POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours I : Evaluation de niveau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 14/08/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 05/12/2011
Parchemins postés : 38



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Mordred C. Lawford


MessageSujet: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 12 Mar - 19:15

Modred était posté devant la vitre de sa chambre, une tasse de café à la main, le regard posté vers l’extérieur. Le temps nuageux, le sol boueux, une pluie lourde et abondante tombée sur la Grande-Bretagne. Les vitres tremblaient à chaque coup de tonnerre, l'odeur du bois trempé remontée jusqu'à ses narines. Le professeur aimait bien les temps semblables à celui-ci. Aujourd'hui, il allait donner son premier cours. Il finit sa tasse avant de descendre les escaliers posément, puis il entra dans la grande salle, les portes étaient grandes ouvertes, mais l'intérieur était vide, il était sept heure, et les élèves commençaient pour la plus part à huit. Monsieur Lawford marcha d'un pas rythmé vers la table des professeurs afin de vite se mettre quelque chose dans le ventre de façon à aller aménager la salle pour accueillir les élèves. En fin de compte il changea d'avis.. pas le temps de traîner ici. Il ouvrit son sac et s'approvisionna en beignets fourrés au chocolat, croissants, accompagné d'un jus d'orange. Il ne prenait jamais la même chose a manger, il aimait les goutter de nouvelle saveur, tomber dans la monotonie n'était pas ce qu'il préférait. Mordred referma son sac et sortit de la grande salle, il adressa quelques sourires aux élèves levé de bonheur sans pour autant s’arrêter de marcher.

- Bonjours. Dit il a un première année de Gryffondor en lui trifouillant les cheveux.

Il continua tout droit, puis tourna à gauche, là se trouver une magnifique porte en bois avec des dessins représentant certaines créatures, un peu comme d'anciennes gravures murales de la mythologie grec. La porte était fermé a clef. Mordred sortit la sienne et l'insérera dans la serrure, puis la fit tourner dans un clique-tique sonore. Il posa délicatement sa main sur la poignée et pénétra dans la salle. Assez grande, parfait. Mordred posa son sac et ferma la porte derrière lui..

Trente minute plus tard. Il avait fini d'aménager la salle, elle était fin prête pour le cours. Lorsque les élèves entreront, ils tomberont dans un univers inquiétant, là ou la pénombre est maîtresse. C'était à présent une salle vide et noir, essentiellement éclairé par quelques boules lumineuses dégageant une faible lumière bleuâtre aux quatre coins de la pièce. A l'intérieur se trouvait des armoires, exactement une par élève. Elles étaient grande, et noir. Il n'y avait ni chaise, ni table, ni lampe, ni torche. Il n'y avait que ''elles''. Il sortit sa pomme du sac et la dégusta en attendant les élèves. Une fois les élèves présent. Mordred expliqua le déroulement des choses.

- Bonjours à tous. Je suis le Professeur Lawford. J'ai entendu des rumeures courir sur moi comme quoi je serais un ancien prisonnier a Azkaban, autant vous dire que s'est faux. Je suis jeune tout comme vous, si vous êtes cool, je serais cool, si vous voulez la jouer rebelle, vous passerez une mauvaise année. C'est aussi simple que ça. Ah ! Et autre chose. Je m'adresse aux élèves qui ont l'habitude qu'on les couves pour leurs maisons, ou même leurs sang, ici, pas de ça, tout le monde est au même pied d'estale, les seuls choses qui comptent sont vos capacités magique, physique et mentale. Je vous enseignerais divers sortilèges plus ou moins dangereux. J'ai aussi prévus beaucoup de sortie, elle aussi.. plus ou moins dangereuse. C'est pour quoi j'ai pris soin de vérifier que vous avez tous ici présent signé une autorisation parentale pour les sorties scolaires au début de l'année, tout le monde l'a, c'est parfait. Maintenant passons au chose sérieuse. Je suis certain que depuis le début, vous vous demandez tous, que ce qu'il y a dans ces armoires. Il y une créature dans chaque armoires. Elles ont étaient placé au hasard, faite très attention, car je ne vous parle pas de fourmis, les armoires peuvent contenir une créature de la taille d'un dragon, alors méfiez-vous, c'est un peu au petit bonheur la chance, certain tomberont contre de plus féroce que d'autre. La seul consigne que je vous donne est : Ne rentrez surtout pas dedans. Parce qu'une fois que le combat aura commencé, si vous entrez a l’intérieur pour vous cachez ou je ne sais trop quoi, un enchantement vous empêchera dans sortir, et si la créature rentre avec vous, vous serez bloqué avec elle. Sur ce.. Bonne chance.

[HRP: Vous recevrez votre créature par mp. Et vous ne pourrait engager le combat qu'a votre deuxième post. Pour le moment, faite acte de présence.]


Dernière édition par Pr Mordred C. Lawford le Dim 1 Avr - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 12 Mar - 23:08

«  Hey face de cul de troll ! Ouais toi le bizut, approches … »

Le petit gamin avança timidement, sachant pertinemment qu'il allait passé un mauvais quart d'heure, la perspective joyeuse de se faire ramoner le visage par un poing ravageur, se faisait plus dense.

«  Ça te dit de sauver ta peau ? Nan en fait c'est pas une question, on a quoi ce matin ? »

L'autre bafouilla, ne parvenant pas à sortir un mot. Aussitôt, Mercurius l'attrapa par le col de sa robe noire, le souleva presque et le plaqua contre le mur.

« Je te conseille de répondre vite, je suis pas du genre patient …

_ De … dé … défense absolue ... »

Le gryffondor relâcha le mioche d'un air satisfait et détendu.

« Et bah voilà ! Fallait le dire plus tôt … »

D'un geste un peu maladroit il passa la main dans les cheveux du petit, comme quand on caressait un chat ou un chien.

« T'as de l'avenir gamin, allez, bonne journée du-con ! »

Et il s'avança, en direction du quatrième étage, grimpant les escaliers assez vite. Ce n'était pas tant le cours qui l'intéressait qu'on qu'il eut été prédisposé à utiliser la magie noire pour se défendre, et ouais, la meilleur défense, c'était évidemment l'attaque ! Un mec sans bras, devenait de suite moins dangereux, ou alors un gars qui a le bassin en miette, est difficilement une grosse menace, ça c'était de la philosophie : Pas de bras, pas de chocolat !
Pas de chocolat … pas de chocolat.

Bref, pour H se défendre, c'était pas tant esquiver, ou se la jouer à parer une attaque ou autre manière de se la jouer kéké technique, nan, un vrai sorcier, il encaisse le coup, et comme un homme, un vrai, il achève l'autre qui s'attendait pas à ça.

Un peu avant huit heure pétante, il se posa comme un clodo, ou presque, à coté de la salle de cours, il dut attendre un peu moins de cinq minutes, avant de rentrer, et quand il pénétra dans la salle, il ne la reconnut pas, un très faible éclairage, un salle quasiment vide, du genre top secrète, et H ne se priva pas d'un commentaire échappé sans trop faire gaffe.

« Classe l'endroit ! Ça pète quand même ! »

*Houah ça sent le rituel bien gore ! On va égorger des machins et pis on va se défendre contre je ne sais quel démon sortit du corps du sacrifice ! Yaha je sens que ça va me plaire ce truc … *

Il se posa alors sur un coté de la salle, dos au mur, calé contre celui ci, attendant la suite.
Le jeune russe regarda avec un air un peu curieux, les armoires posées là, il sentait que les bestiaux à affronter en sortiraient, et que les élèves devraient les démonter à leur manière, drôle d'idée, mais pas spécialement loin de la vérité.

Après que tout le monde soit là, le prof parla, un jeune homme plutôt bien dans son style, l'air à la fois cool et sévère.

 Bonjours à tous. Je suis le Professeur Lawford. J'ai entendu des rumeures courir sur moi comme quoi je serais un ancien prisonnier a Azkaban, autant vous dire que s'est faux. 

*Dommage, ça aurait pu être cool d'aller visiter là bas. *

Je suis jeune tout comme vous, si vous êtes cool, je serais cool, si vous voulez la jouer rebelle, vous passerez une mauvaise année. C'est aussi simple que ça.

*Bien dit Charly, t'as tout compris à la vie ! On va bien s'entendre toi et moi. *

Ah ! Et autre chose. Je m'adresse aux élèves qui ont l'habitude qu'on les couves pour leurs maisons, ou même leurs sang, ici, pas de ça, tout le monde est au même pied d'estale, les seuls choses qui comptent sont vos capacités magique, physique et mentale.

*Tu vas pas être déçu l'ami. *

Je vous enseignerais divers sortilèges plus ou moins dangereux. J'ai aussi prévus beaucoup de sortie, elle aussi.. plus ou moins dangereuse. C'est pour quoi j'ai pris soin de vérifier que vous avez tous ici présent signé une autorisation parentale pour les sorties scolaires au début de l'année, tout le monde l'a, c'est parfait.

*T'inquiètes biquette ! Ya ce qu'il faut, au pire, je vous ferais une visite de Ste Mangouste, ça peut toujours servir. *

Maintenant passons au chose sérieuse. Je suis certain que depuis le début, vous vous demandez tous, que ce qu'il y a dans ces armoires.

*Nan sans dec' ? T'es du genre clairvoyant pour un prof ? *

Il y une créature dans chaque armoires. Elles ont étaient placé au hasard, faite très attention, car je ne vous parle pas de fourmis, les armoires peuvent contenir une créature de la taille d'un dragon, alors méfiez-vous, c'est un peu au petit bonheur la chance, certain tomberont contre de plus féroce que d'autre.

*Trop classe ! Vas y sors moi un truc collector ! Un vampire, ou un troll manchot ! *

La seul consigne que je vous donne est : Ne rentrez surtout pas dedans. Parce qu'une fois que le combat aura commencé, si vous entrez a l’intérieur pour vous cachez ou je en sais trop quoi, un enchantement vous empêchera dans sortir, et si la créature rentre avec vous, vous serez bloqué avec elle. Sur ce.. Bonne chance.

*Genre ? Moi fuir face à une bestiole ? Aucune chance, et pis c'est surjoué … la chance ? Bah c'est pour les bouses, allez on y va ! *

H se dirigea avec enthousiasme vers une armoire, une en plein milieu de la salle, il était le premier à s'avancer, les autres devaient flipper, tous des faibles et des lâches, il sortit sa baguette, se tint devant à un ou deux mètres, et s'adressa à son prof pour demander l'ouverture du cercueil de la bestiole qu'il contenait.

« C'est bon professeur, je suis prêt ! On y va ? »

Il avait demandé ça d'un ton impatient, mais pas arrogant, ni nonchalant, juste très enthousiaste, et ô combien motivé. Droit devant l'armoire, baguette bien en main, allez, action !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 19
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Mar 13 Mar - 19:25

"La meilleure défense...c'est l'attaque !"

Enfin...dans toutes la débilité macabres qui habitiait Poudlard ily avait UN truc bien oui vous avez bien entendu UN cours qui n'ennuyait pas Victoria et finalement ce fameux cours reprenais. Vous n'avez toujours pas trouvez ? Patique, Action, Adrénaline, Concentration, Sortilèges, UTILE DANS LA VIE ! J'ai nommé : La défense Absolue !

Oui c'est sans doutes la seule matière pour laquelle notre chère erdaigle se lèvera à 5 heures du matins pour réviser ses sortilèges et s'entrainer sans relâches. En voyant son emploi du temps hier soir elle avait presque sauté aux plafonds. Enfin on allait avoir un cours interessant et vivant. Il y avait tout interet à ce que ce professeur soit bon sinon il aurrait affaire à Victoria.

Pleine d'entrain pour une fois elle se prépara ce matin là. Embarquant baguette et autres objets utile. Tous les Serdaigles l'observaient étrangement. Victoria...de bonne humeur ? Pas possible. Ah mes petits coco vous avez encore rien vue de Victoria !

Toujours de pleine humeur elle avala son petit déjeuner copieusement sans se laisser distraire par des débile Sang-Puristes ou des minus agaçants. Aujourd'hui c'était bien leurs jours de chance. Accompagnée d'une autre troupes de Serdaigles elle se dirigea en cours. Un instant elle croisa le regard de John. Ce fut sans doutes le seule point noir de la journée. Leurs yeux froids se croisèrent un instant puis ils se détournèrent d'un air blasé. C'était la vie !

Elle arriva devant la salle et entra. Et bien dit donc...Il avait fait un effort ce chère professeur...Lawford non ? La déco était austère mais respirait l'actions. Victoria se souvint soudainement de ses derniers cours de Défense Absolue. Elle s'était acharné à réussir un sortilèges. Presque à l'épuisement. Mais qu'elle plaisir ivres elle avait ressentis lorsqu'elle l'avait réussis. Elle n'avait pas peur de dépasser ses limites pour réussir !

Devant elle il y avait un peut près 24 armoires. Un léger sourire apparu sur les lèvres de la Serdaigle. Rare et précieux. Ce cours allait être interessant.

Enfin le professeur pris la parole...

- Bonjours à tous. Je suis le Professeur Lawford. J'ai entendu des rumeures courir sur moi comme quoi je serais un ancien prisonnier a Azkaban, autant vous dire que s'est faux. Je suis jeune tout comme vous, si vous êtes cool, je serais cool, si vous voulez la jouer rebelle, vous passerez une mauvaise année.

Victoria eut un sourire ironique. Il y a quelques années elle aurait sauté sur l'occasion pour balancé une remarque cynique mais à pésent elle trouvais cela plutot...gamin.

- Ah ! Et autre chose. Je m'adresse aux élèves qui ont l'habitude qu'on les couves pour leurs maisons, ou même leurs sang, ici, pas de ça, tout le monde est au même pied d'estale, les seuls choses qui comptent sont vos capacités magique, physique et mentale. Je vous enseignerais divers sortilèges plus ou moins dangereux. J'ai aussi prévus beaucoup de sortie, elle aussi.. plus ou moins dangereuse.

Mais dites moi il s'avère interessant ce prof...Un peut d'égalité sa ferai pas de mal à certain !

- C'est pour quoi j'ai pris soin de vérifier que vous avez tous ici présent signé une autorisation parentale pour les sorties scolaires au début de l'année, tout le monde l'a, c'est parfait. Maintenant passons au chose sérieuse. Je suis certain que depuis le début, vous vous demandez tous, que ce qu'il y a dans ces armoires. Il y une créature dans chaque armoires. Elles ont étaient placé au hasard, faite très attention, car je ne vous parle pas de fourmis, les armoires peuvent contenir une créature de la taille d'un dragon, alors méfiez-vous, c'est un peu au petit bonheur la chance, certain tomberont contre de plus féroce que d'autre. La seul consigne que je vous donne est : Ne rentrez surtout pas dedans. Parce qu'une fois que le combat aura commencé, si vous entrez a l’intérieur pour vous cachez ou je ne sais trop quoi, un enchantement vous empêchera dans sortir, et si la créature rentre avec vous, vous serez bloqué avec elle. Sur ce.. Bonne chance.

Passionant ! Ce cours c'est du vrai et bien crue. On va pas s'ennuyer...

Sans attendre la jeune femme se leva pour se placer face à une armoire. La baguette sortit, "tous les crocs dehors" comme on dit. Prête pour de l'action ! Dans ce genre de moment la Serdaigle se force à se réfréner pour prendre le temps de réfléchir et non de fonçer dans le tas. Enfin...c'est Swan quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/07/1991
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 27/11/2011
Parchemins postés : 123



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Franz Scorzi


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Mer 14 Mar - 18:41

"Pas besoin de défense quand on est résigné "




Et un cours de plus au nom plus ou moins surfais qui semblait faire plaisir à la direction de l'école de part son implication dans la vie des sorciers de nos jours... Mais appeler cela Défense Absolue. C'était faire passer du flan pour une île flottante, ou faire passer de l'alcool frelaté pour du schnaps de 10 ans d'âge.... Ridicule au possible, mais bon malgré cela le cours était sympa puisque l'on pouvait se servir de notre magie et faire ce qu'il fallait pour gagner un combat, pas besoin de faire le faible ou de se planquer dans ses cas là... Seul comptait le fait que tu réussisse le sort et que sorte vivant de cette salle.

D'ailleurs en parlant de salle j'arrivais juste devant celle ci, et lorsque j'ouvris la porte je pénétrais dans un autre monde. Noirceur, de faibles bougies, des armoires semblable à des cercueils. Et bien dis donc, faudrait vraiment faire appel à une émission de décoration d'intérieur... Je marouflerais bien tout ces murs pardis. En plus d'avoir des cours de merde, des élèves tarés au plus haut point on avait maintenant des professeurs à interner... Bha génial dis donc....

Manquait plus que cela....

J'observais les élèves déjà présent dans la salle, j'en reconnu deux trois, tien voila la miss Swan... Je n'eus pour elle qu'un rapide coup d'oeil, rien de plus. Puis mon regard se porta sur le prof' que je saluais de la tête et d'un bonjour simple et sans émotion.

L'homme se lança, quelques instants après mon entrée, dans un speech explicatif de qui il était, de ce qu'il allait nous faire faire. Quand il expliqua qu'il ne sortait pas d'Azkaban j'eus un petit sourire qui voulais tout dire. Qu'est ce que tu veux que ça me fasse mon gros ?

Bref, il nous dit de prendre position devant une des armoires et de nous tenir près à combattre. Oulalala mais qu'allait il donc nous arriver ? Alors que les autres prenaient position je vint me mettre devant l'un des cerceuils, baguette dans la main et air nonchalant. Beaucoup semblait motivé, d'autre en avait vraiment envie, et certain était peut être mal à l'aise.... Moi je savais pas trop dans quel compartiment me mettre. Ce qui était sur c'est que je n'avais pas peur et que j'avais envie de décompresser...

Et pour cela une seule solution... Le combat...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 21/03/2012
Parchemins postés : 75



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Elia Holm


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Ven 23 Mar - 20:35

Un certains nombres de cours arrivaient à intéresser Elia, et le cours de défense absolue faisait partie de ceux qui ne l'endormaient pas comme c'était le cas avec la politique internationale.
Ce matin en se levant elle fût d'une très bonne humeur et c'est le sourire aux lèvres qu'elle se dirigea vers la grande salle pour prendre son petit déjeuner. Nombreux étaient les élèves ce matin alors qu'il était encore tôt. La jeune femme s'était levée en avance pour avoir le temps de se préparer comme il convenait et surtout pour manger tranquillement. Certains de ses amis lui avaient dit quelques mots mais elle n'y fit pas plus attention, leur répondant vaguement. Voyant l'heure tourner elle termina en avalant un jus de citrouille, retourna à son dortoir et finit de se préparer.

Une fois prête, direction le quatrième étage pour le cours de défense absolue. Elle arriva au seuil de la porte et vit la décoration pour le moins originale... On ne pouvait pas dire que la salle était très accueillante, il y faisait très sombre et les lampes à la couleur bleue disposées aux quatre coins de la pièce dégager une certaine lueur malsaine et les vingt-quatre armoires était à glacer le sang , bref le thème était donné ils n'allaient pas s'amuser...
Elle passa devant le professeur et le salua d'un hochement de tête, puis elle alla se mettre à sa place et le cours commença.

"Bonjours à tous. Je suis le Professeur Lawford. J'ai entendu des rumeurs courir sur moi comme quoi je serais un ancien prisonnier a Azkaban, autant vous dire que s'est faux. Je suis jeune tout comme vous, si vous êtes cool, je serais cool, si vous voulez la jouer rebelle, vous passerez une mauvaise année. C'est aussi simple que ça. Ah ! Et autre chose. Je m'adresse aux élèves qui ont l'habitude qu'on les couves pour leurs maisons, ou même leurs sang, ici, pas de ça, tout le monde est au même pied d'estale, les seuls choses qui comptent sont vos capacités magique, physique et mentale."

*Enfin quelqu'un qui met tout le monde à la même auteur.*

"Je vous enseignerais divers sortilèges plus ou moins dangereux. J'ai aussi prévus beaucoup de sortie, elle aussi.. plus ou moins dangereuse. C'est pour quoi j'ai pris soin de vérifier que vous avez tous ici présent signé une autorisation parentale pour les sorties scolaires au début de l'année, tout le monde l'a, c'est parfait."


*Cool des sorties de prévues... Ça change. Et oui pour ce qui est de l'autorisation parentale je l'ai.*

"Maintenant passons au chose sérieuse. Je suis certain que depuis le début, vous vous demandez tous, que ce qu'il y a dans ces armoires. Il y une créature dans chaque armoires. Elles ont étaient placé au hasard, faite très attention, car je ne vous parle pas de fourmis, les armoires peuvent contenir une créature de la taille d'un dragon, alors méfiez-vous, c'est un peu au petit bonheur la chance, certain tomberont contre de plus féroce que d'autre. La seul consigne que je vous donne est : Ne rentrez surtout pas dedans. Parce qu'une fois que le combat aura commencé, si vous entrez a l’intérieur pour vous cachez ou je ne sais trop quoi, un enchantement vous empêchera dans sortir, et si la créature rentre avec vous, vous serez bloqué avec elle. Sur ce.. Bonne chance."

*ça rassure...*

Elle se plaça face à une armoire un petit sourire en coin, baguette en main et prête à l'action. Sur quel genre de créature allait-elle tomber? En tout cas une chose était sûre elle n'allait pas s'ennuyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 28/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2011
Parchemins postés : 601



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Théodora Malaria


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Sam 24 Mar - 18:00

L’humeur de Théodora était plus que passable, aujourd’hui mais elle n’était pas spécialement, énervé, elle se sentait morose et ce n’est pas ce cours de défense absolu qui égaillera sa journée, mais elle ferait avec.

La salle était déjà pleine quand les deux jeunes filles arrivèrent, un jeune homme à peine plus âgé que les septièmes années tenait lieu de professeur de défense absolue, un peu ridicule pensa l’adolescente, les professeurs d cette année était un sacré brochette, un militaire, un jeunot et un travelo, le virus était desespéré, ensuite quand tout le monde fut arrivé, l’homme au trognon d pomme pris la parole
« Bonjours à tous. Je suis le Professeur Lawford. J'ai entendu des rumeures courir sur moi comme quoi je serais un ancien prisonnier a Azkaban, autant vous dire que s'est faux. Je suis jeune tout comme vous, si vous êtes cool, je serais cool, si vous voulez la jouer rebelle, vous passerez une mauvaise année.»
Pourquoi les enseignants avaient toujours cette manie de raconter leurs vies ? A chaque fois, cela ne manquait pas, la petite serdaigle en avait rien à faire, elle était ici pour apprendre et rien d’autre, qu’il soit allé Azkaban ou qu’il soit un simple homme sans histoire, cela ne lui servait à rien, elle ne voulait pas de sa sympathie, qu’il fasse son boulot, point barre.<

« C'est aussi simple que ça. Ah ! Et autre chose. Je m'adresse aux élèves qui ont l'habitude qu'on les couves pour leurs maisons, ou même leurs sang, ici, pas de ça, tout le monde est au même pied d'estale, les seuls choses qui comptent sont vos capacités magique, physique et mentale. Je vous enseignerais divers sortilèges plus ou moins dangereux. »
De cela elle en était satisfaite, il comptait faire son travail au moins, et puis elle en avait plus que besoin, ses rixes devenait de plus en plus en dangereuses, elle se devait s’améliorer, sans ça, elle serait un boulet plus qu’autre chose si elle devait mourir cela serait en emportant son adversaire avec elle.
« J'ai aussi prévus beaucoup de sortie, elle aussi.. plus ou moins dangereuse. C'est pour quoi j'ai pris soin de vérifier que vous avez tous ici présent signé une autorisation parentale pour les sorties scolaires au début de l'année, tout le monde l'a, c'est parfait. »
A côté d’elle Kessy poussa un soupir de contentement, son amie adorait les sorties, cela changeait du quotidien disait-elle, cela permettait aussi de faire de nouvelle expérience, quand à Théodora, cela ne lui faisait rien, les lubies de ses professeurs, elle en avait l’habitude, elle espérait juste que ça ne serait pas des trucs farfelus comme certain pouvait proposer.

« Maintenant passons au chose sérieuse. Je suis certain que depuis le début, vous vous demandez tous, que ce qu'il y a dans ces armoires. »
*Si vous êtes un fétichiste des armoires, c’est pas de ma faute, non mais vraiment ce type est un détraqué, il veut nous faire partager son vice ou quoi ?C’est des armoire !Des armoires !Tous les profs sont fous dans cette école, ma parole !*
« Il y une créature dans chaque armoires. Elles ont étaient placé au hasard, faite très attention, car je ne vous parle pas de fourmis, les armoires peuvent contenir une créature de la taille d'un dragon, »
A la phrase de l’homme, la jeune fille devient blêmissante, elle dut s’empêcher de pousser un juron en plaçant sa main, sur sa bouche, mais jura intérieurement,

* Ah verracrasse ! Cette histoire pue la salle de bain d’un sang de bourbe*
« Alors méfiez-vous, c'est un peu au petit bonheur la chance, certain tomberont contre de plus féroce que d'autre. La seul consigne que je vous donne est : Ne rentrez surtout pas dedans. Parce qu'une fois que le combat aura commencé, si vous entrez a l’intérieur pour vous cachez ou je ne sais trop quoi, un enchantement vous empêchera dans sortir, et si la créature rentre avec vous, vous serez bloqué avec elle. Sur ce.. Bonne chance. »
Tout cela n’augurait rien de bon, elle n’avait jamais eu de chance, les derniers événements de cette année comme preuve, que ce soit pour son inefficacité flagrante dans le jeu macabre, ou ses rencontres impromptus et douloureuses avec les autres élèves, surtout les garçons en faite.

Sur que le dragon était pour elle et ne voulant pas faire partager sa poisse légendaire à ses amis, elle laissa Kessy à la sienne et s’en alla vers l’armoire la plus isolé, au passage elle entendit une réflexion très amusante et candide de son tsar, on aurait dit un enfant, il était fort mignon quand il était comme ça, elle croisa également sur le chemin Victoria et Franz qu’elle préféra ignorer, la sécurité prévalait.

Elle arriva donc enfin devant l’obscure armoire qu’elle avait choisi, elle était prête, elle se tint en position de garde et la baguette à la main, quoi qu’il sortirait de ce meuble, elle l’attendrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1996
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 09/08/2011
Parchemins postés : 350



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Gabriel Lestrange


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 14:49

« Face à la roche, le ruisseau l’emporte toujours, non pas par la force mais par la persévérance. »
H. Jackson Brown.

Sept heure. Gabriel ouvrit les yeux, il avait ce matin là un regard absent et fatigué. Il restait immobile, allongé sur le dos, pupilles fixé au plafond. Ses cheveux noirs ancre étaient en bataille, il passa une main dedans, balançant sa mèche en arrière. Au petit matin, il détestait se presser, même en semaine, les professeurs lui disait de se lever plus tôt, ce qu'il n'eut jamais fait. Le vert & argent tourna la tête à droite, puis a gauche, histoire de voir qui était là; le dortoir était à moitié vide. Les minutes passèrent, et cette fois, le dortoir était complètement vide. Ce n'est qu'à cet instant que Lestrange songèrent à sortir du lit. Il ouvrit le tiroir de sa commode situé à sa droite, et se servit dans sa boite de chewing-gum magique.. magique en quoi ? Le concept était simple. Vous connaissez tous cette sensation désagréable d'avoir la bouche sèche et l’alène saliveuse au petit matin jusqu’à que vous vous brossiez les dents ? Prenez un seul de ses chewing-gums, et votre alène sans le parfum de votre choix, et en prime, il vous rend les dents blanches comme neige. Certains sorcier en auraient bien besoin. Gabriel sortit de son lit, et marcha jusqu'au escalier pour rejoindre les douches, serviette autours de la taille, il entra et posa sa serviette sur les crochets placés là à cet effigie. Il posa sa main sur le régulateur d'eau et l'a mit très chaude comme à son habitude. En cinq minutes, une importante buée c'était propagé dans les douches, réduisant la vue de quiconque si trouver. Lorsque Lestrange en sortit. Même lui était entrain de fumer. Il repassa sa belle serviette verte & argent avec le logo de Serpentard autours de sa taille, et monte à l'étage pour passer ses vêtements "d'écolier" disons. Seulement, il laissa sa grande cape de sorcier dans la chambre, et ne prit que la chemise blanche avec la cravate, le pantalon noir et les chaussures noir. Voilà qui faisait mieux.

Gabriel quitta la salle commune et rejoint la sortit des cachots pour enfin, arriver à la grande salle. Il n'avait pas le temps de manger, bien qu'il se permettait de rester au lit jusqu’à et-demi, il évitait d'abuser pour ne pas arriver "trop" en retard, pas pour ne pas se faire engueuler, mais pour ne pas laisser passer une seul chose qui pourrait l'aider à s'améliorer. Il glissa donc dans son sac en bandoulière deux-trois pommes, un jus d'orange en boite, et il prit aussi à la mains un éclair à la vanille et un donuts pour la route. Gabriel montait les escaliers, tout en dégustant son petit déjeuner, la vanille était son parfum préféré.. tellement bon. C'est ce qu'il mangeait en dernier à chaque, le meilleur pour la fin. Enfin, il arriva à destination. Il prit un chewing-gum pour nettoyer ses dents comme il venait de manger, toqua à la porte, et entra seulement après avoir entendu le professeur dire "entrez!". Il poussa la porte, et fit surpris par le décors. Lui qui s'attendait à une salle banale.. ce qui n'était pas du tout le cas. Gab' referma la porte derrière lui, et se mélangea au groupe après avoir salué le professeur. Qui commençait visiblement à peine à parler. Lestrange restait tout de même intrigué par le choix de décoration, il y avait bien une raison. *Pourquoi le professeur se serait donné tant de mal, certainement pas pour passer dans l'émission moldu "D&CO"*. Comme à son habitude, les sens d'observation de Gabriel allaient avec réflexion. Observation-Interprétation.

- Bonjours à tous. Je suis le Professeur Lawford. J'ai entendu des rumeures courir sur moi comme quoi je serais un ancien prisonnier a Azkaban, autant vous dire que s'est faux. Je suis jeune tout comme vous, si vous êtes cool, je serais cool, si vous voulez la jouer rebelle, vous passerez une mauvaise année. C'est aussi simple que ça. Ah ! Et autre chose. Je m'adresse aux élèves qui ont l'habitude qu'on les couves pour leurs maisons, ou même leurs sang, ici, pas de ça, tout le monde est au même pied d'estale, les seuls choses qui comptent sont vos capacités magique, physique et mentale. Je vous enseignerais divers sortilèges plus ou moins dangereux. J'ai aussi prévus beaucoup de sortie, elle aussi.. plus ou moins dangereuse. C'est pour quoi j'ai pris soin de vérifier que vous avez tous ici présent signé une autorisation parentale pour les sorties scolaires au début de l'année, tout le monde l'a, c'est parfait. Maintenant passons aux choses sérieuses. Je suis certain que depuis le début, vous vous demandez tous, que ce qu'il y a dans ces armoires. Il y une créature dans chaque armoires. Elles ont étaient placées au hasard, faite très attention, car je ne vous parle pas de fourmis, les armoires peuvent contenir une créature de la taille d'un dragon, alors méfiez-vous, c'est un peu au petit bonheur la chance, certain tomberont contre de plus féroce que d'autre. La seul consigne que je vous donne est : Ne rentrez surtout pas dedans. Parce qu'une fois que le combat aura commencé, si vous entrez a l’intérieur pour vous cachez ou je ne sais trop quoi, un enchantement vous empêchera dans sortir, et si la créature rentre avec vous, vous serez bloqué avec elle. Sur ce.. Bonne chance.

Certains élèves avaient des réactions totalement exagérées. Gabriel se contenta d'aller se placer calmement devant une armoire, il n'y avait pas de quoi être sur-excité. Il se contenta de sortir sa baguette en s'adressant au professeur.

- Monsieur Lawford. Pourquoi avoir choisi un décors comme celui-ci ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 14/08/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 05/12/2011
Parchemins postés : 38



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Pr Mordred C. Lawford


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 16:06

Un élève arriva en retard. Gabriel Lestrange, très reconnaissable. Mordred en avait beaucoup entendu parler. Tout comme le jeune Mercurius. Lestrange était un jeune talentueux et manipulateur d'après ce qui circulait, et Mercurius un courageux nerveux, un peu comme un bulldog. Voyons voir si les deux méritaient leurs réputations. Monsieur Lawford aimait mettre les élèves à l'épreuve, c'est pourquoi, il décida de placer les deux élèves à des armoires bien précise, en toute connaissance des créatures qu'elle contenait. Tout les autres prirent place à l'armoire de leurs choix. Sauf les deux qui allaient devoir prouver leurs valeur.

- Monsieur Lawford. Pourquoi avoir choisi un décors comme celui-ci ?

- Très bonne question. Écoutez je vous prie. Je n'ai pas prit cette décoration parce qu'elle m'enchante. Au contraire, je l'a trouve horriblement morbide. Et à moins d'être psychopathe, je doute que vous l'aimiez. J'ai choisis se décors pour vous mettre justement dans une ambiance prompte à l'hostilité. Chaque terrain a son ambiance, celle-ci se rapproche plus de celle d'une foret, même si vous ne faite pas le rapprochement, chaque terrain vous faire ressentir une émotion, et génère plus ou moins de stresse. Bien sur, cet état de stresse est plus accentué lorsque vous y êtes vraiment. Mais essayez d'écouter vos émotions, car elle joue sur l’efficacité de vos sortilèges. Merci pour la remarque pertinente Lestrange. Tant que je vous ai sous la main, allez vous placez sur les armoires centrales, placé l'une en face de l'autre, vous avez quelques choses à prouver aujourd'hui. Yakovski, vous irez vous placer sur l'armoire juste derrière celles de Lestrange.

Ainsi il sera plus facile de garder les deux à l’œil. Le professeur sortit sa baguette. Il l'a leva en l'air, puis lorsqu'il abaissa le bras.. Les portes de chacune des armoires s'ouvrirent, laissant d’abord une nappe de brouillard sortir, suivit d'un grognement selon les armoires :

Mercurius Hidan Yakovski, le sois-disant courageux et téméraire allait avoir un défis de taille. Une forte respiration se fit entendre, suivit d'un souffle chaud. Une créature appelé Dent de vipère du Pérou sortit de l’armoire. C'était un dragon, le plus petit de tout les dragons. Bien qu'il soit le plus petit, ça ne lui empêcher pas de mesurer cinq mètre une fois l'âge adulte atteins. Celui qu'il allait affronter en mesurer trois, mais la chose à noter était que ce dragon était aussi le plus rapide de tous. Sachant que le dragon pouvait attaquer n'importe ou et produire une déflagration sur Mercurius. Mordred lui donna un conseil.

- Pensez à une protection, qui ne vous généra pas dans vos attaques.

La rebelle Victoria Swan, Mordred c'était renseigné sur chacun de ses élèves. Il n'avait pas eu de mauvaise écho à propos de cet élève, il avait entendu dire qu'elle n'était pas mauvaise, elle aussi allait devoir faire ses preuves, car sa créature ne sera pas la plus facile à vaincre. En espérant qu'elle réussissent. Son armoires s'ouvrit. De lourd bruit de pas se fit entendre, de très lourd pas. Puis un Grapcorn pointa le bout de son nez, ainsi que ses deux cornes affûtées. Une grande bête bossu , a quartes pattes vraiment agressive avec une peau très résistante repoussant la plupart des sortilèges. Le grapcorn fonça, tête baissée, droit sur Swan.

Franz Scorzi. Un élève discret semble t-il, puisque que Mordred n'en avait jamais entendu parler. Lorsque son armoire s'ouvrit, une Quintaped en sortit, une araignée mangeuse d'homme, doté de cinq patte qui se termine en pied bot. Selon la légende, Drear était jadis peuplée par deux familles de sorciers, le Clan McClivert et le Clan MacBoon. Un duel d'ivrognes entre Dugald McClivert et Quintius MacBoon, se termina par la mort de Dugald. En représailles, une bande de McClivert cerna une nuit la maison des MacBoon et métamorphosa chaque membre de la famille en une monstrueuse créature à cinq pattes. Les McClivert se rendirent compte trop tard que les MacBoon métamorphosés étaient infiniment plus dangereux sous cette forme et qu'ils résistaient à toute tentative pour leur faire retrouver leur apparence humaine. Les monstres à cinq pattes tuèrent jusqu'au dernier des McClivert. Dix sorciers ne réussirent pas en venir a bout. Celui-ci n'est pas un danger. Pourquoi ? A vous de le découvrir monsieur Scorzi. Dans un cri strident, la Quintaped charga, elle zigzaguer pour esquiver les sorts de sa proie.

Elia Holm, une élève intelligente qui aurait pu aller à Serdaigle d'après les bruits qui cours. Voyons voir si elle est assez maline pour comprendre le fonctionnement son adversaire. Les portes s'ouvrirent et un Kappa en sortit. Le Kappa est souvent décrit comme une sorte de singe couvert d'écailles de poisson au lieu de fourrure, la tête creusée d'un trou dans lequel l'animal transporte de l'eau. Il a également des mains palmées. Sans attendre, il attaqua.

Théodora Malaria, la fille a qui Mordred avait glissé une petite fiole de sang voyant l'armoire vers laquelle elle se dirigé, sans qu'elle s'en rende compte. Si Mordred écoute ses camarades, c'est une élève pas très sur d'elle qu'il faut mettre en confiance. Aujourd'hui, elle n'aura pas à réfléchir pour vaincre son adversaire contrairement au autre, mais son défis résidera dans l'utilisation des sortilèges et de sa force magique, avec le Chaporouge qui défonça les portes de l'armoire avant même que les portes se soit ouvertes. Une horrible petite créature semblable à un nain ou à un gobelin, qui s'embusque dans tous les lieux où le sang a coulé. Attiré par l'odeur du sang, il fonça sur Théodora.

Gabriel Lestrange. Tellement de chose circule sur lui que Mordred ne sait même plus quoi en penser. De bonne comme de mauvaise. Mais Mordred ne retiendrait qu'une seul chose pour ce cours, il a entendu dire que Lestrange n'aurait jamais perdu un duel. Il était tant que cela arrive. Mordred l'avait placé au centre, entre deux armoires face a face. Vous l'aurez compris, Gabriel aura à faire à deux créatures. D'un côté, un Yeti, également connu sous le nom d'abominable homme des neiges ou de Bigfoot dans les pays de langue anglaise, celui-ci mesurait trois mètre cinquante, ce qui n'est pas la taille maximal pour un Yeti. On pense que le yéti est apparenté au troll bien que personne ne s'en soit approché d'assez près pour établir les constatations nécessaires à cette conclusion. Le yéti dévore tout ce qu'il y a sur son passage. Et de l'autre côté, un Sphinx, gardien des trésors. Bien que très intelligent, le sphinx est classé comme un étant un animal par le ministère de la Magie. Il ne parle que par énigmes et devinettes et se montre violent si on lui donne une mauvaise réponse. Le Sphinx est doté d'une tête humaine, d'un corp de lion, de grandes pattes muni de griffes, et d'une longue queue jaunâtre. Le Yeti fonça droit sur Gabriel, tendit que le Sphinx ne bougeait pas (encore). Il se tenait devant Lestrange, près à attaquer si une mauvaise réponse était donné. Le Sphinx donna son énigme.

- Je suis et pourtant je n’existe pas,
Je viens toujours sans que l’on m’appelle,
Parfois courte, parfois longue,
Je ne vous quitte pas d’une semelle.
Qui suis-je ?

Maleficus Serpens. Très bonne élément d'après les dires des autres professeurs. Voyons s'il mérite d'être venté. Mordred le plaça a une armoire étant donné qu'il arriva en retard. Et ouvrit les portes de celle-ci, un Tébo en sortit. Le Tébo est un phacochère très dangereux qui a le pouvoir d'invisibilité, ce qui le rend difficile à fuir ou à capturer.

Léonora Levinson, une gryffondor, espérons qu'elle mérite les qualités de cette maison. Le Crabe de Feu lui fut attribué, ne nous fions pas a son nom, il ne ressemble non pas à un crabe mais à une tortue dont la carapace est incrustée de pierres précieuses. Plus résistante les unes que les autres. Gaffe à ses déflagrations.


Dernière édition par Pr Mordred C. Lawford le Dim 1 Avr - 21:53, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 19
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 16:52

♦ Tous vient à point à qui sait attendre... ♦

Chaque élèves se plaça devant une armoire de son choix excptée pour Lestrange et Yakovskyy qui furent assignée aux armoires. La Serdaigle dut intrigué par ce petit manège. Le professeur les mettaient-t-il à l'épreuves ? Plus que les autres ? A voir. Lawford s'approcha et d'un coup sec libéra toutes les créatures des armoires. Victoria se tenait bien posée, jambes légèrement écartés et fléchis prête à toute éventualité. En effet elle ne faisait pas partit de ceux qui combattait en feignant la sur-puissance et l'arrogance. C'était le meilleur moyens de se faire tuer.

La Serdaigle attendis et devant elle surgis un Grapcorn. Rapidement elle tenta de rassembler toutes les connaissances de cette créatures. Une créatures à la peau très résistante et à une grande force. Rien que sa sa donnait envie. Le Grapcorn fonça sur la Serdaigle. Celle-ci l'évita habilement. D'abord trouvé son point faible ! Elle l'observa tandis qu'elle se roulait à terre évitant les coup massifs du Grapcorn, mais elle ne tiendrait pas le rhytme très longtemps malgré son endurance. Elle l'observa et soudain une idée lui vint. Si sa peau était résitante il restait ses yeux, vulnérables. Son point faible parmis d'autres. Elle se releva souplement pour lancer son sort.

- Oculus Destructum !

Deux traits fusèrent de sa baguette et touchèrent en pleins le miles ! Le Grapcorn pissait littéralement le sang.

- Ah sa ! Tu t'y attendait pas mon gros... Marmonna la Serdaigle avec férocité.

La vision du Grapcorn à présent altérés le rendait tout suite moins agressif. Il se jeta sur la serdaigle avec hargne mais celle-ci l'évita ne se laissant pas tenté à l'idée de lui décocher une droite. Hors de question de se briser le poignet contre sa peau. Mais une autre qualités du Grapcorn restait son odorat très fins. La partie n'était pas encore terminé !


Dernière édition par Victoria Swan le Dim 1 Avr - 16:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5310



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 16:52

Le membre 'Victoria Swan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau.

Revenir en haut Aller en bas

Cours I : Evaluation de niveau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-