POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Un nouveau commencement [Mercurius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Ven 11 Mai - 23:43

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 21/03/2012
Parchemins postés : 75



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Elia Holm


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Sam 12 Mai - 12:08

Elia mettait sa vie en danger en demandant à Yakovsky de l'aider, mais elle avait décidé de se reprendre en main et de faire face à son destin. Dans la fraicheur de du matin ça vie aller prendre un tournant tout autre, que ce serait-il passé si elle n'avait pas rencontré Mercurius? Elle aurait surement continué sa petite vie tranquille et sans rebondissement.
Comme réponse à ses questions Elia eut le droit à un air surpris et méfiant de la part du Gryffondor, c'était compréhensible à vrai dire, puis il prit le temps d'éclaircir quelques petites choses.

« Déjà je te le dis direct miss, tu seras jamais à même de choisir ton destin, quand tu le comprendras, tu verras que ça ira de suite mieux. D'une, tu vas rejoindre l'équipe de quidditch de Gryffondor, et t'entrainer avec nous, ça te fera les pieds. Après ya pas trente-six manières d'arriver à ce résultat. »

Pour ce qui était de choisir son destin, Elia aurait du mal à s'en défaire, pour le quidditch ce serait déjà plus facile. Même si c'était un sport compliquer et quelque part assez barbare Elia aimait beaucoup ça. Quelque part elle était perdue entre être heureuse de la proposition qui lui était faite ou justement se méfier. Se méfier justement, les derniers mots que le jeune homme avait dits étaient très spécial et assez... stressant. Mais ce qui suivit dépassa toute son imagination.

« Pour ça, il faut souffrir ! Ostéoclaste !! »

La jeune fille n'eut le temps de rien faire, même pas de dire stop. Un craquement se fit entendre, arrachant un cri à la Gryffondor qui s'écroulait à terre. Son genou était sérieusement atteint, elle ne pouvait plus le bouger sans que cela ne lui face horriblement mal. À cet instant elle aurait voulu tuer le Gryffondor, doucement, douloureusement. Il la regardait de haut en train de souffrir puis il reprit.

« Il est jamais trop tard pour se convertir, juste trop tard pour se faire pardonner. Tu veux devenir plus forte ? Je t'aurais bien dit démerdes toi, c'est ton problème … mais ça ne serait pas correct vis à vis de ce en quoi je crois. Pour devenir plus forte, tu dois comprendre que la destruction, la haine, la souffrance, tout ça fait partie intégrante de toi Holm ! Tu dois ressentir tout ça, devenir la personnification de tout ça, tu dois croire en Lui. Respectes ses principes, fais souffrir, apprends à ressentir le plaisir dans la souffrance, et enfin, devient actrice de cette foi, provoques la. Découvres ce que tu es, à savoir un pion choisi par la Toute-Puissance pour semer le chaos et la destruction ici bas, après quoi ... »

Bien que cela soit encore vague elle commençait à comprendre ce que voulait dire Mercurius, ne pas allez contre son destin, l'accepter? À cet instant elle était bien obligée d'aller dans le sens de son destin, elle était à terre et dans une situation très critique et ça elle ne pouvait pas y échapper. Mercurius lui désigna sa baguette avant de lui expliquer ce à quoi elle devait servir entre les mains d'une personne.

« Ça, sera ton arme, tu verras comment t'en servir, et t'arriveras à ce résultat là ! Maintenant tu lèves ton cul, peu importe la douleur, et tu me montres de quoi tu es capable, envoies la sauce … on va s'amuser ahah ! »

Se relever?! Comment pouvait elle se relève dans cet état-là?! Elle souffrait le martyre et ne voyait pas comment elle pouvait se relever avec un genou en compote. À ce moment là elle espérait réellement qu'elle n'avait pas oublié sa baguette et qu'elle n'avait juste pas réussie à la trouver lorsqu'elle l'avait cherché la première fois. Elle jura en s'asseyant sur ces fesses tant bien que mal, retenant ses larmes de couler. Son genou lui faisait affreusement mal mais ce qui lui faisait encore plus c'était d'être encore une fois trop faible pour faire quoi que ce soit. Elle fouilla une nouvelle fois nerveusement sa poche et fut presque soulagée de voir qu'elle n'avait finalement pas oublié sa baguette dans sa chambre. Un sorcier avait beau être fort il n'était pas grand-chose sans sa baguette et Elia n'était déjà pas forte à l'origine... Elle ne voulait pas parler, pas pour le moment, ainsi elle déchira un bout de son tee-shirt le roula en boule avant de le placer entre ses dents. Elle allait avoir besoin d'un soutien et d'une distraction pour se relever sans trop sentir la douleur, même si cela allait prendre du temps elle se relèverait.
Elle rampa jusqu'à l'arbre qui se trouvait juste derrière elle et essaya de trouver une branche à laquelle s'agripper, branche qu'elle trouva de suite. Attrapant et agrippant le morceau de bois elle commença à se relever tout en mordant son bout de tissu afin d'oublier sa douleur, son genou la rappelant à l'ordre. Une fois debout elle lâcha la branche qui l'avait aidé à se relever et se dirigea tant bien que mal un peu plus près de Mercurius serrant sa baguette dans sa main. Elle marmonna quelque chose pour elle-même.

- Envoyer la sauce...

Elle prit appuis sur sa jambe mal en point, la douleur l'avait rendu blanche et nauséeuse. Essuyant ses les quelques larmes qu'elle n'avait pas réussi à empêcher de couler et enlevant le morceau de tissu de sa bouche elle pointa sa baguette en direction du jeune homme.

- Electro!

Le sort avait marché et le jeune homme venait d'être touché, elle ne pouvait plus faire marche arrière.

HRP: Si il y à un problème fait moi signe.


Dernière édition par Elia Holm le Sam 12 Mai - 15:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Sam 12 Mai - 12:08

Le membre 'Elia Holm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Sam 12 Mai - 16:39

Facile, trop facile.
La magie noire coulait de source, d'une évidence absurde tant il la ressentait au plus profond de lui.
Ce petit quelque chose, un rien déroutant, mais qui une fois apprivoisé, devenait la meilleure des armes, la magie noire, c'était une question simple, la seule réponse étant Pouvoir.

Destruction, chaos, tout ça n'était que le tenant et aboutissant, la magie était grande, superbe, et en plus de cette robe radieuse, malléable à souhait pour accomplir le plus sombre de desseins, comme la volonté d'un Dieu vengeur.
Au fond, de la manière la plus brutale, H faisait preuve de doigté, d'une finesse imperceptible par ceux qui ne comprenaient pas la magie noire.
Brom serait fier de voir que ce qu'il avait appris était si grandement utilisé, ou alors il s'arracherait les cheveux qui lui restaient de voir qu'elle devenait monnaie courante et parfois si mal utilisée …

La différence était flagrante, d'un coté de la baguette ébène, portant les couleurs du quidditch de Gryffondor, il compte quatre victoires dont deux par KO et une par soumission, pour une défaite, Mercurius Yakovsky … et de l'autre, représentant le peuple vénérant l'attaque Trempette, c'est son premier échange de sorts officiel, Elia Holm !

On se serait cru sur un ring, combat pour le plaisir, le plaisir de faire souffrir l'autre.
On avait le champion, H, qui commençait à se faire craindre de tout Poudlard, usant et abusant de magie noire, ne faisant jamais preuve de pitié, que l'on associait à l'Elite, il était le bras armé de ce groupe, un mot de Lestrange, et le soir même, on retrouvait un élève à l'infirmerie, les os explosés, le crâne enfoncé, ou encore trempant dans son propre sang.
Phénomène devenu récurrent tant il était plus qu'envisageable, c'était simple, H fonctionnait ainsi, on donnait la cible, il y allait, effectuait son boulot, seul, toujours, et repartait ni vu, ni connu, du travail de pro.

Si Elia en était contrainte de l'implorer, c'était parce que lui, était sorti de l'anonymat par la force, revenu à Poudlard pour s'affirmer, le miraculé effectuait un retour marqué, il avait grandi, mûri, dans le mauvais sens du terme, de nouveaux objectifs, de nouvelles motivations, plus sanglantes, moins tendres, l'année scolaire 2003-2004 était celle de sa consécration, la puissance était sienne, en une année, il était devenu le capitaine d'une équipe de quidditch solide, forte, et implacable, un mangemort l'avait pris sous son aile, et pas n'importe lequel, enfin, il avait dominé la magie noire pour l'utiliser à son échelle.

H était devenu l'arme de destruction massive de Poudlard, et s'il continuait sur sa lancée, très rapidement, il deviendrait inarrêtable, incontrôlable, et pire encore … au fond, c'était ce que son mentor attendait de lui.
Crow ne cherchait pas la facilité, il cherchait le futur, la puissance, celui qui serait en mesure de servir au mieux ses intérêts, car c'était le cas, avoir un apprenti à la hauteur de ses espérances, c'était avoir une pièce de choix sur son échiquier, et H, était en devenir.

Elia peinait à se remettre de l'Ostéoclaste, et c'était normal, la douleur était là, présente et frappante, un genou en moins, c'était forcément douloureux, d'autant que ce sortilège de destruction ne laissait pas de place à la pitié, c'était une brèche, une faille dans la défense, un moyen de faire encore plus souffrir, et ce n''était pas H qui se retiendrait pour l'exploiter, surtout pas lui.

Son adversaire se releva, à l'aide de l'arbre, laissant la robe de H de coté, elle galéra littéralement pour retrouver ses appuis, sous le regard amusé de celui qui la toisait avec une irrésistible envie de jeu, et ce n'était jamais bon signe.

« Alors on galère … c'est pas ton jour de ch... »

L'autre se défendit, il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un arc électrique le projeta en arrière, ses doigts s'engourdirent, il sentait le courant l'émoustiller, lui donner encore plus envie de poursuivre le massacre, même dans sa nuque, ce qui était de la douleur se transformant en un fourmillement impossible à contrôler, et qui lui donnait des envies de destruction et de combat.
Le Gryffondor n'attendit pas longtemps pour se relever illico presto, s'adressant à Elia en riant presque.

« Ahaha c'est tout ce que tu peux faire ? Trop faible ! »

Il s'avança baguette à la main, la confiance était là et plus encore la magie faisait son œuvre.

« C'est fini pour toi !! Cantanae ! »

La chaîne fusa, cloutée, et s'entortilla en comprimant la jambe droit d'Elia, si d'ordinaire on utilisait ce sortilège pour bloquer son adversaire, H venait d'en faire une variante, envoyer une chaine dense sur la partie la plus faible de son adversaire.
Le bruit métallique se mêla à son rire, alors que le tout se ficelait autour de la jambe endommagée, les clous et les morceaux de métal rentrèrent dans la chaire de la victime, le sang dégoulinant le long de la cuisse de la demoiselle en sale posture, magie noire, encore et toujours.

La compression de l'attaque sur l'os brisé devait vraiment être horrible, et c'était ce qu'aimait H, voir l'autre souffrir, ressentir en lui ce plaisir sadique et violent, levant les yeux au ciel, il en riait en s'adressant à elle.

« Alors Holm, ta jambe te fait mal ? Imagines si j'avais utilisé un bombarda sur ta carcasse ? Ou mieux, un doloris. »

Ce rire déjanté et sadique, digne d'un taré de Sainte-Mangouste, mais qui était le signe d'un amusement sournois et malsain, l'entendre, c'était se rendre à l'évidence, là était le futur : Here comes the Pain !

Il continua de la rabaisser oralement, sans prendre de pincette.

« C'est trop facile ! Bats toi plus fort ! Aahahahaha ! »

Ne prenant pas le soin d'enlever la poussière sur ses frusques, il restait sur ses appuis, bien stable, et autrement plus adroit que ce qu'on avait l'habitude de voir en classe, ce n'était pas pour rien que le professeur Lawford avait voulu lui faire affronter un dragon, qu'il avait vaincu d'ailleurs, mais avec peine.
Lui, avait le niveau suffisant pour être parmi les meilleurs, les plus puissants, ceux qui savent utiliser une baguette et pas ces mioches qui se prétendent apprentis sorciers.

«  Tu ressens cette douleur ? C'est ça ! C'est ça que tu dois utiliser ! Relèves toi et bats toi ! »

Elle pourrait abandonner, si la douleur était insupportable, de toute façon, elle subirait les foudres de son adversaire qui n'aurait de pitié que si elle abandonnait, ou pire, si elle tombait dans les pommes, encore une attaque, et elle ne tiendrait plus, la suite était simple, elle pouvait décider de terminer la torture maintenant, ou de continuer, à ses risques et périls.
Une chose était sûre : Jouer avec H n'était pas chose aisée.




Hrp :

Elia : 3 Pv 2 Pa
H : 5 Pv 2 Pa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Sam 12 Mai - 16:39

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 21/03/2012
Parchemins postés : 75



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Elia Holm


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Sam 12 Mai - 20:43

Ne pas jouer avec le feu est une chose que l'on apprend tout petit déjà, par exemple lorsqu'un enfant tente de jouer avec un couteau ses parents lui disent qu'il ne faut pas et que c'est dangereux. Malheureusement pour Elia cela devait être une chose qu'elle avait dû oublier, en cet instant précis elle était l'enfant et Mercurius était le feu. En lançant son sort Elia était sûr qu'elle avait signée sa presque mort, elle ne faisait pas le poids et était trop instable moralement pour penser à quelque chose de concret. Lorsque le sort percuta son adversaire ce n'est pas de la satisfaction qui envahit la jeune fille mais de la peur, une peur tellement grande qu'elle en restait tétanisée. Le Gryffondor s'était rapidement relevé avec un air encore plus dément qu'au début presque riant, tout ceci ne rassura pas Elia qui était déjà bien atteinte physiquement et moralement. Il avançait baguette en main, ce moquant d'elle tandis que la jeune fille essayait de remettre ses idées en ordre. Elle n'entendit presque aucune de ses moqueries mais un mot en particulier suivit d'une violente douleur l'arracha de sa réflexion, à la suite du mot Cantanae une chaine cloutée était sorti de sous terre et était venue lacérer la jambe droite d'Elia qui avait déjà était bien amochée par l'Ostéoclaste. Elia retint un cri lorsque la chaine se serra mais ne put s'empêcher de pleurer, si cela continuait ainsi elle ne pourrait jamais récupérer sa jambe en un seul morceau. Manquant de s'écrouler elle essaya de bricoler un garrot histoire d'arrêter le sang de couler puis elle serra sa baguette comme si sa vie en dépendait folle de rage tandis que son adversaire tentait de la rabaisser inlassablement.
Elle regarda Mercurius dans les yeux, celui-ci avait toujours cet air d'amusement fou. Elia ne pouvait plus supporter que quelqu'un de plus s'amuse avec elle, elle n'était pas faible et elle venait d'en prendre conscience, elle aurait pu tout abandonner et repartir comme elle était venue mais elle ne l'avait pas fait et c'était déjà un grand pas. Elle n'était pas ses parents, ni même ses soi-disant amis. Soudain ses pensées dépassèrent sa parole et elle ne put s'empêcher de vider son sac. Plus jamais elle ne se laisserait marcher sur les pieds, jamais!

- Oui j'ai mal! Mais il y aura toujours un moment ou dans ma vie j'aurais aussi mal! Tu crois que tu me fais peur?! Certainement pas, j'en ai vu d'autres et tu es le dernier à me marcher sur les pieds. Gagner des duels en te moquant ouvertement des gens te rend surement très fière de toi! Mais contrairement aux autres je suis d'accord avec toi! J'étais faible! Faible de penser que je finirais comme mes parents, faible de croire qu'en me faisant discrète j'arriverais à plus de choses! Mais maintenant c'est fini, tu ne me fais plus peur Mercurius Yakovsky!

Elia fut surprise de la sincérité avec laquelle elle avait dit tout cela. Oubliant sa douleur un sourire de folie vint illuminer son visage, elle avait dépassé tous ses complexes et avait décidé d'avancer au jour le jour et de ne jamais abandonner quoique ce soit et ce duel faisait partie de la mise en place de ces nouveaux projets. Elle se devait maintenant de respecter sa propre volonté et non celle dictée par les autres. Elle enleva le surplus d'habits qui la gênait et pointa sa baguette en direction du jeune homme avec un air désespérément calme et froid et en même temps légèrement amusé.

- Maintenant que tu m'as ouvert les yeux, on va pouvoir jouer. Et je n'abandonnerais pas. Confringo!

Encore une fois le sort avait réussi et avait explosé dans un tourbillon de flemmes et de poussière mélanger à de la fumée et cette fois elle était réellement heureuse de l'avoir touché, même si elle ne savait pas trop où encore.

- Je suis loin d'être faible!

Cette discussion et ce duel avaient réveillés quelque chose de nouveau en elle, une chose dont elle ne connaissait rien. Elle ne baissa pas sa garde pour autant, prête à se défendre. Cette discussion prenait une tournure intéressante, peu être bien allait elle devoir remercier le Gryffondor pour tout ceci...


Dernière édition par Elia Holm le Mar 15 Mai - 12:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Sam 12 Mai - 20:43

Le membre 'Elia Holm' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Mar 15 Mai - 19:28

Le match tournait à la destruction.
D'un coté on avait H, adepte presque exclusivement de magie noire, et de l'autre Elia, beaucoup plus posée dans son style de combat, une nette préférence pour les sortilèges sans doute, les deux avaient des capacités, et semblaient bien se compléter sur le plan d'un envisageable duel à deux.
H s'imposait en destructeur pas très fin, alors qu'elle, était plus dans la finesse et la justesse, on devinait facilement qui endosserait quel rôle dans un combat par équipe, H devant, en bourrinage intensif, et Elia derrière qui n'aurait pas vraiment de mal à taper dans le tas, le dit Gryffondor se foutant bien des débris de sorts reçus.

Mais là, le duel les opposait, et de bon matin, il était difficile d'esquiver, et de se concentrer en prime, c'était l'intuition qui prédominait assurément, et nul doute que Mercurius était de ce type de personnes, de ceux qui fonctionnent à l'instinct dans les situations assez tendues.
L'inspiration venait sur le moment, rien de plus, il ne fallait pas de plan, juste une consigne ou deux, et le plaisir faisait le reste.
On ne pouvait pas dire que la miss Holm était une proie de choix, elle se défendait certes, mais son sort avait été fébrile, et pas suffisant pour déstabiliser, au fond, pouvait on déstabiliser un mec comme H qui ne semblait avoir peur de rien ? Qui n'avait aucunes craintes, c'était là, que le mettre face à un épouvantard, lui, savait quelle forme il prendrait … les autres non parcequ'ils n'avaient pas vécu ce que lui avait vu.

Il y avait deux raisons qui l'avaient poussé à agresser Elia, le motif de la détente et du jeu, et elle lui avait demandé quelque chose … la démonstration, n'était là que pour lui faire apprendre qui elle était, prendre conscience qu'elle pouvait être forte, il n'y avait que le pas de la violence à faire.
Elle voulait savoir comment il faisait, elle venait de le vivre, souffrir, c'était ça qu'il faisait, souffrir, jour après jour, la douleur insupportable était devenue force et plaisir, donc par ce fait il découvrait la volonté, et la volonté était aussi puissante que le pouvoir qu'il pouvait obtenir.
Converti, il avait désormais une arme, la foi, la croyance et la confiance en la Magie, le Pouvoir, le vrai …

Les railleries n'étaient pas spécialement pensées, elles faisaient partie du jeu, c'était tout, H n'était pas quelqu'un qui jouait sur l'esprit des gens, peut être trop simple, ou trop complexe pour ça, c'était à voir, lui, il jouait sur le physique, le corps avait un impact sur l'esprit, c'était indéniable et efficace quand on savait ce que douleur signifiait.
Le déclic, c'est ce qu'il fallait à cette gamine, car l'était encore, et devait faire un choix, rester une enfant, ou devenir une adulte, pour ça, elle devait comprendre qu'elle avait des pulsions, et qu'elle devait les satisfaire, la violence, la haine, la gratuité d'un acte mauvais, tout ça n'était que volonté de la nature humaine, rien de plus, rien de moins, quand elle l'aurait compris, elle serait digne de pouvoir prétendre avoir appris de lui.
La vague d'émotions en elle commença à monter avec les larmes, c'était le début, le plus dur, le cassage de cette bulle du monde de l'innocence et de la faiblesse, cette passe, ne se faisait pas sans coupure sanguine, c'était dans l'art des choses.
Cette vague fit déborder ses sentiments déversant un torrent de haine et de violence en elle.

Oui j'ai mal! Mais il y aura toujours un moment ou dans ma vie j'aurais aussi mal! Tu crois que tu me fais peur?! Certainement pas, j'en ai vu d'autres et tu es le dernier à me marcher sur les pieds. Gagner des duels en te moquant ouvertement des gens te rend surement très fière de toi! Mais contrairement aux autres je suis d'accord avec toi! J'étais faible! Faible de penser que je finirais comme mes parents, faible de croire qu'en me faisant discrète j'arriverais à plus de choses! Mais maintenant c'est fini, tu ne me fais plus peur Mercurius Yakovsky! 

Elle venait de comprendre semblait il, elle avait franchi le pas qu'elle lui avait demandé.
Un sourire passa sur le visage de la demoiselle, là était le changement, les pulsions venaient d'être libérées, le flux de rage, le trop plein accumulé, se déverserait à son prochain sort, il ferait mal, serait fort, aurait de l'impact, il était nécessaire pour elle de toucher sa cible, sinon la frustration tuerait un être déjà trop amoché pour lui donner le goût de vivre pour elle, et d'avouer que ce processus était dans la Puissance.

H la vit reprendre du poil de la bête, une volonté forte, elle était bien une Gryffondor, une vraie, avec la rage qui était de mise, ce qu'elle avait réprimé depuis le début de sa vie, reprenait son droit.

Maintenant que tu m'as ouvert les yeux, on va pouvoir jouer. Et je n'abandonnerais pas. Confringo!

Un sort particulièrement violent et terriblement efficace, que H n'avait pas vu en cours, et oui, il était en quatrième année, soit disant qu'il n'avait pas le niveau pour ces sorts, foutaises ! Il était bien au dessus de ça.
L'explosion le toucha au niveau de l'épaule, les flammes dévorant sa chaire, son t-shirt venait de rendre l'âme partant en lambeaux, mais plus que ça, il y avait de réel risque pour sa santé … la projection qu'il subit l'entraîna sur le coté de la bute et non du lac.
Après quelques secondes, les flammes cessèrent et la demoiselle se targua d'avoir réussi.

Je suis loin d'être faible! 

Le Gryffondor se releva sans trop de problème, le coté gauche de son torse à nu ou presque, il y avait là des marques de l'explosion et des flammes, mais ce que l'on voyait avant tout, c'était désormais, sa nuque, avec les points de suture immanquables. Elle les verrait, et comprendrait.
Bien droit il donna avec son bras gauche un petit appuis sur ses cervicales qui craquèrent légèrement, mais il ne sembla pas se préoccuper des points.
Il y avait un risque que l'explosion les détache, mais qui s'en souciait ? Pas lui, c'était le boulot des guérisseurs, pas le sien, il la regarda, elle … en une discussion, elle était devenue quelqu'un, les miracles divins, elle comprendrait que son destin était de détruire toute forme de vie, elle serait à ses cotés, elle lui devait quelque chose, mais le temps viendrait où elle lui rendrait cette dette.

Les yeux dans les yeux, il voyait la gamine mourir pour laisser place à une Elia Holm plus forte, plus incisive.
This is hell !

Il avança dans direction, baguette baissée, l'autre semblait se méfier encore, tranquillement, à pas léger, il avançait jusqu'à elle, il arriva à sa hauteur.
Elle n'était pas stable sur ses appuis et semblait osciller, avait elle peur ? Elle prétendait que non, mais qu'en était il vraiment, il se rapprochait ne prenant pas le soin d'afficher une garde, détendu, il savait ce qu'il faisait.
Une fois droit devant elle, ne sourcillant pas, il lui tendit la main droite, sachant que dans la gauche il y avait sa baguette, l'autre ne dut pas comprendre, il lui fallut un temps avant de la prendre et de comprendre ce qui se passait, ce devait être le flou, il ne dit pas mot.

Voyant qu'elle hésitait, il la força plus ou moins à sa manière, il la plaqua contre lui, comme pour l'aider à marcher, elle ne put trop faire grand chose, lui avait un entraînement de joueur de quidditch et donc était en forme physique correcte, après quelques mètres, il l'adossa contre l'arbre, à l'endroit dans le sens de la pente. La regardant dans les yeux, sans un mot, il arracha sans discuté le garrot, l'autre grimaça, il pointa sa baguette sur la jambe blessée, et la chaîne métallique brûla instantanément, se désagrégeant magiquement, cela devait piquer légèrement, si tant est que se faire dévorer la jambe par des clous et bout de métal soit léger.
Tant pis, ça l'aiderait à cautériser.

Là venait le problème du genou … il pointa sa baguette sur celui ci et prononça distinctement :

« Ostéoblaste ! »

Mais rien ne se produisit, aussi il soupira très fort et se lamenta, ou presque, s'essayant à une boutade malsaine.

« Ah l'avantage de faire trop bien … fait vraiment qu'un jour je maîtrise vraiment le contre-sort ... »

H la fixa avant de lui dire sur un ton qui lui était propre :

« Tu voulais devenir forte ? Bah maintenant, tu sais comment faire, tu l'as vécu, tu s'ras capable de le refaire. T'as pas bsoin de jouer contre moi maintenant, au contraire, comme tu as compris, tu es d'mon coté miss ! »

Il avait l'air sérieux en disant ça, plein de convictions, comme lorsqu'il parlait de sa prétendue foi.
Mais l'attrapeur de Gryffondor regarda à nouveau le genou d'Elia … qui ne s'arrangeait pas tout seul.

« Bon faut faire quelque chose pour ton genou au moins ... »

Il soupira encore une fois.

« Rah ! T'es pas drôle toi … »

Et haussant les épaules, il prit une moue contrarié … en attendant, il n'avait pas soigné la patte folle, c'était sans doute pas lui le plus doué des deux en sortilèges de soin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Mar 15 Mai - 19:28

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 11/11/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 21/03/2012
Parchemins postés : 75



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Elia Holm


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius] Lun 21 Mai - 21:40

Le sort que la jeune fille avait lancé quelques instants auparavant avait été fort. Plus fort qu'elle n'aurait pensé. Même si le Gryffondor c'était relever sans trop de problèmes, révélant un tee-shirt en lambeau, bruler à cause des flammes. Voir un homme tors nu ne dérangeait pas Elia plus que ça, surtout que Yokovsky avait un certain charme. Mais ce qui attira son attention ce fut les points de suture le long de sa nuque... Ce n'était pas commun de voir une telle blessure. Le jeune homme avait dû passer bien des épreuves et surement plus dur que celles qu'Elia avait déjà vécu. Une fois revenue à la réalité du moment elle s'aperçut que le Gryffondor la regardait. Que pensait-il d'elle à ce moment précis? Elle avait changé et avait évolué en peu de temps et plus qu'elle ne le pensait. Elle était redevable envers Mercurius et lui rendrait service dès qu'il le demanderait.

Au bout de quelques minutes il entreprit d'avancer dans la direction de la jeune fille mais il voyait bien qu'elle était encore sur ses gardes. La baguette encore facile. Ainsi c'est avec une baguette baissée et un pas tranquille qu'il finit par arriver à son niveau.
Elia avait mal, beaucoup plus mal qu'avant. Surement parce qu'elle n'avait plus autre chose sur lequel se concentrer. Elle sentait la douleur et la fatigue s'emparer d'elle et faillit s'écrouler plusieurs fois. Lorsque le jeune homme arriva à un bras environ d'elle il lui tendit sa main libre. La Gryffondor aurait voulu prendre cette aide qui lui était tendue... S'écrouler dans les bras du jeune homme et se laisser faire mais elle n'en avait plus la force, tout était passé dans le combat.

Le jeune homme dut voir quelque la jeune fille n'en pouvait plus. Que tout se mélangeait. Qu'elle hésitait, car il la plaqua contre lui dans le but de l'aider à marcher. La Gryffondor se laissa faire sans broncher, ce laissant conduire jusqu'à l'arbre qui lui avait servi de béquille quelques minutes auparavant. Adossant Elia contre le tronc du grand arbre, le Gryffondor arracha le garrot qu'elle avait fait dans la hâte. Lui arrachant une grimace. Par la suite il pointa sa baguette sur sa jambe droite ce qui eut d'abord pour effet de faire disparaitre la chaine qui la faisait tant souffrir. Elle eut un soupir de bien-être et de soulagement mélanger. C'était tellement bon de ne plus avoir une douleur continuelle... Yakovsky ne s'arrêta pas là et pointa cette fois sa baguette en direction de son genou meurtri avant de prononcer ce qui ne pouvait être que le contre-sort de l'ostéoclaste :

« Ostéoblaste ! »

Ils attendirent quelques instants mais rien ne se produisit. Elia aurait pu relativiser un minimum si elle n'avait pas été dans un état proche de l'évanouissement. Ainsi elle lança un regard interrogateur et inquiet vers le Gryffondor comme pour demander explication. Il ne tarda pas à lui répondre :

« Ah l'avantage de faire trop bien … fait vraiment qu'un jour je maîtrise vraiment le contre-sort ... Tu voulais devenir forte ? Bah maintenant, tu sais comment faire, tu l'as vécu, tu s'ras capable de le refaire. T'as pas bsoin de jouer contre moi maintenant, au contraire, comme tu as compris, tu es d'mon coté miss ! »

Reprenant quelque peu ses esprits elle eut cette fois un rire sincère et se redressa pour avoir plus de force. Mais surtout pour ne pas passer pour une loque humaine... Elle avait encore un minimum de dignité envers elle.

Elle eut un profond soupir et se parla à elle-même, dans un tond qu'il était dur d'entendre :

- Au moins je n'ai pas perdu mon genou pour rien. C'est déjà ça de gagner.

Elle marqua un temps de pause avant de reprendre plus fort :

- De toute façon tu ne dois pas sauver de personne souvent... Tu fais surement partie des gens qui leurs tape dessus.

Cette fois si elle se mit à rire de bon cœur :

- Bah... je ne peux m'en prendre à personne. Après tout c'est moi qui suis voulu tout ça.

Comme réponse le jeune homme se remit à regarder le genou d'Elia. Il ne devait surement pas faire attention à ce qu'elle disait.

« Bon faut faire quelque chose pour ton genou au moins ... »

Il eut un soupir

« Rah ! T'es pas drôle toi … »

La jeune femme regarda son camarade. La situation était presque comique. D'un côté Mercurius Yakovsky. Jeune homme prometteur mais vraiment pas doué en soin. Et de l'autre nous avions Elia Holm. Jeune fille qui venait de se prouver qu'elle n'était pas faible mais qui était dans un sale état. Mais le Gryffondor avait raison, il fallait soigner cette jambe.

Il devait encore lui rester un peu de force pour lancer un dernier sort. Un sort qui lui permettrait au moins d'aller à l'infirmerie sans trop de mal. Cherchant dans son esprit le sort de soin pour le moins efficace que sa grand-mère lui avait appris. Elle finit par prononcer d'une voix faible :

- Cura auxilium

Au son de sa voix ses plaies se mirent à cicatriser. Son genou était toujours dans le même état mais une attelle vint se placer autour. C'était peu mais au moins ça la soulagerait jusqu'à ce que de vrais soins lui soient administrés. L'attelle ne servait pas à grand-chose. Juste à immobiliser sa jambe.

Elle regarda Mercurius avec un sourire de soulagement avant d'admirer son œuvre, comme pour se rassurer :

- C'est pas grand-chose mais au moins j'aurais moins de mal à me trainer jusqu'à l'infirmerie... Heureusement que j'avais se sort dans un coin de ma mémoire.

Bon sa jambe était à moitié réparée. Mais il restait encore pas mal de choses à faire. Et réussir à ce lever en faisait partie. Car même si son attelle lui maintenait son genou en place cela n'enlevait pas la douleur. Elia regarda le Gryffondor d'un air gêné et honteux. Elle devait encore demander de l'aide à son camarade

- Euh... Tu pourrais m'aider s'il te plaît?

Elle prit la robe du jeune homme qui trainait juste à côté et lui tendit l'air inquiet :

- Tu devrais remettre ça... Tu n'as plus rien sur la peau. Après ce qu'il vient de ce passer ce n'est pas prudent de s'exposer directement au froid.

Elle sourit une énième fois. Elle frotta doucement la jambe qui avait été meurtrit un instant plus tôt avant d'écarter une mèche qui lui tombait devant les yeux.


Dernière édition par Elia Holm le Mar 22 Mai - 18:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Un nouveau commencement [Mercurius]

Revenir en haut Aller en bas

Un nouveau commencement [Mercurius]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-