POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Entretien pour un poste de professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Entretien pour un poste de professeur Mer 15 Juin - 22:02

Cette fois on y était, plus aucun moyen de reculer... La journée que Atropos Parquesse attendait depuis son retour venait de commencer. Tout avait l'air banal pourtant : tout le monde se réveillait plus ou moins avec entrain à une heure plus ou moins avancée, déjà les conversations étaient animé dans la rue et certaines personnes étaient déjà partis pour leur travail. Le Grec lui c'était levé à tout juste sept heures ce matin là, alors que sa nuit avait été particulièrement mauvaise. Il s'était finalement levé.

Une fois sa douche prise, habillé d'une robe de sorcier verte émeraude, il prit son petit déjeuner. Il s'était contenté d'un chocolat chaud et d'un jus de citrouille très frais, misant sur les contrastes pour se secouer le cerveau.
Il se couvrit la tête d'une cape de la même couleur que sa robe de sorcier, pour éviter de dissimuler son visage.
Il lut de nouveau, la terre que lui avait envoyé le professeur Brom, qui stipulait clairement qu'il devait se trouver dans le bureau du directeur à 9h30 précise. Il transplana donc à 9h00 dans le village de Pré-Au-Lard, et se décida à remonter jusqu'au grille du château. Il ne lui fallut pas beaucoup de temps pour les atteindre. Certains écoliers s'étaient levé tôt et profitaient de la chaleur matinale, quelques regards se jetaient sur l'Homme qui venait d'entrer et dont la tête était encapuchonnée.

Il arriva dans le Hall d'entrée. Il s'immobilisa un instant. Il se remémora quelques souvenirs. La première fois qu'il avait mis les pieds dans le Hall d'entrée. Il était le plus grand, en taille et en âge. Sa mère s'était efforcée auprès du ministère de faire accueillir son fils en cours d'année, pour la simple raison, qu'il n'avait jamais refusé son inscription, mais qu'il ne pouvait se trouver en Grèce et en Ecosse en même temps. Serdaigle fut sa maison même si il aurait pu être dans chacune des maisons. Il reprit ses esprits et regarda la montre dans sa poche qui indiquait 9:15. Il fallait donc se dépêcher. L'heure tournait et il n'était pas question pour lui d'arriver en retard. Il se remémora la lettre qu'il avait reçu et la marche à suivre pour se diriger vers la tour du directeur.

L'entretien... Atropos avait choisit d'enseigner ce qu'il avait appris durant toutes ses années. Il avait donc décidé de devenir Professeur et avait postulé après quelques mois de vacances. Ce qu'il avait appris à travers le monde, lui permettrait de faire vivre un cours de surcroît ennuyeux à ses élèves, si le poste était pour lui. Je crois que l'humanité est née d'un conflit, c'est peut-être pour ça qu'en chacun de nous vit un être obscur. Certains le laisse s'épanouir, d'autres n'ont pas le choix, d'autre encore le combattent. Mais finalement, il est aussi naturel que l'air que nous respirons. Il arrive un jour où chacun de nous est forcé de regarder la vérité en face, la vérité... de ce que nous sommes.

Il arriva à 9h25 dans le bureau du Directeur. Il ne se rappelait pas y avoir été. Il n'était pas revenu dans le château depuis qu'il l'avait quitté. Pourtant, des écoles, il en connaissait à travers le monde, il avait enseigné une fois une conférence dans une école de sorcellerie Hongroise : "Histoire Hongrois de la Magie, entre Asservissement et cataclysme." Un sujet passionnant pour quelqu'un dont le métier était de défendre les intérêts du ministère de la magie dans la monde de la magie. Une fois, il avait du carrément plaider contre des centaures auprès des autorités de Lettonie, qui avait investi une parcelle de forêt appartement au Département de la Justice Magique. Il l'avait obtenu par héritage, d'un certain sorcier William S. Dwith. Les centaures pensaient faire valoir un certain droit d'aubaine, qui ne pouvait fonctionner avec les créatures magiques, et un ancien traité de 1755, "Du droit d'aubaine entre les autorités de la Lettonie et du Royaume Uni", stipulait ce dernier ne s'appliquait pas pour les membres des dits ministères et que ces derniers étaient libre d'en jouir comme il le désirait." Il finit par obtenir gain de cause, même si le ministère n'a jamais utilisé cette parcelle de forêt.

Il frappa à la porte du directeur et entra lorsque la porte s'ouvrit d'elle même. Il retira sa cape pour faire apparaître son visage à la personne qui était devant lui.

"Bonjour, Je suis Atropos Parquesse..."
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Entretien pour un poste de professeur Jeu 16 Juin - 11:18

Léon était du genre très matinal, bien qu'il ne soit pas du genre à se coucher tôt. Il était dans son bureau depuis trois bonnes heures quand il leva le nez des ses papiers.

Il était effarant de voir le nombre de lettres qu'un Directeur d'école pouvait recevoir. Après des longues minutes passées à les lires, il ensorcelait des plumes de telle manière qu'elles écrivaient les réponses qu'il leur avait imprégné par magie. Ainsi, on pouvait voir près de 40 plumes en train d'écrire dans un crissement monotone et parfaitement agaçant pour quelqu'un de normalement constitué.

Brom s'en foutait pas mal du bruit autour de lui quand il travaillait, il avait pour habitude d'utiliser des cobayes lors de ses expériences, il avait appris à réfléchir sans que le silence reigne.

Il était 9h20, son premier rendez-vous de la journée allait arriver, il en aurait encore un autre avant d'aller donner ses heures de cours aux septièmes années. Le Ministère lui avait demander de devenir Inquisiteur, c'est équivalent à directeur mis à part qu'il a encore le droit d'enseigner sa matière.

Tout le monde n'avait pas apprécier, au sein du Ministère, la manière avec laquelle il avait pris les choses en main, Léon avait frustré quelques personnes voulant manipuler sa volonter et ses élèves. Brom serait le genre de dirigent exigent, voir désagréable envers le ministère, ça s'était senti, mais la Marque lui donnait le pouvoir d'un directeur de département, personne ne s'opposerait à lui de front.

D'un coup de baguette magique, il fit voletiger la pile de devoirs qu'il avait fini de corriger vers une petite table non loin du bureau. Il avait prit soin de conserver un espace fonctionnel dans ce nouveau bureau, bien qu'il utilisait aussi souvent son bureau de professeur que le bureau de la direction.

Il prenait le temps de boire une tasse de café serré paticulièrement fort quand il entendit que l'on frappait à sa porte. D'un geste, il avala le reste de boisson, puis il fit disparaitre la tasse d'un coup de baguette magique, juste avant d'ouvrire la porte d'un coup de poignet.

Le Professeur Brom se leva pour accueillir son visiteur :


Bonjour à vous ! Asseyez vous, je vous prie. Il y a un porte manteau derrière vous.

Ces paroles étaient d'une banalité affligeante, mais la courtoisie est de mise, même lorsqu'on est une figure importante d'un régime autoritaire et totalitaire. Le Mangemort s'assit après son invité, et il prit de suite la parole, pour ne pas perdre de temps :

Bien Monsieur Parquesse, j'ai reçu votre courrier indiquant votre désir d'obtenir une place d'enseignant dans cette école, il y figurait votre volonté également de venir vous présenter à moi pour que je puisse juger votre motivation et votre compétence.

Avant celà, je me dois de vous rappeler que le professorat que vous désirez a légèrement changé d'optique depuis votre sortie de ce château. En effet, bien que l'hstoire du passé soit importante, nous avons pris pour politique de faire comprendre aux jeunes les changements s'opérant actuellement dans notre monde.

Il vous faudrait donc faire preuve de minutie dans le dosage du savoir de jadis, et des décisions d'aujourd'hui dans le cas où le poste vous serais attribué.

Maintenant que les précisions d'usages sont apportées, je vous prierais de faire valoir vos motivations et de m'informer informellement des vos compétence dans la matière que vous désirez enseigner.

Je vous écoute
.

Brom s'accouda à son bureau et il planta pour la première fois de la journée son regard cyan, d'une froideur pure dans laquelle on pouvait toute la violence dont le vieux Mage était capable, droit dans le propre regard de son interlocuteur. Il était le premier grand professeur de Magie Noire dans ce château, il avait fait parler de lui dans la presse pour de grands actes, comme la protection de Poudlard après l'attentat et la direction des représailles. Tuant de ses mains plusieurs hommes pour y parvenir. Son nom et son rôle actuel ne devait pas être inconnu de Parquesse, Brom le savait, c'est pourquoi il attendait avec tant d'impatience le passage parlant des actes actuels, c'est sur le jugement de cette partie de l'histoire qu'Atropos jouait sa place.

Le régime avait donner le pouvoir à Brom dans cette école, et il allait s'en servir pour briller, nul ne pouvait plus en douter.

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Entretien pour un poste de professeur Jeu 16 Juin - 13:17

Atropos Parquesse accrocha sa cape sur le porte manteau derrière lui. Il se trouvait face à face avec son interlocuteur, il le connaissait quelques rumeurs sur cette personne. Sur le visage de ce Brom, il pouvait lire l'ambition d'un homme qui a contribué à bâtir un ordre nouveau, en hésitant à détruire les choses qui s'opposaient à lui, mais il pouvait lire également la détermination d'un leader qui sait que l'essentiel de la tâche reste encore à accomplir : tenter de fixer des frontières garantissant à Poudlard une protection maximale contre ceux qui tentait de détruire l'institution qu'il contribuait à construire, qui, malgré ces concessions sans précédent, ne désarme pas.
Il avait entendu parlé de cet homme réaliste et pragmatique, le chef d'une inquisition convaincu que sa stratégie permettra à Poudlard, de faire respecter l'ordre qu'il s'évertuait à mettre en place. Sur le plan intérieur, il est également certain d'avoir marqué des points - un camp, estime-t-il, qui est prêt à accorder aux de dangereux avantages au nom d'une paix qui n'en serait pas vraiment une.
Parce qu'il ne veut pas laisser son œuvre inachevée, le Professeur Brom, a décidé de briguer, un rôle dévolu par le Ministre de la Magie lui-même.
Cette initiative, qui a rencontré de nombreux échos, a provoqué de sérieux remous politiques face à ces ennemis. Une forte opposition s'est manifestée à l'intérieur même du ministère.
Mais plus la contestation s'amplifie au sein de son propre camp, plus le Professeur Brom se voit conforté dans son poste. Fort de ce soutien, il sait que l'Inquisiteur n'en démordrait pas et qu'il 'exécutera le plan. Mais rien ne le fera renoncer, car il est convaincu que sa démarche est la seule qui soit réaliste.

Atropos prit la place que lui indiqua le professeur Brom lorsque celui-ci reprit :

-Bien Monsieur Parquesse, j'ai reçu votre courrier indiquant votre désir d'obtenir une place d'enseignant dans cette école, il y figurait votre volonté également de venir vous présenter à moi pour que je puisse juger votre motivation et votre compétence.

-Plusieurs facteurs ont probablement joué, mais c'est surtout ma décision de quitter le métier que j'ai effectué jusqu'à maintenant et de m'engager qui a été décisive. J'ai beaucoup voyagé de part le monde en choisissant de travailler pour le Département de la Justice Magique. En dix ans, j'ai vécu toutes sortes d'expériences. Les embrassades ne me font pas sauter de joie, pas plus que les attaques ne m'abattent. Je l'ai rappelé sans ambages à tout le monde, j'ai défendu les intérêts de mon pays, en dépit des changements de régimes qu'il a connu. On ne me permet pas de choisir et à toutes ses personnes qui me demandaient pourquoi, je m'amusais à leur répondre : "que j'étais prêt à faire des concessions douloureuses et je leur ai expliqué pourquoi elles étaient douloureuses". Je ne leur ai pas caché, non plus, que je n'avais pas l'intention de renoncer à quoi que ce soit car j'ai prêté un serment, celui de défendre les intérêts de mon pays. Vous me demandez d'expliquer aux jeunes générations les changements s'opérant dans notre monde. Je peux vous répondre, en fonction des lois et des décisions, ce que le ministère va faire, pas ce que nous attendons de lui. J'ai voyagé dans les différents pays du monde et nous sommes le seul pays, qui ait modifié son code sur le sang, bien plus de fois que n'importe quel nation en un siècle. Car, dans notre région, les déclarations, les discours, les promesses et même les accords signés n'ont aucune valeur. Seule compte leur exécution. Des réformes drastiques ont été nécessaires pour installer le nouveau régime. Des considérations personnelles et des ambitions entrent aussi en ligne de compte.

Il prit sa respiration, il n'était pas du genre à se vendre. Où il faisait l'affaire où il ne la faisait pas. Cependant il continua ce qu'il avait à dire.

-Vous avez eu votre place d'inquisiteur, parce que aucun candidat de poids ne pouvait se mesurer à vous et qu'il fallait un homme fort et puissant à la tête de cette école, dont l'Histoire n'est jamais écrite à l'avance. Elle a connu des rébellions, des grandeurs et bien plus encore. Chaque régime a tenté d'imposer sa vision dans cette école. Combien y ont réellement réussi? Seul rescapé de la source de la colère du Grand Lord, vous êtes envoyé à la tête d’une petite armée vers le Château d’Urquhart, en écosse. Ce bâtiment magique fut le lieu de repos de Hors-la-loi. Les patrouilles incessantes du Ministère permirent cette découverte.
La bataille ne fut pas longue, des agents du Ministère, comme Miles, Bellairs et Morgenthaler étaient présents et leur performance face à des mages aussi affaiblis que les résistants n’eut pas besoin d’être extraordinaire. Sheppard prit la fuite, sauvant d’abord sa propre vie avant de songer à celle des autres, il finit par réussir à s’échapper face à Morgenthaler, qui fut un poursuivant tenace, mais tous n’eurent pas cette chance. Versus Dolcadis est mort après avoir livré un duel qui restera dans l'Histoire. Le Seigneur des ténèbres fut content de vos prouesses, surtout depuis que Manrey, l’un des résistants responsable de la mort de Lucius Malfoy était parvenu à s’introduire dans Azkaban, mais il fut arrêter avant sa sortie. Vous êtes également un des descendants de Faust, vous êtes également sorti premier de votre promotion. Vous êtes également à l'origine de l'articulation moderne de l'initiation des Feudeymons, l'un des sortilèges des moins contrôlés de la magie noire. Vous avez également participé à l'élaboration de Détraqueurs non gouvernementaux pour la solde du Seigneur des Ténèbre et vous êtes le dernier Mage Noir à avoir présider les cultes de la Démonologie en Egypte.



Atropos attendait les réponses et les réactions du Professeur Brom. Il ne savait pas quoi lui dire et ce qu'il attendait. Le poste l'interressait, mais un entretien ne pouvait juger des compétences d'une personne.



Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Entretien pour un poste de professeur Jeu 16 Juin - 14:09

[HJ] Beau travail de recherches sur mon perso et sur les derniers grands événements, il est par contre un peu regrettable que tu aie copier des phrases entières du contexte que j'ai moi même écrit ^^[/HJ]

Brom resta d'abord dubitatif quand l'ex-agent du ministère détaché au Département de la Justice Magique prit la parole, il ne semblait pas être quelqu'un qui s'engage, il remplit ses obligations sans prendre parti, un homme qui sait faire le travail qu'on attend de lui sans poser des questions aussi stupides qu'inintéressantes...

Le Mage Noir écouta le récit de ses propres faits d'arme, il se rappelait de tout, naturellement, mais entendre de la bouche d'autrui tout ce qu'on a fait de grand dans sa vie reste une expérience unique. Ce qui n'était pas forcément pour déplaire au nouvel inquisiteur de Poudlard.

Une fois qu'Atropos eut terminé, Brom réfléchit un instant, puis il commença par dire, en toute simplicité :


Pour quelqu'un qui a beaucoup voyagé, je dois reconnaitre que vous êtes plutôt un homme informé.

Le silence pesa de nouveau sur l'entretien, il y avait une hésitation, l'homme en tant que tel n'avait pas démontrer un jugement, il était très objectif, trop peut - être. Léon savait que prendre un prof' de Politique Internationnale et d'Histoire de la Magie non engagé pourrait être mal interprété plus haut, mais d'un côté, il pourrait toujours veillé à ce que les bonnes choses soit dites, et que d'autres soit ommises.

Léon reprit la parole, il adopta un ton aussi détaché que possible, il ne voulait pas laisser entrevoir qu'il jouait politiquement le choix de ce poste dans l'école, bien qu'aux yeux de tous, celà pourrait être évident. Chaque choix est contesté quand on est proche du Ministère.


Je vais être des plus clairs avec vous Mr Parquesse... Vous semblez quelqu'un de juste, de compétent dans votre domaine politique, et surtout fiable. Le problème là dedans c'est qu'au delà du rôle que vous avez, je ne peux persevoir quelles sont vos opinions...

Vous devez me comprendre, trop d'objectivité tue l'objectivité, avoir su garder son rôle entre le gouvernement Fudge et Scrimgeour et les gouvernements Malefoy, vous êtes passé du tout au tout, ce qui me laisse dubitatif sur la façon dont vous allez parler du Ministère à mes élèves.

Je veux, que par votre cours, ils puissent entrevoir le monde que nous voulons créer, et comment chacun de nos actes chemine le peuple vers ce but. La description du chemin ne m'intéresse pas, je voudrais vous voir décrire la destination.

Si vous êtes prêts à consentir à faire les choses de cette façon, je crois que vous engager ne me posera pas de problème.

Qu'en dites vous ?


D'un geste lent, Léon Brom tendit la main vers le visiteur, si il la prenait, il aurait le poste avec les conditions remplies, si il la refusait, le geste pourrait être interprété comme un manque de volonter pour travailler dans le sens de Brom, et l'entrevue deviendrait plus tendue.

L'inquisiteur resta la, sans bouger, attendant la réaction de son interlocuteur.

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Entretien pour un poste de professeur Jeu 16 Juin - 17:42

[HJ] Je m'efforcerais de faire un changement des lignes qui vous appartiennent. ^_^'[/HJ]

Atropos avait appris à se faire des contacts dans le monde de la magie quand il voyagea, il se devait de défendre les intérêts de son pays et peut importe l'endroit où il se trouvait, il devait savoir si les sources étaient fiables, s'il devait intervenir ou non. Le Professeur Brom pensa de lui qu'il ne serait pas capable de faire la part des choses. Il a travaillé sous différents ministère mais il avait décidé de s'exiler pour défendre le dit ministère et ne pas intervenir dans des querelles de pouvoirs. Il se devait de suivre la ligne de conduite qui lui serait imposée si jamais il était embauché. Les lois sont faites uniquement pour tels ou tels buts, peut importe si elles étaient bonnes ou mauvaises, elles impliquaient toutes des conséquences sur le monde qu'elles étaient chargées d'encadrer. Il ne comprenait pas ce que voulait dire le Professeur Brom, quand il parla : "ils puissent entrevoir le monde que nous voulons créer, et comment chacun de nos actes chemine le peuple vers ce but. La description du chemin ne m'intéresse pas, je voudrais vous voir décrire la destination." Ils ne pouvaient pas lire l'avenir, et expliquer un monde dans le futur, revenait pour lui, à expliquer ce qu'amènerait dans l'avenir les décisions prises à l'instant T.

"Je ne pense pas non plus qu'il soit judicieux pour moi, d'expliquer aux élèves comment le régime en place, c'est instauré. La peur engendre la peur, dit on. Je pense qu'il est judicieux d'expliquer pourquoi les décisions prisent à l'instant T pour instaurer le régime sont bénéfiques pour chacun d'entre nous, pour l'avenir. Trop longtemps, le monde de la magie ne savait même pas qui était qui, pas de registres qui expliquaient où étaient nés ou décédés tels ou tels sorciers. Avec, l'instauration de la Commission du sang, par exemple, nous apprenons beaucoup de choses sur les sorciers, d'où viennent ils? leur histoire? Dans tous les régimes, il y a des morts, des vaincus et les vainqueurs écrivent l'Histoire. A la fin du combat, les héros sont toujours ceux qui gagnent. N'est ce pas Professeur? Je pourrais leur parler de Pourquoi un régime fort est il préférable à un régime faible? Pourquoi la Commission du Sang est elle un bien nécessaire pour un régime comme le notre? Pourquoi Le terme de politique internationale fait référence au comportement d'un pays sur l'échiquier international, à ses choix diplomatiques? Pourquoi La diplomatie étant, en politique internationale, l'art de tirer le plus d'avantages possibles pour sa nation. Art de réclamer, art de concéder : chaque choix, concession, aide, neutralité se monnayant ; chaque exigence, opposition, ou irrespect se payant un jour? Où dois je parler uniquement du régime instaurer au Royaume-Uni sans pour autant discuter du droit international ou dois je travailler sur les régimes qui sont mis en place dans les pays du Monde. Pouvez vous me donner quelques pistes Professeur?

-Si vous êtes prêts à consentir à faire les choses de cette façon, je crois que vous engager ne me posera pas de problème.

-Je laisse le soin à votre gouverne de valider ou non le programme du cours que je vous présenterai Professeur. Cependant, pour ce qui est du Cours d'Histoire de la Magie, je suis censé parler d'Histoire du monde de la Magie. Hors je peux me concentrer sur l'Histoire avant le XIXème siècle et évitez ainsi de parler du XXe.

Atropos sera la main du Professeur Brom en vue de passer un accord sur le poste qu'il acceptait.
Revenir en haut Aller en bas


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5644



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Entretien pour un poste de professeur Lun 20 Juin - 13:23

Léon écouta attentivement tout ce que le prétendant lui dit, c'était plutot le genre d'homme à s'en tenir aux faits, et uniquement aux faits. Un mal pour un bien dans ce régime sous la gouverne du Seigneur des Ténèbres.

Il voulait faire de son cours quelque chose de représentatif de son temps, mais Brom voulait plus que celà, il voulait inculquer aux élèves le rêve du Seigneur des Ténèbre, celui de voir les Sorciers prospérer et obtenir la place qui est la leur. Ce sont les loups qui reignent, pas les brebis.

L'Inquisiteur entendit les interrogation de son futur subalterne. Car oui, Parquesse deviendrait professeur à Poudlard sous la gouverne du Mage Noir.

Vous pourrez parler de ce que vous voulez Atropos, je vous demande juste de faire en sorte que le Ministère aie la place qu'il s'évertue à obtenir, je veux que le désir de grandeur soit autant expliquer que les moyens pour l'obtenir.


Nous construisons en ce moment le monde qui nous a toujours été refusé, les Sorciers se lèvent Monsieur Parquesse, ils se réveillent après l'oppression des temps jadis.

Nous sommes en train de différencier les nôtres des traitres, les justes des mauvais, peu importe que nous tuyons des gens pour y parvenir, c'est le fait que l'on y parvienne qui importe.

Ma seule réelle demande est que vous ne dénigrerez pas le Ministère et ses décisions durant vos cours. Loin de moi l'idée que vous me soumettiez votre travail pour que je le corrige, si je cherche un professeur, ce n'est pas pour le manipuler, mais pour qu'il allège ma tâche.


Léon sortit sa baguette et il tapota un morceau de parchemin sur lequelle une grille apparu, il la tendit à Parquesse et dit :

Voici votre emploi du temps. Votre bureau et votre salle de cours se trouvent au premier étage, aménagez les comme vous le désirez, peu m'importe.

Vous commencerez dès demain si celà vous convien, votre salaire sera ajouté à votre coffre de Gringotts tout les mois, comme il se doit.

Si vous avez des questions, je suis tout ouïe, sinon je ne vous retiens pas plus longtemps, vous avez désormais du travail, et moi j'en ai encore.


Léon se leva pour accompagner son visiteur vers la porte d'entrée, il terminerait l'entrevue debout, répondant aux éventuelles questions de son interlocuteur avant de se replonger dans son travail avec son deuxième rendez-vous.

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Entretien pour un poste de professeur

Revenir en haut Aller en bas

Entretien pour un poste de professeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-