POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Buffet de la rentrée 2003-2004

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



Date de naissance du joueur : 06/11/1986
Âge du joueur : 31
Arrivé sur Poudnoir : 11/10/2009
Parchemins postés : 10112



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Frédérique LeeRoy


MessageSujet: Buffet de la rentrée 2003-2004 Mar 27 Sep - 22:59


Septembre.
Une nouvelle rentrée scolaire pour tous les élèves d’Angleterre.

En ce jour, il y avait toujours deux groupes. Ceux qui prenaient plaisir à retrouver leur école, leur camarade, leur professeur, leur cours, leurs activités et parfois aussi en être loin de leur parents ! Et il avait aussi ceux qui y allaient à reculant, en rognant, en pestant, en pleurant, en hurlant et qui ne voyaient aucun intérêt à s’attarder entre quatre mur durant les dix prochains mois alors qu’il y avait tellement de chose à faire autour d’eux. Mais tous étaient d’accord pour une chose. Poudlard n’avait rien à voir avec toutes les autres écoles, et une fois devant cet immense et magnifique château, on n’avait plus de faire marche arrière.
La Poudlard Express était arrivée à sa gare de destination et quelques heures après avoir laissé leur famille, les différents jeunes gens avaient revêtu leur uniformes impeccables et avaient suivis le personnel de l’école qui dirigeait soit les nouveaux sur les barques, soit les anciens dans les calèches. Les bagages comme tous les ans suivraient comme par magie. La magie. Elle entourait chacun d’entre eux et leur fierté de la représenter n’avait pas de prix.

Une fois au château, une jeune femme qui n’avait pas quitté l’établissement de tout l’été afin de préparer au mieux ce jour si particulier et important pour elle.
Vêtue d’une longue robe de sorcier entièrement noir avec l’écusson de l’école porté fièrement à sa poitrine, Frédérique LeeRoy attendait devant les portes du château qui étaient grandes ouvertes derrière elle. Elle était la tête de Poudlard et elle l’avait toujours représenté de son mieux. Ses lunettes sur le nez, ses cheveux bruns attachés en un haut chignon, elle faisait plus stricte qu’elle n’avait jamais été. Il le fallait, au moins pour aujourd’hui. Après si elle redevenait cette jeune femme que tous les élèves admiraient et rêvaient d’approcher en privé, on ne lui en voudrait pas. Sauf sa compagne mais ce n’était pas la même chose. L’amour de sa vie savait la tache qu’on lui avait confié et avait été heureuse pour elle bien avant qu’elle ne se rend compte de ce qui se passait réellement pour elle.

Les élèves entraient au pas dans Poudlard et se dirigeaient directement en rang serrés jusqu’à la Grande Salle. Les instructions avaient été clairs et tout le monde les suivaient à la règle. Elle serait souffle si la discipline était omniprésente au château. Elle n’était pas réputée pour être adeptes des modes de torture, mais elle avait des moyens que tout le monde ignorait et pourtant craignait pour punir ses élèves. Ceux qui y avaient eu droit, les rares qui avaient osé aller à l’encontre de son autorité, n’osaient pas parler.
Quand elle fut assurée que tous soient convenablement, elle fit son apparition dans la Grande Salle. Le personnel de l’école se leva immédiatement et les élèves en firent de même imposant ainsi le silence dans toute la salle. Frédérique sourit en coin. Elle aimait ce qu’imposait sa simple présence. Avançant dans l’allée centrale, ses pas claquants sur le sol, les élèves osèrent poser un regard sur elle qu’une fois qu’elle leur eut tournée le dos.
Elle monta à l’estrade, elle salua les professeurs et se retourna toujours aussi silencieusement mais gracieusement vers les élèves. D’un signe de la tête, elle leur demanda de s’assoir avant de prendre la parole.


« Bonsoir à tous… ! J’espère que votre trajet jusqu’à Poudlard s’est déroulé pour le mieux... Pour les nouveaux arrivants qui ne me connaissent pas encore, je suis le Professeur Frédérique LeeRoy... Pourquoi est-ce moi qui vous accueille cette année et non mon admirable mentor… ? Pour la simple raison que vous n’ignorez pas, que Monsieur Léon Brom se trouve actuellement à la tête de la Grande Bretagne en tant qu’Intendant... Il ne pouvait donc en effet pas être sur deux si prestigieux postes à la fois... A la demande du Seigneur des Ténèbres et celle de mon père, me voici donc votre nouvelle Inquisitrice… Ne croyez pas que la proximité que j’avais avec vous et mon jeune age ne me permettent pas de diriger cette école... En tant qu’ancienne Directrice de Serpentard, vous avez pu constater avec quelle main de fer j’ai su remettre à sa juste place la maison de notre Maitre... »

Sa voix avait raisonné dans toute la salle. Il n’y avait rien de méchant, rien d’autoritaire dans son intonation. Sa voix continuait à avoir son charme habituel. Elle n’avait jamais été du genre être élevée la voix. Peut-être était-ce pour ça qu’elle était crainte et non pas détestée. Elle savait s’imposer dans un monde de tyrannie et de barbarie avec une main de velours. Il fallait une femme à Poudlard et l’ancien professeur de Magie Noire avait eu raison de l’avoir choisi. Elle ne le décevra pas.

« Une nouvelle équipe de professeur et de Directeurs de maison ont été choisi par mes soins… Mes exigences envers eux ont été aussi pointues que les cours que je vous donnais... Ne soyez malgré tout pas trop dur avec mon remplaçant… Poudlard est une grande famille et j’espère en être une mère exemplaire… Ma porte sera ouverte pour quiconque le désire…
En parlant de porte, comme toute nouvelle année, les équipes de Quidditch seront revus dans leur globalité… Alors que tous ceux qui rêveraient d’en devenir Capitaine pour leur maison respectif, auront la bienveillance de venir s’entretenir avec moi-même… Le Quidditch est plus qu’un sport, j’espère que vous inculquerez ses valeurs à vos coéquipiers…
De plus, avec les départs des anciens Brigadiers présents en dernier année, je refais une annonce afin de lancer les recrutements de cette année… A nouveau, présentez vous à moi…
Comme vous le voyez, j’aime les différentes activités de Poudlard, les différents clubs seront maintenus tant qu’il y aura des personnes pour s’en occuper… Si vous voulez participer à notre Journal de l’école, vous me donnez vos copies… Je les ferais transmettre à notre Rédactrice en chef qui souhaite garder son anonymat… Vous allez être ravis aussi de savoir que les sorties à Pré au lard sont à nouveau d’actualité… ! Mais tout sera bien évidemment étroitement surveillé par le personnel de Poudlard… »


Son discours arrivait à sa faim et pourtant, elle avait l’impression de n’avoir rien dis. Elle n’avait rien préparé. Elle avait toujours su quoi dire et comment cette école devait être dirigée. La jeune LeeRoy sourit. D’un sourire amical et réconfortant. Il n’y avait rien en elle qui pouvait penser qu’elle était aussi puissante, aussi cruelle, aussi profondément sombre. Elle avait toujours joué de l’atout de son visage d’ange. Son sourire sincère persistant, elle acheva enfin. Elle se doutait que tout le monde commençait à avoir faim et que la fatigue n’était pas loin.

« Enfin, je suis les yeux et les oreilles de Poudlard… Rien ne sera fait ici sans que je ne le sache… Attention à ne pas me décevoir… Je ne risque pas de connaitre de tolérance…
Sur ce, je vous souhaite donc à tous une bonne rentrée… et un excellent repas… »


La soirée lui semblait avoir bien commencé. Elle avait fait son travail et n’attendait aucune remarque. Reculant d’un pas, la cérémonie du Choixpeau étant déjà faite, elle alla s’assoir au centre de la grande table des professeurs, sur l’imposante chaise où le grand Severus Rogue avait présidé. Si les professeurs voulaient parler s’était le moment. Mais elle n’accepterait pas de paroles au dessus des siennes…

[ HRP : Les professeurs, le personnel de Poudlard ou encore les élèves peuvent dès à présent poster à la suite de ce message ! Je ne demande pas forcement des pavés, 15 lignes minimum est largement suffisant. ]


Dernière édition par Pr Frédérique LeeRoy le Dim 2 Oct - 15:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 25/05/2011
Parchemins postés : 893



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Adams


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Dim 2 Oct - 11:59

Cela faisait deux mois que John était avec sa mère. L'aigle en profitait un maximum car il voyait son parent seulement pendant les vacances donc rarement.

Quand ce matin il s'était levé pour quitter sa mère pour quelques mois, il eut une petite pincée au coeur. Il allait reprendre le quotidien de Poudlard : les cours, les devoirs, le Quiddicth. Le Serdaigle allait aussi revoir Serpens. L'abruti de première catégorie. le sang-pur qui se la pétait. Un vrai boulet qui est obligé d'attaquer le sang-mêlés avec un de ses larbins : Gabriel Lestrange. Un fils de mangemort, aussi con que Serpens.

Bref, aujourd'hui c'était la rentrée. D'un côté John était content de rentrer : il allait pouvoir enrichir ses connaissances et d'un autre côté il voulait rester avec sa mère.
C'était mi-content mi-triste que le Serdaigle quitta sa mère dans la gare de King's Cross. Il partait pour quelques mois à bord du Poudlard Express.

Le trajet se déroula sans encombre. Les élèves arrivèrent dans la Grande Salle. John voulait savoir qui serait l'Inquisiteur de Poudlard maintenant que Léon Brom était l'Intendant du Royaume-Uni. John prit place aux côtés des Serdaigles et observa ses camarades de maison. Son regard passa de Victoria Swan la capitaine des Serdaigles aux Quidicth à Théodora Malaria une 5eme année un peu folle puis à Maleficus Serpens et enfin à Gabriel Lestrange.

Frédérique LeeRoy se leva et demanda le silence. C'était donc elle la nouvelle Inquisitrice de Poudlard. Un nouveau mangemort à la tête de Poudlard, ça ne changeait pas tellement. Elle fit son discours et le buffet fut ouvert. L'année scolaire commençait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Dim 2 Oct - 16:24

« Alohomora ! Confringo ! Diffindo ! Lacornum Inflamare ! Aaaaaaaahh ! Linky vient tout de suite ! »

Un « crac » sonore et un petit elfe rabougri les yeux noirs et le corps reptilien venait d’apparaître. Il se prosterna littéralement devant Maleficus, lui bouillait de colère.

« Oui, mon Maître »

« J’ai l’impression que tu connais la raison de mon appel, Linky. »

« Non, mon Maître, je ne la connais pas. »

« Je vais tâcher d’être clair alors. Après-demain, je repars à Poudlard. Je ne reviendrai sûrement pas pendant les vacances, vous risquez d’être seuls pendant un an. Cependant, il est fort possible que je fasse un tour du château un jour ou deux lors d’Halloween. Pendant mon absence, il est IMPERATIF qu’AUCUN membre de la famille ne puisse pénétrer dans ce château et encore moins près de cette porte, me suis-je bien fait comprendre ? »

« Evidemment, Monsieur. »

« Bien. Vous avez tout intérêt à vous occuper d’Ashton et de Dunrobin de façon exemplaire. Tu brieferas les autres elfes. Je pars dans la journée, emmène mes valises près de la Grande cheminée. Va, maintenant ! »

Linky se prosterna à nouveau et transplana vers les cuisines. Maleficus jeta un dernier coup d’œil à la porte de chêne qui menait on ne savait où et que Maleficus avait tenté par tous les moyens possibles et imaginables d’ouvrir durant l’été. La seule chose qu’il savait à son sujet était une hypothèse : cette porte menait sous le jardin, du côté de la mer. Il était d’ailleurs allé chercher des indices de ce côté-ci du château mais était reparti bredouille. Il avait aussi interrogé les portraits familiaux mais aucun d’entre eux ne lui avait apporté une réponse correcte et assez constructive pour que ses recherches avancent. Il avait aussi cherché dans la bibliothèque familiale. Rien non plus. Cependant, il lui restait une piste : celle du testament de ses parents. La rédaction de ce testament est une pratique assez ancestrale dans la famille, on devait inscrire sur un parchemin de longueur infini tout ce qui s’est passé durant la régence d’un membre (mariages, décès, découvertes, conquêtes, secrets de famille…), périodes divisées en sortes de dynasties. Or, ce papier avait disparu. Maleficus n’en avait jamais vu la couleur mais il pensa que ce document devait être d’une longueur effroyable, vu l’ancienneté du Sang des Serpens, car il faut savoir que chaque testament s’additionne aux anciens. Bref, son seul espoir était de retrouver ce document, ainsi il saurait ce qui se trouvait derrière cette porte si bien protégée, peut-être un pouvoir immense, qu’en savait-on ? Il remit sa baguette dans son fourreau et marcha à grands pas vers une cheminée de taille modeste. Il lança une poignée de poudre de cheminette dans celle-ci, des flammes vertes apparurent. Il entra à l’intérieur et prononça distinctement sa destination.

« Grande Cheminée »

Il réapparut dans un immense foyer, tellement grand qu’il aurait pu accueillir toute une famille. Ses valises étaient là, prêtes à partir. Il songea de nouveau à Poudlard, son école. Il était enchanté à l’idée de retrouver le Château, désormais il était en dernière année et allait pouvoir intégrer la Brigade Inquisitoriale comme il le souhaitait depuis toujours. Une marche vers le pouvoir…
Sans oublier non plus qu’il allait avancer dans ses recherches sur la Métamorphose humaine, l’animagosité, avec, du moins il l’espérait, l’aide de son professeur de Métamorphose. Sans bouger de l’intérieur de la cheminée, il leva sa baguette et informula un « Accio ». Les valises atterrirent près de lui et il disparut de nouveau dans les flammes qui brulaient ardemment dans cette cheminée aux proportions démesurées. Direction : le chemin de Traverse. Il y fit ses emplettes toute la journée puis loua une luxueuse chambre à Londres afin d’y passer la nuit. Le lendemain matin il était dans le Poudlard Express, accompagné d’"amis" Serpentards et de quelques Serdaigles de septième année. Il avait croisé Adams mais ne le regarda même pas dans les yeux, le considérant comme un être trop inférieur à sa qualité. Tout se passa pour le mieux, il regardait par la fenêtre sans beaucoup parler, l’air rêveur. Cette porte. Elle le hantait tellement ! Ils passèrent un mur de Détraqueurs qui les refroidirent instantanément et prirent les carrosses tirés par les Sombrals. Ils marchaient en rangs serrés, étaient fouillés – pas tous, par exemple Maleficus put passer sans soucis – certains étaient emmenés ailleurs… La sécurité était restée toujours aussi stricte. Tant mieux !

Les voilas dans la Grande Salle. Sans décorations, les chandelles peu luisantes n’illuminaient pas du tout la salle et peu de gens parlaient, ambiance morose, et les Détraqueurs n’arrangeaient pas du tout les choses ! Seule une poignée d’élèves appréciaient ce climat de discipline et de terreur – dont Maleficus. Frédérique LeeRoy, Grande Inquisitrice de cette école fit son discours. Les professeurs derrière elle paraissaient tyranniques et injustes, comme d’habitude. Maleficus croisa le regard de John Adams à sa table, il était assis près de Victoria Swan.

La soirée et cette ultime et nouvelle année pour Maleficus s’annonçait très constructive…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/08/1994
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 09/06/2011
Parchemins postés : 3607



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA4 - Adulte Supérieur
Ma résistance magique est de: 14PV
Eris L. Valverde


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Dim 2 Oct - 20:43

Poudlard.
Voilà bien un endroit aussi mystérieux que le monde de la Sorcellerie. Il pourrait presque être considéré comme une sorte de Temple de la Sorcellerie. Il incarne le pouvoir de la Sorcellerie. Le Ministère de la Magie est trop moderne, trop politique pour ressembler aux origines de la Sorcellerie. Poudlard est le lieu même de cet endroit qu'on choisi les Sorciers. Quand les Moldus décidèrent de s'en prendre aux Sorciers du Monde, qui ont toujours souhaité montrer à quel point ils pouvaient être à leur service, ces derniers s'étaient réfugié autour de Poudlard. L'école s'était formée à l'image de la Sorcellerie. Ce château reflétait la grandeur de la Sorcellerie. Ses couloirs renfermeraient des secrets que personnes ne découvriraient un jour. Un véritable Temple de la Sorcellerie, ou beigne quelque part, dans un coins de mur, les origines les plus antiques et les plus fortes de la Magie. Un lieu dont l'origine était certaine mais que finalement, on eu toujours l'impression qu'il avait toujours existé. Et la Magie avait été rapidement corrompue. La Magie avait été bafouée en ces lieux. Mais finalement, ce fut contre cette Magie Bafouée que la véritable Sorcellerie prit le dessus. La Bataille de Poudlard l'avait prouvé. Poudlard avait accueilli la victoire de la vraie Magie, la Magie des Sangs-Purs. Ceux qui avaient depuis toujours mérité le don de la Sorcellerie. Et maintenant, ça y était. Le Seigneur des Ténèbres était désormais au reine de la Sorcellerie, et ceci pour le Bien International.

Après avoir pris le temps de discuter avec le professeur Frederique LeeRoy, Eris était devenu Professeur de Politique Internationale à Poudlard. Il y était. Il avait réussi à intégrer les rangs de Poudlard. La jeune élève de Leon Brom serait fière d'Eris. Il serait ses yeux et ses oreilles tout en gardant une certaine forme d'orginalité et d'individualité. Elle pourrait lui faire confiance au même titre que Tom avait décidé de le faire, ainsi que le Seigneur des Ténèbres. Au fond de lui, il espérait profondément qu'un jour ou l'autre, elle lui léguerait la Direction de la Maison Serdaigle. C'était son ancienne maison, celle dans laquelle il avait passé son enfant, celle dans laquelle il avait grandi. Celle dans laquelle il avait pu devenir l'homme qu'il était. Serdaigle et Eris étaient comme liés. Depuis toujours, la maison lui faisait confiance et Eris faisait confiance à la maison en question. Rare Mangemort à être allé dans cette prestigieuse maison. Créativité, esprit et intelligence.

Plus tôt dans la journée, après avoir ordonné à Dowlin d'autoriser l'accès au Manoir Valverde à Tryan De SaintClair, Eris avait repris la direction de Poudlard. Plus particulièrement au Premier étage, où l'attendait son nouveau bureau. Un bureau beaucoup plus l'image de l'homme qu'il était, et beaucoup moins prestigieux que celui du Ministère.

    « Faites donc attention au bureau, sombre idiot. » avait-il ordonné à un employé de Poudlard qui avait installé le vieil homme dans son bureau.


Le bureau était bien différent de celui du Ministère de la Magie. En effet, il n'était plus du tout circulaire. En effet, ce bureau était totalement différent. Il y avait un total de quatre murs, mais ces derniers avaient disparus derrière les immenses bibliothèques. Les livres présents au Ministère de la Magie était revenu ici et on retrouvait tout de même l'univers d'Eris. On entrait dans le bureau par une grande porte au centre du mur. En face de celle-ci, on y remarquait de grande fenêtres, surplombées par de grands rideaux noirs. Il ne s'agissait plus de mettre les mêmes rideaux que ceux du Ministère. Dans un premier temps, ce bureau serait beaucoup plus personnel que celui du Ministère. De plus, la température à Poudlard n'était pas la même que celle du Ministère. Le noir permettrait au bureau de préserver la chaleur que procurerait une immense cheminée présente sur le mur à droite de l'entrée.

La table qui servait à Eris de bureau n'était pas le grand bureau marron aux dorures présent au Ministère de la Magie. C'était une grande table ronde noire. Un grand fauteuil marron était placé derrière pour lui permettre de s'installer derrière son bureau. Cette table ronde avait était placée vers la gauche. De nombreuses feuilles de parchemin, une pile de livre, un sablier en or ainsi qu'un encrier étaient posés sur le bureau. Sur les murs, encore visible, comme au dessus de la cheminée en marbre noir, une peinture marron avait été appliquée. Par dessus, en encore de noirs, des motifs avaient été dessinés. Ceci ressemblait beaucoup aux deux grands canapés disposés face à face, perpendiculairement à la cheminée. Enfin, dans le coin à gauche de la pièce, près d'une des fenêtre, un autre fauteuil marron aux bordures noires avait été placé, à côté d'une petite table ronde qui laissait la place à deux livres ainsi qu'un verre, apparemment rempli de vin d'elfe.

Il était donc désormais tard et les élèves étaient en train d'arriver à Poudlard. Eris avait fais son entrée dans la grande salle en même temps que certains élèves. Ces derniers l'avait repéré, de part sa longue robe rouge sang et son gilet sans manche noir aux brodures dorées qui descendait jusqu'au pieds. Un habit en conséquence de l'homme qu'il était. La seule différence qu'on pouvait noter était le fait qu'il portait des lunettes. Un signe de sa profonde fatigue, en fin de journée. Cependant, on aurait pu prendre cela pour un certain signe d'intelligence. Enfin, qui sait. Il s'installa à la table des professeurs, où jadis avait était assis d'autres professeurs. Il était assis juste à côté de la gauche de Frederique LeeRoy. Il fallait bien montrer que les Mangemorts étaient désormais à Poudlard. Balayant la salle d'un regard froid, il s'attarda sur la table des Serdaigles. Bien des années plus tôt, il était assis à cette table.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 28/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2011
Parchemins postés : 601



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Théodora Malaria


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Lun 3 Oct - 23:25

La gare de King’s Cross, là où se trouvait la fameuse voie 9 ¾, chaque année des milliers de jeunes sorciers franchissaient cette barrière magique, on pouvait se demandait pourquoi les moldu ne s’étaient jamais rendu compte de rien, voilà ce que ce disait la jeune serdaigle en franchissant elle-même la barrière.
Le train rouge et noir l’accueillie de toute sa prestance, les parents et enfants se séparaient en certain étaient joyeux de retrouver leur amis, d’autre triste de quitter leurs famille mais pour Théodora Poudlard c’était l’enfer pour un autre enfin c’était ce qu’elle se disait l’année dernière et pour la première fois depuis quatre ans qu’elle prenait le Poudlard Express,
« Au revoir Jane, à l’année prochaine. »
Le trajet fut long, pour la jeune fille n’avait jamais aimé pendre le train les compartiments était toujours bondés de monde et trouver un à peu près vide, cela relevait du miracle, Et en plus cette année elle avait dut supporter sa camarade Kessy qui lui avait conté, ses palpitantes vacances, du début jusqu’à la fin, en long , en large et en travers

Une fois arriver en gare, la serdaigle se dirigea vers les carrosses à l’attelage invisible, accompagnait par sa comparse qui continuait de lui des ragots sur les idoles du moment, en faiblissent de plus en plus de à l’approche du château, quand elle fut assis sur sa chaise à côté de son amie, elle était vidé ses forces, parler pendant des heures sans s’arrêter n’est jamais très reposants.
Théodora confortablement installé sur sa chaise regardait la répartition des premières année avec ennuie, chaque année c’est la même chose, cela dure une éternité, elle avait faim, elle était curieuse de savoir ce que les elfes avait préparé à manger, d’ailleurs une fois la tache fastidieuse de la repartions par le chapeau miteux venait toujours le discours de l’inquisiteur qui était une inquisitrice cette année.
« Bonsoir à tous… ! J’espère que votre trajet jusqu’à Poudlard s’est déroulé pour le mieux... Pour les nouveaux arrivants qui ne me connaissent pas encore, je suis le Professeur Frédérique LeeRoy... Pourquoi est-ce moi qui vous accueille cette année et non mon admirable mentor… ? Pour la simple raison que vous n’ignorez pas, que Monsieur Léon Brom se trouve actuellement à la tête de la Grande Bretagne en tant qu’Intendant... Il ne pouvait donc en effet pas être sur deux si prestigieux postes à la fois... A la demande du Seigneur des Ténèbres et celle de mon père, me voici donc votre nouvelle Inquisitrice… Ne croyez pas que la proximité que j’avais avec vous et mon jeune age ne me permettent pas de diriger cette école... En tant qu’ancienne Directrice de Serpentard, vous avez pu constater avec quelle main de fer j’ai su remettre à sa juste place la maison de notre Maitre...
Une nouvelle équipe de professeur et de Directeurs de maison ont été choisi par mes soins… Mes exigences envers eux ont été aussi pointues que les cours que je vous donnais... Ne soyez malgré tout pas trop dur avec mon remplaçant… Poudlard est une grande famille et j’espère en être une mère exemplaire… Ma porte sera ouverte pour quiconque le désire… »


*Des nouveaux professeurs ?* Se dit la bleue en obsevant la table des enseignants, avant d’avoir un hoquet de stupeur
*Lui non c’est impossible ! Pourquoi ! Pourquoi !*
« Dora ? Est-ce que ça va ? »
Lui chuchota Kessy inquiéte par la mine horrifié de la jeune fille.
« Je..Je conais ce type »
fit elle en montrant des yeux le professeur de Politique international
« Ah ? »
« De plus, avec les départs des anciens Brigadiers présents en dernier année, je refais une annonce afin de lancer les recrutements de cette année… A nouveau, présentez-vous à moi… »
*Peut être devrais ai-je en être, ça m’assurerait une certaine tranquillité *
« Comme vous le voyez, j’aime les différentes activités de Poudlard, les différents clubs seront maintenus tant qu’il y aura des personnes pour s’en occuper… Si vous voulez participer à notre Journal de l’école, vous me donnez vos copies… Je les ferais transmettre à notre Rédactrice en chef qui souhaite garder son anonymat… Vous allez être ravis aussi de savoir que les sorties à Pré au lard sont à nouveau d’actualité… ! Mais tout sera bien évidemment étroitement surveillé par le personnel de Poudlard… »
Enfin, je suis les yeux et les oreilles de Poudlard… Rien ne sera fait ici sans que je ne le sache… Attention à ne pas me décevoir… Je ne risque pas de connaitre de tolérance…
Sur ce, je vous souhaite donc à tous une bonne rentrée… et un excellent repas… »

« Bon appétit Dora ! Courage»
« Merci toi aussi ! »lui sourit la bleue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/04/1989
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 12/06/2009
Parchemins postés : 895



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 8PV
Achille de Timhälon


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Lun 10 Oct - 23:29

Ce matin là, chose inhabituelle, le réveil sonna.

-Bonjour et bon réveil à tous ceux qui nous écoutent depuis l'aube et aussi à ceux qui viennent de nous rejoindre! Nous sommes le lundi 1er septembre, il fait beau, il fait chaud, le soleil brille, vous êtes sur Radio Sud Magie!!! Les titres de l'actualité: Collision en Roumanie entre un vol de dragons, et une division de l'armée magique roumaine, 12 morts sont à déplorer.
*-Ça y est, c'est la reprise...*
Politique, la crise de la paille et de la fonte touchent les fabricants de balais et de chaudrons de pleins fouets. La grève a été décrétée par les principaux syndicats de ces secteurs. "Nous voulons envoyer un signal fort au Gouvernement Magique Français qui ne nous prend plus au sérieux depuis bien trop longtemps!" ont ils déclarés à notre correspondant sur place. Le ministre de l'éducation magique ainsi que celui de l'économie ont réagi d'une seule et même voix: "C'est un scandale de prendre ainsi les gens en otage en ce retour des vacances, ce n'est pas la rue qui gouverne, et nous entendons le montrer, nous ne céderons pas!"
Sport: La politique s'immisce aussi dans le sport. Le Lock-out est toujours de mise en NQA l'Association Nationale de Quidditch américaine. Les joueurs protestent contre les mesures imposées par l'Association, au niveau des masses salariales ainsi qu'au niveau de la cadence des matches.
Sport toujours, on continue notre série A la découverte des sports Moldu
s avec cette semaine deux sports phares de leur monde, le Ski et le Football Américain dont la saison bat déjà son plein. Règles, dossiers, interviews, vous n'ignorerez bientôt plus rien de ces sports aussi bizarres qu'hauts en couleurs!!!


Achille venait d'ouvrir les yeux. Il avait entendu tout ce que venait de débiter la radio sans trop y prêter attention. Le jeune Gryffondor était réveillé, enfin, stricto sensu. Il éteignit tout d'abord son réveil avant de se lever doucement et de se diriger vers sa douche. Une fois celle-ci prise il fut totalement réveillé. Il en sortit, sa serviette enroulée autour de la taille. Il se regarda attentivement le visage, le tritura, recula... Se pinça le ventre.

-Oh la... J'ai pris un peu de pancetta pendant l'été. Va falloir se remettre en canne pour le début de saison, sinon je vais le tordre le balais moi!

Il est vrai que notre jeune ami s'était un peu laissé aller durant la fin de l'été. En juillet il était parti en Corse, une île au sud de la France, non loin des côtes italiennes. Puis il avait un peu bourlingué dans le sud ouest, puis dans les Alpes et dans d'autres endroits que nous n'évoquerons pas ici. Des vacances riches en rebondissements mais aussi en rencontres, et en émotions!
Le mois d'août lui en revanche fut, par la force des choses, un peu plus calme... En effet, Achille avait du aller se "réfugier" chez des "amis". Puis il s'était trouvé une chambre chez un marchand de sommeil Moldu histoire de faire profil bas quelques temps. Cela était dû à quelques menus problèmes... Bref, Achille resta inactif tout le mois d'août. Il passait son temps entre les soirées organisées au bar du coin, et dans les boites de nuits. (Ach' qui était mineur profitait du fait que pendant l'été, les videurs étaient bien plus cool que le reste de l'année...) A force de passer ses journées à dormir au soleil, et ses nuits dehors, il avait légèrement perdu de sa superbe.

C'est entre autre chose pourquoi il avait eu du mal à se lever. Le 30 août Achille avait quitté la France en fin de journée avec le train. L'eurostar était parti à 20h13 de la Gare du Nord. Il arriva à 21h29 à la gare de London St Pancras après 2h16 de voyage. (En effet, l'Angleterre à 1h de décalage avec la France.) Il s'était rendu dans un hôtel bas de gamme. Le lendemain il se leva aux aurores pour aller faire ses courses pour la rentrée, sur le Chemin de Traverse, sans croiser personne. Ce qui fut effectivement le cas... Ach' rentra à son hôtel sans encombre. Il y attendit toute la journée. Mangea, dévalisa le mini bar de tous ses sodas. La soirée se passa, et la nuit...

Enfin nous arrivons au moment du départ.

Après avoir rangé les dernières affaires à lui qui trainaient, Achille attrapa sa malle, sa veste et partit. Il paya ses deux nuits, et échangea quelques mots avec le réceptionniste avant de partir.


-Le séjour a t-il plu à monsieur?
-Oui, mais conseil... Cacahuètes dans l'mini bar!


Ach' fit un clin d'oeil et un sourire au réceptionniste, et s'en alla. Il prit le métro. Les taxis étaient beaucoup trop chers pour lui! Le Gryffondor arriva enfin à la gare de King's Cross. Beaucoup de monde s'y trouvait, comme à l'accoutumée. Et comme à l'accoutumée il traversa le mur pour arriver devant le Poudlard Express.

Le voyage se passa sans souci. Personne ne songea à venir lui chercher des noises. Il noya sa solitude dans la lecture de magazines sportifs moldus comme sorciers. Et il fuma, il fuma... Bien que cela fut interdit, il se trouvait seul dans ce compartiment, et avait au préalable ouvert la fenêtre. Ses pensées allaient bien évidemment à Eliza, qu'il n'avait plus revu depuis longtemps. Cela n'était pas dû qu'aux vacances, mais aussi, à d'autres circonstances, pour certaines inconnues du Gryffondor. Il ne pensait pas seulement à elle. D'autres images lui assaillaient l'esprit. D'autres problèmes le tracassaient...
*-Faut que j'arrête de me faire des trous dans l'front comme ça moi!* pensa t-il...
Le train arriva, tout le monde descendit.

Dans la GS tout le monde était réuni. Tout le monde écouta religieusement le grand discours du nouveau Directeur...
*-Bon ben ça va ptêt aller là non?!*
Achille ne goutait que très peu ce genre de discours. Mais il se tut. Il préférait faire profil bas. Trop de problèmes l'année passée. Ach' était marqué à l'encre rouge. Mais ce n'était pas seulement sur les cahiers et dans les esprits des professeurs qu'il était inscrit. Non... Notre Gryffondor était marqué physiquement et mentalement, dans son esprit et ses chairs. Bien trop profondément pour s'enflammer à l'écoute d'un simple discours.
*-Le Quidditch, c'est pas un sport c'est sur, c'est un état d'esprit. Faut que je me démerde pour pouvoir rester dans l'équipe. Sans ça, je vais fondre les plombs...*
La répartition faite, le repas commença.
Achille mangeait dans son coin. Il n'avait parlé à personne. Il attendait de voir ses amis, ou au moins de nouveaux Sang et Or. Où était Barry? Et où étaient les autres. Ils se montreraient bien tôt ou tard. Sans doute les croiseraient ils dans la Salle Commune.
*-Où est Sorel? J'avais des trucs à lui demander. Et Captain' T... Ils ont quoi dans le ventre les nouveaux? Ils sont où les anciens?*
Ach' jeta un bref coup d'oeil sur la tablée. Et continua de manger et de boire tranquillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Mar 11 Oct - 16:00


La cadette des Mayfair était comme une puce électrique ce matin là. Elle adorait sa famille infinimement. Mais elle adorait sa scolarité à Poudlard. Elle savait que cette école ne sera jamais aussi parfaite qu’à Salem, mais elle n’était pas mécontente de l’enseignement qu’on y faisait. Elle avait sa malle de prête depuis une bonne semaine et ne cessait de parler de Quidditch, de cours de Magie Noire et de Serpentard. Cela faisait rire ses parents qui adoraient la vie qu’apportait leur fille, mais son petit frère et sa petite sœur étaient triste de la voir repartir pour une nouvelle année.
Nathanaëlle, sa sœur ainée, qui avait passé deux mois sans la taquiner avait repris ses habitudes piquantes ce matin là et n’avait pas lâché son venin quand elles furent dans le Poudlard Express. Elle ne lui en voulait pas, elle avait l’habitude des airs hautains de sa sœur quand elle se retrouvait avec ses amis. Le pire était que ses amis adoraient la petite sœur. Elle avait le potentiel de toutes les maisons, sauf qu’elle était chez les verts et argents et correspondait à leur profondeur sombre. Mais elle était intelligente mais avait du mal avec le maniement de sa baguette. Elle aimait tout le monde tant qu’on ne l’embêtait pas. Elle était pour le Seigneur des Ténèbres et espérait apporter ses bienfaits aux Etats-Unis où elle rêvait de retourner quand elle aura fini ses études.

Quand elle entra au pas dans le château, elle eut comme une grande bouffée d’oxygène. Rien n’avait changé et elle en était soulagée. Elle fut étonnée de voir qu’un autre vieillard ne les accueillait pas à l’entrée pour remplacer leur ancien Inquisiteur, le Professeur Brom, nouvellement nommée Régisseur de Grande-Bretagne. Elle avait eu de la chance d’avoir suivi l’enseignement des plus grands de ce pays et sa famille en était particulièrement fière. La personne qui les accueillait ce soir là était le Professeur LeeRoy. Elle se demandait si il y avait une signification.
Elle prit place à la table des Serpentard et avait déjà une faim de loup quand son ancienne directrice de maison prit la parole. En effet, elle n’allait plus diriger sa chère maison mais diriger l’école. Elle la regrettait déjà. Elle adorait être chouchoutée par ce professeur qui était la seule à les comprendre et à vouloir être proche d’eux sans user d’une autorité exagérée. Elle soupira. Déjà que Adam et Morganne avait été retiré de Poudlard, que Mandrake, Alana, Sandrine, Enola et tant d’autres avaient fini leur scolarité, elle se sentait un peu seule cette année là.

Elle soupira alors que le discours finissant, les plats arrivèrent à table.…
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Dim 23 Oct - 14:52

Un nouveau jour se levait sur Johnson Creek. Le soleil filtra doucement dans les fenêtres. Je someillais sur mon lit peinant à me lever. J'avais passez mes vacances à Johnson Creek en Angleterre chez mon Oncle avec son fils du même age que moi. Ses deux mois coupé de Poudlard mavai fait le plus grand bien. Tous l'été n'avait été que Quidditch, repos et balade à cheval et j'avas revue Kaloan mon cousin. Nou étions tous les deux très proches et c'était un amis d'enfance auquel je tenais énormément. Une personne sincère mais très farceuse et j'en faisait les frait encore une fois ce matin.

Je me levais les yeux a demi fermé en gromellant à peine je fus debout que je mereçue un gros coussin en pleine face et le rire grave de Kaloan me parvint aux oreilles.

- Alors Swan on est toutes rouillé ce matin!
- ESPECE DE VERS GLUANT SANS CERVELLES!!!! hurlais-je tandis que je lui courrait après.

Nous traversâmes le manoir à toute vitesse tandis que je courais à la poursuite de mon débile de cousin. Bientot nos rires remplirent le manoir. Je lui tombais dessus et nous roulames sur le tapis mousseux en nous débatants comme deux beaux diables soudain une voix tonitruante mais chaleureuse parvint à nos oreilles:

- Oho on se calme. Victoria ta valise est prête nous partons dans une heure!


Je fronçais les sourcils et lançait un regard à Kaloan l'air de dire "mais de quoi il baragouine le vieux là"...et je me pris une grande claque dans la face. C'était la rentré aujourdhui!!!! Bon dieu tous m'était sortis de la tête aujourd'hui. Je détalais dans ma chambre en criant à tu-tête:

- Oui oui ma valise est prête! Deux secondes.

Une heure plus tard mes affaires étaient toutes rassemblés et nous étions dans la voiture en route pour la gare de Kings Cross. Je regardais le paysage défilé à toute vitesse par la fenêtre. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été si apaisé et calme. Dehors on pouvait voir les champs verts couvert par-ci par-là de givre. Kaloan était installé à coté de moi et je sentais son regard transparent m'observé. Je ne dis rien profitant de l'instant présent.

En Angleterre il pleut tous le temps c'est bien connu! Et bien ce jour ne faisait pas exception. J'arrivais à la gare accompagné de Kaloan, trempé de la tête au pied et je ne vous dit pas l'état de ma valise.

- Dépêche toi on est déjà en retard. Me pressa Kaloan dirigeant son chariot remplis d'une tonne de fiole étrange ainsi que d'une chouette très associable qui avait mainte fois faillis m'arraché le doigt.

Finalement après de longue bousculade dans la gare on se retrouva enfin de l'autre coté. Dès que je vis le train je me sentis chez moi. Les premières annés se pressaient à toute vitesse dans le train accompagné par des parents inquiets. Accompagné par Kaloan je montais dans le train. Je croisais Ashley et la saluait, ainsi que d'autres élèves de ma maison. Finalement le train démarra et je m'installais avec Kaloan dans un compartiment bientot rejoint par d'autres Serdaigle.

Je me laissa bercé par la sonorité régulière du train et les brouhaha des conversations...

Quelques heures plus tards....

Nous étions tous installé dans la Grande Salle. Les discussions allait de bon train. Chacun racontait ses vacances et ses diverses rencontres. Tous le mondes se retrouvaient pour une nouvelle année à Poudlard. En ce qui me concerne se serait ma dernière ici et cela me rendait un brin nostalgique mais le fils de mes pensées fut bien vites interompis. Frédérique Leeroy s'avança sur l'estrade pour prononcer un discours:

« Bonsoir à tous… ! J’espère que votre trajet jusqu’à Poudlard s’est déroulé pour le mieux... Pour les nouveaux arrivants qui ne me connaissent pas encore, je suis le Professeur Frédérique LeeRoy... Pourquoi est-ce moi qui vous accueille cette année et non mon admirable mentor… ? Pour la simple raison que vous n’ignorez pas, que Monsieur Léon Brom se trouve actuellement à la tête de la Grande Bretagne en tant qu’Intendant... Il ne pouvait donc en effet pas être sur deux si prestigieux postes à la fois... A la demande du Seigneur des Ténèbres et celle de mon père, me voici donc votre nouvelle Inquisitrice… Ne croyez pas que la proximité que j’avais avec vous et mon jeune age ne me permettent pas de diriger cette école... En tant qu’ancienne Directrice de Serpentard, vous avez pu constater avec quelle main de fer j’ai su remettre à sa juste place la maison de notre Maitre... »

Victoria réprima une grimace de dégout. Honnetement elle n'avait jamais aimé le professeur Leeroy et apprendre qu'elle était à présent Inquisitrice lui plaisait encore moins.

"Heureusement que c'est ma dernière année ici!" songea-t-elle avec mépris.

La professeure de Sortilèges avait toujours eut se ton mielleux qui charmait tous le monde mais Victoria ne s'y laissait pas tromper. Frédérique Leeroy n'était pas la Directrice des Serpentards pour rien. Comme eux elle était fourbe et manipulatrice et surtout comme eux elle adorait et vouait à Voldemort une admiration sans bornes...Et aux yeux de Victoria il n'y avait rien de plus détéstable que cela.

« Une nouvelle équipe de professeur et de Directeurs de maison ont été choisi par mes soins… Mes exigences envers eux ont été aussi pointues que les cours que je vous donnais... Ne soyez malgré tout pas trop dur avec mon remplaçant… Poudlard est une grande famille et j’espère en être une mère exemplaire… Ma porte sera ouverte pour quiconque le désire…
En parlant de porte, comme toute nouvelle année, les équipes de Quidditch seront revus dans leur globalité… Alors que tous ceux qui rêveraient d’en devenir Capitaine pour leur maison respectif, auront la bienveillance de venir s’entretenir avec moi-même… Le Quidditch est plus qu’un sport, j’espère que vous inculquerez ses valeurs à vos coéquipiers…
De plus, avec les départs des anciens Brigadiers présents en dernier année, je refais une annonce afin de lancer les recrutements de cette année… A nouveau, présentez vous à moi…
Comme vous le voyez, j’aime les différentes activités de Poudlard, les différents clubs seront maintenus tant qu’il y aura des personnes pour s’en occuper… Si vous voulez participer à notre Journal de l’école, vous me donnez vos copies… Je les ferais transmettre à notre Rédactrice en chef qui souhaite garder son anonymat… Vous allez être ravis aussi de savoir que les sorties à Pré au lard sont à nouveau d’actualité… ! Mais tout sera bien évidemment étroitement surveillé par le personnel de Poudlard… »


Une salve d'applaudissement retentis à la fin du discour de l'Inquisitrice et le Diner commença! Pour Victoria le message étais claire. L'école encore plus qu'habituellement, serait envahis de mages noires et les régles étaient encore plus strictes qu'avant. Un sentiment d'être coincé dans une pièces trop petites pour elle envahis Victoria mais elle serra les dents et inspira un bon coup. Autour d'elle tous les Serdaigles étaient là. Maleficus, toujours aussi agaçant, John, toujours aussi discret. La première année Théodora et d'autres encore...

Victoria mangea avec appetit tout en tentant d'oublier un instant la dictature du Seigneure des Ténèbres, d'oulier que chaque jour des né-moldus étaient massacré et d'oublier un instant qu'un mage noir avait manipulé sont père et détruit sa famille...

Ce soir elle était là pour profiter et samuser. Peut à peut elle se détendit et participa aux conversations, riant gaiement et parlant de tous et de rien.
Il ne fallait pas perdre espoir...car l'espoir fait vivre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Lun 24 Oct - 14:27

Spoiler:
 


« Ah qu'elle est belle ma tenue ! »

Devant le miroir, Mercurius jouait des apparences, se contemplant sous divers angles.

« Bordel ! Dwyn ! »

Un crac sonore se fit entendre, un petit elfe de maison fit son apparition derrière la stature du jeune homme.

« Comment trouves tu ma tenue ? 

_ Elle es parfaite maitre ... »

Le sorcier se retourna, empoigna l'elfe d'une seule main, et le souleva de terre.

« Non elle n'est pas parfaite crétin ! Elle est mal repassée ! Tu as saloper ma tenue sombre idiot ! »

Le jeune homme balança, à la manieur d'un catcheur moldu, le pauvre coupable de cet affront à l'image d'un sorcier faisant sa rentrée à Poudlard.

De nature plutôt violente, il n'était pas rare de voir H s'emporter pour une broutille, comme il disait, quand le sang lui monte à la tête, il n'a plus le contrôle et malheur à la victime, en gros, c'était H quoi, une grande gueule qui avait un caractère de merde et qu'on ne pouvait rater au détour d'un couloir.

Refilant le bout de tissu au malpropre, il resta torse nu dans ses appartements attendant que celui ci fasse correctement son travail d'esclave.

_____________________________________________________________________


« Mercurius prépares tes affaires, on y va ! »

Affalé comme une loque sur son pieux, le jeunot tourna la tête avant de crier :

« Ouais c'est bon ... »

En fait nan, ce n'était pas bon, il avait à peine commencer à préparer son packettage, pour cause, une valise remplie à l'arrache de fringues en tout genre, sur lesquelles était posée un petit étui de baguette.
Ça faisait un moment qu'il n'avait pas préparé ses affaires pour Poudlard, et contre toute attente, au grand dam de sa mère adoptive, ça ne lui avait absolument pas manqué, il n'avait pas spécialement envie d'y retourner, quoi que le quidditch lui avait manqué, ça ne l'empêchait de faire de grandes escapades tout seul et de se promener dans les airs pour s'entretenir, sa carrure faisait de lui un attrapeur de choix, fin et léger, il était fait pour la vitesse.

Et combien de fois avait il manqué de se crasher par imprudence, mais ça, il s'en foutait, pour l'instant son seul et unique objectif en retournant à Poudlard, c'était de retrouver l'abrutis qui l'avait envoyé si longtemps à Ste Mangouste, et là, il prendrait enfin sa revanche, il s'imaginait déjà en train de le savater, le voir ramper devant lui, il le dominerait, l'humilierait, et peut être plus.

Outre la douleur physique, il voulait plus, détruire son être, par la force ou par le mental, qu'importait, ce qu'il voulait, c'était lui faire payer, et après, il le tuerait, s'il le pouvait, sentir l'extase de la vengeance, l'ivresse de cette victoire absolue.

« Mercurius dépêches toi on part dans un quart d'heure ! »

Le gamin grommela un coup avant de lâcher à voix basse.

« Putain elle va pas fermer sa gueule celle la ... »

Se relevant en râlant, il regarda sa valise d'un air dépité, non franchement, il n'avait pas envie de la faire.

« DWYN ! ( l'elfe apparaît ) Rends toi utile … »

Il le regarda avec un léger sourire sadique, au final, il ne ferait pas sa valise.

_____________________________________________________________________


Poudlard Express

Allongé sur tout une banquette, seul dans son compartiment, le sieur Yakovsky se reposait, grand bien lui en fasse, il n'avait pas encore croisé de personne connue, ou alors les avait il évité, personne ne le savait en fait, il se contentait de se reposer et de ne pas penser à ce qu'il verrait à l'école, en fait, le voir serait une surprise pour les autres, même s'il n'était pas du genre discret, il savait comment impressionner.

On toqua à son compartiment, il n'eut pas le temps de répondre qu'une gamine de Serdaigle lui demanda :

« Excuse moi je te dérange ? »

Sans prendre le temps de la regarder, il lui envoya à la figure.

« Ouais alors dégages ... »

La gamine eut comme un mouvement de recule, et presque choquée, à la limite des larmes, referma la porte et partit dans le couloir, laissant de nouveau Mercurius seul.

« Putain mais qu'ils sont chiants cette année ! »

Le voyage se poursuivit.

_____________________________________________________________________


Il venait de rentrer au château, ça faisait un moment qu'il n'avait pas retrouvé celui ci, son habit d'écolier noir, aux couleurs de sa maison lui avait presque manqué, juste qu'il n'y avait pas réfléchis, il était grand désormais, et n'avait que peu pris de graisse ( 1m77 pour une soixantaine de kilos ), parmi les plus grands, il entammait sa quatrième années, en effet, il avait bel et bien seize ans, mais n'était qu'en quatrième année, pourquoi, tout le monde le savait et on évitait d'en parler, surtout devant lui.
Dans un couloir, un grand bestiaux vint lui taper sur l'épaule.

" Hey Edge t'es de retour parmi nous ! ( hrp : Edge étant une prononciation anglaise de la Lettre H, surnom du sujet. )

_ Comme tu peux le voir, j'ai un peu perdu mon temps.

_ Ouais je sais, du coup tu viens pas en sixième année ?

_ Non je reprends où je m'étais arrêté, et je dois te dire que le sang me monte à la tête.

_ Toujours prêt pour le quidditch, même après ton accident ?

_ Surtout, notre prochain match contre eux ne se passera pas comme le dernier que j'ai joué, le vif d'or sera entre mes mains avant qu'ils soient tous en sang !

_ Là je te retrouve, tu passeras une année de touriste, t'auras tout ton temps pour le quidditch, ça promet cette année !

_ J'y compte bien ... j'ai une vengeance à accomplir moi.

_ Ouais, bon j'y vais, en tout cas ça fait plaiz' de te revoir !"

Mercurius avait toujours été appelé par son vrai prénom, celui qu'il portait avant de se faire adopter, de même, il avait conservé son vrai nom de famille, même s'il avait des doutes sur la véracité de celui ci.
Entrant dans la grande salle, il regarda rapidement les alentours, et aperçut plusieurs groupes d'élèves, il chercha à voir si celui qui avait été responsable de son accident était là, mais malheureusement, il ne le vit pas.


* Ce Connard ne doit plus être à Poudlard ... tant mieux pour lui, ça augmente son espérance de vie. Il m'a fait perdre deux ans de ma vie, je lui rendrais au centuple.
Que personne ne vienne dire que c'était de ma faute, ni de la faute de nos batteurs, son geste était fait exprès pour me blesser, voir pour me tuer, mais il en fallait plus que ça pour m'envoyer en enfer, j'ai les dieux avec moi !
Foutu match, j'allais attraper le vif d'or en un temps reccord, et ce barbare est arrivé et sur ma gauche, j'ai accéléré, et puis j'ai entendu un bruit, j'ai tourné la tête et j'ai senti un contact violent. Mes yeux se sont figés, je ne sentais plus rien, je me sentis parcouru par un flux chaud, comme si une radiation m'endolorissait tous les membres, je ne pouvais plus bouger, j'avais très chaud, j'ai soudainement eu envie de fermer les yeux, j'étais épuiser, et ya qu'à voir ce qui c'est passé.
Je me suis réveillé après, au mois d'Avril, j'étais à Ste Mangouste, à l'hôpital, à mes cotés, personne, je me suis réveillé avec un mal de crâne relativement chiant et immonde, j'essayais de me relever alors qu'une infirmière courut vers moi, pour me dire de reposer, j'ai falli lui en foutre une, j'ai horreur qu'on me fasse chier au réveil, et ce, encore plus quand je sais pas où je suis ni ce que je faisais là.
J'ai été surpris, on venait de m'annoncer que j'étais un miraculé, j'avais passé plus d'un an dans le coma, sans qu'aucun guérisseur de Ste Mangouste ne puisse m'en tirer, j'ai pas trop compris la suite sur le truc réparateur et machin truc, bref en gros, je m'étais bouffé un cognard sur la nuque tellement fort que j'avais failli mourir par coup du lapin, elle m'a dit que j'avais eu de la chance d'avoir tourné un peu la tête à ce moment, au final, je m'en tirais avec une belle cicatrice sur le coup et du retard à Poudlard.
En gros, j'avais perdu connaissance pendant plus d'un an, et là, une fois de nouveau à Poudlard, je perdais l'occasion de retrouver celui qui m'avait fait ça, à tel point que cette période m'avait fait oublier son nom.*



Le grand gaillard arriva, et se posa à la table de sa maison, naturellement vers les sixième année, qu'il connaissait tous, ou presque, écouta les mots de la directrice, ce n'était plus Brom, le vieux grincheux appréciable, mais sa lèche botte, au final, il s'en foutait. La cérémonie de répartition commença, il se souvint de la sienne ...

Les plats apparurent et comme d'habitude, on ne le retint pas de servir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 01/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/12/2010
Parchemins postés : 378



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Mandy Evans


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004 Mer 2 Nov - 22:14

Poudlard... Poudlard... Poud du lard... Apprends nous ce qu'il faut savoir...
Cette chanson raisonnait en boucle dans la tête du Professeur Mandy Evans, qui enseignait l'art des potions à Poudlard, la prestigieuse école de sorcellerie. alors qu'elle avait onze ans, et qu'elle franchissait pour la première fois les portes de ce somptueux châteaux, un directeur douteux leur avait la (dis)grâce de leur faire chanter ces paroles... une cacophonie généralisée. Mettez les bons ingrédients dans le chaudron sans respect les temps de cuisson, préparez-vous à l'explosion. Le problème était le même en ce qui concernait la musique. Tous les élèves débitaient les mêmes paroles mais sur un air différent... wtf ? ... BOOM !

Assise dans son canapé, elle regardait les flammes crépitaient dans la cheminée de son appartement. Poudlard était sa maison. Les cachots étaient son antre. Elle ne les avait pas encore quitté depuis son arrivée au château trois jours auparavant. Elle n'avait pas mangé avec ses collègues et n'avait pas été rendre visite à la nouvelle directrice, alors celle-ci devait l'espérer. Rien de bien extraordinaire comme espoir, quand on sait qu'elle ne formait qu'un en juin encore, passant presque toutes leurs nuits ensembles. Cependant Mandy avait bien changé durant les deux mois qui s'étaient écoulé. Premièrement elle n'avait pas vu une seule fois la femme qu'elle aimait. Toutes les deux étaient bien trop occupées. Deuxièmement, la disparition subite de son mentor, Larsen Menroth, son agression par Malkavian qui suivait juste celle par RoseBurn, l'attestation du ministère qui lui assurait presque vingt ans après la belle et bien mort de ses parents, avaient réduit son affect à néant, et incapable de trouver les bras qu'elle cherchait pour le reconstruire, elle avait appris en deux mois à rayer véritablement l'émotion inutile. Elle était toujours aussi douce et délicate dans ses mouvements, mais ceux-ci étaient à présent animés d'une froideur nouvelle et arctique. Ils étaient toujours aussi précis mais leur justesse était celle des lacs glacés, qui survivent même au retour du soleil. Même la chaleur de ce feu rouge crépitant de toute vie ne la réchauffait pas. Elle était aussi touchée dans son égo. Pas par jalousie, mais par mépris pour elle-même. Tout le remaniement ministériel et professoral des derniers temps lui avait rappeler sans aucun ménagement qu'elle ne valait encore rien dans la balance du Lord, et que malgré son talent, elle ne vaudrait jamais beaucoup plus si elle ne devenait pas aussi puissante dans le maniement de baguette qu'elle n'avait de talent dans la confection des potions.

Elle soupira. Elle n'avait pas envie de quitter ce canapé rouge, pas envie de quitter cette pièce et ses décorations au couleur de Gryffondor. Pourtant elle ne pouvait nier que son cœur resterait toujours chez les Serdaigles, mais le charme douillet de Gryffondor avait finalement réussi à la séduire.

Finalement elle se leva et quitta ses appartements, verrouillant la porte d'un mouvement de baguette elle monta quatre à quatre les marches qui la séparaient du rez-de-chaussée. Stoppant net sa course à quelques vingtaines de mètres de la Grande Salle pour reprendre son souffle, elle sortit de sa poche une montre à gousset.


Ah...

À cette heure-ci il ne lui servait plus à rien de courir. Un peu plus ou un peu moins en retard... Elle rangea la montre, se recoiffa d'un mouvement de main furtif, et reprit son trajet d'un pas lent mais néanmoins gracieux. Passant par l'arrière salle, elle entra dans la grande salle par le porte qui menait derrière la table des professeurs. Passant outre la décoration et l'ambiance chaleureuse qui jonchaient l'endroit, ne regardant ni le ciel étoilé, ni les drapeaux, ni les élèves ou ses collègues, elle se posa à la table des professeurs, s'excusant au près des quelques uns qui l'avaient vu.

Veuillez pardonner mon retard ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Buffet de la rentrée 2003-2004

Revenir en haut Aller en bas

Buffet de la rentrée 2003-2004

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-