POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

MJ : Lâcher de Sauvages [Intro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Ven 21 Oct - 19:16

Les cours de Poudlard étaient finis depuis maintenant deux heures, c’est-à-dire plus tôt que d’habitude et c’était pour une raison bien précise. A 19h tapante, les élèves à partir de la quatrième année étaient réunis par leur Directeur de Maison, personne ne savaient le pourquoi de ce rassemblement mais les ordres étaient bien clairs et l’Inquisitrice avait bien insisté sur le rendez-vous lors de la dernière réunion.
Rassemblés par Maison et par année, les élèves patientaient comme ils le pouvaient, certains discutaient, d’autres regardaient dans tous les sens ou ne cessaient de questionner les enseignants, incapable de rester en place avec ce vent glacial d’octobre qui ne faisait qu’empirer la situation. Certains élèves observaient le coucher de soleil derrière les montagnes, d’autres voulaient partager à tout prix tout ce qui leur passaient par leur tête bref tous essayaient de passer le temps.
Les minutes défilèrent et toujours rien tandis que la luminosité diminuait peu à peu suite à la disparition du soleil.

Puis lentement des lueurs bleutées apparurent un peu plus loin, elles étaient plusieurs mais difficile de compter car celles-ci étaient en mouvement. Celles-ci se rapprochèrent peu à peu de leur position et cela fit monter l’appréhension, l’excitation des élèves. Certains auraient largement préférés remonter dans leur dortoir que de rester là à scruter la progression de ses lueurs. Au bout d’une dizaine de minutes, le convoi s’arrêta face à l’attroupement d’élèves dans un ordre parfait. Les porteurs de flamme bleue formèrent un arc de cercle à l’arrière faisant apparaitre d’autres lueurs mais cette fois beaucoup plus intenses afin de bien diffuser la lueur et que la scène soit bien visible.


Michael Scofield était le chef de ce convoi, il tournait le dos pour l’instant expliquant à un de ses sbires la suite des opérations ou plutôt lui donner le reste des consignes. Une fois que celui-ci acquiesça avant de disparaître avec une dizaine d’hommes, le Mangemort fit face aux élèves. Ceux-ci n’eurent aucun mal à le reconnaître étant donné son passé dans l’établissement Poudlard, on oubliait d’ailleurs rarement son passage dans un lieu car cela laissait pas mal de traces. Des exclamations s’élevèrent lorsque son visage passa de l’ombre à la lumière mais le silence se fit de suite comme si sa réputation le précédait. Ce dernier se permit de jeter un coup d’œil vers le château qu’il n’avait plus aperçu depuis sa démission avant que son regard ne se pose sur les différents élèves notamment sur les Serpentard qui avaient sa préférence et représentaient la future génération. Ce temps d’observation dura une bonne minute avant qu’il ne choisisse de continuer la suite du programme.

D’un air méprisant, Michael claqua des doigts. De suite, les Serviteurs s’approchèrent poussant en avant deux personnes restées avant dans l’ombre afin de les faire entrer dans la lumière. Ceux-ci tombèrent à genoux laissant ainsi remarquer qu’ils ressemblaient plus à des bêtes vu l’état de leurs cheveux, de leurs vêtements mais pourtant il s’agissait bien d’hommes et les liens magiques ne laissaient aucun doute sur leur condition de prisonniers.


« Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur… » Annonça Scofield de sa voix basse et qui pourtant était audible de toute personne tant le silence était glacial.
Les tremblements des prisonniers étaient visibles de tous, est-ce le fait d’être torse nu avec ce vent glacial ? Ou alors y avait-il quelque chose de plus comme de la peur ? Surement… Cela fit sourire le Mangemort, sourire qui n’annonçait rien de bon pour eux mais ils ne pouvaient rien faire avec ces liens et surtout tous ses hommes en armes ayant les yeux braqués sur eux, prêt à intervenir à leurs moindres mouvements.


« Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers…. » Flatter un peu l’égo avant de les amener là où il le voulait, Scofield avait peut-être appris quelque chose de ses années à Poudlard finalement. Certains élèves bombaient le torse pour se mettre en avant impatient de prouver leurs compétences, d’autres plus méfiants.

« Que les volontaires s’avancent d’un pas… »

----------------------------------------------------------------

Voici le lancement de cette MJ, je laisse quelques zones d’ombre avant de ne pas tout divulguer dès le début, gardons un peu de suspense !

Lieu de rassemblement : je suis pas parvenu à trouver une photo du lieu mais il s’agit du petit plateau devant le pont de bois. Là où Hermione a frappé Drago. On a une belle vue sur le parc.

Pour les PNJ, merci de mettre en spoiler l'avatar de votre perso, âge et nom.

Pistes :
- Elèves : Je vous laisse un peu de liberté, décrivez l’attente, l’arrivée du convoi, ce que ressent votre perso… Pourquoi fait-il ou non un pas en avant etc…
- Pour les PNJ, décrivez comment on est venu vous chercher à Azkaban, pourquoi vous avez été prisonnier etc… Vos émotions devant l’inconnu etc…

Hj : jusqu'à vendredi pour répondre.


____________________________________



Dernière édition par Michael Scofield le Ven 28 Oct - 18:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Ven 21 Oct - 22:19

Maleficus Lucius Ignotus Serpens était en tête d'un long cortège de Serdaigles qui descendaient les escaliers de la "Tour bleue" en rangs très serrés dans le but d'aller vers leur point de rendez-vous: le parc de Poudlard. Personne ne savait pourquoi ils devaient tous se rendre là-bas mais cela semblait assez important pour y aller, et de toute façon aucun élève sain d'esprit n'aurait sûrement jamais contesté une demande de la Direction si insistante. Bref, les voilà sur le chemin. Juste devant Maleficus se trouvait le Professeur Eris Leddicus Valverde assisté du Professeur Calixte Veridicus Skinner. Quant à Adams, il n'était pas loin. Ils marchaient d'un pas rapide, personne ne parlait, personne ne souriait, personne ne faisait de bruit, presque personne ne gardait la tête haute. Le funeste cortège de robes noires passa le rez-de-chaussée, puis la Grande Porte, puis une petite cour, puis les limites du château et le début du parc.

A 19h, une lointaine, très lointaine église fit tinter sa cloche avec un son cristallin. Les élèves étaient rangés par couleurs, par rang social et par années, comme le voulaient les nouvelles règles imposées par le Régime actuel. Maleficus était dans son élément, dans les premiers rangs, il tenait son dos le plus droit qu'il le pouvait, ce qui était d'ailleurs très difficile compte tenu du vent d'octobre qui brayait violemment contre sa grande cape, virevoltant dans tous les sens. L'azur d'une clareté surprenante recouvrait totalement la voute célèste et était parsemée d'une magnifique tache rose orangée: un coucher de soleil. Que ce château était sublime ! Le temps passait, les élèves de tous niveaux commençaient à papoter, les plus jeunes osaient poser des questions à leurs professeurs... Il faisait presque noir, les ombres des immenses montagnes entourant le lac et celles de l'école, à ajouter le vent glacé, le froid d'automne et les Détraqueurs, tout ceci faisait frémir les étudiants de Poudlard, école de Magie et de Sorcellerie.

Soudain des lueurs bleutées se firent remarquer au loin, c'était étrange. Même Maleficus se posait des questions, gardant tout de même son air supérieur qui lui allait si bien. Des sorciers s'avançaient, une petite troupe de sorciers. Un léger brouhaha s'éleva alors de la masse scolaire quand on pu apercevoir les protagonistes dont un Mangemort: Michael Scofield. Bien que Scofield eut été le bras-droit du Seigneur des Ténèbres, Maleficus ne l'aimait pas trop, notamment car il pensait que seuls les Serpentards valaient la peine et il délaissait trop le reste des Sang Pur comme Maleficus. Mais ce-dernier le respectait quand même, évidemment.

L'autre claqua des doigts. Deux choses arrivèrent aux pieds du Mangemort, ils étaient couverts de blessures, de bleus, et n'étaient plus considérables que comme des bêtes. Ils n'étaient pas sorciers, c'étaient deux animaux que l'on avait abandonné, que la Magie avait abandonné. Torse nu, le rafle désespéré de leur faible souffle avait fait taire les spectateurs. C'était ainsi qu'étaient traités les prisonniers à Azkaban. Des larmes de douleur coulèrent sur la viande du bétail. Maleficus sourit gravement et considéra que les deux larbins ne méritaient pas que ses précieux yeux ne se posent sur leur tristesse.

« Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur… » annonça Scofield de sa voix basse et qui pourtant était audible de toute personne tant le silence était glacial. En effet, ni élève ni professeur ne dialoguait devant cette scène si pathétique ! Les seuls bruits que l'on pouvait percevoir étaient le bruit des branches dans les arbres de la Forêt et le bredouillement incessant des prisonniers d'Azkaban dans leur folie, sous les yeux d'élèves de 13 à 17 ans.

« Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers…. »

Maleficus bomba le torse.


« Que les volontaires s’avancent d’un pas… »

Et c'est sans hésitement que le Serdaigle de dernière année, dans le plus insoutenable des silences, s'avança lentement vers le Mangemort, devant le regard ahuri de centaines d'élèves et d'une bonne partie du professorat Poudlarien, tirant sa puissante baguette de son étui de cuir.

Le Mystère restait entier, mais qu'allait-il se passer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 25/05/2011
Parchemins postés : 893



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Adams


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Lun 24 Oct - 16:33

John était en train de faire ses devoirs de Potion quand on le convoqua dans le parc. Ils étaient tous là : les glorieux Gryffondor, les loyaux Poufsouffle, les savants Serdaigle et les malsains Serpentard. Bref, un peu de tous. Mais en inspectant, le monde présent John comprit que les plus jeunes n'avaient pas été convoqués.

Puis des petites lumières bleues apparurent dans le ciel noir de la nuit. C'était magnifique, John était en admiration devant le spectacle. Mais, on ne les avait pas convoqués pour regarder quelques lumières bouger, non. Sinon tous Poudlard serait présent alors que les plus jeunes n'étaient pas présents. Au bout d'une dizaine de minutes, des sorciers portant une torche émanant de la lumière bleu atérissa parfaitement devant les élèves.

Des hommes du convoi se parlèrent entre eux puis une dizaine d'hommes s'en alla. Il n'en restait plus beaucoup et un s'avança dans le cercle du lumière que formait les torches. Il avait quitté depuis peu son poste de Sous-Directeur de Poudlard. Michael Scofied, un Mangemort, le Bras-droit du seigneur des Ténèbres. Un mage noir très puissant, pourquoi était-il venu ici, à Poudlard ?

Personne ne savait pourquoi il était là et il fit durer le suspense. Il resta planté à les observés pendant... quelques minutes au moins d'après John. Puis deux hommes que John n'avait pas vu furent poussé par des personnes derrière eux. Le Serdaigle eu un mouvement de recul en voyant l'état de ses hommes. Leurs cheveux étaient crasseux, collés et leurs vêtements déchirés et sales. Avec leurs liens magiques, on ne pouvait douter : c'étaient des prisonniers. Enles voyant le dégout de l'Aigle contre le régime s'accuentta. Présenté des prisonniers les humiliés comme ça devant des élèves, c'était horrible. Cela va dissuader plus d'un à se rebeller . Par contre ça accentua la haine de John contre ce foutu régime.

Le Mangemort commença :


-Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur…

"Des travaux pratiques ? Que nous réserve-t-il ?", voilà la pensée de tous les élèves lorsque qu'il prononça ses mots. Tous le monde était impatient d'en savoir plus.

-Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers….

L'excitation et l'incompréhension gagnait beaucoup d'élèves. Toujours avec autant de mystère, il termina :

Que les volontaires s’avancent d’un pas…

Cette abruti de Serpens avança d'un pas. Et là John flaira un coup. Il y avait quelque chose à jouer. Quoi ? Il ne savait pas mais son insinct lui disait qu'il avait intérêt à le faire. Mais pas que lui. Il fallait aussi que Théodora viennent à deux ils seront plus forts. Plus forts à quoi ? Il ne savait pas.

Il chercha Théodora du regard, la fixa et fit en petite signe de tête pour lui faire comprende qu'elle devait s’avancer. Il avança d'un pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Mar 25 Oct - 12:19

« Quoi ?! On finit les cours plus tôt ? Mais c'est REFAIT !! »

On entendit H dans tout le couloir, il était rare de le voir parler avec des quatrièmes années, lui, s'entendait plus avec les sixième années, ces vrais camarades, les autres ne servaient que de bouches-trous temporaires, et les rares fois où il dialoguait avec les élèves de sa classe, c'était soit pour se moquer de l'un d'eux, soit pour demander le travail qu'il avait à faire.
Lui ? Les utiliser ? Jamais ! Il était juste trop bavard pour parler tout seul.
Le fait que les cours de tard le soir eussent été annulées avait un sens, celui rimait avec une convocation au crépuscule, et comme disait Mercurius, 'je ne sais pas ce que ça sent, mais putain qu'est ce que ça pue.'.

Comme s'ils avaient besoin de sortir, les gros intellos de Serdaigles se plaignaient de ne pas pouvoir réviser, les Serpentards juraient de ne pas pouvoir se coucher, les Poufsouffles fermaient leurs gueules sinon c'était humiliation, et les Gryffondors, bah … ça dépendait des personnes, H se plaignait, évidemment, ils avaient un match de quidditch à préparer, celui qui allait être le plus hard de la saison, les aigles avaient une grosse équipe, et eux, les lions, étaient plus que désorganisés, on avait pas encore effectué l’entraînement habituel d'avant match, le passage de relais au niveau des capitaines n'avaient pas été des plus glorieux, et Mercurius n'avait qu'une chose en tête, jouer attrapeur pour le match !

Les études passaient après son avenir, pardi, si on le repérait dès maintenant, il pourrait finir sa scolarité tranquillement et à sa sortie de l'école, direction une grande équipe, son but premier, intégrer l'équipe des Chauves-souris de Ballycastle, puis si possible, celle d'Angleterre ou de Russie, selon son envie du moment.

Tiré de ses pensées par l'arrivée du cortège, mené tambour battant par Scofield, un grand gaillard qui avait réussi par la force, H regarda autour de lui, ils étaient deux à dépasser de deux têtes au milieu des quatrièmes années, lui, forcément, et autre gaillard, bien mieux bâti, le capitaine des lions, Achille de Timhälon, à leur taille, on pouvait deviner que les avaient traîné en route.

Ce mystérieux convoi semblait être dirigé d'une main de fer par le sous directeur de l'école, enfin ce qu'était Scofield avant l'accident, maintenant, H n'en avait rien à foutre de ce qu'il était.
Après une petite mise en scène qui ne retint que peu l'attention de certains, on vint sortir de l'ombre deux sauvages, qu'ils avaient l'air rustre avec leur barbe et leur cheveux en coupe de balais chiottes, digne des plus mauvais coiffeurs moldus, dans un bref rire sadique, le quatrième année sourit, une envie de jouer le prenait soudainement, et eux, ils étaient là pour ça, il murmura alors tout bas.

« Des prisonniers, héhé ! On va enfin pouvoir s'amuser ... »

Un plus petit dans le lot des gryffondors se retourna pour voir qui avait dit ça, voyant que c'était une personne qu'il ne fallait pas faire chier, il se retourna sans plus attendre, se mangeant au passage un taquet derrière le crâne.

« Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur… Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers…. Que les volontaires s’avancent d’un pas… »


Le sourire sadique se tordit d'un plaisir sans nom sur le visage de H, il avait une indescriptible envie de se foutre sur la gueule avec un clodo sortit d'Azkaban, pendant qu'il gardait la bouche ouverte, dévoilant sa dentition bien blanche, plus rapide, Serpens avança sans plus attendre, suivit par un autre Serdaigle dont il avait oublié le nom.
Son heure était venue, le nom de Yakovsky devait entrer dans toutes les têtes, on le craindrait après ça.
Bousculant les plus petits que lui, sauf les membres de l'équipe de quidditch, ça allait de soi, car oui, il était derrière, Mercurius n'hésita pas à parler tout haut pour annoncer son arrivée lançant des paroles d'un air amer.

« Qu'est ce qu'il y a , vous avez peur, bougez de là, j'en suis ! »

Ainsi, se positionna devant les autres, droit comme un i, lançant un regard à Serpens, à la fois de défi pour le match de quidditch, mais aussi pour spécifier que les deux étaient du même bois.

Alors que le vent soufflait encore, les cheveux du seul Gryffondor à avoir les couilles d'avancer virevoltèrent, c'était un vent frais, le vent du sadisme et du plaisir du jeu.

On attendait une chose, la suite des réjouissances.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 28/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2011
Parchemins postés : 601



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Théodora Malaria


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Mer 26 Oct - 0:13

Cette journée était pour l’instant des plus classique, comme d’habitude la jeune fille avait suivi ses cours avec attention, pour ensuite se réfugier dans la bibliothèque sauf que ses plans furent compromis par une missive qui convoqué tous les élèves à partir des quatrièmes années inclus, c’est donc à contre cœur que la jeune fille se rendit à 19h tapante sur le lieu de rendez-vous, place qui grouillait d’élève de toutes les maisons. Très peu de temps, après son arrivé une voix forte et grave s’éleva en dehors de la foule, l’aigle ne pouvait voir de qui s’agissait, vu que malheureusement pour elle un griffondor gigantesque lui bouchait son champs de vision,
« Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur… »
*Pas assez de travaux pratique ? Réparer cette erreur ? Je ne comprends pas ce qu’il raconte….*
Se dit la bleue littéralement largué par les propos de cette voix,
« Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers…. »
*Cette phrase est si commune mais alors pourquoi elle me glace-t-elle le sang ?Et puis pourquoi tout le monde s’est tue ? Que se passe-t-il ?! Il ne peut pas se bouger cet imbécile de chat!!*se dit la fille quelque peu énervé de de ne pas pouvoir comprendre ce qui se passait,
« Que les volontaires s’avancent d’un pas… »
*Sans moi, j’ai autre chose à faire que…*
Elle stoppa soudainement sa réflexion car elle se sentait observer, en effet John la regardait avec insistance comme si il cherchait à lui dire quelque chose, pour ensuite lui faire clairement signe de s’avancer,
*Pourquoi veut-il faire cet exercice avec moi ?Je..bien…Cela doit être important, vu sa mine sérieuse, je vais le faire !*
Se dit la jeune élève, elle se fraya donc un chemin parmi ses congénères de Serdaigle qui la regardèrent avec étonnement, il n’était pas courant que le virus se porte volontaire pour des tâches de ce genre, seule Kessy avait une regard différent des autres aigles, il était réprobateur.
Une fois à l’air libre la fillette eue l’horreur de découvrir ce qu’il l’attendait : un sombre cortège de sombre sorcier avec à sa tête Michael Scofield mais ce n’était pas ça le plus déroutant parce que à leurs pieds se trouvait deux choses informe que l’on a dut nommer : humain, elle regarda alors son meneur avec incompréhension et doute, pourquoi voulait ils accomplissent cette affreuse tache ?Elle ne comprenait pas pourquoi voulait-il participer au jeu macabre de ce mangemort ? Ne lui avait-il pas dit qui voulait se battre ? Mais elle ne devait lui faire confiance, elle s’était jurer de le servir dans sa quête en signe de rédemption, il avait probablement une idée derrière la tête du moins elle l’espérait et en plus elle ne pouvait plus reculer, elle était maintenant sous yeux de tous et reculer doit être surement interdit dans ce jeu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Mer 26 Oct - 10:51

Une fois les cours terminés Victoria décida de rester dans sa salle commune pour réviser chose commune pour la plupart des Serdaigle mais pas tellement pour Victoria. Celle-ci empoigna un livre de Sortilèges dans le but de le lire en entier et s'affala sur un canapé devant le feu. Les pages passèrent lentement avec ennuis. Rien d'interessant, que des Sortilèges déjà connu et maitrisé...quel ennui! Autour d'elle les auteres élèves de Serdaigle vaquaient à leurs occupations. Les un plongés dans leurs livres avec application d'autres parlant à voix basses pour ne pas se faire entendre. Maleficus se pavanait comme d'habitude. Victoria serra les dents. Ce type elle ne pouvait pas le voir en peinture!

Le regard de la belle Serdaigle ce perdis un instant dans les flammes qui brulait ardemment dans la cheminé avec grâce et forces...Peut à peut son esprit s'ebruma et sa tête s'appuya contre le canapé. Elle était à deux doigt de s'endormir quand une voix tonitruante retentit:

- Tous les élèves ont rendez-vous dans le parc IMMEDIATEMENT!

En maugréant les élèves se mirent en rang pour partir. Victoria était vers le début de la file pas encore très bien réveillé. Les élèves de premières années piallaient toujours autant:

- Ou est-ce-qu'on va? qu'est-ce-qui se passe?

Victoria soupira ils étaient juste incapable de rester tranquille deux secondes! Bien que... elle aussi rouvait cela plutot étonnant qu'on les conduisent tous si tard dans le Parc. Que pouvait-il bien se tramer...elle ne tarda pas à le découvrir.

A mesure qu'ils approchaient, Victoria distingua une silhouette qui lui disait vaguement quelque chose. Elle avait son nom sur le bout de la langue mais sa ne venait pas. Elle fronça les sourcils.

"Je l'ai déjà vue quelque part mais qui s'est....aargh j'arrive pas à m'en souvenir!" pesta-elle interieurement.

Sa curiositè fut bientot assouvis car la silhouette se tourna et on découvrit un visage balafré et pâle ainsi que deux yeux perçant et cruel...Michael Scofield... Le bras droit de Voldemort. Un brouhaha incomprhéensible se leva d'un coup pour s'éteindre aussi sec quand l'homme commença à parler:

« Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur… »

Le ton mysterieux et glacial de l'interlocuteur n'annonçait visiblement rien de bon mais alors rien du tous. Plus loin Victoria vis John s'agiter, Théodora n'était pas loin non plus...

Si Victoria avait bien appris une chose au cours de ses années à Poudlard ce que dans le monde magique il y a des gens qu'il vaut mieux éviter de très loin et qu'il ne faut jamais jamais au grand jamais sous estimée et Michael Scofield en faisait partis.

Une vieille blessure se réveilla en Victoria celle d'un ami et d'un coéquipier abattu comme un chien par ce même. Jason Thorn...Quelqu'un d'étrange que Victoria n'avait jamais tout à fait saisit mais qui quoi qu'il en soit faisait partis de sa maison! Ses poings se serrèrent à ce souvenir douloureux et elle sentit une boule de colère se former en elle. Elle devait à tous pris garder son sang-froid. Ce n'était pas le moment de péter les plombs!

« Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers…. » continua le sorcier sur le même ton.

Enfin Victoria remarqua les deux prisonniers tapis dans l'ombre, les yeux noircis de folie et de malheur bredouillant des paroles que seule eux même pouvait comprendre.Cette vue abominable lui glaça le sang d'un coup. Seul sa colère continua à grandir en elle. Qu'est-ce-que c'était que cette mascarade! Derrière cette facade de flatterie plutot amène il n'y avait que de la cruauté amer et sans bornes. Cet homme était fou! Tout aussi fou si pas plus que ses prisonniers enfermé dans leurs malheurs.

Que les volontaires s’avancent d’un pas…

Le cerveau de Victoria tournait à plein régime, des images de tortures et de visage apeurés envenimèrent son cerveau. Le bras droit du seigneur des Ténèbres voulait que eux s'atatquent à ses prisonniers. La Serdaigle frissonna de dégout. Maleficus s'avança, sans surprise pour Victoria. Ce Serdaigle était près à faire n'import quoi si on lui promettait d'assouvir ses ambitions. Par contre lorsque John s'avança et fis signe à Théodora de venir aussi, Victoria ouvris de grand yeux alarmés. Mais qu'est-ce-qu'il fichait là. Il n'allait quand même pas torturé les prisonniers peut être qu'il avait un plan? Victoria croisa son regard pendant une seconde...il n'avait pas de plan et il c'était permis d'entrainer Théodora une jeune troisième année de Serdaigle placide et blasé mais en ce moment celle-ci semblait plus horrifier par ses horreurs qu'autre chose.

"Mais qu'est-ce-qu'il fiche non de dieu! Merde c'est trop dangereux pour elle et en plus il n'a pas de plans!"

Victoria serra les dents. Elle savait que John était quelqu'un de bien mais cet obsession à vouloir défier Maleficus le perdrait. Ce qui l'énervait le plus c'est qu'elle ne pouvait rien faire. Elle ne prendrait pas le risque de tomber dans le piège diabolique de Michael. Hors de question qu'elle se jette droit dans la geule du loup sans savoir ce qui l'attendait! Pourtant elle devait être prête à intervenir si John commettait une erreur, il en allait de la vie de Théodora.

Autour d'elle les professeurs discutaient à voix basses d'un air soucieux mais la plupart d'entre eux se tenait droit comme des "i" et observaient la scène d'un air froids, dénudée de quelques sentiments. Les plus jeunes élèves convenues à la réunion étaient passablement calmé certain tremblait et d'autres se tenait serré. Ce qui était certain c'est que si les choses dérapaient personnes n'agiraient. Victoria sortit sa baguette priant pour qu'elle n'est pas à en faire usage ici et que tout ceci ne tourne pas au vinaigre...!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 01/01/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 26/08/2011
Parchemins postés : 174



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Hugo Lawson


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Mer 26 Oct - 12:05

Spoiler:
 

Tout avait commencé il y a 2 ans, le jours ou un hiboux lui avait fait parvenir une convocation a la Commission du Sang. Se sachant Née-Moldu et ne souhaitant pas vivre comme un hors la loi, Brad' avait falcifier son arbre généalogique, ainsi que tous les autre documents, livret de famille, actes de naissance. Sachant que si il était déclaré comme Née Moldu, il finirais exectué, ou même pire, condamné a passer la fin de ses jours a Azkaban. Malheuresement l'entretiens ne s'était pas dérouler comme prévu, quand le Commissaire avait découvert qu'il avait falcifier les documents, Bradley s'était saisit de la baguette de la Commissaire avec une rapidité étonnante, lui balança un sortilège de stupéfixion qui le fit heurter violement le mur de la pièce et dut alerter les gardes. Stuart retenais prisonier le Commissaire a un endroit duquel il ne pourrait jamais sortir. 4 hommes était rentré dans la pièce, un par un fut que l'encadrement de la porte ne permettait pas a deux personnes de passer en meme temp, le premier finissant stupéfixier également alors que le deuxième était ronger par les flammes, sans avoir le temp de se défendre du troisième, un trait de lumière rouge avait heurter Brad' en pleine poitrine, son regard se voilant, avant de se réveiller a Azkaban.

Loin de toute once de bonheur, Bradley était rongé par le pouvoir des détraqueurs, repençant sans cesse a tous les pires moment de sa vie, n'étais même plus capable d'éprouver ne serait-ce qu'une seule fois de la joie, il y avait deux ans que Stuat était enfermer dans cette prison, deux ans que de jours en jours, la folie prenait le dessus, torturer physiquement par les gardes, et mentalement par les détraqueurs. Aujourd'hui le chef de la prison était venu lui rendre visite, accompagné de deux de ses sbires, au cas ou il avait imaginer tenter la moindre petite chose envers le Directeur. L'obligeant a ingurgiter un liquide qui peu a peu le fit tomber dans les vappes, le corp engourdis, l'esprit endormit, il ferma les yeux

Lorsque le prisonnier rouvrir les yeux, il était dans un convoie, accompagné de deux autres détenu qu'il ne connaissait pas. Il ne savait pas ou ils allaient, ni même pourquoi, le scénario qui avait immédiatement traversé l'esprit de Brad' était leurs exécutions publique, afin de montrer l'exemple, La Magie est Puissance comme il avait l'habitude de dire. Cependant a son grand étonnement, il furent conduit a Poudlard, devant la quasi totalité des élèves, torse nu, forcé de se mettre a genoux, un homme, Michael Scofield, avait commencé sont petit discours.

« Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur. Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers. Que les volontaires s’avancent d’un pas »

Loin, des détraqueurs, Bradley avait plus de faculté a réfléchir, bien qu'Azkaban est laisser en lui des sequelles irréparable. Ils avaient été ammené içi afin de se faire torturer ou autre immondice, par des élèves, la plupart n'ayant même pas atteint l'age, adulte, envellopant le tout dans un discours fesant d'eux de futur Mangemort respecté et puissant. Quelques élèves s'avancèrent, dont un Gryffondor qui semblait très pressait de se lancer a la fête, cette maison avait donc tant changer que sa? Un rire diabolique sortit de la bouche du prisonnier, la voix pleine de folie, de sadisme et de haine s'exprima alors pour la première fois depuis longtemp. Le regard vers Scolfield.

Petite goule répugnante, espèces de chien, t'as l'esprit aussi tordu qu'une AHHHH

Quelqu'un s'était chargé de faire taire le prisonnier qui a présent se roulais de douleurs dans la neige glacé qui lui brulait chaque pores de la peau, lui fesant subir le sortilège doloris.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1996
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2011
Parchemins postés : 350



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gabriel Lestrange


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Ven 28 Oct - 2:12

Tout les élèves ou presque manifestaient leurs joie par un grand sourire dessiné sur leurs lèvres parce qu'ils finissaient les cours deux heures plus tôt. Je ne me sentais pas concerné puisque pour moi les cours n'ont pas du tout eu lieu pour ma part. Aujourd'hui, je suis restais allongé dans mon lit, bien au chaud, dehors le vent soufflé a ne plus en pouvoir et dans les salles de cours la température était bien basse, il pourrait ensorcelé les briques pour faire en-sorte qu'il ne laisse pas passer le froid et conserver la chaleur, mais il faut croire que le personnel n'est pas assez intelligent pour ça. En tout cas, j'étais belle et bien prisonnier de mes draps fait en plume d'oies, ma tante Bella me les a fait parvenir par hiboux enveloppé dans du papier tout froissé, mais jusque-la je n'ai pas eu a me plaindre du contenue, tellement confortable, tellement doux, a croire qu'un sortilège nous empêchant de nous lever y avait était lancé. Inutile de vous dire que j'ai étais sévèrement réprimandé pour ne pas mettre présenté aux cours, mais j'ai tapais mon meilleur vice, ce matin je suis allé à l'infirmerie afin de déclarer un mal de ventre très violent, j'ai bien souligné que ça devait être du a un élixir que l'ont m'a fait boire lors du banquet de hier soir, l'infirmière m'a donné une petite potion, puis je suis repartis me couché sous prétexte qu'elle n'avait pas marché, sûrement a cause de ''l’élixir de hier soir'' ; tss. Mon œil.

Bref, aujourd'hui j'avais fais mon flemmard, par conséquent, je n'avais vendu aucune marchandise et il serrait préférable que je rattrape tout ça. Il me rester de la poudre d'invisibilité, des champignons magiques permettant de décupler l'intelligence, ainsi que des champignons magiques très puissant qui ferait monter le plus gros des colosses au septième ciel, planage garantie. Je sortis du dortoir, et le hall d'entrer était plein a craquer ! Il y avait les professeurs qui avaient pour charge leurs maison, pour ma part je suis resté en retrait, de un parce que je n'avais pas l'habitude de voir autant de mouvement un soir comme celui-ci, et de deux parce que je suis de nature très observateur. Observer pour mieux frapper. Je me suis donc indirectement lié au convois d'élève titubant dans le hall puis dans la cours pour finir en haut de l'ancienne maison de Hagrid entre les sept totem de pierre, pourquoi cette endroit ? J'imagine que nous serons fixé dans quelque instant.

Pour ma part, j'étais assis sur les marches en haut de la pente qui mène a la cabane du gardien. Au loin, des lumières d'une couleurs bleuâtre semblable a des lucioles, des esprits ou je ne sais quoi approchées. Elles m'étaient un temps fou a arriver, ce qui ne faisait que nourrir ma curiosité, mon impatiente et mon excitation, je ne laissais rien paraître sur mon visage mais je bouillonnais de l’intérieur. Une attente insupportable, pas a cause des sentiments que j’éprouvais, mais plutôt a cause des quatrièmes, cinquième et même septième années que n'arrivaient pas a tenir en place, certain piailler a ne plus avoir de salive, d'autre n'arrêtait pas de s'appuyer sur les autres, de ce mettre sur la pointe des pieds pour voir par dessus la foule. Quelques minutes plus tard, on put apercevoir un convois approcher, assez imposant, si je devais les décrire en un mot je dirais.. secte. Ils avaient une allure de cercle privé fermé au publique, franchement, ils avaient la classe.

Enfin, ils étaient là, la lune éclairé nos visages tandis que eux restaient dans l'ombre, a nous observer. Soudain, un visage fit son apparition, comme sortit des ténèbres, Micheal Scofield entra dans la lumière. Quelques soupires c'étaient fait entendre dans la foule, et l'ancien sous directeur de Poudlard ne pouvait que apprécier et savourer la preuve que sa réputation le précédé. Je n'étais pas plus impressionné que ça, quoi que je l'enviais mais.. voilà, je ne ressentait pas vraiment de peur a son égard, mais plus de l'admiration. Je m'étais avancé pour écouter ce qu'il avait a dire.

« Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette erreur. Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers. Que les volontaires s’avancent d’un pas »

Piège. Micheal Scofield flateur a ce point? Si je me fis a mon instinct, je serais plutôt d'avis pour dire que le bras de droit de Voldemort serait plutôt du genre a ce jeter des fleurs au lieu de flatter les autres. D'après moi, ces paroles cachaient un soupçons de manipulation. En regardant autours de moi, j'observais les réactions, Malefius bombant le torse pour ce faire voir, avançant comme un coq vers monsieur Scofield, puis John Adams s'avançant pour défier Mal'.. CLASSIQUE! C'était a prévoir, seulement cette abrutit ne sait même pas ce qui va ce passer, si ça ce trouve il va devoir torturer alors que ce n'était même pas son intention, et en plus de cela il a invité une quatrième année a le rejoindre. Celui la je vous jure. Soudain je fus bousculé, un imbécile de quatrième année qui ce croyait tout permis, il écartait les gens en balançant des paroles du genre :

« Qu'est ce qu'il y a , vous avez peur, bougez de là, j'en suis ! »

Et c'est un gryffondor ça ? Ils ne savent vraiment plus rester a leurs places. Ils ont bien changé dans cette maison, mais il été hors de question pour moi de me laissais pousser comme ça par un illuminé comme lui. Une fois passé devant moi, je lui emboîta le pas, baguette a la main pour le faire tomber en lançant un locomotor mortis, prit par les cheville je fis en sorte qu'il tombe au pied de Scofield. D'un ton calme, respectueux et poli je balança quelques paroles étant destiné au gryffondor en question.

« La prochaine fois, tu demandera plus poliment pour passer au lieu de me bousculer. Et non, pour ma part, je n'ai pas ''peur'' »

Puis je lui chuchota assez bas pour que personne n'entende.

« Repousse moi encore une fois.. et je te coupe les mains. Ou peut être que ma tante Bella ce fera un plaisir de le faire a ma place qui sait? »

Puis je m'avança au près de l'ancien sous-directeur en prenant soin de le saluer par une petit inclinaison de la tête et du basin. J'avais aussi observé/remarqué que aucuns des élèves volontaires n'avaient eut la décence de saluer l'ancien directeur et bras droit de Voldemort. Aucun respect, aucune valeur, des sangs impures sans aucun doute.

« Bonjour monsieur. Je me poste volontaires. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/04/1989
Âge du joueur : 29
Arrivé sur Poudnoir : 12/06/2009
Parchemins postés : 895



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 8PV
Achille de Timhälon


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Ven 28 Oct - 15:59

Achille finissait d'engloutir son goûter. Un bon petit sandwich. Il n'avait pas eu le temps de trop manger à midi. Il s'était fait un en-cas!
-TOUT LE MONDE ME SUIT! Mesdemoiselles et messieurs, mettez vous en rang, nous sortons!
Le Directeur de Gryffondor faisait sortir ses élèves derrière lui. Ils arrivèrent en rangs serrés devant le château. Déjà 3 colonnes étaient là. Un espace plus grand se trouvait entre deux d'entre elles. C'est là que s'engouffra la colonne Rouge et Or.
*-Qu'est ce que c'est que ce plan?*
Achille regarda le soleil décliner avec ses camarades. Les conversations allaient bon train et tout le monde se demandait le pourquoi du comment *-On est là!* . Car ça personne ne le comprenait!
Soudain, Ach' vit au loin une lueur bleutée. Puis un convoi. Enfin il résussit à distinguer des silhouettes. Des hommes avec des torches.

*-Mais combien sont ils? Et pourquoi n'avoir réunis que des élèves grands et non ceux des 3 premières années?*

A cette question que se posait Achille, le Mangemort Michael Scofield allait s'en doute y répondre... Mais que faisait il là? Ici à Poudlard! Pourquoi donc des Mangemorts venaient ils ici...
Soudain Scofield parla à l'un d'eux. Puis ce dernier tourna les talons et partit avec une quinzaine d'hommes. Les hommes munis de torches se rapprochèrent! Achille se fit discret. Cela ne fut pas très dur, il était au fond du rang et sa taille lui permettait de pouvoir voir sans avoir à trop s'approcher. Le Lion Noir attendait patiemment. Contrairement à ses camarades.
*-Et allez, ça piaille, ça piaille. Mais taisez vous bordel, s'il vous entend vous allez vous faire vaporiser! Bande de larves!* Ach' ne comprenait toujours pas le fin mot de l'histoire mais il se doutait bien, que ça ne serait pas très sain. Le protagoniste principal était Michael Scofield après tout... Et en général il ne se passait rien de bien en sa présence.
Achille songea avec amertume à l'année passée, dans la Grande Salle, quand Scofield avait torturé à mort 4 de ses camarades. Un pour chaque maison. Ach' avait en lui le souvenir de ces morts.
*-Mc Kenzie, Lawrence, Bradley, et Mc Gee...* Un mort par maison, l'équité avait respecté, l'injustice aussi. 4 sacrifiés sur l'autel de la barbarie! Mc Gee était un Gryffondor, et Scofield lui avait ouvert la poitrine, et l'avait laissé se vider de son sang comme un vulgaire porc.
D'ordinaire, Ach' n'aurait ressenti qu'un peu de tristesse, mais l'année avait été marquante, pour sa chair, pour son coeur, ainsi que pour son esprit. Il dut retenir ses larmes. Personne ne le vit, au fond du rang, c'est comme s'il était seul.
*-Un jour, justice vous sera rendu mes amis. Car en mourant vous êtes tous devenus mes amis. Innocents, opprimés, puis assassinés. Si je vis, c'est que j'ai eu de la chance. Je ne peux plus rien faire. Et je continue de vivre pour vous.*
Les larmes montèrent aux yeux du jeune Lion. Il se baissa pour refaire ses lacets. S'essuya imperceptiblement avec son genou et se redressa!
Scofield s'approcha, claqua des doigts d'un air méprisant, et on jeta à terre deux personnes.
Achille les regarda... Leurs vêtements, leur peau, leur air, leur liens magiques,... *-C'est, c'est c'est! -Achille contrôle toi... -BOUGE PAS PTIT GARS!!! -C'est Bradley! Bradley Stuart! C'est des prisonniers d'Azkaban. -Je sais Achille, je le sais... Je sais aussi que tu connais l'autre très bien... -Mais Bonne, Mauvaise, pourquoi? -Car c'est ainsi, et tu le sais...* Il eut un mouvement de recul, et se reprit instantanément. Ce qui le sauva. Les autres élèves attendait. Scofield s'approcha pour parler.


Un peut d'ambiance que diable: >>>ICI<<<


Elèves de Poudlard… Il m’a été rapporté que vous ne faisiez pas assez de travaux pratiques. Il est donc temps de réparer cette terreur. Je vous offre la chance de prouver aux yeux de tous vos talents de sorciers. De nous montrer que vous êtes plus que de simples élèves mais de futur sorcier peut être même des grands sorciers. Que les volontaires s’avancent d’un pas

Achille attendit de voir les réactions de ses camarades... Et là, ce qu'il vit l'étonna, enfin à moitié pour certains!
*-Serpens... Étonnant non?! -Attendons de voir la suite, Ach...*
Elle ne se fit pas attendre
*-JOHN ADAMS??? -Mais pourquoi?*
Qu'est ce qu'il y a , vous avez peur, bougez de là, j'en suis !
*-Mais c'est. -Oui Achille c'est ta nouvelle recrue... -Mais bordel de merde qu'est-ce que ce type!*
Puis ce fut autour de Théodora Malaria d'avancer. Achille ne comprenait pas bien pourquoi. Sans doute voulait elle protéger John. Ach' croyait avoir décelé chez le Serdaigles un signe envers sa camarade. Mais il n'en était pas sur...
Bonjour monsieur. Je me poste volontaires.
*-Et ben allez, allons y, un Serpentard. Il ne manquait plus que ça! Mais bordel qu'est-ce que c'est que cette promo de tarés qu'on a cette année! C'est quand même pas possible! -Calme toi Achille... -TU FOUS QUOI??? -Ben tu vois. -Non je ne crois pas jeune homme... -Et moi je crois que si. A la moindre connerie je suis viré. Je viens à peine d'être promu Capitaine. Tout le monde a les yeux sur moi! Regardez mes consciences, regardez!*
Le Lion Noir regarda autour de lui. Les professeurs commençaient à se tourner vers lui. Scofield ne tarderai pas lui non plus. Achille n'avait pas le choix.
*-Si ça doit me sauver la peau. -ILS TE LÂCHERONT PAS COMME ÇA ET TU LE SAIS!!! -Oui mais au moins ça me laissera un temps de répit! -Il n'a peut être pas tort Mauvaise... -MAIS MERDE CES MECS LÀ ON ÉTAIT EN TAULE COMME EUX MERDE ALORS!!! -J'ai pas le choix, et on ne sait même pas ce qui nous attend. -Encore une fois Mauvaise, Achille n'a pas entièrement tort... -SOIT!*

Ach' s'avança, et commença à écarter les gens doucement. Oui le Capitaine des Lions allait participer à cela. Et personne ne devrait rien y trouver à redire. Et pour ce faire quand il arriva au milieu des Gryffondors, il leur parla, à voix très basse...

-
On a pas toujours le choix, vous me connaissez, moi je ne l'ai pas. Puis il reprit une voix normale mais que seuls eux pouvaient encore entendre. Je ne suis pas homme à laisser mes joueurs se mettre dans la merde sans rien faire.Ces gens sont extrêmement dangereux, vu votre niveau les gars, passez votre tour ce soir! La dernière phrase avait été dite sur un ton de mépris ne ressemblant pas au Achille qu'ils connaissaient tous. Une manière d'enfoncer le clou pour lui. Achille n'avait trouvé que cela pour empêcher ses camarades de faire une bêtise. Après tout, tout cela pouvait être très risqué!

Il avança, les Gryffondors se fendirent tout seul pour lui laisser la place. Certains laissèrent trainer leur main pour pouvoir le toucher discrètement, signe de bonne chance, et surtout qu'ils avaient bien compris le message. Il entendit des "bonne chance man", "reviens nous en vie Ach' ", "on a besoin de Toi AB!" tous chuchotés!

Quand il fut devant les élèves, il se posta bien devant les Gryffondors, et dit d'une voix hautaine.

-C'est le rôle d'un Capitaine de mener ses hommes, et quel exemple donnerai je en restant en arrière?!

Puis il s'avança encore d'un pas, s'inclina respectueusement devant Scofield. Puis le Lion dit avec une extrême déférence:
-Monsieur. Et il inclina la tête. Il joignit ses mains derrière son dos comme un militaire au repos, puis attendit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Ven 28 Oct - 18:11

Peu à peu, quelques élèves firent un pas en avant pour se confronter au danger de l’inconnu. Scofield continua de laisser planer ce silence angoissant se donnant le temps de passer en revue chacun des élèves s’étant porté volontaire au péril des risques. L’un des prisonniers fit une vaine tentative et fut de suite rappeler à l’ordre par un Serviteur, Michael ajouta sa touche personnelle en lui coupant la parole ainsi il pouvait continuer à souffrir mais en silence.
Il y a là des filles, des garçons mais aussi plusieurs maisons différentes à l’exception des Poufsouffles. Etrangement les Serdaigle dominaient en nombre, ceux-ci avaient ils hâte de prouver qu’ils étaient les plus intelligents de l’école ou était ce de l’arrogance pure ? Surement un peu des deux. Comme à leur habitude, les Gryffondor affichaient un air supérieur, ils feraient moins leur malin d’ici quelques minutes, Scofield pouvait l’assurer.


Quelques minutes plus tard, un serviteur s’approcha pour signaler que tout était fin prêt ce qui fit apparaître un léger sourire sadique sur le visage du Mangemort. Il était temps de passer aux choses sérieuses.


« Libérez les prisonniers… » Aussitôt les liens des Hors la loi disparurent sous la plus grande surprise de tous ou peut-être pas vu que ceux-ci avaient été briefés avant leur arrivée à Poudlard. Ces derniers s’empressèrent alors de quitter les lieux courant le plus vite possible avant que le Mangemort n’explique la suite.

« Les proies sont désormais en liberté dans le parc de Poudlard… Vous, courageux élèves, vous allez être les chasseurs… Vous allez être répartis en deux équipes. Dans un premier temps, vous devez me ramener les baguettes de vos proies… »

Hé oui, les prisonniers étaient armés donc loin d’être inoffensifs vu qu’ils jouaient leur peau dans ce petit jeu comme les élèves d’ailleurs. Cette dernière annonce provoqua de nombreux murmures chez les élèves notamment ceux qui ne participaient pas et qui ne regrettaient absolument pas leur choix. Quelques Serpentard étaient d’ailleurs en train de parier sur le premier élève qui allait mourir. De quoi bien faire monter la pression chez les volontaires.

« Si vous êtes blessés ou que vous souhaitez abandonner, il vous suffit de lancer des étincelles vertes. De très nombreux mangemorts sont postés dans la zone, ils sont là pour veiller au bon fonctionnement de ce cours pratique et pas à vous protéger. »

Tout en parlant Michael s’approcha des différents élèves, baguette en main. Il passa devant chacun pour faire apparaitre un bracelet de couleur rouge ou jaune au poignet des participants. A chaque fois une sensation de brulure se fit ressentir car les objets ne pouvaient être retirés que par lui à moins de vouloir se trancher une main.
Un parchemin géant fit son apparition derrière les Serviteurs, celui-ci comportait une grande carte de Poudlard et notamment de son parc. Une zone avait été délimitée en zone rouge, celle-ci était tout de même d’une taille conséquente. Une barrière magique avait été mise en place sur cette zone de jeu, rien ne pouvait entrer, ni même sortir. Des points de couleur rouge et jaune venaient aussi de faire leur apparition avec en dessous le nom de famille de l’élève afin que tout puisse être suivi du point de départ par la foule et Scofield.


« Ne tenter pas de sortir de la zone, vous le payerez de votre vie… »

Tout était en place pour que le jeu de proie / chasseur commence, Michael demanda aux participants de se tenir prêt. Certains choisirent d’ôter leur robe malgré la température glaciale pour ne pas être gêné mais tous sortirent leur baguette magique. La foule encouragea quelques élèves notamment les plus populaires comme le Capitaine de Serdaigle ou de Gryffondor.

Une détonation eut lieu donnant ainsi le signal de départ.




----------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Parchemin
Spoiler:
 

L'obscurité commence à tomber sur Podulard rendant la vision limitée, d'ici quelques minutes, vous ne verrez plus à 15 pas sans lumière

Comme vous l'avez bien compris, a vous maintenir de vous lancer dans cette MJ et de traquer les Hors la Loi.
Deux ont été lâchés devant vous, ceux ci n'ont qu'un but : survivre donc autant dire qu'ils ne vont pas vous faire de cadeau.
Y en a t il que deux ? Ou d'autres ont ils été lâchés avant ? Suspence ! (Les prisonniers trouveront deux baguettes au sol : l'une devant la cabane d'Hagrid, l'autre devant le lac)

Je vous demande dans ce tour de ne pas les trouver de suite, le parc est grand, vous vous devez de vous organiser par équipe. Est ce que chacun cherche de son coté ou ensemble ? A vous de voir, de réfléchir à la meilleure solution.

Voici les équipes : j'ai réparti de façon à avoir 2 équipes à peu près égale au niveau des PA.
- Rouge : Achille 3 PA / 8 PV
John 2 PA / 8 PV
Théa 1 / 5 PV
Mercurius 1 / 5 PV
+ Hugo en prisonnier 3 PA / 10 PV
>>>> topic par ici

Jaune :
Malé 2 PA / 8 PV
Gabriel 2 PA / 8 PV
Vic 2 / 8 PV
>>>> Topic par ici.

Chaque équipe part dans une direction différente.

Questions par Mp ;-)

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro]

Revenir en haut Aller en bas

MJ : Lâcher de Sauvages [Intro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-