POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Dim 16 Oct - 16:14

Les flammes embrasaient chaque gobelin avec une puissance incroyable, les cendres commençaient à devenir solides et formaient une fumée très épaisse qui encombrait les rues des presque-ruines de Mlijëv. Quand plus rien ne restait des cadavres gobelins, Jeremias leva son enchantement et tous les sorciers le suivirent sans broncher. Serpens était un peu essoufflé, il venait d'accomplir un important exploit physique, d'autres étaient carrément à terre, mais Jeremias vint les prendre rapidement par le col de leurs armures pour les remettre sur pieds.

« Allez, on n’abandonne pas ! Reformez-moi une ligne solide ! Les gobelins vont tenter de percer nos rangs ! »

Il retourna promptement vers Larsen Menroth et reçut ainsi les prochaines instructions. Il devait faire reculer la prochaine charge gobeline et les repousser le plus possible. Quant au Mangemort, il allait monter sur les toits avec une troupe et canonner les ennemis de gros rocs. Ingénieuse stratégie, pensa Serpens.

« Je tacherai, Monsieur. »

Sur ces mots, il détourna le regard vers sa cohorte, il se sentait pris d’une poussée de puissance et d’allégresse, il dirigeait une grande partie de l’armée de sorciers depuis déjà le début des combats. Il réfléchissait à toute vitesse, cherchant un moyen de repousser et de décimer les gobelins qui arrivaient dangereusement tandis que le Mangemort était en place, en hauteur tel un Aigle surplombant les montagnes. Jeremias avait trouvé une solution intéressante, peut-être banale ou simpliste mais sans doute intelligente et efficace. Il motiva ses troupes du meilleur qu’il le pût.

« A mon signal vous ferez explosez les pavés les plus près des gobelins ! Me suis-je bien fait comprendre ?! »

Un hurlement d’acquiescement était la réponse qu’avait espéré avoir le frère Serpens, malgré son jeune âge il se débrouillait bien, même très bien. Il cria quelques noms pour être accompagné dans la prochaine partie de son plan. Les nommés se dépêchèrent de venir près de Jeremias, ce-dernier avait choisi les plus costauds et ceux qu’il avait vu être les plus habiles au combat (notamment les plus âgés et les plus jeunes). Il parlait à toute vitesse mais faisait en sorte de bien se faire comprendre.

“ CARTER ! PHELPS ! SWEET ! AUGIROLLE ! ABBOTT ! COOPER ! VALLEY ! VENEZ ICI! Vous tous, vous serez les premiers à intervenir, vous lancerez un sortilège de lumière assez puissant pour aveugler les gobelins. Carter et Sweet, j’ai eu vent que vous saviez utiliser le Tempestas Verberum, vous interviendrez ensuite avec moi. Phelps, Cooper et Valley, vous maitriserez la fumée pour qu’elle reste loin de nous et ne nous touche surtout pas. Après, nous surveillerons les gobelins les plus hardis et les achèverons sur le champ ! Ai-je été clair ? “
« Oui. »


On voyait que certains avaient un peu de mal de se faire commander par plus petit qu’eux, mais s’ils voulaient vaincre, il fallait obéir. Jeremias exécuta un agile coup d’œil vers ses troupes puis fit former une ligne à ses alliés les plus proches. Les gobelins étaient là, tout près. Il pointa sa baguette et cria alors :

« CONFRINGO ! »

On entendit alors comme un écho, l’armée de sorciers avait un petit décalage et une cinquantaine de plus ou moins puissante explosions éclata juste devant l’assaut gobelin. Jeremias sourit mais les belligérants ne renonçaient pas tous pour autant. La plupart étaient encore sur pieds et avançaient inlassablement vers les sorciers.

« A vous ! »

Carter, Phelps, Valley, Sweet, Augirolle, Cooper et Abbott informulèrent de robustes enchantements de lumière qui aveuglèrent pendant un moment les lignes des adversaires. Pour eux, tout devint sombre ou trop étincelant et ils ralentirent leur rythme. C’est alors que Larsen Menroth et ses troupes assenèrent les ennemis d’énormes morceaux de rocs de part les toits. Les gobelins vacillèrent, sous le joug de la Magie sorcière. Il restait toujours un peu de fumée à cause du brasier qui avait eu lieu précédemment.

« Carter et Sweet ! Maintenant ! »

Ils lancèrent en même temps, avec Jeremias Serpens, l’enchantement suivant : le Tempestas Verberum. Ses effets furent dévastateurs : un important vent se créa alors, rassemblant la fumée déjà présente et engendrant un courant électrique d’une puissance fulgurante. La fumée noire était là, comme un brouillard impénétrable et si un gobelin tentait de le traverser, il se verrait être électrocuté par les éclairs qu’elle produisait. Les autres sorciers veillaient à ce que cette vapeur mortelle ne se propage pas trop et qu’elle reste loin d’eux. Jeremias savait que cette tactique ne durerait pas très longtemps : elle demande trop de puissance et a une fâcheuse tendance à fatiguer rapidement les jeteurs de sorts. Ce qui était le plus étonnant, c’était qu’une poignée de sorciers britanniques avait un peu approché la première ligne et avait aidé leurs alliés pour les sorts de lumière et la production de la fumée. Ils se tinrent prêts à combattre ceux qui étaient arrivés à passer.

__________________

HJ: Voilà pour le sortilège: http://www.poudnoir.com/t2665p30-grimoire-magique cela prouve que je ne l'ai pas sorti de mon chapeau juste comme ça.

Citation :
Nom du Sortilège : Tempestas verberum
Nom du créateur : Inconnu
Classe du Sortilège: 2/3
Description du Sortilège: Enchantement assez général si je puis dire. C'est-à-dire qu'on peut l'utiliser de différentes manières:
- lors d'un duel, provoque une mini-tornade qui lance des éclairs sur l'ennemi,
- dehors, pour changer la météo (beau temps - temps nuageux/orageux)
Quels groupes peuvent utilisés ce sort ? Sorciers de qualité magique assez élevée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5643



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Mar 8 Nov - 21:18

Désolé pour le retard, mais toutes mes prévisions furent déroutées, je suis désolé de ne pas avoir tout prévu.

Très bon post de Male, tu mets en fuite les gobelins de cette charge, tu as un tour pour les prendre en chasse, soit imaginatif, sinon ils rejoindront les leurs et tu devras affronter finalement une dernière vague plus importante.

Pas de dé pour toi, je jugerai ton audace, ton idée et ton exploitation du terrain. Tu considère Larsen comme disparu dans les décombres.


Adamas sous Iznus, la stratégie est intelligente, et elle paye ! Tu vas affronter les dix derniers mages avec l'ensemble de tes combattants.

A toi de rester imaginatif, tu t'es éviter des pertes ce tour ci car tu as fait ce que j'estimais l'action à faire. 10vs10 donc, sache que l'un des dix est Armstrong et qu'il est aussi puissant que ton gobelin.

Ton prochain tour déterminera si tu le combattra seul ou non.

Lance un dés sorcier dangereux si jamais ton gobelin agit personnellement sur l'un des adversaires.

Bon jeu !



____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 25/05/2011
Parchemins postés : 893



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Adams


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Sam 12 Nov - 18:45

La stratégie surprit les sorciers. Quelqu’uns furent tués, mais il en pouvait faire durer les boucliers trop longtemps : c'était extrêmement épuisant. Le chef de la Milice devait trouver au plus vite une stratégie et Iznus espérait bien qu'elle permettrait au mage de vraiment s'exprimer. A la fin de protégé ses abrutis ne sachant pas maîtriser la magie, ils vont se croire intelligent et fort. Déjà que la modestie n'était pas lors point fort alors si on les valorise...

Le chef de la Milice s'écria :


-Iznus ! Zeck ! Mitraillez de sort les ennemies ! Les autres vous soulevez et envoyer magiquement les armes des gobelins mort dans le dos des sorciers, d'accord ?

Le chef avait bien fait son choix en choisissant Iznus, qui allait enfin s'attaquer au sorcier. Pendant que les autres avait une tâche plus chiante. La stratégie allait mettre le bordel chez les porteurs de baguettes : face à eux, les sorts allait pleuvoir mais il fallait aussi faire attention derrière eux, les glaives, épée pouvait les transpercer à tous moment. Sans oublier que dans leurs rangs, des gobelins kamikaze pouvait les tuer d'un coup d'épée à tous moment.

Iznus était bien content d'envoyer des sort un peu partout dans la masse : des sortilège d'explosion, de feu... Ces jeteurs de sort allaient regretter de les avoir attaqués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Ven 18 Nov - 23:39

Spoiler:
 

L'enchantement devint vite insoutenable pour les sorciers qui l'avaient lancé, dont Jeremias Serpens. La puissance nécessaire pour tenir ce type de sortilège de Magie Noire était vraiment cyclopéen, si bien que la moitié abandonna bien vite leur Tempestas Verberum, le plus vieux de la fratrie Serpens fut le dernier à le lacher. La fumée électrique se dissipa, découvrant un spectacle morbide où quelques corps des gobelins les plus courageux jonchaient le sol çà ou là. On en voyait un gémir contre les pavés des ruines de Mlijev, ses membres étaient pris d'une frénésie incroyable, tremblant sans arrêt. Cette série de cadavres était certainement un miroir du régime en place, montrant bien que ses représentants seraient sans pitié face à toute sorte de rébellion. Et pour mettre les points sur les "i" puis pour intimider les combattants gobelins qui étaient restés pétrifiés sur place après la dissipation du brouillard mortel, Jeremias s'avança doucement jusque devant le corps du Nuisible et hurla de toute la voix qu'il avait en lui.

« AVADA KEDAVRA ! »

Plus de bruit, plus de convulsions contre le sol. Le gobelin avait perdu la vie. Un silence inquiétant s'installa sur la cité gobeline. Ne jamais négliger le pouvoir psychologique. Jeremias en profita pour regarder autour de lui... Mais où était Larsen Menroth ? Serpens réfléchit à toute vitesse et tira les conséquences de l’absence du Mangemort: il allait devoir se débrouiller seul. Sans hésiter, il s'écria de nouveau:

« Pour la gloire du Seigneur des Ténèbres !!! »

C'est alors que la foule de sorcier au service du Lord se mit à courir, avec en tête du cortège Jeremias Serpens, assénant les gobelins (qui commençaient d'ailleurs à battre en retraite) des attaques de toutes sortes. « Confringo ! Volokit ! Stantae ! Cantenae ! » Tous les Humains, plus aptes à courir, gagnaient du terrain sur les Nuisibles, et lançaient des nuées de sortilèges vers leurs cibles. Et, comme dans une course de vélo, si un des gobelins tombait à terre, il emmenait avec lui beaucoup de ses coéqupiers. « Electro Maxima ! Stupefix ! Endoloris ! Impero ! » Il y en avait beaucoup moins qu'au début. Imaginez une centaine de sorciers attaquant avec acharnement des bêtes complètement perdus, courant mollement vers leur destin, c'était impressionnant, mais pas suffisant. Il devait trouver autre chose, quelque chose de plus efficace.

« On gagne du terrain ! Vous ! Prenez les sur les côtés et attaquez les lignes les plus proches des abris ! Derrière, vous dégagez les cadavres et vous protégez les premières lignes. »

Ainsi, ils s’exécutèrent, surpassant leurs capacités et se débarrassant d'une partie des gobelins, dont ceux qui étaient en premier dans leur retraite. Mais le temps leur manquait, ils ne pouvaient tous les tuer, c'était évident... Les explosions étaient nombreuses, elles, et le feu semblait être l'arme favorite des sorciers pendant le combat. Où pouvait bien être le Mangemort ? Peu importait à Jeremias Serpens qui continuait inlassablement sa course poursuite, trouvant sans cesse des manières de stopper la progression gobeline et ne se privant absolument pas à rappeler à l'ordre un compagnon d'arme trop passif face aux combats. Il eut un nouvel éclair de génie.

« Utilisez des Protego pour les ralentir ! »

En effet, des barrières magiques généraient des problèmes dans la cohorte ennemie, les gobelins s'écrasaient contre elles et n'arrivaient pas toujours à se relever. Les sorciers avaient l'avantage: il ne portait que de frêles baguettes et une tunique plus légère que les lourdes armures gobelines, accompagnées de pesantes épées dures à transporter. Tant mieux pour les partisans des Ténèbres. Ils avaient de plus en plus de facilités à éliminer les Nuisibles... Ils semaient la Terreur et la désolation. Jeremias contrôla deux gobelins pour qu'ils attaquent leurs alliés, avant de continuer de lancer des enchantements meurtriers. La fatigue le prenait, mais son honneur était en jeu, il ne devait pas se laisser aller à des fatalités trop humaines, ainsi il continuait sans répit la chasse dans Mlijev. Ses compagnons les plus doués en Magie utilisaient de puissants enchantements pour décimer les troupes animales. Ils étaient les bêtes, les autres étaient les chasseurs. Ils arrivaient de plus en plus à encercler ceux qu'ils voulaient et parvinrent à exclure une bonne partie des gobelins, près de la moitié des effectifs qui se virent canonner de sortilèges. Aucun d'entre eux ne survivrait.


[edit Brom] J'ai mis un spoiler, l'image est trop grande l'ami, change la à ton aise Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2010
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Maverick


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Jeu 24 Nov - 16:51

Seymour combattait avec toute la stratégie qu'il connaissait sur les sorciers, les vagues, et les armures enchantées... Rien en marchait, leur défaite prochaine semblait inéluctable. Au loin, il voyait Iznus, un fidèle mage se battre vaillamment pour protéger quelques minutes de plus les conseillers de la mort et la désolation.

Fuirait-il ? Non, Seymour savait que la gloire de son rang s'écrivait avec du sang, et la plupart du temps, avec son propre sang. Il vit revenir de la dernière 18 soldats exténués, les autres avaient périt, il les regarda, lui qui était derrière les 50 plus féroces gobelins, à donner ses ordres et il dit :


Que ceux d'entre vous qui peuvent se battre rejoignent Iznus et lui apportent ce message : Fuyez dans les tunnels avec les conseillés et le maximum de femme et d'enfant. Mlijev est tombée, mais elle ne tombera pas seule. Vous devrez veillez à ce que chaque gobelin puisse trouver refuge dans le monde des sorciers ou dans une autre de nos cités secrète. Vous dirigerez les soldats après moi.

15 des 18 se levèrent et le plus haut gradé nota le message sur un morceau de parchemin alors que le bruit des sortilèges se rapprochait encore. Le Grand stratège adverse semblait être mort, ou tout du moins porté disparu, Seymour s'en réjoui, et il passa devant ses hommes, ils était donc 54 en tout, le dernier rempart gobelin face à environ 80 sorciers encore en état de se battre. La fatigue accaparerait les hommes, il leurs ferait plus mal encore, car il était lui même le plus puissant magicien de la plus grande cité gobeline.

Il tendit la main sur le côté et son écuyer accourra lui donner son casque. Ce dernier ressemblait à ceux des spartiates en leurs temps, avec cette longue tresse de plume rouge sang. Le gobelin dégaina son katana ouvragé d'une main experte et il hurla comme un juron à la face du monde :


Gobelins, en AVAAAAAAAAAAANT !

Un cri puissant germa derrière lui, qui le transporta, le fusilla aussi, sa puissance semblait à peine se résorber. Le nouveau chef des sorciers ne semblait être habitué à retenir ses hommes, ainsi, une quinzaines de porteurs de baguette étaient bien trop en avant de leurs rang. Seymour courrait, il en vit un lever son bâton, il claqua des doigts, et un trait lumineux jaillit de la paume de sa main traversant le malheureux de part en part, l'homme maintint son abdomen durant sa chute, et il mourut peu après s'être rendu compte qu'il tenait ses tripes dans ses propres mains.

Seymour coupa par quatre fois, le copr d'un autre de ses ennemis, ses hommes ne le dépasseraient pas, et certains utilisait des boucliers enchanté pour protéger les leurs des attaques distantes.

Maverick acheva un autre de ses ennemis d'un coupe transversale, et d'un geste fluide, il rangea son arme dans son fourreau, deux sorciers avancés vivaient encore, ils luttaient bravement devant la ligne de front ennemie qui était trop loin que pour leur porter secours. Le Capitaine de la Milice joigna ses mains et souffla dessu. Un gerbe de flamme énorme survola ses hommes pour brûler vif l'un des sorciers qui courut vers les sien en hurlant. Seymour ne l'acheva pas, il voulait que tous le craignent. Le dernier imprudent mourut de la main des miliciens, son sang encore frais avait éclaboussé le mur lorsqu'il fut empalé.

Seymour était dix mètres devant les siens, il fit face à son ennemi, 65 sorciers aptes à se battre, ils avaient eut bien moins de morts, mais beaucoup de blessé, les gobelins tombés eux ne se relèveraient pas. Le grand gardien de Mlijev cria à ses ennemis :


Vous voulez que Mlijëv tombe ? Alors tombez avec elle !

Il sortit la large épée du capitaine de son fourreau dorsal, il en rafermit la prise de ses deux grandes mains et il leva l'instrument de mort vers le ciel : de larges éclairs s'échappèrent de la pointe de l'épée, ils fracassaient les murs, les toits et le plafond des niveaux supérieurs de la ville empilée gobeline, de larges fissures pouvaient être vue et un hurlement bestial effrayant se fit entendre.

Il y a encore en Mlijev assez de Magie et de force que pour vous entrainez avec nous dans la mort ! CHARGEZ !

Les Miliciens coururent avec une vélocité inhumaine, plus vif qu'aucun des autres présents dans la charge, c'éatiant les plus fort, les plus endurants et les plus agiles qui fonçaient vers Serpens. Seymour ne bougea pas, il envoyait quelques maléfices depuis sa position, il était le seul gobelin à se permettre le luxe de la distance, car il était le dernier magicien en vie dans cette fosse.

Il n'avait pas encore jouer sa dernière carte, et il avait encore le temps de le faire. Advienne que pourra, elle ferait son oeuvre en temps utile.




HJ

Récapitulatif :

Serpens :

50 Gobelins contre 65 Sorciers, plus 25 blessés qui te rejoindront à la fin du tour, ils ne peuvent pas encore agir, en cours de soin en arrière garde.

Tu es face à l'élite, ils ont l'équipement et l'habileté suffisante pour tuer du sorcier en un contre un, pas comme les troufions que tu as déjà combattu. A toi de donner des ordres habiles, car tes hommes sont fatigué et les miens remontés à bloc, de ta stratégie dépendra la survie des sorciers menant la charge. La victoire est désormais acquise, tu te bats pour la revendiquer et prouver que le Régime domina cette guerre.


Adams : Tu va te battre contre Armstrong lors de ton prochain post, et ce avec deux compagnons mages ayant survécu. Il est très puissant, ainsi je compte sur toi pour un réalisme sans faille. Ta mission est de diriger la fuite avant la fin des deux tours qu'il te reste à jouer et le tout avec le plus puissant sorcier de la bataille aux fesses.

L'enjeu ici est simple et immense à la fois : Si tu échoue, plus aucun gobelin de Mlijev ne pourra être incarné en jeu. Si tu réussi, des survivants pourront être joués aux côtés de la résistance. Un belle responsabilité est entre tes mains !

Armstrong a été soigné avant de revenir se mesurer à toi, ne compte pas sur sa fatigue.


Bons posts !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 25/05/2011
Parchemins postés : 893



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Adams


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Sam 26 Nov - 10:45

[PNJ: Iznus]

Iznus et ses camardes éliminèrent tous les porteurs de baguettes. Tous sauf un. Iznus sentait le flux de magie que possédait ce dernier adversaire. C'était le plus puissant de tous les sorciers qu'il ait affronté. Cette idée stimula le gobelin. Il jeta un coup d'oeil, pour voir comment la bataille avançait et ne vit que des gobelins fuite. Que des abrutis, fuirent devant des jeteurs de sorts, c'était n'importe quoi. Iznus se reconcentra sur son adversaire. Ils étaient deux autres gobelins mages avec lui. Iznus était prêt. Plus rien n'allait l'empêcher de mettre une raclée au sorcier. Enfin, un gobelin vint lui transmettre ce message :

-Fuit avec les conseillers, les femmes et les enfants. Dépêche-toi. Ordre de Maverick.

-Après, je m'occupe de son cas. Vas les rassemblez, j'arrive

Iznus ne protesta pas contre le fait d'être à l'écart de la bataille. Il fixait son adversaire avec un sourire sadique au coin. Il lança le premier sort : le duel commençait. Il fut détourné par son adversaire. Les autres gobelins mages lancèrent eux aussi leurs sorts. Le sorcier fut sur la défensive. Le combat semblait bien inégale à 3 contre 1. Le porteur de baguette sera constamment sur la défensive. Ces seules offensives était des renvois de sorts.

Soudain des racines surgirent du sol sous les chevilles du porteurs de baguette mais il lança un sortilège pour les coupé. Iznus en profita pour lancer un trait luminescents de son glaive sur son adversaire. Ce dernier l'esquiva difficilement : il était déséquilibré. Le dernier gobelin mage pétrifia le jeteur de sort. L'élémentaliste terre gobelin en profita pour l'immobiliser avec des racines aux chevilles et expliqua en gobelin :

-Je vais l'immobiliser avec mes racines pour éviter qu'ils se libèrent mitraillé le de sort. Après on pourra le pétrifier et mettre le feu au racine pour qu'ils meurent.

-Je mettrai le feu au racine.

Le point fort d'Iznus était le feu et les éclairs. Ce fut donc logiquement qu'il imposa le fait qu'il allume le bûcher du sorcier. Il se frottait les mains rien que de penser à la torture du sorcier. En attendant, le sorcier se libérait déjà de la pétrification. Son immobilité fut très courte malgré le sortilège. Cela prouvait sa puissance. Le gobelin-mage commença à utiliser son glaive qui lançait des trais de lumière incandescents. Le sorcier les déviait ou les renvoyait mais il ne pouvait se concentrer entièrement sur le renvoi de sortilège. Iznus le voyait, il luttait aussi pour que les racines ne prennent pas possession entièrement de lui. La racine lui arrivait au genou, et il l'empêchait d'aller plus haut et de briser ses jambes. Il était plus puissant que l'élémentaliste terre mais les sorts envoyé à tue-tête l'empêchait de pleinement se concentrer. La bataille des esprit opposait le jeteur de sort au gobelin. Ce dernier ne lançait aucun sort, il se concentrait pleinement pour maintenir le sortilège.

Iznus fut touché plusieurs fois par des renvois de ses propres sortilèges. Accumulé à la fatigue d'un long combat, il commençait à faiblir et ses camardes était comme lui. Cela faisait deux minutes qu'il luttait contre le sorcier mais, le combat devait au plus vite se terminer. Si il durait trop, alors les femmes et conseillers mouraient, tué par les autres sorciers. De moins en moins de sort fusaient vers le porteur de baguette. Les racines ne lui arrivaient plus qu'à la moitié de son tibia. Iznuss'exclama :


-Pétrifiez-le. Dès que j'ai mis le feu aux racines tu pars il désigna l'élémentaliste terre[/color],vas mettre les autres en lieu sur, on l'achève.

Iznus sentait l'élémentaliste terre craqué, elle était au bord de la rupture. C'était pour cela, qu'il voulait qu'elle fuit et dirige la fuite des autres gobelins. Iznus commença à faire le vide en lui et à se concentrer. Il ne savait pas si le sorcier était pétrifié : il ne suivait plus combat. Il se concentra pleinement sur son action prochaine. Il rassembla l'énergie en lui au bout de son glaive. Quand il jugea l'énergie suffisante, il la lança vers le ciel.

Il retrouva ses esprits. En face, le sorcier commençait à se libérait d'une immobilité infligée pendant qu'il préparait son sort. L'élémentaliste terre transpirait de partout. La sueur perlait son visage, elle ne pourrait durer longtemps.

Soudain un éclair descendit des airs et vint percuter de plein fouet le sorcier qui ne pouvait l'esquiver à cause des racines ni le dévier ou le renvoyer le sort étant trop puissant. L’éclair le percuta mais mit aussi le feu aux racines. Mjilev sera son tombeau. Iznus scanda ses ordres :

-Fuis. Nous deux, on le garde pétrifier pour qu'il brûle.

Iznus et son compagnon le pétrifièrent. Le sorcier tentait de se libérer. Iznus luttait pour le garder pétrifié mais le jeteur de sort était plus en forme que les deux gobelins et plus puissants. Pendant un peu plus d'une dizaine de secondes atroces, ils tenirent le sortilège pendant que el porteur de baguette brûlaient. Puis, le compagnon d'Iznus s'écroula, mort. Iznus tenit encore quelques secondes de plus, il sentit sa mort venir puis il rompit le sortilège. Il s’effondra et c'était le vide, le noir. Il s'était évanouie. Allait-il, un jour pouvoir se relever ? Était-il mort ou est-ce qu'un jeteur de sort l'achèvera ? Telle était les questions.

Les deux gobelin s’étaient sacrifiés pour laisser brûler le sorcier une vingtaine de secondes. Le sorcier utilisa ses dernières forces pour éteindre le feu et se libéré des racines. Il était épuisé. Durant la bataille, il perdit surement l'usage de ses jambes touchés directement par les flammes. Iznus et son compatriote, c'était sacrifié pour la fuite du peuple de Mjilev.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Dim 4 Déc - 21:07

Les gobelins allaient bientôt capituler, cela ne faisait aucun doute. Leur perte ferait le bonheur et la satisfaction de Jeremias. Mais encore eut il fallût que le reste des sorciers encore en jeu puisse s’imposer et faire valoir la puissance du Seigneur des Ténèbres. Car le vrai enjeu était là, vaincre les Nuisibles et éradiquer les races inférieures de Grande-Bretagne. Si Jeremias Serpens échouait, cela serait un déshonneur total, perdre contre des Sang impurs en terres écossaises était inimaginable pour le descendant des Stuart. Le clan devait retrouver ses couleurs d’antan et la disparition du Mangemort Larsen Menroth permettrait à Jeremias de révolutionner la renommée des Serpens déjà existante. Quoi qu’il en fût, la victoire serait désormais facile. Les sorciers continuaient leur course effrénée dans les ruines de ce qui fut la Cité des Gobelins.

Soudain, une nouvelle nuée de miliciens arriva vers eux. Un gobelin à l’aspect guerrier semblait mener la bataille. Jeremias grogna et ne fixa que lui. Il semblait puissant et déterminé à anéantir les derniers représentants puristes combattant pour le Lord.


« Continuez ! Détruisez-moi ces saletés de Nuisibles ! »

Le plus vieux des sorciers présents, fine baguette, leva son bâton magique et commença à informuler un sortilège de Mort. Mais à peine sa baguette s’était illuminée de la funèbre lumière verte qu’un éclair jaune fusa vers Carter, le tuant sur le coup et laissant un cadavre encore frais. Apparemment, celui-là allait être coriace. Il décima la plupart des alliés les plus proches de Jeremias, si bien qu’il dut se protéger à plusieurs reprises des attaques musclées du dernier Mage de Mlijev. Le dernier à abattre. Les sorciers continuaient d’asperger de sortilèges les Gobelins, mais rien de très efficace. Certains tombaient, d’autres échappaient à l'hécatombe. Une grande flamme vint frapper Phelps, il fut brulé mais continua à courir dans tous les sens, mettant en danger ses coéquipiers. Plus d’espoir pour lui, Jeremias fit léviter le corps en flamme de Phelps et le projeta sur l’assaut gobelin.

« Reformez vos lignes ! N’ayez pas peur de cet abruti ! Allez-y ! Faites comme moi et bombardez-les des cadavres de leurs alliés ! POUR LE SEIGNEUR DES TENEBRES ! »

Il recommença, rassemblant beaucoup de corps, têtes et autres membres difformes et les projetèrent sur les ennemis. Les 64 autres sorciers firent de même. Le pouvoir de la psychologie et de la peur. Il fallait que les autres craignent la puissance de la Magie et des porteurs de baguette. Car tandis que les gobelins devaient résister aux démons de l'épouvante, les sorciers gagnaient confiance en leur meneur, la fatigue ne les troublerait pas.

« Expulso ! Lacornum Inflamare ! Deprimo ! Electro maxima ! »

La rage de s’imposer mènerait les troupes des Ténèbres jusqu’à la victoire. La fatigue ne gagnerait pas, ni l’épuisement ni la souffrance. Une trentaine de corps volaient en direction des miliciens. Certains commençaient à reculer, d’autres se prenaient des têtes dans le ventre, d’autres arrivaient à esquiver les attaques. Leur progression fut ralentie par les amas de macchabées reposant sur les pavés de la cité. Ils étaient à quelques mètres. Tout à coup, le Magicien Gobelin pas encore tombé tonitrua dans Mlijev, puis il dégaina son katana et fit exploser les niveaux supérieurs de la Cité.

« Regardez ! Ils nous craignent ! Nous assistons à un suicide mes amis ! Ahahah »

Jeremias cracha à terre, ricanant méchamment puis il reprit la charge, Mlijev avait assez de force pour ne pas tomber tout de suite. Il reforma des lignes qui tiendraient la route et les sorciers continuèrent d’asséner les gobelins des corps de leurs congénères tombés au combat, tandis qu’une autre partie des troupes du Seigneur des Ténèbres lançaient des sortilèges ou protégeaient leurs coéquipiers des attaques du magicien à l’aide d’enchantements de protection. Bientôt, Mlijev deviendrait un tas de cendres, bientôt Mlijev ne sera plus que des ruines, bientôt Mlijev ne sera plus que le miroir de la défaite des Résistants depuis la mort de Harry Potter. Gloire à la Magie !

Après tout, peu importait l'issue de ces dernières luttes car le Seigneur des Ténèbres était déjà vainqueur. Le but de Jeremias était de rester en vie et suffisamment entier pour pouvoir s'accaparer la gloire de ce triomphe sur les Nuisibles. Pour une fois que ce n'était pas Maleficus qui aurait toute la renommée... La disparition du Mangemort l'arrangeait aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 03/02/2010
Parchemins postés : 36



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Maverick


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Mer 7 Déc - 16:42

Armstrong rouvrit les yeux, il voyait le plafond craquer, du sang chaud coulait encore sur son visage, il avait perdu conscience peut après avoir éteint le feu qui le mangeait. Ses facultés cognitives étaient largement entamées, il entendait assez mal, voyait peu. Son nez était engourdit par la fumée émanant de son propre corps...

Il esquissa un geste pour se relever, mais ses jambes n'obéirent pas, il essaya à nouveau, la panique s'emparait de son coeur, il ne comprenait pas, sa magie devait le protéger, il pleurait.

En tâtonnant, il finit par mettre la main sur sa baguette magique, elle lui avait échapper quand il perdit connaissance. D'un sort simple, il referma l'entaille profonde de son front et il ressya le sang de son visage, recouvrant une acuité visuelle correcte, il vit l'état de ses jambes, il ne marcherait sans doute plus jamais, même les médicomages ne pourraient gommer de telles séquelles magiques.

Il vit ses adversaires morts face à lui, il n'y en avait que trop peu, les autres avaient réussis à prendre la fuite, il avait échoué, il serait amener à rendre des comptes au seigneur des ténèbres.

Rampant vers le bord de l'étage sur lequel il se trouvait, il chercha un point de vue sur la bataille, un gobelin se détachait par son aisance sur le champs de bataille, de nombreux sorciers mouraient de sa main agile, tant avec la magie qu'avec une arme blanche. De là ou il était, Armstrong se rendit compte que les sorciers gagnaient du terrain, ils envoyaient des cadavres comme projectiles sur leurs ennemis, même les plus farouches guerriers en était déstabilisé.

L'effort du transport se paya, et l'écossait grièvement blessé sombra à nouveau dans l'inconscience...


Seymour reculait, il se protégeait, ripostait, mutilait. Mais il ne tuait plus, enfin plus assez, ses propres forces commençaient à tomber sous les sortilèges, déconcertés, déconcentrés par la fourberie des hommes. Le chef de la milice se replia derrière ses hommes et il leur cria :


Mes frères, faites barrages, foncer sur ces lâches, brisez les avant que leur courage ne l'emporte !

Le Gobelin en armure visa le sorcier qui dirigeait ses ennemis, il ne chercha pas à le tuer, juste l'empêcher d'interférer dans son ultime action. Une gerbe d'éclairs rougeâtres s'épanouit depuis les mains du gobelin, formant un lobe immense, qu'il expulsa vers Serpens en émettant un râle tant l'effort fut important.

A peine eut-il lancé cette attaque qu'il se mit à courir, il entendit le claquement de la foudre rouge dont l'impact avait dispersé l'électricité que le globe contenait. au fur et à mesure qu'il fonçait vers la place forte de Mlijev, le dirigeant de la milice ôtait son armure, ses mouvements étaient plus fluides, sa course plus rapide. Il arriva au coeur de la grande place qu'il avait quitter quelques heures plus tôt, alors que la bataille s'amorçait dans les murs de la ville.

Il leva les yeux, et la voûte bleuté qui éparpillait la lumière dans la ville n'était plus que son unique obsession.

Les sorciers étaient des ignorants, ils croyaient que le plafond s'effondrant était le pire danger venu du ciel de la cité, ils se trompaient. les Gobelins étaient une race fière qui avait dompter des dragons dans leur banque, et en habitant sous le Loch Ness tout en possédant cette faculté de dressage, il n'était pas difficile d'imaginer ce que pouvait refermer les hauteurs de la ville...

La coupole de la Grand place était le fond d'une cage magique, une cage enchantée qui renfermait Mlij, aussi appelé Nessie pour les hommes dépourvus de pouvoir magique. La créature donna son nom à la ville, le capitaine commença à rassembler ses forces alors qu'un gobelin le rejoignit en hurlant :


NOOOOON Seigneur de guerre ne le faite pas ! Nous sommes perdu si vous le libérez. La victoire est à portée de main, ce serait folie !


En effet, l'ombre de la défaite avait implanter en lui la germe de la folie, le capitaine ne capitulerait pas, il détruirait la ville de ses propres mains pour que les sorciers ne le fasse pas.

Seymour regarda son subalterne et il dit :


Il n'y a plus de victoire pour les gobelins, pas temps que le Seigneur des Ténèbres vivra. Je ne vais pas fuir et vivre, je ne verrai pas le jour de notre victoire, mais j'en serai l'instrument, en tuant plus de sorcier, ici et maintenant !

D'un revers de la main, il expulsa magiquement son interlocuteur, et il joignit ses mains, il sentit toute sa magie qu'il envoya sous forme d'un trait lumineux blanc. Une note aigu crystalline résonna, puis un craquement sourd et les premières gerbes d'eau éclata les fissures, alors que des milliers de litres d'eau s'engouffraient, Seymour disparut dans le néant aquatique et une large ombre tomba parmis les flots, du sang rougeoya les vagues alors que Nessie, le dernier des dragons d'eau venait de déchiqueté les deux gobelins qui passèrent sous son nez.

La tête triangulaire de l'animal bleu sortit de leau alors qu'il rugit. Le niveau de l'eau monta jusqu'aux toits des maisons puis s'y stabilisa, car la cage magique s'était entièrement déversée dans les rues des la ville, plus une seule goutte d'eau n'entrerait.

La créature mythique mesurait une vingtaine de mètre de long pour 6 de haut. Son coup était allongé, tel le diplodocus, ses membres étaient devenus des nageoires fonctionnelles, le niveau de l'eau lui permettait de se mouvoir à sa guise, il arriverait dans très peu de temps au niveau des sorciers réfugiés sur les toits.

Armstrong ne pourrait pas participer dans son état, et il était hors de vue de ses comparses.




HRP

Iznus étant mort, Malé sera le dernier à répondre avant la cloture.

Tu auras compris que tu as un problème draconien ^^ Tu as perdu la moitié de tes hommes, et tu dois comprendre comment en venir à bout. Il possède toutes les caractéristiques d'un dragon, la vulnérabilité occulaire en moins ( les reptiles aquatiques sont souvent caractérisés par une double paire de paupière, du coup impossible d'atteindre ses yeux !)

La réponse pour le battre est dans les livres et les films, à toi de la trouver, tu n'as le droit qu'à seul essai, si tu échoue, il massacrera les sorciers présents, seul Armstrong survivra pour annoncer la chute de la plus grosse communauté gobeline.

Bon post !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Sam 10 Déc - 21:31


Jeremias dépassait toutes ses capacités magiques depuis le début, il était totalement décoiffé, le front en sueur et la main droite moite. Il cracha à terre et reprit les combats, avec toujours pour seul ennemi le dernier Mage de la Cité. Le Sang Pur décapita violemment un Gobelin et ramena sa tête vers lui. Il se protégea grâce à un enchantement pendant une minute, le temps de sortir une petite fiole incassable de sa poche, et d’y verser le sang du Gobelin. Un souvenir. Soudain, sa barrière magique fut mise à mal par une série de puissants enchantements. C’était Seymour Maverick. Il s’acharnait avec fougue sur Jeremias Serpens. Ce-dernier eut juste le temps de viser une dernière fois le magicien avec un sortilège de Ralentissement, auquel il échappa agilement, avant de retourner un sort aux couleurs rougeâtres qui mit à terre pendant quelques minutes l’ancien Serpentard. Il était toujours conscient des combats qui se déroulaient autour de lui, se demandant que faisait en ce moment Seymour Maverick, allait-il profiter d’un moment de faiblesse du dirigeant de ses ennemis ? Et soudain, ce fut les Ténèbres. Il ferma doucement ses yeux avant de tomber dans l’inconscient. Et il entendit un rire, une plainte diabolique et presque effrayante, un cri strident s’élevait dans les airs. Il prit peur. Etait-ce la banshee de leur famille ? Cela ressemblait plus à l’ancien rire de leur défunte mère, tuée au combat. Allait-il finir comme elle ? A nourrir les vers. Car si c’était Lilith qui chantait cet air morbide, Jeremias aura beau tout donner de sa personne qu’il mourrait quand même.

« Relève-toi. Relève-toi. »

Un murmure rebondissait dans la tête du Serpens. C’était une voix froide et directe, avec une once de féminisme.

« Relève-toi sombre idiot ! »
« Mère ? »
« Relève-toi ! »

Il ouvrit les yeux, se relevant douloureusement. Une seringue lumineuse lui piqua la pupille. Personne n’avait semblé remarquer son moment de faiblesse, à terre sur les pavés de Mlijev. Il se releva, détruisant un par un les Gobelins à qui il devait faire face, continuant inlassablement sa route vers le Dôme, vers la victoire du Seigneur des Ténèbres. Et tandis qu’il acheva un Nuisible, une note aigue et cristalline résonna dans toute la Cité Gobeline, s’en suivit un grondement grave et pesant, aussitôt tout le monde s’arrêta. Ce fut comme si le temps s’était stoppé. Au loin, une grande vague bleue faisait vibrer les murs de Mlijev. Le Dôme avait été brisé. Jeremias ne paniqua que légèrement, il devait conseiller ses hommes. Il regarda autour de lui de manière furtive et décida de monter sur les toits.

« Dépechez-vous ! Mettez-vous à l’abri. Ascendio ! »

Et aussitôt, il s’envola magiquement vers le toit le plus haut. La plupart des sorciers l’imitèrent, d’autres durent se faire aider, et une minorité périt tant l’effort demandé était dur. Il n’y avait plus de Gobelins, tous furent avalés par les eaux du Loch Ness, rougies par le sang de ses victimes. Tout se stabilisa bientôt, tout devint calme, presque paisible. Un sorcier cria.

« Ah ah ah ! Gloire au Seigneur des Ténèbres ! Les Gobelins ont péris ! »

Mais Jeremias le fit taire, il savait qu’il leur resterait une dernière menace à surmonter, et pas des moindres. Le Loch Ness était habité par un monstre, une créature magique que connaissaient bien les Moldus et qu’avaient apprivoisés les Gobelins. Mlij.

Le Kelpy le plus connu de Grande-Bretagne poussa un hurlement dévastateur et se fit découvrir aux yeux des sorciers. Il était énorme et imposant, une vingtaine de mètres de long pour six mètres de haut, sa tête triangulaire était aussi puissante que celle d’un dragon des airs. Quelques sorciers prirent peur, un d’entre eux essaya de l’atteindre aux yeux avec un sortilège de Conjonctivite mais Jeremias savait pertinemment que cela serait totalement inutile. En effet, le frère de Maleficus Serpens avait fait des études sur les Créatures Magiques et s’était penché sur le cas de « Nessie » il y avait déjà quelques années. La seule façon de maitriser un Kelpy était d’utiliser un sortilège de Mise en place.

Mlij aperçut ses proies. Il fonça immédiatement. Jeremias et ses coéquipiers durent se déporter rapidement. La tête du Kelpy s’éclata contre les toits. Il se reprit et recommença son attaque à maintes reprises. Certains sorciers furent blessés par la bête, ils furent sauvés par les autres. Bientôt, il n’y eut plus beaucoup de place à cause de la destruction progressive du reste des toits, Jeremias dut se relever une dernière fois, et dans la précipitation fit apparaître une bride autour du cou de la créature et aussitôt, le monstre se trouva calme et docile.

« Faites comme moi, bande d’idiots ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5643



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2) Dim 11 Déc - 20:28

La Mission est terminée !

Annonce de la Victoire

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2)

Revenir en haut Aller en bas

Bataille de Mlijëv ( MJ partie 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Monde Magique
-