POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Un papier bien caché ( Tryan -Lyna )[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: Un papier bien caché ( Tryan -Lyna )[Terminé] Mer 12 Oct - 19:50

C'était le début d'un long moment. Il y avait un espace noir, et un espace blanc, chacun des deux présentant ses champions, l'un était fort, et charismatique, l'autre dégueulasse et vulgaire. Il n'y avait rien autour d'eux, rien qui puisse les situer dans un monde, fut-il réel ou non. Peut-être était-ce en bas de chez vous, peut-être dans un roman, un film, un monde que l'on imagine même pas, une autre planète, quoiqu'il en soit, les deux s'affrontaient. Ils se fixaient, se défiaient du regard, attendant la première erreur de l'autre, l'assaut ne pouvait être lancé avant. Le jeu du Destin décidait de tout, c'était lui le Maître du Jeu, entre rencontre, malédiction, bonheur et mort, qui pouvait bien être assez fou pour le défier ? Personne. C'était justement là que le problème reposait : des deux combattants, aucun n'oserait, ne pourrait, surprendre l'autre. La personnalité, l'honneur, la fierté, l'orgueil, des caractères pourtant personnels, en réalité dictés par le Destin, empêchait catégoriquement l'autre de frapper, de surprendre.

Aria en avant assez. Elle voulait que le jeu continue, mais était lassée. Elle n'avait pas perdue, ni gagnée d'ailleurs, elle n'avait rien fait. Match nul, sa situation n'avait ni avancée ni reculée, elle était toujours à l'arrêt précis où son Destin l'avait mené à l'intérieur de ce bureau. Il apparaissait dans son existence comme un trou noir.... Que s'y est-il passé ? Personne ne le saura...Ils étaient deux, d'aucun nous n'arriverons à soutirer les informations, et pourtant, des années, des dizaines d'années plus tard, d'aucun n'aura oublié cette fameuse rencontre. Elle s'en mordait la lèvres. Plaisir et dégoût. Comment décider ? ... Il y avait quelque chose chez lui qu'elle voulait absolument savoir, elle voulait que cela aille plus loin, mais elle n'osait pas. Non, elle n'osait pas... cette homme n'avait pas de morale, comme elle, pas de pitié, comme elle, semblait intouchable, comme elle, et pourtant, il avait un plus, quelque chose qu'elle ne possédait pas, et ça, ça la rendait folle. Le petit détail qui modifiait toute l'histoire du roman. Elle souriait, un sourire inconnu, qui ne venait ni de Lyna, ni de Aria, il était là, voilà tout. Il dépendait de son humeur véritable, elle était ... "heureuse" ? Impossible.

"Il faut dire, Monsieur De SaintClair que je ne me suis pas regardée dans un miroir depuis longtemps... 6 ans peut-être."

Et la vérité y était. Lyna s'était vue se matin, hier, avant-hier, il y a deux ans, quatre ans, mais Aria elle, jamais depuis très longtemps. Il ne pouvait saisir la nuance de sa phrase, et elle n'espérait pas qu'il comprenne, il y verrait certainement un simple "elle veut pas paraître coquette", ou encore s'en fichera totalement, l'important n'était pas là. Sa remarque n'était en réalité d'aucune utilité, si ce n'est celle de faire perdurer son sourire, car l'époque où elle ne pouvait se voir dans un miroir était dépassée et révolue, maintenant elle pouvait.

D'ailleurs c'est ce qu'elle ferait en rentrant : s'admirer. Qu'était-elle devenue ? Une jeune femme aux traits enfoncés et vulgaires, ou fins et attirants ? Elle aimait son physique, à des fins purement malsaines certes, mais elle l'aimait. Attirer les hommes, seules une femme au corps divin pouvait exécuter les plus belles prouesses de manipulation. Elle n'avait peut-être pas le corps parfait, mais elle l'obtiendrait, quitte à obliger Lyna de lui obéir par la force. C'était un phénomène physique très étrange, mais Lyna et Aria étaient différentes par leur mentalité, et par leur physique. Les différences dans ce dernier domaine n'étaient pas flagrantes au premier coup d'oeil mais on pouvait nettement les apercevoir si on connaissait bien l'une des deux et que l'on observait pendant quelque secondes avec une attention toute particulière.

"Je le prends comme il me parvient Directeur."


Elle ferma les yeux, comme pour les reposer avant de les rouvrir dévoilant à nouveau l'intense impression de vie en eux.

"Vous n'aspirez pas à le rencontrer, pourtant vous aimeriez. Chaque envie peut être réalisée si la volonté y est. Enfin."


Elle haussa les épaules avec un sourire malicieux. Il ne pouvait pas passer à côté, si il avait de l'importance, même minime pour Aria, elle le présenterait, et ferait en sorte que Larsen ne le touche pas d'un poil, ça elle savait faire, et ce depuis déjà quelques mois, mais si il s'avérait qu'il ne pouvait pas l'amuser plus qu'en cet instant, ou qu'elle venait à s'en lasser, il se démerderait, elle s'en ficherait à ce moment là. Aria semblait être celle qui se fiche de tout aux premiers abords, en réalité tout dépendait de son importance : tout pouvait obtenir ses faveurs, comme ses défaveurs, et tout avait une origine : vous, moi, elle, le monde, la vie.

Elle savait exactement quoi faire, elle voulait le faire et allait le faire. Lyna ne l'approuverait pas, mais qu'importe, elle en rira plus vite qu'elle ne le pense. Tout était tracé, cependant un simple mort pouvait tout changer. Tout était tracé; le Destin sait où nous allons, mais Lyna, tout comme Aria, ne croyait pas qu'il pouvait décider pour elle. Libres elles étaient nées, et libres elle mourront.

Le papier glissa le long du bureau, tandis que l'homme en charge de la direction de la commission du sang lui avouait qu'il se doutait que cette discussion en cachait une autre. Perspicace encore une fois, mais cette fois, c'était fini, elle ne l'aiderait plus. Elle eut un nouveau sourire, saisit le papier, le plia, plus d'une fois. Elle sortit sa baguette, délicatement, tapota deux fois dessus, et soudain le déchira en mille morceaux. Ils étaient dans sa main.

" ... "Foutu papier"."


Elle se leva et jeta en l'air tout les morceaux qui volèrent, planèrent et vinrent tous sans exception se déposer sur le bureau. Elle se retourna et quitta la pièce, avec juste un sourire, et un regard, malicieux comme elle savait les faire. S'en était fini : pour cette fois.

Les bout de papiers n'étaient pas tombés n'importe comment. Étrangement, en y regardant plus attentivement, ils étaient tous retournés, et il n'y avait plus les mots écris au préalable par le Directeur De SaintClair, il n'y avait qu'une adresse : celui du Manoir Sweet...

On a toujours le choix.

______________________________________

HRP : voilà, moi j'ai fini ^^
J'ai vraiment adoré ce RP avec toi, ton personnage est terriblement dur à cerner et c'est d'autant plus appréciable à jouer ! Tu m'as permis de développer un jeu spécial pour Aria et je t'en remercie !

Pour la fin, tu auras compris, libre à toi d'accepter son invitation, de toute façon :

Elle s'en fiche !

Peut-être pas d'ailleurs Wink

____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/09/2011
Parchemins postés : 6967



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Tryan De SaintClair


MessageSujet: Re: Un papier bien caché ( Tryan -Lyna )[Terminé] Sam 15 Oct - 20:47

Lyna Sweet décida de s'en aller, par un petit tour de passe-passe elle avait effectué une sortie assez classe, de là à dire qu'elle était grandiose ... mais somme toute pleine de charme, un charme magique et quelque peu décalé.

Cette demoiselle était fort consciente d'avoir plus d'un atout dans la manche, elle comme De SaintClair ne semblait pas être des monstres baguette en main, mais ils étaient d'une autre carrure, habile avec ce qu'ils possédaient, Tryan lui avait réussi à s'illustrer dans plusieurs domaines, et chaque joru, sa domination sur ce qu'il considérait comme sien s'agrandissait, protecteur, il l'était sans doute, mais que plus que ça, il était un ennemis sérieux dans le cadre d'un rouage politique, peu enclin à se laisser convaincre, persuasif à souhait, on avait là un homme dur en affaire.
Bien qu'il ne fut pas des plus humbles, implicitement, il savait se taire quand il fallait, reconnaissant facilement qui il devait craindre et qui pourrait lui servir, un manipulateur au divers masques, mais au fond, il était vrai, il assumait clairement ses idées, disait tout haut ce que beaucoup considéraient comme des immondices, il ne se cachait pas derrière ses masques, quand il manipulait quelqu'un, il le disait, uniquement à la fin de son art, cela allait de soi.

A seulement vingt six ans, il était devenu Directeur de la Commission du Sang, il succédait à son cousin Eris Valverde, celui qui avait contribué à l'exepansion de cette machine innarrêtable qu'était l'Ordre Nouveau.
Tryan était une référence, implicite peut être, mais là où il passait, il laissait une trace, à Beauxbatons, il avait remporté le tournoi de duel, s'illustrant de manière magistrale face à celle qui plus tard devint la championne de cette même école. Une fois dans la police magique, il gravit les échellons à une vitesse fulgurente, puis quand ce job l'ennuya, il parvint à divers postes, dont celui d'assistant d'un membre du magenmagot, alors qu'il n'avait jamais été mis en avant par le passé, sur le plan politique.
Dans quelques jours, quand Eris annocerait sa démission, la gazette s'attacherait à découvrir qui était ce jeune français qui reprenait la barque, sortit de nulle part, on le prendrait comme cible, il le savait et n'appréhendait pas forcément la chose.
Le jeune directeur était confiant, même si par son poste, il se retrouverait à collaborer avec des grands, longtemps il avait espéré voir ce fameux tatouage, pas forcément le posséder, juste le voir, celui qui témoignait de la marque du plus grand Sorcier du siècle.

Comme Sweet lui avait implicitement suggéré, si à l'avenir, les deux êtres entretenaient une relation un peu plus poussée, il rencontrerait tôt ou tard ce grand sieur, et ça, il l'appréhendait vraiment.
d'une de par son nom à lui, De SaintClair, la famille n'avait pas bonne réputation auprès des mages noirs, en effet, pendant de très longues années, la famille de Tryan avait pourchassé ces manieurs d'arts occultes, plus que ça, ils n'avaient jamais témoigné d'allégence et pour ça, ils n'étaient pas considérés comme des valeurs sûres, bien que famille de sang pur, elle recouvrait une bonne partie des branches sans attache.
Mais pour Tryan, c'était différent, il considérait le passé comme un point de désaccord, et le futur comme uen attache, si on le menait en ces lieux, c'était qu'un représentant du Seigneur des Ténèbres l'avait jugé digne de confiance, en ça, il marquait une nouvelle aire.
Car la situation familliale des De SaintClair n'avait guère évolué, en ça qu'ils se voulaient en retrait du monde politique, même français, on les savait occupé par diverses affaires que seul les membres du clan connaissaient.
Là encore, une puriste anglaise lui témoignait gage de confiance.

Alors qu'elle quittait le bureau, il regarda les restes du papier, dessus, une adresse, inutile de préciser qu'il comprit de suite ce qu'elle désignait, un lieu de rencontre, et à coup sûr, le manoir Sweet.
Il sourit, peut être c'était il fait une nouvelle alliée, il n'en savait pas grand chose, mais le peu qu'il avait vu de Lyna lui avait suffi pour prononcer son verdict, elle était définitivement quelqu'un d'intéressant, sa compagnie n'était pas déplaisante, et en plus, ça lui permettait de penser à autre chose que toutes ces futures intrigues.
Emily ne le verrait pas d'un bon oeil, mais il comptait bien se rendre là bas, par curiosité et par envie, il ne regrettait pas d'avoir accepté cette entrevue.

Le jeuen français appela la vieille Gilberte, la chouette humaine arriva lui demandant ce qu'il se passait et l'objet de cet appel soudain, elle n'eut comme réponse que des vagues ordres.

" Trouvez une copie des papiers de sang de Lyna Sweet ."

De suite, la secrétaire fut congédiée, De SaintClair réfléchit, puis prit sa plume et commença la brève rédaction d'une lettre.

Citation :
Chère Lyna Sweet,

Votre petit tour était sympathique, j'ai franchement apprécié.
Comptez sur moi.

Bien à vous,

Tryan De SaintClair, Directeur de la Commission du Sang.

Ps : Voici un petit cadeau de ma part.

Une fois le hibou envoyé, le directeur partit en pause déjeuner, réfléchissant à ce qui pourrait se passer lors d'un éventuelle visite au manoir Sweet, une longue journée l'attendait.



HS : Réponse très courte et je m'en excuse, mais je n'ai pas de pc donc j'espère que tu comprendras ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un papier bien caché ( Tryan -Lyna )[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives
-