POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Lun 23 Avr - 17:56

Les cours étaient finis, enfin, après cette longue journée. Ils avaient quartier libre jusqu'au Dîner, enfin si l'on peut appeler ça Quartier libre, au vu de l'intransigeance de l'école. Enfin bon, il fallait profiter de ce peu de tranquillité. Tranquillité qui allait vite se transformer en inquiétude et surtout en crainte de l'avenir. Mais rien ne pouvait prévoir ce qui allait arriver, rien ne pouvait annoncer les prochaines évènements. Le début d'une étrange relation entre deux individus complexes et différents, qui deviendrait un espoir, un risque...une chance pour certain. Une histoire qui commença à ce jour, sans prévoir de la suite.

Mais cette fin de journée-ci, Malachy voulait en profiter pour aller à l'extérieur, trouver un certain calme dans le parc ou ailleurs, il avait simplement besoin d'un peu d'air frais. Et ce même si une Horde de filles, pas des moins discrète de suivait de loin. De plus, elle espérait le voir torse nu, le Lion était en tenu de sport et peut être prévoyait-il de courir, le fantasme de beaucoup d'élève de la gente féminine. Le sport était l'une des seules échappatoire qu'avait trouver Malak pour extérioriser tout ce poids qu'il portait sur les épaules, une façon moindre, mais tous moyens étaient bon pour baisser cette pression continuelle, cette comédie. Comédie qui lui prenait tellement qu'il lui arrivait de douter de lui même et de savoir qui il était réellement. Fort heureusement mû par un courage sans faille, il reprenait très vite conscience du bien fondé de ses actions, et ceux même si personne ne l'avait encore compris ou même se doutait.

Attendant dans le Hall, un moment, il s’étira après cette journée éreintante et studieuse. Ce moment tant attendu allait être savouré comme il se doit. Mais à ce même moment, il aperçut une jeune fille de Serdaigle, s'arrêtant sans s'en rendre compte sur elle, son regard mystérieux et froid, mais pétillant d'une étrange lueur posait sur l'aigle. Cette maison avait décidément d'étrange élève qui avait le don d'attirer l'attention discrète du Lion rouge. Mais étrangement, même lui ne se rendait pas compte qu'il portait son attention sur elle, tout en discrétion et en finesse bien sur, mais tout de même voyant pour qui était attentif.

Il n'avait jamais parlé à cette Victoria Swan depuis toutes ces années mais quelques choses en elle, d'inexplicable rendait perplexe Malachy. Et pourtant on ne peut pas dire qu'elle était du genre à attirer le regard sur elle, non loin de là, elle n'était pas l'élite, ou une de ses sang de bourbe que la plupart détestait. Elle était une simple élève de la maison de Serdaigle. Bon oui mise à part son rôle important dans l'équipe de Quidditch, mais ceci ne suffisait pourtant pas à le rendre curieux à ce point à son sujet. Et puis il ne devait pas le montrer. Il se doutait forcément que lui ne lui était pas inconnu, après tout sa réputation le précédait bien souvent. Le plongeant dans une certaine mélancolie et tristesse caché au plus profond de son cœur, mais apparaissant fièrement et hautain au regard des autres. Au moins, il pouvait être fier que ceci jouait en sa faveur. Mais bon comme on dit, un sourire cache une souffrance profonde et invisible au commun des mortels.

Bref il fallait qu'il cesse d'être intriguer et de la voir comme si quelques choses d'étrange existait en cette fille. Secouant son visage dans tous les sens, pour remettre ses esprits en place, elle disparut de son champs de vision. Et au même moment, à son grand désarroi et énervement, une des filles de la Horde tenta sa chance en s'approchant de lui pour l'aborder. Sa voix timide tinta aux oreilles, telle une alarme de sécurité:

-Malachy, voilà je voulais savoir si...

Elle n'eut pas le temps de finir sa phrase, que le sportif s'élança dehors. S'était le signal pour partir au pas de courses et éviter une des ces pimbêches exaspérantes. Il la laissa sur place hébétée et outrée, même si cette façon d'être ignorée l'attirer encore plus. Et oui le douloureux jeu du chat et de la souris, du moins qui était en sens unique. Mais alors qu'il allait découvrir la liberté et l'air frais, un corps se présenta instantanément devant lui au détour de l'immense porte du château. Et vous l'aurez bien deviné, cette personne n'était autre que la fameuse Victoria Swan. Décidément les aigles se passaient le message pour se retrouver sur son chemin et manquer de le bousculer. Après Théodora voici Vic, qui sera le ou la prochaine? Faîtes vos jeux. Quelque peu excédé et jouant son jeu. Enfin pour une fois, il n'eut pas tant que ça à jouer car Malachy avait quand même un sacré caractère, mais ceci sera compté autrement. Dans tous les cas, il fit une vrille sur le côté, évitant in-extremis l'aigle. Puis ralenti sa course et se tournant vers elle, il parla d'un ton fort et rempli de défi:

-Toujours sur mon chemin les aigles. Méfiez-vous, je ne serais pas toujours aussi indulgent.

Et sans attendre il reparti lentement, pour ralentir petit à petit. IL se rendait compte après quelques foulées ou quelques secondes, que s'était la première fois qu'il lui avait adressé la parole. A cette pensée, il s'arrêta après seulement quelques mètre... Ne s'imaginant pas de la suite des évènements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Mar 24 Avr - 16:20

Au cours de sa scolarité à Poudlard la Serdaigle avait rencontré beaucoup de personnes. Des bonnes rencontres et des mauvaises rencontres en avaient résultés. Elle avait vue tous types de personnes et tous types de caractères. Bien sur jamais la Serdaigle ne prétendrais connaître tous le monde mais elle avait dévelopé une certaine clairvoyance due à son grand sens de l'observation. Elle avait appris beaucoup à l'insu des autres aveugles et innatentif. Il y avait ceux qui était franc et droit comme Ashley, ceux qui qui cachait un lourd secret comme Lestrange, ceux qui faisait acte de violence pour caché les choses comme Yakovsky, ceux qui était simplement généreux comme Holm. Tous étaient différents et tous dur à cerné car personne ne peut dire qu'il est facile à cerné. Personne ne sait ce qui ce cache réellement au fond de lui-même et il faut du temps pour le découvrir... énormément de temps.

Victoria était installé à table et bavardait tranquillement avec Derek Smithson un Serdaigle de sa maison plutot gros bras mais sensible au fond. Il fallait juste savoir l'écouter. Il était en plein étalage de ses sentiments pour une poufsouffle de 7ème année une certaine Queen ou quelque chose dans le genre. Bref. Une inconnue pour Victoria.

Par contre celui qui n'était pas inconnu pour Victoria c'était Parch. Un certain Malachy Parch de Gryffondor en 6ème année. La première fois qu'elle en avait entendu parlé c'était par un groupe de groupies de Gryffondor qui smeblait très fan de lui chacune tentant de le mettre en valeur. Elle avait entendu: beau, séduisant, courageux, beau gosse, généreux, sensible...enfin tous un tas de crottes que le genre de jeune fille aveuglés par l'amour balance.

La seconde fois elle l'avait vue de ses propres yeux. Elle s'était arrêtés dans le coin d'un mur assombris et c'était tus. Il était là face à un Serpentard et le menaçait de sa baguette avec violence tous sa par-ce-qu'il c'était pointé devant lui sans raison. Après sa la Serdaigle c'était contenté de s'en allé ave cune idée bien faite sur ce cher Parch. Il n'était rien de ce qu'on disait de lui.

Ce shéma c'était pourtant reproduis plusieurs fois et la Serdaigle l'avait observé plus longuement. Il y avait quelque chose qui clochait avec son attitude. Va savoir quoi. En le voyant ainsi on avait l'impression que tous clochait chez ce type. Condescendance, agressivité, narcissisme et égo. Un chouette tableau en somme !

Enfin ceci ne perturba pas très longtemps les pensées de Victoria et elle oublia très rapidement le tableau Parch.

C'était la fin de l'après-midi et la jeune femme avait quartier libre. Dehors la pluie battait son plein. Pas de Quidditch aujourd'hui. Dommage...c'était sans doutes la seule chose qui lui permettait de se libérer l'esprit. Mais bon tant pis elle devrait faire avec et passez l'après-midi devant le feu. Ce n'était pas plus mal sinon. En rentrant vers le château quelques peut défaite par les intempéries elle manqua de bousculer quelqu'un. Un inconnu sans la moindre importance pour la Serdaigle. Pourtant celui-ci se retourna vers elle et lui parla. Peut mais avec une arrogance qui fis lever les yeux au ciel à la Serdaigle. Encore quelqu'un qui ne savait pas à qui il avait à faire.

Tranquillement elle se retourna et le fixa droit dans les yeux avec froideur. Valais mieux pas qu'il la cherche plus cette fois-ci.

- Je te connais ?

C'était réthorique. Une simple façon de lui dire qu'il n'avait pas à lui parlé comme ça et que la prochaine fois elle n'hésiterai pas à allez plus loins. Qu'est-ce-qu'il avait tous à la cherché aussi ses temps-ci merde !

- Au dernière nouvelles ce hall est à tous le monde et non reservé pour ton utilisation personnel...Parch.

Elle avait prononcé son nom avec un dégout profond. Ce type était un connard et il le savait alors la Serdaigle n'avait aucun interet à caché ses sentiments. Elle aurait pue tout aussi bien usée de son statut de Brigadière mais pas toute suite. Si il renonçait tant mieux pour lui, sinon tant pis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Mar 24 Avr - 17:39

Quelque pas sous la pluie, lui changea en effet les idées, mais pas comme il s'y attendait. La pluie? Ce n'était pas un élément perturbateur pour le sportif, après tout qu'il vente, qu'il pleut ou qu'il neige, s'était là qu'on reconnaissait les vrais sportifs. De plus j'imagine mal un futur Magemort, du moins en apparence se plaindre d'un mauvais temps. Mais oui la pluie lui avait changé les idées, seul sous ce temps orageux et à quelques mètres de l'entrée, il s'était arrêté. Sa silhouette élancée mis en évidence par le rideau de pluie, sous son corps. Beaucoup d'élève aurait pu s'inquiéter pour sa santé, ou même le prendre pour un fou à attendre ainsi sans bouger. Mais connaissant le personnage et l'élève tous s'abstenait de commentaires. Et puis, même ainsi il avait un certain charisme. Mais revenons à nos moutons, en effet, ce n'est pas la pluie en elle-même qui l'avait figé sur place, mais le souvenir de ce regard froid et de défi que lui avait lancé cette fameuse Victoria Swan. Un regard qui marque à n'en pas douter. Qu'avaient-ils, tous ces aigles, à ainsi le défier. Ils devaient leur admettre ça, ils avaient un sacré caractère et du potentiel. Un tel comportement était une chose qu’appréciait tout particulièrement le Lion, notamment dans ce monde ou le danger pouvait venir de n'importe où! Enfin soit s'était de la folie, soit un incroyable courage.

La pluie continua son travail, inlassablement à tomber du ciel. De certains disent que la pluie et le chagrin de Dieu, qu'elles sont ses larmes. Malak aimait à penser à ceux-ci et en tirer l'explication suivante au temps si mauvais en Angleterre. Dieu, s'il existait était bien triste de voir de Monde devenir comme il était. Lui-même pleurait tout les larmes de son corps, en son fort intérieur, aucune larme n'avait été versé durant toute son enfance famille de Magemort oblige, c'est ainsi que de façon torturé, c'était son âme qui pleurait à chaque instant. Mais étrangement ce jour-ci, le Parch, souri en réponse à cette pluie qui semblait venir en crescendo. Pourquoi sourire en pareil moment me direz-vous? Tout simplement, car l'aigle avait attiré son attention, étrangement et inexplicablement. Elle connaissait son nom, mais ne le craignait point. Ce qui changeait de beaucoup et en devenait presque revigorant. Elle avait mentionné son nom avec dégout, comme lui même le pensait si souvent à la mention de ce qui lui revenait de droit et naissance. Et puis ce regard aussi froid, l'avait réellement surpris. En un mot cette fille était différente des autres. Et elle qui avait tant de fois attiré son attention, et bien là était un moment adéquate pour un "premier contact" et trouver des réponses en tant de mystères.

IL leva la tête en l'air, profitant de cette fraîcheur et souriant à ce ciel gris. UN sourire pour la première fois sincère, franc et généreux. Il profita de cet instant magique, car personne ne pouvait le voir sauf les anges peut être? Pour finalement revenir dans ce rôle qu'il détestait tant. IL se tourna, prit un regard froid et dangereux, puis lança un sourire sadique à L'aigle. Sa voix lui parvint lointaine par la tempête qui avait lui dehors, mais assez audible pour parvenir à Victoria:

-Ah bon? Au vu du nombre de personnes qui s'écartent sur mon chemin, je le pensais.


D'un pas lent et posé, il revint dans le Hall, ses cheveux aplatirent et dégoulinant d'eau. Glissant sur sa peau et son corps. Même son torse et ses abdominaux étaient mis en évidence par le t-shirt mouillé. Un beau tableau pour la gente féminine, et un gloussement d'envie confirma cette pensée. Il s'approcha un peu plus de la Brigadière, pour continuer ce qu'il avait à dire, de manière ironique.

-Mais, il faut croire que tu me connais ma grande. Tu viens de prononcer mon nom.Mais sais-tu que j'ai un prénom aussi.

IL lui lança un magnifique et faux sourire. Ainsi son rôle se jouait à merveille, mais comme d'habitude un dégout pour lui même, dans le plus profond de ses entrailles, s'empara de lui. Toutefois tout arrogant qu'il soit, il était curieux d'en apprendre plus sur cet Aigle qui était si mystérieuse, de plus il n'en menait pas large car par son comportement, il prenait de grand risque. Il ne craignait pas l'élève en elle-même, mais ce qui pouvait se passer par la suite pour protéger sa comédie. Il lui vint une idée, qui pourrait surement l'avantager. Abaissant son visage à celui de la petite Victoria, il lui rétorqua une demande qu'il espérait qu'elle accepte:

-Mais si tu veux, nous pouvons en discuter plus longuement dehors. Je connais un endroit calme et à l’abri pour cela. A moins que le petit oisillon a peut de se mouiller un peu les plumes.

Malachy était assez intelligent et réfléchi. Par cette action, il espérait faire grand bruit auprès des élèves alentours, qui ne s'approcherait surement pas de la scène de peur des conséquences s'il le faisait. Ainsi sa réputation ne ferait que monter en flèche. Et il pourrait plus facilement cerner cette élève qui l'intriguait tant. Ses paroles étaient d'une telle provocation qu'il espérait ainsi attirer la fierté de l'aigle hors de son nid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Mar 24 Avr - 17:54

Le temps s'assombrissait de plus en plus au dehors. Des nuages noirs passaient au dessus de leurs tête. Un temp d'orage et d'éclairs. Cela fis sourire la Serdaigle. Le tonerre déchirant le ciel lui avait toujours plus. C'était d'une violence magnifique et d'une précision de fer. Elle aurait pue passer une soirée entière à s'émerveillé devant ses phénomènes naturel mais là tout suite elle avait autre chose en tête.

Ce Gryffondor la rendait extremement curieuse et intriguer. Qui était ce type et que voulait-il et bien sur surtout de quel cotés était-il. Insaissisable et fermé elle ne captait rien de ses pensées. Malheureusement pour lui elle était tout aussi implacable et insensible à ce genre de railleries. Enfin insensible était un bien grand mot, disons qu'elle ne perdait pas son temps à répliqué pour prouvé sa bonne raison. Elle se contentais de faire rentré son avis dans la tête de la personne de gré ou de force.

La Serdaigle se retourna à demis face au Gryffondor. Elle était lestement appuyés contre le mur de brique et parfaitement calme. Elle ne se laissait pas impressionner aussi facilement en quelque phrase bien tournés.

-Ah bon? Au vu du nombre de personnes qui s'écartent sur mon chemin, je le pensais.

Elle eut un léger sourire noir à sa réplique. Il avait raison. Tous semblaient terrorisé par ce Gryffondor mais la Serdaigle resta inflexible.

- Sa se comprend en effet mais moi je suis là pour rappelé à ton énorme égo que ce n'est pas le cas.

Victoria le regarda droit dans les yeux. Un regard de feu froid mais menaçant à la fois. Parch s'approcha d'une façon imposante mais qui ne fis pa sbouger la Serdaigle d'un cil. Elle ne cillerai pas pour des abdos trempés- va ! Pauvre naif. Les gens comencèrent à s'approché et la Serdaigle remarqua que Parch lançait des coups d'oeil supérieur par-ci par-là. Apparement il essayait de se la jouer gros bras pour terrifié les autres et sa marchait plutot pas mal hein...

-Mais, il faut croire que tu me connais ma grande. Tu viens de prononcer mon nom.Mais sais-tu que j'ai un prénom aussi.

Ironie, Arrogance, et ego...esperons que ses Gryffondor n'était pas tous pareille mais la Serdaigle commençait serieusement à son douté vue son experience de la semain dernière. Devant se plein de fierté la Serdaigle se contenta de panché sa tête à droite d'un air blasé et froid. Elle lâcha avec flegme.

- Ah oui ? Il faut croire que ton prénom ne m'interesse guère alors...

La Serdaigle n'écoutait pas réellement ce que le Gryffondor disait en fait Victoria se contentait de maitriser la colère qui montait en elle. Mais sa n'était pas de mise car elle avait l'impression que ce type faisait tous pour finir tabasser. Encore un masochiste...non c'était plus compliqué que cela. Ce gars cachait quelque chose de gros et sa se voyait à sa façon de passer en mode "evil" à chaque fois qu'il en avait l'occasion...

-Mais si tu veux, nous pouvons en discuter plus longuement dehors. Je connais un endroit calme et à l’abri pour cela. A moins que le petit oisillon a peut de se mouiller un peu les plumes.

La Serdaigle plissa ses lèvres fines. Elle arqua son coup qui craqua légèrement. Personne ne s'y attendait mais son poing partis tous seul droit vers le visage de Parch. Elle déboita sa machoire avec une froideur à en faire fuire plus d'un. A l'impact sa bouche émis un craquement sinistre et la foule recula. La Serdaigle leurs lança un regard froid qui suffit à tous les faire fuire.

Elle abaissa ses mains devant le Gryffondor qui se maintenait la machoir dans sa mains droite. Au fond elle n’avait pas réellement voulu le frappé mais il fallait dire que cela faisait un bien foue. Le pauvre sa « réputation » allait en prendre un sacré coup…mais il l’avait cherché. Et quand on cherche Victoria on la trouve.

Une fois qu'ils eurent tous disparus du couloirs la Serdaigle lança froidement aux Gryffondor.

- Alors content ? C’est ce que tu voulais non ! A cherchés la bagarre comme ça. Allez dégage connard avant que je passe à des méthodes plus radicales.


Dernière édition par Victoria Swan le Sam 28 Avr - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Mar 24 Avr - 17:54

Le membre 'Victoria Swan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Elève Connaisseur' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Dim 29 Avr - 21:41

Les paroles ironique de la serdaigle, lui revint alors en tête, lui qui à cet instant attendait une réponse à sa Provocation. Et cette Victoria était des plus en plus intéressante, elle lui faisait front, comme rarement quelqu'un aurait pu le faire. Comportement inexplicablement attirant et amusant, mais aussi curieusement mystérieux et qui piquait au vif la soif de connaissance du Lion. La jeune fille avait une certaine répartie, il devait bien lui lui avouait. Mais pourquoi réagissait t-elle ainsi. Et par dessus tout, pourquoi elle le regardait ainsi. Comme si... comme si elle tentait de lire en lui. Pouvait-elle voir en lui? Il semblait qu'elle apercevait quelque chose que personne ne pouvait voir. Ceci l'inquiétait quelque peu, l'avait-elle perçait à jour, avait il faibli dans sa comédie pour qu'on le découvre finalement. Pourtant s'était chose impossible, il le voyait bien tous le craignaient et le haïssaient encore. Leurs yeux ne mentaient pas. Alors que pouvait-elle bien regarder ainsi. Mais alors qu'il était dans le fil de ses pensées, et surtout l'appréhension d'être découvert, une violente décharge se fit sentir, il n'avait pas vu le poing arriver vers sa mâchoire et se l'était prit de plein fouet.

Avait-il mal? Non, il était simplement tiré de son esprit de façon violente. IL se touchait la mâchoire plus par réflexe, que par réelle douleur. Était-il un monstre? Peut être, celui lui arrivait souvent de le penser. Au vu de toutes ses manigances. Mais ce fut son orgueil qui fut le plus atteint, même s'il s'en remettrait facilement. Même les plus grosse brute se prenait des coups et pourtant leur réputation n'en était pas pour autant ternie. Il la regarda toutefois, interloqué, le jeune homme d'habitude avant tant d'arrogance, sembler aussi doux que pouvait l'être le Vrai Malachy. Pour la première fois, il se trahissait, lui même. Enfin il fallait être très attentif et observateur pour le remarquer réellement. Mais oui, ironiquement, même lui était heureux que quelqu'un l'ai frappé ainsi, chose qu'il voulait tellement se faire lui même, tellement qu'il se dégoutait. Ses yeux lancèrent, un "merci", ce qui bien sur était totalement incompréhensible et quelque peu effrayant vu la situation. Il ne remarqua même pas que tous les spectateurs avaient prit la poudre d'escampette sans demander leur reste. La jeune femme n'était pas élève à énerver. Toutefois, peut être n'avait-elle pas remarquer la présence de la horde, qui pester d'un tel acte envers leur Dieu. Comment cette pimbêche avait-elle osé, levé la main sur leur Dieu. Mais tout aussi incompréhensible que soit le personnage Malachy. Celui-ci jeta un regard lourd de sens à la Horde qui à son tour parti comme des folles. Elles n'étaient tout de même pas suicidaire... quoique. Mais là, elles ne voulaient pas voir le massacre qui allait être orchestré par leur amour et Dieu. Une fois que le Hall fut complètement désert de toute présence, hormis les deux sorciers. Malachy se détendit un peu, son regard s'exclamant sans que parole soit prononcer: "Enfin seul".

La tempête dehors s'intensifia, et le vent souffla sur la scène à présent déserte. Mais Malachy s'était écarté de la jeune fille, l'observant d'une façon étrange. Non sans manque de respect ou une quelconque nuance négative, mais plutôt comme un animal curieux. Comme si le Lion essayer de comprendre l'aigle. Sa voix écourta le silence, dans un simple chuchottement entrecoupé par le déchainement du vent.

- Je en cherchais pas la bagarre!

Il reprit le silence, pencha la tête sur le côté. Tentant de lire dans cette fille si étrange et intéressante. Et alors que son visage était absent de tout sourire, il se mit à sourire avec sincérité.

-Des méthodes radicales...

L'aigle n'avait pas sa langue dans sa poche et une confiance éhonté, ceci pourrait lui coûter la vie un jour, mais il admirait ceci en elle. Toutefois il ajouta, encore plus bas et de façon presque triste et envieuse:

-Si seulement...


Mais sans laisser le temps de comprendre, le Lion trempé jusqu'au os, se tourna dans un habile mouvement vers les grandes portes du Hall, la pluie se reflétant magnifiquement dans ses yeux. Cette rencontre était-il la décision d'une quelconque puissance supérieure. Cette Victoria Swan ne semblait pas être pour le régime. Et après quelques recherches simple ceci pourrait être prouvé. Ainsi il se protégerait lui même, de servir sur un plateau d'argent une opposée au régime. Mais ainsi son âme serait définitivement annihilé dans les ténèbres suffocante. Il était quelque peu perdu, mais son visage n'exprimait qu'un simple questionnement sur un sujet complétement inconnu à l'aigle. Sans encore pouvoir le cerner, Malachy M. Parch semblait montrait une autre facette de lui, qui pouvait faire perdre pieds à n'importe qui. Et finalement, il s'avança d'un pas au dehors, tournant à moitié son visage vers sa partenaire du moment:

-Ma proposition pour un endroit plus calme tient toujours si tu le souhaites!

Sa voix avait perdu tout arrogance, son ton n'était plus du tout énervant ou autre. Elle était simplement douce, posé, calme avec un soupçons de mystère. IL fit encore un pas, la pluie s'écoulant dans sa chevelure blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Ven 18 Mai - 13:58

On savait la Serdaigle connu pour mettre ses menaces à éxecutions et rares étaient ceux qui tenait à faire les fraîts de sa colère. Aussi il ne restait bientot plus qu'elle et l'intriguant Gryffondor dans le hall. Visiblement son coup l'avait bien réveillé et il était à présent pleinement conscient des risques qu'il prenait en provoquant une demoiselle comme Victoria.

Celle-ci tremblait encore de rage et d'adrénaline. Elle passait toujours d'une émotions à l'autre avec une facilité déconcertante. Un instant froide comme la glace et l'autre chaud comme la braise. Imprévisible et enragés. Deux mots qui lui convenait bien.

Le Gryffondor c'était à demi retourné et observait la Serdaigle comme si il s'agissait d'un objet bien curieux. La Serdaigle lui jeta un regard dédaigneux. Pour qui se prenait-il à l'observé comme ça. Elle n'aimait pas ses manières et elle aimait encore moins la façon intriguante qu'il avait de se comporter. Il lui fallait des réponses immédiatement.

- Je en cherchais pas la bagarre!

Victoria haussa ses sourcils avec scpeticisme. Il ne cherchait peut etre pas la bagarre mais il n'avait rien fait pour l'éviter...

Un sourire apparu sur ses lèvres et la Serdaigle leva les yeux aux ciels avec agacements. En voilà un de plus qui ne prenait pas ses menaces aux serieux. Son sourire semblait sincère mais la Serdaigle ni comprenait asolument rien.

-Des méthodes radicales...si seulement...

La Serdaigle resta stoique mais elle serrait et desserait les dents de concentration. Encore un masochiste du type Malaria. Non honnêtement Victoria avait réellement hâte de se casser de Poudlard et de tous ses gens bizarres et torturés qui nn'étaient jamais francs. C'était usant à la longue.

La jeune sorcière capta le regard intrigué du Gryffondor comme si il pesait les options qui se présentait à lui. Par réflèxe Victoria serra sa baguette. Elle n'aimait pas se regard. On aurait dit un chasseur qui jaugeait sa proie et la Serdaigle n'aimait pas être dans le role de la proie. Aussi resta-t-elle fixé sur le Gryffondor analysant le moindre de ses mouvement. Cherchant celui qui le trahirais...

-Ma proposition pour un endroit plus calme tient toujours si tu le souhaites!

Ce n'était pas une bonne idée. La famille Parch était une famille entièrement versé dans la Magie Noire et par conséquent le fils l'était sans doutes aussi. Elle ne lui ferait pas confiance aussi facilement...

- Je n'ai aucune raison de te faire confiance Parch. De plus rien ne me prouve que tous ceci n'est pas une énorme mascarade destinée à me piéger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Ven 18 Mai - 15:35

La tempête était à son paroxysme, la vision de quiconque n'excédait pas le mètre environnant. Pour sûr qu'une telle tempête ferait la une des médias, à croire qu'elle n'était pas naturelle. Mais Le Lion, trempé, resté sous cette pluie diluvienne, dos à l'aigle. Toute personne saine d'esprit se précipiterait auprès de lui pour le faire entrer, se demandant si la Parch n'était pas atteint de folie, pour rester ainsi. Mais, alors qu'il attendait la réponse, qu'il souhaitait positif de la sorcière, il leva la tête aux cieux, le cliché dans toute sa splendeur, les gouttes de pluies se précipitèrent sur son visage, telle un rafale de balles. Et la sentence tomba.

~ Non, elle ne souhaite pas venir avec moi...~

A ce refus, les épaules de Malachy s'affaissèrent, il semblait être un animal blessé, attendant la mort sous la tempête, la réclamant pratiquement. Il ne pouvait en vouloir à Victoria. Non, sa famille était versée dans la magie occulte et obscure, donc sa crainte était toute justifié. Ce refus avait eut comme conséquence de lui envoyer encore une fois la vérité en pleine face. Personne ne pourrait jamais lui faire confiance, personne ne s'approcherait de lui sans crainte de son nom. Avec une lenteur digne des plus grande créature que ce monde puisse connaitre, Malachy tourna sa tête en direction de Victoria, mais le spectacle n'était pas à ce qu'on pouvait s'attendre non, bien au contraire. Tout spectateur connaissant très bien le Parch pouvait être choqué de la scène s'offrant à lui, doutant de ce qu'il voyait.

Le Lion avait finalement tourné son visage vers la sorcière, et son visage exprimait une telle douleur, une telle souffrance que s'en était incompréhensible. Il ne sentait pas blesser physiquement bien au contraire. Son visage s'étirait dans un rictus de tristesse et de compréhension. Alors que ses yeux, eux étaient le plus parlant. Ses yeux bleus cyan, d'une pureté rare, brillaient d'un éclat magnifique. Mais ils exprimaient, un étrange appel, un appel de secours. Fort heureusement, il n'y avait personne dans les environs sauf l'aigle. Lui- même ne savait pourquoi, il réagissait ainsi. Comme si le magnétisme de Swan opérait sur lui. Les gouttes de pluie déferlèrent sur son visage, à un point où on pouvait se demander si des larmes du jeune homme ne se mêlaient pas. Puis une voix tinta au-dessus de ce vacarme infernal:

-Tu as raison, tu ne dois pas me faire confiance. Personne ne peut me faire confiance. Mais je ne souhaite pas te piéger, je te l'assure.


Son visage à semi-tourné transpercé le corps de l'aigle du regard. Il se voulait le plus franc possible avec elle. En son fort intérieur, il eut un rire jaune, quand l'aigle avait fait mention du terme "mascarade". Elle avait vu juste en le qualifiant ainsi, mais si elle savait la vérité... Cette dernière avait totalement faux dans la raison de sa mascarade. Mais il repensa à sa lignée, son nom. Était-il la seule tare de sa famille, pour ne pas souhaiter verser dans la Magie noire? Comment se faisait-il qu'il ne suivait pas les idéaux de sa famille. Tout aurait été plus simple de se conformer à sa lignée. Alors pourquoi? Pourquoi? Le silence avait reprit après sa dernière phrase, mais absent de toute notion de temps, il ne savait pas si des minutes étaient passés ou une heure. Finalement il reprit la parole, toujours de cette façon calme, posé et réfléchi, ce qui était tout différent de la brute de Malachy qu'il était.

-Mais, j'ai une question à te poser. Crois-tu vraiment, que je me donnerais tant de mal pour te piéger, alors que le simple nom de ma famille me met à l'abri contre toute histoire de ce genre? De plus, si tu connais la réputation que l'on veut bien me donner, tu saurais que je n'attendrais pas d'être seul pour te piéger. La présence d'élève ou non, m'est bien égal.

En effet, la famille Parc avait juste besoin de tirer habillement quelques ficelles, pour sortir leur élu de n'importe quelle sale histoire, du moins de l'école. Alors à quoi bon se cacher, de ses actes envers les autres élèves, de ses faiblards comme les nommer ceux de son groupe. Et puis quelque part, s'était la recherche du Lion, tenter de braver les interdits, tester la limite que pouvait avoir son nom. Peut être un sentiment auto-destructeur du sorcier.

Le Parch reporta son attention sur l'extérieur, le corps ruisselant et mettant en évidence son corps parfait. Ses yeux illuminant tel un phare le tableau,où le gris était la couleur dominante. Au moins un point positif, il pouvait apprécier la qualité de son jeu d'acteur. Même une fille intelligente comme Victoria était tombé dans sa comédie, sans remarquer quelques choses de plus grand. Après tout, l'être humain est faible de nature. Il est prêt à ne croire que ce qu'il voit, sans regarder à travers les lignes. L’Homme est prêt à ne comprendre et admettre que ce qu'on peut lui dire, tel un mouton il va suivre les idées pré-conçues. Après tout c'est bien plus simple surtout dans le régime actuel. Mais personne n'avait vu qu'aucun élève n'était mort de sa main. Et même si tous pensaient que cette finalité n'était que l'intervention extérieure d'une personne.Le Lion évitait toujours de blesser sans plus de mesure ses ennemis. IL intervenait juste assez pour garder sauve sa réputation. Et sans 'expliquer pourquoi, Malachy risqua de se mettre en danger devant cette fille, il reprit alors la parole:

-Tu es comme tout le monde, à ne voir ce que tes yeux veulent bien te montrer! NE remarques tu pas, que je retiens toujours mes gestes? N'es tu pas aptes à comprendre à travers un geste, une personnalité? Il y a parfois de plus grande vérité, où il est besoin de faire certaines choses

Sa phrase était des plus surprenante, révélant ainsi quelques choses d'étrange et mystérieux. Le Parch montrait une nouvelle facette de lui, sans non plus en dire trop, il ne fallait pas non plus se faire avoir bêtement après tout ce temps. Le Lion doré, se tourna complétement vers Victoria Swan, ses yeux si expressif quand il les laissait faire, était le symbole de courage et force de sa maison. De puis, son arrivé dans sa maison, s'était la première fois qu'on ne pouvait douter de son appartenance à la maison de Goldric Gryffondor. Son regard était empli de bonté, contraste total avec l'élève hautain et arrogant.

-Je te fais le serment, que jamais je ne fomente un piège!

A peine avait-il fini sa phrase, que le Parch s'élança dans le Parc, sa voix couverte par la pluie, alors qu'il s'éloignait:

-Retrouve-moi dans cet "endroit" calme, si tu le souhaites.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 25/09/1997
Âge du joueur : 20
Arrivé sur Poudnoir : 01/05/2010
Parchemins postés : 1316



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Victoria Swan


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Sam 26 Mai - 18:16

[url=Let it be - Beatles]https://www.youtube.com/watch?v=j2oKC3ATYOc&feature=relmfu[/url]

La colère aveugle et les préjujées fausse la vision des choses que l'ont peut avoir sur les gens. L'aigle avait la désagréable impression de ce faire prendre à son propre piège. Elle avait du mal à croire ce qu'elle voyait. Des années à cotoyé des imbéciles...quoi de plus normal. Pourtant Malachy Parch était différents. La Serdaigle s'appuya contre le mur prenant le temps de pesé le pour et le contre et écouta ce que le Gryffondor avait à dire.

-Tu as raison, tu ne dois pas me faire confiance. Personne ne peut me faire confiance. Mais je ne souhaite pas te piéger, je te l'assure.

C'est le genre de phrase qui vous mets la puces à l'oreille. Il ne parlait pas de lui là. Victoria savait qu'elle pouvait lui faire confiance. Non c'était autre chose...sa famille. Il parlait peut être de sa famille portés Sang-Pur va savoir...En tous cas il avait l'air sincère.

La pluie ruissela dans la chevelure d'ébène de Victoria qui frissonna. Les émotions qui les habitaient elle et le Gryffondor était si contraire à la météo exterieur. Chaud comme la braise, colérique, réactif. La 7ème se sourie à elle même devant cette réflexion impromptue.

-Mais, j'ai une question à te poser. Crois-tu vraiment, que je me donnerais tant de mal pour te piéger, alors que le simple nom de ma famille me met à l'abri contre toute histoire de ce genre? De plus, si tu connais la réputation que l'on veut bien me donner, tu saurais que je n'attendrais pas d'être seul pour te piéger. La présence d'élève ou non, m'est bien égal.

- Je vois...tu as l'audace du Gryffondor, mais tu ne m'a pas encore tout à fait convaincue Parch. Répondit l'Aigle avait une pointe de malice dans la voix.

Le problème avec ce genre de personne qui cache qui ils sont vraiment, Comme 98 % des habitants du château de Poudlard le fond, soit dit en passant, c'est qu'on arrive rarement à les cernés complètement. La Serdaigle interpretait la personne en jugeant sur ce qu'elle voyait et entendait. Victoria n'était malheureusement pas dans sa tête. Et quoi qu'il dise, il n'arriverai pas à la convaincre totalement. Néanmoins il ne lui voulait pas du mal donc elle pouvait supposé le suivre sans danger et dans le cas contraire elle avait les moyens d'avoir le dessus sur lui.

- Très bien. Dans ce cas là je t'accompagne dans..."cet endroit calme".


"Adviendra ce qu'il pourra." Décida l'Aigle.
HRP: Désolé du reard absolument impardonaaaaable ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic) Mer 30 Mai - 23:43

Le jeune homme courrait sous l'averse déferlante. Cette pluie providentielle couvrait son passage à la vue de tous résidents du château et puis après tout qui regarderait par le Balcon avec ce temps. Il ne verrait qu'un brouillard épais, sans pouvoir voir plus loin que le bout de la vitre. C'est sous ce temps à ne pas mettre un chat dehors, que le Parch courrait en direction d'un lieu qu'il semblait bien connaitre. Son visage était étonnamment éclairé par un sourire radieux, en total contradiction avec la grisaille. Sans comprendre pourquoi Malachy était heureux, et ce temps n'y changerait rien. Sans se retourner, il savait que l'aigle le suivait. Ses pas de courses dans l'eau annonçait sa présence. Finalement, elle avait décidé de le suivre, était-elle aussi piquée par la curiosité? Probablement pour qu'elle le suive ainsi, imperceptiblement, elle avait cerner l'étrangeté du lion. Le sentiment si spécial du Lion rouge et or commençait à prendre réalité, et il devait s'en assurer.

Au bout de plusieurs minutes l'élève ralenti la cadence, pour se faire rattraper par l'aigle trempé tout autant que lui. Le duo était d'un ridicule dans cette posture, mais le visage si parfait de Malachy ne perdait aucun charme et au contraire. Vous voulez que je vous dise même, il rayonnait encore plus d'une étrange joie et liberté encore jamais ressentie. Son visage angélique était aussi pure et attirant que la perfection. Il sourit à Victoria, avant de pousser, une porte, qui semblait invisible dans le brouillard. Et entrant dedans, la pluie cessa instantanément, mais les ténèbres emportèrent tout. Des échos de goutte d'eau se faisait entendre au loin. Et une fine bougie s'alluma découvrant le visage de Malachy.

-Nous sommes arrivés ma chère. Et je t'assure que personne ne nous trouvera ici. Nous pourrons parler tranquillement et sans crainte.

IL marqua un long silence, et comme s'il la découvrait réellement que maintenant , ses yeux parcourraient la jeune femme des pieds à la tête, s'attardant sur son regard, comme si une question lui brûlait les lèvres. Mais en ces lieux peu rassurant et sa réputation qui le précédait, il ne souhait pas la faire fuir, ou douter de ses intentions. Alors il attendit car elle même semblait perplexe quand à son cas à lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic)

Revenir en haut Aller en bas

Une Rencontre, une Promesse, un Avenir... (PV Vic)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-