POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Briser la glace ( Elena-Mercurius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Briser la glace ( Elena-Mercurius) Dim 12 Fév - 18:10

On reconnaissait le vrai meurtrier à sa capacité à tuer n'importe qui, ami, famille, inconnu, qu'importe, le démon qui sommeillait en chacun de nous pouvait être dompté et devenir une source intarissable de puissance brute.
En ça, H considérait Elena comme les prémices d'une meurtrière parfaite, mais en devenir, il suffisait juste de tuer sa sœur, et elle se transformerait sans doute en un monstre de haine semblable à son homologue garçon, mais la connaissant, elle n'apprécierait pas dans un premier temps, et ce serait uniquement après, qu'elle comprendrait le geste, mais son orgueil la pousserait à ne jamais l'admettre.

Il était si simple de tuer un faible, H le savait, et il aimait écraser juste pour le plaisir de le faire, voir du sang, sentir cette odeur qui lui faisait monter le sang au cerveau, qui le faisait disjoncter et se sentir bien, planer dans le ciel ténébreux de ce monde corrompu, mais dans lequel, il pataugeait avec fainéantise et parfois, avec brio.

Mercurius jugeait les gens très vite, trop vous diront certains, mais c'était dans son caractère, ceci rimait avec arrogance, il avait des préceptes à suivre, et les préjugés était partie intégrante de ceux ci, la rédemption n'existait pas pour lui, vivre ou mourir, le choix était aussi simple que ça, son avis était souvent définitif, très restrictif, mais c'était sa manière à lui d'appréhender le contrat social.

Le gryffondor considérait sa camarade comme doublement faible, son premier talon d’Achille étant l'attachement à sa sœur, et le second n'était rien d'autre que le fait qu'elle ne veuille pas anéantir le premier.
Tout aurait été plus simple pour elle si elle avait voulu se débarrasser de Katherine, et il n'était pas trop tard …

Si tu le dis, c'est que ça doit être vrai. De tout de façon, c'est pas comme si j'allais me la trimballer jusqu'à la fin de ma vie. Dès que je quitterai Poudlard, elle entendra plus parler de moi.

Un bref rire vint troubler cette phrase si sérieuse pourtant, oui, il ne gênait pas avec elle, et inversement.

« Le truc c'est que tu l'as encore pour la période de Poudlard … ahah je vois que tu veux pas t'en débarrasser tout de suite, t'es trop gentille avec elle Sidney ! »

H disait les choses de la manière dont il les pensait, et étrangement, il n'y avait pas d'insulte au propos, il était étonnamment poli avec Elena, pas par soucis de bien être vu, peut être parcequ'il n'éprouvait pas le besoin d'user d'un langage châtié.


 Tu croyais quoi? Que j'allais me la taper au ministère? Et puis, il n'y aurait pas meilleur moyen que ma soeur pour que mes parents me trouvent.


«  Et alors quoi ? T'angoisses pour rien je te dis … en la laissant en vie tu prends des risques, c'est plus fun ok, mais je vois pas l'intérêt. Si tes parents voulaient te tuer, il l'aurait déjà fait, un accident ça arrive si vite tu sais ... »

Et il la regarda d'un air mauvais, ça il connaissait bien, tuer était si simple, ce n'était qu'une question de volonté, et souvent, cela ne dépendait que de ça.
Il y avait peut être un lien entre les jumelles, comme si quelque chose les rendait si différentes de par leurs esprits, mais qui les unissait plus que par le simple fait de se ressembler, un lien spirituel et affectif que Mercurius ne pourrait probablement jamais comprendre.

Au fond, elle gâchait sa vie, et il ne se priva pas de lui dire.

« Regardes toi … franchement, ça sert à rien, tu te casses le nez sur des trucs qui n'en valent pas la peine, et tu flippes pour rien à propos de simples suppositions. Je crois surtout que t'es sacrément dans la merde et que t'as besoin de quelqu'un pour s'occuper de tout ça parce que tu sais que tu y arriverais pas seule et que tu ne pourrais pas t'occuper de Katherine, alors je te propose un truc, tu me laisses m'occuper de ta sœur, et tu détends un peu … »

Gratuit ? Peut être, le binôme fonctionnerait bien, ils avaient de l'avenir et ça se sentait.

« Je sais que tu es trop fière pour me le demander alors je te propose, après si tu veux pas, je te laisse dans ton merdier, c'est à toi de voir. »

Le russe n'était pas du genre gentil, il est plus de ce style de gars qui agissent bizarrement, qu'on ne comprend pas, et que l'on peine à analyser, ils n'agissaient pas par intérêts, pas par jeu, encore moins par bonté, ceux que personne ne pouvait comprendre.

Peut être se voyait il à travers elle, c'était probable, mais encore une fois, impossible de l'affirmer, H comme Crow étaient des sorciers avec des tripes en acier, une volonté inébranlable, et une parole plus que douteuse, trahir oui, mais pas n'importe qui.

Le gryffondor reprit sa baguette derrière lui, et commença à jouer un peu avec, il se voyait déjà au dessus de Katherine Sidney, la magie noire rongeant la charogne de celle ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Briser la glace ( Elena-Mercurius) Mer 15 Fév - 10:30

Quand Elena s'est trouvé face à H, elle s'est dit qu'il allait peut-être bien lui exploser la tête quoi qu'il en avait déjà eu l'occasion. mais rien ne l'en aurait empêché. Pas Elena. En tout cas, pas cette soirée-là puisqu'elle avait déjà eu droit à se faire écraser par d'autres. La discussion avait eu une tournure des plus étonnante. Comment avaient-ils pût en arriver là? Comment sa soeur s'était elle trouvé dans la conversation? Absente ou présente physiquement, elle trouvait toujours un moyen de s'introduire dans la vie de sa soeur jumelle. C'était sans importance, pour Elena.

Sa mère. Son père. Sa soeur. Elle les haïssait, tous. Sa soeur sans doute moins que ses parents. Pourquoi ne les détestait elle pas autant ses parents que sa soeur? L'une ne voulait pas sa mort. Et alors? Qu'est ce que ça pouvait bien changer. Ok, elle n'oserait jamais diriger sa baguette vers Elena. Plus par amour. Mais ça ne changeait rien. Elles n'étaient plus aussi lié qu'à sept ans. Elles n'avaient plus sept ans, et n'étaient plus lié depuis longtemps. Au fil des années, leurs différences s'étaient installés et les avaient éloignés l'une de l'autre petit à petit. Serpentard et Gryffondor. Difficile d'imaginer qu'elles puissent s'entendre. Et Katherine n'est pas la Serpentard parfaite. Innocente, insignifiante, mignonne, innocente, peureuse. On n'imagine pas vraiment une Serpentard. Qu'est ce qu'elle est allait faire là-bas, la petite Katherine.

Le truc c'est que tu l'as encore pour la période de Poudlard … ahah je vois que tu veux pas t'en débarrasser tout de suite, t'es trop gentille avec elle Sidney !

Elle la supportera le temps de la période Poudlard. Ce n'était pas comme si elle devait restait encore trois ans à Poudlard. Non, elle n'avait plus qu'un an à devoir supporter sa soeur. Elle survivrai.

Pourquoi est elle trop gentille? Parce qu'elle n'a pas tué sa soeur jumelle. Parce qu'elle n'a pas regarder sa soeur lui ramper au pied tout en la suppliant.

Et alors quoi ? T'angoisses pour rien je te dis … en la laissant en vie tu prends des risques, c'est plus fun ok, mais je vois pas l'intérêt. Si tes parents voulaient te tuer, il l'aurait déjà fait, un accident ça arrive si vite tu sais ...

Elena n'aurait aucun mal à tuer Katherine, comme d'ailleurs la plupart des personne à Poudlard. Qui n'arriverait pas à détruire une personne qui peine à tenir une baguette dans les mains et à agir avec? Peut-être même que des premières années pourraient s'en occuper sans trop de mal. Alors, pourquoi ne pas la tuer? Et après? Qu'est ce qui se passerait? Elle n'était pas sur d'elle. Peut-être le devrait-elle? Mais elles sont soeurs. Qu'est ce qui lui assure qu'après l'acte, elle n'aura aucun regret? Qu'elle ne sera pas triste. Pas parce qu'elle s'aimait mais parce qu'ils ont le même sang qui coule en elles.

Regardes toi … franchement, ça sert à rien, tu te casses le nez sur des trucs qui n'en valent pas la peine, et tu flippes pour rien à propos de simples suppositions. Je crois surtout que t'es sacrément dans la merde et que t'as besoin de quelqu'un pour s'occuper de tout ça parce que tu sais que tu y arriverais pas seule et que tu ne pourrais pas t'occuper de Katherine, alors je te propose un truc, tu me laisses m'occuper de ta sœur, et tu détends un peu …

Où est ce qu'il voulait en venir? S'il veut la tuer, eh bien qu'il la tue. La mort de Katherine n'affectera pas Elena plus que ça. Ne plus avoir une jumelle pour la coller où qu'elle aille ne pourra pas lui faire du mal.

Je sais que tu es trop fière pour me le demander alors je te propose, après si tu veux pas, je te laisse dans ton merdier, c'est à toi de voir.

Quelques mots, échangés sur la soeur d'Elena et le voilà prête à la tuer. Quel intérêt pour lui? Il lui suggère de faire glisser son nom à son James Ashford, et ensuite de se débarasser de ce qui est peut-être la seule faiblesse d'Elena et qui l'empêche d'avancer.

- Qu'est ce que tu veux? La tuer? Je ne comprends pas trop pourquoi? C'est vrai, qu'est ce que sa mort pourra t'apporter?

Ça s'arrêtait là. A une simple demande pour tuer sa soeur. Depuis quand a t-il besoin de la permission de qui que ce soit pour tuer. S'était il lié d'un quelconque sympathie pour Elena? Ce n'était pas la question du moment. La question étant: Veut-elle voir sa soeur mourir? C'est une question toute simple, à une réponde toute simple. Mais la réponse risque de tout changé, ou pas. C'est une chose qui ne se réfléchit pas qui doit être dites spontanément, sans la moindre réflexion. Et c'est d'ailleurs ce qu'elle fit. Ce qui n'était pas forcément une excellente chose.

- Vas-y! Tue-la!

Cette phrase, aussi agressive puisse t-elle paraître avait été dit avec un calme si surprenant qu'un "Comment ça va" aurait totalement trouvé sa place. Aura t-elle l'air moins mauvaise si l'on dit que ça vient du coeur. Non, c'est d'ailleurs encore pire que si elle lui avait menti. Elle ne s'était pas demandé si elle voulait que sa soeur meurt ou non. Mais sa pensée avait parlé à sa place. Une pensée bien noire.

Une jeune fille allongé au sol, suppliant qu'on lui laisse la vie sauve., qui rampe au sol, espérant pouvoir s'enfuir. Bien que son corps soit recouvert de son propre sang, Elena n' a aucun mal à comprendre qu'il s'agit de sa soeur. Une baguette est pointé contre son visage effrayé, un sourire qui donnerait des frissons de n'importe qui, un peu humains, Mercurius Hidan Yakovsky. C'est du déjà vu. Cette scène semble si familière à Elena. Elle cauchemardait de choses semblables après avoir compris qu'elle avait beau respirer, elle était morte. La victime avait le même visage que Katherine mais ce n'était pas elle. Quant au meurtrier, il s'agissait de sa mère.

Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Briser la glace ( Elena-Mercurius) Mer 15 Fév - 17:20

Two times murderer, too times for a murder.

Pas moyen, il y avait une dualité existentielle entre Elena et Mercurius, à la fois proche dans la manière, et étonnamment complémentaire, un peu comme tous les grands duos de sorciers, chaque grand était associé à son opposant, pas de Vous-savez-qui sans Potter, pas Serpens sans Adams, c'était l'intérêt de voir son ennemis gagné, pour l'ego, pour se sentir vu de tous, et acquérir une notoriété certaine.
Mais H n'en avait rien à faire de tout ça, lui, on le connaissait justement pour le fait que tuer ne le dérangeait pas, et qu'avec peu, il témoignait de la pitié, ou même de la gentillesse, et peut être encore moins de l'attention.

À qui faisait il vraiment attention ? Lestrange, par soucis de cohésion, et aussi par soutien, Sidney bien sûr, comme en témoignait cette conversation, aussi étrange soit elle.
Et après ? Théodora Malaria ? La fille qu'il n'avait pas achevé devant l'infirmerie, celle qui lui avait survécu alors que sa mort était plus qu’imminente, le peut être dernier symbole de sa capacité à témoigner de la pitié.
Lincoln Crow, son nouveau mentor, car il avait déjà un maître, divin celui ci, Crow c'était pour le meilleur et surtout pour faire subir ! La promesse d'un avenir teinté de magie noire et de sang, le rouge et noir, que d'association théâtrale, un peu comme H et sa compère, lui noir de par le fond, elle rouge de par leurs maisons.
Et lui dans tout ça …

Non il ne faisait pas attention à lui, jamais, il avait beau paraître bien soigné, toujours les cheveux bien clean, ou presque, il n'en était rien, sous ses allures de mec entretenu, il y avait un élève qui se négligeait, car selon lui, il n'existait pas.
Pourquoi prendre soin de quelqu'un d'autre ? Ce n'était pas lui, son corps peut être, mais pas son être mental, il ne désirait qu'une chose, que son Dieu lui prenne la vie, dans la plus belle souffrance destructrice, oui, Yakovsky était ce genre d'illuminé capable de faire sauter un château comme Poudlard juste pour mourir avec mérite.
Et ça, à part Crow et lui, peu de monde pouvait le deviner.

De manière visible, le gryffondor n'avait pas de faiblesses apparentes, bien que ce ne fusse pas vrai.
Après son accident, il avait développé une fragilité au niveau du cou et des cervicales, certains sorts le faisait souffrir, et pas de chance, il aimait ça !
Non, sa véritable faiblesse, résidait dans sa manière d'être, dans son fonctionnement le plus primaire, les bases de son entité, son identité.
Sans lui forcer la main, vous vous offririez à un monstre capable de bruler chaque partie de votre corps une à une juste pour lire une douleur sans nom dans vos yeux, et ainsi partager la divine communion, l'extase, la parfaite symbiose du meurtrier et de la victime.

Qu'est ce que tu veux? La tuer? Je ne comprends pas trop pourquoi? C'est vrai, qu'est ce que sa mort pourra t'apporter? 

Sa réponse fut nette.

« Le plus je tue, le mieux c'est. Parce que c'est ça qui me permet de me sentir vivant ... »

Non pas qu'il fut énigmatique de nature, c'était le vrai du faux, se sentir vivant, il l'était, mais comment se le prouver alors que la souffrance n'avait d'impact sur lui que le fait de ressentir une jouissance certaine.

Vas-y! Tue-la!

Il afficha un sourire, il aimait ça, pouce vert.
Seulement, elle choisissait la facilité, laisser faire H, et ne pas affronter sa faiblesse, aurait elle peur de se voir mourir par la main du bourreau de l'Elite ?
Naturellement, il ne se priva pas de lui faire remarquer.

« T'en es sûre Sidney ? Je vois que t'es pas radine sur le sacrifice dis moi … saches qu'elle entendra parler de Mercurius Hidan Yakovsky, mais c'est pas à moi de la buter, c'est ton job. »

Tout ce qu'il ferait, c'est amorcer le processus, pousser les deux sœurs à se haïr, pour qu'enfin, Elena détruise la faiblarde, bien sûr, il aurait été plus simple que le russe y aille, chope Katherine dans un coin, lui explose la tête avec de la magie noire, et la laisse croupir à terre jusqu'à ce qu'on la trouve, il serait couvert par Crow, qui avait besoin de lui, et l'affaire était jouée, il aurait droit à l'éternel reconnaissance de sa compère de maison, et après … rien, elle n'aurait pas évolué, pas un poil, son premier vrai meurtre, ça devait être elle qui devait le faire, elle qui lancerait le dernier sort, et que ce ne soit pas un quelconque élève qui par procuration venait à ôter la vie à une gamine comme ça.

On pouvait attendre des représailles, toute famille normale aurait eu droit à représailles, mais pas les Ashfords, trop important socialement, alors que les Sidneys, on avait beau les dire intégrés aux régimes, entre une jeune mangemort à peine formée, et un raffleur, le niveau social ne volait pas très haut, et que pourraient ils dire une fois le cadavre trouvé ? Identification de traces, il trouverait la mort par explosion de la boîte crânienne, signature typique de H par l'Ostéoclaste, et que pourraient ils faire ? Prétendre qu'Elena en était coupable, sans le prouver, après ça, elle serait dans la merde la gamine, James devrait lui sauver la face sous consignes de Mercurius, et elle habiterait chez eux en parfaite étrangère, c'était à voir.

Lui ça ne l'aurait pas gêné d'avoir une autre mort sur la conscience, si tant est qu'il en avait une, non au contraire, il aurait adoré, surkiffé comme disait les jeunes, mais à part ça, dire au revoir à un mode de vie tranquille, ça ne lui ressemblait que peu, il questionnerait Crow à ce sujet, bah oui pourquoi pas ?
S'il l'avait pris comme apprenti, c'était aussi pour ça, inutile de dire qu'il devait sans doute s'attendre à ce genre de question.

Mais il s'agissait d'Elena, pas de mangemort tout de suite.

« Pourquoi tu le fais pas toi même si tu veux la voir mourir ? Je te le dis, je t'offre une porte de sortie, ne tiens qu'à toi de faire ce que tu veux. »

Et il reposa son regard dans les flammes, l'heure tournait et demain ils avaient cours … mais qu'importe, c'était moins important que cette discussion qui scellait un hypothétique début de complicité meurtrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Briser la glace ( Elena-Mercurius)

Revenir en haut Aller en bas

Briser la glace ( Elena-Mercurius)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-