POUDNOIR
Cher (e) Sorcier (e),
Tu viens de débarquer dans un monde de la Magie subissant la dictature cruelle et sanglante de Lord Voldemort !
Un Monde où tout n'est que pouvoir, les faibles ne survivent pas ou suivent péniblement les forts.

Poudnoir est un forum qui se veut le plus réaliste possible ainsi la violence des combats et l'atmosphère de cette dictature est retransmise le mieux possible.
Auras tu le courage de nous rejoindre ?
Forum RPG Harry Potter Post-Bataille de Poudlard

Partagez|

Cours II : Les licornes (IIème cycle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage


Invité


Invité


MessageSujet: Cours II : Les licornes (IIème cycle) Dim 2 Sep - 15:47

Les cours avaient doucement repris leur cour (quelle blague vaseuse) à Poudlard. Avec la rentrée étaient venus de nouveaux professeurs, et l'équipe enseignante était presque complète. Alec, lui, n'avait pas bougé de poste, et continuait de manière parfaitement égale à donner ses cours. Rigueur militaire obligeait, rien ne l'ébranlait vraiment, alors la nomination de quelques collégues de plus ou de moins. Il aimait bien Forsythe, homme carré et stricte sur qui on pouvait compter. Maxwell lui semblait un peu étrange. Ca devait être la magie noire. Alec n'avait pas une passion pour ce style de magie, de toute façon. On lui avait enseigné, plus jeune, que c'était illégal, et par respect tout militaire pour des régles qui n'existaient plus, il continuait à y obéir.

Les cours des second cycle avaient lieu le jeudi en fin d'après midi. Alec n'aimait pas trop cette période là car les élèves y étaient rarement concentrés, mais il s'y adaptait sans trop rechigner, puisque de toute façon il n'avait pas vraiment le choix.

Le sujet du jour porterait sur les licornes. Alec n'aimait pas trop ce genre de créature-ce n'était pas a proprement parler un nuisible- mais le programme l'obligeait à les étudier, alors, il avait préparé son cours dessus. Il y aurait bien entendu une partie théorique, puis ils iraient faire un tour dans une clairière en bordure de forêt. A priori, ainsi, il y avait peu de chances de rencontrer une acromentule...ou un chien à trois têtes, même amoché. A ce propos, il espérait que le Ministère aurait, pour une fois, fait son boulot.

Les élèves arrivaient déjà. Alec lança avec un sourire amusé :

"Yakovsky, Runhart, devant ! Vous n'espériez quand même pas faire les guignols derrière ?"

Alec n'avait rien contre ces deux là (a vrai dire, la présentation de Runhart l'avait plutôt amusé), et il était probable que les réprimandes qu'il venait de leur adresser n'irait pas plus loin. Alec était un ancien Gryffondor. En conséquence de quoi il était souvent clément avec ces derniers. Et puis bon, Yakovsky était motivé. D'ailleurs, à lui comme à Alec, les licornes sembleraient fades...un à cause des acromentules. Deux à cause des cris des filles : "oh elles sont trop chou monsieur on peut leur faire un calin ?" Si c'était ça, Alec péterait un plomb. Il détestait la miévrerie...

Il prit la parole, appuyé sur le bureau, après avoir fait l'appel, ouvrant ainsi le cours :

"Bonjour à tous. Williams, rangez cette chose, nous n'avons pas besoin d'objets moldus en cours. Cette année, le programme des seconds cycle sera centré sur les créatures classées XX et XXX par le Ministère. Avec quelques exceptions, comme aujourd'hui. Pour ouvrir ce programme, nous commencerons par les licornes. "

Légére pause. Puis Alec décida qu'il n'allait pas faire le travail tout seul :

"Bien. Qui sait quelque chose à propos des licornes ? Autre que ce qu'on trouve dans les contes de fées pour moldus de bas étage, bien sur."
Revenir en haut Aller en bas



avatar
Date de naissance du joueur : 07/10/1995
Âge du joueur : 22
Arrivé sur Poudnoir : 25/07/2012
Parchemins postés : 100



Pensine
Mon casier judiciaire est: rempli
Mon niveau magique est:
Ma résistance magique est de:
Christopher Runhart


MessageSujet: Re: Cours II : Les licornes (IIème cycle) Dim 2 Sep - 17:56

Rentrée de merde. Il fallait qu'à chaque fois que l'on se sente à peu près bien, tranquille, un élément vienne perturber le tout. Début Septembre, c'était l'école, la rentrée, et les cours. Les cours, toujours ces foutus cours... A vrai dire, le discours de l’inquisitrice pouvait paraître agréable et presque pas ennuyeux face à ça. Christopher était ainsi revenu à Poudlard, une année de plus, et encore pour trois ans. Trois ans... sacrément longs. Il aurait voulu dire « fuck off » à tout ça, partir, loin, et pour longtemps, indéfiniment peut-être... l'école de sorcellerie commençait à devenir encombrante, même plus que ça, c'était une corvée, jour après jour. Nous n'étions que le premier jour, et déjà, Christopher comptait le temps à passer jusqu'à fin Octobre, et il n'était pas le seul, heureusement.

Jeudi, vers les dix heures et demies, il ouvrit les yeux. Enfin, il « ouvrit » les yeux... façon de dire. Mode somnambule, il se dressa sur son lit, descendit les escaliers jusqu'à la salle commune, s'installa sur un canapé, et termina sa nuit pendant environ vingt minutes. Une habitude, peut-être mauvaise qu'il avait prit durant les vacances... bref, lorsqu'il ouvrit, réellement les yeux, il se frotta la tête, se pointa, en caleçon devant le tableau des annonces, parcourra des yeux son emploi du temps et lâcha un « oh putain... » lorsqu'il se rendit compte qu'il avait Étude des Nuisibles en fin d'après-midi... et puis parce qu'il avait manqué deux heures d'histoire de la magie aussi, mais ça, il pouvait dire « panne de réveil », ça passerait très bien. Il fila s'habiller, d'une façon toujours aussi intuitive, sans réellement prendre conscience de ce qu'il faisait... Il enfila un bonnet court, laissant échapper quelques mèches, chaussa ses pompes, enfila rapidement sa robe de sorcier, et quitta la salle commune, avec un sac en bandoulière contenant la plupart de ses livres, mais peut-être pas tous... il ne savait pas trop.

Il se rendit d'abord dans la cour, et passa dans le parc. Là, il s'éloigna de toute civilisation, s'écarta du reste des élèves... il n'avait pas cours entre onze heures et une heure, ainsi, il se posa à la lisière de la forêt interdite, et s'alluma une cigarette, tout en faisant face au lac noir. Fumer était interdit dans l'enceinte de l'école, et il savait qu'il prenait un risque, mais qu'importe, ces connards n'avaient rien à lui dire sur sa conduite, il était seul maître de ses faits et gestes, comme depuis toujours. Deux silhouettes s'approchaient, et bizarrement, il ne broncha pas, continua de fumer comme si rien n'arrivait, et finalement, semblait savoir ce qui l'attendait.

- Coucou Chris'
-Salut mec.
-Salut vous deux.


Il serra la main son meilleur ami, et embrassa Lola avant qu'elle ne vienne se mettre dans ses bras. Jules prit une cigarette à son tour, mais resta debout, ayant balancé son sac derrière Christopher, il prit appui sur un arbre.

-T'étais où ?
-Je dormais.
-Putain Chris' ! Tu vas pas recommencer ?!
-J'y peux rien, personne me réveille le matin moi !
-Jules, t'as rien fait ?
-C'est pas moi Lola je te jure !
-Bon bref, y'a Chloé et miss-je-me-la-pète qui veulent venir à la prochaine soirée.
-Prochaine soirée ? Chris, tu organises ?
-Woah, je sais pas moi ! On avait dit qu'on en ferait une dans les cachots genre fin Septembre... mais, hé, pourquoi tu leur as parlé de ça ?!
-Je sais pas, j'avais envie quoi, mais c'est bon elles diront rien.
-J'espère pour moi.
-Tu as quoi comme cours cette aprèm ?
-J'enchaîne deux cours... mais je sais pas par quoi je commence. Enfin, je finis par Étude des Nuisibles quoi, la barbe.
-Le prof est cool pourtant !
-J'en branle du prof moi...
-T'es trop pessimiste...
-Peut-être. Bon, j'y vais, on se voit pour manger ?
-Tu vas où ?
-Bah manger.
-Bon, bah on vient avec toi.


Le trio s'élança à l'attaque de la Grande Salle où un nombre important d'élèves s'était déjà installé. Ils prirent place à la table des Gryffondors avec tous les autres, Chris' dû s'expliquer une trentaine de fois de son absence du matin, et finalement pu déguster son repas avec amour et bonheur. Il aimait bien manger, c'était l'une des seules activités intéressantes à Poudlard. Bref, le reste de la journée se déroula sans incident majeur, Christopher parla une bonne heure avec Jules durant le cours précédent l'Etude des Nuisibles et se rendit au point de rendez-vous, dans le parc de Poudlard, pour assister au cours du professeur d'Urberville... il avait une belle tête pas méchante, mais le Griffon ne pouvait s'empêcher de penser à mettre le bordel durant la séance. Il se retint quelques vannes sur l'endroit, et préféra rejoindre H, un autre Gryffondor avec qui il s'amusait drôlement durant les cours... Il pénétra dans la serre faisant office de classe, et...

"Yakovsky, Runhart, devant ! Vous n'espériez quand même pas faire les guignols derrière ?"
- Bah j'espérais faire le guignol tout court moi m'sieur, mais c'est vous qui voyez.

Il n'attendit pas la réponse du professeur, et se plaça au premier rang, bien en face du bureau, apparemment, il avait été catégorisé comme joueur, mais comme l'autre n'avait pas dit cela méchamment, ou du moins, avec un petit sourire amusé, Christopher exécutait de bon train. Un Serdaigle se plaça à sa gauche, sur une rangée de quatre.

-T'es le copain de Lola ?
-Ouais, et toi, t'es son chien ?
-Pauv' con. Nan, elle voulait que je te donne ça.
-Merci vieux.


Un vulgaire parchemin sur lequel était inscrit un rendez-vous et une heure. Bon, parfait. Il prit sa baguette et fit flamber net le papier dont les cendres se répandirent sur le sol. Le cours commença, Chris fit cogner sa tête sur la table et resta dans cette position tandis que le prof parlait, parlait, parlait. Il écoutait... sans écouter, une sorte de position hybride.

-Oh putain des licornes ? Sérieux m'sieur ? Ça va être chiant...

Il fit retomber sa tête, et patienta... voilà pourquoi il n'aimait pas l'école, il s'embêtait.

-Bah elles ont des cornes, une crinière, une queue, elle sont blanches, et on les trouve dans les contes de fées pour moldus de bas étage.

C'était à peu près tout ce qu'il savait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 26/02/1992
Âge du joueur : 26
Arrivé sur Poudnoir : 22/10/2011
Parchemins postés : 897



Pensine
Mon casier judiciaire est: sur le bureau de Crow
Mon niveau magique est: PA3 - Elève Supérieurement doué
Ma résistance magique est de: 7PV
Mercurius H. Yakovsky


MessageSujet: Re: Cours II : Les licornes (IIème cycle) Mar 4 Sep - 20:33

De bonne heure de bonne humeur, oui, H avait étude des nuisibles, un des rares cours où il ne se faisait pas chier, quoi que, enfin il avait les bonnes réponses, le prof était cool, et on parlait de trucs qui l'intéressaient évidemment, donc par défaut, le lion, avait tout pour se plaire dans ce cours.
Enfin, ça c'était sur le papier, en pratique, il avait un niveau bien supérieur aux autres, surtout en connaissance des nuisibles et lutte contre ceux ci, le professeur d'Uberville pouvait être le témoin de cela, H avait consciemment attaqué un chien gigantesque à trois têtes et avait montré sa capacité à réagir en conséquence, de même qu'il avait montré sa compétence en attaque d'accromentules pour les fumer, et aussi pour sauver ses camarades à l'aide d'une voiture volante, autant dire qu'il avait déjà un niveau que peu pouvait prétendre à avoir, et il espérait que le prof lui en tienne rigueur et qu'il lui laisse un peu de liberté à ce niveau.

Jeudi aprem', pas de soucis pour lui, il avait dormi, mangé, digéré, il était fin prêt pour un cours, apparemment c'était sur les licornes à ce qu'il paraissait, bon, il y avait mieux, mais ça n'empêcherait pas le lion d'éviter au professeur d'Uberville un grand moment de solitude, comme c'était presque le cas l'an dernier, disons que H avait un peu sauvé la baraque et empêcher le prof de s'ennuyer, cette année, il y aurait peut être quelques débats entre les deux sur des questions importantes, comme la mise en liberté de Sombrals ou ce genre de chose, à savoir que l'un comme l'autre étaient ouverts à la discussion, et il fallait dire que le fait que H apprécie le professeur aidait bien.

Arrivant dans la salle dans le flot d'élèves, il fut direct mis au parfum, se dirigeant vers sa place attitrée, à savoir celle sur le coté droit près de la fenêtre, quand le professeur s'adressa à la classe, enfin plutôt à deux élèves en particulier.

"Yakovsky, Runhart, devant ! Vous n'espériez quand même pas faire les guignols derrière ?"

H eut envie de répliquer de suite pour dire qu'il avait sa place, et que donc il avait l'habitude d'être là, qu'il n'avait jamais rien fait en cours de nuisibles pour mériter ça, que de toute façon les autres étaient des tanches et que lui valait mieux que les autres, que le prof l'avait vu dans la forêt, ce genre de choses qui bizarrement rapprochait les deux, mais bon, victime de sa réputation, il se résignait à être devant le prof, peut être que c'était pour mieux parler quand les autres plancheraient sur des questions de cours alors que lui avait déjà trouvé.

Passant devant le prof, il baissa le nez avant de lui dire.

« Non professeur … »

Un peu triste de devoir laisser sa place à une bizut inutile, mais bon, il prit la place à droite près de la fenêtre. Chris alla se mettre ailleurs, tant mieux, valait mieux pour lui qu'il ne foute pas le bordel en nuisible, sinon H irait bousiller par inadvertance sa p'tite copine, c'était malheureux à dire, mais ça ne le gênait pas du tout, après tout, c'était une tache comme les autres nan ?

-Oh putain des licornes ? Sérieux m'sieur ? Ça va être chiant...

L'attrapeur des lions soupira.

*T'peux même pas imaginer à quel point … *

Après un sourire en coin forcé, il regarda l'inintéressant spectacle du paysage à travers la fenêtre, dire qu'il pouvait faire mieux et se retrouver avec un cours plus intéressant, ou dehors, à vrai dire, la retenue était plus fun que ce cours.

"Bien. Qui sait quelque chose à propos des licornes ? Autre que ce qu'on trouve dans les contes de fées pour moldus de bas étage, bien sur."

Bizarrement, il s'attendait à une réponse inutile de Chris, et ce fut le cas.

-Bah elles ont des cornes, une crinière, une queue, elle sont blanches, et on les trouve dans les contes de fées pour moldus de bas étage.

Le russe soupira avant d'exécuter un facepalm bien mérité, ce type était vraiment un con fini, c'était juste injouable de suivre un cours à coté de lui, ou qu'il ferme sa gueule ou ne débite pas une connerie toutes les deux minutes quand il ne dormait pas, si ça amusait H dans certains cours, pas en nuisible ni en magie noire.

Et bizarrement, gros blanc, personne ne répondit, plus rien, le Gryffondor chercha le regard du prof qui derrière ses petites lunettes se résolut presque à faire appel à lui, en sauveur qu'il était, le grand Mercurius Yakovsky allait étaler sa science.
Donc après avoir répondu à ce regard par un sourire, il commença à lever la main et fut interrogé, seul élève capable de sortir quelque chose de cohérent.

« Alors les licornes, classées 'animal' par le ministère, classées dangerosité quatre pour qu'on fasse très attention à cette espèce, pas parce qu'elle est dangereuse … elles sont très dures à attraper parce qu'elles sont très rapides et de nature craintives, on les trouve en général dans des réserves, souvent des forêts en Europe du Nord ou au Royaume-Uni vu que le terrain y est favorable, apparemment y'en a dans la forêt interdite. »

Mais il n'en avait jamais vu à son grand regret.

« Après ce qui dit Chris est pas forcément juste, le poulain est de couleur or au début puis argenté vers les deux trois ans, je sais plus trop. Pareil pour la corne, ça vient qu'après, aux quatre ans je crois, et elle devient blanche une fois adulte. »

Venait ensuite l'utilité de celle ci.

« Sinon bah on peut utiliser du crin du licorne pour fabriquer les baguettes, et pis ya la corne aussi qui sert pour les antidotes, après ça doit se limiter à ça l'utilité d'une licorne ... »

Vrai, à fournir des composants, et pis à draguer les filles, mais bon ça n'était pas à mentionner, et il fit signe au prof qu'il avait fini de répondre.
S'excusant presque d'un haussement d'épaule, il espérait ne pas avoir trop pourri son cours, vrai qu'il ne savait pas le détail, mais c'était déjà bien, les dates étaient approximatives, vagues souvenirs, mais le gros y était, et il ne voulait pas se la péter, juste montrer qu'il était presque incollable sur le sujet, mais bon, c'était pas lui le prof, le pourquoi il adoptait cette attitude d'excuse, il voulait pas faire le cours à sa place, on lui avait juste demandé ce qu'il savait, pas de sa faute s'il s'intéressait à toutes les bestioles, même celle qui plaisait aux pétasses.

Maintenant qu'on lui avait demandé son avis, il retourna à la lecture magique du paysage, jusqu'à ce que le prof ait à nouveau besoin de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



avatar
Date de naissance du joueur : 19/03/1993
Âge du joueur : 25
Arrivé sur Poudnoir : 17/10/2012
Parchemins postés : 680



Pensine
Mon casier judiciaire est: vide
Mon niveau magique est: PA2 - Elève Connaisseur
Ma résistance magique est de: 6PV
Nicci-Rose Benett


MessageSujet: Re: Cours II : Les licornes (IIème cycle) Dim 21 Oct - 15:19

    Nicci-Rose n'était pas une amoureuse de cours d’Étude des Nuisibles. Mais c'était une des matières où elle n'avait pas besoin de se faire violence pour avoir des notes corrects. Sincèrement, après une heure ou deux de magie noire, ce cours-ci ressemblait à s'y méprendre à un moment de tranquillité et de détente. La jeune fille avait passé une partie des vacances à réviser ses cours et avait, bien entendu, passer ces dernières semaines à entamer ses manuels. celui d'étude des nuisibles avaient été du nombre bien que très peu. L'année promettait de se passer tranquillement puisqu'il ne semblait n'y avoir aucune créature très dangereuse à étudier. Entre les licornes et les centaures, il n'y aurait rien d'effrayant, juste à être attentive, nul besoin, elle l'espérait qu'on lui demande de se battre avec ou pire, de les tuer.

    La jeune Poufsouffle s'était levée de bonne heure pour entamer le chapitre sur les licornes mais avait sauté le p'tit déjeuner trop absorbé par sa lecture. C'est donc le ventre vide, se dépêchant pour ne pas arriver en retard, elle ne souhaitait pas se faire remarquer, que Nicci-Rose arriva en cours. L'homme qui faisait le cours était déjà là et tandis que Nicci posait ses fesses au second rang, après avoir été refoulé par une bande de filles du troisième rang qui voulait sa place, il invectiva deux élèves de gryffondor de venir s'assoir devant... non loin d'elle en somme. Le professeur d'Urberville n'était pas le professeur qu'elle préférait le plus. Il était froid, austère, sans la moindre indulgence ou souplesse qu'elle aurait jugé bon au métier qu'il exerçait. Cependant, il n'avait, à son regard, jamais manifesté de signe évident de cruauté et s'il tentait de favoriser les gryffondors, il ne saquait pas forcément les autres. Bref, un homme droit mais pas forcément attachant.

    La jeune fille posa son manuel sur la table avec sa plume, de l'encre et un parchemin et attendit patiemment que le cours commence, ce qui ne tarda pas.

    "Bien. Qui sait quelque chose à propos des licornes ? Autre que ce qu'on trouve dans les contes de fées pour moldus de bas étage, bien sur."

    Avec son application habituel, elle nota "licorne" sujet de la question du professeur et écouta les réponses de ses camarades. Le premier attira sa compassion, le second son attention. Le pauvre, il était ignorant et ne le savait même pas! Enfin, il essayait au moins... Mais la pauvreté de sa réponse faisait beaucoup de peine à voir. Certains éléments que disait le deuxième gryffondor lui paraissaient juste et elle prit la peine de les noter, attendant la réponse du professeur pour ajouter quelques détails si besoin était.

    Pardon? Répondre? Quoi? A la question du professeur? Z'êtes fous! Nicci n'aimait pas attiré l'attention, elle se sentait intimidée sous tous ces regards... Même si par hasard, elle connaissait les réponses, jamais elle ne prenait la parole. Du moins pas de sa propre initiative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


Invité


MessageSujet: Re: Cours II : Les licornes (IIème cycle) Mer 14 Nov - 18:17

Parfois, ses élèves désespéraient Alec. Runhart était sympathique, mais bon, il fallait bien l'avouer, il ne faisait pas grand chose. Il n'était pas motivé. Un manque d'intéret pour la matière, peut-être ? D'Urberville savait que ça ne plaisait pas forcément à tout le monde. L'étude des nuisibles était une matière technique, il fallait vraiment être un passionné pour aimer ça. Heureusement pour lui, le professeur l'était. Après tout, on ne faisait pas une carrière de magicozoologue comme ça, sur un coup de tête. D'Urberville avait la passion, il aimait les créatures magiques, mais bon, pour la plupart des élèves, il le savait, c'était juste une corvée de plus. La plupart ne voyaient pas l'intéret, il y en avait pas mal qui avaient peur, une peur affreuse des créatures qu'ils étudiaient, et une petite minorité qui s'intéressait à la matière. Type Mercurius Yakovsky.

Le problème des licornes, pour Alec comme pour ses élèves, c'est qu'elles n'étaient ni intéressantes, ni effrayantes. Donc qu'il n'y avait rien à en tirer. Les licornes étaient juste ennuyantes à mourir. Alec ne leur voyait pas grand intéret, il n'était même pas sur de pouvoir les classer dans la catégorie nuisible, mais bon, qui pouvait-il lui, c'était le programme, il n'avait pas le choix de ce qu'il enseignait. Le régime édictait, il suivait, en bon militaire obéissant de ses chefs.

Alors évidemment, Runhart, il n'en attendait pas grand chose. Mais bon, il avait fait l'effort d'essayer. Il approuva d'un geste sec, sans plus :

"Oui, monsieur Runhart, mais encore ? Monsieur Yakovsky, peut-être ?"

Et évidemment, il savait, Mercurius. Ca se finissait toujours comme ça, quand il n'y avait pas de participation. Alec approuva :

"Tout à fait, 5 points pour Gryffondor. Prenez en note...Les licornes sont généralement répandues en Europe du Nord. On en trouve principalement dans les lieux abrités de toute civilisation, comme la foret interdite, en effet. C'est un animal sauvage et craintif, très difficile à repérer, qu'on ne peut pas approcher facilement. Elles préfère en général les femmes aux hommes, pour une raison encore mystèrieuse pour les magico-zoologue. Des recherches sont en cours à ce sujets. On constate en effet que les licornes naissent dorés et blanchissent vers la maturité. La corne se développe en même temps. Plus elle est longue et épaisse, plus la licorne est vieille. Le crin de licorne est utilisé dans les baguettes magique. Le sang a de nombreuses propriétés, il entre aussi dans la composition d'antidotes."

Il regarda sa montre. L'heure avait vite passé. Il était temps. Alec sourit :

"Bon ça ira pour cette fois. Vous pouvez y aller."

Il n'y avait pas grand chose à dire sur les licornes non plus. Et en l'occurence, il n'avait pas de licorne à montrer à ses élèves, alors ça irait comme ça.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Cours II : Les licornes (IIème cycle)

Revenir en haut Aller en bas

Cours II : Les licornes (IIème cycle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POUDNOIR :: 

Détente

 :: Archives :: PN origins :: Poudlard
-