POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 19
Arrivé sur Poudnoir : 25/05/2011
Parchemins postés : 893



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
John Adams


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Sam 28 Jan - 19:52

Le professeur commença par une courte présentation :

« Vous êtes tous là? Comme vous le savez surement, je suis Seymour Woods, votre professeur de botanique ne pas être ici, cette année, je sais bien que certains d’entre vous, ne souhaiteraient certainement pas être au chaud sous la couette par ce temps glaciale, cela serait bien mieux...Je peux le comprendre, mais je vous prierai d’être calme, cela serai très sympathique de votre part.

"Passionant... J'espère que pendant ces cours elle n'allait pas sa vie."

Certain me diront que la botanique est une matière de bas étage, qu’elle ne requiert aucune capacité magique, et de ce fait n’a pas sa place dans une école comme Poudlard, ou bien qu’un moldu pourrait s’en occuper, et bien, à ces accusations infondées, je leurs répond ceci :

Malgré tous ce qu'elle pouvait dire, la botanique restera une matière moins importante que Sortilège ou Défense Absolu. C'est plus utile de connaître des sortilèges pour se défendre que de connaître le nom de toute les plantes et toutes leurs propriétés.

« Soit….Commençons voulez-vous ?Bien…Dans ce premier cours, nous allons commencer par un peu d’histoire, c’est le sorcier grec, l’illustre Théophraste qui fut l’un des premiers à se verser dans ce domaine, que dis-je ! C’est lui qui a posé les principaux fondements, c’est aussi grâce à lui que la matière est reconnu en tant que telle à ce jour, et ça dans ses écrits Histoire des plantes et Causes des plantes, de nombreux termes proviennent directement de son génie, imaginez en -300, il avait déjà fait des découvertes remarquables, sans lui vous n’aurai pas me supporter aujourd’hui il y a de quoi lui en vouloir, hi hi hi ! Enfin bref, je pense que vous pourriez trouver des traductions dans la bibliothèque, si cela vous intéresse…

Elle partit dans un long speech sur l'histoire de la botanique. John notait toute ses informations à toute vitesse. Il ne savait pas à quoi ça lui servirait de connaître le passé des plantes magiques, mais il nota quand même au cas où, il y aurait unê évaluation là-dessus.

Au siècle suivant, nous avons le très connu le botaniste Beaumont Marjoribanks il fit des découvertes importante dans ce domaine, notament la découverte rare comme la Branchiflore, quelqu’un saurait il son utilité par hasard ? »

La branchiflore était assez connu. Tous le monde en dernière année savait à quoi servait la branchiflore. John répondit à sa question en espérant que sa maison gagnerait des points grâce à sa réponse.

-La branchiflore donne des branchies pour respirer sous l'eau et des mains et des pieds palmés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Dim 29 Jan - 16:55

Maleficus, comme tout bon Serdaigle, aimait les cours, apprendre et s’instruire. Malheureusement, la personne qu’il avait en face de lui n’était sans doute pas la mieux à même de porter le fruit de la connaissance que désiraient les élèves. Ce truc était bizarre, elle gigotait avec des manières étranges et elle semblait manquer d’autorité – ce qui était un vilain défaut de nos jours. Elle dut faire appel à un Sonorus dans le but de faire taire les bavardages alors qu’un Professeur comme Valverde, Brom, Menroth ou LeeRoy n’avait absolument pas besoin d’utiliser la Magie pour discipliner une classe. Cela commençait mal, très mal. Lorsque tous les élèves furent assis et quasi-calmes, elle/il continua.

Certain me diront que la botanique est une matière de bas étage, qu’elle ne requiert aucune capacité magique, et de ce fait n’a pas sa place dans une école comme Poudlard, ou bien qu’un moldu pourrait s’en occuper, et bien, à ces accusations infondées, je leurs répond ceci :
Car il y a bien une différence cruciale entre un moldu et un sorcier, un sorcier est capable d’une chose que l’autre est incapable dans ma discipline, mais avant de vous donner la solution, j’aimerai bien savoir vos hypothèses sur ce sujet, bien sûr je veux également un exemple pour l’affuter, n'oubliez pas de me dire votre nom, pour que je puis vous reconnaitre, et sachez que celui qui me donnera la bonne réponse , gratifiera sa maison de point supplémentaire, allez, ne soyez pas timide, j’attends vos suggestions. »


*Qu’est-ce que c’est que ce cours à deux noises ? En plus de rassembler les années entre elles, ce machin nous parle comme si on était des animaux.*

Sans lever la main, Maleficus répondit les bras croisés et la voix charmeuse.

« Maleficus Serpens. Un Moldu ou un Sang de Bourbe n’est pas capable d’utiliser la Magie pour faire de la Botanique alors qu’un Sorcier le peut. »

Simple, mais vrai. Ensuite le cours prit forme pour de vrai, Maleficus prit des notes et Adams répondit à une question. Le Professeur avait un rire étrange... un petit cri aigu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 28/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2011
Parchemins postés : 601



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Théodora Malaria


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Ven 10 Fév - 18:21

Après fort peu de temps, à l’arrivée de la serdaigle à la table du gryffondor, une autre jeune femme de la maison et de l’âge du russe, fit son entrée en scène, elle n’avait pas l’air d’être effrayer par son camarade ce qui semblait suggérer qu’ils étaient plutôt proche.
« Salut Yakovsky. Amuse toi bien avec ton...amie »
Elle n’aimait vraiment pas son ton railleur, et décidément, la jeune fille ne l’aimait pas, pire elle la haïssait, mais au contraire il n’était pas étonnant qu’elle lui plaise…Qu’elle était énervante !
Et elle ne se donna donc pas la peine de lui répondre, cele lui ferait trop plaisir, elle se contenta de lui décocher un de ses fameux regard noir tandis que la lionne s’installer en face.
« Bon qu'est ce que tu veux ? »
« Je vois que tu es toujours aussi vivace d’esprit, mon cher, je ne saurai te dire si cela me fait plaisir… »
Elle ne put s’empêcher d’être acide et mièvreuse, il lui était tout aussi insupportable que sa comparse, elle lui en voulait à un point qu’il ne pouvait imaginer, cela était sûr, au moins, ce point-là, sera toujours le même,
« Mais soit ! Comme tu ne sembles pas décidé à te servir de ton beau crane, je vais donc me permettre, te rafraichir la mémoire, mon rouge… »
Elle s’approcha de lui pour qu’il puisse entendre la suite et seulement lui.
« ….Je suis vivante… »
Lui susurra-t-elle, de ses lèvres si proche de l’oreille du jeune homme, puis elle s’éloigna une peu du garçon, toujours aussi gêné de la proximité indécente qu’elle pouvait avoir avec la gente masculine, et il fallait le dire elle était très proche d’eux en ce moment.
« Tu te souviens maintenant ? Alors pourquoi moi ? Je ne comprends pas, alors dis-moi, pourquoi suis-je là à tes côtés et non plus à tes pieds ? Pourquoi m’as-tu choisit ? Nous ne sommes pas des ennemies, des adversaires ? Cela n’aurait jamais dû arriver ! Et tu le sais, Mercurius ! C’était…Une erreur, l’un de… »
Elle fut coupée en plein dans sa revendication par l’autre déglingué, qui avait apparemment décider entamer son cours en fanfare, voyez-vous, ça voix aigu retentissait dans les serres, telle un orchestre désaccordé, et ils étaient beaucoup à entendre cela, mais elle n’était pas sourde et puis elle avait tout suivre un cours donnait par une goule à perruque et bariolé avec un peau de peinture.et puis ce n’était même un cours, ll ne faisait que raconter misérable et pitoyable vie, dont elle avait vraiment encore plus, rien à faire.
« Ah ! J’oubliais ! Avez-vous des questions, avant que l’on puisse commencer ?»
Ne pouvant plus tenir la jeune fille, se leva et limite brusque et prit la parole, et avec sa politesse douce amer lui demanda.
« Excusez-moi, madame mais pourriez-vous baisser d’un ton ?Vous parlez bien trop fort, je vous en prie, merci .»
Cela ne parut pas ébranlé le moins du monde, cette grande perche, toujours en apparence aussi joyeuse et pétillante.
«Je parle donc siii fort que ça ?Ce qui est normal vous savez, vu que je suis sous sonorus, Je suis donc désolé mais ne peux donc rien y faire, vu qu’il faut que écoutiez jeune fille, n’es-ce pas ? »
Le professeur conclut sa phrase avec un sourire amusé et moqueur, ce qui énerva profondément la bleue, elle n’avait pas à l’écouter, elle ne voulait pas l’entendre, elle était ici pour seule chose, et c’était tout sauf cela, et faisait son possible pour s’empêcher le faire taire.
Et pour arranger le tout, l’autre somnolait, ou pire il dormait, que les gens pouvait énerver la jeune fille aujourd’hui, elle n’aurait pas dut se lever ce matin, c’était une très mauvaise journée, et elle sentait que ça aller que de mal en pis.
Ce fut donc sans ménagement qu’elle le réveilla, en le secouant comme un prunier
« Réveille-toi ! Je te parle ! »
Visiblement il n’avait pas apprécié, à raison pour une fois, mais elle n’avait que cure, l’adolescente aussi était d’humeur exécrable, et en perdait sa politesse habituelle
« Tu la ferme Mercurius !Si tu voulais pas que te fasse chier, ce matin, tu peux t’en prendre qu’a toi !Alors maintenant tu arrêtes de pioncer, tu m’écoute et tu m’explique ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 28/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 28/09/2011
Parchemins postés : 346



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Seymour Woods


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Ven 24 Fév - 3:21

« Bien, bien…Plus personne ne veut parler ?Alors il s’agit de votre camarade Maleficus qui s’approche le plus de la solution, et je dis bien s’approcher car il n’a pas su démontrer en quoi nous utilisons la magie dans la botanique, je ne voulais pas que l’on m’énonce un fait, mais bien de me expliquer pourquoi la magie nous aide dans la botanique, de plus je vous avais demandé expressément un exemple, que peu de vous ont trouvé…Certes leurs théories étaient fausses mais vous avez fait l’effort de croire en vous, enfin bref nous utilisons la magie au quotidien peut être ne vous vous en rendez point compte, il y a beaucoup de chose que nous les sorciers nous pouvons voir et les autres non, mais cela ne s’arrête pas à une simple vision avec la magie vous pouvez réellement rentrée en résonance avec les plantes, leurs véritables natures nous apparait alors grâce à nos cinq sens exalté, bien des plantes que nous connaissons sont connu le sont également par les moldus, la mandragore est le plus belle exemple, chez les moldus elle est totalement inoffensive contrairement pour nous, il est mortel d’entendre son cris, cruel ironie, n’est-ce pas ? Notre puissance peut nous mener à notre perte… »
________________

Une jeune fille quémanda la parole, elle semble assez outrée, laissons la parler sans attendre ou elle va me faire une scène


« Excusez-moi, madame mais pourriez-vous baisser d’un ton ?Vous parlez bien trop fort, je vous en prie, merci .»


Qu’elle est mignonne, si elle croit que je l’ai pas vu discuter avec ce garçon, cas à risque, selon son dossier, elle doit être proche de à ce pour ne pas se faire tuer, est ce du qu’elle était la ce soir la ?Enfin bref, ce n’est pas le moment d’élaborée de théorie vaseuse sous couple improbable que soit amitié, amour ou bien haine, leurs histoires d’adolescent ne sont mes oignions, sauf si l’un deux est en danger de mort sinon niet !Sauf si ils se confient mais…Rooh je divague encore…

«Je parle donc siii fort que ça ?Ce qui est normal vous savez, vu que je suis sous sonorus, Je suis donc désolé mais ne peux donc rien y faire, vu qu’il faut que écoutiez jeune fille, n’es-ce pas ? »


________________

….La !Un septième année lève la main, il est de la maison de…La maison avec l’aigle…..Gryffondor ?Non ce n’est pas ça c’est une autre maison…Serdaigle, C’est ça ! c’est le premier, je crois bien ? Enfin bref, faisons lui signe que c’est à lui .

« La branchiflore donne des branchies pour respirer sous l'eau et des mains et des pieds palmés. »
« Vous saviez que vous êtes très aimable ?Non mais vraiment, ça vous feriez plaisir que je vous parle comme un chien ?La moindre des choses aurait de vous présenter John…Et oui je connais votre prénom, comme tous les élèves auquel j’ai enseigné, et ceux j’enseignerai, certes cela peut mettre du temps à m revenir des fois mais ce n’est pas une raison, la politesse et le fait d’être humain c’est de faire attention aux autres quelque qui soit ! Enfin bref comme d’habitude je m’égare, vous avez raison, même si la formulation est maladroite mais tout de même correcte, va pour dix points pour Serdaigle ! »


J’ai encore trop parlé, après tu t’étonnes qu’on s’endort parfois pendant tes cours, rhalala, note à moi-même moins développer, et arrêter les divagations.


« Bien, nous allons continuer maintenant vous voulez bien ? Au XVIIIe siècle l’émérite botaniste Stephen Hales publia le résultat de ses étonnantes découverte sur la respiration des plantes, bien plus tard Jan Ingenhousz lui aussi botaniste découvre le rôle de la lumière, dans la photosynthèse.
Au siècle suivant Nicolas Théodore de Saussure, un botaniste alchimiste publie les résultats dans son ouvrage Recherches chimiques sur la végétation le résultat de ses expériences sur les plantes qui fondent les bases alchimiques de la physiologie végétale, pour ceux que la potion intéresse je conseille fortement ce bouquin.
Augustin Pyrame de Candolle, est une botaniste important dans sa Théorie élémentaire de la botanique et son Essai élémentaire de Géographie botanique, une étude appondis sur la géographie et son rapport vous vous doutez bien étroit, d’ailleurs expliquez-moi la particularité de la Forêt Interdite, je vous prie de bien vouloir développer, et ne pas répéter bêtement ce que vous avez pu trouver votre livre de cours, allez courage répondez »


J’essaie de faire un sourire d’encouragement, ils doivent être fatigués les pauvres, je devrais peut être m’arrêter là, ça voudrait peut être mieux pour leurs petite tête, enfin bref il y un qui semble motiver à répondre….


____________

« Soit, poursuivons notre chronologie, nous arrivons à la fin mes valeureux élèves, au XXe siècle Ronald Good s’attachera lui aussi, à cette relation comme De Candolle autrefois, The Geography of the Flowering Plants, est vraiment un ouvrage très passionné.
Et nous conclurons cette chronologie, par le botaniste G.L. Stebbins qui fit paraître Variation and Evolution in Plants, opus très important pour comprendre comment on est arrivé là. »


Pfff, enfin, j’ai terminé cette besogne on va pouvoir passer à autre chose, j’éspére que ça les intéressera plus.


« Bien nous pouvons continuer ! »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Sam 25 Fév - 14:21

Quand H arrivait en botanique, il passait en mode survie primaire, peut être même plus, il avait une fâcheuse tendance à se comporter de manière presque animale, c'est à dire soit entrer dans un état d'hibernation avancé, semblable à un sommeil de plomb, une sorte de stupéfixe version longue, ou d'avoir une envie de carrément se montrer quelque peu chiant et perturbateur, comprendre ici qu'aux vues du caractère destructeur et aux envies pour le moins étrange du jeune homme, un sortilège de feu en serre de botanique ça devait forcément donner un spectacle pour le moins cocasse et pas inintéressant.

Mais venait que pour une fois, on le dérangeait, ah misère ! La devise de Poudlard aurait très bien pu s'appliquer à un Gryffondor qui a passé une partie de la nuit à parler avec une de ses comparses.
À vrai dire, Malaria avait un peu une tendance suicidaire, vraiment, comme si elle n'avait pas déjà assez morfler, et pourtant, elle semblait ne pas s'en réjouir, peut être même qu'elle en redemandait, une tendance à un masochiste prononcé était à diagnostiqué chez elle.
Enfin, tout ça, encore fallait il que Mercurius accepte de 'se réveiller', sortir de son état quasi-végétatif.

Et pourtant, ce n'était pas gagné …

Centre de communication et de gestion de Mercurius Yakovsky j'écoute !
Ouais, ici c'est le système auditif, on a un signal qui nous provient de l'extérieur, tu peux nous l'analyser ?
Attends j'appelle le cerveau pour vérifier …
C'est pas croyable hein, franchement on est aussi mal coordonné qu'un troll manchot.
Tu m'étonnes … ça sonne occupé …
Pourtant on a pas pour habitude de l'appeler, pour une fois qu'il peut être réquisitionné !
Je tombe sur la messagerie …

Bonjour, vous êtes bien en train d'essayer de contacter le cerveau de H, je ne suis pas disponible actuellement veuillez me laisser un message, je vous rappellerais aussitôt que possible.


Il ne fallait pas tant en demander que ça, le bonhomme n'aimait pas vraiment être dérangé, c'était un peu comme si vous alliez picoter sur le pied d'un géant affreusement susceptible, les représailles pouvaient être très importantes, ou alors vous pouviez tout aussi bien tomber sur un mur d'indifférence.

Elle organisa son petit speech théâtral, comme pour faire son intéressante, c'était une gamine après tout … 'mon rouge', quel autre personne hormis un débile utiliserait ce genre d'expression ?
Maintenant il en était presque persuadé, elle était tarée, et pas spécialement dans le bon sens du terme, plus du genre à finir enfermer en psychiatrie à Sainte-Mangouste qu'à pratiquer des rituels glauques et à sacrifier des poulets pour essayer d'invoquer des choses infâmes.

Elle lui murmura même quelque chose à l'oreille, chose qu'il éluda, une chance pour la Serdaigle, elle aurait très bien pu se faire détruire rien que pour le simple fait de s'approcher trop près de lui, en général, ce genre de cas était une excuse minable pour que le Gryffondor foute une raclée monstre à quelqu'un de dérangeant.
Et puis pas de quoi s'inquiéter, c'était encore une gamine, ce genre de chose n'avait pas d'impact sur lui, et il pensait bien que ce n'était que pur mise en scène, après tout, à quoi cela pouvait il bien servir, elle n'avait pas le courage de mettre la main au panier, et au risque de se faire détruire la face, et de surprendre, à à peine quatorze ans, la gamine n'avait pas vraiment conscience de ce qui pouvait prendre par surprise le russe.

Puis, dans un élan de compréhension de son entourage, le quatrième année vit qu'elle se levait, il maugréa dans sa barbe, visiblement, elle ne semblait pas foutue de rester tranquille, ou au moins discrète, c'était un peu le genre de plaie qu'on trouvait généralement à Serdaigle, avis de prude, mais juste quand même.

Alors commit l'ultime offense, le toucher de manière délibérée, déjà, la mélodie d'enterrement sonnait le glas de sa pitoyable existence, aucun professeur ne s'était risqué à tenter ce genre d'approche, et elle, de sang froid, osait porter atteinte à son sommeil léger, la punition suivrait, et elle promettait d'être salée !

Elle lui prit la manche et tira de toute ses forces, enfin, il semblait, ce qui le fit osciller de droit à gauche de manière assez gênante et forcément énervante puisqu'il s'agissait d'une gamine qui s'occupait ainsi.
Secouant brièvement la tête pour se réveiller, il lui lança un regard digne du plus gros prédateur affamé en ce monde magique, du genre ' Tu me touches, j'te bouffe !', au fond, c'était peut être ce qui allait se passer …

Il bougea le bras droit d'un coup assez sec, rompant le lien physique de manière autoritaire alors qu'elle continuait son speech lourdingue.

« Tu la ferme Mercurius !Si tu voulais pas que te fasse chier, ce matin, tu peux t’en prendre qu’a toi !Alors maintenant tu arrêtes de pioncer, tu m’écoute et tu m’explique ! »

La fermer ? Il avait à peine sortit plus de deux phrases consécutives ce matin, elle, si il avait pu lui lancer un AK sur le champs, elle l'aurait bouffé de plein fer, et pas forcément par la partie du corps la plus agréable pour recevoir une sortilège douloureux …

Qu'est ce qu'elle baragouinait encore, lui expliquer quoi ? Pourquoi il l'avait laissé en vie ? Bah juste un coup de chance, en fait il en avait tellement rien à foutre d'elle qu'au final, morte ou vivante, ce genre de boulet n'avait pas de réel intérêt, à part peut être compromettre et pourrir les bouseux, mais ça, forcément, il n'y avait pas pensé.
Sa réaction ne se fit pas attendre, il sortit sa baguette de la poche de sa robe noire, et la pointa sur le ventre de la gamine, et suffisamment pour n'être entendu que par elle, il lui dit d'une voix remplie d'animosité :

« ça tombe bien j'ai appris qu'il y avait un sort pour éventrer les chieuses, j'avais bien envie de l'essayer ! Alors maintenant tu me fous la paix et tu me retouches pas compris ? »

En parlant de ça, il eut comme un flash, une révélation, le cerveau venait de répondre ! Jouez hautbois résonnez musettes, enfin un acte digne d'avoir un sens !
Les paroles de Crow lui revinrent, espionner le prof de botanique, Seymour Woods, le truc là n'était pas un vampire travelo, non, c'était bel et bien la cible du contrat … alors il comprit que visiblement, la suite serait compliquée seul, et bizarrement, cette chieuse pourrait bien lui être utile, un esclave de plus, pourquoi pas.
Il se devait de l'avoir dans sa poche, la stratégie était claire.

« Tu te calmes ok ? »

Le ton avait changé, tout aussi arrogant, il avait moins de méchanceté dans sa voix, elle le prendrait bien.
Il sortit un bout de parchemin, elle comprit qu'il allait lui écrire un mot, ou plutôt, un billet, bref, enfin un signe de dialogue.

Plume et encrier parés ! Il commença la rédaction de son œuvre, alors que le prof continuait son cours, ni vu, ni connu.


Citation :
' T'as des questions, j'ai des réponses, si tu veux que ça se passe bien entre nous, j'ai besoin que tu fasses un p'tit truc pour moi, après quoi je répondrais à tes questions.
Si tu marches, à la fin du cours j'occuperais le prof, et tu iras fouiner dans ses appartements personnels, et tu me diras après si tu as trouvé des trucs étranges.
À toi de voir ce que tu veux vraiment …'


Terminant son mot, il le fit glisser sur la table devant elle alors que le prof continuait de parler avec sa voix criarde et stridente.

« Bien, nous allons continuer maintenant vous voulez bien ? Au XVIIIe siècle l’émérite botaniste Stephen Hales publia le résultat de ses étonnantes découverte sur la respiration des plantes, bien plus tard Jan Ingenhousz lui aussi botaniste découvre le rôle de la lumière, dans la photosynthèse.
Au siècle suivant Nicolas Théodore de Saussure, un botaniste alchimiste publie les résultats dans son ouvrage Recherches chimiques sur la végétation le résultat de ses expériences sur les plantes qui fondent les bases alchimiques de la physiologie végétale, pour ceux que la potion intéresse je conseille fortement ce bouquin.
Augustin Pyrame de Candolle, est une botaniste important dans sa Théorie élémentaire de la botanique et son Essai élémentaire de Géographie botanique, une étude appondis sur la géographie et son rapport vous vous doutez bien étroit, d’ailleurs expliquez-moi la particularité de la Forêt Interdite, je vous prie de bien vouloir développer, et ne pas répéter bêtement ce que vous avez pu trouver votre livre de cours, allez courage répondez »


*Mais pourquoi est ce que Crow veut que j'espionne ce type ? Ce truc est pas plus dangereux que mon pied droit ! *

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 28/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2011
Parchemins postés : 601



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Théodora Malaria


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Jeu 1 Mar - 2:01

Visiblement les actions de la jeune fille avait réussi, le félin s’était enfin réveillé, mais il est connu qu’il ne fallait pas réveiller une bête endormi, encore plus si elle a été reconnu comme dangereuse, et le Yakovsky était une créature des plus féroces, et l’intimation semblait être l’une de ses armes favorites, en plus de la baguette qu’il pointait sur le ventre de la bleue, et ainsi son ton sans équivoque, qui avait de ne pas faire douter de ses intentions .
« Ça tombe bien j'ai appris qu'il y avait un sort pour éventrer les chieuses, j'avais bien envie de l'essayer ! Alors maintenant tu me fous la paix et tu me retouches pas compris ? »
« Ah, Vraiment ?Tu m’en diras temps…Donc si je te touche encore tu m’en ferais tu une démonstration ?J’en meure d’envie. »
Lui rétorqua-t-elle, goguenarde, elle n’était plus du tout effrayée par le russe, et même à la limite elle le trouvait cela amusant et ça depuis qu’elle été venu à la simple conclusion qu’importe les menaces et les coups, il ne pourrait jamais la tuer ou il l’aurait fait quand il avait eu l’occasion, le jour ou elle était totalement à sa merci, et le ton qu’il usa dans sa phrase suivante ne la fit que la conforté dans cette voie, si il voulait réellement l’ éliminer, pourquoi était-il alors beaucoup plus amical ?
« Tu te calmes ok ? »
« Tu le veux vraiment ?Mercurius ? Tu aimes les solutions pacifiques maintenant ? Comme c’est dommage, je te préférais avant…»
Lui répondit-elle provocante, elle lui en voulait moins curieusement, depuis qu’il était disposait à parler, enfin elle le supposait, sinon pourquoi écrirait-il alors sur ce bout de parchemin ? Il était aussi drôle de noter que c’était la première fois du cours qu’il de ses affaires, à croire que le cours avait soudainement un regain d’intérêt pour le rouge, ce qui était fort peu probable vu le pourcentage élevé personne endormit sur leurs pupitres.

Et puis pourquoi lui dire ça sur un bout de parchemin ?Au pire, il disait à voix basse comme il l’avait si bien fait tout à l’heure, enfin bref ça serait la première fois qu’un message lui était destiné, car depuis le début de sa scolarité, elle se contentait du rôle de facteur, un sort peu enviable …

Et le contenu du message n’était que peu affriolant, pire il ne répondait à aucune de ses attentes, elle aurait préféré bien plus, mais il promettait tout de même une ouverture, et l’ aigle jouant le jeu et n’ayant que ça de mieux à faire, elle écrivit la réponse sur le verso de la feuille.

Citation :
Par étrange tu entends quoi exactement ? Ce n’est pas que je ne veuille pas t’aider, mais lève moi d’un doute tu l’as bien regardé au moins ?
Sa simple existence en ce monde est étrange, et par extension, tous ce que je pourrais trouver dans son antre sera de même, et à moins que tu fantasmes sur ce truc, ce qui serait vraiment navrant, il me faut donc plus d’infos ce que tu recherches, sinon n’y aura que je puisse faire, et ça serait dommage, non ?

Une fois sa missive rédigeait, elle la tendit au jeune homme, sans grande discrétion, on ne pouvait pas dire que la jeune fille avait aimé jouer aux Aurors Secrets, dans son enfance, et même si la milice proposait des conditions semblables, dans l’aspect secret de la chose, ce n’était pas du tout un jeu pour Théodora, et même loin de là, cependant elle avait des doutes si les garçons se rendaient compte des fois de leur situation fortement périlleuse …

De la réponse du jeune homme, pour dire elle en rien à faire, elle l’aiderait quoi qu’il répondit, sauf si il faisait une demande vraiment insultante, pas pour le professeur pour elle, car cette chose était bien au niveau des sangs de bourbes, si ce n’est plus bas, elle refuserait donc mais croyant connaitre Mercurius cela n’arriverait pas….

Elle se laissa sombrer doucement dans le sommeil, beaucoup plus préférable, qu’écouter le Woods, ou bien son rouge, qui lui n’était guère bavard, elle se demandait encore qu’elles étaient ses relations avec lui, c’était sa faute après tout, si elle ne l’avait pas croisé, il n’aurait jamais eu tous ces problèmes, elle lui était néfaste, comment pouvait-elle encore espérer devenir son amie ?Ou même cet autre désir inavoué ?Et perdue dans ses pensées, elle murmura ces quelques mots, inconsciente suffisamment fort pour qu’il puisse les entendre.
« Hidan…Je suis désolé...Pour tout….»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 19
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Sam 3 Mar - 9:59

Les minutes passaient tels des heures dans cette salle de classe et cette prof ou bien ce prof parlait parlait et parlait encore. Mais de quoi il parlait ou juste ? Aucune idée. Victoria somnolait debout appuyés contre la table de Botanique tentant vainements de retenir les babillages du phénomène étrange qui se trouvait dans cette classe mais sa voix avait quelque chose de monstureusement hypnotisant et ansthésiant.

Quelque chose pourtant gardait la Serdaigle assez éveiller et cette chose c'était Théodora Malaria. Depuis qu'elle avait quitté la A.D la Serdaigle n'avait pas cessé de la surveiller. Malaria ne c'était rendu compte de rien bien évidemment elle était trop engoncé dans sa haine à l'égard de Victoria.

Bref, le résultat de ses observations était plutot inquiétant. Il était claire que Malaria fricotait avec Yakovsky et Victoria n'aimait pas sa mais alors pas du tous. En premier lieu Mercurius était violent et dérangés et en deuxième lieu Victoria voyait bien la fascination étrange qu'il exerçait sur Théodora et c'était pas bon signe. La pauvre Serdaigle avait ebau etre intelligente elle ne faisait pas le poids contre H.

"C'est pas tes affaires ! Si elel veut finir réduite en bouille c'est son problème." tenta de se convaincre la Serdaigle mais sans succès.

Elle était agacé par se besoin de protéger Théodora. C'était une grande fille zut ! Et pourtant elle n'aimait pas l'idée que Théodora se rapproche de Mercurius et que faisait John là-dedans rien comme d'habitudes ! Un cas ce type. Un vrai cas.

La Serdaigle griffonna furieusement des notes sur son papier pour se divertir et enfin quand le spécimen s'arreta de parler il posa une question. Sans réfléchir Victoria répondis:

- Victoria Swan. La particularité de la Foret Interdite est qu'en premier lieu elle ne ressemble en rien aux forets moldus. Elle contiens des éspèces animales assez dangeureuses tels que des Acromentules et autres bien que la plupart ont été exterminé. Question plantes elle est également très variée et sa ne me surprendrai pas de trouvé un buisson de Rosina Vénéna. Plantes hautement toxic pour moldus et sorciers.

Elle avait balancé sa d'une traite sans réfléchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Mer 7 Mar - 21:15

Maleficus Serpens devait suivre les cours comme tout le monde… malheureusement. Enfin, il se posait la question depuis quelques temps s’il ne valait pas mieux pour lui de se trouver un Maître suffisamment haut placé dans les entrailles des Mangemorts ou du Ministère pour pouvoir profiter pleinement de ses qualités magiques ainsi que de son influence. Les cours de Poudlard ne le satisfaisaient plus, il suffisait de regarder les « sorciers » censés les leur dispenser. Ces D’Urberville et Woods étaient des incapables. Et même si la sécurité avait été considérablement amplifiée, plus beaucoup de gens ne souhaitaient enseigner dans le Château. On se retrouvait donc avec ces larves de gobelins.

Pour la première fois depuis pas mal de temps, Maleficus décrocha – sans le montrer, bien sûr – et même, il sortit un livre et se mit à lire sur le côté, de façon à ce que Woods ne se rende compte de rien. Tout ce qu’il – ou elle – disait sur la Botanique, le Serdaigle le savait déjà. Il était même convaincu d’avoir plus d’expérience dans la matière que ce ridicule jouet de LeeRoy. Ennui… Quel ennui… Et les autres imbéciles qui existaient. Pourquoi existaient-ils ? Le Sang Pur avait en horreur les cours intergénérationnels.

Un truc facile, il ensorcela une plume afin qu’elle écrive sous formes de notes – certes un peu maladroites – ce que disait la chose qui se trémoussait devant ses yeux ébahis afin de s’assurer une bonne note au contrôle. Il n’y croyait pas ! Elle parlait d’une manière si peu professionnelle qu’un Détraqueur en pleurerait ! C’était donc CA qui représentait la pureté du nouveau Régime ? C’était donc CA qui était l’incarnation du Seigneur des Ténèbres entre ces murs ? Comme quoi… Une nouvelle épuration était nécessaire à Poudlard !

Malaria bougeaient derrière. Maleficus la détestait, non, il l’a haïssait ! Cette petite Serdaigle ingrate était un pion de la Milice du Phénix d’Adams. En cela, elle ne rendait aucun hommage à Rowena et tarissait un peu plus le blason de cette noble maison à laquelle appartenait aussi le Sang Pur.

Peut-être un jour trouverait-elle la mort de la main de Maleficus, ce qui était très probable.

Yakovsky était aussi présent, lui était un cas un peu plus spécial mais ses origines ainsi que sa Maison suffisaient amplement à ce que le descendant des Stuart le rejette.

Mais quand ce cours allait-il se terminer ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/04/2012
Parchemins postés : 71



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gian F. Jugson


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux] Ven 13 Avr - 15:44

Gian aurait du le savoir, aller voir un type à Londres alors qu'il était sensé avoir cours juste après, ce n'étais du tout une bonne idée. Bon, il ne pouvait pas tout à fait dire non non plus. Comment est-ce qu'on fait pour éviter de mourir lorsqu'on s'oppose à Tom Jugson ? Mystérieuse question, à laquelle Gian n'avait pas la réponse, et à laquelle il n'avait pas non plus envie d'apporter une réponse. Pas tester ça, mon vieux. Surtout pas. L'oncle Tom, c'est pas un fin. Cela dit, mine de rien, il était quand même en retard, et ça la foutait mal, surtout qu'aujourd'hui le jeune homme allait participer au premier cours du prof de botanique. Il aimait bien cette matière là, mais là, il était infoutu de se concentrer. Il pensait, comme à chaque fois qu'il allait voir son oncle (et techniquement, père adoptif) à ce que Tom lui avait dit. Mangemort...il est complétement fou. Je ne veux pas devenir mangemort. Est-ce que j'ai une tête à devenir mangemort, moi ? Non pas du tout, en fait. Gian était du genre tête brulée, provocateur, ça c'était vrai. Ce n'était pas un type qu'on emmerdait facilement, puisqu'il n'hésitait pas à se défendre, mais il n'aimait pas, mais alors pas du tout se battre. C'était inutile. Quel était l’intérêt de se prendre pour un singe avec une baguette capable de lancer des éclairs ? Se battre, ça doit servir à quelque chose. Exemple : à défendre une cause. Mais se battre pour se battre, ça, ça ne sert à rien.

De retour à Poudlard, Gian regarda sa montre. Il était largement en retard pour le cours. Tant pis, quand il faut y aller, faut y aller. Il remonta l'allée qui menait aux serres en quatrième vitesse, bousculant au passage un première année, et le menaçant de choses fort peu sympathiques s'il le retrouvait sur son chemin. Totalement essoufflé, et hors d'haleine, Gian frappa à la porte de ce qui servait de salle de classe...Invité à entrer, il dut rester une bonne dizaine de seconde à moitié bouche bée. Mais...une minute. Je rêve, ou ils nous ont collé comme prof...un travello ? C'est un homme ou une femme ? Je dois l'appeler comment ? Bon, apparemment, il n'aurait pas de réponse, aussi, se contenta-t-il de s'excuser, priant pour ne pas se faire renvoyer de ce premiers cours :


"Excusez-mon retard, j'étais avec mon oncle...à Londres. Au siège du PPA."

A priori, si cet individu, que Gian ne pouvait pas se résoudre à appeler monsieur ou madame, n'était pas trop stupide, il comprendrait qui était son oncle et le laisserait tranquille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux]

Revenir en haut Aller en bas

Premier cours de botanique ,[Tous les niveaux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-