POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Pourparlers (MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 08/10/2011
Parchemins postés : 1575



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Lincoln Crow


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Lun 2 Avr - 18:36

De SaintClair était un homme ingénieux. Il avait un sens de la tactique intéressant, et un don pour l'improvisation, ce qui n'était pas le cas de Crow, il le reconnaissait volontiers. Certains homme préféraient privilégier cette façon de procéder, cette façon de cueillir l'ennemi par des subterfuges intéressants et jamais vus, d'autres préféraient préparer à l'avance les plans, quitte à ce qu'ils soient déjoués sur place. Le défaut de cette dernière façon de procéder était bien entendu la surprise du terrain Comment savoir si rien d'anormal se passerait lors de l'opération ? Hé oui, on appelait, dans le jargon militaire "la surprise du chef" ... et même si Crow n'aimait pas cette surprise là, il n'avait pas cette faculté de faire autrement. Plus la délégation avançait, plus il réfléchissait à une façon de changer les choses... en Angleterre. Ils ne crèveraient pas ici, non. Les Irlandais les emprisonneraient peut-être, les tortureraient certainement, mais au final, ils auraient tellement de pression provenant du régime qu'ils les relâcheraient... du moins, Lincoln l'espérait. Lui n'avait pas à sans faire, il avait été formé à subir les pires tortures, il en subissait d'ailleurs régulièrement, et il ne lâcherait pas une seule information. Ce qui embêtait plus le mangemort était la mort de son supérieur. L'intendant du Royaume-Uni venait de tomber, en emmenant la grosse Burbage. Brom... tombé. Il avait du mal à réaliser, à qui allait revenir le bureau d'Urquhart ? Qui allait diriger le Royaume-Uni ? En qui, le Lord, placerait sa confiance ? Tant de questions que des hommes comme Sanchez, Smithers, De SaintClair ou Serpens, ne pouvaient pas se poser, car ça ne les concernaient pas. Que le dirigeant officiel du pays soit mort ne les affectait pas plus que cela, Maleficus l'avait eu en professeur, mise à part cela ?

Lincoln écouta le directeur de la commission des nés-moldu jusqu'au bout. Il ne répondit pas avant quelques temps... il réfléchissait un minimum sur l'acte qu'ils s'apprêtaient à organiser. L'idée était bonne, réalisable avec ça... mais un homme restait à découvert... certes De SaintClair se dévouait, mais si il se faisait chopper, les autres ne pourraient rien faire... C'était risqué, mais ils n'avaient plus le choix visiblement.

"On fait comme ça. Une fois sortie de la pièce, tournez à gauche, continuez tout droit jusqu'à un carrefour, prenez la plus à droite du couloir d'en face de vous. Un escalier se trouvera au bout, montez, et une fois dans une sorte de salle d'attente, laissez nous sortir... je ne sais pas ce qu'il y a derrière, si ce n'est une salle bien gardée. C'est le seul chemin si on veut éviter les deux gros d'ici. Bonne chance De SaintClair."

Lincoln, à l'instar des autres, entra dans la bourse une fois les sortilèges effectués. D'un seul coup, une sensation de vol les prit. De SaintClair avait soulevé la bourse et l'avait accroché à sa taille. Tout bougeait énormément. Sanchez était dans un état pitoyable... il fallait l'aider pour en sortir tous vivants. Bien que Crow ne l'appréciait pas plus qu'un moustique, il serait glorifié si il avait réussi à mener toutes la délégation dehors, vivante, à l'exception de Brom pour lequel il n'avait pas eu le choix. Le mangemort voulut tenter un sortilège de médecin, il commença sa formule, et lorsqu'il fallut lancer le sort, De SaintClair bougea violemment, effectuant un échec critique à Crow... dommage pour Sanchez qui allait devoir subir encore un peu plus ses douleurs.

[Réponse pourrie, mais pas grand chose à dire...]

____________________________________





Seul l'agent :geek:surveille les deux côtés de la force

Spoiler:
 


Dernière édition par Lincoln Crow le Lun 2 Avr - 19:03, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Lun 2 Avr - 18:36

Le membre 'Lincoln Crow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Adulte' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Dim 8 Avr - 14:26

Maleficus Serpens était entré dans une colère noire. Son teint naturellement blanc devenu pâle comme la mort, ses cheveux tâchés de poussière et son regard de feu ayant évolué vers la haine ne laissaient rien prédire de bon quant à la suite de cette mission « diplomatique ». Ses mouvements étaient devenus saccadés, ses muscles se crispaient au moindre bruit suspect. Il essuya avec la manche de sa chemise devenue un haillon deux gouttes de sang qui coulaient de ses lèvres. Pourquoi était-il venu se fourrer dans cette galère ? Qu’était-il venu chercher en Irlande. Michael Scofield l’avait conseillé à Léon Brom pour ce déplacement à Dublin. Le Sang Pur avait pensé que ce serait tranquille… Une manière de se faire voir par les Puissants, il n’avait pas cherché les combats ou la guerre interétatique, loin de-là. Et pourtant, c’est ce qu’il avait récolté. Tout comme au Chili… Désormais, Dublin avait des airs de Valpo pour Maleficus. Tout ce qu’il espérait, c’était de ne pas revivre ce qui c’était passé en Amérique. Il tenait sa baguette de sa main droite comme un avare tenait la clé de son coffre.

Crow et Tryan De SaintClair étaient deux sorciers en qui Maleficus avait confiance. Mais se retrouver avec eux, Sanchez et un autre Brigadier dans une situation comme celle-ci n’avait rien de rassurant. Non pas que le Serdaigle soit inquiet mais sa position actuelle n’était pas très… encourageante quant à son avenir au sein du Ministère Irlandais. Ils allaient devoir prendre des décisions pour que le maximum – au moins le Mangemort, l’élève et l’employé du Ministère – puisse en sortir sans égratignures. Car il fallait bien l’avouer, les autres ils s’en fichaient totalement ! Le Chilien et Smithers pouvaient crever que ça ne ferait ni chaud ni froid à Serpens. Peut-être que ça l’arrangerait d’ailleurs…

Le partisan de la Magie blanche avait apparemment une idée. Ah. Et bien qu’il l’exprime ! Maleficus regardait le Brigadier qu’il détestait tant avec un air de profond dégoût. Il se retourna lorsqu’il comprit, lançant un regard dédaigneux à De SaintClair qui voulait dire « Quoi ? Vous voulez vraiment que je rentre là-dedans ? ». Pas de d’autres choix possible, il fut rapidement poussé par le Mangemort.

Que cela bougeait dans cette bourse ! Il avait l’horrible impression d’être Alice venant de boire sa potion magique. Le Sang Pur se sentait petit, tout petit. Sortant sa baguette, il se lança un sort de Guérison pour reprendre des forces. D’un coup, les quatre hommes furent retournés : De SaintClair marchait d’une façon violente. Les poumons de Maleficus avaient du mal à fonctionner correctement, son estomac voulait à tout prix recracher ce qu’il avait ingurgité.

Pour la première et dernière fois de sa vie, Serpens avait sa vie entre les mains d’un autre.


Dernière édition par Maleficus Serpens le Dim 8 Avr - 22:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Dim 8 Avr - 14:26

Le membre 'Maleficus Serpens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 12/06/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 17/11/2009
Parchemins postés : 5643



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA6 - Guerrier Exceptionnel
Ma résistance magique est de: 15PV
Léon Brom


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mer 18 Avr - 23:05

Comme promis, voici mon post pour vous faire avancer. Pas de description rp, je vous laisse libre à ce niveau là, je vais juste vous décrire obstacles et règles pour cette ultime salle qui est en fait la première pièce dans laquelle nous sommes rentré au début de la mission.

Vous êtes dans l'équivalent de l'atrium, il y a donc BEAUCOUP DE MONDE. Les gardes étant éparpillés à votre recherche dans tout le ministère, il n'y en a que quatre dans cette pièce à cet instant précis.

De part le nombre de témoins, vous n'aurez le droit qu'à deux erreurs si vous tentez de fuir (le troisième raté déclenche le combat IMMEDIATEMENT, donc si c'est le cas, après trois râté c'est moi qui post)

Vous avez le le choix de vous battre, naturellement, et si vous le faite, la foule en délire vous interdira toute fuite, à moins de prouver votre force en éliminant tous les gardes. Si vous le faites, les gens s'écarteront sur votre passage.

4 gardes, deux solutions, 5 actions par tour de possible, à vous de faire vos choix !

Les survivants du combat contre brom arriveront dans quatre tours.

Pour tout question, go sur le topic de préparatif de la mission.
Groupe de Crow:

Lincoln Crow 7/13 PA 4
Maleficus Serpens 10/10 PA 2
Leonardo Sanchez 1/10 PA 3
Tryan de SaintClair 6/10 PA 3
PnJ 2 : 14/14 PA 4 (contrôle par Sanchez)

Ennemis de Crow :

Auror alpha à 5 Pa
Auror bêta à 4 Pa
Auror gamma à 4 Pa
Auror lambda à 3 Pa

____________________________________





 



Multi-compte : Lord Voldemort,  Pr Naesala Gamp, Gauthier Paravell
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/09/2011
Parchemins postés : 6967



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Tryan De SaintClair


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mar 1 Mai - 0:52

La douleur ne venait que dans la nuit, le jour n'était là que pour que l'homme se montre, l'ombre elle, permettait de ne plus exister, de se fondre dans le décor. La nuit était plus puissante, le coup venait de derrière, et on ne pouvait le parer, un coup dans le dos, sans honneur, mais à quoi l'honneur pouvait bien servir à un mort ?

Tryan, depuis qu'il avait parlé la première fois avec Brom, avait compris que les enchantements étaient pour lui plus simple, aussi, il s'évertuait désormais à essayer de les ressentir plus intensément, de chercher le plus fin détail pour qu'ils soient parfaits.
Le français avait encore beaucoup à apprendre, énormément même, mais là, ce n'était pas la question, son groupe et lui étaient dans un cadre de survie, personne ne le savait, mais De SaintClair était LA personne à protéger de ce groupe.
Ses compères ne le savaient pas, Crow devait se douter de quelque chose, Serpens peut être, mais si Brom avait tenu à s'entretenir avec ce jeune homme avant sa mort, c'était pour une raison bien particulière, la seconde vie de l'Intendant, était dans le creux de la main du sang-pur.

Plus que cela, l'avenir de l'Irlande, celle du peuple anglais, le résurrection d'un mangemort puissant, et … le témoignage auprès du plus grand sorcier du monde, celui que l'on appelait pas, celui qui était le descendant de Salazar Serpentard, celui-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom.

De SaintClair avait plus qu'un rôle à jouer dans cette guerre, il était pour l'instant, la personne à qui on confiait le devoir de mettre en lumière ces choses, de dévoiler la traîtrise de l'Irlande et donc d'établir la liaison entre le plus haut commandement et l'information.
Pourquoi Brom l'avait il choisi lui ?
Cette question le tourmentait, il ne connaissait le vieil homme que depuis peu de temps, celui là savait qu'un De SaintClair haïssait forcément la magie noire, qu'il était du genre à jouer selon ses règles, tout en respectant les puissants.
Mais pourquoi confier sa nouvelle vie entre les mains d'une personne qu'il ne connaissait pas.
Tous les opposait, sauf la pureté du sang, et la passion pour la nécromancie, mais c'était trop peu pour établir une relation de confiance, au fond, Léon Brom avait un plan, c'était certain, mais il était difficile de savoir de quel genre il était.

Sorti de ses pensées par le bruit des enchantements que pratiquait le Smithers à Sanchez, le français souffla un coup, son souffle, il ne le trouvait pas, il avait du mal, mais le dissimulait derrière son expression froide et nonchalante, un brin autoritaire, lui, était capable de tenir sur le physique, comme de s'effondrer après le moindre effort, il avait beau avoir un corps bien dosé, cela ne pouvait pas améliorer les qualités de ses organes internes.

Crow donna le chemin, en effet, c'était bien plus pratique ainsi, au pire, il aurait fonctionné à l'instinct, mais bon, le plus simple serait le mieux.

"On fait comme ça. Une fois sortie de la pièce, tournez à gauche, continuez tout droit jusqu'à un carrefour, prenez la plus à droite du couloir d'en face de vous. Un escalier se trouvera au bout, montez, et une fois dans une sorte de salle d'attente, laissez nous sortir... je ne sais pas ce qu'il y a derrière, si ce n'est une salle bien gardée. C'est le seul chemin si on veut éviter les deux gros d'ici. Bonne chance De SaintClair."

Le français se repassa les directions dans sa tête, pour bien les mémoriser, et visualiser le chemin, il allait avoir un sacré bout de chemin à faire, après ? Après ? Crow ne savait pas, et le temps jouait contre eux, bon Dieu, c'était du quitte ou double.
Tryan s'amusa presque du fait que Serpens rechigne à obéir, après tout, c'était un Stuart, depuis quand un Stuart mettait sa vie entre les mains d'un SaintClair ? Ça ne s'était jamais vu, et ça ne s'ébruiterait pas, simple accord de famille.
Crow força plus ou moins les autres à entrer dans la bourse, même les plus chiants ou mourants, lui, faisait preuve de bon sens, il n'avait pas peur de confier sa vie à son compère de bataille, de toute façon, ce n'était pas la première fois que Tryan le sauverait, déjà à Pré-au-Lard, le français lui avait sauvé la mise, intervenant alors que le mangemort allait subir une attaque dans le dos.
Lincoln Crow était un équipier de choix et de choc, la juste compensation dont un gars comme De SaintClair avait besoin.

Une fois que tout le monde fut entré, la baguette d'aubépine vint sceller les enchantements présents, les rendant effectifs par sûreté, c'était un petit test, après quoi il informula le sort pour rendre à l'objet sa taille normale, il la ramassa, et l'accrocha à sa ceinture, les dés étaient jetés, la suite ne dépendait que de lui.
Se désillusionnant, le jeune homme souffla avant de se remémorer le parcours, une fois qu'il eut bien en tête le chemin, il commença à courir suivant les indications.
Il se précipita hors de la pièce, tourna à gauche, là, un grand couloir, s'élançant d'un coup, il se précipita dans celui ci, avant de se rendre compte que ses pas faisaient un peu trop de bruit à son goût, donc il s'occupa de ça, réduisant à néant les bruits qu'il provoquait, après quoi, il reprit son chemin.
Le carrefour se dessina, après où fallait il aller ? Le plus à droite ? Oui c'était ça, il y trouva l'escalier, c'était le bon chemin, presque soulagé, il grimpa l'escalier quatre à quatre.
C'était assez sportif, il fallait tenir un bon rythme, et ne pas trop s'user si jamais le combat venait à s'engager.

Après être arrivé dans une petite salle, le français mit un genou à terre, il commençait vraiment à fatiguer, il avait beau avoir l'habitude du terrain, il n'était pas connu pour être d'une endurance légendaire, après avoir du mal à respirer, il souffla, et sentant ses voies respiratoires encombrées toussa fortement, recrachant un trop plein de salive et un possible glaire, il savait que la respiration en course n'était pas son fort, c'était là qu'il maudissait une certaine petite amie fumeuse.
Serrant le poing, il tapa deux coups secs sur son sternum, toussa encore une fois, passa une main moite sur son visage, et réfléchit à la suite.

S'avançant dans la salle, il entendit un vacarme épouvantable, il tourna pour voir ce que le coin cachait, et il fut surpris, il jura pour lui même.

« Bon dieu ! L'Atrium … »

Le français se recula, regardant bien à droite et à gauche qu'il n'y eut personne, il rompit son charme et se retrouva de nouveau visible, il s'adossa contre le mur un peu plus loin, et donna un petit coup de baguette sur la bourse.
Il les prévenait qu'il allait sortir à l'instant, il posa le réceptacle à terre, et l'agrandit, là, les quatre autres sorciers purent en sortir, et Tryan s'expliqua.

« Derrière, c'est pas une salle gardée ou une sortie de secours, c'est l'Atrium ... »

Adossé au mur, il grimaça, ne pouvant retenir un autre toussotement, cela ne servait plus à rien de feindre une immunité à l'effort, il était humain, et l'assumait, il ne voulait juste pas confier sa vie à un autre, voilà pourquoi il avait tenu lui même à porter le fardeau.
La pitié des autres ne lui servirait à rien, donc le français reprit dans son anglais standard.

« Maintenant on a plus le choix, c'est la dernière ( il se racle le fond de la gorge ) … ligne droite, on ne peut pas tous sortir en même temps, on perdrait en discrétion, faisons deux groupes, le premier qui pénétrera dans la salle devra repérer les gardes, et en éliminer si le besoin s'en ferait sentir, il faut en éliminer le maximum, si le combat s'engage, le deuxième groupe profite de l'effet de surprise pour s'occuper de ceux qui restes, après, on peut fuir dans la panique. »

Il fixa alors Crow et s'adressa à lui.

« Je sais Crow que vous n'aimez pas fonctionner ainsi, mais je pense qu'on a pas le choix. Vous êtes responsable de Serpens, et je pense que vous saurez gérer celui qui est mal en point. C'est pourquoi vous ( il désigne le Smithers ), vous venez avec moi, on sera le premier groupe, vous vous sentez près ?

_ Sans problèmes monsieur De SaintClair ! »

Il approuva de la tête.

« Je compte sur vous pour nous couvrir en cas de problèmes ... »

Après quoi, il pénétra dans l'Atrium avec son acolyte, ils marchèrent dans le flot de personnes, n'étant pas encore repérés, il donna un coup de coude à son compère, désignant deux sorciers en habit.
De sa voix froide, il lui murmura les instructions suivantes :

« Les deux là, le colosse et l'autre, on va les neutraliser, vous me suivez, on passe derrière, et on les immobilise, je prends le petit.

_ Ok pas de soucis !

_ Essayez de ne pas attirer l'attention. »

S'enfonçant dans la masse, ils parvinrent à se déplacer contre le mur, puis le longeant discrètement, ils arrivèrent derrière les deux hommes.
Abaissant la main, dégainant sa baguette, le français fit le signe de l'attaque furtive, le Simthers, rapide et efficace, comme tout bon Smithers qui se respecte d'ailleurs, informulant un magnifique stupéfix, qui figea le colosse, lorsque De SaintClair s'apprêta à le faire, un mal au cœur le prit, et il ne fut pas aussi rapide que prévu, le petit se retourna, et recula en vociférant des choses incompréhensibles qui mirent la foule en émoi, dans un moment de faiblesse, le français tenta tout de même un stupéfix, mais ce fut un simple badaud qui reçut l'attaque et qui tomba raide.

La foule commençait à se bouger, et déjà, on pouvait voir que les gardes n'étaient pas très nombreux, le colosse en moins, ils étaient alors trois, la masse de sorcier s'agita, laissant visible les deux fautifs de ce chahut, de même que les forces de l'ordre se frayait à un chemin à eux, c'était maintenant au reste de la délégation d'intervenir, il fallait neutraliser les trois rouquins qui les bloquaient de la sortie, après quoi, le calvaire serait terminé.


Hrp :

Groupe de Crow: 

Lincoln Crow 7/13 PA 4 
Maleficus Serpens 10/10 PA 2
Leonardo Sanchez 1/10 PA 3 ( Pnj Crow )
Tryan de SaintClair 6/10 PA 3
PnJ 2 : 14/14 PA 4 (contrôle par Sanchez) (Pnj Tryan )

Ennemis de Crow :

Auror alpha à 5 Pa ( Stupéfixé par Smithers )
Auror bêta à 4 Pa 
Auror gamma à 4 Pa 
Auror lambda à 3 Pa

Jet 1 : Attaque de Tryan

Jet 2 : Attaque de mon Smithers


Dernière édition par Tryan De SaintClair le Mar 1 Mai - 2:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mar 1 Mai - 0:52

Le membre 'Tryan De SaintClair' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Sorcier Adulte' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Sorcier Dangereux' :

#2 Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com


    | STAFF DE PN ORIGINS

| STAFF DE PN ORIGINS
avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 08/10/2011
Parchemins postés : 1575



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA5 - Sorcier Dangereux
Ma résistance magique est de: 14PV
Lincoln Crow


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mar 1 Mai - 11:14

Le monde remuait. Le monde était instable, sans base, sans fondement, et se tordait dans tous les sens... lorsque l'on se trouvait dans une sacoche à peine plus grande qu'une fiole de verre. De SaintClair avait beau être un Français, plutôt élégant et légèrement tête à claque, cela n'empêchait pas les quatre sorciers britanniques de sentir monter une envie de vomir au fur et à mesure que la course continuait. Lincoln essayait tant bien que mal de se caler contre le paroi, fine et légère, de la sacoche, les autres faisaient de même, ou essayaient. On ne pouvait "qu'essayer" de toute façon, rien n'était sûr, rien n'était faux, il n'y avait que des suppositions et des réflexions... Crow aimait émettre des hypothèses. C'était plus abstrait qu'une affirmation et bien plus subtile, on ne pouvait pas prévoir le résultat, mais on pouvait connaître le commencement, la suite ne dépendait que de notre aptitude à concrétiser la fin... certains y arrivaient plus ou moins bien, les autres échouaient lamentablement et c'était tant pis pour eux. Les faibles ne méritent pas leur place au sein d'une société magique de plus en plus pure, excellente et donnant naissance à une élite tout à fait singulière. Les sorciers des temps actuels vivaient une période historique, c'était la première fois dans l'histoire de la Magie que les sorciers allaient s'imposer officiellement comme les maîtres, les Dieux. La Magie est Puissance, et le Bourbisme est Faiblesse.

On sentait peu à peu que le Français faiblissait... il n'y avait rien de surprenant à cela. La délégation courait depuis maintenant plus d'une heure, voire deux peut-être, le temps était une notion inconnue dans une telle situation. On l'entendait souffler, voire tousser de temps à autre, mais il ne s'arrêtait pas. Lincoln ne disait pas un mot, observant ses compagnons de route. Sanchez était de plus en plus mal en point, il transpirait, avait les yeux fermés, il souffrait. Serpens était de la même allure que Crow, il était amoché, mais pas assez pour ne pas continuer le combat. Enfin, Smithers était celui le seul à être en parfait état. Il n'avait pas été touché une seule fois au bon souvenir de Lincoln et c'était une chance de l'avoir... le mangemort n'appréciait que rarement les Brigadiers, disons qu'il les trouvait généralement trop barbares, mais Smithers avait un petit quelque chose qui ne déplaisait pas au fidèle du Lord. A ce qui se disait dans les couloirs du Ministère, Avery, un mangemort âgé, expérimenté, et plutôt vieux jeu, allait reprendre les commandes du Département de la Justice Magique... une bonne chose pour des agents comme Smithers qui pourrait prétendre à une promotion relativement rapidement, et si cela devait arriver, et que la délégation sortait de ce Ministère Irlandais, Crow n'aurait aucune peine à appuyer son cas auprès de Avery qu'il connaissait plus ou moins bien.

Nouvelle secousse, plus importante cette fois, la course s'arrêtait ici. On entendit ledirecteur de la commission des nés-moldu jurer... pourquoi donc ? Il retira la sacoche de sa ceinture, la posa à terre, ce qui eut pour effet de faire tituber les sorciers présents à l'intérieur, et permit à tous de reprendre taille humaine. Lincoln sortit le premier de la sacoche, baguette à la main, il regarda aux alentours, personne, le couloir était vide pour l'instant. Une énorme agitation se faisait entendre derrière une porte... Crow ne voulait pas y croire, si c'était réellement ce qu'il pensait, alors la délégation avait du soucis à se faire. Ce fut De SaintClair qui confirma ses craintes :

« Derrière, c'est pas une salle gardée ou une sortie de secours, c'est l'Atrium ... »
" Alors nous devrons redoubler de prudence et de maîtrise. L'Atrium est un endroit bien gardé en général, pour le simple fait qu'il permet d'aller n'importe où dans le pays, je suppose que c'est le même concept en France, il va nous falloir atteindre les cheminées le plus rapidement possible et si on peut, mettre hors d'état de nuire les gardes présents... ça nous éviterait une course poursuite."

Les ordres étaient clairs : courir jusqu'aux cheminées en premier lieu, et si la situation le permettait, expédier les rouquins dans l'au-delà, ou au moins dans un coma profond. Tryan avait du mal, il était fatigué... Lincoln le regarda s'adosser au mur, au moins il pouvait se tenir debout, c'était déjà ça. Le français parla, Lincoln écouta attentivement. Il n'appréciait pas qu'on lui donne des ordres, quand ceux-ci ne provenaient pas du Seigneur des Ténèbres, de Scofield ou de Brom, mais il fallait se faire une raison : dans une telle situation, celui qui avait la meilleure idée la mettait en place. Les autres devaient s'y plier, et il était évident que De SaintClair avait eu la bonne idée. Alors Lincoln devait se taper Sanchez ? Soit, si cela devait se dérouler ainsi... de toute façon, le pauvre avait déjà eut une correction à Urquhart, et les rouquins l'avaient mis mal en point, Crow n'avait pas grand chose à lui faire subir. Serpens était avec lui, évidemment, il en était responsable. Le garçon, chef de la Brigade Inquisitoriale, et jeune sorcier plein d'espoir, pouvait aider le mangemort dans sa tâche. Les trois passeraient après Tryan et Smithers, et ce n'était pas une mauvaise idée.

Quand le français et le brigadier furent partis à l'assaut de l'Atrium, Crow se retourna, il fallait quelques consignes :

"Serpens, vous restez sur la droite, je prendrai la gauche, et vous Sanchez, vous regardez devant, et de temps à autre derrière. Si l'un d'entre nous voit un garde : éliminez le, n'hésitez pas, clair ? Je veux une fuite sans bavure, vu ? Bon j'entre en premier, vous me suivez, et on forme la formation."


Lincoln entra, baguette au poing, suivi de ses deux sorciers en charge. Il avança, de façon neutre, comme si sa présence ici était légitime et on ne peut plus logique. Il aperçut Tryan et Smithers un peu plus loin, ce dernier plombant d'un stupefix un gros rouquins qui semblait tout à fait apte à en renverser deux comme Lincoln d'un seul coup. Excellente prouesse. Le mangemort se retourna, fit signe à Maleficus et au Chilien d'avancer plus rapidement. Crow vit un homme se détacher de la foule, habillé dans un costume noir et bien taillé, il se dirigeait vers De SaintClair, Crow brandit sa baguette la pointa sur l'homme en question et sans attendre :

"Avada Kedavra !"


L'éclair vert jaillit de sa baguette, traversa la foule et percuta de plein fouet le type qui fut expédié quelques mètres plus loin. Mort. Lincoln eut un sourire de satisfaction, il reprenait de la bête. Il commença à courir, les deux derrière aussi, la formation était installée.

"Sanchez, devant !"


Le chilien prit sa baguette, fatigué et souffrant il la brandit maladroitement :

"Confringo !"


Le sort rata la cible, et la rata bien comme il faut, mais qu'importe. Elle percuta un mur qui explosa sur la surface visée, causant ainsi un effondrement partiel des matériaux. Il y aurait plusieurs victimes à dénombrer, mais c'était une bonne couverture pour la délégation.

La sortie était au bout.

Hrp :

Groupe de Crow:

Lincoln Crow 7/13 PA 4
Maleficus Serpens 10/10 PA 2
Leonardo Sanchez 1/10 PA 3 ( Pnj Crow )
Tryan de SaintClair 6/10 PA 3
PnJ 2 : 14/14 PA 4 (contrôle par Sanchez) (Pnj Tryan )

Ennemis de Crow :

Auror alpha à 5 Pa ( Stupéfixé par Smithers )
Auror bêta à 4 Pa (mort)
Auror gamma à 4 Pa
Auror lambda à 3 Pa

Jet 1 : Crow

Jet 2 : Sanchez

____________________________________





Seul l'agent :geek:surveille les deux côtés de la force

Spoiler:
 


Dernière édition par Lincoln Crow le Mar 1 Mai - 12:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5395



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Mar 1 Mai - 11:14

Le membre 'Lincoln Crow' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Sorcier Supérieur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ) Jeu 3 Mai - 17:32

Etre secoué par De SaintClair dans ce maudit sac n'était pas très agréable. Maleficus risquait son honneur à rester dans ce truc branlant de tous côtés tellement la démarche de l'employé du Ministère était fatiguée et incertaine. Sa vie était entre les mains d'un partisan de la Magie Blanche, quel affront pour un sorcier dont les ancêtres avaient tout fait pour combattre ces illuminés ! Enfin, il fallait vivre avec son époque et apparemment ont pouvait être comme De SaintClair et être un adepte du Seigneur des Ténèbres. Désormais, la limite était entre ceux qui suivaient le Lord, et ceux qui lui tournaient le dos. Or, les deux cousins appartenaient au même groupe.

Serpens souffrait tellement dans cette bourse que lorsqu'il sentit qu'il le pouvait, ce fut lui qui en sortit le premier. Dans un geste grandiloquent, il remit sa cape noire sur ses épaules avant d’épousseter ses vêtements, maugréant intérieurement contre les Sortilèges de Réduction et les français du Ministère.


« Merci De SaintClair, vraiment très agréable. », dit-il d'une voix méprisante.

Les autres étaient déjà sortis lorsque leur compagnon de combats leur appris que derrière la salle dans laquelle ils se trouvaient, il y avait l'Atrium. Evidemment, l'Atrium irlandais était beaucoup moins impressionnant que l'Atrium londonien mais s'il était aussi peuplé qu'à leur passage de tout à l'heure ils auraient très certainement des problèmes pour fuir. A eux de savoir utiliser la foule comme d'un atout. Maleficus ricana méchamment lorsque De SaintClair parla de Sanchez en les termes de "celui qui est mal en point". A bien y voir, il était vrai que le Chilien faisait grise mine: le teint pâle, les cheveux dans tous les sens et le regard fuyant. Smithers et son supérieur hiérarchique partirent devant. Quelque chose gênait Maleficus dans le physique de Sanchez... mais il ne savait quoi... Ce fut à ce moment précis qu'il la vit...

« Vous… vous portez la marque de Potter ! »

Sa voix fut étonnée, criarde et froide, Maleficus pointait l'autre avec sa baguette magique, les yeux exorbités. En effet, sur le front blanchâtre de son ennemi juré s'étalait une tache en forme d'éclair. Cette injure était trop visible pour être un signe de son appartenance à l'Ordre du Phénix, appartenance dont Maleficus était personnellement persuadé voire convaincu.

« Quelle honte ! Sale Sang-de… »

Mais personne ne sut la suite, Crow était déjà parti à l'assaut, priant les deux de le rejoindre et d’accélérer. On ne put dire qu'ils furent discrets. Dés le début, le Mangemort assassina un des gardes du Ministère irlandais avant que Sanchez ne dégomme on ne sait quelle poutre dans on ne sait quel but. Attiré par le jeteur du Confringo, un Auror à l'air vivace s'approcha, tendant une baguette dont la taille faisait au moins le bras de Maleficus. Le Sang Pur pointa la sienne, et dans un mouvement rapide formula un « Venenum Petrificus ! » qui fit mouche. Le corps du rouquin était contre le sol, Serpens n'oublia pas de lui cracher dessus au passage.

Bientôt... ce serait fini...


Dernière édition par Maleficus Serpens le Sam 5 Mai - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Pourparlers (MJ)

Revenir en haut Aller en bas

Pourparlers (MJ)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 9 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: Rp Importants
-