POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Lun 26 Mar - 22:59

Le soleil chante, les oiseaux brillent, tout va bien, le printemps était revenu.
Les beaux jours … ah quel bonheur, s'allonger dans l'herbe du parc en s'exposant à la douce caresse d'un brise matinale, balancer un petit bizut dans le lac sans que celui ci ne crève d'hypothermie, foutre le feu à la robe d'une gamine un peu trop gnangnan, c'était ça le retour du bon temps, s'adonner à des plaisirs enfantins et pourtant très amusant.

C'était la petite pause avant le repas dans la grande salle, aussi, comme bon nombre d'élèves, H avait ressenti l'avis soudain de faire un tour du coté du Lac Noir, alors que d'ordinaire, il n'aimait pas vraiment l'endroit, l'innovation en plus d'être magique, s'étendait à son esprit, Crow avait une drôle d'influence sur ce potentiel brut de violence.

Après avoir croisé quelques gars de l'Elite, le gryffondor arriva devant l'immense étendue d'eau qui faisait frissonner plus d'un poufsouffle, lui, ne ressentait rien devant cet endroit, il se souvenait de son arrivée en bateau, lors de sa première, année, cela remontait à presque plus de six ans déjà, et il était bien différent à cette époque.
Outre l'envie de balancer quelqu'un par dessus bord, il avait encore de l'estime pour lui et pour les autres, et dire que quelques heures plus tard, tout basculerait, le monde s'écroulerait sous yeux, et il deviendrait le paria qu'il était aujourd'hui.

« C'est loin tout ça ... »

Comme s'il ne regrettait pas, ah qu'il aurait aimé qu'il en soit autrement, mais on ne pouvait changer le passé, comme si ce n'était qu'une vague farce que de penser à l'improbable temps, vivre dans l'instant présent, voilà ce que c'était exister, apprécier chaque parcelle du temps à vivre, ne rien regretter, c'était ça essayer d'être vivant.

Mercurius se posa dans l'herbe, assis devant ce Lac, les bras posés sur ces genoux, le menton posé dessus, le regard vide, méditation quand tu nous tiens.

Il était bien comme ça, dans cet état végétatif proche de l'avc, au moins, on ne le faisait pas chier, il aimait se retrouver seul à ne faire qu'un avec d'anciens souvenirs, cette communion avec le néant, il ne la connaissait que trop bien.
Râlant un coup en silence, il se laissa tomber en arrière, couché sur le tapis vert, regardant le soleil déclinant, un ciel orangé, quelques nuages, et tout semblait s'accorder pour un repos presque éternel.

Ah … qu'elle était belle la vie, teintée de rouge, comme ruisselant dans un torrent d'os brisés, ah qu'elle était belle cette psychose démoniaque qui transformait un instant de folie en extase. Bienvenue dans le monde de Mercurius, rien est vrai, rien est faux, tout se règle dans le sang et la crasse, pas de pitié, juste une bonne tranche de rigolade façon torture violente.

Combien de temps était il resté dans cette position de non-vie, une demi heure, un heure … peut être deux, le temps n'avait plus d'importance, mais comme souvent, la quiétude n'avait d'éternel qu'une utopie dépassée, des troubles-fêtes, le monde n'est manquait pas.
Aussi, deux voix frêles se firent entendre au loin, ne prenant pas le soin de regarder, H se contenta de grimacer avec une moue boudeuse et tirée.
Puis les voix se rapprochèrent, et on entendit des rires, le gryffondor râla, qu'ils étaient chiants ces gamins à venir le troubler ainsi, vraiment des morpions inutiles.

Toujours allongé, il ne broncha pas, et il entendit des pas s'approcher, accélérer jusqu'à venir à sa hauteur, il ouvrit les yeux, et découvrit un gamin, un poufsouffle, penché sur lui …

« Hey ça va ? T'es vivant ? Tu fais pas un malaise ? »

*Oh ça me gonfle. *

Il souffla en signe d'énervement, l'autre se recula laissant H se relever à moitié, le gamin fut rejoint par une gamine aux cheveux noirs, une serdaigle aux vues de son habit.

« Tu m'as fait peur, j'avais cru que tu étais mort … allongé dans l'herbe comme ça …

_ Oh taggle ! Quand j'aurais besoin d'un bon samaritain j'irais te chercher mais fout moi la paix ! »

Le gamin ne parut pas comprendre, ou du moins pas assez vite pour Mercurius.

« T'es sourd ou t'es con ? Je t'ai dit de dégager ... »

Le gamin, devant la menace du lion, porta une main à sa robe, mais avant qu'il n'ait eu le temps de comprendre, la baguette qu'il essaya d'attraper se retrouva à partir dans le lac sous l'effet d'un sort de désarmement de son adversaire. Se voyant sans arme, il n'eut pas le cran de répondre, et l'autre se montra plus agressif.

« Et alors quoi ? Tu veux jouer au plus malin ? Tu veux te battre ? Bah vas la chercher ta baguette ! »

Avançant sur l'autre qui trop effrayé pour bouger ne put rien faire d'autre que de balbutier sous le regard timide de la serdaigle, H l'attrapa par le colback, et d'un geste rapide et violent, le balança dans le lac.
Le poufsouffle tomba à la renverse dans la flotte, dans un ploc gigantesque, il se débattit un moment avant de patauger, alors l'attrapeur de la maison rouge regarda la gamine.

« Et toi qu'est ce que tu regardes ? Tu as envie de le rejoindre ?

_ Je euh … humpf …

_Hey … mais je te connais toi … t'es la petite attrapeuse de Serdaigle nan ?

_ Oui oui … c'est … c'est moi.

_ Regardes moi ce cure-dent, t'as fait un beau match contre Poufsouffle, j'ai hâte de t'avoir en face de moi pour un match. Si tu veux pas finir comme lui ( il désigne le gamin qui galérait à se mouvoir dans l'eau du lac ), je te conseille de filer maintenant. »

Pas besoin de lui dire deux fois, elle déguerpit aussi vite qu'elle le put, alors le Gryffondor, bien plus imposant que son adversaire, le regarda avec un sourire mauvais, joueur, il allait encore s'amuser un peu avec ce crétin.

« Alors tu la trouves ? Laisses moi t'aider, Electro ! »

L'éclair partit et propulsa le jeunot à coté d'une rive, mais toujours dans l'eau, la décharge avait du le choquer, tellement forte, et amplifiée avec l'eau, qu'il peina à se relever.
S'approchant de lui, d'un pas lent, il se préparait à poursuivre le jeu, mais par intuition, il se retourna, et vit quelqu'un approcher, la démarche, cet habit, il savait qui passait par là, Victoria Swan.
Il jura pour lui même dans sa tête.

*Peste de crétine ! Cette gamine l'a peut être averti … rah … bon … *

La capitaine des aigles arriva presque à sa hauteur, aussi, il se rapprocha du gamin, et lui ordonna d'une voix que la brigadière put sans doute entendre tellement elle était agressive :

« Allez dégages de là au lieu de patauger ! Dernier avertissement avant que je t'explose la boîte crânienne. »

Il décampa et Victoria Swan se tenait non loin de Mercurius, il rangea sa baguette dans une poche de sa blouse aux couleurs de Gryffondor, avant de s'adresser à la demoiselle près de lui.

« Victoria Swan … qu'est ce que tu veux ? »


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Sam 5 Mai - 17:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Mar 27 Mar - 17:52

AC/DC TNT

C'est le printemps ! Le soleil brille, les oiseaux gazouilles. Tous le mondes s'embrasse. Absolument merveilleux ! Victoria soupira. Cela faisait trois jours qu'elle n'était pas sortit. Volontairement. Le rendez-vous avec son père l'avait mis dans une rogne pas possible. Tous tournaient à cent à l'heure dans tête. Et le soleil la ! Ce connard de soleil qui la narguait ! "Sort ma petite Vic ! Profite de la vie !" Disait-il. C'est sa ! Pour mieux pourrir après...connard !

Donc oui vous l'aurez sans doutes compris ses derniers temps particulièrement. Quand elle était pas en train de se défouler sur quelqu'un elle s'enfermait à double tour dans la Salle Commune ou dans les cachots.

Elle serra les poings à s'en faire blanchir les jointures en voyant Malaria. ette fille, c'était une véritable catastrophe. Dire qu'elle avait promis de la protéger. Elle semblait avoir le chic pour se foutre dans des merdes pas possibles et en plus elle était pas net. Et elle trainait avec des types pas net dans le genre Yakovsky. Elle avait eut une fois à faire à lui et elle en concluait: Mec qui se laisse dirigé par ses impulsions assez sanguinaires. Il fallait qu'elle lui parle un de ses jours de Malaria mais pas aujourd'hui, elle était pas d'humeur.

Un claquement de porte la sortit de ses pensées. Encore un emmerdeur ! Mais qu'ils retournent tous dehors la ! Elle s'apprêtait à jeté un livre à la figure du malheureux qui c'était permis de la déranger quand elle reconnus...la malheureuse. Tiéphaine, son attrapeuse. Elle se tourna vers Tiéphaine et fis preuve de contenance affichant un calme relatif.

- C'est pour quoi ? Demanda-t-elle d'une voix assez positive.

- C'est Mercurius il a jeté un Poufsouffle dans le lac... Répondis la Poufsouffle essouflé.

Bah tiens quand on parle du loup. Dit Victoria à voix basse.

- Pardon ? Demanda Tiéphaine en fronçant les sourcils.

- Hein ? Nan rien allons y.

Elle se leva et sortit de la salle commune suivis de Tiéphaine. Il était temps d'avoir une petite discussion avec le lion.

En arrivant dans le Parc elle analysa la situation. Un Poufsouffle mouillé et un Gryffondor aux yeux haineux et menaçant. C'était tout à fait banale comme situation !

Elle marcha vers le Gryffondor avec un calme apparent mais elle était vraiment toute proche de se mettre en colère. Il n'y avait plus que la haine qui la faisait carburé en cet instant. Pas vraiment la meilleur technique d'approche mais bon tant pis !

Arriver près de lui elle s'arrêta.

- Tiéphaine emmène ton amis à l'infirmerie. Je passerais te voir plus tard. Dit elle sur un ton qu'elle aurait voulus moins froid.

Une fois que les deux jeunes furent partis elle reporta son attention sur le Gryffondor.

- Victoria Swan...qu'est-ce-que tu veux ?

La Serdaigle le fixa d'un regard brulant de colère. A ce moment là elle ne savait pas trop pourquoi mais elle haissait ce type. Sans réfléchir elle l'empoigna par le coup et elle le suspendu par dessus le lac sans le moindres ménagement. Le Gryffondor parru surpris mais ne se débattit pas. Pas étonnant. Il en faut plus pour déstabilisé ses connards insensibles !

- Ce que je veux Mercurius ! C'est que tu la ferme et que tu m'écoute !

Sans s'en rendre compte elle avait ressairé sa prise et le Gryffondor parus transpiré imperciptiblement mais sa colère repris le dessus.

- Premièrement arrête d'emmerdé les minus qui ont pas les moyens de se défendre ! Deuxièment explique mi ce que tu fiche avec Malaria ?

Cette fois il commençait à rougir mais ses yeux exprimait un dédain totale de la siuation et une petite alarme retentit dans la tête de Victoria. Elle leva les yeux au ciel et le relacha sur l'herbe. Elle ne pris meme pas la peine de sortir sa baguette. Si on la poussait plus loins sa risquait de finir mal alors on va pas tenter le diable. Le Gryffondor par contre avait l'air de vouloir en rester là et fis mine de sortir sa baguette.

- Range ta baguette. J'ai pas le temps pour un duel. J'ai autres choses à foutre. Alors Malaria éplique ? Le ton était froid et sans appel.

Son esprit fusait à cent à l'heure. Elle voulait que Mercurius reste hors de la vue de Malaria et les menaces ne servirait à rien avec lui. Quand à Malaria elle était trop acharné et incomprhéensible pour Victoria. Il fallait trouvé un truc subtile...et vite !


Dernière édition par Victoria Swan le Mar 27 Mar - 20:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Mar 27 Mar - 17:52

Le membre 'Victoria Swan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Mer 28 Mar - 0:07

H n'aimait pas vraiment Victoria Swan, en fait, il ne la connaissait absolument pas, et c'était tant mieux, pour cause, il ne l'avait croisé que deux ou trois fois, dont deux en duel.
Et la batteuse des aigles devait en garder des mauvais souvenirs, enfin si elle gardait un souvenir de certaines 'aventures'.
La première fois, ce devait être lorsqu'elle avait essayé de sauver son petit copain, la première victime de l'Elite, enfin, les bouseux n'avaient pas tardé à suivre le mouvement, déchéance dans l'incompétence dirons nous.
Ensuite, c'était pour le petit jeu de Scofield, ahah, qu'il avait ri ce coup là, il l'avait pris en traître, alors qu'elle était à deux doigts de gagner, mais c'était ça de sous-estimer l'élite, on tombait de haut, tout comme Swan était tombé à terre, triste fin pour la capitaine des aigles en l'absence de Serpens.

Globalement, il avait toujours eu le dessus sur elle, sans pour autant l'avoir affronté en un contre un, et ça n'était peut être pas près d'arriver.
La plupart des élèves avaient peur de Mercurius, pour la simple et bonne raison qu'il n'était pas vraiment le genre de personne à fréquenter, quand on est normal tout du moins, violent et impulsif, lui faire confiance était difficile, et lui survivre, relevait plus de la force de caractère que d'un éventuel miracle.

Swan se la jouait héroïne de conte de fée, celle qui sauvait les petits innocents du monstre dévoreur de cerveau, s'il y avait une chose que le gryffondor ne supportait pas, c'était ceux qui jouaient aux héros, et plus que tout, il se faisait un plaisir de les détruire.
Josh en était le parfait exemple, le chevalier en armure, venant sauver les pauvres innocents, il avait l'air fin dans son pieux à l'infirmerie, sans bassin viable, difficile de bouger, et donc de sauver les pauvres petites filles aux hormones pétillantes.

H lui avait tout volé, le poste de capitaine remplaçant, une place au club de duel même s'il n'y allait plus, et même sa petite amie, celle qu'on surnommait gauchement le Virus, Théodora Malaria, enfin, ce n'était pas la petite amie de H, juste une fréquentation, et un pion de choix.
Et visiblement, cela faisait jaser, et cela devait éviter certains … Swan par exemple.

Preuve en est, elle décida de s'attarder sur le cas Yakovsky, feintant il ne savait trop quoi, elle l'attrapa par le col, et le décolla, histoire de paraître imposante, sans pour autant impressionner H, même s'il devait admettre qu'elle le surprenait.
Tout le monde savait que c'était un garçon manqué, une patate digne d'un adulte de la trentaine, elle avait la batte facile à ce qu'on disait, mais ce qui était le plus marquant, c'est qu'elle n'avait pas peur de tenir tête aux trois élèves plus dangereux de l'école.

Elle ne le maintint pas longtemps, suffisamment pour lui donner un air de super 'méchante', et nul doute que cela faisait bien marrer le dit gryffondor.

Ce que je veux Mercurius ! C'est que tu la ferme et que tu m'écoute !

Comme un petit air de déjà vu, il avait l'impression d'entendre Malaria en cours de botanique, elle lui avait fait presque le même speech, c'était comment déjà … ah oui « Tu la ferme Mercurius !Si tu voulais pas que te fasse chier, ce matin, tu peux t’en prendre qu’a toi !Alors maintenant tu arrêtes de pioncer, tu m’écoute et tu m’explique ! »  , toutes les mêmes ces nanas.

 « Premièrement arrête d'emmerdé les minus qui ont pas les moyens de se défendre ! Deuxièment explique mi ce que tu fiche avec Malaria ?

Pour les chieurs … n'y compte pas Swan. »

Elle commença à serrer plus fort, jusqu'où pouvait elle aller avant de se faire défoncer le crâne ? Question intéressante ! L'envie de lui trouer le bide et de lui broyer les os commençait à germer, une chose était certaine, quand le sang montait à la tête de H, il ne faisait pas bon être une cible, et par extension, victime désignée d'un sacrifice sanglant.
Comme un réflexe à la vue des yeux pétillant de son adversaire direct, elle lâcha prise, juste à temps avant que celui ci ne lui décoche un bourre-pif et lui massacre le crâne avant de la jeter dans le lac et de pisser sur son cadavre, ordre des actions sus-citées à déterminer naturellement.

Il en fallait peu pour titiller Mercurius, quand on dit peu, c'est vraiment peu, du genre, un mauvais regard, et baguette prête à l'emploi, un duel contre Victoria, là maintenant ? Ça ne le dérangeait pas, s'il n'avait pas eu le temps de s'occuper du pouffy, elle servirait de substitut.
La fixant les yeux dans les yeux, avec l'envie de s'amuser un peu, il glissa doucement sa main au niveau de la poche qui contenait son bois d'ébène, mais elle lui dégota une réplique qui le fit sourire.

Range ta baguette. J'ai pas le temps pour un duel. J'ai autres choses à foutre. Alors Malaria éplique ?

Il leva les yeux au ciel, haussa les épaules, et laissa tomber l'idée de bretter un peu avec une septième année.

« Pfff, t'es vraiment pas marrante comme nana Swan … »

D'un air narquois et hautain malgré le coté blasé, il continua dans l'ironie pas très drôle. Il désigna le sol et lui répondit à propos de Malaria.

« T'es sûre que tu as autre chose à foutre ? Si tu savais comme l'herbe est confortable. »

Son humour moisi ne semblait pas faire effet, tant pis pour elle, du coup, il enchaîna.

« Malaria tu dis ? Alors attends, je commence par où … le petit jeu de Scofield ? Ah nan, sa dernière visite à l'infirmerie ? Ou tu préfères la version courte et qu'on parle botanique ? »

Vraiment désespérante, la réaction attendue ne vint pas.

« Bon abrèges, tu veux savoir quoi ? »

Le ton avait changé, si elle voulait des réponses, il fallait qu'elle pose les bonnes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Ven 13 Avr - 19:45

D'habitude la Serdaigle n'était pas quelqu'un qui en venait facilement au mains avec quelqu'un. Elle appliquait un principes simple: Il y a déjà assez de gens qui meurt dehors alors on va pas en rajouter inutilement.

Pourtant, plonger la tête de Mercurius dans l'eau, le noyé, et lui démonté la machoire ne lui paraissait pas tellement inutile aujourd'hui. De toute façon elle risquait quoi ? Avec son père sur le dos prêt à tous mettre en oeuvre pour qu'elle reste en vie: rien. Mais elle ne lui ferait pas se plaisir. Elle n'avait jamais eut besoin de son aide et sa pas aujourd'hui que sa allait changé.

C'est sur ses pensées qu'elle reposa Mercurius à terre avec froideur mais ses poings était serré. Allez une petite beigne dans la figure...rien de bien mauvais. Non ! Elle valais mieux que sa.

Le Gryffondor rangea sa baguette sans faire d'histoire avant de faire son chieur avec sa petite voix geignarde. Comme si elle était là pour être marrante. Plus elle l'écoutait plus elle sentait sa résolution faiblir mais elle resta glaciale. Ne pas se laisser atteindre ou provoqué.

Il parla de Malaria et il parus évident à Victoria que la Serdaigle n'avait pas passé que du bon temps avec H. Sa ne l'étonnait pas. Malaria était apparement assez stupide au point de vouloir se rapprocher de ce type. Comment elle pouvait faire sa ! Un type comme sa. Un mec au niveau d'une chiure de mouches sans le moindres intêrets. Décidément elle ne comprenait pas cette petite qui cherchait les ennuis. A la limite Josh semblait sain d'esprit, un peut la pétoche sur les bords mais sain d'esprit. L'autre malade là c'était un cas complètement différents.

"Il est chiant, provoquant. Il a un égo de malade. Il est impulsif et violent et n'obéis à personne. Détèste tous semblant d'autorité..."

La Serdaigle interrompis le fil de ses pensée. Elle venait de réaliser un truc. Un truc énorme. H et elle...se ressemblait. A quelques exceptions près mais il y a quelque années la Serdaigle étais identiques à ce mec.

La Serdaigle réfléchis un instant à tous ce que cela voulait dire. Il y a quelques années, elle était comme lui pour une raison bien particulière: elle détéstait tous le monde et elle cachait sa douleur derrière ce masque. Si cette même règle s'appliquait à H alors elle avait une idée assez globale de comment obtenir de ce qu'elle voulait savoir de lui. Enfin, elle allait pas prétendre tous savoir de Yakovsky simplement par-ce-qu'elle avait eut une simple intuition à son sujet mais elle décida de tenter le tous pour le tous.

- Pour t'a décidé de l'utiliser elle alors que t'aurais pue utiliser n'import qu'elle autre personne pour te défouler ?

Yakovsky affichait la même expression fermé et sa ne la surpris pas. Il s'était construit un mur qui ne laissait passé uniquement les émotions du type: haine et violence. Sauf à quelques excpetions prêts...certaine personne avait surement déjà passé ce mur.

- Laisse moi deviner...tu l'as trouvé tellement facile à abattre que t'as eus pitié d'elle et tu t'es dit qu'elle pourrait surement te servir pour autre chose...?


One shot. Un renfermement totale, un coup de poing ou autre chose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Sam 14 Avr - 1:13

Victoria Swan, une nana qui avait du cran.
Ça, H adorait, non pas parcequ'elle était une bonne batteuse, mais parcequ'elle en avait plus dans le futal qu'un nombre assez conséquent de mec.
Et ce cran, cette ténacité, cet acharnement malgré le fait qu'elle soit une bouseuse, Mercurius trouvait cela appétissant, une adversaire comme Swan, ça se savourait, délicatement, son sang, c'était le symbole du plaisir répandu pour la bonne cause, mieux que ça, en elle même, Victoria était déjà un trophée.

Mercurius la voyait un peu comme son équivalent parmi les bouseux, du genre fonceur et barbare, quitte à passer pour ce qu'elle n'était pas, il y avait des points communs, indéniablement, mais que faire pour le démontrer, rien.
La Serdaigle était une des rares à user de magie noire, dans le groupe des bouseux, c'était rare, elle ne lésinait pas sur les moyens, et avait raison, c'était le seul moyen de faire valoir sa volonté.
Trop matérialiste pour H, oui, c'était essentiellement ce qui lui reprochait, elle s'attachait trop aux choses, trop aux faits, elle ne voyait pas le fond, ou alors si elle le voyait, elle ne savait clairement pas l'interpréter.
Elle aurait fait une bonne recrue pour l'Elite, mais on la savait hostile au régime, et à certaines personnes du dit groupe, H entre autre, pourquoi ? Il ne savait pas trop, sans doute parcequ'il lui avait coûté la victoire chez Scofield, en fait il s'en foutait.

Pour Mercurius, Victoria était une fleur, oui vous avez bien lu, une fleur, fanée, où il ne restait que des épines, et qui pourtant, avait un peu d'importance, rien qu'un peu, n'oublions pas que Victoria n'était qu'une demoiselle après tout.

D'ailleurs, il se souvenait des paroles d'Ach', des paroles qu'il avait tenu lors du premier briefing, il avait parlé de Swan … oui, le gryffondor s'en souvenait …

*Victoria Swan, Co Capitaine et Batteuse. Elle est belle, telle une rose dans la rosée du matin. Mais, comme les roses... ELLE PIQUE! Et avec ce qu'elle a dans la main, si elle vous envoie un cadeau... Ça fait plus que piquer! Donc vigilance constante si vous voulez pas finir le cul dans la pelouse!
*


Au fond, il était clairvoyant ce gars là, il avait tout de suite vu juste, peut être parcequ'il connaissait la demoiselle depuis plus longtemps que H, lors de sa présentation d'équipe, il en ferait de même, ils allaient jouer contre Serdaigle et c'était fort drôle d'imaginer qu'il en vint à citer ce gars là.
H et Ach', le duo d'attrapeur que tout opposait, l'expérience contre la fougue, l'analyste contre le fonceur, le technique contre le rapide.
Ach' était à la technique ce que H était au danger, deux cas qui ne respectait qu'un seul ordre, celui des règles du Quidditch, et ça, c'était beau.

Mais revenons en à Swan, puisque c'était elle qui avait décidé de jouer les gros bras, on ne pouvait pas dire qu'elle était du genre à appâter les matous, pourtant avec ce qu'elle avait dans le bras … enfin, ce n'était pas le sujet premier.
Elle n'était pas comme la plupart des pétasses de l'école, mais Mercurius savait une chose, elle avait des points faibles.
Malaria devait en être un, il venait de le découvrir, mais plus que ça, elle appréhendait l'idée de devoir l'affronter, ça se voyait dans son regard, elle était à ce club de duel, elle avait vu Eden se faire détruire, et nul doute qu'elle n'avait pas envie de subir le même sort.

Mais l'humeur bagarreuse n'était pas du coté habituel de la force, elle semblait se contenir, et tant mieux pour elle, si elle venait à se jeter sur H, il aurait l'avantage du physique, d'une parcequ'il était sans doute plus nerveux, plus combatif, et plus amoral. Étrangler quelqu'un ? Facile ! Démembrer ? Il suffit de connaître le bon sort ou de tirer fort. Voir Swan et lui se battre, voilà ce que beaucoup paieraient pour voir.
Mais en ce jour, cela n'arriverait pas.

 Pour t'a décidé de l'utiliser elle alors que t'aurais pue utiliser n'import qu'elle autre personne pour te défouler ?

Le visage fermé, il décida de ne pas répondre tout de suit, il savait que ce n'était pas la seule question qu'avait la demoiselle.

 Laisse moi deviner...tu l'as trouvé tellement facile à abattre que t'as eus pitié d'elle et tu t'es dit qu'elle pourrait surement te servir pour autre chose...?

Avait il l'audition défaillante ? À cette phrase, il émit un petit rire, du genre rauque et qui pouvait facilement se traduire par une moquerie, vraiment, elle avait faux sur toute la ligne, la pauvre, chez les intellos, elle devait en baver …

Souriant comme sourirait un bourreau la hache à la main, il répondit calmement mais avec une certaine violence muette dans ces propos.

« T'es du genre comique quand tu veux ! Déjà je vais répondre à ta première question, si je me suis défoulé sur elle, c'est qu'elle l'avait cherché. »

Un court instant, elle ne le crut pas, et c'était normal, ils étaient ennemis après tout.

« Oh crois moi ou pas tu lui demanderas à la gamine … j'étais parti me foutre d'Eden, et qui je trouve devant l'infirmerie, à vouloir jouer les héros et venger son petit coupain ! Un morpion ! Malaria … le virus, enfin, le parasite plutôt. Et v'la t'il pas qu'elle sort sa baguette … sans blague, c'est terrifiant nan ? »

Il rit à nouveau avant de reprendre.

«  Ah je te jure … même toi avec ton air de guerrière écorchée vive, tu te serais marrée, alors bon j'admets, je me suis fait surprendre, je pensais pas qu'elle aurait les couilles de m'attaquer, bah au final, je n'ai fait que lui donner la correction qu'elle méritait. »

Toujours souriant, il aimait ça, être le bourreau de ces dames, bourreau pas forcément dans le sens romantique du terme …

« Alors oui, elle était facile à battre, vraiment trop, mais c'est ça les jeunes générations, j'y peux rien. Et non Swan, tu peux te fourrer le doigt où je pense, je n'ai pas eu pitié d'elle, elle a juste eu du bol, ouais je l'ai épargné, et pas de gaieté de cœur, mais je me voyais mal avec un autre cadavre sur les bras, ça commence à faire déjà lourd tu vois ... »

Là, elle devait se demander à quel malade elle avait à faire …

« A quoi elle me sert ? Sérieux tu crois vraiment que je te le dirais ? Même sous véritasérum tu trouverais pas le moyen de me le faire dire … alors je vais te donner un petit conseil, de toi à moi, de capitaine remplaçant à capitaine remplaçant, laisses béton avec Malaria, t'auras beau dire ce que tu veux, la gamine me suivra moi. »

Ce n'était pas un pique à Swan, un simple constat malheureux.

« Je me contrefous d'elle, je m'en bats le steak … mais elle a décidé de s'accrocher, alors que veux tu que je fasse ? Si je la butte, tu gueules, si je la dégage, elle revient, si je la garde, tu gueules … je sais pas ce qu'elle est pour toi, dans tes idées de volonté de jouer la grande sœur, mais pour moi, elle est rien ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Lun 23 Avr - 16:56

Les mots était une arme fatale. Plus que n’importe quelle autres armes d’ailleurs. Celui qui savait les utilisés avec finesses et sagesses pourrait presque être considéré comme invincibles. Les mots, les phrases, ce qu’on dit en révèle énormément sur ce qu’on est réellement mais ce qui le révèle encore plus c’est son attitude. Par exemble si quelqu’un fait tous pour terroriser les gens autant physiquement que verbalement c’est sans doutes par-ce-qu’il à quelque chose à caché. Un point faible. Et la personne qui découvrait ce point faible avait immédiatement l’ascendant sur sa victime.

H. reprochait peut être à Victoria d’être trop matérialiste et il n’avait pas tord. S’attaché aux gens voulait dire aller jusqu’à risqué vos vie pour ceux-ci et cela vous attirait souvent des problèmes mais ce qu Mercurius ne comprendrait jamais ce serait que si des gens s’attachent à d’autres gens c’est pour une raison bien précise. En groupe…on est plus fort et surtout l’affection qu’on a pour les autres vous permet de gardé les deux pieds sur terre et de savoir ce que vous valez réellement. On est jamais plus fort que quand on se bat pour défendre quelqu’un qu’on aime. Dans l’immeidat c’est pas forcémeent efficace mais à long terme on lachera pas l’affaire et on sera capable de tous et c’est bien ce qui nous rend plus fort. Mais s’attacher aux gens comporte un risque évident…celui de les perdres et sa tous le monde le sait et pourtant on continua à s’attacher aux gens et à tous faire pour être entouré. Pourquoi ? Par-ce-que sa nous rend meilleur. Voilà pourquoi se sgens sont là, pour nous rendre meilleur de toutes les façons possibles.
Autant dire que
des deux Victoria avait un avantages sur Mercurius, elle savait tous cela et elle en avait conscience. Mercurius lui se contentait de tous rejeter en bloque et d’éviter d’y penser en se défoulant sur les autres. Chacun à sa façon de gérer ce qui lui arrive.
Plus la Serdaigle observait Mercurius plus elle se disait que le Choipeaux ne c’était pas trompé. Il avait tous les défauts d’un Gryffondor mais aussi les qualités bien qu’il s’arrange pour les cachés. Il était arrogant, fière et avait un gros égo mais il était aussi fort et hardis ainsi que courageux. Plus il parlait plus Victoria s’en rendait compte.

Ce qui était sur c’est que pour quelqu’un de mentalement dérangés et de violent il parlait beaucoup et il prenait du plaisir. Il savourait l’idée d’avoir Malaria à ses bottes. Il se déléctait à la pensée qu’il pouvait faire ce qu’il voulait de Théodora sous le nez de Victoria et la Serdaigle était là pour mettre une limite à sa débauches. Il avait raison de croire à toutes ses choses mais si la Serdaigle était sur d’une chose c’était bien du fait que Théodora n’était pas si stupide que sa et elle avait une idée derrière la tete. Elle ne se laissait pas volontairement torturés sans raison…

« Alors oui, elle était facile à battre, vraiment trop, mais c'est ça les jeunes générations, j'y peux rien. Et non Swan, tu peux te fourrer le doigt où je pense, je n'ai pas eu pitié d'elle, elle a juste eu du bol, ouais je l'ai épargné, et pas de gaieté de cœur, mais je me voyais mal avec un autre cadavre sur les bras, ça commence à faire déjà lourd tu vois ... »

La Serdaigle le regarda d’un air moqueur. Apparmeent la eptite Théodora avait eu du bol…et bien tant mieux pour elle !

- Du bol hein ? Dit moi tu serais pas en train de te rammollir Yakovsky. Depuis quand tu laisse tes adversaires s’en tiré à si bon compte. T’as peur de te faire démonter par les Directeurs c’est sa. Ah mais t’as bien raison et puis…elle en valait pas la peine hein ? Oui c’est surement sa.

Elle eut un léger sourire malicieux et écouta l’autre parlé et parlé encore et encore. Elle allait le pousser à bout d’une façon ou d’une autre. Le dégouter. Lui faire voir comment c’était ridicule d’esperait quoi que ce soit d’une stupidité pareille…

« A quoi elle me sert ? Sérieux tu crois vraiment que je te le dirais ? Même sous véritasérum tu trouverais pas le moyen de me le faire dire … alors je vais te donner un petit conseil, de toi à moi, de capitaine remplaçant à capitaine remplaçant, laisses béton avec Malaria, t'auras beau dire ce que tu veux, la gamine me suivra moi. »

Victoria sourie et répondu du tac au tac sans montrer la moindres hésitation dans ses mots :

- Je doute pas de sa ! Elle te prend pour un Dieu depuis que tu l’as rétamé. Finalement vous allez bien ensemble entre masochistes incompris…

De la provocation pure et dure mais elle se demandait encore si il morderait à l’hameçon. Non pour l’attiser il fallait quelque chose de plus lourd qui le surprendrait et lui ferais perdre ses moyens. Quelque chose comme les sentiments…

- Mais je ne tirais pas de conclusion hâtives si j’étais toi. Je vais pas tourner autour du pot mais si elle c’est fait abattre aussi facilement c’est pas seulement par-ce-qu’elle si connait pas en sortilège. Elle voulait que tu l’abatte et elle voulait que tu l’utilise et elle ne t’as pas choisis toi comme bourreau pour rien.

Théodora Malaria n’était pas une fille définissable en trois mots. Il y avait des choses qu’elle gardait enfouillis en elle bien au fond. Bien sur Mercurius n’avait pas un instant eu l’idée de ce demandé pourquoi elle s’accrochait à lui et pas une autre personne. Non lui il se contentait de faire avec et d’en tirer les avantages mais Victoria ne le laisserait pas faire.

- Mais tout de même Yakovsky tu croit pas que t’aurais pu choisir quelqu’un qui en valait un peut plus pour tes informations. T’obtiendra rien d’elle tous simplement par-c-qu’il n’a rien à obtiendre d’elle.

« Je me contrefous d'elle, je m'en bats le steak … mais elle a décidé de s'accrocher, alors que veux tu que je fasse ? Si je la butte, tu gueules, si je la dégage, elle revient, si je la garde, tu gueules … je sais pas ce qu'elle est pour toi, dans tes idées de volonté de jouer la grande sœur, mais pour moi, elle est rien ... »

Victoria haussa ses sourcils fin. Il était peut être pas si con que sa au fond ce mec. Il avait compris ce qu’elle essayait de faire, il restait maintenant qu’à le mettre en déroute :

- Fait ce que tu veux avec Yakovsky mais j’éspère bien qu’elle est rien par-ce-que je n’hésiterait pas à employer les grand moyens pour la faire taire. Tu croit quand même pas que je vais la laisser ce trahir elle-même aussi facilement. Tant pis si sa doit finir mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Mar 24 Avr - 20:02

H n'avait jamais pris le temps de parler avec Vic', ni avec aucun des bouseux en fait, à part Josh, et en général, c'était pour échanger de belles incivilités, avec Ach' qui faisait l'arbitre au milieu en général.
D'ailleurs c'était presque stupide cette lutte, H n'était pas un puriste, il ne supportait pas le régime, il s'en foutait clairement, lui tout ce qui l'intéressait, c'était son marché avec Gabriel, viens avec moi, et je t'offrirais de la piétaille à tabasser, de quoi t'amuser et te défouler, il en avait pas fallu plus pour que le Gryffondor marche.
Par extension, on avait pensé qu'il était fanatique du sang pur, comme Serpens ou Lestrange, alors qu'en fait non pas vraiment, preuve en était, il n'avait pas entendu parlé du PPA, c'était tout juste s'il savait ce que c'était … après, chacun son soucis, pour lui, le sang était un moyen et non une fin.

Les gens étaient si crédules, et ils ne voient en général que ce qu'ils veulent bien voire, difficile à partir de là d'analyser de façon objective, c'était sans doute le cas de Swan, elle ne connaissait pas le bonhomme, comme lui ne la connaissait pas, et n'avait pas envie de la connaître, à coté du nom de Victoria Swan, dans sa tête, il y avait l'étiquette : 'bouseux' ça suffisait comme prétexte pour ne pas prêter attention à elle sauf si l'envie de lui refaire la face le prenait.
Non, il n'entendait pas de voix, non il n'était pas accroc à la défonce badass, tout ce qu'il faisait, était pleinement consenti et le fruit de son être et de sa volonté.

C'était motivant pour lui de savoir que jour après jour, il y aurait quelque chose d'intéressant à faire dans le château, et puis après tout, c'était un passe-temps comme un autre non ?
Même entre elle et lui, il n'y aurait jamais de communication autre que la violence, verbale ou physique, c'était ainsi, ils étaient réputés tous les deux pour être les plus francs de chaque camps, ceux dont il fallait se méfier, en général, ce n'était pas eux qu'on venait faire chier, parce que l'un comme l'autre, n'hésiterait pas à sortir la baguette et à sévir.
Après, H ne savait pas vraiment ce dont était capable Swan, pour le combat en équipe à la forêt interdite, il n'avait pas échangé de sort avec elle, donc on pouvait facilement penser que l'un comme l'autre, n'aurait pas de compte à rendre, balle au centre.

Même au quidditch, jamais face à face, le destin semblait faire en sorte que jamais ils ne s'affrontent, au final, il valait peut être mieux qu'il en soit ainsi, pour l'un comme pour l'autre.

Mais ce qui étonnait H, c'était que Swan s'inquiète pour Malaria, la gamine était complètement timbrée, encore plus que lui, elle aimait ça, se faire désosser, et bien tant mieux pour elle, si se faire victimiser la rendait heureuse, le russe aurait toujours un mannequin d’entraînement à disposition pour tester la magie noire.
Que pouvait il bien y avoir entre les deux pour qu'elle en vienne à discuter avec un ennemis inconnu et potentiellement dangereux.

Certaines fois, il arrivait à H de regretter quelque chose, de reconnaître qu'il n'avait pas agi de la meilleure des manières, pour argent comptant, il tenait rarement compte des revers, et préférait rester sur sa lancée, borné mais progressiste.
Achever la serdaigle chiante et collante, il aurait peut être du le faire, après, il y aurait eu enquête, et on aurait deviné que c'était lui, s'en suivrait procès et compagnie, ça n'en valait pas la peine.

Swan se la jouait provoc', si elle pensait qu'elle arriverait à faire venir à elle tout doucement le poisson, elle se trompait, H était un tout ou rien, soit il s'en foutait vraiment, soit il marchait, et c'était le duel, elle semblait l'ignorer, mais lui, resterait sur la provocation également, guerre des nerfs ? Pas le moins du monde, Mercurius se foutait bien de tout ça.

Mais je ne tirais pas de conclusion hâtives si j’étais toi. Je vais pas tourner autour du pot mais si elle c’est fait abattre aussi facilement c’est pas seulement par-ce-qu’elle si connait pas en sortilège. Elle voulait que tu l’abatte et elle voulait que tu l’utilise et elle ne t’as pas choisis toi comme bourreau pour rien.   Mais tout de même Yakovsky tu croit pas que t’aurais pu choisir quelqu’un qui en valait un peut plus pour tes informations. T’obtiendra rien d’elle tous simplement par-c-qu’il n’a rien à obtiendre d’elle. 

Comme si cette gamine avait fait exprès de se faire rétamer la gueule, risible, ce n'était vraiment pas le cas, elle semblait ignorer que jusqu'à ce jour, jamais H n'avait consciemment épargné quelqu'un, c'était du suicide, plus que de l'intelligence, d'ailleurs, lui même n'avait pas prévu de l'épargner.
Il ne comptait pas sur Malaria pour lui servir à quelque chose, pas du tout, lui, n'obtiendrait rien d'elle, c'était Serpens et Lestrange qui seraient amusés de savoir qu'une bouseuse craquait sur le bras armé de l'Elite, il l'amènerait à eux, après, ce qu'ils en feraient, ce n'était pas son problème, et puis elle savait à quoi s'attendre la masochiste incomprise.

Fait ce que tu veux avec Yakovsky mais j’éspère bien qu’elle est rien par-ce-que je n’hésiterait pas à employer les grand moyens pour la faire taire. Tu croit quand même pas que je vais la laisser ce trahir elle-même aussi facilement. Tant pis si sa doit finir mal.

Le gryffondor ne cacha pas son sourire sadique, ah bah tiens, voilà que du statut de grande sœur, elle passait à vengeresse prête à tout pour sauver sa cause.
Voyant ça il haussa les épaules et lui répondit avec fermeté.

« Ahah ton bluff ne prend pas avec moi Swan … en fait t'es conne pour une Serdaigle nan ? Si tu crois que la gamine va pas parler, tu devrais te douter qu'avec un bras en moins, on parle plus facilement, peut être même qu'un doloris s'imposera si jamais elle se montrait plus tenace que ça. »

Là encore, il ne plaisantait pas, il bluffait pour le doloris, mais comment pouvait elle deviner qu'il ne le maîtrisait pas ? Ce soir lui allait comme un gant.

« Tu veux l'empêcher de parler ? Bah un conseil, grouilles toi d'aller la trouver et la buter, tic tac, l'heure tourne, me faudra pas plus d'une demi-heure pour la rejoindre, et lui faire cracher le bout du bout, s'tu veux on fait le pari. »

Il souriait encore … un air dément, oui, il avait l'air fou, mais ça, ça ne devait pas effrayer Swan, elle avait du cran, suffisamment pour tenir le coup nerveusement face à H.

« Hey au fait, trahir quoi ? Je croyais que tu voulais donner un coup de main à l'Elite … ouais je sais des choses … ça m'arrive … Lestrange sera content de savoir ça tiens ! »

Si Victoria pensait que Mercurius avait un plan avec le Virus, elle se plantait, il n'envisageait rien pour elle, pas le moindre petit plan, l'improvisation totale.

« Bah alors Victoria Swan ? Tu vas pas chouiner ailleurs ? Elle est passée où la grande sœur … allez va chialer ailleurs et péter la gueule à Malaria ! »

Il haussa à nouveau les épaules.

« T'es pas partie ? Ouais c'est bien ce que je me disais, tu bluffs, comme une merde d'ailleurs, mais ça tu le sais dja. »

La fixant avec son air condescendant, il lui tourna le dos, et commença à se marrer.

«  Rappelles toi ça Swan … No Pain, no Gain ... »

Après à peine un mètre, il se retourna, sa main passa le long de sa poche, récupéra le bois d'ébène, et le sort fusa.
Ce fut un cantanae bien dosé, comme toujours avec H pour ce qui était de la magie noire.

Malgré le fait qu'elle soit une duelliste aguerrie, la surprise eut l'effet attendu, et donc, les lourdes chaines métalliques, cloutées naturellement, s'enroulèrent autour de Victoria, l'immobilisant complètement, les bras le long du corps, impossible pour elle de se défendre.

Il s'approcha donc d'elle, en haut de la pente, saucissonnée. Il se pencha sur elle, le pied sur le petit tas.

« Retiens je te dis, no pain, no gain … encore deux ou trois trucs, d'un, on ne négocie pas avec moi, deux, on ne joue pas au bluff avec moi, et trois, je n'ai pas de pitié pour les bouseux. »

Le pied sur le tas poussa un coup, la faisant dévaler la pente en direction du lac, quand elle entra dans l'eau, elle flotta dessus, mais l'humiliation était là, personne ne la sauverait pour l'instant, tout du moins, jusqu'à ce que quelqu'un passe.

Après un rire sadique et dément, la Brute regarda la scène avec régal, après quoi, il remonta au château, passa dans le hall où il croisa Malaria, instinctivement, il eut un regard amusé, et une pensée pour l'aigle flottant dans le lac.
Le gryffondor lui posa la main sur l'épaule, avant qu'elle ne se soit retournée, il lui murmura à l'oreille :

' Salut toi ..."

Puis vint s'asseoir à la table des Gryffondors, la soirée se continuait sans Swan, malheureusement.


Citation :
Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf. Quand l'oeuf tombe sur la pierre, alors malheur à l'oeuf.



Hrp : Fini pour moi, alors tu aimes la fin ? santa


Dernière édition par Mercurius H. Yakovsky le Mar 24 Avr - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé] Mar 24 Avr - 20:02

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Candy Virgin ( Pv' Vic' )[terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-