dénoncer ceux qui ne respectent pas les lois imposées, et elle qui accusait des faiblesses dans la pratique de la magie, elle avait peur de ne pas être dans les favoris de ce professeur intérimaire.
Vines fut interroger et dut subir d’exemple à une démonstration sur un rat. Gwenaëlle se redressa subitement quand un Avada Kadavra fut lancer sur l’animal. Elle jeta un coup d’œil à sa camarade de table qui avait pali. Un Serdaigle dut expliquer le programme déjà vu dans ce cours. Elle trouva cet homme un peu trop sec et peu pédagogue. Elle allait devoir se tenir à carreau quand il faudra répondre à une question. Elle n’avait pas envie de subir quelques tortures qu’il soit. Brom ne le lui en avait jamais donné, sachant son potentiel en théorie. Capitaine de Quidditch, elle avait les faveurs de LeeRoy. Evans appréciait sa capacité de compréhension. Elle avait eu la chance d’aider la fille de McKinnon à rattraper certains cours. Mais ce Menroth ne semblait pas du tout clément.

Ce dernier leur demanda de prendre des notes. Elle s’exécuta immédiatement. Il réclama ensuite des volontaires alors qu’elle rangeait ensuite son matériel. Se mettre trop en avant n’était pas une bonne chose, se faire attendre n’était pas meilleur. Elle ne savait pas quoi faire et regarda furtivement autour d’elle pour voir ce que les autres feraient et en apprécier la réaction de cet homme avant de décider quoi que ce soit…


[ HJ : Tu parles de l’école de Salem dans ton poste *-* Gwen la cite souvent Wink ]
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Mar 24 Mai - 22:02

Maleficus attendait avec les autres dans le couloir, il était pressé d'assister à son cours préféré: la Défense Absolue. Dans ce couloir, il se trouvait juste derrière une certaine Mayfair, et d'après ce qu'il avait entendu sur elle, elle était une piètre duelliste. Mais Maleficus n'avait que peu faire des rumeurs.
La porte s'ouvrit soudain, toute seule. Le jeune Serdaigle s'avança avec les autres élèves dans la grande pièce. Il fut frappé par l'inhabituel aménagement de la salle, qui annonçait d'ailleurs de bonnes choses.


*Chouette, de la pratique !*

Après que les sièges nous invitèrent à s'asseoir, Maleficus s'installa à une place qu'il jugeait comme stratégique.
L'endroit comprenait de nombreux coins sombres, et il n'était pas impossible que le Professeur surgisse d'un de ces recoins. Maleficus s'attendait à tout de la part du Mangemort. Et il n'eut d'ailleurs pas à attendre trop longtemps, car, en effet, une fois que tous les élèves furent installés, le Professeur Menroth apparut sans bruit au centre de l'estrade. Et dans un bruissement de sa longue cape noire, il annonça d'une voix que Maleficus trouvait majestueuse et puissante:


-Bien le bonjour. Rangez vos livres. Sortez vos baguettes. Je suis votre nouveau professeur, à titre temporaire, de défense Absolue. Vous avez eu un professeur avec lequel vous avez commencé un programme dont je m’efforcerai de remplir les objectifs. Des questions ?

Les multiples cicatrices et autres brûlures sur son visage n'étaient pas une surprise, tout le monde l'avait déjà vu au repas de la veille. Et pourtant, toutes ces blessures imposaient le respect.

Les élèves n'osaient qu'à peine le regarder, la tête basse. Sa voix si étrange, sa démonstration sur le rat du Poufsouffle et de l'Endoloris sur ce même Poufsouffle avait mis un froid dans la classe. Maleficus était assez intimidé (pas trop non plus), mais son sentiment qui l'emportait sur celui-ci, c'était qu'il était très impressionné ! Une lueur d'admiration brillait dans les yeux du jeune Serdaigle. Personne ne voulait être le prochain à subir ces sortilèges.


-Aucune tolérance. Je vous demanderai d’adopter une attitude parfaite dans mon cours ! Je suivrai méthodiquement le règlement. Des questions ? […] Bien. L’un d’entre vous peut-être me montrer ce que vous avez déjà vu ?

Maleficus aurait compris les règles. Un silence s'abattit à la fin de la phrase du Mangemort. Maleficus soupira, se leva, puis tendit au Professeur un parchemin avec une liste des cours qu'ils avaient eu dans cette matière depuis le début de l'année.

Une fois à sa place, Maleficus sortit un parchemin vierge et sa plume puis nota le cours du Professeur Menroth.


-Rangez tout cela, maintenant. Nous allons passer à la pratique. Un volontaire ou plusieurs pour venir me rejoindre ?

Maleficus croisa le regard de Mayfair, il la fixa tout en levant la main gauche, sa baguette tenue fermement dans celle de droite. Qu'est ce qui l'attendait donc ?

[HJ]: Youpii ! Premier RP Smile


Dernière édition par Maleficus Serpens le Dim 12 Juin - 14:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 25/05/2011
Parchemins postés : 893



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Adams


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Ven 27 Mai - 16:12

La défense absolue et les Sortilèges étaient les matières préféré de John. Ces deux matières étaient essentiellement constitué de pratique et c'est ce qu'il aimait chez eux. Justement, ce matin il avait cours de défense absolue avec un nouveau professeur. Dès que la cloche sonna, le jeune Serdaigle rassembla ses affaires, et alla dans le couloir avec les autres élèves juste devant la salle qui servait pour le cours de Défense Absolue. Il y avait plus d'élèves qu'habituellement, et aussi John voyait des élèves plus jeunes, il n'y avait donc pas que les 6eme et 7eme année qui participerait à ce cours.
La porte s'ouvrit, et les élèves se hâtèrent d'entrer, John lui prit son temps, et s'installa à la première place qu'il trouva, peu importe l'endroit où il se situait tant qu'il pouvait voir le cours. D’ailleurs le nouveau professeur avait installé la salle de cours, d'un manière assez originale : les pupitres formaient un cercle autour d'une estrade, où leur prof les attendait. Pour inciter les élèves à s'asseoir, les chaises se décalèrent des pupitres, certains jeunes élèves furent intimidés, mais pas John qui rentra tranquillement dans la salle de classe et s'assit au hasard à une place libre. Il avait l'habitude maintenant des professeurs qui voulaient intimider les élèves maintenant que la moitié des enseignants étaient des mangemorts. maintenant, ça ne l’impressionnait plus.
Après s'être installé, le jeune Serdaigle, regarda le texte au tableau et remarqua que le cours d'aujourd'hui, serait de la pratique.
Dès que tous que tous les élèves furent installés, le professeur commença :


-Bien le bonjour. Rangez vos livres. Sortez vos baguettes. Je suis votre nouveau professeur, à titre temporaire, de défense Absolue. Vous avez eu un professeur avec lequel vous avez commencé un programme dont je m’efforcerai de remplir les objectifs. Des questions ?

Personne ne répondit et le nouveau professeur, Larsen Menroth montra qu'il appliquerai le règlement à la lettre en tuant le rat d'un Poufsouffle et en soumettant le propriétaire de la bestiole au sortilège de Doloris. Le message était clair : pas de bordel dans son cours. Mais, John avait envie de devenir le meilleur possible et faisait rarement des bêtises pendant un cours.
Le jeune Serdaigle n'était plus aussi calme qu'en rentrant, ce professeur ne se contente pas d'intimider mais il est capable de torturer ses élèves. Le professeur reprit :


-Aucune tolérance. Je vous demanderai d’adopter une attitude parfaite dans mon cours ! Je suivrai méthodiquement le règlement. Des questions ? […] Bien. L’un d’entre vous peut-être me montrer ce que vous avez déjà vu ?

Ce fut un Serdaigle, de sixième année, qui approcha. Après avoir vu, ce que les élèves avaient déjà appris, il fit noter un petit passage aux élèves, John nota le cours du professeur Menroth. Après avoir fini de dicter son cours, Mr Menroth dit :

-Rangez tout cela, maintenant. Nous allons passer à la pratique. Un volontaire ou plusieurs pour venir me rejoindre ?

Les élèves étant noté sur leur participation, devoir rendu etc.... tous le long de l'année, John ,comme tous Serdaigle, participait pour obtenir de bonne notes. Il leva donc la main malgré le fait, qu'il commençait à avoir crainte du professeur .
Il observa autour et vit qu'un autre Serdaigle, celui qui avait apporté son cahier au professeur de Défense Absolue levait la main. John avait sa baguette à portée de main pour la prendre si il était interrogé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Dim 12 Juin - 14:19

La défense absolue... Une matière que Victoria appréciait beaucoup mais elle sentait que ce cours ne se déroulerait pas comme d'habitude. Elle avait été déçu d'apprendre que leurs professeur actuel était absent car de tous les professeurs qu'elle avait eu c'était certainement celui qui lui semblait le plus correcte. Maintenant qu'il était partis il ne restait plus que des mangemorts ou des hommes corrompues par la peur ce qui avait profondément déçu notre Serdaigle. Elle entra dans la classe déjà un peux remplis et s'installa dans un rang au milieu. Ce qui la frappa d'abord c'était l'état du visage du professeur. Une grosse brute cicatrisé et violente voilà ce qu'elle en déduisit. Plusieurs élèves débarquèrent donc ces deux Serdaigles bagarreur à qui Victoria avait eut à faire. Maleficus toujours aussi arrogant mais qui sembla se calmé à la vue de se professeur plus quu'imposant. Ce fameux professeur commença par se présenté pusi s'en suivis un long discours ennuyeux mais Victoria en retint le principal. Il connaissait son directeur de maison. C'était un mangemort et visiblement il détéstait les Sang de Bourbes. Elle serra les dents avec colère les yeux noir de haine mais elle se garda bien de dire quoi que ce soit car elle n'était pas sur de s'en sortir vivante vue comment il traitaient ses élèves. Le Poufsouffle vis son rat réduis en silence et se pris un doloris en pleine face. Victoria grimaça. Ce cours n'allais surement pas être une partis de plaisir...

Ensuite le professeur leurs fit écrire quelques ligne avant de continuer:

-Bien le bonjour. Rangez vos livres. Sortez vos baguettes. Je suis votre nouveau professeur, à titre temporaire, de défense Absolue. Vous avez eu un professeur avec lequel vous avez commencé un programme dont je m’efforcerai de remplir les objectifs. Des questions ?

Un silence de mort suivis son discours. La belle Serdaigle ne bougea pas plaçant simplement sa baguette depuis peut réparé devan elle. Puis professeur Menroth ajouta:

-Rangez tout cela, maintenant. Nous allons passer à la pratique. Un volontaire ou plusieurs pour venir me rejoindre ?

La main de Victoria fusa dans les air presque en même temps que celle de Maleficus mais elle ne lui accorda même pas un regard. Elle avais beau ne pas aimer les méthodes radical de Menroth elle avais hate de se frotter à quelque exercices Pratiques à ce cours plus qu'intriguant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Dim 12 Juin - 23:26

D1 Maléficus
D2 Victoria

D3 Maléficus
D4 Victoria


HRP // Pour réussir une riposte, vous ne devez pas lancer de sort mais bénéficier d'un échec de ma part et réussir votre lancer.
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Dim 12 Juin - 23:26

Le membre 'Larsen Menroth' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Elève Connaisseur' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Elève Connaisseur' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Elève Connaisseur' :

#3 Résultat :


--------------------------------

#4 'Elève Connaisseur' :

#4 Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


Invité


Invité


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Dim 12 Juin - 23:35

Menroth balaya la salle du regard. Que d’enthousiasme ! Il fit la moue, portant un regard sévère sur ses élèves. Deux volontaires quand même. Bon, hé bien, ça lui permettrait de faire une démonstration tout de même. D’un signe il invita les deux gamins à venir. Il avait reconnu Maléficus Serpens, dernier d’une longue et belle ascendance de Sang-Pur. Deux siècles plus tôt, un Serpens épousait un Piercowski, il ne savait plus trop où sur l’arbre généalogique. C’était lui, déjà, qui lui avait montré son cahier et ses notes. Le Mangemort eut un regard d’encouragement pour le jeune homme, qui ne semblait pas tout à fait à son aise. Lorsque les deux Serdaigles furent montés sur l’estrade, le Mangemort, leur indiqua d’aller à un bout de l’estrade et de s’y placer. Ils avaient tous les deux pris leurs baguettes respectives. C’était déjà ça. Menroth se rappelait que certains de ses condisciples, à son époque, oubliaient parfois cet atout indispensable lors des travaux pratiques. Oh, c’étaient des années de laxisme scolaire et il n’y avait rien d’étonnant à ce que les choses dussent être si férocement remise en place aujourd’hui. La voix qui s’élèva, la même que précédemment, était forte, résolue, mais elle avait surtout cette force d’assurance que seule procure l’expérience des années et des printemps passés à étudier un sujet. L’homme qui parlait ne doutait absolument pas de ce qu’il disait.

-Nous allons travailler un classique de la Défense en combat rapproché. Je dis rapproché car nous sommes à bout portant, et, l’on considère qu’un combat est rapproché lorsqu’il est très difficile, à cause de la distance, pour l’un des combattants d’anticiper sur le sort en fonction de son aspect. Vous savez tous ici ce que cela signifie si je vous lance un trait vert…

Par ailleurs, la marge de déviation est très faible lorsque le combat est rapproché. Comme vous êtes sensé le savoir, il n’existe, selon la ligne de défense dite « parfaite » proposée par Gervaise Orlando, ce fameux sorcier Amérindien dont j’espère que vous avez entendu parler, que trois réactions de défense possibles devant un assaut lancé, à distance rapprochée, par un seul sorcier. Déviation, Annihilation, Protection. Vous n’avez guère de choix, donc. La déviation peut-etre utile, car bien maîtrisée elle devient un renvoi et peut mettre à mal l’adversaire, créer une diversion pour permettre de placer une autre attaque. Il faut cependant garder à l’esprit que l’on ignore, le plus souvent la nature du sort de l’adversaire. L’annihilation tient compte de cela, mais est plus risquée à mettre en place pour deux raisons. Primo, elle est parfois très complexe selon le sort, et en cas de raté, vous êtes touché. La protection est la solution de facilité diront nous. Simple, mais efficace. Cependant, elle est très facilement anticipable par un adversaire. Bon, j’arrête mon baratin.

Voilà ce que je vais vous demander à tous les deux. Gardez vos baguettes à portée de main, dans la salle, il pourrait y avoir des dégâts. Je vais vous attaquer tour à tour avec une série d’informulés. A vous de défendre le mieux possible. N’hésitez pas à me retourner mes sorts. Enfin… Si vous y parvenez, je ne me protégerai pas trop. Soyez vigilants !

Menroth leva sa baguette, plissa les yeux et, sans crier gare, il envoya un premier sort. Une nuée d’oiseaux jaunes de rua sur les deux élèves en piaillant. Mais ce n’étaient que des illusions. Deux traits rouges jaillirent alors, percèrent, comme fumée ces oiseaux rouges, de grands pélicans gouailleurs qui leur cachait le professeur. Les deux traits, tombèrent droit. Menroth vit et comprit, à l’oreille que l’un des deux n’avait pas touché sa cible, mais que l’autre si, il ne voyait pas trop lui non plus, mais dissipa la fumée. Les traits figuraient des Stupéfix mais se contentaient d’imprimer une marque à l’endroit de l’impact avec l’élève qui recevait une faible décharge électrique. Le Mangemort vit que Maléficus avait un point d’impact rouge, juste au niveau du cœur, pas terrible, ce gamin.

De nouveau il leva sa baguette et partit en courant vers ses deux élèves. Il fit la spéciale d’Antonin Dolohov, avec une vitesse impressionnante, fendant l’air devant les deux élèves avec fougue et rapidité, d’abord devant Maléficus, puis devant Victoria. Cette fois ce fut l’inverse. Elle fut touchée et en tomba de l’estrade – car ce n’était pas simulé, cette fois- alors que Serpens demeurait debout. Menroth s’éloigna et visa Victoria.

-Revigor. Debout, Miss Swan ! Vous êtes sans doute la plus résistante physiquement de tous les élèves de cette classe. Prouvez-le en vous relevant de suite.
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ). Lun 13 Juin - 10:01

Apparemment aucun n'autre élèves étaient assez courageux pour se frotter à leurs nouveaux professeur de défense Absolue. Victoria se leva donc fièrement suivis par Maleficus pour rejoindre l'estrade. Le professeur leur indiqua de s epositionner chacun à un bout de l'estrade. Victoria tourna le dos à Maleficus pour rejoindre son coté sa baguette à la main. Elle s'attendait à recevoir directement les instructions du professseur mais au lieux de ça elle du se farcir trente bonne minutes de blabla sur les sortilèges de défense. Elle connaissait déjà la plupart des choses dont parla leur professeur et s'en désintéréssa bien vite. Finalement lorsqu'il eut finis son long monologue ennuyeux le professeur ce retourna vers les deux Serdaigles. Victoria se tenais prête et avais hâte de commencer.

- Voilà ce que je vais vous demander à tous les deux. Gardez vos baguettes à portée de main, dans la salle, il pourrait y avoir des dégâts. Je vais vous attaquer tour à tour avec une série d’informulés. A vous de défendre le mieux possible. N’hésitez pas à me retourner mes sorts. Enfin… Si vous y parvenez, je ne me protégerai pas trop. Soyez vigilants !

Victoria souri. Interessant. Elle avais hate de voir comment cet homme d'experience allais les attaqué. Appliquant immédiatement ses conseil elle ce concentra sur la baguette de son adversaire serrant fermement la sienne. Une nuée d'oiseau jaune ce rua d'un coup sur eux et lorsque Victoria s'apprêtait à riposté ils disparurent comme par magie.

"Une illusion..." devina-t-elle

Elle eu à peine le temps de relevé les yeux qu'un trait rouge fusa sur elle heureusement le talent et la rapidité de la jeune sorcière lui permis d'incanté rapidement un protego avant que le stupefix l'atteigne. Maleficus lui avais apparemment été trop long à réagir et le sort le toucha ne l'immobilisant pas mais provoquant une simple décharge éléctrique. Soudain le professeur incanta avec une rapidité impressionante pour un homme de son age. La jeune Serdaigle cru d'abord à une illusion vu que Maleficus n'avais rien eut mais au lieu de sa elle ce retrouva à terre en moin de deux. Et bien ce professeur avais plus d'un tour de son sac...


-Revigor. Debout, Miss Swan ! Vous êtes sans doute la plus résistante physiquement de tous les élèves de cette classe. Prouvez-le en vous relevant de suite.

Victoria n'était peut être pas aussi doué et talentueuse que ce professeur mais elle avais l'élément de surprise. Elle ce releva doucement faisant craqé sont dos comme si elle avais mal et d'un coup elle pointa sa baguette sur le professeur incantant un stupefix informulé fulgurant. Le professeur n'eut pas le temps de réagir et fus touché avec un simple décharge. Elle l'observa un air de triomphe dans le regard mais elle ce demendais si il ne s'était pas laissé facilement avoir. Néanmoins elle ne se laissa pas déconcentrer et garda sa baguette à la main attendant la suite


Dernière édition par Victoria Swan le Lun 13 Juin - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: 1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ).

Revenir en haut Aller en bas

1er Cours : Travaux Pratiques ( Ts niveaux ).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-