POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

MJ : Lâcher de Sauvages [Intro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Dim 30 Oct - 12:14

Spoiler:
 

"Aaaaaaaaaah !"


Encore un cri de peur, de douleur, de souffrance ultime, de détresse. C'était une habitude, un quotidien à l'étage trente-quatre, de la prison des Sorciers Azkaban. C'était le réveil, le coq. Ce cri surgissait tous les matins à la même heure, et réveillait tout l'étage. Dans ce sombre couloir, puant, froid, et terriblement étroit, on pouvait voir un ancien meurtrier, un espèce de taré révolutionnaire, un moldu qui avait, on ne sait comment, prit conscience du monde des sorciers, et lui, Eric Eluard, un jeune homme d'environ trente ans, bien formé, mais le visage déformé par la fatigue et les horreurs qu'il avait vues et vécues. On dit que chaque homme possède ses peines et ses bonheurs. Pour lui, il ne voyait pas beaucoup de bonheur dans cette vie sinistre et vide.

Fils d'un sorcier et d'une moldue, il avait vécu dans une harmonie entre les deux races, quasi-totale. Il vit en France jusqu'à sa majorité, fait ses études à Beauxbâtons et devient un des élèves les plus studieux, mais aussi l'un des plus turbulents de l'école. Rester en place, il ne peut pas, il lui faut du mouvement, de l'action. Sa mère meurt lorsqu'il atteint ses quinze ans, et ce malheur qui touche toute sa famille, ne le laissera pas sans fracture. A sa majorité, il décide de fuir son pays, non pas pour les conditions de vie ( qui y étaient très bonnes ), mais pour éviter cette famille, et la pression qu'elle apportait. Il parvient à s'installer en Angleterre, dans la région de Oxford, et trouve du travail rapidement au Ministère. Quelques temps après, l'avènement du Lord ne le laisse pas sans mot. Il rejoint les Serviteurs des Ténèbres, car la peur de se faire réprimander est omniprésente en lui. Il sert tant bien que mal son Maître et ses fidèles, jusqu'au jour fatidique où lors d'une mission, il épargne une moldue. Une moldue qui n'allait pas sans rappeler sa mère. Condamné pour trahison envers le Seigneur des Ténèbres et le peuple Sorcier, il est incarcéré à Azkaban pour 15 ans.

Cela fait déjà 4 ans.

"Eluard."
"Oui ?"
"Tu bouges... maintenant."
"Quoi ? non ! On m'a déjà interrogé il y a deux jours ! Je ne sais rien ! Je n'ai rien vu !"
"Ta gueule, lève toi, les mains en évidence au dessus de la tête."


Le prisonnier exécuta. Interroger un détenu d'Azkaban de nos jours est synonyne de le torturer jusqu'à ce qu'il avoue un crime qu'il n'a pas commis dans le but simple et dégueulasse de prolonger sa peine.

"Secoue toi les manches, lève ton tee-shirt, baisse ton pantalon et retourne le, enlève tes sandales et secoue les."

Les démarches pour sortir quelques instants de sa cellule étaient très draconiennes. Les gardiens ayant à eux seuls la responsabilité de plus de mille détenus, ils portaient une attention particulière aux sorties de leurs invités.
Eric exécuta, et commes les trois ou quatre fois auparavant, il dû se rhabiller lorsque la brise glacial de l'océan pénétra dans sa cellule de quelques mètres carrés.

"Avance doucement, les mains en évidence et une fois sortis tu te plaques contre le mur en face. Exécution."

A peine fut-il penché sur sa destination murale que son gardien lui prit les deux mains et lui passa une chaîne autour des ses bras pour le bloquer complètement de tout mouvement avec ses articulations hautes.

"Avance maintenant, jusqu'au rez-de-chaussé. Tu te retournes, tu prends, tu parles, tu prends, tu regardes quelques choses d'autres que le sol en face de toi, tu prends. Clair ? On y va."


Il répondit à sa dernière question d'une façon tellement rapide, qu'on ne pouvait que comprendre que c'était une question rhétorique et que le gardien n'avait pas envie d'entendre parler Eric.

Dans les escaliers d'Azkaban, il y régnait une atmosphère vide, noir et triste. On ne pouvait que se sentir mauvais, déchu, sans coeur, et sans sentiment. On ne pensait être que de simples meurtriers ou traîtres, on ne pensait pas que l'on était là pour le bien d'un geste. D'une intention. C'était horrible à dire, mais la justice n'avait plus de place. Le magenmagot était corrompu, et même la prison ne pouvait apporter une satisfaction partielle de tranquillité. Dans ses cellules, à aucun moment, on était à l'abri d'une violence gratuite.

On lui ordonna de s'arrêta dans le hall de la prison. A droite un couloir menait aux salles d'interrogatoire, dites de torture. En face, la sortie protégée par trois ou quatre grilles et par des protections magiques de haut niveau. A gauche les quartiers des gardiens. Deux hommes en sortirent et se placèrent autour de Eric.

"Bon, les gars, lui c'est pour Poudlard. Monsieur Scofield nous l'a demandé."
"Pourquoi lui ? Il sert à rien."
"Qu'est-ce que j'en sais moi ? Tais toi et exécute !"
"Ouais..."


Il ne fallait rien dire. L'envie de demander pourquoi Eric était pour Poudlard le démangeait, mais une simple question un simple son, qui sortait de sa bouche et il se retrouvait cloué au sol criant de toutes ses forces de douleur et de pitié. Autant l'éviter quand on le peut.

"Donc, on fait quoi ?"
"On attend."
"Quoi ? On attend quoi ?"
"Deux mangemorts viennent le chercher."
"Des mangemorts ? Sérieusement ? Ils ont pas que ça à foutre."
"Bah des Serviteurs, j'en sais rien."


L'attente fut longue, ennuyeuse et fatigante. A elle seule, elle était une torture physique et morale. Rester debout pendant plus de 2 heures, sans bouger, sans boire était un supplice. Mais l'envie de parler, de questionner, la détresse dans laquelle il était actuellement, était pire que tout. Enfin, ce fut trois hommes qui pénétrèrent les protections de la bâtisse. L'un d'eux salua les gardiens et "vérifia" son colis. Il claqua des doigts et les deux autres vinrent saisir Eric pour l'emmener à l'extérieur. Il quittait Azkaban pour la première fois depuis quatre ans... mais pour combien de temps ? Et surtout, pourquoi ?

D'un coup, tout devint noir, il s'endormait brutalement.

Premier réveil, quelques heures après.

"Allez debout Eluard."
"Qui..Qui êtes-vous ?"
"Tes sauveurs crétin."
"Hein ? ... Où suis-je ?"
"On sait pas, quelque part. Ouvre les yeux.
"

Il les distingua nettement, enfin. L'un avait une gueule de taré, l'autre était plutôt charismatique, beau, mais un air de méchanceté se lisait facilement sur son visage. Le dernier était dans l'ombre de la pièce, impossible de savoir qui il était.

"Bon, aujourd'hui est un grand jour pour toi."
"Quoi ? Pourq..."
"Ta gueule, laisse moi finir. Tu as la chance d'avoir été sélectionné pour participer à un cours pratique de Poudlard. Le but est simple pour toi : survivre. Ne tente pas de tuer, tu ne pourras pas, cependant, le reste est possible."
"Qu'est-ce que j'y gagne ?"
"Ta liberté. SI tu survis au groupe qui te sera désigné, qui auront pour but de te subtiliser sa baguette, tu seras relâché, sinon tu seras renvoyé à Azkaban."
"Ma baguette ? Je ne l'ai pas."
"Non, mais on va t'en fournir une. Bien, est-ce que tu saisis l'étendu de la chance qui t'es accordé ?"
"Oui..."
"Les élèves doivent te retrouver... n'ai pas de pitié."
"Mais, c'est des gosses !"
"Tu es un détenu Eluard... si tu te laisses amadouer par tes sentiments, tu te retrouveras à la case départ, comme la première fois."
"Comment sais-tu que ... ?"
"Je le sais, c'est tout. Je te conseille d'y aller franchement, les élèves n'en mourront pas... mais toi tu joues ta vie."
"..."
"Bien, alors on y va. Dis bonne nuit !"


Nouveau black out.

Deuxième réveil.

"Alors Eluard, tu connais ?"


Eric ouvrit les yeux et leva la tête. Poudlard face à lui, sous un soleil couchant. Il connaissait de renom l'école, mais jamais il n'y était venu. C'était à la fois somptueux et inquiétant.

"Non."
"Quoi ?"
"Je connais Poudlard, mais je ne suis jamais venu. Je suis Français."
"Ah, Beauxbâtons ?"
"Oui."
"Haha ! J'adore savoir que des Français viennent en Angleterre en pensant y être tranquilles et les voir en taule après ! Excellent ! Tu n'aimes pas ça toi Harsh ? Haha !"
"Ouais, carrément ! C'est des bouffons !"


Les prisonniers, au nombre de deux : Eric et un type par loin de lui sur la droite, étaient installés dans la pénombre d'une épaisse forêt. Ils étaient encore enchaînés. On distinguait vers le château une meute de jeunes gens, qui à la manière d'un orchestre étaient disposés en arc-de-cercle autour d'un seul homme. Soudain, on lui tendit une baguette, il ne pouvait la prendre et c'était fait exprès.

"Quand tu la prendras, n'essaye pas de nous frapper, on est environ une dizaine. Deux autour de toi, deux autour de l'autre et le reste derrière. Tu perdrais ta liberté et ta vie. Bon, tu peux fuir où tu veux dans le parc de Poudlard, mais attention, quitte le domaine avant la fin et tu meurs. Bon, je te souhaite bonne chance, tu en auras besoin hahaha !"


"Lâchez les prisonniers."


Les chaînes disparurent d'un seul coup et Eric s'empressa de saisir sa baguette. Il se retourna et courut dans une direction inconnue.

Le jeu commençait.



____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Dim 4 Déc - 14:58

L’équipe Jaune fut la première à revenir en direction de l’assemblée. Scofield haussa le sourcil en signe de défi lorsque le Serdaigle se permit de lui balancer la main tranchée à ses pieds. S’il avait écouté son instinct à ce moment-là, le nez du provocateur serait rentré en contact avec le membre ensanglanté mais il ne dit rien, son regard attiré par l’arrivée du dernier membre en piètre état. De suite, une équipe de guérisseur se rua vers celui-ci pour l’aider mais c’était sans compter l’intervention de Scofield qui leva sa baguette repoussant les mages guérisseurs d’un bon mètre.

« Laissez-le… Conduisez le dans le cachot n°3 et appliquez le nécessaire pour qu’il survive mais rien de plus… Laissez le souffrir. » Ses ordres étaient pour ses sbires dont deux qui s’approchèrent alors de Lestrange pour l’emmener en direction du château. Sa blessure risquait d’être négligeable face à la fureur de Scofield et il aurait peut-être voulu n’avoir jamais invoqué son feudeymon.

Les mages réprimandés se rapprochèrent alors des élèves survivants même si ceux-ci semblaient dans un bon état général. Le groupe rouge finit par arriver lui aussi mais un bon quart d’heure après mais la baguette était là et c’était bien le principal. Ce qu’était devenu les prisonniers, le Lieutenant s’en fichait totalement et laisser le soin aux serviteurs de faire le ménage. Il était temps pour lui d’annoncer la suite car tout n’était pas terminée, c’était trop simple.

« Vous avez survécu à la première étape… Pour cela, j’accorde à chaque participant 20 points. Mais il est temps d’en finir et de découvrir le meilleur d’entre vous. La mission est simple, une baguette est située exactement ici… » Indiqua-t-il en touchant le parchemin magique où une croix blanche fit son apparition. « Celui qui me ramènera la baguette fera gagner 50 points à sa maison et retirera tout le prestige d’avoir fini ce challenge… Croyez-moi, personne n’oubliera votre nom durant quelques mois… »

Spoiler:
 

Michael commençait à bien maitriser la flatterie afin que ses jeunes soient surmotivés pour la finale. Le public l’avait d’ailleurs bien compris, se mettant à encourager le ou les élèves de sa maison à l’exception des Serpentard qui restaient muets. Les autres semblaient déchainés et voulaient à tout prix se faire entendre. Une ligne blanche apparut au sol devant les participants préparant le départ. Chez les participants, certains s’interrogeaient sur l’acte de continuer ou bien de laisser cela aux autres, après tout ils avaient déjà fait la première étape. Les bracelets d'équipe tombèrent au sol, symbôle que l'aventure continuait mais en solo désormais.. Le Mangemort leva simplement la main pour faire revenir le silence.

« Que ceux qui participent à la finale posent un pied sur la ligne. » Quelques instants après il donna le signal de départ.



---------------------------------


il est temps de survivre aux autres ;-)
Vous n'êtes pas obligé de participer à cette dernière épreuve, votre perso peut faire le choix de s'arrêter là.
Gab, tu es emmené au cachot. Tu seras maintenu en vie mais rien d'autre, s'il faut te régénérer le sang pour que tu le perdes de nouveau, ce sera fait ;-) (On pourra faire un autre topic par la suite ;-)

La baguette est simplement posée au bout de ce ponton de bois.
Spoiler:
 
Bien sur elle dispose des mêmes protections que l'autre, c'est à dire les sortilèges genre "accio" ne fonctionnent pas. Il vous faudra vous en emparer à main nue avant de la ramener jusqu'à Scofield.

Il ne peut y en avoir un qui gagne donc celui qui survit aux autres ! Alliances, trahisons, combat...
Soyez cohérent avec les réponses précédentes. Vous n'êtes pas des superhéros ;-)

Questions & Co MP Sheppard
Attendez que tous ont répondu une fois avant de reposter ;-)

Achille 3 PA / 8 PV
John 2 PA / 8 PV
Théa 1 / 5 PV
Mercurius 1 / 5 PV
Malé 2 PA / 8 PV
Gabriel -> Cachot
Vic 2 / 8 PV

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1996
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2011
Parchemins postés : 350



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gabriel Lestrange


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Dim 4 Déc - 16:12

Il se sentit flotter. Des frissons lui traverser l'arrière de la tête, parcourant sa colonne vertébrale pour aller jusqu'à ses pieds. Il tourna de l'oeil et s'écroula au sol, face contre terre. A moitié conscient, Lestrange entendait des bourdonnements alors que ce n'était que des voix, mais elles étaient amplifiées, elles faisaient mal, mal à la tête, c'était insupportable. A mesure que le temps passer, son poux se ralentissait, son rythme cardiaque était passé de 70 battement par minute a 40. Le sang lui montait a la tête, et ce n'était pas qu'une expression. Une équipe de guérisseur s'approchait dans l'intention de s'occuper de Lestrange quand Scofield les envoya pètre à quelques mètres.

« Laissez-le… Conduisez le dans le cachot n°3 et appliquez le nécessaire pour qu’il survive mais rien de plus… Laissez le souffrir. »

Survivre. Il fallait juste qu'il s'accroche, malgré sa perte important de sang, il aurait le strict minimum pour survivre, c'était assez pour une volonté telle que la sienne. Gabriel commençait a avoir froid et ne plus sentir le bout de ses dix doigts. Deux larbins vinrent le lever, le traînant laissant une marre rougeâtre derrière eux a l'endroit ou Lestrange était allongé.

« Vous avez survécu à la première étape… Pour cela, j’accorde à chaque participant 20 points. Mais il est temps d’en finir et de découvrir le meilleur d’entre vous. La mission est simple, une baguette est située exactement ici… Celui qui me ramènera la baguette fera gagner 50 points à sa maison et retirera tout le prestige d’avoir fini ce challenge… Croyez-moi, personne n’oubliera votre nom durant quelques mois… »

Scofield avait prit la parole, sa voix était reconnaissable parmi mille autre. Une fois arrivé a son niveau, traîné par ses sbirs, Gabriel marmonna a Scofield.

« Laissez moi y retourner. Guérissez moi et laissez moi y retourner. »

Lestrange essaya de se remettre sur ses jambes, toujours maintenu au niveau des bras les deux larbins, qui ne se privèrent en aucun cas de frapper le vert et argent au ventre pour calmer ses élans de courage. Dans un petit bruit sourd et étouffé, Gabriel toussa au moment de l'impact avec les poings des hommes capuchonné, inutile de résister. Les ordres étaient les ordres. Gabriel ferma les yeux, la tête penché vers le bas, le corps incliné vers l'avant, il se fit traîner jusqu'au cachot, ses jambes rapper contre le sol. Ses jambes qu'il ne sentait d'ailleurs plus a présent.

HRP: Scof, j'ai fais un rp dans le cachot comme tu m'a dit. C'est la deuxième partie de ce post.


Dernière édition par Gabriel Lestrange le Dim 4 Déc - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Dim 4 Déc - 23:41

Mercurius fut le premier en haut du gouffre, il attendit de voir que les autres eurent commencé à sortir pour avancer, se dirigeant vers le point de rendez-vous, baguette en poche.
Il se foutait bien de savoir ce que les autres membres du groupe pensait, ça n'était pas son problème, pas du tout, lui, il allait montrer ce qu'il valait, on saurait que c'était lui qui aurait fait le boulot, d'une parcequ'il avait la baguette, de deux parce que ses habits témoignaient de la besogne qu'il avait accompli.

Il se retourna pour vérifier que son groupe était bien là, mais ne les attendit pas, il aperçut les lumières au loin, puis la foule, qui à la vue d'une personne se mit à hurler, comme pour soutenir ce champion qui n'en était pas un.
Et qui était ce ? Et bien lui, Mercurius Hidan Yakovsky … celui que l'on aimait pas.

Le gryffondor vit que l'équipe jaune était déjà arrivée, et que visiblement, ils avaient réussi, tant mieux pour eux, mais un élément semblait manquer, Lestrange avait disparu, du moins, il n'était pas là, ce qui arracha un sourire sadique à celui qui s'était fait humilier par lui.

Quand il fut visible de tous, à la portée de tous, la foule se tut, on murmura, une fille hurla, à la vue des vêtements tachés de sang du russe, les âmes les plus sensibles s'horrifièrent, les autres se posèrent des questions.
À qui appartenait ce sang ?
Lui même ? Non, il y en avait trop peu.
Un des membres du groupes laissé pour mort ? Non, les trois autres suivaient.
Il n'en restait qu'un … et on soupçonna bien des choses, à juste titre.

Du coté des poufsouffles, il y eut une sorte de mouvement de recul, les serdaigles ne bronchèrent pas, et les gryffondors, eurent un avis mitigé, à la fois fier du champion, et gêné de sa condition, avait il vraiment tué ?

On osait pas l'admettre, enfin, pas vraiment, on ne voulait pas.
Se dire qu'il était un écolier normal, comme tous, c'était fini, aux yeux de tous, il devenait un monstre.

Il arriva devant le leader de cette partie de jeu, Scofield, jetant la baguette à coté de l'autre, et d'une main ?! Il sourit, la façon dont l'autre équipe avait réagi, n'était pas différent de la sienne, parce que oui, c'était la sienne, il n'y avait que lui qui avait tuer et qui avait récupéré la baguette, pas les autres.
C'était lui qui avait fait le sale boulot, qui avait accepté, avec plaisir mais ça personne ne le savait, de se salir les mains, et de … tuer un homme.

Le garçon resta immobile, muet, attendant que les autres le rejoignent, dans un silence de mort, qui fut rompu par les piaillements de certains, pas de morts chez les rouges, et rien à déplorer, pas de pertes de membres, rien.

Le mangemort expliqua la suite, abrégeant le chaos pour instaurer l'ordre.

« Vous avez survécu à la première étape… Pour cela, j’accorde à chaque participant 20 points. Mais il est temps d’en finir et de découvrir le meilleur d’entre vous. La mission est simple, une baguette est située exactement ici … Celui qui me ramènera la baguette fera gagner 50 points à sa maison et retirera tout le prestige d’avoir fini ce challenge… Croyez-moi, personne n’oubliera votre nom durant quelques mois… »

*La gloire ? Ça sert à rien, et puis cette histoire de points et de maisons, des conneries c'est tout ! Le jeu, ça c'est bon ... le plaisir ... la souffrance, ils ne peuvent pas comprendre.*

Visiblement, tous les spectateurs voulaient que les joueurs participent, de manière assez étrange, tout le monde voulait voir des morts, ceux qui allaient mourir ne souhaitaient que le salut.
Derrière les membres des différents équipes, on vit apparaître une ligne blanche, et les bracelets tombèrent, on commençait à se questionner du coté des élèves, à quoi tout cela rimait ?
La réponse vint naturellement.

« Que ceux qui participent à la finale posent un pied sur la ligne. »

H n'a pas hésité, enfin, il n'aurait pas hésité, son regard se porta sur la foule, et un groupe de serpentards, les sixièmes années, et il aperçut sa petite amie, Kim, qui le fixait avec insistance, un regard perdu, interrogateur, elle ne savait pas vraiment ce qui s'était passé, mais elle le saurait vite, à la fin de tout ceci, si cette bataille venait à prendre fin.
Dans ses yeux, il pouvait lire la peur et l’appréhension, elle n'eut pas besoin de crier pour lui faire comprendre, elle murmura, et il put lire sur ses lèvres, elle ne voulait pas qu'il continue ce jeu pudique et dangereux, sans intérêt, et qui ne pouvait que lui être risqué.
Mais c'était sans compter sur le tempérament de H …

*Si tu crois que ça me fait peur, tu te trompes, on va rendre ce jeu plus intéressant encore qu'il ne l'était.*

C'était un meurtrier désormais, on le craindrait.
Alors il ne fut pas surprenant de le voir franchir la ligne, il fut le premier à poser son pied dessus.

«  Pas sans moi ... »

Ces mots étaient clairs, on devrait compter avec lui, que certains le veuillent ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 25/05/2011
Parchemins postés : 893



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Adams


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Lun 5 Déc - 18:28

Théodora réagit mal, très mal à ses paroles. Elle l'accusait d'être responsable de tous ça ce qui n'était pas totalement vrai ni totalement faux. La Serdaigle le gifla même, elle avait totalement pété un câble. Le meurtre de Yakovsky l'avait vraiment choqué et lui a fait perdre une parte de sa raison. Après avoir frappée John, elle s'éloigna. Le Serdaigle ne la rattrapa pas, il savait que ça ne ferai qu'empirer les choses. Son alliance avec Théodora était trop importante pour la briser. La Serdaigle devait retrouver ses esprits avant que John ne la revoit pour lui reparler de ça. La Serdaigle avait déjà eu un comportement de la sorte avec Lyna et l'avait regretté plus tard, John espérait qu'elle regretterait aussi cette gifle et ces paroles.

Les rouges rendirent la baguette à Scofied après les jaunes. Lestrange était mal en point, il fut conduit au cachot. Cela ne réjoui pas John contrairement à ce qu'on pouvait penser. Cela fit ni chaud ni froid à John. Ça montrait la stupidité du Serpentard. Son moral dut prendre un coup : lui, le grand Lestrange s'était fait explosé et était humilié en public par des sbires de Scofied.

Enfin ne nous focalisons pas sur Lestrange car l'annonce du Mangemort était plus intéressante :


« Vous avez survécu à la première étape… Pour cela, j’accorde à chaque participant 20 points. Mais il est temps d’en finir et de découvrir le meilleur d’entre vous. La mission est simple, une baguette est située exactement ici … Celui qui me ramènera la baguette fera gagner 50 points à sa maison et retirera tout le prestige d’avoir fini ce challenge… Croyez-moi, personne n’oubliera votre nom durant quelques mois… »


La victoire était importante pour John et aussi pour les autres Serdaigle. Non seulement, il y avait la gloire mais c'était surtout les cinquante points pour la maison du gagnant. Grâce au Quidditch Serpentard était devant et Serdaigle à une cinquantaine de point. La victoire était primordiale pour rattraper ces arrogants et stupides Serpent.

Scofied reprit la parole :


« Que ceux qui participent à la finale posent un pied sur la ligne. »

John n’hésita pas un seul instant et s'avança d'un pas. Yakovsky s'était lui aussi avancer. Pour l'instant, ils n'étaient que deux à avoir osé avancer d'un pas. Qu'allaient faire les autres ? Déjà, il n' y aurai aucun Serpentard vu que Lestrange était out. Théodora ne participerai pas et John espérait que Victoria et Serpens participent pour donner plus de chances à Serdaigle de gagner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Mer 7 Déc - 18:55

Gabriel Lestrange était revenu, couvert de sang et en très mauvais état. La plupart des élèves crièrent, d'autres se renfrognèrent d'un air dégoûté. Maleficus Serpens ne le regarda même pas, laissant ses yeux se poser sur le Mangemort au service du Maître.

« Laissez-le… Conduisez le dans le cachot n°3 et appliquez le nécessaire pour qu’il survive mais rien de plus… Laissez le souffrir. »

Ainsi, Gabriel Lestrange souffrirait alors qu'il avait aidé Maleficus à s'accaparer de la baguette. Mais il avait été idiot d'avoir invoqué un Feudeymon, il serait sans doute en retenue pour cette bêtise, et Michael Scofield ne pardonnait pas la bêtise. Il avait mis en danger des sorciers, des élèves et notamment ses coéquipiers. Peu importait ce que deviendrait le Serpentard, car seul Maleficus comptait désormais, il se doutait que la mission ne serait pas terminée, que le bras droit du Seigneur des Ténèbres continuerait ce cours particulier.

Un quart d'heure plus tard, les autres arrivèrent. Alors que Maleficus était en position de force, arriva une chose étrange. En effet, Mercurius Yakovsky, plein de sang, était en tête de cortège, tenant la baguette entre ses mains. Un échec pour Adams et les autres, car apparemment c'était le petit Gryffondor qui avait vaincu le prisonnier. Serpens eut envie de vomir. Lui ? Le russe ? Ramener la baguette ? Il regarda les Serdaigles, vérifiant que sa maison ne montrait aucun signe d'admiration envers Yakovsky, et si un seul ouvrait la bouche, Maleficus se chargerait personnellement de son sort, et mauvais il serait pour ce sorcier. Adams vit que son pire ennemi était rentré le premier, victorieux, à son grand déshonneur. Serpens se tourna vers le Mangemort.

« Vous avez survécu à la première étape… Pour cela, j’accorde à chaque participant 20 points. Mais il est temps d’en finir et de découvrir le meilleur d’entre vous. La mission est simple, une baguette est située exactement ici… » Indiqua-t-il en touchant le parchemin magique où une croix blanche fit son apparition. « Celui qui me ramènera la baguette fera gagner 50 points à sa maison et retirera tout le prestige d’avoir fini ce challenge… Croyez-moi, personne n’oubliera votre nom durant quelques mois… »

Evidemment, cela n'était pas fini. Ici ? Maleficus fronça les sourcils et se demanda ce qu'il y avait à cet endroit précis, c'était dans le lac, ou sur le lac. Oui, il y avait un ponton. Serait-il fragilisé ou enchanté pour l'occasion ? La question n'était pas encore là. Qui participerait ? Du prestige, de la gloire, des points pour Serdaigle, Maleficus n'avait que peu faire de toutes ces petites choses... Quoique la renommée était toujours à prendre. Son nom de famille était déjà très connu et le fait de remporter cette victoire pourrait faire encore plus valoir Maleficus aux yeux de Scofield.

« Que ceux qui participent à la finale posent un pied sur la ligne. »

Maleficus n'hésita pas, rien ne pourrait se faire sans lui. Il y eut aussi Yakovsky, Adams qui participeraient. Et les autres ?

Le signal de départ fut donné. Tous se mirent à courir, mais Maleficus resta en arrière, il souhaitait se débarrasser de quelqu'un en particulier. Un certain Gryffondor était dans sa ligne de mire, il devait le mettre hors de portée de la baguette qui pourrait lui donner trop d'assurance d'un seul coup. Il avait déjà tué, ce serait assez pour ce soir-là. Sans hésiter, il l'attaqua dans le dos avec un sortilège simple mais efficace. « Pssst Yakovsky. Stupéfix ! »

Et dans la nuit la plus noire, le corps du russe tomba par terre, sans jamais savoir qui lui aurait lancé le sortilège. Il était inconscient.

« Alors, tu croyais vraiment que tu allais pouvoir l’avoir, cette baguette ? Pfff. Idiot. »

Et il continua sa course, tandis que les deux autres Serdaigles restaient devant lui.


Dernière édition par Maleficus Serpens le Mer 7 Déc - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Mer 7 Déc - 18:55

Le membre 'Maleficus Serpens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Jeu 15 Déc - 20:05

Song

Victoria rejoint le Parc quelques minutes après Serpens qui s'y trouvait déjà avec son due devant Scofield. Victoria réprima une grimace de dégout, elle ne comprenait pas comment on pouvait etre aussi insensible enfin c'est pas de sa faute à Maleficus si il est débile hein! Elle attendis regardant les autres équipes revenir anxieusement. Elle ésperait que Johnet Théodora s'en était sortit. Elle maudis une dernière fois Adams pour son irresponsabilité. Il fallait vraiment qu'elle une petite conversation avec lui une fois que tous serait finis.

L'équipe des rouges revint pas trop endommagés ce qui rassura la Serdaigle. Elle jeta un regard noir à Adams lui signifiant bien qu'il avait fait la plus grosse connerie de sa vie. Elle se tourna vers Scofield. Allait-il enfin se décidé à les lâché ou bien!

« Vous avez survécu à la première étape… Pour cela, j’accorde à chaque participant 20 points. Mais il est temps d’en finir et de découvrir le meilleur d’entre vous. La mission est simple, une baguette est située exactement ici… » Indiqua-t-il en touchant le parchemin magique où une croix blanche fit son apparition. « Celui qui me ramènera la baguette fera gagner 50 points à sa maison et retirera tout le prestige d’avoir fini ce challenge… Croyez-moi, personne n’oubliera votre nom durant quelques mois… »

Elle aurait du s'en douter. Scofield n'avait vraiment pas finis de joué avec eux. Il jouait de la flatterie pour convaincre les élèves mais la flatterie c'était pour les faibles...Victoria fronça les sourcils. Si elle participait à ce dernier tour et qu'elle gagnait elle pouvait être assuré d'être plus ou moins blanchis par les professeurs de Poudlard et possiblement remarqué par Scofield...enfin possiblement hein...

« Que ceux qui participent à la finale posent un pied sur la ligne. »

La Serdaigle inspira et s'avança d'un pas sur la ligne plaçant son regard sur l'horizon. Cette dernière épreuve visaient à les retournés tous les un contre les autres. La meilleur façon de s'en sortir était de joué en groupe jusqu'à un certain point évidemment. Les participants s'alignèrent peut à peut: John,Maleficus,Mercurius...

La batteuse jeta un coup d'oeil à Adams. Elle croisa son regard. Un accord silencieux passa entre eux. Elle se tourna à nouveau fixant l'horizon cherchant le moyens le plus cours de récupéré cette fichue baguette. Scofield donna le coup d'envoie. Victoria s'apprêtais à se mettre à courir quand elle remarqua Serpens qui suivait Mercurius. Quelques minutes plus tards le Gryffondor tomba raide au sol. Victoria leva les yeux au ciel. Ils étaient tous prévisible ici ou quoi! Elle sortit sa baguette. Elle pouvait toujours tenté un truc à distance non?

"Catanae" informula-t-elle droit sur Serpens.

Raté! Décidément ses temps-ci la Serdaigle était au plus bas niveau sortilèges et cela la fis ragé interieurement. Elle se remis à courir. Retrouvé la baguette le plus vite possible! Heureusement elle avait de l'endurence. Elle dévala les collines rocheuses. Le pont aparaissaient au loin. Elle allait choppé cette baguette envers et contre tous! Et gars à celui qui se mettrait en travers de son chemin!


Dernière édition par Victoria Swan le Jeu 15 Déc - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Jeu 15 Déc - 20:05

Le membre 'Victoria Swan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :


Achille 3 PA / 8 PV
John 2 PA / 8 PV
Mercurius 1 / 5 PV (stupéfixé pendant 1 tour)
Malé 2 PA / 8 PV
Vic 2 / 8 PV

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro] Jeu 22 Déc - 20:22

Après s’être débarrassé de Mercurius Yakovsky comme il le fallait, Maleficus se remit à courir. Il voulait gagner, aller au bout de ce qu’il voulait faire. Persévérer. A un moment, il entendit un cliquetis rapide et de plus en plus dangereux s’approcher de lui, à une vitesse fulgurante il se retourna et vit que des chaines magiques l’avaient pris en chasse. Il donna un coup de baguette et les chaines furent transformées en fleurs. Allait suivre un duel farouche. La Serdaigle avait rattrapé le Sang Pur. Maleficus lança un sortilège de Magie Noire que Swan dévia avec succès. Elle lance à son tour un Stupéfix, tout cela tout en continuant leur course effrénée vers ladite baguette au bord de ce fichu ponton. Le Serdaigle échappe à la Stupefixion. Il attaque avec un Doloris, elle résiste. Il profite de sa faiblesse pour relancer une série d’enchantements dans tous les sens pour dérouter son adversaire, avant de placer correctement un maléfice qui fit mouche du premier coup.

« Venenum Petrificus ! »

Il avait appris ce sort dans un livre de Dunrobin Castle. Il avait pour effet de pétrifier sa victime tout en lui infligeant les dégâts progressifs d’un poison. Petite vengeance personnelle contre celle qui était devenue Brigadière Inquisitoriale et Capitaine remplaçante malgré son Statut de Sang Mêlé. Pendant le combat, Adams ne semblait pas être dans les alentours, ce qui était bizarre. Peut-être était-il lui-même aux prises avec Achille de Timhalon. Une lueur violette zébra la nuit, un dard pointu alla s’écraser sur une côte de la Serdaigle. Le corps de Swan se raidit, retombant dans l’herbe mouillée du Parc de Poudlard. La colère de Maleficus était à son comble, la joie aussi. Serpens avait désormais la voie libre pour terminer cette mission et apparemment, personne n’était de taille pour se frotter à sa puissance. Ni Yakovsky, ni Swan qui rasaient tout les deux les pâquerettes de l’école.

« Pas de pitié pour les Bourbistes, petite botruc. »

Il eut une idée, vraisemblablement il avait le temps de faire ce qui lui plaisait tellement la rapidité de ses adversaires était escargotesque. Il se saisit de la baguette de la Brigadière, avant de retourner au ponton. Il ne restait que quelques mètres, il courait à en perdre haleine. Pas d’attaque, pas d’ennemis, pas de piège. Un jeu d’enfant. C’était bon, il était arrivé au lac. Jubilant autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, Maleficus s’arrêta, scruta les horizons puis alla chercher la baguette que souhaitait Scofield. Une était désormais dans sa main gauche, la sienne étant dans sa main droite. Il avait sur lui trois baguettes.

S’il était attaqué par un de ses derniers rivaux, son plan fonctionnerait à merveille, à n’en pas douter les deux dernières sorciers à pouvoir s'imposer étaient des idiots incorrigibles. Désormais, il était sur le chemin de la victoire.


« Ah ah ah ! Je la tiens ! »


Dernière édition par Maleficus Serpens le Dim 25 Déc - 21:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: MJ : Lâcher de Sauvages [Intro]

Revenir en haut Aller en bas

MJ : Lâcher de Sauvages [Intro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-