POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Mar 19 Juin - 1:52

Aspics et buses, autant de blagues que d'échecs pour H, en tant que quatrième année, lui, se foutait de tout ça, il allait passer en cinquième année, tranquillement, sans se presser, et puis qui irait contester la nouvelle force montante de cette école ? Avec l'appui de Crow, et des professeurs, Mercurius avait beau être une ordure, il n'en demeurait pas moins un élève d'un excellent niveau sur ce coup là, au bout de la deuxième quatrième années, évidemment c'était plus simple.
Enfin, il avait démontré un don tout particulier pour la magie noire, usant et abusant de celle ci, à défaut de savoir utiliser tous les sortilèges vus en cours, autant se focaliser sur ceux utiles.

Mais ce n'était pas l'objet de l'intérêt du jeune homme, ce jour là, il avait réservé le terrain de quidditch pour Gryffondor, et spécialement pour lui, il en avait vaguement parlé aux autres, Pablo, Elia, Sara, mais pas plus, il avait envie de se défouler et de se prouver que c'était juste sa poisse qui avait fait gagner les blaireaux.
Alors il avait sorti sa tenue de Gryffondor, l'avait enfilé, pris une grande valise, très longue, dans laquelle on aurait pu mettre un corps, et il était sorti du dortoir des mecs de chez Gryffondor, avait passé tout Poudlard, pour enfin arrivé sur le terrain.

Personne en vue ? Ça, c'était une bonne chose.
Regardant le ciel, pas de nuages, en voilà une bonne chose, il pourrait se défouler dans de bonnes conditions, comme quoi, le hasard faisait bien les choses.
S'étirant un coup, il laissa les articulations de son corps craquer, après quoi, l'attrapeur se pencha sur la valise qu'il avait apporté, l'ouvrant manuellement, il y avait là un bordel sans nom.
Des balais, des balles, du matos en veux tu en voilà … il en sortit une partie, notamment un souaffle, probablement acheté sur le chemin de traverse, deux ou trois balais, une balle noire, probablement un cognard non ensorcelé, du moins pour l'instant, et une drôle de machine, comme celle que les moldus avaient pour envoyer des balles, celle la devait servir pour envoyer des balles de quidditch, souaffle et cognard, probablement le premier cas, seul H semblait savoir à quoi elle servait, sauf si d'autres experts en quidditch avait fait leur apparition à Poudlard.

En voyant l'équipement, on se doutait bien que le bonhomme ne venait pas d'une famille fauchée, certains balais sortis, étaient de collection, des vraies perles, du genre qu'on ne trouve plus dans le commerce, lui, fils de riche, du moins fils adopté de riche, avait du avoir ça pour une bouchée de pain du point de vue du patrimoine de ses vieux, autant dire qu'on reconnaissait le fan et le collectionneur.
Jetant un œil sur tout ça, l'apprenti mangemort se murmura à lui même …

« Bon alors qu'est ce qu'on va prendre … l'éclair de feu ou le flèche d'argent ? Peut être le Nimbus 2001 … »

Se grattant l'arrière du crâne, il s'approcha d'un balais à l'air ancien, et se plaça sur le coté et dit avec autorité.

« Allez va pour le flèche d'argent … DEBOUT ! »

Le balais de fabrication artisanale se leva avec autorité, et se plaça parfaitement dans la main de son maître et possesseur.
Celui là, c'était le préféré de H, il ne le cachait pas, c'était un des tout premiers balais à pouvoir dépasser les cents kilomètres heure, cent-dix même paraissait il, enfin, il n'avait pas réussi à compter à combien il pouvait aller avec ce petit bijou de collection.
La production de ce balais avait été interrompue, faute de moyen, surtout que le temps nécessaire pour faire à la main ce balais, ne devait pas être rentable.
Pour H, ce n'était pas ça le soucis, son balais était nickel, entretenu à la perfection, il volait beaucoup moins vite que l'éclair de feu qu'il possédait, mais c'était un autre plaisir que de voler avec cette œuvre d'art, il fallait remettre les choses dans leurs contextes, pour l'époque, c'était un balais de grande qualité, et Mercurius appréciait tout autant voler avec ce balais, qu'avec un Nimbus 2000 ou 2001.
Le vieux balais bien en main, plaça le souaffle sur l'appareil bizarre, décolla tranquillement pour se placer sur le terrain, une fois bien en place, il parla haut.

« Bon allez c'est parti … POULE ! »

Et aussitôt, le souaffle fut expulsée à pleine vitesse dans les airs, le Gryffondor, habile partit en trombe au moment où il entendit la détonation, preuve qu'il avait les réflexes du bon et parfait attrapeur, rapide et efficace, son balais allait bien moins vite que l'éclair de feu, aussi, il apprécia la distance, sachant qu'il ne pourrait pas aller aussi vite que d'ordinaire, il prit un courant de vent pour accélérer. Cependant celui ci était descendant, et il remonta rapidement arrivant pile poil à l'endroit voulu, il tendit le bras droit et la balle vint se loger sous celui ci, le gauche tenant le balais.

Effectuant une vrille pour changer de direction, et passer par la droite, instinctivement, il changea le ballon de bras, et le balais aussi, s'exposant moins à une perte de balle, zigzagant, il arriva un peu plus haut que les buts.
Là, il arma son bras, le balais toujours en mouvement, le souaffle partit en direction des buts, et aussitôt, le Gryffondor contourna la zone de but, et fit le tour à grande vitesse, le ballon passa un peu en dessous de l'anneau central, et comme prévu, H se retrouva derrière les buts, il volleya la balle d'un coup de paille de son balais et la balle passa en plein milieu de l'anneau de droite.
Un sourire naissant sur son visage, c'était à travailler comme feinte, pour peu que le gardien soit lent , il y avait matière à exploiter.

Après avoir marqué, il se dirigea à grande vitesse ( pour son balais ), vers le sol, arracha le souaffle à celui ci, et repartit vers les buts d'en face, là, il testa divers jongles en vol, sans en louper un, il mima des figures bien connue de quidditch, et c'était là qu'on voyait l’entraînement, il couvrait un large panel de techniques, lui qui jouait attrapeur, pouvait facilement assurer en tant que poursuiveur c'était plus qu'un fait, après tout, c'était lui le mentor de Vasheden niveau quidditch.
Après tout ça, il effectua un tir classique, manuel, en position paresseux, une figure difficile et complexe qu'il travaillait depuis un moment, mais en bas, il était difficile d'avoir de l'amplitude pour son geste, ce qui donnait une frappe molle et sans réelle intérêt, lui, essayait de le faire pendant un tour sur lui même, l'inertie pourrait donner ce qu'il fallait de vitesse, la puissance était à jauger.
D'après son expérience et accord avec les lois de la physique, il avait déterminé que le meilleur moment pour son tir, était quand il était incliné de 90 degré par rapport à la normal, il avait l'inertie de la remontée ou de la descente, sans avoir trop de pesanteur pour ramollir son bras, si la frappe était armée dans l'axe du corps, et bien derrière, que le mouvement était horizontal, et que le timing faisait que la balle partait à 90° pile, le ballon était rapide, puissant et avec un effet enroulé qui pouvait tromper plus d'un gardien.

Il testa sa théorie, mais déclencha son tir trop tard, se retrouvant en position paresseux rapidement, le ballon fut rapide, mais trop imprécis, aussi rebondit il sur le cercle, s'élevant en l'air, H le rattrapa avec difficulté, faute de balais super rapide, rattrapant la balle, il fit un demi tour rapide, et déclencha un tir rapide, fulgurant et efficace, la balle passa au milieu de l'anneau central avant de s'écraser au sol.
Là, il soupira, se passa le gant sur le front, et descendit au sol.
Il se dirigea vers le souaffle, le ramassa, et retourna vers le bordel qu'il avait entassé là.
Arrivant ici, il posa délicatement son balais à terre, prenant l'éclair de feu.

« Ce coup là, on va la jouer vitesse … ( il place le souaffle sur l'engin à propulser ) Allez go roule ma POULE ! »

Le ballon partit dans les airs, et en un instant ou presque, le Gryffondor l'attrapa à mi altitude, il savait utiliser la vitesse, et n'avait pas peur de celle ci, suicidaire, c'était le cas sur un balais, il jouait avec le risque, se riait du danger, après tout, il avait vaincu la mort une fois.
Il lança le ballon en l'air, continua sa course puis vira, pour remonter en virage, et l'attrapa plus haut, enchaînant ainsi un combo pas donné à tous, et fonça en direction des buts, là, il lança le souaffle en l'air et exécuta une manchette à l'européenne, le ballon passa au milieu de l'anneau gauche, et le jeune homme se dépêcha pour attraper le ballon avant qu'il ne touche le sol, et il l'eut, de justesse, c'était plus simple avec l'éclair de feu, vraiment plus simple.
Gardant le ballon près de lui, il fit le tour des anneaux, et remarqua qu'une personne approchait du coté sur le terrain, fronçant les sourcils, il attendit en l'air, prenant le soin d'analyser.

Le verdict … Malachy Parch, le poursuiveur raté de son équipe, un beauf pour H, un échec, d'ailleurs il s'était sérieusement fait engueuler par le russe après le match contre Poufsouffle.
Peu enclin à considérer l'intervenant pendant son entraînement personnel, il attendit que l'autre soit proche de ses affaires pour accélérer comme un fou et foncer vers lui.
Il arriva vers lui avant que l'autre ne puisse toucher à quoi que ce soit, il posa le pied à terre, l'éclair de feu à la main, la baguette dans une poche de sa robe de quidditch.

« Qu'est ce que tu fous là Parch ? »

Le ton était sec et cassant, visiblement, il y avait de la rancoeur coté capitaine.

« Je t'avais dit de dégager de là … »

Il hocha la tête et reprit.

« Et à ce que je sache, je t'ai pas demandé de venir ici. »

Les sourcils froncés, le regard mauvais, le capitaine des lions, fidèle à sa réputation, était presque prêt à bouffer l'autre, surtout, il n'aimait pas qu'on le dérange pendant sa séance de quidditch.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Mer 20 Juin - 16:53

Une magnifique journée s'annonçait, une météo à ne pas envier les différentes îles paradisiaque du monde. Soit un soleil rayonnant et aucun nuage à l'horizon. Un temps à ne surtout pas rester enfermer dehors, et bien au contraire. Un jour comme pouvait apprécier tout particulièrement, le jeune Parch.

C'est ainsi, qu'avec une rare précipitation, le Lion rouge et or s'habilla d'un jogging sombre et un t-shirt blanc, en plus d'apporter les écouteurs à ses oreilles.


Aujourd'hui serait sous le signe du sport et de la détente. Et après quelques étirements, l'élève se mit à courir dans le vaste parc et alentours de l’école. Il croisa, bien évidement, différents élèves qui soit s'écartaient de son chemin avec une certaine crainte, ou au contraire lui faisait un petit signe rapide de la tête. Mais pour une fois la Horde de pimbêches ne pouvait le suivre. Pas sportif pour un sous, ou pour les rare d'entre elles à l'être, leurs capacités n'égalaient pas celle du "Viking". En deux mot, la "Journée parfaite".

Le soleil commençait à taper fort et la course à faire apparaitre des perle de sueur sur le visage parfait de Malachy. Toutefois, s'était l'un des seul et rare moment, où il pouvait se sentir libre et surtout lui même. Tout le poids qu'il portait sur ses épaules semblaient loin et inexistant. Il respirait à plein poumon de ce rare petit plaisir. En y réfléchissant bien, il n'y avait que ce moment là et lorsqu'il jouait au Quidditch, qu'il se sentait aussi bien. Et alors qu'il y pensait, il ne pu s'empêcher de regarder le terrain au loin, avec un petit pincement au cœur. Vous savez ce petit pincement, où vous vous dites que c'est trop beau pour être vrai, exactement celui là que ressentait Malachy à la vue de ce magnifique terrain. Sportif dans l'âme et aimant tous les sports même ceux des moldus, sa préférence allait pour ce sport si spécial. Peut être que dans un autre monde, une autre famille et une autre situation, il pourrait devenir joueur pro' de ce sport. Mais voilà ce n'était pas le cas, il devait simplement chasser cette idée de sa tête. Mais plus il y pensait, plus l'envie de s'entrainer un peu au Quidditch devait forte, et succombant à la tentation. Il reparti en direction des dortoirs de Gryffondor.

Se hâtant, il enfila la tenue du joueur de l'équipe gryffondor, s'empara du derniers balais, à peine sorti dans certains pays. Il y avait quelques avantages à avoir les parents qu'il avait. Des avantages rares comme celui-ci, mais au moins il était fier d'avoir une telle beauté entre les mains. Observant cette merveille d'un nouveau temps, pendant un long moment, c'est l'arrivé d'un première année qui le sorti de sa rêverie. Il lui lança un tel regard noir, que le gamin voulu s'échappait en courant, manquant de se cogner contre la porte. Même Malachy n'aimait pas être dérangé d'une telle façon, alors tant pis pour ce gamin, il préviendrait avant de rentrer dans des dortoirs. Il regarda un temps par la fenêtre, l'envie de s'y jeter avec son balai était grande, mais il irait à pied au terrain et Il prendrait les balles au passage. Mais s'il y a bien une chose qu'il aimait autant que le sport était la musique, et il ne se sépara donc pas de celle-ci, pour le chemin.

Il sourit en écoutant les première note de cette musique, venant d'un groupe pas si connu que ça. Et pourtant il le méritait à l'avis du Lion rouge et or. Mais enfin bon, le monde de la musique n'était pas son univers donc ce qu'il en pensait, hein, n'était pas le principal. Il était fin prêt pour jouer un peu et rien n'empêcherait ce bonheur. Quoique....

Alors qu'il arrivait sur le terrain, il aperçut une silhouette voler au dessus dans d'habile mouvement. Sans réellement voir le visage de ce joueur il reconnu à la manière un peu trop péteux de H. Bon il fallait l'avouer, il était loin d'être mauvais, au contraire, il était très bon. Et le compter dans l'équipe gryffondor était une très bonne chose. Mais son comportement exécrable et sa réputation de fou gâchait tout son potentiel. Il était difficile de l'avoir comme coéquipier et d'autant plus en tant que capitaine remplaçant. Enfin remplaçant, même Malachy avait pu remarquer qu'il prenait plus de pouvoir et qu'il était peut être le capitaine de l'équipe. Mais bon les jeux de pouvoir au sein d'une équipe, le "Viking" s'en moquait. Lui était là pour jouer, gagner et prendre un sacré plaisir. Et même avec toutes les qualités de meneur qu'avait ce type, qu'il respectait dans ces moments, le souvenir du derniers match lui revint à l'esprit. Ils avaient gagné oui, et si même lui était quelque peu déçu de cette victoire, après tout il était toujours mieux de gagner par une victoire écrasante, ou au moins par un beau match tendu et serré, mais ils avaient tout de même gagné. Et celui-ci se la ramenait encore pour en rajouter à sa déception et son énervement.

Le russe s'arrêta, la présence du Parch avait été remarqué. Et en réponse à cet affront à distance, Malachy serra les poing à se faire saigner. La journée parfaite risquait de se transformer en énervement. Mais le jeune homme était quelqu'un d'intelligent. Il préféra prendre sur lui sachant que son "capitaine" n'en ferait pas autant. L'humeur n'était pas au duel, mais juste à l'entrainement. Le championnat et la victoire était la seule chose à avoir en tête. Il s'approchait du milieu de terrain, et comme il pouvait s'y attendre de la part de H, celui-ci se précipita dans sa direction. En maugréant des paroles incompréhensibles, mais Malachy avait vu plus impressionnant et il commençait à s'habituer au saute d'humeur de ce derniers. Imperturbable, il regarda le joueur sur son balais, il semblait agressif et prêt à en découdre, au contraire du Parch. Lui était plutôt aussi calme et détendue que de coutume, ne montrant pas de crainte à cette attaque. Après tout étant tout deux de la même équipe, si Malachy montrait un semblant de crainte, il n'aurait aucune raison d'être dans l'équipe.

Malachy retira ses écouteurs, la musique étant fini depuis son arrivé. Et avec une neutralité dans la voix qu'il lui était connu, il s'exprima, essayant de calmer son vice capitaine:

-Pour reprendre tes questions, capitaines! Je pense comme toi, être là profiter de cette journée pour m'entrainer aussi. Le championnat arrive et j'espère que nous le remporterons. Non je n'espère pas, car NOUS LE REMPORTERONS!

Il lui fit un sourire carnassier, comme si s'était une assurance et une promesse qu'il lui faisait.L'échec était irrévocablement inacceptable.

-Et je suis désolé, mais je ne te savais pas ici aussi!

Il parlait de façon posé et réfléchi, enfin de détendre l'atmosphère. Il savait la passion de son capitaine, autant qu'il l'avait lui même. En jouant dessus peut être, que les choses se calmeraient d'elle même.

-Mais puisque nous sommes tous les deux là. Si tu veux bien pourquoi pas nous entrainer ensemble. Un petit défi ça te tente?

Bon H était un bourrin, soit mais quand il s'agissait du jeu il n'avait pas un si mauvais fond que ça. Du moins le pensait-il. Il attendait sa réponse, les bras croisé sur son torse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Jeu 21 Juin - 17:23

Parch, un blaireau de première selon H.
Le genre de péteux à remettre à sa place vite fait bien fait, le genre de mioche qui n'a pas assez pris de coups de pied au cul et qui par extension, pétait plus haut que son arrière train pas encore botté.
Un mec qui se la pétait sans raison, une grande gueule avec rien dans le falzar, et nul à chier sur un terrain de quidditch, le capitaine des lions ici présents ne l'ayant pas pris pour l'instant pour le match contre Serpentard, des drouilles pareil n'ayant nullement place à prendre dans une équipe qui se voulait parfaite et la meilleure de toute.

Il avait nul de chez nul sur le terrain, pas être foutu de mettre un point en tant que poursuiveur, faire des passes ça va bien cinq minutes, et encore, non, ce dont l'équipe avait besoin, c'était de talent, pas de bouse de ce genre, la réputation et les muscles ne faisaient pas tout.
Et puis d'abord, ses muscles, il aurait beau les bander et les exhiber à toute la gente féminine, avec un ostéoclaste dans le gras, le Parch pourrait moins faire le fier, et on savait H de tendance assez sympathique, il aimait jouer les sauveurs au grand cœur à coup de magie noire, surtout pour délivrer la gente féminine qu'était l'habituel troupeau de groupies qui escortait le boulet.

L'envie du moment ? Lui massacrer sa sale face de bouffon de première, mais pas le petit massacre, un truc bien violent, un peu comme pour son premier meurtre, à défaut d'être original, c'était efficace.
Une pierre qui tient dans la main, et en avant la besogne ! Lui refaire la face à coup de pierre, c'était barbare, sadique, bourrin, malsain, pas très gentil, mais ça avait le mérite de le remettre à la place qui était la sienne, à savoir un presque bouseux.
Sortez les violons et les mouchoirs, ça va chier des bulles carrées !
Ou alors le cramer, oui, en plus H avait envie de tester le Feudeymon depuis un moment, mais faute de temps, et comme on l'en empêchait à chaque fois, il fallait bien faire sans, là l'opportunité se présentait alors pourquoi se retenir ?
Ah si, il y avait bien ça … ça serait con de cramer un flèche d'argent, surtout vu que c'était son balais préféré, il valait mieux s'abstenir de ce genre de chose, tant pis, une prochaine fois peut être ?

Et l'autre le narguait avec son habituel air benêt, avec sa tête à claque, son joli minois défiguré par un rictus de souffrance, juste jouissif rien qu'à la pensée, mais qu'il ne s'en fasse pas, son jour viendrait, peut être pas aujourd'hui, mais après le match contre Serpentard, qu'il se cache et fuit H, sans quoi il se ferait rosser l'arrière train sévèrement.

Alors quand il osa tenir tête à son capitaine, même répondre et non plier, voir retourner d'où il venait, il ne fallait s'attendre à beaucoup de compassion de la part du Gryffondor.

-Pour reprendre tes questions, capitaines! Je pense comme toi, être là profiter de cette journée pour m'entrainer aussi. Le championnat arrive et j'espère que nous le remporterons. Non je n'espère pas, car NOUS LE REMPORTERONS!

Il lui répondit du tac au tac.

« Pas grâce à toi en tout cas ... »

Un pic comme un autre, il avait beau faire le malin, lui n'avait rien à prouver sur le terrain, H était le meilleur attrapeur, et il le prouverait contre Serpentard une fois de plus.
Ses beaux discours et courbettes à la Serdaigle intellos, ça ne prenait pas avec H, il fallait lui prouver qu'on portait bien son ballottage, sinon il aurait un poing dans la gueule, c'était aussi simple que ça.

-Et je suis désolé, mais je ne te savais pas ici aussi!

Toujours l'air mauvais, il répondit sèchement avec un regard blasé.

« T'avais qu'à regarder le planning de réservation du terrain ... »

Et là, proposition inattendue :

-Mais puisque nous sommes tous les deux là. Si tu veux bien pourquoi pas nous entrainer ensemble. Un petit défi ça te tente?

H rit de bon cœur, c'était un comique lui nan ? Vraiment, ce gars là ne devait pas savoir à qui il s'adressait et ne devait pas connaître les habitudes du capitaine des lions.
Défier un gars comme lui, c'était tout bonnement du suicide, mais puisqu'il y tenait tant … l'autre esquissa un sourire malsain, alors il se rapprocha de Malachy, bien droit, il le fixa dans les yeux, sans broncher, son regard de tueur entraîné en faisait fuir plus d'un, lui pas visiblement, inconscience ou attitude calculée ? Peut être les deux, restait à savoir si l'attrapeur marcherait ou non.

« Genre ! Toi tu veux me défier … »

Il enleva la main dans sa poche, laissant sa baguette où elle l'était, et il donna une tape sur l'épaule de Malachy.

« C'est nouveau ? Depuis quand tu en as dans le pantalon ? »

Il rit à sa vanne.
Après quoi, il hocha la tête le fixant avec un sourire malsain.

« Je parie que je te fous la mine même avec le flèche d'argent ... »

Lâchant son éclair de feu, il prit le souaffle et le plaqua contre le torse de l'autre.

« On le fait en trois balles chacun ! Debout ! ( le flèche d'argent va droit dans la main de H ) Montres moi que tu as ta place ici, sinon ça va chier pour toi ... »

L'attrapeur enfourcha son balais, deux fois moins rapide que celui de son adversaire, et une fois dans les airs, il se plaça face à lui, qui avait le souaffle, maintenant, c'était l'heure de l'affrontement, et de voir qui était le plus fort des deux.


Hrp :
On le fait en trois dés souaffle, tu fais les trois tiens, je ferais les trois miens, gagne celui qui en réussit le plus =)
Fais tes trois dés, je ferais les trois miens dans le post d'après.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Jeu 21 Juin - 17:34

Toujours les bras croisés, il ne broncha pas d'un cil, alors que le "russe" l'assaillait d'insulte et de remontrances. Non, il resta aussi stoïque et confiant que de coutume. Il commençait à comprendre le fonctionnement de ce capitaine étrange. Et entrer dans ce jeu, viendrait irrévocablement, à un duel entre les deux compères. Mais le match approchant, il ne pouvait risquait de tels conséquences. Et pourtant ce n'est pas l'envie qui lui manquait. Mais faut-il croire que Malachy était bien plus réfléchi que l'autre Rouge. Enfin s'était même une certitude, car lui même passé pour un bourrin et personne ne se rendait compte de la véritable personnalité du Parch. Comme on dit, il ne faut pas se fier à la couverture d'un livre, c'est ainsi que l'on peut perdre la vie...

Peut être qu'un jour, les deux protagonistes n'auront d'autres choix que de s'affronter et ce jour là, Malachy lui donnerait un duel dont il appréciera peut être. Un Jolie impérium, le rendrait peut être plus docile. Il sourit intérieurement à cette pensée. Mais au final, il n'en valait pas la peine et tout ce qui comptait était la victoire contre serpentard. La maison ancestrale de sa famille, la maison qu'il détestait le plus au monde et leur plus grand rivale. Oui il était prêt de pactiser avec H, si lui aussi l'envisager, pour mettre une raclée au serpent.

Bref après son défi, Le russe se mit à rire, comportement dont Le lion rouge et or s'y attendait fortuitement. Le joueur se prenait pour un élite et pro, les chevilles un peu enflé, tout comme sa tête. Malachy jouait peut être avec le feu, mais il savait que son capitaine ne pourrait pas résister à un tel défi. Encore plus si au final, il pouvait lui donner la leçon qu'il pensait pouvoir lui donner.

Dans tous les cas, il s'approcha de lui avec ce regard qui en faisait fuir plus d'un, voir même toute l'école. Mais Malachy voulait être le premier, à s'opposer à lui dans cet échange fugace. Car Malachy ne plierait jamais. A la place, il le regarda avec une lueur de défi et de provocation. Il était probablement suicidaire, encore plus lorsqu'on pouvait savoir ce qu'il ressentait de ce petit échange. Car le Parch appréciait toute cette comédie, une nouvelle adrénaline s'empara de lui. Il pourrait presque dire, qu'il appréciait cette relation avec le "russe". Après tout, dans l'esprit de Malak, on avait besoin d'un rival pour ne cesser de vouloir s'améliorer pour atteindre la perfection.


Et alors que H, l'insulta sur la probabilité de sa virilité, Malachy souri avec une once de provocation et prédateur. Agissant de paroles, il sembla descendre sa main sur son pantalon récemment mentionné, mimant le fait de le descendre.

-Si tu veux vérifier ce que j'ai dans le Pantalon, je peux tout de suite te le montrer, Capitaine!

Il arrêta son mouvement au signe du Bourrin. Il accepté son défi, au plus grand plaisir de Malachy, qui lui rendit son sourire. Le souaffle contre le torse, il acquiesça de la tête. Mais il voulait rendre le défi plus intéressant, et plus comment dire, provocateur. Et alors qu'il tenait la balle en main, il regarda son capitaine et ajouta:

-Prend ce que tu veux. Mais puisque tu es l'un des meilleurs joueurs de l'équipe et le véritable capitaine. Tu devras faire un sans-fautes fasses à moi.

Bon deux choses l'une. Malachy approuvait et acceptait le statut de capitaine à ce rival de fortune. Ce qui n'était pas acte courant chez le Parch. Il approuvait son grade supérieur. Mais il mettait aussi par la même occasion plus de pression au "Russe". En effet à force de le critiquer, il était tomber dans son propre piège, et devrait faire un sans-fautes.

Sans attendre plus longtemps, les deux adversaires du moment, s'envolèrent et se firent face. On pouvait sentir une certaine tension entre les deux, malgré le magnifique soleil. Et comme si cela ne suffisait pas, voilà que des satanés curieux, venaient voir ce petit duel aérien. Bon peu importe les répercutions de cet affrontement était importantes et il fallait qu'il se concentre.

~Jamais tranquille, ici! ~


Et le coup d'envoi fut lancé, Malachy vira instantanément de droite dans un habile mouvement, suivit du russe, qui le talonnait. Malachy enchaîna des zigzag, dans les airs, difficiles à suivre. Sans trop de mal, pour le premier lancé, et ayant de l'avance sur son capitaine, il envoya le souaffle dans un tir spectaculaire et puissant.

- 20 Points, Capt'

Sa voix n'était ni froide, ni provocatrice ou fier, non il avait simplement énoncé un fait. Sa voix était absente d'émotion. Mais le tout n'était pas fini, accélérant encore sur son Balai, il se précipita pour récupérer le Souaffle qui se dirigeait à vive allure, en direction du sol. Et c'est de façon in-extremis, qu'il la récupéra, faisant retenir le souffle de la foule amassée autour du stade. Le Parch jouait avec le feu, ou même la vie, vu l'allure à laquelle il allait et sans abandonner son optique de récupérer la Balle. Mais on ne pouvait pas nier que l'élève détenait une certaine maîtrise.

Les jeux continuaient c'est ainsi, qu'il remonta à vive allure, sans apercevoir son capitaine. Où était il passé? Et la réponse arriva bien assez vite, car comme un boulet de canon, il lui fonça sur le côté. Surprenant et déstabilisant le joueur. Il jura sous l'effet de la pression. Mais il avait encore la balle et rien n'était perdu, malgré la perte d'équilibre qu'il avait. Déterminé, il continua avec plus de difficultés. Dans un vrai match, il n'aurait pas hésité à faire la passe, pour éviter de perdre la balle, mais ici présent, il était seul. IL se força à voler plus haut pour reprendre de l'élan, hurlant un "allezzzzzz ". Les buts se rapprochaient de plus, en plus, il avait du mal à respirer, tant il avait prit une vitesse impressionnante. Mais coûte que coûte, il devait le mettre. Mais encore une fois, le "russe" n'était pas visible où était-il encore? Peu importe, les buts se rapprochaient dangereusement et avec un espoir fou...

Alors qu'il se préparait à envoyer un véritable boulet de canon, dans un effort sur-humain, car il avait du mal à tenir l'équilibre de son balais et la balle. Il fut malheureusement aveuglé par le soleil qui déjà amorçait son coucher. Il tenta quand même en rageant d'autant plus.

-Fait chier!!!!

Malachy se comportait comme s'il était réellement dans un Match. Ce sport était une passion pour l'élève et tout attrait en rapport avec, était prit avec le plus grand des sérieux.

Le bruit reconnaissable entre tous, se fit entendre la balle, avait soit été arrêté par le "gardien" supposé ou simplement s'était prit un des anneaux. Mais rien n'était perdu, se fiant à ses sens, il fonça comme une fusée, en direction de la balle. H ne devait surtout pas avoir la balle maintenant, pas encore.

Avec une grande chance, il fallait l'avouer, Malachy senti la balle proche de sa main, il s'en empara sans hésité avant que l'autre joueur n'intervienne. Une fois ceci fait, Malachy préféra prendre une certaine distance, afin de mieux analyser la situation, et se reprendre.

Il parcourut de son regard le stade entièrement, la foule avait bien grossit depuis le début du match, mais comme chaque épreuves, l'élève entrait dans une espèce de stase ou transe, se moquant de ce qui se passait à l'extérieur de ce monde. Mais maintenant, il devait marquer ce but et montrer ce dont il était capable au bourrin. En parlant de lui, voilà qu'il planait à plusieurs mètre de lui. Surement analysait-il lui aussi les futurs actions du Parch. Il devait l'avouer le capitaine n'avait pas gagné son grade pour rien, il était doué et impressionnant. Mais ce moment intense procurait un rare plaisir pour le Lion rouge et or. Il retiendrait ce petit duel. Bon maintenant il devait y aller, mais le mur que représentait H était dangereux et à prendre en compte. La seule solution était de le surprendre, et pour cela de se surprendre lui même. Agir de façon inconsciente et impossible à cerner ou identifier. Voilà ce qu'il devait faire pour tromper le joueur à la grosse tête. Sans plus attendre et pour tout surprise, il fonça droit sur H, tel un kamikaze prêt à en découdre. Le Parch avait-il changé d'avis et désirait-il se battre avec le futur Magemort?

Le choc allait être inévitable, et les questions de la foule grandissante. Et alors, que l'accident allait avoir lieu. Malachy, força son balai à tomber à pic, comme si au derniers moment, il avait changé d'avis, que ses hésitations avait remporté sur sa folie. Il se dirigea alors, de façon saccadé et incontrôlable vers le sol. Comme s'il perdait le contrôle même de son balai. Et encore une fois, le sol se rapprochait dangereusement du Lion rouge et or. Plus que quelques mètres et....

Le corps et le balai ne touchèrent jamais le sol car dans une folle action, Malachy stabilisa son balais, montrant que toute cette comédie était voulue. Oui il était fou et suicidaire mais cela pouvait payer. A présent, il ne suffisait plus grand chose, pour lui d'atteindre les buts. Et la vitesse octroyer par son balai mythique, lui donnait toutes els chances de réussir. Pas de précipitation, il faut viser et marquer. Remontant telle une flèche en furie, le temps sembla s'arrêter dans l'esprit du Rouge et Or. Les anneaux bien visible dans son esprit, il ne fallait plus qu'envoyer le souaffle dans l'un des trois anneaux. Il devait bien calculer son coup, car la vitesse était fulgurante, et même en ralentissant, son balai continuerait dans les airs.

Contrôle de soi, maîtrise, action et réaction.

Alors que le balai continua son chemin dans le ciel, le souaffle entra dans l'anneau centrale. Malachy se mit à sourire de plein cœur à cette action. Intérieurement il était fier de lui, et même les critiques exacerbé de H, n’enlèverait pas ceci. Deux tirs sur trois réussi, s'était tout de même un bon score sachant, que dans un véritable match, tout était bien différent. Plusieurs mètres encore, et Malachy réussit à arrêter sa course. Il revint aussitôt vers son capitaine, le visage aussi neutre et impassible.

-Deux tirs sur trois, capt'! A ton tour!

Maintenant, non seulement, il voulait arrêter les tirs de H, mais aussi et surtout voir ses véritables capacités. Malachy le pousserait à lui montrait ce dont il était capable. Et ainsi, lui montrerait qu'il ne fallait pas non plus le sous estimer...


Dernière édition par Malachy M. Parch le Jeu 21 Juin - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Jeu 21 Juin - 17:34

Le membre 'Malachy M. Parch' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Souaffle' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Souaffle' :

#2 Résultat :


--------------------------------

#3 'Souaffle' :

#3 Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Jeu 21 Juin - 17:36

Défi accepté !
C'était l'heure de jouer, il fallait maintenant vérifier ce que l'autre avait dans le ventre, et il avait intérêt à montrer ce dont il était capable, il devait faire au moins le même score que H, si ce n'est mieux, pour que les choses soient plus équitables selon lui, le patron avait pris son balais fétiche, beaucoup plus lent que celui de son adversaire, mais comme il savait largement mieux volé que lui, c'était plus pour la formalité qu'autre chose.
Nul n'était sans ignorer qu'il était le mentor de la meilleure poursuiveur de l'histoire de Poudlard, son ex était la nana qui avait marqué le plus de points en un match, et c'était lui qui avait tout appris, le talent de la gamine avait fait le reste naturellement.

Si on pouvait penser de H qu'il était un joueur de quidditch, complet, c'était totalement faux, il ne savait jouer qu'à deux postes, poursuiveur et attrapeur, avec une préférence nette pour ce dernier, ses réflexes, son absence de crainte pour la vitesse, et même son coté combatif et acharné, avait fait de lui un candidat de choix pour ce poste, et c'était Achille, qui était un excellent attrapeur, qui l'avait désigné comme tel, le reste avait suivi.
Et aucun Gryffondor ne pouvait prétendre à ce poste, parce que H l'occupait de la plus belle des manières, sans lui, l'équipe ne serait rien devenue, sans lui, ils n'auraient jamais été au sommet de la coupe de quidditch, alors quoi ? Parch oserait il le remettre en cause ? Si c'était le cas, il serait éventré sur le terrain, pas de pitié pour les sous-merdes.

Le capitaine ne plaisantait pas sur ce sujet, c'était Lui l'attrapeur et personne d'autre, ça ne serait pas Parch qui dirait le contraire, lui à peine arrivé dans l'équipe pour plaire à la tribu de chiennes en chaleur qui lui collait à l'arrière train.
D'ailleurs, s'il ouvrait un peu trop sa gueule, ou se faisait dérangeant, il deviendrait une nouvelle proie pour l’Élite, parole d'un de ses lieutenants qui arborait le tatouage, invisible pour les autres, de sa responsabilité.

À peine arrivé en face à face, il y avait déjà de la peuplade venue assister à l'entraînement, ils avaient que ça à foutre ? Après les six actions, H s'occuperait d'eux, il n'aimait pas vraiment qu'on vienne fouiner ou espionner, surtout ses méthodes de quidditch.
Mercurius fit un signe à son adversaire de commencé, et l'autre usa du handicap de son adversaire, à savoir la vitesse, il le dépassa rapidement, balle à la main, le capitaine mettant plus de temps à se retourner, et à le suivre, après quelques figures, H comprit que seul les courants pourraient l'aider à rivaliser niveau vitesse, et comme il faisait un grand soleil, autant dire qu'il fallait autre chose pour stopper Parch.
L'autre prit trop d'avance et enchaîna avec un tir juste, qui naturellement passa facilement au milieu des anneaux, il ajouta, vantard comme il était.

20 Points, Capt'

L'autre poursuivit son chemin à balais et récupéra le souaffle, lui lança en direction du sol et se remettant face à face, il lui répondit.

« Fermes ta gueule et joues ! »

Et à peine eut il la balle, qu'il filait en hauteur, une bonne tactique, car il savait sans doute que le balais de son adversaire ne lui permettrait pas de monter trop haut, quand bien même son possesseur aurait la volonté de le faire.
H décida de ne pas le suivre, il se retourna, prit la diagonal en volant plus bas, et quand l'autre se trouva sur sa trajectoire, il essaya de lui chiper le souaffle, se rendant compte qu'il n'avait pas assez de vitesse, cette manœuvre ne servit qu'à déstabiliser l'autre pour empêcher un tir hâtif.
L'autre décida de poursuivre l'action, sans doute contrarié de ne pas avoir pu tirer, il remonta encore, à ses risques et périls, sachant que l'autre ne le suivrait pas si haut, sachant pertinemment que le soleil serait gênant pour tirer d'en haut, il préféra prendre un courant descendant pour se rapprocher des anneaux, et le temps que l'autre comprenne, H avait déjà repoussé la balle, dans une bruit de cuir assez caractéristique d'un coup de poing assez ravageur dans la direction du poursuiveur hypothétique.
Puis la situation se posa.

Malachy semblait réfléchir à un moyen pouvoir faire rentrer ce prochain but.
H lui attendait un peu plus loin, observant la façon que l'autre avait de bouger, en tout cas, il ne pouvait pas jouer sur la vitesse, ni sur le physique, Mercurius avait beau être suicidaire, c'était tout de même un bon analyste, du moins au quidditch, et savait qu'en cas de contact, c'était lui qui prendrait Bagdad !
Alors lui vint une idée malsaine, vicieuse et pourtant si efficace, surtout à cette hauteur, il posa une main sur sa robe de quidditch, passant la main dans sa poche, il serra sa baguette.
Et l'autre lui fonça dessus sans se détourner, le Gryffondor tint sa baguette fermement, là, c'était le moment, un petit maléfice de catapultage et ce serait rangé … oui, l'autre chuterait, se briserait le cou, fin du jeu, vainqueur par KO, H.

L'autre ne bougeait pas, attendant de voir s'il aurait le paquet bien accroché pour tenter de le faire, et au dernier moment, Malachy fonça vers le sol.

*Feinte classique ! Pensa H en fonçant en direction des buts sans suivre l'autre. *

Alors qu'il avait entamé sa trajectoire ascendante, il tenta un tir au culot, c'était hasardeux, et désespéré. Mais cela fonctionna, et le souaffle passa en plein milieu de l'anneau central.
H le rattrapa une fois derrière l'anneau, trop tard, bah deux sur trois face à un adversaire lent comme une limace, c'était mauvais, restait à voir comment lui gérerait ça, et l'autre ne lui manqua pas de le rappeler.

-Deux tirs sur trois, capt'! A ton tour!

« Prépares la pelle, tu vas ramasser tes dents ... »

H le regarda, souaffle en main, il l'agita pour le narguer, et passa à l'attaque, fonçant sous son adversaire, il se releva une fois l'ombre de celui ci derrière, mais il fut rapidement rattrapé par son adversaire, et là, H vira sur la droite, son adversaire le dépassant.
Alors le russe se rapprocha des anneaux, mais l'autre le rattrapa encore une fois, et lorsque H le frôla, en freinant à nouveau, déstabilisé, le russe enchaîna sur une vrille avant, plutôt maladroite, faute de balais, et se plaça sur la gauche en face des anneaux, l'autre encore trop haut dans le ciel, ne put le rattraper, suffisamment près, H tenta un tir un peu trop tôt.
Le ballon rebondit sur le coin de l'anneau le plus excentré par rapport à son axe, manqué, il jura.

« Putain d'merde ! »

Il avait tenté le diable avec ce tir, maintenant, il devait faire entrer les deux autres, mais il était confiant, ce n'était pas le problème.
Remontant, il choppa le souaffle, se replaça au milieu du terrain et fixa l'autre avec un regard mauvais, maintenant, il allait lui montrer ce que c'était un pro du quidditch.
Il jongla un moment avec la balle et s'en saisit et dit à l'autre.

« Alors tu veux la baballe ? Viens la chercher ... »

Alors H monta en l'air, continuant de s'amuser à lancer le souaffle en l'air, et l'attrapa alors que son adversaire fonçait sur lui pour l'attraper, roulant sur lui même avec son balais, l'autre passa dans le vent, et le capitaine relança la balle en l'air, c'était parti, pour un tir plus que lointain et parfaitement exécuté.
La Fourberie de Finbourgh  marcha à merveille, et le souaffle passa à l'aise au milieu de l'anneau central, le capitaine ne broncha pas devant son exploit, une vieille passe qu'il maîtrisait, mais pas d'aussi loin, nouveau record personnel.

Alors il regarda l'autre d'un air de dire, 'tu sais pas la faire celle la ? Regardes et apprends.'
Sortant sa baguette, il formula un accio, et le ballon rouge revint dans ses mains, dernière session après celle ci assez expéditive.

Il se replaça au centre du terrain face à son adversaire, et il se décida mentalement.
Son balais se cabra, partant en arrière, son opposant le suivit, trop bête pour comprendre, le Gryffondor revira après un boomerang parfaitement exécuté, laissant dans le vent son adversaire, il fonça droit en direction du but, mais comme lors de la première session, l'autre le rattrapa, et H changea le souaffle de bras, effectuant un virage parfait pour semer l'autre, mais la feinte fonctionna moyennement, l'autre avait compris que le capitaine le baladait depuis le début, assez intelligent pour le voir, il se replaça devant lui pour lui enlever un angle de tir.
Mercurius, bien décidé à ne pas se laisser faire, partit en piqué et remonta de suite après, la place libre, il demanda à son balais de donner tout ce qu'il avait dans le ventre avec un léger vent de dos, parfait pour le peu de vitesse que lui offrait son bolide.

L'autre avait disparut, mais grimaçant, il comprit que le vent n'était qu'un indice et non une aide du temps, l'autre venait de remonter en trombe sur lui, sans plus attendre, H se plaça en paresseux sous son balais, et au moment de remonter, au lieu de ça, il entama la rotation qu'il avait testé plus tôt seul, une fois à 90 degré, il amorça le tir, et le souaffle passa en plein milieu de l'anneau droit, c'était décidé, ceci serait sa spéciale, même si elle était à parfaire.

Fin du match, égalité, alors le capitaine se posa vers ses affaires installées là pour lui, et la petite troupe là n'y allait pas de main morte sur les commentaires.
Naturellement agacé par ceci, l'apprenti mangemort lâcha son balais à terre, s'approcha d'un mec, le poussa de la main droite, avant d'utiliser cette même main pour dégainer sa baguette, et formuler un Incendio.
La robe noire de l'étudiant badaud s'enflamma à l'autre, et H rit un coup en lui lançant alors qu'il tombait à la renverse.

« Casses toi ya le feu ! »

L'autre étouffa les flammes comme il put, et les autres déguerpirent comprenant l'avertissement, Parch était arrivé et H donna son verdict.

« Si t'es pas foutu de faire mieux qu'un mec qu'a un balais plus nase que toi … t'auras peut être plus de talent avec ça ... »

S'approchant de sa valise spéciale, il en sortit deux battes, presque neuves, le Lion ne s'en servant pas beaucoup, il en jeta une à Malachy et lui dit :

« T'es un mauvais poursuiveur, on va voir ce que t'as dans le ventre à la batte, dernière chance pour toi d'entrer dans l'équipe ... »

H en garda une, la plus abîmée, baguette encore en main il donna un coup sur le cognard qui, une fois touché s'envola dans les airs en titubant.
Enfourchant son éclair de feu, l'apprenti de Crow décolla à quelques mètres du sol et dit à son comparse.

« Le premier qui touche l'autre à gagner, vas y bouffon, à toi l'honneur ! »

Fonçant en l'air, il laissa à l'autre le soin de se focaliser sur le cognard, et commença à virevolter en l'air un peu à l'envie, le but étant d'éviter un cognard que l'autre lui enverrait.
Mort subite, le premier qui touche gagne.

Hrp :

Comme dit dans le rp à toi l'honneur, on fait un dé cognard chacun, le premier qui le réussit gagne bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Jeu 21 Juin - 17:36

Le membre 'Mercurius H. Yakovsky' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Souaffle' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 15/11/1989
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 18/04/2012
Parchemins postés : 339



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 8PV
Malachy M. Parch


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Ven 22 Juin - 3:04

Leur duel commençait bien, et l'adrénaline connu lors de ces évènements étaient une véritable libération, pour le Parch. Malgré les risques qu'il encourait, il prenait plaisir à ce match de circonstance. Et puis c'est quand le danger est présent, qu'on prend plus de goût à l'instant présent, n'est-il pas?

Et le tour du capitaine vint alors. La notion du temps avait disparut de l'esprit de Malak, seul son adversaire et ce duel comptait à présent. Donc comment pouvait-il dire, si cela durait depuis un moment ou non. En tout cas les trois essais de H fut rapide aux yeux du Lion rouge et or. Peut être un peu trop précipité en effet, au gout du Parch, mais il reconnaissait bien là, le Vice-capitaine.

Le premier essai fut un échec, et Malachy lui lança un petit sourire fin.Finalement, il ne ferait pas un sans fautes comme il était demandé. Et même si le sang-pure tenterait de se sortir de ce petit dilemme, Malachy avait la fierté de savoir qu'un échec était à envisager pour le Russe. Une bonne chose de faite au moins, et il y avait spectateur à l'appui.

Toutefois, les deux essais qui suivirent, furent une réussite, au plus grand regret du "viking". Ce qui mettait leur petit jeu à une égalité parfaite. Les deux joueurs ayant fait d'habile mouvements et de spectaculaire enchainement. Mais bien évidement, Le russe n'en ferait jamais mention et au contraire le nierait en bloc. Un vrai comportement qui exaspérait le 6eme année. Enfin s'était des choses qui arrivaient, Malachy aurait pu mieux faire, mais il s'en sortait plutôt bien.

Cet entrainement-ci était finalement fini, mais dans les yeux de H, l'on pouvait voir qu'il était loin d'être fini. Au contraire, il ne faisait que commencer. Il suivit alors son capitaine, mais étrangement ce derniers ce dirigea vers la foule en délire qui s'était amassé. Lui même souffla d'exaspération, pourquoi était-il ici? Et ne pouvait-il pas les laisser un peu seul! L'envie de s'en prendre à eux était brûlante au fond de lui, mais avec la plus grande surprise le russe s'en chargea d'une façon plutôt comique. Arrivant sur les talons du 4eme année, Malachy ne put s'empêcher de retenir un petit rire, lui aussi. Une scène comique se déroulait sous ses yeux, et bientôt le stade sembla aussi désert qu'il le souhaitait.

~Une bonne chose de faîtes~


Après tout, peut être que H avait son utilisé d'une certaine manière. Mais aussitôt, H redevint l'odieux personnage qu'il l'était, alors qu'il déclara son verdict. Celui-là n'en manquait pas une pour descendre quiconque s'opposait à lui. Mais au moins il aurait de qui tenir tête. Et sans plus de gêne, il lui rétorqua quelques mots:

-Mauvais poursuiveur? Et le sans-fautes tant attendu de notre Capitaine? Il semble que tu es échoué aussi cette partie du défi!

Il lui fit un clin d’œil, quelque peu amusé. Il ne semblait ne pas craindre le "russe" et bien au contraire apprécier leur petit échange. Il se comportait avec, comme si une certaine rivalité existait entre eux, alors que H ne le verrait absolument pas de cet œil.

Mais le "Viking" redevient sérieux, instantanément, le capitaine avait donné ses règles. Et les tensions montaient d'un cran. Que question de mort ou vif, cela devenait intéressant. En un coup, il pouvait mettre hors d'état leur petit "chouchou", mais cela valait aussi pour lui. A présent, il ne devait plus que réussir ce coup de maître. Et alors qu'il était dans ses pensées, les cognards partaient dans les airs, à vive allure. Bon Malachy partait avec un certain avantage vu sa silhouette. Car s'il faisait mouche, son adversaire était bon pour être désarçonner de son balai voir pire. Mais dans ces jeux rien n'étaient prévus d'avance, et il fallait se méfier.

~A présent que le jeu commence...~

Appliquant son geste à ses paroles, il s'élança dans les airs, avec ce petit sourire mystérieux qu'il lui était propre. IL maintien fermement son balais d'une main , et dans l'autre la batte que lui avait tendu le Russe. Il prendrait un malin plaisir à le shooter, mais son adversaire était à la hauteur, la tâche serait donc ardu. Un combat compliquait s'annonçait...

Les deux protagonistes prenaient tout le terrain , comme terrain de jeu "mortel". Les cognards volaient en tout sens, tels des insectes volant-fou. Impossible à prévoir leur destination ou leur changement rapide. Il fallait analyser, voir et réfléchir; le travail de batteur n'était pas si bourrin qu'on pouvait le penser, et il était peut être même risqué bien plus qu'on le pensait. Après tout, ces "bestioles" avaient leur caractère.

Et justement, en parlant de ça, voici que les deux se dirigèrent à très vive allure dans sa direction. Décidément, il était prit par cible par tout le monde ces temps-ci... Mais il garda un étonnant sang-froid. Et alors que les deux balles se dirigeaient sur lui, il attendit la dernière minute pour esquiver la première. Alors que renforçant sa poigne sur sa batte, il tira dedans avec une force surhumaine. Bien sur , il avait préalablement visualiser sa cible.

La vitesse du cognard devenait impressionnante, Mû par sa rapidité et ajouté à cela la force d'attraction qu'avait octroyer le violent coup du Parch. Le calcule avait été parfait, plus quel quelques secondes et l'adversaire serait à terre...

Mais ce fut trop beau pour être vrai, car avec agilité, H avait fait un léger, voir imperceptiblement mouvement de côté, évitant ainsi le boulet de canon.

-Shit!!!!

Ne restant pas plus statique, le Parch se mit à slalomer rapidement, pour mettre une distance de sécurité entre les deux.



Dernière édition par Malachy M. Parch le Ven 22 Juin - 3:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


    | STAFF DE POUDNOIR

| STAFF DE POUDNOIR
avatar
Date de naissance du joueur : 22/01/1990
Âge du joueur : 28
Arrivé sur Poudnoir : 09/07/2007
Parchemins postés : 5408



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Admin


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Ven 22 Juin - 3:04

Le membre 'Malachy M. Parch' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Cognard' :

Résultat :

____________________________________
Administrateur.
Poudnoir 2014 Action !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.poudnoir.com



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé] Ven 22 Juin - 3:05

H à la batte, c'était comment dire … du grand n'importe quoi.
Oui c'était à peu près ça, du grand n'importe quoi.
La précision d'un poulet sans tête atrophié de l'aile droite, la justesse d'un unijambiste au milieu d'un champ de bubobulbes, et une envie complètement barge de massacrer la tronche de l'adversaire avec la batte plus qu'avec un cognard.
Du bourrin quoi.

Ce poste ne lui convenait absolument pas, lui qui les deux pieds à terre pouvait correspondre à ce profil, n'en était pas sur un balais, il était rapide, technique, agile et ô combien lucide.
Mais avant tout, il savait rester dans l'ambiance et bien ancré dans la situation, c'était pourquoi il avait du mal à la batte, changer tout le temps d'optique, de situations, tout ça c'était pas pour lui, fonceur dans l'âme, et puis, niveau précision à la batte, même après entraînement, ça n'était pas ça qu'est ça, autant dire qu'il était nul à chier.

Cette saison, H n'avait pas été batté une seul fois, preuve que son accident lui avait servi de leçon et que maintenant, c'était un parano du cognard, comme si on lui avait greffé des yeux dans le dos depuis son passage à Sainte-Mangouste, il pouvait esquiver un cognard dans son dos, l'entraînement était là.
Et si des batteurs doués comme Swan ou Scorzi, n'étaient pas venus à bout de lui, il était peu probable que Parch y arrive, alors après, il y avait l'éternel fait que le capitaine ne savait pas jouer batteur, donc ce serait probablement un match à l'endurance, et ça, H le savait, mais ce n'était pas ce qui lui faisait défaut.

Aux vues du corps d'athlète de son adversaire, un cognard ferait plutôt mal, peut être pas au point de chuter, mais en tout cas, la marque serait là, et il valait mieux éviter d'être trop amoché avant le match, étant donné que les deux capitaines étaient attrapeurs, mieux valait ne pas trop amocher celui qui pouvait rapporter cent cinquante pions à son équipe, et c'était un chose indéniable, si Gryffondor attrapait le vif d'or, la coupe était à eux. L'avance serait confortable, et suffisante, le russe se voyait déjà soulever la coupe … c'était tout vu.

Le petit jeu commença, l'attrapeur volait à pleine vitesse, exécutant des figures simples, mais efficaces, pour ne pas rester trop longtemps immobiles et donc être une cible facile, ça il savait faire. Rester en mouvement perpétuel, peu importe la raison, il savait, et il n'aimait pas perdre de la vitesse ou des conneries de ce genre, nan, c'était ça l'adrénaline du quidditch, vivre son match à fond.
Batteur ou pas batteur, il ne prenait pas gaffe à essayer d'envoyer des cognards sur son adversaire, de toute façon, il ferait l'opportuniste, comme toujours, attendant un moment de faiblesse chez l'autre pour tenter sa chance c'était l'attitude facile, mais bon, s'il était impossible pour lui d'être plus fort, alors autant que l'autre soit plus faible.

Et le Gryffondor entendit le bruit de batte, tiens, c'était pour lui ce petit cadeau, le cognard fusa sur sa trajectoire, rapide, mais pas très précis, H se décala légèrement et sourit, trop facile, et il se moqua de l'autre.

« Trop lent Parch ! »

Après quoi, il se mit à poursuivre le cognard qui lui avait été desservi, et le rattrapa assez vite, son balais effectuait un tourbillon et la batte du russe avec la vitesse de la rotation envoya le cognard avec force sur Malachy.

« RETOUUUUUUR DE BAAAAAAAAAAAAAAATTE ! »

Mais le geste était brouillon et maladroit, c'était plus pour la déconnade qu'autre chose il fallait dire, que Mercurius était vraiment piètre batteur, et peu importe le balais, il était toujours aussi mauvais.
Voyant qu'il avait raté sa cible, il haussa les épaules.

« Tant pis … une autre fois peut être ... »

Et il refila dans les airs reprenant son ballet de balais.
Ce petit test, c'était juste pour la forme et la rigolade, enfin, lui le prenait comme ça, et puis si l'autre faisait chier, ou restait mauvais, il y avait le maléfice de catapultage, les joies de la magie et de l'absence de règles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

La Loi du plus fort ( Pv' Malak' )[Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-