POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Pourparlers (MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5643



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Lun 13 Fév - 20:15

Léon n'était pas attentif aux combats, sa tâche, dans son entièreté, focalisait sa concentration et tout son esprit. Les morts se relevaient, lentement, mais sûrement. La Nécromancie faisait son oeuvre, il savait que les Irlandais se trouvaient devant la sortie la plus rapide, il l'avait lu dans l'esprit de l'imposteur sans pour autant accéder à un chemin complet.

Le Mage Noir avait dut le tuer quand son adversaire dégaina la baguette, il ne put faire autrement que de le tuer avec perte et fracas. Brom sentait en lui le maléfice grandir, se propager. Sa coupure ne pouvait être soignée, il en était persuadé à présent.

Une série de détonation le ramena parmi les vivants, il vit Crow s'écrouler pour se relever peu après, une série de sortilège fut un cuisant échec, ses hommes fatiguaient et il ne pouvait pas encore les rejoindre. Tryan fit de son mieux pour aider un brigadier, mais l'homme ne put être ranimer, sa fin était sans doute proche pour lui, mais personne ne le dit vraiment.

Lincoln, encore titubant, ne savait pas armé correctement un sortilège, il focalisa un confringo au centre de la mêlée, séparant nettement les deux clans par un mur de flamme immense, laissant un temps de répit aux anglais. le Français prit la parole, il voulait fuir, et noblement il se proposait de refouler l'ennemi proche avant de les rejoindre, mais Brom savait l'évidence, le jeune homme se croyait le seul capable de le faire, il ne voulait pas de gloire, pas de perte, mais il ne savait pas exactement quoi faire, il ne voulait pas mourir au combat et il savait pourtant qu'il n'était pas l'homme le plus important ici...

Brom venait de finir le dernier Inferi, il regardait ses créations reculer, elles avaient peur du feu, il prit un instant pour se décider, il leva les yeux et dit :


C'est moi qui reste.

Sa voix était nette et sans la moindre demi-mesure, il ajouta :

Crow utiliser le chemin le plus long, plus vous serez vu, moins ils sauront où vous trouver. Les autres sauf SaintClair préparez vous.

D'un geste il invita le directeur de département à le rejoindre en speed alors que la sorcière hurlait de l'autre côté :

Domini Flambios !

Une boule de feu se forma depuis le mur de flamme et elle gicla droit vers Crow qui fut projeté en arrière. Le choc fut rude, mais le Mangemort ne perdit pas connaissance, une large brûlure couvrait la partie gauche de son visage. Walter, inspiré par sa chef, réalisa le même sortilège avec un succès certain. Une flèche de feu se forma avant de venir percuter violemment l'élève de Serdaigle. Sa cape s'embrasa comme la plus belle des bûches, mais le feu magique ne resta pas très longtemps actif, il eut juste le temps de lui mordre les muscles du dos, qui étaient désormais à vif.

Brom ne perdit pas de temps et il dit à son subordonné en lui remplissant les mains au fur et à mesure qu'il parlait en un murmure inaudible pour les autres:


Vous allez m'écouter attentivement de SaintClair... Voici mes trois baguettes personnelles, une fiole contenant un souvenir très important pour la suite et une fiole contenant mon propre sang. Tous ces objets doivent être donnés à Frédérique LeeRoy et à elle seule.

Il vit un autre auror lever sa baguette et il lança un Incarcerem sur le dernier brigadier qui trébucha gauchement avant de tomber dans un bruit mat. Brom repris, oubliant la politesse, le secret et tout doigté pour ajouter :

Je vais mourir ici, mais on se reverra. Tu parleras à mon Maître et tu lui diras ce que tu viens de comprendre : mon apprentie me rendra la vie à partir d'un morceau de mon Essence de Vie, à partir de mon Âme mutilée. Tu l'aideras si elle a besoin de toi. Si tu fais tout cela je te récompenserai par ce que tu désire, je t'en fais le serment.

Inutile de discuter. La blessure que j'ai reçue est mortelle, et ils nous ont fait perdre suffisamment de temps pour me permettre d'affirmer que la fuite me tuera plus vite que ces aurors.

Ma vie prochaine est entre tes mains, je reprendrai le combat, d'une façon ou d'une autre.


La menace était tacite, mais belle et bien présente, le Mage Noir reprit un ton fort :

Partez maintenant, et ne revenez pas. Crow prend le commandement. Suivez ses ordres. Nous nous reverrons bientôt.

Sur ces mots énigmatiques pour le reste du groupe, Brom prit en main la baguette d'un des hommes qu'il avait tué aujourd'hui, il la soupesa un instant, et il prononça d'une voix profonde :

Inferi inomine, entende maestro en servitus....

Le sceau magique de la Création s'illumina à nouveau alors que les six créatures rugirent. Le feu séparant les irlandais était encore faiblement actif, mais suffisant pour apeuré les créatures. les trois plus proches entendirent l'appel de leur maître dans la magie qui les liait et elles chargèrent, traversant le mur sans toucher le feux qui les aurait détruit.

Le regard azur de Brom suivit la première créature qui franchi les flammes de façon surnaturelle, elle se redressa sur ses appuis et bondit, la bouche béante en avant avant de mordre la sorcière au niveau de la cuisse de façon sauvage et sanguinolante.

Les deux autres monstre s'attaquèrent à deux autres aurors qui gémirent également alors que leur sang rougeâtre dégoulinait dans le gosier de leurs anciens amis. Le Mage Noir leva sa baguette et il formula :


Morsmordre !

La marque des ténèbres apparut dans le couloir, Léon se positionna derrière ses trois autres marionnettes humaines, en protection alors que trois nouveaux aurors franchissaient la porte. L'un d'eux, devant le macabre fit un pas en arrière avant de vomir à sa gauche. Les deux autres se débattaient comme des moldus pour séparer les morts animés des vivants martyrisés. Le vomisseur fomula ensuite un confringo vers Brom, mais un inferi s'intercala, perdant son sursaut de vie. Il n'avait plus que deux boucliers désormais,... mais encore trois attaquants.


Crow mena sa troupe de sorcier fatigué et blessés dans un couloir où 3 aurors fouillaient les environs. La porte se trouvait non loin d'eux, mais les irlandais étaient sur leur chemin. Il faudrait soit se battre soit éviter de se faire repérer. La situation, dans les deux cas, serait délicate.






HRP :

Le groupe est scindé, vous l'aurez compris. Il existe pour l'heure deux possibilités pour vous : vous battre ou fuir.

Pour votre groupe, je vous impose une règle simple : pour que le groupe passe la porte sans se faire remarqué, il faut que l'un de vous (peut importe lequel) réussisse Deux lancés sur Trois au niveau Sorcier Dangereux OU que ous stupéfixiez/tuiez tous les ennemis entre vous et la porte.

Vous devrez passer dans 4 pièces, la dernière étant la sortie. Vous avez le droit de passez deux tours par pièce, à la fin du deuxième tour, si vous n'avez pas fuis ou si tous vos adversaires ne sont pas HS, le combat s'engagera ou des renforts ennemis arriveront selon le cas.


Quand à moi, mon but est de vous faire gagner du temps et les deux brigadiers en renforts. Si je tue ceux qui les ont ensorcelés, les brigadiers vous rejoindrons. Quand je perdrai, car je perdrai forcément, mes adversaires se mettront à votre recherche, ils vous rattraperont deux tours après ma mort.

Les défenseurs du pays des rouquins face à Brom :

Officier Auror : 16/16 PA 5 ( mort )
Auror A : 12/12 PA3 ( stupéfixé )
Auror B : 10/13 PA4
Auror C : 13/13 PA4 ( stupéfixé )
Auror D : 14/14 PA5 ( stupéfixé )

Wesson fils : 10/13 PA3
Walter : 15/15 PA 5
Burbage : 13/16 PA 6

Auror E 14/14 PA5
Auror F 14/14 PA5
Auror G 14/14 PA5

Brom and co.

Léon Brom 15/15 PA 5
PNJ 1 : 12/12 PA 4 (contrôle par Tryan) (pétrifié)
PnJ 2 : 14/14 PA 4 (contrôle par Sanchez) (Ligoté)
Inferi D PA 3 détruit
Inferi E PA 3 détruit
Inferi B PA 3
Inferi C PA 3
Inferi A PA3
Inferi 0 PA3
Inferi off PA3



Groupe de Crow:
Lincoln Crow 7/13 PA 4
Maleficus Serpens 5/10 PA 2
Leonardo Sanchez 5/10 PA 3
Tryan de SaintClair 10/10 PA 3

Ennemis de Crow :

Auror 1 14/14 PV 3PA
Auror 2 15/15 PV 4PA
Auror 3 14/14 PV 4PA

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 


Dernière édition par Léon Brom le Lun 13 Fév - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Lun 13 Fév - 20:15

Le membre 'Léon Brom' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Elève Connaisseur' :

#1 Résultat :

Touché
--------------------------------

#2 'Sorcier Adulte' :

#2 Résultat :


Touché/Touché
--------------------------------

#3 'Sorcier Supérieur' :

#3 Résultat :


Touché
--------------------------------

#4 'Sorcier Adulte' :

#4 Résultat :


Touché
--------------------------------

#5 'Guerrier Exceptionne' :

#5 Résultat :


Touché
--------------------------------

#6 'Sorcier Supérieur' :

#6 Résultat :


Touché

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 08/10/2011
Parchemins postés : 1575



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Lincoln Crow


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mer 15 Fév - 18:38

C'était une bataille d'avant-guerre. Les explosions s'intensifiaient, ça gueulait comme jamais, des ordres fusaient de tous les côtés, on ne savait pas où donner de la tête. En réalité, on était si perdu que le seul endroit où l'on retrouvait un peu de réconfort et de repaire c'était le seul, une fois touché par un sortilège d'entrave. Le stupefix faisait plus mal une fois retourné sur scène, plutôt qu'au moment de l'impact, un peu comme un effet secondaire, on en ressentait les effets après. Lincoln titubait, il avait du mal à rester droit, et ses yeux valsaient de droite à gauche, il voyait flou. Il se pencha violemment et dû se rattraper in extremis au mur courbé de la salle. Il se reposa légèrement. Le sort qu'il venait de lancer arrêterait un temps, soit peu, les ennemis et il pouvait récupérer partiellement afin de ne pas se faire avoir comme un cochon sans queue. Le mangemort resta là, contre le mur quelques secondes, il ferma les yeux, ses sens reprenaient peu à peu leur place respective et sa vision s'améliorait. Il allait retrouver tout ce dont il avait besoin pour combattre dans quelques instants. La situation était relativement terrible, la délégation perdait le contrôle de sa position et les troupes rouquines avançaient plus que rapidement. Le sortilège de confringo ne tiendrait plus longtemps avant que l'un d'eux réussisse à pallier le mur de flammes au moyen d'un bouclier aquatique et si ils n'étaient pas partis à ce moment là, c'était la fin pour eux. Crow n'avait aucunement envie de mourir, ni d'être fait prisonnier. Il voulait sortir de ce putain de merdier rapidement et efficacement, maintenant qu'il savait où aller et comment y aller, ce n'était qu'une formalité de se mettre en marche. Il se releva, il était prêt. Son regard alterna entre les brigadiers qui commençaient à peiner, Sanchez qui soufflait légèrement, Maleficus... il allait bien, un peu sonner par cette précipitation visiblement, mais bon, il n'avait pour l'instant subis aucun dommage. Tryan semblait en pleine forme, et Brom... Brom était dans un état pitoyable. Il n'allait pas pouvoir les suivre, Crow en était certain, il allait les ralentir plus qu'autre chose... Enfin, le vieux mangemort restait son supérieur et par respect pour ses actes passés, Lincoln ferait tout pour le tirer de ce foutoir Irlandais. Le type lança ses ordres en stipulant qu'il resterait là... Ah... bah tant mieux. Parfait, on ne pouvait rêver mieux. La délégation allait se passer du meilleur élément qu'elle ne pourrait jamais avoir... Crow était un bon sorcier, mais tout de même, il doutait pouvoir rivaliser avec tout un Ministère.

Ils devaient se préparer ? Préparer à quoi ? A manger des moustiques grillés au petit-déjeuner ? Il n'y avait rien à prévoir ici, les autres étaient bloqués par le mur de flammes et puis ils n'avaient pas encore trouvé comment... BOUM ! Une boule de feu jaillit du milieu du couloir et heurta violemment Crow. Il virvolta sur quelques mètres et s'écrasa contre le sol. Il avait mal, cette fois réellement et maintenant. L'effet secondaire ? Des brûlures intenses au visage, si fortes qu'il croyait rêver. Cette petite truie allait le payer cher, très cher. Elle osait défier le mangemort, elle osait le salir de sa magie impur et bourbiste... Ah, l’enivrement de la stupidité. Il riait déjà de sa tête une fois le Seigneur des Ténèbres à la tête de cette ridicule île... On allait réformer les lois, et bientôt plus aucun sang-de-bourbe ne se risquera à fouler la terre du Royaume-Uni. Le mangemort mit sa main sur son visage, du côté gauche, il sentait l'effet de la brûlure. Il avait une large cicatrice recouvrant toute cette partie du visage. Son n'en était que plus féroce et agressif et son état d'âme que plus enragé. Il voulait détruire, à tout prix. Il se releva, il avait mal à la tête, mais ça pouvait aller. Maleficus avait subis lui aussi, mais peut-être moins durement que Lincoln, du moins il l'espérait. Ces fumiers de rouquins commençaient à s'impatienter, ils voulaient visiblement en finir avec la forme de vie d'Angleterre... bande de vermines. Tryan revint au moment même où il reprit pleinement connaissance, ils allaient pouvoir partir vite fait, bien fait. Crow reprit sa baguette en main, referma fermement sa main dessus et fit un signe de tête pour que les autres suivent le passage.

La première porte ouverte donna sur un couloir, assez étrange qui semblait immensément long et limite irréel. Il y avait deux choix possibles : soit c'était un effet d'optique dû aux chocs physiques qu'il venait de subir, ou bien une magie assez spéciale avait opérée en c'est lieu, et ce n'était pas de la magie d'illusion. Le groupe de sorciers commença à courir afin de distancer les Irlandais en face à face avec Brom et ses sbires. Il fallait accélérer le rythme et ne pas faiblir face à l'ennemi. Crow avait une bonne condition physique, même une très bonne, il s'entraînait suffisamment souvent pour rester au top de sa forme et ce n'était qu'un simple exercice de tenir la longueur et la vitesse. Il y avait cependant une atmosphère néfaste dans ce couloir, une sorte de poisson invisible et incolore que l'on inhalait par grande bouffée. L'ensemble du groupe se fatiguait plus rapidement, tout semblait plus compliquer à atteindre... une sorte de couloir de l'impossible. C'était un piège des plus malsains et des plus agaçants. Il n'était pas dangereux en soit, mais si l'un d'entre eux avait le malheur d'être blessé, à l'image de Brom, le couloir pouvait être fatal tellement il était long. Les informations étaient peut-être fausses. C'est ce que pensa Crow pendant un instant... après tout, il n'avait pas vérifié attentivement, et le type sous le coup d'une pression monstre avait peut-être lâché le premier mensonge venu... Mais en inspectant sa mémoire, non, ils étaient au bon endroit, il suffisait simplement d'atteindre le bout. Le bout... on le voyait de plus en plus nettement.

"Allez, faiblissez pas."


Les paroles n'étaient ni encourageantes, ni démoralisantes, elles étaient juste là pour donner l'indication. Il fallait donner des ordres à ces types, sinon ils ne savaient quoi faire. En leur demandant de rester à leur allure, Crow s'assurait qu'ils suivraient tous... d'ailleurs, il y avait un plus dans cette équipe : aucun n'était pas sportif. Le brigadier était un homme formé à la difficulté du terrain et à l'endurance, un élève de l'âge de Maleficus pouvait courir bien plus longuement qu'un adulte aguerri, et De SaintClair, comme tout bon Français péteux, avait un physique d'Apollon. En somme, le mangemort n'avait pas à se soucier de leur survie à ce couloir long comme jamais. Cette fois-ci était la bonne, ils n'étaient plus qu'à quelques mètres du bout du couloir, Crow ralentit le rythme d'un signe de la main, il se plaqua contre le mur, et tous l'imitèrent, les consignes de base de survie en milieu urbain hostile devaient être appliquées, toutes sans exception. Pas de précipitations, la prudence est mère de sûreté. Le fidèle du Lord se pencha légèrement une fois à l'angle, personne. Le couloir continuait mais il était bien moins long, quelques mètres seulement, puis un tournant, puis un autre et encore un. Ils aboutirent finalement dans une salle assez petite, une pièce de fonctionnaire. Il y avait quatre offices, dont l'un était totalement vide et où plus aucun dossier ne traînait. Crow déploya ses hommes, Sanchez et Serpens derrière l'un des bureaux, De SaintClair derrière l'autre bureau... Trois types se tenaient devant l'entrée, le dos tourné à la délégation, ils discutaient, insouciants, ensemble et ne semblaient pas les avoir entendu. Crow s'avança lentement :

"Avada Kedavra !"


Le sortilège vert était venu percuter le type du milieu qui fut légèrement projeté en avant. Eux ne feraient pas long feu ici... c'était peine perdu, en plus d'avoir l'avantage de l'attaque surprise, le groupe du Lord avait un niveau bien supérieur. La perte d'un de leur élément les affaiblissait convenablement. C'était le signal évident pour que les hommes du mangemort attaquent.

____________________________________





Seul l'agent :geek:surveille les deux côtés de la force

Spoiler:
 


Dernière édition par Lincoln Crow le Mer 15 Fév - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mer 15 Fév - 18:38

Le membre 'Lincoln Crow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 05/10/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2011
Parchemins postés : 403



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 9PV
Leonardo Sanchez


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Sam 18 Fév - 11:21

Encore une fois, Serpens n'attaqua pas directement les ennemis de la délégation anglaise. Au lieu de les immobiliser, il leur lançait des sorts bidons. Là, un feu d'artifice pour perturber les irlandais, ce serait beaucoup plus utile de les stupéfixer. Peut-être que le serdaigle de septième année, ne pensait pas avoir le niveau pour toucher ses adversaires alors il lançait des enchantements qui gênaient les irlandais. Quel idée d'avoir pris un élève pour cette mission ! Les anglais allait le payer si Serpens continue à adopter ce comportement.

Crow fut réanimer et il voulut de suite se venger de l'agression de la présidente-sorcière du premier district irlandais. Il dressa un mur de flammes avec un confrigo pour récupérer un peu de souffle. Cela permit à la délégation de Brom de faire une pause et une stratégie. Il devait fuir c'était inévitable.


C'est moi qui reste.Crow utiliser le chemin le plus long, plus vous serez vu, moins ils sauront où vous trouver. Les autres sauf SaintClair préparez vous.

Leonardo ne comprit sa décision. Pourquoi se sacrifier pour permettre à Serpens, Crow, De SaintClair et Leonardo de fuir ? Soit il cachait quelque chose au groupe, peut-être avait-il un Horcruxe ou il était devenu fou. La première hypothèse était la plus probable. Le chilien éxecuta les ordres malgré qu'il les trouvait débile. Le latino n'avait pas les connaissances nécéssaire en magie noire pour connaître les Horcruxe, il ne savait donc pas que l'on pouvait renaître après avoir été tué.

Le groupe composé de Serpens, l'amérindien, le directeur de la sécurité à Poudlard et le directeur de la commission Né-moldus commença à fuir. Crow dirigeait naturellement le groupe vu que c'était le seul mangemort. Ils tombèrent sur un couloir et ils se mirent à courir. Le chilien ne regretait pas l'entraînement assez intense physiquement des brigadiers. Heuresement qu'il avait subi cette remise en forme sinon il aurait été ridiculisé en ne pouvant suivre l'allure des autres.

Ils tombèrent dans une petite pièce où une porte était gardé par trois hommes. Sous les ordres de Crow, Serpens et Leonardo se cachèrent sous un bureau et De SaintClair un autre. L'assaut fut lancé par le Mangemort qui tua un homme. Les gardes surpris n'eurent pas le temps de réagir et Leonardo, plus rapide, lança un Stupéfix sur un autre gardien.

Le sortilège réussi, plus qu'un gardien à éliminer. Le combat s'annonçait bien pour les anglais.


Dernière édition par Leonardo Sanchez le Sam 18 Fév - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Sam 18 Fév - 11:21

Le membre 'Leonardo Sanchez' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Lun 20 Fév - 19:46

Le feu d’artifice prit bientôt fin lorsque la délégation britannique découvrit des adversaires faibles et impressionnés par la Magie du jeune élève. Maleficus fut lui-même impressionné par l’ampleur qu’avaient gagné les flammes et les couleurs, toute sa puissance, il la ressentait du bout des pieds jusqu’à celui de sa baguette. Il se rendait compte plus que jamais de son rang, même s’il n’avait atteint aucun Irlandais directement il les avait tout de même longuement et habilement déstabilisés avec des enchantements. A peine eurent-ils le temps de retourner au combat que les Anglais avancèrent encore et encore. Serpens se protégea de sa cape lorsque Lincoln Crow utilisa son Confringo. Ils pouvaient encore voir les Aurors de l’Eire à travers les modulations du foyer de ce qui était désormais une barrière de feu.

Derrière, Tryan De SaintClair semblait débattre avec le Mangemort chargé de la sécurité à Poudlard lorsque tous se retirèrent vers l’arrière : vers la salle afin de mieux mettre au point toutes les options de fuite ou de combat.

Ils parlaient, ils parlaient… Maleficus n’intervint pas, il n’était pas au niveau de Brom, ni à celui du Directeur de la Commission des Nés-Moldus. Par contre, le Serdaigle était persuadé au moins d’une chose, c'était qu’il était nettement supérieur à Leonardo Sanchez. C’était sa façon de penser, on ne pouvait lui en vouloir. Tout ce qui touchait au bourbisme, à l’hispanophilie, à la médiocrité ou à la lâcheté était considéré comme inférieur. Le latino semblait toucher au moins à trois de ces défauts, ce qui le rendait par conséquent attrayant pour le premier de ceux-ci. Si cette tâche de Brigadier osait prononcer un mot, le Sang Pur n’hésiterait pas une seconde à entrer lui-même dans la conversation. Il en avait les moyens intellectuels, semblait-il, surtout qu’il avait déjà parcouru ces couloirs et ces salles au cours de sa jeune vie d’élève diplomate.

Une autre façon de raisonner à la Maleficus était de nommer un sorcier suivant son Statut de Sang ou sa fonction. Si quelqu’un n’avait aucun de ces deux critères assez important pour lui, il n’aurait certainement pas la chance de gagner sa confiance ou même l’honneur d’être regardé par les beaux yeux bleus du Serdaigle.

Il avait envie d’y aller, de montrer de quoi il était capable, de tuer ces Sang de Bourbe un par un ! Le Sang Pur savait canaliser sa colère et son impatience sous certaines conditions et dans certains contextes. Avec des adultes, oui. Avec de jeunes gens de son âge, absolument pas.

Soudain, il ressentit une sorte d’émotion. L’Irlande était une région importante de l’histoire de sa famille, plutôt à tendance puriste normalement où des membres de son clan possédaient des terres et des châteaux. Il comprit qu’une nouvelle guerre commençait, celle de l’unification de la Grande-Bretagne. L’Irlande subirait indéniablement des lourdes pertes, l’Ile d’Emeraude serait tachée de sang comme l’avait été l’Est de l’Europe lors des grandes campagnes de conquêtes du Seigneur des Ténèbres. Il devrait gérer son propre Sang, celui de ses ancêtres dont beaucoup de sorciers en Irlande possédaient. Encore du travail pour le leader des Serpens…

Soudain, Crow se vit souffrir d’une boule de feu créée magiquement par une sorcière du Ministère Celtique. Maleficus se raidit, pointant sa baguette vers elle mais malheureusement une nouvelle attaque le percuta dans le ventre, brulant sa cape noire – au moins, il en était libéré. Il cracha douloureusement avant de se relever, maudissant plus que jamais ces bourbistes. Il sentait le mal lui parcourir le dos. Il entendit Léon Brom prononcer de sombres paroles, il disait qu’il allait mourir.

Serpens n’en crut pas ses oreilles, il ne savait que faire… En même temps, il faisait éminemment confiance à celui qui fut son Professeur de Magie Noire. Pour la première fois depuis le début de l’attentat, il paniqua. Bien sûr, cette panique ne se lisait pas sur son visage. Les Inferis étaient toujours actifs, voilà de quoi remonter légèrement le moral au Serdaigle.

Tout ce qui suivit ne fut que confusion, il suivit le groupe, Tryan à sa tête, apercevant la Marque des Ténèbres flottant telle une ombre noire majestueuse. Le Sang Pur souffrait toujours de son dos brulé, voilà que des maux de tête le prirent ! Il résista, ne pensant qu’à éliminer une bonne fois pour toutes les adversaires rouquins. Heureusement pour lui, il était fort. Sa musculature était développée, plus que la moyenne, son esprit était encore vif.

L’Irlande avait commis une grave erreur en refusant de se plier aux règles du Seigneur des Ténèbres, ils ne pouvaient vaincre son joug et sa puissance universelle et ils le savaient.

Que ce couloir était long… Ah ! La fin était proche, la sortie était là-bas, au fond… Serpens, de son regard le plus noir, croisa celui de Sanchez. Il lui fit ainsi comprendre qu’il ne l’aiderait sans doute jamais à sortir d’ici, qu’il ne faillirait pas une seconde, qu’ils ne collaboreraient jamais ensemble et qu’il ne devait pas compter sur la baguette de Maleficus car elle ne lui serait d’aucun secours, bien au contraire.

Un bureau, trois hommes. L’élève et le Brigadier étaient derrière. Crow attaqua à l’aide du sortilège de la Mort. Un que les ténèbres s’accaparèrent, au suivant. L’amérindien lança un Stupefix qui fit mouche, son corps se dissipa à son tour. Maleficus se leva et de toute sa force lança un
« Venenum Petrificus » sur le dernier ennemi. Ses muscles se raidirent au contact du dard empoisonné et sa tête tomba en arrière, la longue langue devenue verte sortie de sa bouche. L’élève sourit diaboliquement et décocha une petite réplique acerbe à l’adresse de Sanchez.

« Quand même plus vigoureux qu’un simple Stupefix… Enfin, il ne faut pas en vouloir aux faibles. S’ils étaient nés Sang Pur ils auraient sans doute été un peu plus doués… Après tout qu’importe lorsqu’on est lâche on peut aussi bien être minable. Pourquoi faire dans la retenue ? »

La délégation anglaise était douée, très douée. Surtout les vrais britanniques.


Dernière édition par Maleficus Serpens le Mer 22 Fév - 18:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Lun 20 Fév - 19:46

Le membre 'Maleficus Serpens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/09/2011
Parchemins postés : 6967



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Tryan De SaintClair


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mer 22 Fév - 15:59

Tryan avait flairé la mort, il s'en fallut de peu qu'il comprenne instinctivement que ce n'était pas de la sienne dont il était question, mais il n'avait pas le choix, dans la situation, il était probablement le seul à avoir tout ses moyens, et à connaître un sortilège de barrière suffisamment efficace pour retenir les Irlandais pour permettre une fuite sans grande conséquence.
La barrière de glace prendrait un certain pour pouvoir être dissipée, en conséquence, il ne lui fallait pas traîner, il y laisserait des plumes, la dernière fois qu'il avait usé de ce sortilège, il lui avait fallu deux jours pour reprendre entièrement ses moyens magiques, mais cela remontait déjà à deux ans.

Il n'avait pas peur de la mort, ou alors juste ce qu'il fallait pour être suffisamment fou pour oser tenter ce genre d'acte désespéré.
Mais que pouvaient ils faire d'autre … en face, il y avait tout un ministère, la casse était inévitable, et ce serait sans doute soit un brigadier, soit lui qui s'y collerait, autant abréger le supplice maintenant.
Le temps ne jouait pas avec lui, et donc là, ils devaient entamer un processus de choix rapide, le Blitz, le meilleur choix en un minimum de temps.

Brom délivra son jugement, il n'avait pas hésité, comme si l'évidence s'imposait, le plus haut gradé restait, le capitaine sauvant son équipage et son rafiot, une bien grande âme.
Il ordonna aux autres de se préparer, sauf Tryan … surprise, ils allaient peut être combattre à deux, un grand honneur, mourir dans l'honneur plutôt que dans la fuite, mais mourir quand même …

Alors que les autres passaient à l'offensive, il passa la main à son subordonné, donnant ses ultimes consignes, secrètes naturellement.
Offrant à De SaintClair ses trois baguettes, et un quelques objets, que celui ci plaça dans sa petite bourse sans fond à sa ceinture, il enregistra un maximum les ordres pour pouvoir le plus vite possible les exécuter.
Tout ça pour Frédérique LeeRoy … il connaissait ce nom, la supérieure directe de Crow, directrice de Poudlard, et peut être plus pour ce vieux mage noir.

La mort le guettait, tous s'accorderait à lui accorder ce fait, la blessure le rongeait, mais ce n'était pas tout, quelle surprise lorsqu'il apprit qu'un jour il se reverrait, en enfer ? Sans doute, mais le temps était bien différent de tout ça.
Parler à son Maître ? Son Maître ? Le Maître ? Le plus grand sorcier au monde … Lord Voldemort en personne.
Lui, jeune loup du ministère, allait rencontrer un homme, qui avait vaincu la mort, celui de qui répondait l'Intendant lui même, alors qu'il n'avait pas d'existence aux yeux de ce sorcier, il allait se faire messager, que de pression quand on pensait à l'idée simple de rencontrer une légende de la magie.
Mais pour cela, il faudrait vaincre, et vivre.

Son apprentie donc, Frédérique LeeRoy s'y connaissait donc en Nécromancie, à moins que cela ne relevait d'autre chose, qu'importe, il aviserait, et s'il devait l'aider, il s'y attellerait, car on lui promettait récompense, ce qu'il désirait, c'était bien vide de sens, et surtout, c'était mal connaître le jeune homme, il désirait bien des choses … et juré par serment, voilà de quoi convaincre le plus réticent des indécis.

Plus le choix, il fallait y aller, et passer à la suite, l'avenir réservait bien des choses aux jeunes De SaintClair, ils se reverraient bientôt … il semblait bien confiant le mangemort.
Tryan acquiesça d'un signe de tête, ce qui signifiait qu'il avait bien compris les ordres.

Le groupe rassemblé s'éloigna, laissant Brom aux prises avec ses assaillants, la suite ne dépendait que du groupe de fuyard.
On passa un long couloir, très long, courant à toute allure, il fallait sortir le plus vite possible.
Puis Crow leva la main, il avait entendu du bruit, et justement, il y avait du monde dans la prochaine salle, trois sorciers, qui ne semblaient pas être au courant de ce qui se déroulait un peu plus loin, tant mieux, l'effet de surprise jouerait bien son rôle.

On se déploya en formation, Serpens et Sanchez d'un coté, et Tryan de l'autre, il se positionna baissé, sous un bureau, sa position servirait en couverture, rôle qu'il savait tenir, car Crow avait eu bien de la chance à Pré-au-Lard, il avait manqué de se faire déchiqueter par une bête, par chance, le Directeur de la commission des Nés-moldu était intervenu pour empêcher le drame, Crow savait donc qu'il tiendrait à merveille ce rôle si important.

L'assaut fut donné, et les trois sorciers tombèrent, l'un mort, les deux autres figés, la première salle était vidée, un pas de plus vers la sortie.
On se releva coté anglais, et Serpens, comme souvent, eu la réplique malsaine et vicieuse.

« Quand même plus vigoureux qu’un simple Stupefix… Enfin, il ne faut pas en vouloir aux faibles. S’ils étaient nés Sang Pur ils auraient sans doute été un peu plus doués… Après tout qu’importe lorsqu’on est lâche on peut aussi bien être minable. Pourquoi faire dans la retenue ? »

Son cousin ne put se retenir, il poussa un soupire, décidément, on ne changeait pas les Stuart, tous les même, péteux à souhait.
D'ailleurs c'était le seul sortilège lancé par l'élève qui avait trouvé une cible, il aurait été facile de le chambrer avec ça, mais Tryan était bien au dessus de ces jeux puérils, surtout en pareil circonstance.

Informulant un sortilège de magie blanche, un éclair bleu frappa Serpens en plein cœur, celui ci se sentit léger, comme transporté ailleurs, les douleurs de son dos disparurent, la magie blanche de soin faisant effet immédiatement.
D'un regard, le français, lui exprima un peu de froideur, comme si cet avertissement lui disait : ' Ne t'avises plus de critiquer la magie blanche après ça'.

« Bien maintenant il va falloir réfléchir un peu, on est loin de la sortie Crow ? On ne pourra pas rouler indéfiniment sur ce qu'on trouvera ... »

La suite serait plus compliquée, et la sortie semblait encore loin, très loin.


Hrp :

Les défenseurs du pays des rouquins face à Brom :

Officier Auror : 16/16 PA 5 ( mort )
Auror A : 12/12 PA3 ( stupéfixé )
Auror B : 10/13 PA4
Auror C : 13/13 PA4 ( stupéfixé )
Auror D : 14/14 PA5 ( stupéfixé )

Wesson fils : 10/13 PA3
Walter : 15/15 PA 5
Burbage : 13/16 PA 6

Auror E 14/14 PA5
Auror F 14/14 PA5
Auror G 14/14 PA5

Brom and co.

Léon Brom 15/15 PA 5
PNJ 1 : 12/12 PA 4 (contrôle par Tryan) (pétrifié)
PnJ 2 : 14/14 PA 4 (contrôle par Sanchez) (Ligoté)
Inferi D PA 3 détruit
Inferi E PA 3 détruit
Inferi B PA 3
Inferi C PA 3
Inferi A PA3
Inferi 0 PA3
Inferi off PA3



Groupe de Crow:
Lincoln Crow 7/13 PA 4
Maleficus Serpens 8/10 PA 2
Leonardo Sanchez 5/10 PA 3
Tryan de SaintClair 10/10 PA 3

Ennemis de Crow :

Auror 1 14/14 PV 3PA ( immobilisé )
Auror 2 15/15 PV 4PA ( mort )
Auror 3 14/14 PV 4PA ( stupéfixé )


Dernière édition par Tryan De SaintClair le Mer 22 Fév - 19:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mer 22 Fév - 15:59

Le membre 'Tryan De SaintClair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ)

Revenir en haut Aller en bas

Pourparlers (MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-