POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

MJ Lâcher de sauvages [Jaune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Ven 28 Oct - 18:12

Jaune :
Malé 2 PA / 8 PV
Gabriel 2 PA / 8 PV
Vic 2 / 8 PV

Tour 1

L'obscurité commence à tomber sur Poudlard rendant la vision limitée, d'ici quelques minutes, vous ne verrez plus à 15 pas sans lumière.

Dans les premiers posts, il vous faut d'abord vous mettre d'accord ensuite vous pouvez commencer à progresser mais vous n'atteignez pas de suite votre objectif. Vous ne voyez pas non plus le prisonnier.

-----------------------------------------------------

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1996
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2011
Parchemins postés : 350



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gabriel Lestrange


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Ven 28 Oct - 20:35

« Libérez les prisonniers… Les proies sont désormais en liberté dans le parc de Poudlard… Vous, courageux élèves, vous allez être les chasseurs… Vous allez être répartis en deux équipes. Dans un premier temps, vous devez me ramener les baguettes de vos proies… Si vous êtes blessés ou que vous souhaitez abandonner, il vous suffit de lancer des étincelles vertes. De très nombreux mangemorts sont postés dans la zone, ils sont là pour veiller au bon fonctionnement de ce cours pratique et pas à vous protéger. Ne tenter pas de sortir de la zone, vous le payerez de votre vie… »

Je suis le chasseur, ils sont les gibiers. Je me sentais.. vivant ! C'était tellement bon d'avoir ce sentiment, le sentiment d'emprise sur la vie et la mort. Le premier mot que j'avais a la bouche pour décrire mon ressentit était, EXCITATION. Je sentais mon cœur battre a cent a l'heure, mon cerveau booster a plein puissance pour trouver une idée efficace pour coinçer ces malpropres, j’espérais tomber sur un prisonnier né moldu, je ne jouirais que plus de son exécution, ou même de sa mort par ma main. La détonation avait retentit. Je mis un pied en avant pour partir a toute vitesses, mais Mal posa sa main sur mon épaule, sans doute pour me dire de calmer le jeu et réfléchir un peu avant de partir.

Le vent soufflé, ça faisait comme l’effet d'un sifflement au creux de nos oreilles, le froid ne faisait qu'augmenter, mais je sentais que ce soir j'allais beaucoup courir, j'ai donc retirais ma cape de sorcier afin d'être plus habile et vif, plus discret aussi, le vent soulèverait sans cesse ma cape par consequent n'importe qui pourrait percevoir un mouvement pareil du coin de l'oeil.

«  Retirez vos capes de sorcier. Si vous avez froid, dites vous que les prisonniers sont pas plus couvert que nous. C'est pour ça qu'ils vont soit aller chercher la chaleur des bois, sois aller justement dans les endroits ou on n'irait pas les chercher, c'est a dire, l'eau du lac. Dans moins 15 minutes l'obscurité nous aura submergé. Notre baguette pourrait faire office de lumière, les patronus pourrait aussi nous être utile. »

Je vis partir l'équipe rouge vers le lac, c'était le côté que je voulais prendre, MERDE !

« Bande d'enfoiré. Si je les croises.. Mal, Vic.. Une idée ? Étalez votre sciences petits Einstein. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Ven 28 Oct - 22:21

Si Maleficus n'aurait pas su se contenir, il tremblerait totalement d'excitation ! Il ne regardait personne et pourtant tout le monde le regardait, à en croire le petit bruit de l'herbe craquer, le Serdaigle devina que d'autres élèves avaient relevé le défi, mais il ne se retourna pas. Maleficus respirait doucement, sereinement, tandis que les deux prisonniers se débattaient doucement. Un d'entre eux était Bradley Stuart, il avait reconnu sa tête car elle était apparue dans les journaux. En croisant son regard, Maleficus eut un rictus méprisant: il osait porter le nom de ses ancêtres alors que ce n'était qu'un insecte, un Sang de Bourbe. La seule envie qu'il eut était de l'exterminer, de le détruire rien que pour l'affront qu'il avait d'être encore en vie. Maleficus avait déjà retiré la vie à un sorcier, c'était au Chili, l'été dernier. Douloureux souvenir que d'avoir combattu là-bas, sur la terre où avaient perdu la vie ses parents. Maleficus était sans doute l'un des seuls élèves à avoir combattu des résistants dans des conditions réelles, quand on ne peut compter que sur sa baguette et son talent ! Capturer un Hors-la-loi devrait être une chose aisée pour lui, surtout dans l'enceinte même du parc de Poudlard.

« Libérez les prisonniers… » Les liens des Hors-la-loi disparurent et ils se mirent à courir pour leur survie.

« Les proies sont désormais en liberté dans le parc de Poudlard… Vous, courageux élèves, vous allez être les chasseurs… Vous allez être répartis en deux équipes. Dans un premier temps, vous devez me ramener les baguettes de vos proies… »

Ahahah ! Ce cours pratique plaisait de plus en plus à Maleficus ! Etre un chasseur guettant sa proie, quel bonheur pour lui que de se sentir supérieur aux autres ! Quelques murmures parcoururent les rangs Poudlariens. Des baguettes ? Ils ont des baguettes ? Les pourchassés ont des baguettes ? Cela devenait de plus en plus intéressant...

« Si vous êtes blessés ou que vous souhaitez abandonner, il vous suffit de lancer des étincelles vertes. - tss pas pour Maleficus, ça - De très nombreux mangemorts sont postés dans la zone, ils sont là pour veiller au bon fonctionnement de ce cours pratique et pas à vous protéger. »
« Ne tenter pas de sortir de la zone, vous le payerez de votre vie… »

Au moins, c'était dit, s'ils mourraient, personne ne les sauveraient de leur triste sort, mais Maleficus n'avait pas peur de deux résistants complètement fragilisés par leur petit séjour à Azkaban. Scofield s'avança près du Serdaigle de dernière année et lui fit apparaître un bracelet jaune autour du poignet, une brulure intense lui encercla le bras et disparut tout aussi rapidement. Un parchemin géant apparut, comportant une carte de Poudlard et le mot "Serpens" légendait un petit point jaune. Aussi, un grand tracé rouge presque circulaire délimitait la zone réglementaire.
Une détonation retentit dans les profondeurs du coucher de soleil écossais et c’est à ce moment là que Maleficus se retourna pour connaître ses coéquipiers. Il y avait là une « bonne équipe », composée de Gabriel Lestrange et de Victoria Swan. Ils partirent ensemble un peu plus loin mais le Serpentard voulait commencer directement la chasse. Pure folie ! Maleficus posa une main protectrice sur son épaule afin de lui faire comprendre que ce qu’ils devaient d’abord faire, c’était réfléchir.


« Attends, Gabriel. Ne nous précipitons pas et cherchons d’abord un plan. »

Il eut un acquiescement presque triste et se retourna tout en enlevant sa cape de sorcier.

« Retirez vos capes de sorcier. Si vous avez froid, dites vous que les prisonniers sont pas plus couvert que nous. C'est pour ça qu'ils vont soit aller chercher la chaleur des bois, sois aller justement dans les endroits ou on n'irait pas les chercher, c'est a dire, l'eau du lac. Dans moins de 15 minutes l'obscurité nous aura submergé. Notre baguette pourrait faire office de lumière, les patronus pourrait aussi nous être utile. »

Pas de chance pour lui, Maleficus s’était déjà déshabillé. Sa cape attendait patiemment par terre, dans l’herbe fraiche. Ses vêtements sombres de duellistes étaient de sortie, baguette prête, bottes noires assorties à un pantalon avec de très fines rayures blanches.

« Bande d'enfoiré. Si je les croises.. Mal, Vic.. Une idée ? Étalez votre sciences petits Einstein. »

« Calme toi Gabriel, ils sont sans doute partis sans réfléchir et je suis persuadé qu’ils vont droit dans un piège. Car je suis persuadé que Scofield ne nous aura pas rendu la tâche facile, il faudra être très vigilant ! Swan, je ne connais pas tes motivations par rapport à ce cours mais tu as tout intérêt à nous suivre, compris ? On va devoir rester groupé ! »

Maleficus réfléchissait à toute vitesse à une stratégie, il fallait profiter du peu de lumière qu’il restait.

*Les Sombrals, non, ils ont du les faire sortir de la zone… Pas moyen d’utiliser des balais… Et il va bientôt faire totalement nuit…*

« J’ai une idée ! Déjà, on va se désillusionner pour être sûr que personne ne nous verra, ensuite on descendra vers la cabane à la lisière de la forêt, au moins un des deux devrait être parti se cacher là-bas. On a le temps de descendre avant qu’il ne fasse complètement nuit. De cette cabane on pourra surveiller la plaine vers le château et la Forêt. On jette ensuite un « Hominum Revelio » pour localiser notre proie. Est-ce que vous maitrisez les Patronus ? Parfait. On les utilisera pour amener le fugitif jusqu’à nous, je m’explique : on les fait apparaître tout au fond de la forêt, en ligne horizontale, celui qui s’y cache panique et essaye de s’échapper : il court, vers un autre endroit mais nos trois Patronus l’encerclent : il doit sortir de la forêt car il est coincé, encerclé par nos enchantements. Je suis sûr qu'Azkaban les a rendus fous et qu'ils paniqueront rapidement. Ainsi, il croira que nous sommes devant lui alors que nous sommes derrières ! Tandis qu'on l’attendra gentiment à la lisière, quasi-invisibles grâce aux sortilèges de Désillusion. Compris ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Sam 29 Oct - 13:52

Au bout de quelques minutes d'attentes plusieurs élèves étaient déjà devant Scofield l'air pour certain méfiant et pour d'autres comme Serpens hautain et fière. Il tentait sans doutes de bien ce faire voir par Scofield...son ambition le perdrait...mais en ce moment Serpens étaient le dernier soucis de Victoria. Théo avait rejoins ce qui ressemblais de plus en plus à un piège et il n'y avait surement pas de possibilité de retour en arrière...

"Si il lui arrive quoi que ce soit je jure de faire la peau à cet inconscient d'Adams!" songea-t-elle en serrant les poings.

Perdu dans ses pensées la Serdaigle n'avait même pas remarqué que tous les élèves c'était simultanément écarté laissant passé l'un d'eux.

"Encore un débile de Serpentard..." pensa-t-elle en se tournant...

Et non la personne qui s'avançait n'avait rien de ses fières coqs fourbes de Serpentard c'était Achille...Achille de Timhälon lui-même, Capitaine et leader des Gryffondor...
Victoria le regarda passé en silence en fronçant les sourcils. Il était secoué de léger tique nerveux mais avançait néanmoin courageusement pour se planté devant Scofield. Un élève pour chaque maison était présent sauf les Poufsouffles et honnêtement, Victoria ne pouvait pas leurs en vouloir. Sa baguette à la main elle réfléchissait à toute vitesse en tentant de comprendre à quoi jouait le bras droit de Voldemort et elle ne tarda pas à avoir sa réponse.

« Les proies sont désormais en liberté dans le parc de Poudlard… Vous, courageux élèves, vous allez être les chasseurs… Vous allez être répartis en deux équipes. Dans un premier temps, vous devez me ramener les baguettes de vos proies… »

A ces mot prononcé sans la moindre compassion, le coeur de Victoria s'accéléra et elle fixa Scofield interdite de stupeur. Il voulait que des élèves agées certes mais qui n'avait jamais été confronté à des personnes aussi desepéré et prête à tous pour leur liberté prennent en chasses ses Hors-la-Loi. C'était fou, cruel et dangereux.

Le coeur de Victoria se serra à la vue de Théodora l'air plus terrifié que jamais. Elle n'avait pas le choix et elle ne pouvais certainement pas les abandonnés comme ça. Elle jeta un regard menaçant à John lui signifiant bien qu'il risquait de passé un sal quart d'heure vue l'énorme bêtise qu'il avait commis puis elle avança d'un pas ce plaçant à coté des autres candidats à se massacre...

« Si vous êtes blessés ou que vous souhaitez abandonner, il vous suffit de lancer des étincelles vertes. De très nombreux mangemorts sont postés dans la zone, ils sont là pour veiller au bon fonctionnement de ce cours pratique et pas à vous protéger. »

Victoria soupira. Ils étaient seul face à cet épreuve et absolument personne ne viendrait les secourir enfin elle ce débrouillerait toute seule comme toujours!

« Ne tenter pas de sortir de la zone, vous le payerez de votre vie… »

Victoria inspira profondément. Ce n'était pas le moment d'avoir des états d'âmes pour ses prisonniers et cela la menraient à sa perte. De toute façon elle ne pouvait plus reculé. Ses yeux s'ouvrir et elle regarda les hors-la-lois s'enfuir sans la moindre émotion. Un vent glaciale souffla...le jeu proie chasseur pouvait commencer...!

Ils furent répartis en équipe. D'un point de vue technique Victoria avait d'assez bon coéquipier. Maleficus avait un sang froid irréprochable et il était assez rusé bien que pas assez concentré en sortilèges et le Serpentard, elle lui connaissait des qualités en potions et un coté diabolique assez prononcé. Il était assez tyrannique et avide de sang. A surveillé....

Elle observa ses deux coéquipiers se disputer pour décider ce qu'il allait bien pouvoir faire attendant le bon moment pour intervenir...

« Calme toi Gabriel, ils sont sans doute partis sans réfléchir et je suis persuadé qu’ils vont droit dans un piège. Car je suis persuadé que Scofield ne nous aura pas rendu la tâche facile, il faudra être très vigilant ! Swan, je ne connais pas tes motivations par rapport à ce cours mais tu as tout intérêt à nous suivre, compris ? On va devoir rester groupé ! »

Victoria ignora la remarque de Maleficus et parla un instant:

- Je n'ai pas vue les Hors-la-loi avec des baguettes sur eux, je suppose que Scofield à du en cacher dans la zone de l'exercice car sinon sa serait trop facile, à nous des les trouver avant qu'il ne trouve leurs baguettes! ils ont beau êtres presque fou et amnésique, ils n'auront sans doutes pas oublié leurs sortilèges impardonnables. Ils sont près à tous pour s'enfuir...!

Elle regarda tour à tour ses coéquipiers d'un air insistant. Dans ce jeux elle allait devoir mettre de coté ses sentiments. Ils étaient une équipe malgré leurs différence et progresser à plusieurs les sauveraient sans doutes!

« J’ai une idée ! Déjà, on va se désillusionner pour être sûr que personne ne nous verra, ensuite on descendra vers la cabane à la lisière de la forêt, au moins un des deux devrait être parti se cacher là-bas. On a le temps de descendre avant qu’il ne fasse complètement nuit. De cette cabane on pourra surveiller la plaine vers le château et la Forêt. On jette ensuite un « Hominum Revelio » pour localiser notre proie. Est-ce que vous maitrisez les Patronus ? Parfait. On les utilisera pour amener le fugitif jusqu’à nous, je m’explique : on les fait apparaître tout au fond de la forêt, en ligne horizontale, celui qui s’y cache panique et essaye de s’échapper : il court, vers un autre endroit mais nos trois Patronus l’encerclent : il doit sortir de la forêt car il est coincé, encerclé par nos enchantements. Je suis sûr qu'Azkaban les a rendus fous et qu'ils paniqueront rapidement. Ainsi, il croira que nous sommes devant lui alors que nous sommes derrières ! Tandis qu'on l’attendra gentiment à la lisière, quasi-invisibles grâce aux sortilèges de Désillusion. Compris ? »

- Moi je marche l'idée est bonne maintenant on va pas passez deux heures à discuter la nuit approche! les pressa Victoria.

Elle sortit sa baguette et se désillusionna d'un léger jeste de baguette. Des étincelles blanches crépitèrent de la baguette et la sorcière devint invisible aux yeux de ses coéquipiers. La lumière baissait à chaque seconde.

- Allez vene il n'y a pas de temps à perdre! chuchota-elle silencieusement

C'était plutot étrange d'avancer comme ça dans la nuit noir sans se voir. A eux trois, invisibles ils progressèrent vers la Cabane d'Hagrid. Au loin vers le lac on entendait des crie et des bruit d'explosion. La Serdaigle ignora la panique qui pointait le bout de son nez. John était un sorcier talentueux et Théodora une des sorcières les plus intelligentes que conaissaient Victoria. Ils s'en sortiraient tous!

Tandis qu'ils approchaient vers la cabane d'Hagrid, Victoria perçu des bruissements de feuilles. Elle serra sa baguette et regarda autour d'elle.

« C'est pas bon du tout, tous sa » songea celle-ci anxieusement.

Elle avait la désagréable impression d'être épier et observer, pourtant elle continua à avancer avec détermination. Qui sait ce que cet chasse à l'homme leurs réservait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 13/10/2007
Parchemins postés : 1231



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Michael Scofield


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Lun 7 Nov - 21:42

Le cours était en place, Scofield suivait attentivement les déplacements de chaque équipe sur le parchemin magique. D’autres points avaient aussi fait leur apparition et cela ne cessait de le faire sourire ce qui ne présageait rien de bon pour les volontaires. Michael était aussi tenu au courant par les mangemorts qui survolaient à haute altitude les groupes de sorciers afin de pouvoir intervenir rapidement au cas où.
Les deux groupes adoptaient des techniques différentes néanmoins des leaders semblaient se distinguer des autres, Serpens dans l’un, De timhallon dans l’autre. Ceux-ci semblaient avoir pris le groupe en main donnant leurs instructions suivies docilement par les autres enfin pour le moment. L'obscurité était désormais en place.

Les prisonniers étaient désormais en possession de leur baguette magique, la première se trouvant dissimulée derrière quelques brindilles près de la cabane de l’Hybride et pour l’autre, il suffisait de suivre le rivage jusqu’à la lisière de la forêt interdite. Lorsque la main du prisonnier était entrée en contact avec le bois noir emplie de magie noire, une sensation de brûlure se fit ressentir. Comme pour les bracelets, il était impossible de l’extraire de la main du prisonnier ce qui risquait de compliquer la tâche des élèves. Eux qui croyaient qu’un simple sortilège comme Accio suffirait… Ce serait prendre Michael Scofield pour un imbécile. Néanmoins le Mangemort ne leur fit pas part de cette révélation, ce serait à eux de l’expérimenter et de savoir réagir par conséquence. Après tout, il s’agissait bien d’un cours, les élèves devaient donc apprendre quelque chose à la fin.


----------------------------------------

La Baguette des prisonniers est emplie de magie noire empêchant de la prendre par enchantement. Bien sur vos persos ignorent cela… Ils l’apprendront en faisant face au prisonnier.

Il est temps de passer aux choses sérieuses.

Pour des soucis de cohérences, évitez les sortilèges inventés.
Vous pouvez tous répondre 1ere fois en lançant un dés !

Jaune
Malé 2 PA / 8 PV
Gabriel 2 PA / 8 PV
Vic 2 / 8 PV
+ Lyna (Eric Eluard) 3 PA / 11 PV

____________________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1996
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2011
Parchemins postés : 350



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gabriel Lestrange


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Lun 7 Nov - 23:08

Ça faisait maintenant une dizaine de minutes que la chasse avait commencé. Plus aucune expression ne passé sur le visage de Gabriel, il était fermé, ne montrant ni de l’excitation, ni de l'amusement, ni quoi que ce soit d'ailleurs. Il se mettait vraiment dans le bain, sans pour autant perdre sa personnalité. Malefius avait exposé son plan au reste du groupe, c'est-a-dire, a Victoria et Gabriel. Victoria était d'accord, Gab' aurait pensé le contraire venant d'elle. Une demoiselle solitaire et réservée comme elle marcher main dans la main avec deux personnalité comme Mal' et Lestrange. Étonnent trio, le vert et argent était prêt a mettre tout ses différents avec Victoria pour réussir cette mission. Mais elle.. en était-elle capable. Elle semblait réticente a l'idée de cette entende, on voyait qu'elle voulait en terminer rapidement et qu'il lui presser de retrouver ce prisonnier.

Gabriel hocha la tête au dernier mot de mal', Vic' en fit de même et ils partirent ensemble a la chasse. Sachant exactement quoi faire. Gab' se désillusionna d'un coup de baguette, les petites étincelles jaillissant de sa baguette étaient dorées, contrairement a celles de Victoria qui étaient blanches. Il apportait peut d'importance a ces petits détails. Ils avancèrent discrètement, laissant leurs trace de pas derrière eux, il aurait pu les éffacer, mais il choisi de les laisser afin que le prisonnier puissent suivre leurs pas si jamais l'envie lui prenait. Dans le noir, alors que les trois étaient invisible, un craquement retentit, comme un croc dans une pomme.

- Gab' ! Dit une voix en chuchotant.

- Désolé j'ai pas pu résister ! Dit il en chuchotant a son tour.

Ils continuèrent d’avancer jusqu'à la maison. Arrivé a la cabane, l'endroit était désert. Il semblais que le prisonnier n'était pas là. Tant mieux, ils allaient pouvoir mettre leurs plan a exécution. Gabriel s'appretait a envoyer son patronus quand un nouveau craquement ce fit entendre vers les buissons.

- Gab' putain !

- C'était pas moi cette fois.

Lestrange pointa sa baguette vers les buissons.

- Feudeymon !

Il fit apparaître une flamme intelligente détruisant tout sur son passage, elle savait ce qu'elle avait a faire et savait ce qu'elle devait traquer le prisonnier. Mais le problème était que ce sort était compliqué a gérer et il fallait que Gabriel restent concentré s'il ne voulait pas que ses flammes meurtrières ne se retourne contre lui et ses coéquipier. Si une chose venait a le déstabiliser, il perdrait le contrôle, parce qu'il lui manquait une certaine experience.

- Mal, Vic ! Un de vous doit utiliser un protégo totalume si possible, sinon je ne tiendrais jamais ce feu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Lun 7 Nov - 23:08

Le membre 'Gabriel Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Mar 8 Nov - 18:30

Le membre 'Lyna Sweet' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 13/07/2011
Parchemins postés : 5536



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Lyna Sweet


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Mar 8 Nov - 19:32

Spoiler:
 

Cours. Ne jamais s'arrêter. Cours. L'essentiel est d'avancer. Cours. S'échapper sans discuter. Cours. Vivre sans espérer.

La vie ne mérite d'être vécue que si l'expérience est au rendez-vous. On pense que vire tranquillement, sans contrainte, sans réfléchir. Rester planter sur son siège, derrière un bureau, et attendre. Attendre quoi ? La mort ? Subtile connerie. Si certains se battent, si certains meurent, c'est pour libérer en eux un gêne, une souffrance plus profonde qu'aucune autre. C'est pour sentir en soit cette vivacité, cette énergie renfermée. Se déchaîner, oublier l'être humain, redevenir primitif. L'instinct de survie, quoi de mieux ? Personne ne mérite d'être libre, personne ne mérite d'être enfermé. Les deux extrêmes s'acquièrent et se repoussent, à nous de trouver le chemin à prendre dans ce labyrinthe miteux qu'est la vie.

Ouais, moi je vis comme ça. Je vis au gré de mes envies, et de celles de mes persécuteurs. Moi je suis un persécuté. Un putain de détenu. Pourquoi ? Aucune idée. En fait, je crois que c'est mon tempérament, ou alors ma capacité à contre-dire tout autour de moi. Ma violence refoulée peut-être. Ou encore la fois où j'ai dis à mon bosse d'aller se faire foutre. Je sais pas, la vie est étrange depuis quelques temps, et le système carcéral n'est plus ce qu'il était. Maintenant on envoie des gosses là bas parce que leur sang est d'une couleur psychologiquement différente. Ridicule. On envoie des fonctionnaires au bagne parce qu'ils ont oubliés de vider la poubelle d'un supérieur. On envoie des cons comme moi parce qu'ils sont cons, justement. J'ai toujours été surpris du sort que l'on m'a fait subir là-bas. J'avais peur ouais, mais c'était pire que ça, j'étais tout simplement scotché. Scotché par la souffrance, par le froid, par l'humidité, par les plaies infectées qui s'ouvraient doucement et langoureusement sur mes pieds. Scotché par les traces encore brûlante des coups de fouet que j'avais pu subir lors que mes multiples tortures. Ouais, moi j'étais un dur franchement. Mon voisin de cellule, lui, il avait craqué au bout de deux mois. Moi trois ans de taule et je suis encore là, à courir dans les prés. Fortiche Eric !

Enfin bref, aujourd'hui c'est ma chance, j'peux pas la manquer comprenez ? Aujourd'hui je viens à Poudlard, école où je n'ai pas appris la magie, mais dans laquelle je joue ma vie, ma liberté, mon unique bien que je garde encore à ce jour. Ces gamins nous prennent pour des sujets de tests, pour de simples pantins prêt à crever docilement. C'était sans compter sur moi. Ils ne connaissent pas l'enfer d'Azkaban, alors ils ne peuvent pas comprendre l'étendu de mes capacités. Par "capacités" j'entends : ce que je suis capable de faire, et pas seulement magiquement. Tuer, ce n'est rien. Tuer c'est un acte débile, inutile, presque puéril. Où est l'intérêt quand on peut écarter définitivement sa cible de son passage sans même changer le cours de sa vie ? Voyez, ce sont des enfants, ils ont le droit de vivre encore quelques années. Ce n'est certainement pas moi qui viendrait à les tuer.

En prison, la loi du plus fort se traduit souvent par "celui qui éprouve le moins de pitié". Malheureusement pour ceux que je risque de croiser aujourd'hui, en trois ans, je pense avoir inscrit cette doctrine dans mes gênes, et dans mes habitudes. Je n'irai pas jusqu'à affirmer mon absence de sentiments, mais je pense que niveau "humain" je suis loin d'être l'exemple à suivre, et encore moins un homme à rencontrer. Tant pis pour eux. On nous a dit qu'ils étaient volontaires non ? Alors dans ce cas...

Ouais, je dis que je les tuerai pas, tout reste relatif du coup. Bien évidement, je n'hésiterai pas si ma vie est en danger. Après tout, je ne pense pas avoir de deuxième chance dans cette vie, dans cette épreuve. Ils me tueront. Ils me tueront comme un porc : les gardiens. Les gardiens d'ici sont pires qu'à la prison. Ici ils ne nous connaissent pas et s'en fiche. Ici ces types sont plus que des monstres, ils attendent de voir la moindre portion de tes cheveux et bim tu es bon pour le cimetière des sorciers condamnés. Bande de rapaces corrompus. Moi aussi j'ai servis le Lord ! Enfoirés ! J'étais au Ministère, j'étais brigadier ! Et regardez où je me retrouve ?! Pourquoi ? Pour avoir dit à mon patron d'aller se faire foutre.

Stop. J'entends du bruit. Des pas, qui ne sont même pas précipités, lents, presque trop. Étrange. Qui est-ce ? Ce n'est pas un élève, c'est impossible. Un élève serait terrifié, pétrifié, se pisserai dessus, enfin je sais pas, mais merde il serait pas comme dans un parc d’attractions ! Mieux valait jouer la carte de la survie. Je décide de monter dans un arbre : avantage du terrain, il y en a partout. Seulement, ici, il faut analyser ce fameux terrain. Un arbre comme un chêne fait moins de bruit qu'un pommier ou qu'un cerisier. Peu importe la saison ( heureusement il y a encore des feuilles... ). J'ai appris à me faire discret durant mon métier de Brigadier. Très discret. J'ai appris à me faire violent en prison. On peut combiner les deux parfois. Tant mieux.

Je me poste sur une branche à 4 ou 5 mètres. Derrière les buissons d'où venaient les pas, je les aperçois enfin. Il sont trois si je n'ai pas encore perdu ma vision d'aigle ( que je n'ai jamais eue ). Une fille, flippée, un gars au cheveux long plaqué bizarrement, et un autre les cheveux plus long mais relâché. Cheveux plaqués suffira à me faire plaisir, à me faire gagner un minimum de crédibilité. Autant en finir rapidement. Je vais les finir. Ils se réveilleront à l'hôpital, eux ils ne risquent rien. Ils pleureront dans les jupes de maman et dans le slip à papa. Point. Moi j'avance, ceux qui stagne dégage. Ceux qui me gêne s'écartent. J'ai la patate qui défonce.

"Confringo !"


BLAM ! hahaha ! Elle fait mal celle-là ! Mon sort préféré je crois. Cette explosion plus puissante qu'un déprimo, suivis de ces flammes gigantesques et destructrices, j'adore! Je vois là une œuvre d'art, la lumière se reflétant dans mon œil comme une lame dans un miroir. Je peux les achever, maintenant, mais non. Cela ne servirait à rien. L'un d'eux est déjà bien entaillé à coup sûr, alors autant leur permettre de fuir ?

__________________________________________

Jaune

Malé 2 PA / 8 PV
Gabriel 2 PA / 5 PV
Vic 2 / 8 PV
+ Lyna (Eric Eluard) 3 PA / 11 PV

( Gab était ma cible Wink )


____________________________________


Membre de l'Ordre du Phénix


L'unique Agent :geek: surveille
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 23
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune] Ven 11 Nov - 16:41

Maleficus fut le premier à se désillusionner, les deux autres le suivirent sans parler. Ils commencèrent alors à marcher jusqu'à la cabane de l'Hybride, à la lisière de la Forêt Interdite, sans se voir. Victoria Swan fut la première à avancer, Maleficus retint Gabriel par le bras en lui susurrant des mots discrets à l'oreille.

« Laisse-la aller devant, Gab’. Si on est attaqués, autant qu’elle se fasse tuer la première. »

Ils continuèrent, surveillant les alentours pour éviter les mauvaises surprises. Le temps était clément, les Hors-la-loi le seraient sans doute beaucoup moins. Ils n'hésiteraient pas à tuer ou torturer, ce qui sous-entendait que les élèves devraient se montrer aussi impitoyable envers leurs proies. Ce qui ne serait sans doute pas un problème pour Serpens. Il faisait nuit maintenant. Ils continuaient leur chemin lorsque soudain, Maleficus entendit un bruit étrange.

« Gab’ ! »

Lestrange venait de croquer une pomme. Il ne pouvait décemment pas s'en empêcher ! Arrivé à la cabane, les lieux étaient déserts. C'est sans bruits que Maleficus fit apparaître son Patronus avant qu'il ne s'évapore suite au nouveau bruit qu'avait fait Gabriel Lestrange. On entendit un craquement comme le bruit d'une branche se faisant

« Gab’, putain ! »

- C'était pas moi cette fois.

Si ce n'était pas lui qui venait de faire ce bruit, cela voulait dire que quelqu'un d'autre l'avait produit. Le prisonnier était là, ou encore quelque chose de pire, une surprise de Scofield peut-être ? Maleficus brandit sa baguette vers les buissons, au moment où un énorme feu s'alluma devant lui. Lestrange avait utilisé un Feudeymon... Il n'allait jamais pouvoir tenir cet enchantement, pensa le Sang Pur. Il n'avait aucune expérience en matière de feux maléfiques, cela allait se retourner contre eux.

- Mal', Vic' ! Un de vous doit utiliser un Protego Totalum si possible, sinon je ne tiendrai jamais ce feu !

« Idiot ! Ce n’est pas un simple Protego qui nous protégera d’un Feudeymon ! Tu vas tous nous tuer ! »

Et alors, avant qu'il n'ait eu le temps de répondre, Gabriel Lestrange se prit de plein fouet un sortilège qui le brula et le mit à terre. Aussitôt, les flammes s'interrompirent. Maleficus avait vu d'où venait cette explosion. En hauteur, à 4 ou 5 mètres, était agenouillé sur une branche un homme à la barbe naissante et aux sourcils broussailleux: le Hors-la-loi dont il devait s'occuper. Sans hésitation, le Sang Pur s'écria violemment:

« Cantenae ! »

De grandes chaines noires hérissées de pointes furent expulsées de la baguette de Maleficus et vinrent rapidement entourer le Hors-la-loi. Il retomba lourdement contre le sol de la Forêt et gémit contre terre. Serpens éclata de rire tandis que Gabriel se relevait douloureusement.

« Tuez-le ! Swan, prends sa baguette ! »

Mais apparemment, sa baguette était restée collée à la paume de sa main malgré l'impressionnante chute qu'il venait d'effectuer. Un enchantement avait du être utilisé par le Mangemort Scofield pour faire en sorte que les élèves ne rentrent pas en possession des baguettes trop facilement. Mais de toute façon, la tâche serait désormais facile: l'autre était enchaîné et s'il essayait de bouger, les pointes s’enfonceraient dans son corps déjà meurtri par son séjour à Azkaban.

HRJ: Gab', c'est le dé "Sorcier Adulte" Wink

Maleficus 2 PA / 8 PV
Gabriel 2 PA / 5 PV
Vic 2 PA / 8 PV
+ Lyna (Eric Eluard) 3 PA / 9 PV (enchainé)


Dernière édition par Maleficus Serpens le Ven 11 Nov - 16:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: MJ Lâcher de sauvages [Jaune]

Revenir en haut Aller en bas

MJ Lâcher de sauvages [Jaune]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-