POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Qu'importe le temps' (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Qu'importe le temps' (libre) Mar 1 Nov - 17:33



Épuisé, je me posa avec mon ballet et sortie une page froissé de ma chaussure, elle était toujours sur moi et a force de la lire, les mots posé dessus ont bien fini a marquer ma mémoire, je connaissais le texte par cœur. Et je ne remercierais jamais assez celui qui l'a écrit.

"Dans les ténèbres qui m’enserrent,
Noires comme un puits où l’on se noie,
Je rends grâce aux dieux quels qu’ils soient,
Pour mon âme invincible et fière,

Dans de cruelles circonstances,
Je n’ai ni gémi ni pleuré,
Meurtri par cette existence,
Je suis debout bien que blessé,

En ce lieu de colère et de pleurs,
Se profile l’ombre de la mort,
Et je ne sais ce que me réserve le sort,
Mais je suis et je resterai sans peur,

Aussi étroit soit le chemin,
Nombreux les châtiments infâmes,
Je suis le maître de mon destin,
Je suis le capitaine de mon âme"


Allongé au rond central du stade, entouré de ces hautes murailles et d'encore plus hautes tours me donnant l'impression d'être minuscule. Cette page fait partie d'un passage important de ma vie, elle est venue a moi, comme tombé du ciel lorsque j'en avais le plus besoin, je marchais dans le froid, livré a moi même, et alors que j'étais prêt a baisser les bras, j'ai relevé la tête grâce a cet extrait d'un livre dont je ne connais pas le nom. Elle est apparut devant soufflé par le vent, elle m'était promise, et la brise me l'avait déposé.

Les nuages défilaient devant mes yeux, ma tête était comme enfoncée dans le sol, lourde comme-ci on y avait implanté du plomb. Mais j'étais bien, je n'avais pas envie de bouger ou d'être partisan du moindre effort. Mais il fallait me lever et repartir au activité, j'ai toujours gardé dans un coin de ma tête que le quidditch était la seul porte de sortie dont je disposais. Le ciel menaçait puis quelques minutes plus tard, l'orage grondait, les éclaires tombait et la pluie fouettait les parcelles non couverte de ma peau. Malgré ça je poursuivit mon entrainement, tours de terrain, pompe, abdo puis je remonta sur mon ballet afin de perfectionner ma technique a la batte, oui. Je comptais reprendre le flambeau que j'avais laissé au poste de batteur.
Revenir en haut Aller en bas

Qu'importe le temps' (libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-