POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours I : Evaluation de niveau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 23/04/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 14/05/2011
Parchemins postés : 3095



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 11PV
Maleficus Serpens


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 20:04

Maleficus n’avait pas l’habitude d’arriver en retard. Absolument pas l’habitude. Mais cette matinée-là avait été un peu plus mouvementée que d’habitude. En effet, il se leva aux aurores, comme tous les jours, prit un bain dans la Salle des Capitaines et des Brigadiers – il portait d’ailleurs les deux fonctions – puis il relut ses cours du jour avant d’aller prendre le petit-déjeuner aux-cotés de son acolyte : Norvel Baddock. Pour l’instant, rien d’anormal. Ils discutèrent ensemble de mort, d’argent et de l’Elite – bien que plus discrètement – et de tant d’autres sujets qui ne vous intéresseraient sûrement pas si je vous les citais tous ici. Voici une partie de leur discussion.

« Salut Mal’. Bonjour Norvel. »
« Salut Morticia. Quoi d’neuf ? »
« Tu sais que j’ai attrapé le petit Smith hier soir. Un vrai Niffleur ce mioche ! Il a volé cet anneau à un des membres de l’Elite. Et tiens-toi bien ! Il est frappé aux armes des Stuart ! »
« Quoi ?! Fais-moi voir ça. … Humpf. Tu parles, juste une imitation… »
« J’avais remarqué, mais ça veut quand même dire que quelqu’un se pavane dans le Château avec de faux bijoux de nos ancêtres ! »
« Et Smith, où est-il ? »
« Je l’ai passé à tabac et je l’ai enfermé dans une armoire du Septième étage pendant toute la nuit, derrière une tapisserie inutile. Ah ça, il va regretter de s'être exhibé avec ce faux machin ! »
« Bon, suis-moi Morticia. On se voit en cours Norvel ! »

Ainsi, ils partirent tous les deux grimper les escaliers jusque dans un couloir perdu et désert du dernier étage. Au fond de ce petit corridor, il y avait une vieille et poussiéreuse broderie représentant des fées ensorcelant un serpent étreignant un aigle. D’un coup de baguette, Maleficus la fit tomber contre le sol dur et froid. Une armoire se fit découvrir, elle était noire et assez étroite, tellement que le Sang Pur douta que quelqu’un puisse y entrer sans dommages. Il y eut une détonation. Morticia venait de lever son enchantement et la porte s’ouvrit.

Le quatrième année semblait faible. Il portait des lésions sur son front et ses joues étaient gonflées. Recroquevillé dans le petit espace que lui avait offert la tyrannique Serpentard, il mit sa main devant ses yeux de jais, comme ébloui par le peu de lumière qu’offrait un minuscule orifice dans le mur faisant face à cette armoire. Il y resta pendant que la cousine du Serdaigle parlait de sa langue de vipère, faisant retentir toute sa méchanceté dans sa voix.


« Smith, quatrième année, Poufsouffle et Sang-Mêlé. Alors ? Comment s’est passée ta nuit ? Ahah. »

Maleficus le regarda d’un œil sévère.

« D’où tiens-tu cet anneau ? »
« C’est… c’est… moi qui… l’ai… l’ai… fait. Je … je… voulais… »
« C’est bon, ferme-là. Endoloris ! »

Le petit voulut crier mais il ne le put. Des souffrances indescriptibles lui parcouraient le corps, et pendant ce temps Morticia ricanait. Enfin, le Sang Pur daigna lever la torture.

« Ne recommence plus jamais ou ce que tu viens de subir ne sera qu’un avant-goût de ce que tu endureras si tu désobéis. Vu ? … Bien. »

Il passa doucement sa baguette pour effacer ses blessures afin qu’il paraisse tout beau tout neuf en arrivant en cours. Soudain, Maleficus regarda l’heure sur sa montre à cent gallions.

« Mille dragons ! Je vais être en retard en Défense. Bon je te laisse avec lui, Morti. Fais-en sorte qu’il n’en parle à personne. »
« Compte sur moi, Mal’. »

Et il s’en alla dans la précipitation – enfin presque. Heureusement pour lui, ses affaires étaient prêtes et le labyrinthe Poudlard n’en était plus un depuis longtemps. Il marchait d'un pas décidé mais pas rapide, il avait une tenue et une étiquette à respecter. En quelques minutes, il fut devant la porte de la salle, frappant deux coups. Il entra. L’atmosphère et la décoration étaient différentes. Bizarre.

« Professeur. »

Puis il regarda autour de lui d’un air solennel, se demandant vers où il allait se diriger. Il trouva une armoire qui ressemblait fortement à celle où était enfermé le petit Smith, ce qui amusa une seconde Maleficus - si on pouvait imaginer que le Serdaigle ne s'amuse en cours. L'armoire s'ouvrit et une bête immonde s'en extirpa. Un Tébo, sorte de phacochère à la force incroyable et aux poils proéminents pouvant se rendre invisible. Sans hésiter, le Sang Pur informula un Venenum Petrificus. Un gros dard violet impossible à enlever vint se planter dans sa gorge, ce qui le paralysa, l'empoisonna et permettra à Maleficus de ne pas le perdre de vue s'il avait l'idée de disparaître. Une pierre 3 coups. Trop facile pour un Sorcier de Son niveau.

(In game: Maleficus est reconduit par le professeur vers une autre armoire. Le poison fait vite effet et terrasse le phacochère. La nouvelle armoire s'ouvre, et une Acromentule en sort. L'Acromentule est une espèce d'araignées extrêmement grandes, et très rapide qui a pour habitude de cracher sa toile sur ses proies. HRP: Tu peux poster à la suite de ce texte en éditant.)


Aussitôt, le Professeur arriva derrière le Sang Pur et lui lança un petit compliment. Peu importait pour lui, il n'en avait plus rien à faire des éloges ni des louanges des membres du corps professoral. Maleficus n'avait plus rien à prouver à Poudlard. Il faisait désormais face à une nouvelle armoire. Le cochon invisible avait été une vraie blague, il espérait mieux maintenant. Il aurait d'ailleurs pu prendre ce mauvais traitement comme un déshonneur ou une insulte. Mais Lawford avait... une sorte d'excuse car Serpens était arrivé en retard. Soit. L'armoire s'ouvre, en sort aussitôt une bête immonde. Une Acromentule. L'araignée géante joue de ses diaboliques crocs. Elle est rapide, elle tente d'attaquer. Le Serdaigle fait un mouvement de baguette, informulant un "Aragna Eximaïe" pour la ralentir. Cela ne l'arrête pas, loin de là, mais au moins ça la fait hésiter. Ses pattes énormes sont poilues. Maleficus se met dans une posture d'attaque. Il trouve l'idée. Il s'entoure de serpents, les araignées ont peur des reptiles. Le Sang Pur les multiplie, il y en a des dizaines. C'est fatigant, la Métamorphose est un art noble mais épuisant. Au moins, l'Acromentule ne s'approche plus.

Ce n'est pas fini.


Dernière édition par Maleficus Serpens le Dim 8 Avr - 22:58, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 20:04

Le membre 'Maleficus Serpens' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 23:30

Le cours de défense, un vrai terrain de jeu, les manip's pouvaient partir en cacahuète à chaque instant, c'était un poste pour les cadors de la baguette, dans le genre parano avec des yeux partout, mais surtout là où il ne fallait pas.
Pour H, c'était avant tout le meilleur moyen de se vider la tête de toutes ces idées glauques et malsaines, en les exprimant à sa manière sur n'importe qui.

Cette année, il avait subi un power up impressionnant, vraiment stupéfiant, du statut de crétin de la promo, ou presque, il en était devenu un des plus puissants, si ce n'est le plus puissant, car on ne pouvait pas dire qu'Achille était vraiment impliqué dans la vie de l'école, en ce moment, il voulait qu'on le laisse tranquille, une politique de neutralité qui le tuait à petit feu pendant que son concurrent direct pour le poste de capitaine des lions, marquait énormément de points.

De tous les quatrième années, Mercurius était le plus craint, pourquoi ? Question débile !
Un mec qui avait déjà buté quelqu'un devant tout le monde, qui fonçait tête baissée, insensible à l'intimidation, l'apprenti d'un mangemort particulièrement violent, un joueur de quidditch qui n'avait pas froid aux yeux, un membre de l'élite, un taré sanguinaire … un joli mélange particulièrement drôle tant qu'on était pas victime de ce morveux.

Devant son armoire, il attendait avec impatience de voir ce qui allait être son petit jouet du moment, il bouillonnait littéralement, le prof devait le voir et le sentir, difficile de ne pas remarquer un gamin avec les doigts qui bougeaient sur le manche de sa baguette, le sang lui montait à la tête … Est ce que vous sentez … ça sent l'effusion de sang ! Ce soir c'est barbecue !
Le pyromane de Poudlard était dans la place, l'éventreur d'esclave à Crow, le massacreur de caboche prisonnier … le fléau des bizuts, le meilleur ennemis des Gryffondors, Mercurius Hidan Yakovsky prêt à faire feu mon capichef !

Mais Gabriel fit une remarque sur l'ambiance ? Quel intérêt ? Quand H était dans ce milieu, avait l'immense envie de prendre un bain de sang, on se foutait bien de l'endroit, ce qui comptait c'était de prendre du plaisir, et aussi de foutre une branlée aux bouseux … mais ça, c'était autre chose.

Le professeur disserta quelques minutes sur l'endroit et son action sur l'esprit et la concentration.

Je n'ai pas prit cette décoration parce qu'elle m'enchante. Au contraire, je l'a trouve horriblement morbide. Et à moins d'être psychopathe, je doute que vous l'aimiez

*Euh … ça veut dire quoi ça ? *

En effet, la première chose que H avait pensé de la décoration des lieux était … digne d'un psychopathe ? Peut être, mais qui s'en souciait ? Enfin, qui ne le savait pas …

Le professeur plaça Lestrange au niveau de l'armoire du milieu, bizarre, il avait déjà lu les dossiers des élèves ou c'était juste pour faire style ? À peine sa phrase terminé, qu'il interpella le bras droit du serpentard.

Yakovski, vous irez vous placer sur l'armoire juste derrière celles de Lestrange.

Le gryffondor ne cacha pas sa surprise, si Gabriel avait quelque chose à prouver, et qu'il avait été mentionné, c'était pour une bonne raison, mais que Mercurius le soit aussi, c'était beaucoup plus surprenant, surtout qu'il n'était qu'en quatrième année alors que son compère était en septième, ce professeur avait de drôles d'idées décidément.
Le russe s'exécuta, haussant les épaules, il n'en demeurait pas moins content, du challenge, voilà ce à quoi il s'attendait, un gobelin borgne et avide de sang … ou un truc dans le genre, si c'était le cas, merci m'sieur le professeur.

Voyant l'élève prêt, Lawford ouvrit son armoire en premier, un petit brouillard en sortit, puis une odeur étrange. Ça sentait le souffre … non sans déconner, ça sentait vraiment le souffle … H fit une espèce de mou interrogative, et il ne tarda pas à savoir ce qu'il allait affronter.
Un souffle rauque, une odeur peu rassurante, la température qui grimpait, le doute n'était pas permi, un dragon.
La bête sortit, une tête en premier, des écailles cuivrées, un museau qui ne trompait pas, et le dragon s'envola avec une vitesse fulgurante, obligeant le gryffondor à se coucher au sol ( comprendre par là se jeter pour embrasser pour le parquet ) alors que le reptile s'envolait.
Dans sa chute, le quatrième année ne put échapper sa pensée, des cornes raides et courtes, deux crochets, des marques sombres sur le dos, il savait ce qu'il allait affronter.

« Oh putain, un dent-de-vipère ! »

L'expert en étude des nuisibles, c'était lui, et heureusement, les dragons n'étaient pas abordé en cours, enfin pas en quatrième année, et encore moins après, il fallait attendre les années six ou sept pour qu'on commence à en parler.
Une chance que ce soit H qui devait l'affronter, d'ailleurs, c'était peut être pour ça que le professeur l'avait placé à cette armoire, pour voir comment il s'en tirerait face à ce genre de bestiole que peu ici pouvaient songer à combattre de manière concrète.
Suicidaire pour un élève de quatrième année, affronter un dragon classé cinq en dangerosité, la bête tournoya dans les airs en crachant quelques jets de flammes alors que la panique prenait le contrôle de la pièce.
Des demoiselles avaient crié en voyant la première épreuve, un dragon … peu commun, certaines couraient dans tous les sens, oubliant leurs armoires pour fuir le reptile cracheur de feu.
Mercurius lui, se reconcentra, son adversaire, c'était ce machin … et il n'avait pas d'autre choix que de s'en occuper.

Ce fut très rapide, l'attrapeur chercha les informations qu'il avait sur la bestiole, mais ne pouvant se contenir, il les énonça à mi voix, pour lui, et pour les garder en tête.

« Alors dent-de-vipère … dragon classe cinq, bouffe de la viande, si possible des humains … ah merde … crochets venimeux … celui là doit faire moins de cinq mètres, c'est pas un adulte, donc pas d'hormones, c'est déjà ça … faut pas que je me fasse mordre ... »

Le professeur lui donna un conseil.

«  Pensez à une protection, qui ne vous généra pas dans vos attaques.

Euh ouais … merci professeur ... »

Voyant la bête en l'air, semant plus ou moins le chaos, il décida de le prendre à bras le corps, un dragon, c'était intelligent, enfin, ça reconnaissait sa proie, et la proie, c'était Mercurius.

« Hey toi le Lézard ! C'est moi ta cible ! Ramènes toi que je t'éventre ! »

La bête fit demi tour en l'air, lâchant un souffle ardent et un cri qui fit fuir les quelques personnes encore présentes à coté du capitaine remplaçant des lions.
Maintenant, c'était lui et la bête …

« Bon alors, il est trop rapide pour que je lui bousilles les yeux, trop gros pour que je lui explose le squelette, ça craint pas un Amet les bestioles … je peux pas l'immobiliser avec un sort tout de suite … reste une seul chose à faire, lui rentrer dans le lard ! »

Le dent-de-vipère passa à ras de son crâne, puis une deuxième fois, il brûla une partie du sol à coté de l'élève qui devait s'en occuper, l'apprenti de Crow venait de trouver son idée.
Lorsque la bête entama le virage pour refondre sur sa proie qui se déplaça pour se rapprocher du mur, H fit face, sans de se dégonfler, l'animal le fixa, et fonça, comme prévu, alors la baguette d'ébène fendit l'air et on entendit :

«  Waddiwasi ! Bouffes ça ... »

Et contre toute attente, l'armoire, de laquelle était sorti le bestiaux, trembla légèrement, puis partit rapidement en ligne droite, la trajectoire était parfaite, et au moment ou le dent-de-vipère inspirait pour son souffle dévastateur, l'armoire vint violemment percuter de plein fouet la tête du reptile volant, l'impact fut lourd, très lourd, et comme Mercurius avait tout prévu, le crâne de la bête, avec l'inertie de l'armoire qui était toujours en contact avec celui, s'écrasa contre le mur, on entendit un craquement d'os assez lourd, alors que le meuble qui avait servi de projectile, retombait au sol avec le corps inanimé de l'animal, le gryffondor sourit de manière sadique et psychotique.

Le corps de la bête le long du mur, l'impact prévu, la solidité du mur, la force du projectile, la taille de celui ci, tout était magnifiquement orchestré, et quand le reptile toucha le sol, le quatrième année poussa un cri de joie.

« Ouais !! DIG IT MOTHERFUCKA' !!! »

Des regards se tournèrent vers lui, tous étonnés ou presque.

*Si Potter l'avait fait … moi aussi je pouvais le faire ! *

Levant les yeux au ciel, enfin au plafond, puis regardant le carnage qu'il avait provoqué, à savoir un corps de trois mètres et une armoire presque en miette, plus un mur qui ne laissait rien paraître mais qui se souviendrait toujours de cet impact, le gryffondor apprécia le massacre, ah ! Qu'il était bon être Mercurius dans ces moments là.

«  Aahahahahaha trop fort ! Je lui ai refait sa face à ce lézard ! »

Il était certain que l'animal était au moins inconscient, vu l'impact, ci n'était plus, car on avait bel et bien entendu un craquement qui laissait suggérer que la boîte crânienne avait moyennement apprécié le double choc, Mercurius 1 – Dent-de-vipère 0.

Aussi, fier de lui, il s'adressa plus pour lui même que pour Lawford qui devait être occupé à gérer les déboires de certains.

« Ahaha merci professeur ! Comment ça gère ... »

Il n'en revenait pas lui même, avoir vaincu un dragon … si jamais celui ci venait à se relever, chose impossible aux vues des dommages subis, il l'étranglerait avec un cantane, histoire d'être tranquille, mais là, la leçon était suffisante.

Dans l'histoire de Poudlard, c'était seulement la deuxième fois qu'un gryffondor de quatrième année venait à battre un dragon, il y avait Potter, et maintenant Mercurius Hidan Yakovsky, celui ci espérant une meilleure vie que celui qui avait été mentionné précédemment.

Se déplaçant jusqu'à la bête, avec sûreté, prêt à faire un bond en arrière, H tendit le bras pour toucher le cou de l'animal, pas de pouls, par mesure de sécurité, il formula un cantanae au cas ou la bête se réveillerait d'entre les morts, puis, prenant bien soin de ne pas toucher les crochets, il grimpa sur le flanc de la bête, attendant que Mordred Lawford lui donne son avis, car au fond, s'il avait dégommé un dragon, c'était bien grâce lui.
Balançant les jambes dans le vide, souriant d'un air mauvais comme un gamin fier de sa connerie réussite, Mercurius savourait ce moment, là maintenant, il n'y avait que lui, son triomphe, et le corps du dragon qui faisait tâche dans la pièce.


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Dim 1 Avr - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Dim 1 Avr - 23:30

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 2 Avr - 10:12

Sa explosait et flambait de partout dans ce cours. Entre le dragons de Yakovsky et les autres créatures y avait de quoi se prendre une belle pâtés en pleine tronche mais bon ony va on y croit ! Victoria, elle était toujours avec son cher Gornpac qui s'acharnait à son tour à lui arraché les yeux à son tour en se jetant sur elle.

Victoria réfléchis: Aveugle il ne pouvait pas la blesser aussi bien, mais il était question de le trucidé pour de bon ou du moins de le mettre hors d'état de nuire. Elle observa son professeur. Il était aussi question de faire impression. Elle n'eut pas le temps de réfléchir plus longtemps car le Gorpac s'accrochait à elle comme une furie en rage tentant de l'étrangler.

La Serdaigle sentait l'air lui manquer mais elle ignora la sensation de suffocation qui la prenait se concentrant sur le Grapcorn. L'idée lui vint elle n'hésita pas.

- Impero !!

L'emprise du Grapcorn se relâcha d'un coup et la Serdaigle toussa violemment. Elle se retourna. Le Grapcorn flottait dans l'air et avait le regard vide. Elle avait le dessus mais sa la dégoutait plus qu'autres choses. Elle allait dégommé ce truc bien vite.

- Esperons pour toi que tes os ne sont pas aussi resistant que ta peau. Sinon sa risque d'être long...se dit-elle tous haut.

Les bras du Grapcorn se positionnèrent sur son coup de manière à le déboité. Mais il n'y avait pas que sa comme problème. Elle ne tiendrait pas le sortilège très longtemps. Sa baguette dicta sa volonté au Grapcorn et il se déboita violemment le coup d'un coup sec avant de tomber raide mort. Le sortilège fut rompue et la Serdaigle pris appuis sur le mur à coté d'elle couvert de sang de dragons. Le sortilège ne se maintenait pas facilement et elle se sentait assez épuisé sur le coup pourtant un sourire triomphant ornait ses lèvres. Soudain le monde paru tourné autour d'elle.

- Merde ! Jura-t-elle.

Elle serra les dents et se força à gardé les yeux ou vert. Ce putain de sortilège l'aait complètement vidé de ses forces et elle était au bord de l'évanouissement. Son visage palis d'un coup mais elle resta stoique.

Malgré cela elle avait brillé de par son ingeniosité. Elle n'avait pas eu sphynx mais elle avait eut quelque chose d'autrement plus complexe.


Vic: 2 Grapcorn: 0

HRP: Mordy' si sa manque de réalisme pour le Impero je changerais de sortilège (J'étais meme pas sur si j'avais le droit donc bon...)


Dernière édition par Victoria Swan le Lun 2 Avr - 10:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 2 Avr - 10:12

Le membre 'Victoria Swan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1995
Âge du joueur : 21
Arrivé sur Poudnoir : 21/03/2012
Parchemins postés : 75



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Elia Holm


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 2 Avr - 11:57

Tous les élèves s'étaient placés devant une armoire, misa à part Lestrange et Yakovski que le professeur plaça lui-même. Visiblement il voulait tous les tester, Elia n'était pas rassurée mais attendait tout de même impatiemment de voir sur quoi elle allait tomber. Le Professeur se rapprocha des armoires et d'un coup de baguette les ouvrit toutes en même temps. Elia attendit quelques instants ne voyant pas sortir l'animal qui s'y trouvait, quelle ne fut pas sa surprise quand elle vit un Kappa débouler à toute allure sur elle, ces immondes bestioles elle ne les supportaient pas.
Étant d'humeur joueuse malgré la chose contre laquelle elle devait se battre elle commença à formuler un rictusempra, sortilège donnant le fou rire à la cible choisi. Mais avant qu'elle eut fini de le prononcer le Kappa se jeta sur elle, la plaqua à terre à cause de la vitesse et propulsant sa baguette deux mètres plus loin.

- Rictusem.... Aaaah!

Elia essayait de récupérer sa baguette tout en évitant les morsures et les gifles du Kappa. Elle ne put éviter deux profondes morsures qui lui arracha un cri, gonflé par la colère elle envoya la créature valser plus loin et récupéra sa baguette. Le kappa qui avait repris ces esprits voulut attaquer mais eu un moment d'hésitation lorsqu'il vit la colère qu'Elia éprouvait. Voyant l'hésitation du kappa Elia s'empressa d'en finir avec lui et le plus vite possible. Lorsque l'idée germa dans sa tête elle s'empressa de la mettre à exécution avec un sourire en coin.

- Deprimo.

Le kappa essaya de s'enfuir mais toucher par le sortilège il explosa, de ce qu'il y avait du Kappa il ne restait que des bouts de peaux calcinés. Elle avait gagné, elle s'assit contre le mur et regarda ses blessures, elle pensait qu'elles auraient arrêté de saigner mais le sang coulait abondamment de ses deux blessures. Elle voulut se relever mais le contre coup du sort lui donna un fort vertige l'obligeant à se rassoir.

*Journée de merde... au moins j'ai eue cette bestiole.*


Elle resta contre le mur et vit que Victoria juste à côté n'allait pas bien non plus. Elia n'était pas fière d'elle, elle n'avait pas pris se singe au sérieux et en assumait les conséquences.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 2 Avr - 11:57

Le membre 'Elia Holm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS élève connaiss' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 28/07/1993
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2011
Parchemins postés : 601



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Théodora Malaria


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 2 Avr - 18:33

Heureusement qu’elle fut prête à temps, les portes éclatèrent en mille morceaux et si elle avait voulut refermer la bête à l’intérrieur, c’était désormais impossible, même avec un bon sort de réparation, cela ne changerait rien.

La créature qui en sortit, ressemblait à un gobelin, mais cela n’en était pas bien sur un car son accoutrement, démontra qu’il s’agissait d’une créature bien plus dangereuse, et ça Théodora le savait, elle devait se montrer prudente.
* C’est un chaporouge ! Je ne devrais normalement, rien risquer…Cette créature est attirée par l’odeur du sang frais, donc aujourd’hui je ne risque rien, les prochaines sont dans une semaine… Débarassons nous de lui !*
La bête au bonnet rouge accourait vers l’adolescente, elle semblait avide de se repaitre de sang, ce fut pourquoi, la jeune commença à entonner une formule enfin de l’immobiliser.
« Loco….. »
La serdaigle n’eut pas le temps de formuler le sort, elle n’était pas assez rapide, le chaporouge l’interrompit en lui sautant dessus, les deux lutèrent comme des chiffonniers, l’un tentait de lui arracher sa robe, l’autre tentait de se dégager, ce que l’adolescente réalisa finalement avec difficulté, la demoiselle s’étant fait griffer, le rouge perler sur ses joues.

Mais elle devait réfléchir à un plan d’attaque, mais elle devait rester en mouvement pur éviter que le monstre la chopait, elle se mit à trotter en cercle et comme espéré le gnome la poursuivait.
*Ce n’est pas logique, je…ne saignais pas, il doit avoir une raison …Minute !C’est ma robe qu’il voulait !*
Ellle commença alors la fouille de ses poches, à la recherche de la chose qui avait pu attirer le monstre, elle ne prit pas le temps de les remettre à leurs places, si il ne s’agissait pas de l’objet fautif et les jeter donc derrière elle, elle les récupérerait bien un jour, finalement tomba sur la fiole brisée dans la lutte, il restait un peu de sang à l’intérieur, et le tissu de la poche s’était imprégné du liquide écarlateelle s’était brisé
*Verracrasse ! Comment ai-je put être aussi idiote ! Dans ma précipitation, je n’ai pas remarquer que ma robe était plein de sang *
En acquis de conscience, la serdaigle enleva l’habit ensanglanté, heureusement pour elle, ce qu’elle portait au-dessus était sec, de plus cela était très décent comparé à la première fois qu’elle avait dut se dévêtir en public, elle lança alors au loin la robe, en ayant préalablement essayé d’essuyer le sang qu’elle avat sur elle, puis elle se retourna vers la créature et le héla.
« Regarde ! La par terre, il y a tout le sang que tu veux, il tout frais…Rien que pour toi. »
La bête ne sut pas quoi faire, la petite fille était appétissante mais le sang frais qu’elle promettait contenu dans l’habit.

Mais la bleue ne lui laissa pas le temps de réfléchir, généralement elle n’aimait faire du mal à une créature mais celle-là était vraiment de la pire espèce, elle pointa sa baguette vers lui et prononça ces quelques mots
« Tu veux du sang ?Tu vas en avoir ! DINFFINDO »
Le sort toucha la créature, on aurait pu croire de prime abord que c’était un échec, l’oreille droite et deux doigt de la main gauche seulement furent découpés, mais le but de Théodora était bien accomplit, c’était une réussite, le chaporouge saignait, il allait être rendu fou par son sang, il allait vouloir se dévorer lui-même, et plus il continuait plus il en avait, c’était immonde, la jeune fille chercha, à s’éloigner, la scène lui donnant la nausée cependant les combats ailleurs faisait encore rage et lui barraient le passage, elle devait se contentait d’admiré son oeuvre...


Dernière édition par Théodora Malaria le Lun 2 Avr - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 27
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5393



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau. Lun 2 Avr - 18:33

Le membre 'Théodora Malaria' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'COURS elève' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours I : Evaluation de niveau.

Revenir en haut Aller en bas

Cours I : Evaluation de niveau.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: RP Poudlard
-