POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 19
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Jeu 29 Mar - 17:10

Victoria penchae sa tête d'un air profondément ennuyer. Bie sur sans théorie on peut oublier la pratique sa elle le savait mais bon dieux c'était vraiment difficile de rester concentrer. Victoria remarqua une Gryffondor qui venait d'arriver en retard. Elia Holm...tiens il faudrait qu'elle lui parle un de ses jours.

Plusieurs élèves levèrent la mains et répondait aux questions mais aucune des question du professeur ne titillait réelemment l'interet de Victoria alors pourquoi se donner la peine de lever la main ! Au lieu de sa elle se contenta de prendre des notes sur une feuilles et de fixer le vides.

Le professeur continuait à poser ses questions un peut tous seul. Finalement la Serdaigle se décida à faire preuve d'un semblant d'interet pour la théorie.

- L'étude des Nuisibles nous permet de mieux connaitres ceux-ci et donc de mieux pouvoir trouvé leurs points faibles. Car connaitres les point faibles de son ennemis est la meilleur façon de l'anéantir...

Ses paroles flotèrent dans l'air. Elle n'était adressé à personne en particulier. Enfin il serait normal si certain se sentirais visé...

- Enfin ce n'est qu'une choses parmis beaucoup d'autres connaissances que l'ont acquiers dans ce cours. Ajouta la Serdaigle avec banalité.

Elle fixa le professeur un instant avant de détourner son regard à nouveaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Jeu 29 Mar - 18:40

H et les nuisibles, une grande histoire d'amour, ou presque, le gryffondor avait depuis toujours trouvé cette matière faites pour lui, un peu de théorie histoire d'avoir des bases, et beaucoup de pratique, le lien entre les deux étant concret, difficile de comprendre l'un sans l'autre, mais c'était là tout l'intérêt de cette matière.

On ne savait pas grand chose du professeur d'Uberville, tout du moins Mercurius ignorait complètement, qui il était, et une fois que son discours fut terminé, non sans être presque interrompu, par une gryffondor en retard.
Bizarre, il ne se souvenait pas d'elle, assez grande, elle devait être en septième année, ou alors c'était une nouvelle, chose improbable à Poudlard évidemment.
Elle fut gentiment rappelée à l'ordre, et le professeur détailla les dires du gryffondor qui s'était porté volontaire pour répondre.

"La prochaine fois, pensez à dire bonjour, mademoiselle Holm. Asseyez vous...Bien, Yakovsky, le fond y est, la forme moins, mais c'est bon dans l'ensemble. Sauf pour les sangs-de-bourbes, qui ne sont pas exactement des nuisibles, mais qui sont considérés, comme les moldus, comme "ennemis du régime", et qui sont gérés non par le département descréatures magiques, mais par celui de la justice. Techniquemnt parlant, ce ne sont pas des nuisibles, même si pour le Ministère leur statut est proche. Ceci étant dit, j'accorde deux points à Gryffondor, les nuisibles sont bien des créatures néfastes pour le sorcier, indépendamment de la classification des créatures dangereuses du Ministère. C'est noté ? Bien. Seconde question : à quoi sert l'étude des nuisibles ?"

Un autre professeur ne se serait pas gêné de la foutre à la porte, ou même de lui envoyer un sort, se grattant le menton, H comprit que la maison Gryffondor était dans les petits papiers de d'Uberville, peut être même pourrait il remplacé le professeur Evans, malade depuis déjà un petit moment, Yakovsky l'espérait vraiment, ce prof était un leader né, le voir à la tête d'une maison serait du pain béni pour le quidditch comme pour le reste de la vie à l'intérieur du château.

Réfléchissant à ça, il avait complètement loupé le fait qu'une question avait été posée à la classe, aussi, il ne fut pas vraiment surprenant que Swan, comme tout Serdaigle qui se respecte, se jette pour y répondre et se la péter avec son savoir à deux mornilles.

L'étude des Nuisibles nous permet de mieux connaitres ceux-ci et donc de mieux pouvoir trouvé leurs points faibles. Car connaitres les point faibles de son ennemis est la meilleur façon de l'anéantir... Enfin ce n'est qu'une choses parmis beaucoup d'autres connaissances que l'ont acquiers dans ce cours

C'était quoi cette réponse ? Nan mais franchement ? H n'hésita pas une seconde de plus, d'un air un peu surpris, et on lui accorda la parole.

« Je suis en partie d'accord avec ce qu'à dit Swan, mais il n'est pas question que d'éradiquer, connaître les nuisibles c'est savoir certes leur points faibles, mais aussi leurs points forts, donc cela permet aussi de savoir s'en défendre en toute circonstances.
Connaître un nuisible est aussi utile par soucis d'anticipation, cela permet entre autre de mieux anticiper ses actions, son comportement. »


Et comme par ironie, il ajouta.

« De plus, un peu de culture et d'ouverture d'esprit sur le monde qui nous entoure et ses dangers, ne fait pas de mal ... »

Dixit le gars qui était une vraie tête brûlée et qui fonçait sans vraiment connaître grand chose, et qui était intolérant, H niveau ouverture d'esprit, rasait les mandragores, et que dire de plus si ce n'est que cette réplique était destinée essentiellement à ceux qui dormaient, un pic à ceux qui se désintéressaient de la matière.
Il était étonnant de voir que pour Mercurius, il fallait différencier l'étude des nuisibles, de l'application qu'il pouvait en faire, pour lui, il fallait anéantir tous les nuisibles, et toute forme de vie d'ailleurs, pourquoi ? Par principe, quand on croit au châtiment divin, mieux vaut ne pas trop se poser de question compliquée, trop occupé à croire pour réfléchir, c'était une mentalité bien inconnue de tous. Seul une personne en avait conscience, enfin, depuis qu'elle fréquentait Yakovsky, c'était Elena Sidney, en fait, depuis qu'il lui avait proposé de rejoindre plus ou la famille après Poudlard, son attitude avait changé, plus proche, au grand dam de certaines demoiselles, c'était un peu les Bonnie & Clyde de Gryffondor, les deux parias mais que l'on était obligé de considérer comme une menace.

Ah aussi, une chose, en cours, H était un des rares élèves à ne JAMAIS prendre de notes, c'est vrai, à quoi bon dépenser de l'encre si le cours ne sera jamais relu, les professeurs devaient le concevoir, au lieu de ça, quand quelque chose l'intéressait vraiment, il prenait un bout de parchemin, et gribouillait quelques bribes, histoire de savoir ce dont il était question, autant dire que ces cours, ne faisaient guère plus qu'une sacoche, toutes matières confondues, la moitié de ces notes devaient être de l'étude de nuisible, un quart de magie noire, le reste importait peu, des recettes pour des potions utiles comme des potions tue-loup, ou de soin, quelques formules apprises sur le tas en cours de sortilèges ou de métamorphose, le reste … ça n'avait pas d'intérêt.
On ne pouvait pas dire du capitaine remplaçant de Gryffondor, qu'il était scolaire, ça non, mais il faisait assez bonne impression aux professeurs, certes il n'écoutait pas, mais avait une sorte de respect pour l'enseignant, à savoir qu'il préférait attendre ou dormir au fond de la salle, plutôt que de faire le con et foutre le bordel, c'était surtout par flemme, il fallait le dire.

Chaque fois qu'il rentrait en cours de nuisibles, il y avait quelque chose dans cette salle qui le motivait, une ambiance particulière, un truc qu'on connaissait trop bien pour savoir ce que c'était, sans doute une bizarrerie comme Poudlard en renfermait tellement.
Mais plus que tout, l'étude des nuisibles, c'était son avenir, son seul moyen d'exister pour la société, puisse le reste de son âme perdue être pardonné …

Lançant un regard amer à Swan, pour changer, il attendit de voir la réaction du professeur, et aussi de voir si d'autres élèves se risquaient à répondre à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 21/03/2012
Parchemins postés : 75



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Elia Holm


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Dim 1 Avr - 0:01

Après son entrée fracassante Elia s'attendait à plus de remontrances mais finalement elle s'en tirait bien. Certes elle avait attiré tous les regards sur sa frêle personne et entendu quelques critiques murmurées mais cela ne faisait rien. C'est donc avec un sourire en coin que le professeur lui répondit.

"La prochaine fois, pensez à dire bonjour, mademoiselle Holm. Asseyez vous..."

Elia ne se fit pas prier et alla s'assoir le plus vite possible. Elle fut heureuse de voir que personne ne soit assis à côté d'elle, non pas qu'elle soit une ermite mais pour elle "un élève seul c'est élève qui travaille mieux". Visiblement il aimait les Gryffondor et cela lui avait épargné une exclusion de cours. Le professeur repris ensuite.

"Bien, Yakovsky, le fond y est, la forme moins, mais c'est bon dans l'ensemble. Sauf pour les sangs-de-bourbes, qui ne sont pas exactement des nuisibles, mais qui sont considérés, comme les moldus, comme "ennemis du régime", et qui sont gérés non par le département des créatures magiques, mais par celui de la justice. Techniquemnt parlant, ce ne sont pas des nuisibles, même si pour le Ministère leur statut est proche."


*Je pense que je vais aimer se professeur*

"Ceci étant dit, j'accorde deux points à Gryffondor, les nuisibles sont bien des créatures néfastes pour le sorcier, indépendamment de la classification des créatures dangereuses du Ministère. C'est noté ?"

*Quelle question! bien sur que c'est noté...*

"Bien. Seconde question : à quoi sert l'étude des nuisibles ?"

Elia aurait voulu répondre à la question mais le temps qu'il lui fallut pour s'installer et reprendre ses esprits laissant l'avantage à une élève Serdaigle dont elle connaissait le nom de par le rôle de Brigadière de celle-ci.

"L'étude des Nuisibles nous permet de mieux connaitres ceux-ci et donc de mieux pouvoir trouvé leurs points faibles. Car connaitres les point faibles de son ennemis est la meilleur façon de l'anéantir...Enfin ce n'est qu'une choses parmis beaucoup d'autres connaissances que l'ont acquiers dans ce cours."

*Victoria Swan, ainsi c'est à ça qu'elle ressemble, elle n'a pas l'air méchante, je devrais peu être lui parler un de ses quatre.*

Encore une fois elle aurait voulu donner une vision différente de celle de l'autre jeune femme mais Yakovsky la devança. Pour une fois il avait l'air d'avoir une idée sensée, ainsi elle l'écouta avec grand intérêt.

"Je suis en partie d'accord avec ce qu'à dit Swan, mais il n'est pas question que d'éradiquer, connaître les nuisibles c'est savoir certes leur points faibles, mais aussi leurs points forts, donc cela permet aussi de savoir s'en défendre en toute circonstances.
Connaître un nuisible est aussi utile par soucis d'anticipation, cela permet entre autre de mieux anticiper ses actions, son comportement. De plus, un peu de culture et d'ouverture d'esprit sur le monde qui nous entoure et ses dangers, ne fait pas de mal ..."


Hum, il n'y avait presque rien à redire sur ce que le jeune homme venait fièrement de raconter, mais quelque chose titillait la Gryffondor, quelque chose manquait. Ainsi elle réfléchit un peu tout en priant pour que personne ne réponde encore avant elle. Au bout de quelques minutes sa réponse était prête et elle rétorqua donc avec son impassibilité commune.

- Mercurius et Victoria n'ont pas tort mais je voudrais ajouté quelque chose. Certes nous étudions afin d'avoir toutes les cartes en mains pour nous protéger, protéger nos proches, éradiquer ces bestioles, connaitre leurs points faibles ou forts. Mais je pense que cela nous apprend des choses plus profondes, apprendre à tourner leurs forces en notre faveur, les dompter en quelque sorte, cela me semble important. Rien de mieux que de se protéger derrière une accromentule géante ou encore un troll. Pour moi c'est important de tout savoir tourner à son avantage.

Elia fit un sourire ironique à tous ceux qui la regardait de façon plutôt dubitative. Après avoir réfléchi à ses paroles elle se rendit compte que cette réponse était digne d'un psychopathe sortit d'Azkaban mais cela lui plaisait et ne réussit qu'à la faire rire. Elle attendait maintenant la réponse du professeur ou d'un autre élève avec impatience, ce cours était définitivement extra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 27/01/2012
Parchemins postés : 207



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Alec d'Urberville


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Mar 3 Avr - 16:53

Alec écouta soigneusement les réponses des élèves. Incomplet superficiel, correct, plutôt bon...il évaluait en un instant la qualité des réponses des étudiants, s'assurait en même temps que tout le monde suivait, fusillait du regard ceux qui ne le faisaient pas. Etre professeur, c'était d'abord être un acteur, et il fallait veiller à tout, à la mise en scène, aux spectateurs, aux autres acteurs. Chaque détail comptait, et il ne fallait rien laisser au hasard. Précision d'horloger, quasi chirurgicale. D'aucuns auraient dit militaire, et dieu sait si c'était vrai avec le caractère de chien qu'avait Alexandre d'Urberville. Le professeur n'avait jamais oublié l'armée. Mais ça servait. Ça servait toujours : d'abord il était respecté par ses élèves, et ensuite, ça permettait de s'en sortir en cas de pépin face à une créature magique. Face à un nuisible, rien ne pouvait vous sauver à part une connaissance rigoureuse du nuisible en question. Il sourit vaguement, puis reprit :

"Cinq points pour Serdaigle, Mademoiselle Swan, c'est exact et incomplet. Comme l'a dit Monsieur Yakovsky, si vous voulez vous en sortir face à une créature magique, il vous faut connaitre ses points forts et ses points faibles. Cinq points pour Gryffondor. L'étude des nuisibles vise à vous enseigner comment vous défendre face aux nuisibles, mais aussi à les contrôler pour pouvoir les utiliser par exemple pour nous protéger, comme l'a souligné Mademoiselle Holm, ce qui lui vaut cinq points pour sa maison."

Silence à peine interrompu par le crissement des plumes sur le parchemin. Les élèves prenaient des notes. Alec reprit :

"Bien, ceci étant dit, nous allons passer à des cas pratiques. Voici quelques spécimens, que vous allez devoir identifier...et me citer leur dangerosité."

Il y avait là un Botruc, un veracrasse, un Chaporouge, plus le squelette du moremplis, et le trophée du quintaped.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com/u947



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Mar 3 Avr - 18:06

Un cours d'étude des nuisibles actifs, rien de mieux pour rendre H euphorique au point de participer de manière intempestive, coupant l'herbe sous le pied à beaucoup, c'était une des rares matières où il avait des connaissances certaines, et le professeur d'Uberville était quelqu'un de très compétent, cela se sentait, il savait orienté le cours vers une sorte de débat entre élèves, supervisé par ses soins, c'était de la pédagogie comme on en voyait rarement.
Les réponses se rejoignaient et différaient mais le grand maître des lieux savaient précisément qui savait et qui dormait, ce qui le rendait terriblement efficace dans sa manière de faire avancer les choses.

Il conclut très vite la partie théorique, juste après l'intervention de la septième année arrivée en retard.

"Cinq points pour Serdaigle, Mademoiselle Swan, c'est exact et incomplet. Comme l'a dit Monsieur Yakovsky, si vous voulez vous en sortir face à une créature magique, il vous faut connaitre ses points forts et ses points faibles. Cinq points pour Gryffondor. L'étude des nuisibles vise à vous enseigner comment vous défendre face aux nuisibles, mais aussi à les contrôler pour pouvoir les utiliser par exemple pour nous protéger, comme l'a souligné Mademoiselle Holm, ce qui lui vaut cinq points pour sa maison.

Certains élèves se précipitèrent sur leurs plumes pour noter, H lui, gribouilla hâtivement de quoi se souvenir de ce dont il avait oublié, pour l'instant, rien de bien nouveau en vue.
Le professeur orienta alors le cours vers du plus concret, du tangible pour satisfaire ceux qui aimaient visualiser les choses grandeurs nature, et questionna les élèves à propos de diverses créatures, ou ce qu'il en restait.
Du facile pour H, qui leva la main le premier et très rapidement, vivace le gamin, et incisif qui plus est, il avait du savoir dans ce domaine, et ne se privait pas de le prouver.

"Bien, ceci étant dit, nous allons passer à des cas pratiques. Voici quelques spécimens, que vous allez devoir identifier...et me citer leur dangerosité."

*Easy ! *

« Alors en premier on a un Botruc, sorte d'humanoïde arbre, classé cependant dans les animaux, dangerosité deux selon le ministère, essentiellement à cause du fait que si on s'approche trop de son nid, il devient agressif sinon, il est inoffensif tant qu'on ne le menace pas. On le trouve dans les forêts d'Europe et il se nourrit d'oeufs ou d'insectes …

Ensuite un Veracrasse, sorte de gros ver complètement inoffensif, catégorie un par le ministère. Ces bestioles se trouvent dans les endroits humides et se nourrissent de verdure. La seule utilité de cet animal réside dans le fait qu'on utilise ses sécrétions pour certaines potions.

Le chaporouge que l'on a là est un petit nain qui attaque si il sent l'odeur du sang, il est classé catégorie trois. On trouve cet animal en Europe du Nord, entre autre à l'endroit ou le sang a déjà coulé. C'est un animal fourbe qui attendra que sa proie ait le dos tourné pour attaquer.

Après je ne suis pas certain, mais le squelette doit être celui d'un moremplis non ? C'est très rare comme créature, par contre cette bestiole est très dangereuse, on dirait un tapis mais l'aspect est trompeur, car il étouffe sa proie quand elle dort et on peut difficilement s'en débarrasser, c'est pourquoi il est considéré comme un danger de catégorie cinq, le maximum. Il se débarrasse de sa proie et est très difficile à détecter puisqu'il ne laisse pas de traces exploitables. Je ne connais pas d'autre moyen que le patronus pour s'en protéger … »


Venait alors la dernière créature, le professeur put facilement lire l'hésitation sur le visage du jeune gryffondor, qui après un haussement d'épaules tenta …

« Le dernier j'avoue ne pas vraiment savoir, au début, j'avais pensé à un Quintaped, entre autre à cause des cinq pattes, et de la forme en araignée du corps, les terminaisons des membres aussi.
C'est une des créatures les plus dangereuses connues, enfin, c'est ce qu'on en dit, personnellement, j'en ai jamais vu en vrai, ni en photo … peut être parce que cette bestiole est impossible à capturer.
Ah aussi, je pense pas que ce soit un vrai, puisqu'ils sont uniquement présents sur une île incartable en Écosse ... »


Difficile à dire, il ne savait pas vraiment de quoi il parlait, les seules choses qu'il connaissait de cette bestiole, ce limitait à des légendes urbaines, et rien qui n'aurait été plus constructif que ce qu'il venait de dire.
Là encore, de nombreux élèves le regardèrent avec de gros yeux, peut être parcequ'il venait de piquer les réponses, et aussi parce que le voir participer était tellement rare.

Mais une question le titilla … et il n'hésita pas à la poser de manière franche, mais respectueuse.

« Juste une question professeur, où avez vous eu le squelette de moremplis ? J'avoue que je suis intrigué de voir ce genre de squelette en circulation, le ministère ne contrôle pas ce genre de chose ? Parce que je sais pas, mais cette créature me fait beaucoup penser au détraqueur … est ce qu'elles sont liées par la magie noire ou autre chose ? »

Après cette question étrange, mais qui avait le mérite d'être posée, il se rassit dans le fond de son siège en attendant la suite du cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/04/2012
Parchemins postés : 71



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gian F. Jugson


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Ven 13 Avr - 16:07

C'était le matin. Et Gian était encore en retard. Il n'était pas aller voir son oncle, une fois n'est pas coutume, mais il avait quand même réussi à être en retard. Très fort mon vieux, bravo. Tout ça à cause de cette erreur d'emploi du temps de merde...qu'il avait oublié de modifier. Enfin non. Qu'il n'avait pas modifié parce que personne n'avait jugé utile de lui dire qu'il y avait un nouveau professeur d’Étude des Nuisibles. Crétins de Rosbifs. L'oncle Tom saurait ça, il me tuerait, et eux avec. Surtout eux, d'ailleurs. Passons. De toute façon, les amis de Gian étant ce qu'ils étaient, surtout Alexander Frey, qui n'allait jamais en cours, il n'avait de toute façon aucune chance de savoir qu'il avait un cours à cette heure là. Gian était en général plus studieux que ses amis, mais il avait un caractère je-m’en-foutiste en diable. Il détestait à peu près tout, se foutait de tout le monde, et était italien. Ça leur suffit pour me détester, que je sois rital, alors hein, je peux me foutre des rosbifs. Bref, il avala tout de même un petit-déjeuner, vite fait, avant de se remettre à courir, à croire que ça devenait une habitude d'entrer en cours comme ça. Il traversa le parc, et frappa à la porte de la salle de classe. Et évidemment, tout le monde me regarde. Je hais les anglais. Alexander n'est pas là, comme de juste, fallait s'y attendre. Bon, maintenant, il allait falloir (one more time) présenter ses excuses, et prier pour que le prof soit dans une bonne veine et le laisse rester. D'ailleurs il avait une bonne tête ce prof, avec son air vaguement militaire et ses lunettes rectangulaires. Il se mit en devoir de s'excuser :


"Excusez moi, monsieur, j'ai eu un problème d'emploi du temps..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 13/09/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 27/01/2012
Parchemins postés : 207



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Alec d'Urberville


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Ven 13 Avr - 16:56

Alec était globalement satisfait de la réponse de Yakovsky. A peu près. En fait, il n'aimait guère qu'on conteste ce qu'il disait, et qu'on mette en doute son jugement. S'il disait que que le spécimen de quintaped était un vrai, c'était un vrai, point final on en parlait plus. Il n'y avait rien à ajouter, et les élèves n'avaient pas à contester ce que disait leur professeur. Alec était un militaire dans l'âme, même s'il ne l'était plus dans les faits, et il ne supportait pas du tout la contestation. A vrai dire, il prenait aussi cela comme un affront personnel, en bon égoiste qu'il était croyant que c'était de lui qu'on se fichait. Ce n'était presque jamais le cas, aussi tentait-il de se raisonner, et de rester tranquille. A savoir, fait numéro un dans le cas présent, ne pas virer Yakovsky pour insolence alors que ça n'en était pas foncièrement. Tentant de rester maitre de lui-même, de paraître calme et posé, il reprit posément, décidant qu'en tant que professeur, il se devait d'expliquer et non de punir :

"C'est bien, Yakovsky. 5 points de plus pour Gryffondor. Vous auriez pu laisser les autres répondre, mais bon, passons. La prochaine fois, choisissez l'animal qui vous semble le plus intéressant et décrivez le, que les autres puissent dire quelque chose. Passons. Vous m'avez, je crois, poser deux questions...Le Moremplis, ou Lethifold, en premier. Magiquement, il s'agit d'un animal, tandis que le Détraqueur est une entité magique créée par un sorcier. Hum...je ne suis pas professeur de magie noire, et le professeur Lestrange vous expliquera mieux que moi, mais il me semble que le Lethifold entre dans liste des sacrifices réalisés pour créer un Détraqueur, ceci peut donc expliquer l'usage des patronus pour les deux. Ensuite, le quintaped, ou MacBoon velu...il est effectivement impossible de le trouver ailleurs que sur l'Ile de Drear-la-lugubre. Ce qui fait qu'il pourrait effectivement s'agir d'un faux, comme vous le dites...mais ce n'en est pas un. A vrai dire, en 1989, un cadavre de quintaped a été retrouvé sur un plage écossaise. Depuis il a été empaillé et trone au département de controle et de régulation des créatures magiques. En l'occurence, j'ai du demander à un ami du Ministère de me le prêter pour une journée."

Silence. Puis Alec reprit :

"Bien. Autre question : pourquoi à votre avis la foret interdite porte-t-elle ce nom ?"

A ce moment là, un élève entra. D'après la liste, il s'appelait...Foscari-Jugson ? Et était le neveu de Tom Jugson, ex Ministre de la Magie et chef du PPA. Ceci n'excusait pas son excuse vaseuse...Alec reprit :

"C'est tout ce que vous avez trouvé comme excuse ? Ca va pour cette fois, asseyez vous là. A coté de Mademoiselle Holm. Et que ça ne se reproduise plus Fosca...en fait, je dois vous appeler comment ? Foscari ? Jugson ? Foscari-Jugson ? Je vais vous appeler Gian, tiens. Ce sera plus simple."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com/u947



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Lun 23 Avr - 12:49

Un nouveau jour se lève...

Un nouveau jour se lève sur la planète Poudlard, et avec l'annonce d'un nouveau professeur des nuisible. Malachy n'en connait que le nom, mais ne sait pas qui cela peut être. Après tout, même si son père est influant ce n'est pas lui qui va devoir retenir tout le monde. Déjà, il à réussi à retenir tous les élèves de Poudlard qu'il a pu rencontrer, croisé etc. Et c'est à chaque fois une réelle torture que de jouer la comédie qu'il doit entretenir tous les jours. Mais il semble qu'il soit un des meilleurs comédien que ce monde est connu, car pour l'instant même lui croit à son rôle. Mais peu importe ceci est une autre histoire. Ce matin, un cours des nuisible avec un nouveau professeur, ce qui annonce de nombreuses perspectives. Mais pour cela, il ne faut pas arriver en retard et faire bonne impression. Après tout, tout odieux qu'il soit en apparence avec les autres élèves, et tout attirant qu'il soit pour la gente féminine. Il a d'ailleurs entendu de la bouche d'une fille de Serdaigle et d'une ami à elle, qu'il faisait parti du "TOP Ten des mecs le plus canon de Poudlard". Et la Horde de filles qui ne tente de le suivre sans cesse tend à prouver c'est dire peut être. Peu importe, ici la relation est avec un professeur donc bien plus différente.

Il enfila rapidement son uniforme, mangea deux trois tartine rapide, après tout après autant d'années de sport, le jeune homme a prit l'habitude d'une alimentation saine. Pour filer en cours, il souhaitait être l'un des meilleurs sorciers, et pour cela il fallait commencer à être un bon élève. Mais alors qu'il atteignit le Hall de l'école en direction de l'extérieur pour son cours. Un messager l'intercepta avec une "invitation" dans le bureau de la direction. Que se passait-il encore? Et en plus voilà que sa bonne résolution tombait à l'eau, il allait être en retard à son cours.

~Bon plus vite c'est fait, plus vite c'est fini~

Sans attendre il suivit au pas de courses le messager dans le bureau du directeur, le rendez-vous prit un certain temps. Et il s'avérait y avoir la présence de son père. Que faisait-il ici, ceci est une autre histoire, et ce qui se passa dans ce bureau reste entre la direction, le père de Malachy et Malachy lui même. Mais finalement s'était enfin fini, et il pouvait encore participer au cours de ce Monsieur Alec d'Urberville.

C'est reparti pour une course des plus effréné pour éviter encore des minutes en trop d'absence, devant le regard plein d'envie et de désir des jeunes filles sur son passage, qui arrivait à deviner l'action de ses muscles, sous sa toge. Quand à Malachy, cela lui importait peu, seul son arrivé au cours importait. Puis finalement, il arriva devant la porte, il prit trente seconde pour reprendre son souffle avant de frapper à la porte. Mais Malachy était partager entre le fait d'être gêné et complétement désolé de ce foutu retard malgré l'excuse, mais aussi et surtout le rôle qu'il devait continuer à jouer aux yeux de tous. Mais ici de grand risques étaient encouru, il choisit dés lors d'entrer avec un mixte des deux attitudes.

Il poussa la porte, dans un grincement pas des plus discret, mais confiant et sans un mot se dirigea vers le bureau du professeur, lui tendant une lettre de la direction évoquant son retard. Et bien évidement accompagné d'un " je suis désolé, Professeur pour mon retard!" De façon, un peu plus absente. Il devait jouer son rôle de la famille Parch, son futur était tout tracé et beaucoup en était au courrant, un prochain Magemort dont beaucoup d'espoir était placé...

Bref il attendit une réponse de son professeur, le regardant droit dans les yeux, ses propres yeux d'un cyan éclatant et mélange de respect, de je m'en-foutisme- et de froideur. Un mélange bien particuliers et étrange s'il en est!


[HRP: s'il y a un problème MP moi]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Lun 23 Avr - 14:45

Le cours du professeur d'Uberville vivait, très clairement, et on pouvait dire que cela motivait H à participer, pas tant à montrer qu'il savait, plus à rendre actif l’interaction entre le savant et les ignorants.
Visiblement, il était fort probable que les autres apprécient moyennement le fait que le gryffondor monopolise la parole, comme quoi, pour une fois qu'on pouvait écouter H, on ne le faisait pas.
L'éternel victime sociale, c'était lui, incompris, on chercherait toutes les excuses du monde pour l'incriminer, et malheureusement, le pardon n'était pas dans ses principes.

Et apparemment pas dans ceux d'Uberville non plus, il semblait être un bon professeur mais qui choisissait ses têtes de turcs et ces préférés, au fond, le capitaine des lions se foutait bien du coté duquel il se trouvait, ce qui l'intéressait c'était la matière, pas le bonhomme qui récitait la leçon au tableau.

Le prof enchaîna.

"C'est bien, Yakovsky. 5 points de plus pour Gryffondor. Vous auriez pu laisser les autres répondre, mais bon, passons. La prochaine fois, choisissez l'animal qui vous semble le plus intéressant et décrivez le, que les autres puissent dire quelque chose. Passons. Vous m'avez, je crois, poser deux questions...Le Moremplis, ou Lethifold, en premier. Magiquement, il s'agit d'un animal, tandis que le Détraqueur est une entité magique créée par un sorcier. Hum...je ne suis pas professeur de magie noire, et le professeur Lestrange vous expliquera mieux que moi, mais il me semble que le Lethifold entre dans liste des sacrifices réalisés pour créer un Détraqueur, ceci peut donc expliquer l'usage des patronus pour les deux. Ensuite, le quintaped, ou MacBoon velu...il est effectivement impossible de le trouver ailleurs que sur l'Ile de Drear-la-lugubre. Ce qui fait qu'il pourrait effectivement s'agir d'un faux, comme vous le dites...mais ce n'en est pas un. A vrai dire, en 1989, un cadavre de quintaped a été retrouvé sur un plage écossaise. Depuis il a été empaillé et trone au département de controle et de régulation des créatures magiques. En l'occurence, j'ai du demander à un ami du Ministère de me le prêter pour une journée."

Les intellos de Serdaigle prirent soin de noter mot pour mot ce qui constituait la réponse, et contrairement à ce qu'on aurait pu penser, ce ne fut pas le garçon qui avait faux, c'était juste tordu comme explication.
Le professeur lui demandait de laisser les autres participer, et bien que diable, si ce n'était pas être généreux ça, laisser parler les cons, voilà qui n'était pas dans les habitudes des enseignants à Poudlard, comme quoi, il y avait peut être du changement dans l'air.

Un silence s'installa, ce qui permit à H de regarder ce qu'il se passait par la fenêtre, il aperçut avec un certain amusement, deux péons qui couraient pour arriver en cours à l'heure, encore de la piétaille à crucifier, il se frottait déjà les mains à l'idée, de voir les deux se faire démolir par d'Uberville.

Ne semblant pas les avoir vu, le professeur questionna l'assemblée.

"Bien. Autre question : pourquoi à votre avis la foret interdite porte-t-elle ce nom ?"

Question facile, le gryffondor hésita à lever la main, prit d'une immense flemme, il savait que le prof ne l'interrogerait pas, donc il contenta de hausser les épaules alors que le professeur d'étude des nuisibles, lui adressa un regard du genre ' je t'interrogerais que si personne ne sait', ce qui ne valut à H qu'un haussement de sourcil et de passer une main derrière sa tête.
L'élève number one entra, visiblement mal réveillé, un sourire sadique, en son fort intérieur, H espérait le voir se faire démolir, il aurait juste adoré, en plus il ne savait pas de quoi était capable le prof pour sévir, il aurait bien voulu se faire une idée de la chose qui plus est.

"Excusez moi, monsieur, j'ai eu un problème d'emploi du temps..."

*Pouah l'excuse de merde … allez un doloris !!! *

"C'est tout ce que vous avez trouvé comme excuse ? Ca va pour cette fois, asseyez vous là. A coté de Mademoiselle Holm. Et que ça ne se reproduise plus Fosca...en fait, je dois vous appeler comment ? Foscari ? Jugson ? Foscari-Jugson ? Je vais vous appeler Gian, tiens. Ce sera plus simple."

*Beau gosse … mais il aurait pu sortir un sort fun quoi … *

Et l'élève number two entra, festival de retardataire, c'était un bon moyen de tester la patience de l'enseignant, et on le savait tous, ce n'était pas vraiment le fort des militaires.
Après avoir réglé le problème, on en revint à la question, et personne ne semblait motivé à répondre.
Mercurius se retourna, pour passer en revue l'assemblée, à la recherche de quelqu'un motivé à répondre, personne une fois ? Personne deux fois … personne trois fois.
Il se retourna donc, et leva la main en haussant les épaules.

*Désolé prof, mais ça va encore être moi qui répondra … *

On lui donna la parole sans doute à contrecœur.

« La forêt interdite doit s'appeler ainsi parce que le règlement n'autorise pas les élèves à y aller seul, cela est du au nombre de créatures dangereuses qu'on trouve là bas, je pense en particulier à des bestioles comme des loups-garou ou des centaures.
Après je crois aussi qu'il y a une question de réglementation puisque ça doit être une réserve à licornes et sombrals, mais j'en suis pas sûr. »


Voilà, c'est bon, c'était fait, il espérait que les autres se motivent à répondre, parce que faire un cours à deux, c'était d'un ennuis, il fallait un peu de pratique pour réveiller ce beau monde.

Le gryffondor attendit patiemment que quelqu'un rebondisse sur sa réponse.



Hrp : Voilà j'ai consciemment omis des réponses pour que vous participiez, comme demandé par monsieur le professeur x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 24/08/1994
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 09/04/2012
Parchemins postés : 71



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gian F. Jugson


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI Lun 23 Avr - 18:36

Il fallait s'y attendre, le prof considérait que Gian se fichait de lui. Bof, peu importe. Toute façon, sa manière a un intêret limité, alors...Gian détestait les bestioles, et ne venait au cours d'études des nuisibles que pour apprendre à les tuer, et surtout à éviter qu'ils ne s'approchent trop près de lui. Italien et bagarreur, certes, mais préférant la carte survie à celle où il se faisait arracher un bras par une araignée géante. Bon d'accord, ce n'était pas exactement la mentalité qu'on attendait de Gian. Pas exactement la mentalité digne de l'héritier de la famille Jugson, pas exactement la mentalité digne d'un mangemort. Mais Gian ne voulait pas se battre, pas devenir mangemort, et il se fichait en partie du nom de Jugson. Rodger ne s'est jamais occupé de moi, alors pourquoi moi je m'occuperais d'eux ? Cette affirmation, Gian ne la pensait qu'à moitié. Il craignait son oncle, Tom Jugson. Jamais il pourrait lui dire non, même si quelque part, l'italien ne partageait pas tout à fait les idées de sa famille anglaise. Mais il aimait bien le chef du PPA. C'était aussi pour ne pas le décevoir que Gian tentait de faire bonne figure, et d'atteindre les objectifs que son illustre parent lui fixait.

Aussi finalement était-il bien content de ne pas se faire virer de cours. Il faut dire aussi qu'il a l'air plus sympa que son prédécesseur, le d'Urberville...par contre le Gryffy, là, il a l'air con...comment il s’appelle, celui-là, déjà ? Yakovski. Oui, c'est ça. Il devait s'appeler comme ça... Et elle, comment elle s'apelle ? Elle est plutôt mignonne...Holm, non ? Elia Holm. Il lui semblait qu'elle était scandinave. Il posa son sac à coté de sa chaise, et en bon dragueur sur de lui et tentant toujours le coup, il lança :


"Alors c'est toi, la norvégienne ?"

Mais déjà, le professeur posait une question. Ca c'est facile...s'il commence à causer d'histoire, on va s'entendre, lui et moi :

" En réalité, la forêt interdite date de la création de Poudlard...elle a été créé pour protéger le château des moldus, et a donc été peuplée de créatures magiques comme les loups-garous, et les acromentules, pour éviter qu'ils ne la traversent...Ensuite, comme l'a dit Yakovski, c'est aussi une reserve naturelle, d'où le fait qu'elle soit interdite aux élèves, en plus d'être dangereuse pour eux..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI

Revenir en haut Aller en bas

Cours numéro 1 : Introduction à la matière FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-