POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 02/07/2012
Parchemins postés : 403



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elizabeth N. Greyson


MessageSujet: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Mar 7 Aoû - 16:17

    –Eli’ ?
    –Oui Olivia ? Demanda l’intéresser.
    –La prof de potion veut te voir, lui dit la préfète en chef de la maison des blaireaux.
    –Ah ? Et elle a dit pourquoi ?
    –Absolument pas. Un conseil, ne traines pas, lui intima Olivia.
    –Oui je vais y aller, merci, répondit El’za, rassemblant ses livres et ses cahiers.
    La jeune fille fourra le tout dans son sac de la manière la plus rangée qui soit, ramenant le surplus de grimoires en haut dans les dortoirs. El’ les rangea dans ses tiroirs à côté de son lit et reprit le chemin inverse, se dirigeant vers la sortie.

    Deux minutes après, elle sortait de la salle commune des Poufsouffle pour se diriger vers les cachots. Endroit froid, humide, et très peu apprécié des élèves. L’avantage, c’était que les appartements des jaunes se trouvaient assez près des salles réservées aux cours de potion. Elle n’aurait pas besoin de descendre cinq bons kilomètres d’escaliers en courant, pour éviter de faire attendre son professeur.
    D’ailleurs Elizabeth se demandait ce qu’elle lui voulait. El’za avait beau chercher, elle ne se souvenait pas avoir fait une quelconque connerie nécessitant une convocation, bien au contraire. Eli’ était une élève assidue et travailleuse, du moins dans ce cour... Les potions restaient bien l’une des seules matières qui l’intéressaient réellement. Elle aimait faire des mélanges, tenter des combinaisons, observer le résultat. En fait, c’était son gout de l’expérience qui lui faisait apprécier cette matière. Dieu merci, jusque-là, El’za n’avait jamais rien fait exploser (ses amis s’amusaient à dire que ce n’étais qu’une question de temps).

    Arrivée à destination, c’est-à-dire devant le bureau fermé de madame Green, Eli’ s’immobilisa. La Poufsouffle était d’un naturel très angoissé et ne pas savoir le pourquoi du comment d’une situation avait le don de l’agacer et de la stresser.
    Elle inspira néanmoins un grand coup et toqua trois fois à la porte, attendant patiemment une réponse. Lorsque la permission d’entrée fût donnée, Eli’ tourna le bouton de porte et entra dans le bureau du professeur de potion.
    –Bonjour madame. Vous avez demandé à me voir ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Jeu 9 Aoû - 15:10

    Merci à tous pour ce cours, vous pouvez ranger vos affaires et sortir.

    D'un geste gracieux de la main, Evy ordonna à la brosse de tableau d'effacer celui-ci tandis qu'elle passait dans les rangs, sentant chaque reste de potions, et prenant les flacons que ces élèves luis donnait par la même occasion. Ils n'en était qu'à la moitié de leur potion. A présent, Evy allait les mettre au frais jusqu'au prochain cours, où ils la continuerait. D'un glissement de pouce sur la fiole, elle vérifiait que chacun avait bien inscrit son nom dessus. Elle arriva enfin devant la place de Miss Olivia Perkis, préfète en chef de Poufsouffle. Sentant son chaudron que la demoiselle n'avait pas encore vidé, elle se rendit compte que la demoiselle avait mis bien trop d'yeux d'anguille et que sa potion était d'ores et déjà raté. Elle soupira discrètement et attendit, la main tendu, la fiole de la jeune fille. Elle ne lui pipa mot sur ce qu'elle savait déjà, la jaune et noir s'en rendra compte bien assez vite mais elle se promis de rester à proximité lorsque qu'elle verserait le sang de Salamandre. Avec la dose qu'elle avait mis d'yeux, quelques goutte de trop de ce sang précieux et boom, elle nous faisait exploser son chaudron. Sa main se referma sur la fiole que la demoiselle lui avait posé au creux et elle commença à se diriger vers son bureau. Un souvenir l'arrêta net et d'un geste majestueux fit face à la préfète.

    « Miss Perkis ? Pourriez-vous demander à Miss Greyson de venir dans mon bureau immédiatement ? Précisez-lui qu'il est vivement conseiller de se hâter, je n'aime pas le manque de ponctualité.
    - Bien professeur.
    - Ah et Miss Perkis ?
    - Oui professeur ?
    - Soyez prudente quand vous verserez le sang de Salamandre lundi prochain.
    - Ah... d'accord...

    D'un pas mal assuré, la préfète disparut. Après avoir posé toutes les fioles dans des rangements de bois dans une antichambre fraîche, elle sortit de la pièce, sac à la main, ferma la porte à clé et se dirigea vers son bureau. La veille, elle avait demandé à sa plume de lui lire quelques compte-rendu et avait appris qu'une jeune Poufsouffle répondant au nom d'Elizabeth N. Greyson désirait se lancer dans les potions, une de ses matière préférée. Cet attrait se faisait de plus en plus rare et il était évident qu'Evy désirait en savoir plus. Le fil de ses pensées s'estompa quand la demoiselle, à l'heure, frappa.

    - Entrez.
    - Bonjour madame. Vous avez demandé à me voir ?

    Elle préférait « professeur » à « madame » mais ne dit rien. Elle attendit que la jeune fille ferma la porte pour lui répondre.

    En effet, assez-vous je vous en prie, ça risque d'être un peu long. Vous m'avez fait parvenir par votre compte-rendu votre désir de poursuivre vos études après les potions car cette matière vous passionnait. Je suis contente de voir que nous avons ce point commun et donc j'aimerais en savoir plus sur cette envie. Est-ce réellement un fort désir ou une idée, rien de plus ? Je dois dire que je suis satisfaite de vos résultats et de votre attention en classe mais je pense qu'il vous faudrait encore un peu d'expérience pour suivre une maîtrise de potion. Comprenez-moi bien, vous êtes bonne élève, mais pour réussir à la sortie de Poudlard, il faut être excellente ? Est-ce réellement ce à quoi vous vous destinez ?

    Evy était prête à l'aider à s'améliorer mais ce n'était pas non plus une femme des plus charitable. Elle ne faisait rien pour rien et ne s'entourait que des meilleurs. La jeune fille pouvait en faire partie mais elle pouvait surtout faire mieux. Sans le savoir, c'était un véritable entretien d'embauche qu'elle passait : soit elle la convainquait et elle la prenait sous son aile, soit elle la laissait de marbre et et elle la laissait... tomber. Le ton n'avait pour l'instant rien de cassant, il était juste formel, administratif et posé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 02/07/2012
Parchemins postés : 403



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elizabeth N. Greyson


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Dim 12 Aoû - 21:59

    Elizabeth, installée sur un siège, en face du professeur de potion, écouta le discours de ce dernier, sans l’interrompre. Green était une bonne prof, c’était un fait indéniable, mais ce n’était pas la plus commode, loin de là. El’za se réjouissait de, peut-être, obtenir de l’aide du maitre des potions, mais savait que ce n’était pas gagner. La jeune Poufsouffle commença à réfléchir à la réponse qu’elle allait lui donner.
    Est-ce que la jeune fille était réellement prête à se destiner aux potions ? Il était vrai qu’elle adorait cette matière, mais cela ne faisait pas tous. Elizabeth était une élève quelque peu pommée et intimidée par l’avenir, angoissée même. Elle avait peur de se tromper de voix et de regretter plus tard.

    –Un fort désir ? Oui je le pense. Honnêtement, Poudlard me lasse. Jaime cette école, ce n’est pas la question, mais la condition d’élève me blase, et votre cours et le seul qui me motive encore. Je prends plaisir à créer des potions, mélanger des ingrédients. J’aime lire des livres qui traitent de ce sujet, alors que ceux qui parlent des sortilèges, de divination, d’histoire de la magie –et j’en passe-, me laissent complètement de marbre. Je pense que oui, c’est ce à quoi je dois me destiner
    , expliqua-t-elle.

    El’za se retint tout de même de dire qu’elle était assaillit de doutes divers et variés. Aimant écrire, deux années avant, elle avait voulu se destiner à l’écriture, puis avait soudainement eu peur, trouvant son projet irréalisable. Elle ne savait pourquoi, mais, même si elle avait encore peur, les potions étaient quelque chose qui ne lui paraissaient pas inaccessible. C’était peut-être pour cette raison qu’elle commençait à se plonger sérieusement dedans depuis le début de l’année. Inconsciemment, peut-être qu’elle savait qu’elle devait suivre cette voix.
    La vie pouvait être bien compliquée parfois. De temps à autre, elle pensait à la situation de son frère, que beaucoup critiquaient. Globe-trotteur qui ne restait jamais dans une ville plus de deux semaines. Collectionnant, les petits boulots sans grand intérêt et mal payés, il lui arrivait de dormir dans des endroits peu rassurants. Mais quand il revenait en Angleterre, dans la maison familiale, il avait tellement de choses à raconter qu’Elizabeth le jalousait presque, l’admirait pour le courage dont il faisait preuve tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Lun 13 Aoû - 15:18

    Poudlard la lassait et seules les potions la mettait en appétit. Une bonne chose pour Evy, après tout, ce que la gamine pensait et faisait des autres matières, ça ne la regardait pas. Pour elle, il n'y avait que les potions et visiblement, pour la Poufsouffle aussi. Elle trouvait cela des plus intéressant. La seule chose qu'elle regrettait, c'est que la jeune personne en face d'elle ne soit pas de sa propre maison, à savoir Serpentard mais bon... personne n'est parfait comme on dit. Elle accepterait sans aucune doute de lui donner des cours particulier et si la gamine était suffisamment à la hauteur d'ici la fin de sa septième année... Elle lui offrirait un poste d'assistance à ses côtés.

    - Est-ce pour vous un problème de voyager ? Vous savez, l'art des potions nous emmène dans différentes contrées. Il faut savoir reconnaître les ingrédients, aller à leur rechercher. Celui qui se contente de les commander chez l'apothicaire est un piètre potionniste si vous voulez mon avis... Pour comprendre toute la beauté de ces éléments mis ensemble, il faut aussi comprendre et voir dans quel environnement ils vivent séparément.

    Evy ignorait strictement l'espèce de jalousie qui sévissait entre le frère de Greyson et elle. Elle ne savait pas qu'elle venait de toucher un point sensible qui ramènerait la jeune fille à certaines espérances. Tout ce que Green sentait, c'était une poufsouffle indécise, sûrement prête à se diriger vers les potions mais pas encore mûre pour faire le grand saut. Il fallait qu'elle soit certaine, la directrice des Serpents n'aimaient pas perdre son temps avec des personnes qui n'en valait pas le coup. Si Elizabeth était prête à se jeter corps et âme dans les potions, Evy userait de tout sa patience, sinon, elle lui demanderait gentiment de sortir de son bureau et la vie reprendrait son cours.

    - Bien... Je veux bien vous aidez à vous diriger dans cette voie, mais sachez une chose, il faudra travailler avec acharnement. L'aide que je peux vous proposer actuellement, c'est de vous donner des cours supplémentaire en potion afin d'atteindre le mieux possible le niveau demandé par la maîtrise de potion. Si vous réussissait votre maîtrise, je suis prête à vous prendre en tant qu'assistante, je toucherais deux mots à ce sujet à madame LeeRoy... êtes-vous d'accord ?

    C'était réellement une fleur qu'elle lui faisait. Evy n'était pas habituée à avoir une assistante, elle n'en avait, pour ainsi dire, jamais eu et elle ne savait pas comment réagir face à sa décision. Une chose était sûre, elle resterait elle-même, un peu asociale, folle de potions. La demoiselle allait devoir faire ses preuves mais même avec son aval, il ne fallait pas non plus espérer la suivre partout. La jeune poufsouffle n’était qu'une âme de plus sur son chemin, une âme un peu plus importante puisqu'elle lui proposait son aide mais rien de plus. Evy vivait avant tout pour ses propres ambitions. Elle continuerait à voyager seule et à faire ses recherches seules. Elle était certaine que la jeune femme ne comprendrait jamais sa manière de voir les choses et elle était également certaines que celui révulserait la jaune et noir de tuer quelque juste pour obtenir son odeur. Et si ce n'était pas le cas... ? Cette idée flotta quelques instants dans son esprit avant de disparaître comme un écran de fumée.

    - Une petite question mademoiselle Greyson... Jusqu'où êtes vous prête à aller pour en découvrir plus sur les potions et les ingrédients ? Vous intéressez-vous aux odeurs ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 02/07/2012
Parchemins postés : 403



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elizabeth N. Greyson


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Lun 13 Aoû - 17:14

    Elle se retint de sourire quand le professeur lui demanda si voyager était un problème pour elle. Evidemment que non, elle espérait chaque jour pouvoir découvrir de nouvelles contrées, loin du paysage froid et stérile, mais pourtant aimé de l’Angleterre. L’ambiance que laissait le nouveau gouvernement avait quelque chose d’oppressant. Apprendre tous les jours l’arrestation de nés-moldus ou de résistants, s’ils mettaient en joie bon nombre de partisans du régime, la dégoutait. Elizabeth n’était pas encore assez courageuse –ou folle- pour s’opposer au régime, mais elle voulait le fuir, ou du moins pouvoir l’ignorer au maximum. Pour se faire, il n’y avait pas mieux que les voyages.
    –Non, je n’y vois aucun problème et j’émet quelques réserves sur la qualité de certains produits vendus par plusieurs apothicaires du coin…Il est vrai que savoir d’où ils viennent et comment ils prolifèrent à quelque chose d’intéressant en effet.
    Elizabeth ne pensait pas cela car elle avait eu quelque problème avec un de ceux du chemin de traverse…Non, du tout…absolument pas…

    – Bien... Je veux bien vous aidez à vous diriger dans cette voie, mais sachez une chose, il faudra travailler avec acharnement. L'aide que je peux vous proposer actuellement, c'est de vous donner des cours supplémentaire en potion afin d'atteindre le mieux possible le niveau demandé par la maîtrise de potion. Si vous réussissait votre maîtrise, je suis prête à vous prendre en tant qu'assistante, je toucherais deux mots à ce sujet à madame LeeRoy... êtes-vous d'accord ?

    Elizabeth resta d’abord bloquée. Jamais Ô grand jamais elle ne s’était attendue à une proposition de ce genre et même si cela la surprenait grandement, elle en était très heureuse. En un sens c’était inespéré, mais complètement bienvenue. Par contre, à ce qu’elle connaissait du personnage, El’za se doutait que la formation ne serait pas des plus aisées et qu’elle devrait sans doute essayer plusieurs critiques.
    Quelle importance ? La Poufsouffle avait survécu à un chien à trois têtes, à des acromentule assoiffées de sang et à une Ford Angelina enragée…Quelques remarques n’étaient rien comparé à cela.
    –Évidemment professeur, répondit-elle simplement.

    –Une petite question mademoiselle Greyson... Jusqu'où êtes-vous prête à aller pour en découvrir plus sur les potions et les ingrédients ? Vous intéressez-vous aux odeurs ?

    Elizabeth réfléchit à sa réponse. Une chose était sûr, madame Green avait des questions pour le moins…Originales, et la Poufsouffle n’était pas vraiment sûr de savoir où cette première voulait en venir. Qu’entendait-elle par-là ? La jeune fille en était perplexe. Mais elle répondit tous de même.
    –Les connaissances étant une chose importantes, je suppose que je pourrais aller assez loin pour obtenir ce que je veux et pour ce qui est des odeurs, je pense qu’elles font partis intégrantes des potions et qu’elles ont leur part d’importance dans la préparation, expliqua la jeune fille.
    Elizabeth pensait ce qu’elle disait, mais elle avait aussi conscience qu’elle jouait, en quelque sorte, une bonne partie de son avenir. Elle devait faire attention à ce qu’elle disait, à comment elle agissait si elle voulait pouvoir compter sur l’aide inestimable et inespérée du maitre des potions de Poudlard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Mar 14 Aoû - 10:50

    Pas de problèmes pour voyager, pas de problème pour des cours particuliers... cette gamine était géniale ! La seule chose sur laquelle elle semblait perplexe, c'était sur le fait de connaître ses limites face au savoir, à la connaissance et à la gloire. Elle avait répondu qu'elle était capable d'aller « loin »... ça voulait dire quoi au juste « loin » ? Elle semblait tellement académique. Evy était certaine qu'elle répondait honnêtement et pourtant tout semblait tellement maîtrisé, calculé... Elle ne savait pas si elle se sentait capable de lui faire confiance. Elle savait encore moins si elle voulait l'accepter dans le cercle restreint de son génie, où elle découvrait de nouvelles choses, de nouveaux concepts et des manières de faire qui dépassait tout ce qu'on avait pu faire jusque là...

    Bien sûr qu'elles ont une part intégrante dans les potions Mlle Greyson... Mais il faut ouvrir votre esprit bien plus que ça, il faut que vous ouvriez votre esprit à l'horizon vaste des odeurs. Vous n'imaginez même pas le nombre d'odeur qu'il existe en ce bas monde et je ferais n'importe quoi pour pouvoir les enfermer et les faire miennes. Ceci est de l'ambition mademoiselle Greyson, je viens de vous exprimer clairement jusqu'où j'étais capable d'aller... Je réitère ma question, jusqu'où désirez-vous entrer dans le monde des potions et dans le monde des odeurs ? Il y a ceux qui y trempent à peine les lèvres et vous les retrouvez apothicaire sur le chemin de Traverse, il y a qui embrasse la perspective à pleine bouche et qui devienne Professeur de Potion, ici ou ailleurs mais sans aller plus loin, il y a ceux qui y plongent leur visage et qui découvre de nouvelles choses et il y ceux qui s’immergent totalement et qui deviennent véritablement maîtres des potions. Jusqu'où être vous capable de vous tremper ? Sachez que je désire une réponse franche de votre part, je ne vous jugerais pas sur votre choix, c'est juste... pour mon information personnelle...

    Elle disait la vérité, elle ne la jugerait pas. Tout le monde n'était pas capable de grandeur, à vrai dire, très peu de personnes en était capable mais elle voulait savoir, c'était comme un besoin. Cette jeune fille dégageait une odeur d'innocence pure. Bien sûr, comme tous les humains, elle avait cette odeur désagréable de sueur et de sébum mais elle avait également quelque chose de plus léger, plus... fleuri qui la rendait si innocente. Il était vrai qu'elle ne voyait sincèrement pas la jeune fille prête à tuer pour récupérer une merveilleuse odeur mais... tout pouvait arriver. La cécité ne l'empêchait pas de se projeter dans l'avenir, bien au contraire ! Elle analysait son espace comme personne ne le faisait jusque là, elle en apprenait plus sur une personne d'un coup de nez que d'un coup d'oeil. Enfin... elle le croyait car elle ne pourrait jamais savoir si c'était la vérité... Il fallait dire qu'elle avait croisé beaucoup de sorciers jusque là qui se servait de leurs yeux comme s'ils marchaient sur les mains : d'une manière peu habile, ne mesurant pas la force de leur savoir. Elle, elle avait appris toute petite à profiter de tout ce qu'elle avait, le toucher, le goût, l'ouïe et bien entendu, l'odorat ! Ceux qui naissent parfaitement « normaux » ont la fâcheuse tendance à croire que tout leur est acquis passant à côté des trésors que peuvent leur inculquer leurs 5 sens. C'était dommage...

    Evy interrompit le fil de ses pensées quand la demoiselle débuta sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 02/07/2012
Parchemins postés : 403



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elizabeth N. Greyson


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Mer 15 Aoû - 9:37

    Elizabeth ne s’était jamais posé la question de savoir jusqu’où serait-elle capable d’aller dans la vie. Sa famille lui avait toujours dit de ne pas trop penser au lendemain, disant que cela angoissait plus l’homme qu’autre chose et pouvait le pousser à faire de mauvais choix dans la précipitation et la peur. Eli’ avait toujours écouté ses parents, ses ainés, qu’elle admirait tant et écoutait le moindre de leur conseil. Certains pouvaient voir en elle un signe de faiblesse, de docilité, mais pour elle il n’en était rien, elle écoutait juste les conseils des personnes qu’elle respectait le plus en ce bas monde.

    Qu’en était-il de son ambition ? En y réfléchissant El’za ne se voyait pas du tout devenir apothicaire. Métier tous à fait respectable, certes, mais dénué d’intérêts et ennuyeux au possible. Non, il lui fallait plus. Bien plus. Secrètement, la jeune fille avait toujours eu des rêves de grandeur, qu’elle reléguait aux rangs de fantasmes immatures et passagés. Peut-être finalement était-ce finalement le signe d’une ambition trop souvent étouffée. Était-ce aussi peut-être pour cela que jusque-là, trouver ce qu’elle ferait après Poudlard était une vraie plaie…Parce qu’elle ne visait pas assez loin.
    El’za se rendit compte aussi que, dans l’absolu, elle voulait réellement quitter cette école, c’est-à-dire que cela soit en tant qu’élève, assistante, ou même professeur. Ce métier l’amuserait sans doute un certain temps, peut-être plusieurs mois, voire plusieurs années, si elle gardait sa patience et son self-control légendaire, mais elle se connaissait. En fin de compte, si quelque chose finissait par la lasser, c’était parce qu’elle voulait passer bien au-dessus.

    En réalité, oui, Eli’ était quelqu’un de très ambitieux, juste qu’elle était encore trop peureuse ou trop innocente pour l’accepter pleinement. Elle se mettait des freins elle-même. Pourtant, malgré qu’elle avait, jusque-là, toujours fuis, comme une lâche, il y avait des moments où elle se plongeait corps et âme dans une action, ne pensant plus à l’issu fatale des choses. Sa mésaventure dans la forêt interdite le prouvait bien. Pendant plusieurs dizaines de minutes, elle avait complètement cessé de penser à la dangerosité des évènements, ne concentrant que sur sa baguette, ses camarades, et les créatures de l’ombre. Et cela avait payé.
    Peut-être était-ce cela la solution, arrêté de réfléchir, simplement, ne se concentrer que sur un seul but et occulter le reste.
    Alors, sans vraiment se rendre compte de ce qu’elle disait, encore plonger dans ses réflexions, sa langue se délia et une voix, qu’elle reconnue comme étant la sienne, retentit dans la pièce, sans qu'elle ne puisse réellement le contrôler.
    –J’aime à croire que je pourrais faire de grandes choses dans cette voix, et je sais que si je ne plonge pas dedans, je resterais cantonné à une situation juste passable. Je veux évoluer et ne pas rester statique, prendre des risques s’il le faut.
    Et il le faudra, ça, ça ne faisait aucun doute. Il le faudra. En serait-elle capable ? Peut-être. Rien n’était joué d’avance. Mais jusqu’où ? Grande question. Mentir, manipuler, ruser, elle en était capable, mais trahir ? Elle dont la loyauté était incassable à toute épreuve ? Ce trait qui faisait d’elle une véritable Poufsouffle. C’était plus compliqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 10/04/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 30/07/2012
Parchemins postés : 862



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA3 - Sorcier Adulte
Ma résistance magique est de: 10PV
Pr Evy A. Green


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Mer 15 Aoû - 12:22

    La jeune Poufsouffle semblait se débloquer, voilà qui était intéressant. Elle sentait qu'elle pouvait aller plus loin avec elle, mais cela se ferait en douceur. Elle ne pouvait pas lui déballer tout ses projets durant un entretien, c'était complétement irréfléchie et stupide. Non, elle lui apprendrait à ouvrir son cœur aux potions, à y plonger totalement corps et âme et une fois envoûtée, elle la pousserait à aller plus loin. Elle en avait les capacités et comme tout le monde devait mourir un jour, elle espérait laisser une trace de son partage sur terre avec la personne concernée. Oui, elle deviendrait la plus grande potionniste et parfumeuse du monde et avec une disciple pour les basses besognes, elle serait bien plus rapide. Elle lui apprendrait le stricte nécessaire pour devenir à son tour très grande, mais si elle rêvait de la dépasser, ce n'était sûrement pas Evy qui lui ouvrirait la voie.

    Avec un sourire satisfait, elle se détourna de la Poufsouffle, se leva et se dirigea vers son armoire. Elle en sorti un bandeau noir et un grimoire contenant plus d'une centaine d'ingrédient dans des petites pochettes. Elle revint devant la demoiselle, posa le lourd grimoire et le bandeau devant elle puis elle s'assit de nouveau, coudes posés contre le bureau, mains jointes comme dans une prière. Elle reprit alors la parole :


    Bien mademoiselle Greyson, je parlerais donc de vous à l'Inquisitrice. Votre enseignement commence maintenant. Je veux que dans un premier temps vous observiez tout ces ingrédients et que vous sachiez les reconnaître la leur simple vu, ce qui ne devrait pas être difficile, en septième année, vous avez déjà vu les trois quarts de ces ingrédients. Dans un second temps, vous mettrez ce bandeau sur vos yeux et vous essayerait de les reconnaître à l'odeur. Vous avez le temps qu'il vous faut mais sachez que ce n'est que le début, il reste encore bien d'autres ingrédients à découvrir, je vous ai donné les basiques. Une fois votre travail terminé, vous m’enverrez un hibou pour convenir de votre premier cours du soir. N'essayez pas de vous précipiter, je peux être patiente, si en revanche vous vous présentez à moi alors que ces ingrédients n'ont pas été correctement assimilés, je risque de perdre patience... me suis-je bien fait comprendre ?

    Elle attendit la réponse de la jeune fille, la congédia d'un au revoir et d'un mouvement bref de la tête. Elle attendit que la porte se referme et que l'odeur de la jeune fille se soit un peu dissipée, signe de son éloignement. Le sourire aux lèvres, elle colla ses poings sur celles-ci, signe de contentement. Elle se leva ensuite, attrapa sa canne à pommeau et sortit en refermant à clé derrière elle. Elle remontait les marches des cachots, croisant certains Pousouffle et Serpentard qu'elle salua. Tous ce dirigeaient vers la grande salle pour le repas. Et ce soir, Evy ne se priverait de rien : elle avait trouvé la disciple qu'il l'aiderait à l'amener au sommet, c'était soir de fête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 08/05/1994
Âge du joueur : 24
Arrivé sur Poudnoir : 02/07/2012
Parchemins postés : 403



Pensine
Mon casier judiciaire est: Rien à reprocher
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Elizabeth N. Greyson


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé Ven 17 Aoû - 14:06

    Le professeur lui sourit. Elizabeth se demanda si c’était réellement bon signe, mais ne releva pas. Evy A. Green quitta son siège et se dirigea vers une armoire de laquelle elle sortit un gros livre poussiéreux et un bandeau noir. La jeune fille se doutait bien de quoi parlait le livre mais restait dubitative quant à l’utilisation du bandeau noir. Elle les pausa sur son bureau en face de la jeune fille. Elizabeth, les prit et les pausa sur ses genoux, attendant les explications du maitre des potions.

    La jeune fille ne voyait aucun problème à apprendre tous les noms et mémoriser l’apparence de tous ses ingrédients. La Poufsouffle avait une bonne mémoire et en plus, il était vrai que les septièmes années en connaissaient un rayon. Mais c’était le chapitre sur les odeurs qui la laissaient perplexe. Le fait qu’elle n’ait pas de limites de temps la rassurait un peu. Elizabeth prendrait le temps qui faudrait, mais espérait tous de même que cela aille vite, histoire de ne pas y passer six mois.
    –Oui professeur, répondit-elle docilement.
    Sur ces bonnes paroles, elle se leva, la remercia et lui souhaita une bonne soirée avant de tourner les talons et de sortir de la pièce. Une fois à l’extérieur, elle en profita pour réfléchir à ce qui venait de se passer. En un sens, elle devenait l’apprenti d’une sorcière expérimentée et extrêmement douée dans la discipline qu’était les potions. C’était une bonne chose et sans doute ferait-elle beaucoup de progrès grâce à son enseignement, mais elle avait un mauvais pressentiment. El’za craignait un peu la détermination farouche qu’elle avait cru percevoir chez le professeur. Jusqu’où était-elle capable d’aller ? Ne pas le savoir lui faisait légèrement peur.

    Elle soupira. Ce n’était pas le moment de s’inquiéter. D’un pas décidé, elle quitta le couloir et, prit l’escalier montant au rez-de-chaussée. El’za avait vraiment faim, tellement qu’elle se serait sentit capable d’avaler un troupeau de bœufs en entier. En plus, en un sens, ce soir, elle avait quelque chose à fêter. Il était temps de se péter le vide et d’abuser du jus de citrouille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé

Revenir en haut Aller en bas

Douce Fragrance [Pv Evy] || Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-