POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Dim 6 Nov - 14:56

Bras croisés, les mains rentrées dans les manches de son pull gris, Maximillian marchait d'un pas tranquille vers la forêt interdite. Le nez en l'air, le corps recroquevillé, il regardait le ciel s’obscurcir petit à petit, des gouttes d'eaux commençaient a tomber, ce soir il pleuvait. Sa baguette était, une fois de plus, dans sa poche arrière, il l'avait déjà cassé une fois en s'asseyant dessus. Une légère brise se levait, en même temps l'heure avançait faisant virevolter les mèches folles du jeune homme. Maximillian fredonnait un air de Gainsbourg tout en avançant, le parc était presque désert et c'était ce qu'il recherchait : la solitude. Il avait eu une longue journée de cours et sa tête était remplie de questions sans réponses qu'il avait besoin de faire disparaître. Et bien sûr, ceci est parfaitement impossible dans une salle commune remplie d'élèves. Maximillian s'était donc éclipsée discrètement, sachant qu'il allait enfreindre le règlement en restant tard dans le parc. 

Une fois arrivé à la lisière de la forêt, Max' s'assit contre une grosse pierre, regardant les ombres des arbres s'allonger en même temps que le soleil descendait dans le ciel. Son regard se plongea dans la pénombre quelque peu inquiétante mais à la fois attirante, cela venant sûrement du simple fait que la forêt était interdite. Le jeune sorcier laissa échapper un léger soupir de bienêtre, sortant sa baguette de sa poche. Max' regarda deux feuilles mortes qui traînaient à ses pieds, pointant sa baguette vers elles, il murmura une formule magique. Les deux petites feuilles prirent soudainement vie, prenant la forme de deux petits oiseaux. Ils se mirent à virevolter devant les yeux à la lueur triste de Maximillian. Maintenant il pouvait pleinement profiter de la solitude, du calme et comme à chaque fois qu'il se retrouvait seul, il se sentit envahi par une espèce de mélancolie inexplicable. Maximillian ferma les yeux se laissant doucement bercer par la brise. 

Un hurlement déchira le silence de la nuit, réveillant en sursaut le jeune sorcier. Maximillian se leva d'un bon, faisant tomber sa baguette, les petits oiseaux en feuilles mortes s'évanouirent. Le jeune homme leva vivement la tête vers le ciel qui était devenu presque noir et sans étoiles, la lune était pleine. D'un geste agacé, il ramassa sa baguette se maudissant de ne pas avoir écouté son cours d'astronomie. Bien que les loups-garous n'étaient pas des créatures fréquentes, certaines rumeurs disaient que certains rôdaient dans la forêt interdite. Bien que Max' refusait d'écouter les rumeurs, il devait bien avouer que celle-ci la faisait plonger dans le doute. Son côté téméraire et imprudent lui donna l'envie d'aller vérifier lui-même, mais son côté raisonnable, et surtout son instinct de survie, lui fit passer l'envie d'y aller seule. Le jeune homme se retourna vers le parc et ne fut pas surpris de le voir totalement désert. Un cri déchira à nouveau le silence faisant sursauté Maximillian qui rit aussitôt de sa bêtise, bien que son rire était un peu nerveux. Alors qu'il y a quelques heures de ça il recherchait plutôt la solitude, Max' se surpris à espérer avoir de la compagnie bien qu'il n'était pas dupe, peu d'élèves étaient assez maladroits pour s'endormir à la lisière de la forêt interdite un soir de pleine lune. Frissonnant, Maximillian resserra sa main sur sa baguette, croisant les bras et espérant avoir de la visite assez rapidement.


Dernière édition par Maximillian Giovaneli le Ven 11 Nov - 20:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1996
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2011
Parchemins postés : 350



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gabriel Lestrange


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Dim 6 Nov - 20:18

La salle commune était vide ce soir la. Les flambeaux noir accrochés aux murs des escaliers en spirales éclairaient a peine le fond de la grande pièce. La décoration sobre du mobilier n'arrangeait pas l'éclairage. Seul le feu de la cheminée éclairait a peu près bien le devant de la scène ou Gabriel se trouvait, il était allongé dans un canapé noir qui se marier bien au décor de la pièce, il avait les jambes croisaient avec un cousin sous la tête, un livre dans la main gauche et une pomme dans la main droite, il n'y avait pas un bruit et même les mouches ne dérangeait pas Lestrange. L'ambiance était lugubre et froide, tout le monde étaient couchés, l'heure était tardive et la pleine lune brillait haut dans le ciel. Le feu de la cheminé éclairait légèrement le visage pâle du Serpentards, il était préoccupé par quelques chose et cherchait un moyen de s'en débarrasser au plus vite. Il croqua dans sa pomme, et s'essuya la bouche en tapotant au coin de sa lèvre avec un beau chiffons vert tout propre qui sentait encore la javel.

Dans léger craquement, un patronus apparut par le billet de la cheminé. C’était un hamster. Mon dieu. Il appartenait a un larbin de Serdaigle, pas de sang pur, mais c'était justement parce qu'il avait peur que le courroux s'abatte sur lui qu'il vendait tout ce qu'il voyait ou entendait. Lestrange lui avait confié de surveillé ce qui se passer dehors au cas ou verrait Giovanelli. C'était ingénieux de demander a un élève de la plus haute tours de surveiller, ça faisait un peu l'éffet d'une tours de gay. Le patronus prit la parole.

- Gabriel ? De la tours des Serdaigles j'ai pu apercevoir celui que tu m'as demandé de surveiller vers la lisière de la forêt interdite.

- Et bien, je savais qu'il n'était pas dans les dortoirs de toute façon, je m'attendais a avoir un signe de lui dans le château. Préviens Malecius, et Mercurius. Qu'ils me rejoignent a la lisière de la forêt dans dix minutes. Tu peut disposer.
Lestrange mit un coup de croc dans sa pomme avant de se lever. Il avança lentement vers la cheminée et jeta le livre qu'il lisait dans le feu d'un geste calme et détendu. Un léger rictus l'avait accroché aux lèvres, il regardait le feu de son regard cerné et psyché. Les idées fusées dans son cerveaux en ébullition, elle ne demandait qu'a être misent a exécutions mais elles n'étaient pas toutes bonnes, il fallait faire le tri, suivit d'un choix. Il ne fallut pas longtemps a Gabriel pour se décider. Il termina sa pomme avant d'en prendre une autre et de repartir d'un pas joyeux en faisant la faisant sauter entre la paume de sa main. Il sortit de la salle commune, traversa les nombreux couloirs des cachots, toujours semblable a un labyrinthe. Il sortit, sans se cacher, Malefius et Mercurius l'attendaient a la sortit. A chaque fois qu'ils croisaient quelqu'un, Malefius répétait qu'il avait trouvé les deux en train de se prendre la tête dans les couloirs et qu'il les amenés a l'inquisitrice. Les trois sortirent dehors en direction de la forêt. Ils passèrent dans le parc, personne. Près du lac? Personne non plus. A présent Gabriel affichait un sourire presque sadique sur ses lèvres en voyant qu'il n'y avait vraiment eux et Max. Arrivé a la forêt, Max était assis de dos sur une grosse pierre. Gabriel croqua une fois dans sa pomme et l'envoya exploser en plein derrière la tête de Max. Et au moment ou il tourna la tête.

- Petrificus.

Gabriel pensa le reste de la formule, autrement dit, totalus. Il ne prit même pas la peine de parler. De toute façon, Giovanelli savait qu'il était cuit, et que Lestrange voulait sa peau, même si cela incluait de le scalper. Gabriel s'approcha de lui en tapotant sa baguette contre la paume. Il ne rigolait plus, son visage était ni fermé, ni joyeux. Il était totalement normal et détendu. Comme ci tout ce qui ce passer maintenant était banale.

- Tu m'entend Giovanelli ? Bien sur que oui. Il tapota contre sa joue. Alors comme ça tu a voulu jouer au plus malin? Sache que tu n'avait aucune chance de gagner a ce petit jeu la avec moi et qu'a partir du moment ou tu as ouvert la bouche tu était condamné. Mais avant de te faire quoi que ce soit. J'aimerais que tu sache ce qui t'as trahi. Tu te souviens de ce petit poufsouffle qui était derrière la porte quand tu l'a ouverte ? Soit disant inoffensif ? Et ben voilà. Comme quoi le danger n'est pas toujours la ou on le croit ! J'ai cru comprendre que tu avait des ''sentiments'' pour miss Swan.. une sang mêlé. Quand on connaît la réputation de ton père je doute qu'il serait très heureux d'apprendre ça. Quand pense tu ? Les gars, aidez moi a le traîner plus au fond dans la forêt. Mercurius prend les jambes, Mal prend un bras, je prend l'autre.

Les taches étaient répartit, mais tout bien réfléchie Gab reprit la parole.

- Enfaîte non. Lâche ses jambes, il ne mérite pas d'être porté, mais traîné.

Les jambes de Maximillian traînait dans sur les feuilles, les racines et tout ce qui était par terre. Autant vous dire que la forêt avait du contenue. Environs deux cent mètre plus loin, le château était caché par les nombreux arbres. Une brume semblable a une nappe rampé sur le sol, la brume était épaisse et blanche. Enfin, Gabriel prit la baguette de Max avant de lui lever le maléfice.

- C'est exactement comme ça que je l'avais imaginé. Amusez vous les gars il ne faut surtout pas se gêner. Max? Nous verrons si tes nouveaux amis viendrons a ton secours. J'ai constatais qu'ils aboyaient beaucoup mais qu'ils n'oser jamais montrer les dents.


Dernière édition par Gabriel Lestrange le Mar 8 Nov - 17:48, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Dim 6 Nov - 20:18

Le membre 'Gabriel Lestrange' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Mer 9 Nov - 23:26

«  H ?

_ Oui ?

_ Faut que je te parle d'un truc super important, tu peux venir s'il-te-plaît ? »

Le Gryffondor approuva d'un signe de tête, laissant les autres quatrièmes années continuer leur route dans un couloir, Kim et Mercurius se retrouvèrent dans un coin du couloir, qui en ce soir, semblait désert.

« J'ai un … service, à te demander …

_ C'est quoi ?

_ C'est … très … spécial tu sais.

_ Bah vas y envoie le pâté de scrout ... »

La Serpentard prit son temps, souffla un coup avant de poursuivre, elle n'avait pas la parole directe, moins que son copain.

«  Tu te souviens de Lestrange ?

_ Euh ouais.

_ Et bien j'ai besoin que tu lui files un coup de main.

_ Un coup de main ? À ce type bizarre ?

_ Oui, c'est super important, et puis … je lui en ai parlé, il m'a dit que tu auras ta part aussi. »

Il regarda la sixième année avec un air interrogateur, part de quoi, il ne savait pas, mais il allait accepter, après tout, si on lui promettait une part des gains éventuels, ça ne le gênait pas, sa copine le connaissait, elle avait du s'expliquer avec Lestrange pour que H y soit aussi gagnant.

La journée se poursuivit tranquillement, Yakovsky ne pensant pas forcément au pourquoi du comment, ne cherchant même pas à comprendre, il avait confiance, ça suffisait comme excuse.
Le banquet du soir eut lieu, et peu avant que les élèves rejoignent leurs dortoirs respectifs, Kim Vasheden avait susurré une heure et un lieu à Mercurius, elle l'embrassa et lui souhaita une bonne nuit.

Cette mascarade commençait à faire tourner H en bourrique, il ne savait pas vraiment ce qui l'attendait ce fameux soir là, aussi, il sortit de son dortoir, passa dans la salle commune sans qu'on remarque son absence, disparaissant tel une ombre dans la nuit noire, il vit un patronus apparaître dans la cheminée, celui ci le sommant de venir à un point de rendez vous, il sortit par le passage s'avança en dehors de là, et partit secrètement vers celui ci.
Serpens était là aussi, il sourit d'un rictus témoigna de son petit grain, il regarda l'autre avant de le questionner de manière plutôt directe.

«  Et ben, je ne me doutais pas que tu serais là toi ! »

Son air un peu surpris témoignait de son ignorance sur le sujet. Lestrange fit aussi son apparition, visiblement, il ne serait que tous les trois. Suivant les deux, il se dirigea vers la sortie de l'école, direction la forêt interdite, et il trouvait ça de plus en plus excitant, il se disait qu'il avait bien fait de sortir ce soir là.
Gabriel envoya sa pomme dans la direction opposée d'où regardait le gryffondor, il vit ensuite le Serpentard lancer un maléfice, celui du saucisson, une masse humanoïde tomba alors à terre, et on put se rapprocher de celle ci sans trop s'en faire.

 "Tu m'entend Giovanelli ? Bien sur que oui. Alors comme ça tu a voulu jouer au plus malin? Sache que tu n'avait aucune chance de gagner a ce petit jeu la avec moi et qu'a partir du moment ou tu as ouvert la bouche tu était condamné. Mais avant de te faire quoi que ce soit. J'aimerais que tu sache ce qui t'as trahi. Tu te souviens de ce petit poufsouffle qui était derrière la porte quand tu l'a ouverte ? Soit disant inoffensif ? Et ben voilà. Comme quoi le danger n'est pas toujours la ou on le croit ! J'ai cru comprendre que tu avait des ''sentiments'' pour miss Swan.. une sang mêlé. Quand on connaît la réputation de ton père je doute qu'il serait très heureux d'apprendre ça. Quand pense tu ? Les gars, aidez moi a le traîner plus au fond dans la forêt. Mercurius prend les jambes, Mal prend un bras, je prend l'autre. "

*Mais il se prend pour qui à me donner des ordres lui !*


Enfaîte non. Lâche ses jambes, il ne mérite pas d'être porté, mais traîné.

"Il ne comptait pas faire le larbin, pas auprès d'un gars comme Lestrange, il ne le connaissait que peu, mais si on avait fait appel à lui, c'était qu'on avait besoin, et donc qu'il avait quelque chose à y gagner, la présence de Maleficus suffisait à les couvrir en ce lieu.
Gabriel leva l'enchantement laissant l'autre prendre connaissance de la suite, que Mercurius ignorait également."


C'est exactement comme ça que je l'avais imaginé. Amusez vous les gars il ne faut surtout pas se gêner. Max? Nous verrons si tes nouveaux amis viendrons a ton secours. J'ai constatais qu'ils aboyaient beaucoup mais qu'ils n'oser jamais montrer les dents.

La réaction de H fut immédiate.

«  Ah enfin une bonne nouvelle ! »

Avec sa même assurance, il dégaina sa baguette, prêt à lancer un sort sur la victime désignée, peut importe ce qu'il avait, c'était la saint Maximillian aujourd'hui.

" C'est pas ton jour de chance ... Incendio !"

Le bout de la baguette noire du russe prit une couleur violette intense, éclairant les lieux, mais on se doutait bien que ce n'était pas la fonction première de cette manoeuvre.
Le quatrième année donna un bon coup de pieds dans le crâne de celui qui gisait désarmé, l'ayant suffisamment cogné, il posa le bout de sa baguette sur la cage thoracique de l'autre, le feu brûlant la peau, il y tagua le chiffre trois, après cela, l'autre garderait un mauvais souvenir de cette nuit, la marque de Yakovsky resterait à jamais gravée sur l'épiderme sous lequel battait son coeur, sa vie.

Le Gryffondor laissa échappé un rire sadique et dément, il aimait faire mal, il aimait torturer, comme si cette nouvelle vocation lui devenait de suite plus amicale, le jeu était là.
Il choppa l'autre par le col et le regarda dans les yeux, lui parlant avec hargne.

" Alors t'as peur hein ! Ça fait mal ça ! C'est pas l'extase cette douleur ..."

Une droite arriva dans sa face, laissant un bleu, Mercurius se releva, et dit à Mal' de son ton arrogant et fier.

" Allez je te laisse jouer aussi avec lui ..."

Il se recula voulant voir comment l'autre se démerderait.


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Mer 9 Nov - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Mer 9 Nov - 23:26

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Ven 11 Nov - 18:42

Maleficus ne dormait pas, il était seul dans la chambre. Il avait le lit juste à côté de la grande fenêtre des dortoirs de Serdaigle, tout en haut. La vue était imprenable sur l'ensemble du Parc et de la Forêt Interdite. Une place de choix, impossible pour lui de rater ce qui se passait avant ou après le couvre feu: c'était une bonne manière pour lui d'exercer pleinement ses fonctions de Brigadier. Avec lui, personne n'enfreindrait le règlement et tous les fautifs se verront sévèrement punis par l'Inquisitrice de Poudlard. Mais ce soir, c'était un peu plus compliqué. L'Elite devait se charger d'un élève qui fréquentait une Sang Mêlé, un Serpentard. Et la Sang Mêlé en question était Victoria Swan, Maleficus eut envie de vomir en pensant à ce nom. Cette nuit-là, la lune était pleine, les loups-garous seraient sans doute de sortie, songea le Sang Pur. Il pensait à la Mort lorsque soudain, il aperçut un élève de corpulence assez forte aux cheveux courts dévaler la pente du parc pour aller s'installer confortablement contre une pierre à la lisière de la forêt. Ni une, ni deux, il se rhabilla, souleva son matelas, attrapa un bout de parchemin vierge et y inscrivit quelques mots. Le parchemin en question s'était vu subir un sortilège Protéiforme, ce qui comprenait que ce qu'y écrivait Maleficus était lisible par d'autres personnes. En l’occurrence, la personne contactée était Morticia.

Spoiler:
 

Serpens était intelligent, et prudent. Si il y avait des complications, Morticia arriverait avec deux autres élèves. Ensuite, Maleficus replaça le parchemin où il était, et sortit en trombe des dortoirs, jusqu'au moment où un autre Serdaigle l'informa que Lestrange était parti pour s'occuper de Giovaneli.

*Je m'en doutais...*

« Très bien, si un Patronus apparaît, contacte Morticia. »

Et il passa son chemin, se dirigeant vers un point de rendez-vous. Il y arriva rapidement lorsqu'il aperçut un Gryffondor: Mercurius Yakovsky. Il le regarda d'un air dédaigneux, étonné de sa présence. A son approche, l'autre le provoqua.

« Et ben, je ne me doutais pas que tu serais là toi ! »

Maleficus se rapprocha, brandit sa baguette et la lui enfonça dans le ventre, le Gryffondor se plia en deux. Le Serdaigle lui parla d'un ton si froid qu'il aurait fait fuir un cadavre.

« Ne t’avise pas de me reparler sur ce ton, la prochaine fois je te couperai un bras, petit gnome. Et tâche de faire semblant. »

C'est à ce moment précis que Lestrange arriva, Maleficus prit la baguette de Mercurius dans sa poche arrière, et il prit celle de Gabriel, leur faisant signe d'avancer. Les deux passèrent devant, lui était derrière, leur pointant sa propre baguette dans le dos. Ils avancèrent ainsi jusque dehors, une fois le Serpentard localisé, le Sang Pur leur rendit leur instrument et ils passèrent à l'action. Gabriel le pétrifia puis ils le traînèrent vers la Forêt. Leur victime avait un regard stupide, Maleficus ne le regardait même pas dans les yeux. Alors, le petit Gryffondor utilisa un Incendio. Le Sang Pur s'exclama alors, tout en le poussant violemment contre le sol:

« Non, imbécile ! Tu n’y connais rien en torture, le bruler laissera des traces ! Utilise plutôt ta tête… »

Maleficus Serpens informula alors un sortilège de Magie Noire, le Timero. Maximilian Giovaneli allait comprendre sa douleur, une douleur psychologique, une douleur presque pire que le Doloris. Le Sang Pur pénétra dans sa tête et le tortura pendant de longues secondes, lui faisant voir des images indescriptibles, il vit la Mort, la souffrance, les sacrifices... Les lèvres rouges sang de Maleficus s'étirèrent en un large sourire.


Dernière édition par Maleficus Serpens le Ven 11 Nov - 18:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Ven 11 Nov - 18:42

Le membre 'Maleficus Serpens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Ven 11 Nov - 20:32

Victoria se réveilla en sursaut cette nuit là. Un mauvais pressentiment grandissant la prenait aux tripes. Elle s'assis sur sont lit inspirant profondément et tentant de se clamer. Ce qui l'avait réveillé c'est ce cire presque inaudible qu'elle avait entendu dans la nuit. Elle connaissait les inflexions de cette voix mais elle n'arrivait pas à mettre le doigt dessus. Elle l'avait sur le bout de la langue...

Ses yeux s'agrandirent de colère quand soudainement tous sembla claire. Les allusions de Lestrange, Serpens qui quittait la salle commune au milieu de la nuit, sa soeur qui se montrait de plus en plus curieuse et franchement pas très discrète et ce Poufsouffle presque insoupçonnable que Victoria avait choppé juste après ses retrouvailles avec Maximilian. Evidemment! Ils s'en étaient pris au Serpentard...

Le sang de Victoria ne fit qu'un tour et elle se leva d'un coup habité par une nouvelle force sans failles. Ses ennemis allaient payé pour s'en être pris aux Serpentard et ils allaient payés pour tous les actes infâmes et cruels quil avait fait subir à tant d'autres Sang-Mêlés. Cette époque était révolue...

Sans la moindres hésitation elle fonça dans la Salle des garçons droit vers le lit de John Adams. Si il y avait une personne en qui elle avait confiance c'était lui et malgré le refus direct de Victoria concernant sa proposition elle savait qu'il serait près à l'aider. Et en y réfléchissant vue la situation sa proposition n'était put être pas si mauvaise...

Une fois qu'elle eut expliqué la situation, les deux Serdaigles quittèrent la Salle commune à toute vitesse. Il n'y avait pas de temps à perdre car Victoria ne savait pas dans quel état était Maximillian ni combien était ses agresseurs bien qu'elle une assez bonne idée sur leurs identités. Arrivé devant la Salle commune des Gryffondors elle abandonna John sur ses dernières paroles:

- Fais vite je ne sais pas si j'arriverai à les retenir longtemps! N'oublie pas de te désillusionnez en sortant j'ai l'impression qu'un patronus surveille la région!

Elle tourna les talons et piqua un sprint vers la sortie sa baguette à la main. Avant de sortir elle fis attention de ce désillusionez en vitesse avant de repartir vers la forêt. Elle inspira une bouffé d'air glaciale en ateignant la forêt Interdite. Honnêtement ce n'était pas difficile de dveinait ou il était. Des c rie étouffé et des voix rauques lui parvinrent. Elle étai au bonne endroit. Elle avança silencieusement vers ses adversaires à au moins 5 mètres de distances d'eux pour plus de sécurité.

Trois élèves était là et il y en avait un de plus au milieu attaché et en mauvaise état. La Serdaigle se retint de poussé un cri de rage à la vue de son ami mutilé. Les trois élèves était comme elle l'avait imaginé Lestrange, Mercurius et Maleficus.

"Sans blague..." songea-t-elle ironiquement.

Elle ne pris pas longtemps pour décidé qui serait la première prsonne qu'elle viserait. Maleficus! Elle savait que des trois c'était sans doutes le plus dangereux et elle allait le neutralisé assez vite.

"Catanae" formula-t-elle de la pointe de sa baguette.

Un trait noir fusa de sa baguette et disparu instantanément!

"j'aurais du être plus discrète" songea-t-elle anxieusement.

Elle devait se reprendre! Il y avait une autre chose que la Serdaigle avait négligé. Ses traces! Ce détails n'échappa pas à un certain Serpentard qui monologuait toujours autant. Elle tenta de rester caché mais malheureusement un pied glissa et fit légèrement mouvé l'eau. Adams et Eden avait interet à arrivé assez vite!


Dernière édition par Victoria Swan le Dim 20 Nov - 13:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Sam 12 Nov - 13:28

Le membre 'Victoria Swan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1996
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2011
Parchemins postés : 350



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gabriel Lestrange


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé) Mer 16 Nov - 20:00

Ambiance


Alors que la pluie tombée déjà depuis un moment, la lune n'était plus a la page, qu'elle soit pleine ou pas, la nature n'y prêter aucune attention, de sombres nuages vinrent cacher la lune et recouvrir la tête de chaque élèves se trouvant dans la forêt. Des nuages épais et noirs semblable a de l'ancres ne présager rien de bon. Si ce n’est que les cris de Giovaneli serait camouflés par les tonnerre qui se succéderait pendant le reste de la nuit. Chaque éclaires dans le ciel assombrit reflétait sur le visage de Lestrange. Ses cheveux noir charbon était mouillaient, ils lui retomber sur la face ce qui affiné encore plus la forme de son visage. Il était appuyé contre un arbre, les bras croisaient en formant un angle droit, tenant comme a son habitude une pomme rouge a la main qu'il portait a sa bouche a chaque fois qu'il en avalé un bout. Ses yeux verts brillaient comme de l’émeraude au soleil, lorsque l'orage n'éclairait pas, on ne pouvait voir que la couleur tranchante de ses yeux. Gabriel observait d'un regard attentif et pointilleux la torture psychologique de Malecius sur Giovanelli.

La pluie se fofiller entre les branches d'arbre, elle s'accrochait au feuillage et tombaient en masse lorsqu'un tremblement ayant pour origine la vibration émise par un éclaire tomber. Les vitres de Poudlard tremblait sûrement elle aussi. Et qui sait, peut être Giovanelli était dans le même cas. Cet abrutit c'était mit dans un sacré bordel. Gabriel observa les alentours, personne, quand soudain quelque chose attira son oeil, une goute un peu grosse était tombé sur la flaque recouvrant un trou béant de boue. Fixant le sol, boueux et inondé par tout l'eau qui tomber pour voir si ses soupçons était bien porté. Un flash dans le ciel apparut, et fit apparaître une trace de chaussure marquant le sol. Maintenant une question rester en suspend dans la tête de Gabriel. Il éleva la voie assez fort pour que l'intrus l'entende.

- Tient ! Je me demande qui pourrait être assez proche de Giovaneli pour lui venir en aide, je me demande aussi qui pourrait être assez concerné et impliqué dans cet histoire pour savoir qu'il allait lui arriver quelques chose. Et enfin, qui pourrait être assez.. malin, ou plutôt maline devrais-je dire ; Pour ce dire que la forêt serrait le lieu idéal pour lui faire payer son affront ?! N'est-ce pas Victoria !

Gabriel eut un sourire en voyant une empreinte de pas ce dessiner dans la boue en faisant une légère éclaboussure a cause du volume d'eau. Il dégaina sa baguette en visant la position en question.

- Fraprat !... pourquoi ça marche pas ? Je ne comprend pas, je croyais que ce sortilège était sensé expulser les rats et les souris.

Il souriait tout en gardant son sérieux puis visa a nouveau de sa baguette.

- Radicula Pulsar.

Des racines sortirent de la boue pour s'enrouler autours des chevilles de la prétendu Victoria, rien n'était sur mais il y avait de grande chance pour que ce soit le cas. Les racines était en train de serrer les chevilles a Victoria, les gens ont trop tendance a négliger les plantes et les racines, mais une racine et capable de trouer un mur quelque-soit son épaisseur, et elles serrerait la prétendu Victoria jusqu'à la fracture de ses deux tibias-péroné si personne ne venait couper celle-ci. Soudain, une deuxième empreinte apparut, Gabriel ne savait plus a qui il avait a faire, qui pourrait accompagner miss Swan ? Il donna un conseil a son compagnon.

- Mercurius, vise a côté de l'arbre, suis les empreintes. Elle n'est pas toute seul, ils sont deux, peut être plus.


Dernière édition par Gabriel Lestrange le Mer 16 Nov - 20:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé)

Revenir en haut Aller en bas

Personne ne devrait avoir a rendre des compte (privé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-